AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sacha Ivanovich
avatar
Nombre de messages : 63
Age : 20
Humeur : GeyGey..
Date d'inscription : 18/11/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Dévoreur de Rêves
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)   Ven 1 Mar - 11:05

Sacha marchait depuis de longues heures sur un chemin de terre. Enfin de terre, de lourds flocons de neige recouvrait la plaine sur laquelle il était et, petit à petit la route qu'il suivait se faisait de plus en plus effacé. Il devait faire vite si il ne voulait pas se perdre et passer la nuit dehors. Le dévoreur de rêves soupira longuement en marchant.. Ah la Russie, En cette fin d'année de 2009 le froid était à son paroxysme sur le pays, les températures descendaient sous les -10°C et Sacha était obligé de rejoindre un ex village minier pour y passer la nuit, son objectif était de relier la ville la plus proche de la capitale, d'ici là il pourrait prendre un transport pour se rendre à l'est de la Russie. Ah oui, on était le 24 décembre, veille de Noël.

Et c'est par miracle, qu'il rejoint le-dit village, ce dernier était formé d'une vingtaine de bâtiments, collés les un contre les autres le long de la route, Sacha esquissa un léger sourire en arrivant, tentant désespérément d'allumer sa clope. Il finit par la jeter au sol dans un soupire, cherchant du regard un endroit, une sorte d'auberge où il pourrait manger un bout. Son regard s’arrêta sur une large battisse situé entre ce qui semblait être la poste et l'épicerie du coin. Cela ressemblait à être une bar-restaurant-hotel-tabac, bref la totale. Le prince des cauchemars ouvra la porte dans un soupire, observant les gens rassemblées autours du bar, lieu le plus chauffé de la pièce sans doutes. Il donna un signe de tête au tenancier en signe de bonsoir avant de s'asseoir à l'écart, près d'une fenêtre. Pour n'importe qui, la position devait être tout sauf agréable, le froid était omniprésent ici, mais pour lui, il s'en foutait, insensible à toute forme de froid le bougre. Enfin évitez de lui verser de l'azote liquide dessus quand même.

Il commanda le plat du jour, enfin.. Le truc local, et de quoi se désaltérer. Ainsi qu'une chambre, il n'en aurait pas vraiment besoin, le dévoreur de rêves avait repéré la jeune serveuse, et il allait sans doutes lui rendre visite durant la nuit. Petit à petit il se détendit, s'allumant une cigarette tout en observant les flocons tombés, bien sur il ne se mêlait pas aux autres personnes dont la plupart étaient partit se coucher.

Tout se passait à merveille, une belle cible, de la bonne bouffe et le permission de fumer à l’intérieur. Un élément vint le perturber. Son épaule se mit à le gêner cette pression désagréable signalant qu'un nécromant était proche. Il soupira longuement, Et meeerde.. Malgré tout il joua l'indifférence, continuant de fumer en observant l'extérieur comme si de rien était. Pourtant, ça se rapprochait, et la douleur commençait à se faire ressentir dans tout son membre, c'était pas une nécromant de tapette ça, et il allait peut-être y passer. Son regard se retira de la fenêtre, il fixait maintenant la porte, prête à faire passé le personnage en question.
Revenir en haut Aller en bas
Andrew C. Hatfield
avatar
Nombre de messages : 214
Age : 22
Localisation : Infirmerie
Humeur : Pouf.
Date d'inscription : 14/08/2012

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Polymorphe
Karma:
105/200  (105/200)

MessageSujet: Re: A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)   Jeu 18 Avr - 16:30



Il y a des jours comme ça.. Où on se demande ce qu'on branle là. Et c'était justement sur cette réflexion que le cerveau de Luka planchait. Dérivant entre autre sur quelques birbes de souvenirs. L'hôpital. La liberté. Le sang. La Nécromancie. Seth. Les coups de gueules. Les coups de Folie. Le Japon, et puis Paris. L'aristocratie. L'hypocrisie. La crainte. Ellen. Rupture. Les succubes. Et là. L'avion. Là. Maintenant. En cet instant présent. Le volatile métallique qui planait silencieusement dans le ciel noir blanc. L’œil rouge de la nécromancienne qui scrutait les nuages de coton grisâtres à travers le hublot. Ou allaient-ils déjà ? Ah oui. La Russie. Pourquoi faire ? Passer les fêtes de fin d'année. Luka n'en comprenait pas vraiment le sens d'ailleurs.. Dans le fond, elle s'en foutait.. A moitié. Ça la faisait chier tout de même de pas repartir dans leur grand appartement à Tokyo. Elle aurait voulu un peu de calme après l'épisode turbulent des succubes qui voulaient sa peau. Mais bon, son oncle l'avait forcé à venir avec lui. Histoire de changer d'air. De paysage. Il lui avait promis d'aller dans un endroit calme, en échange de quoi, elle devait bien se comporter. Moais. Connard va. Tu veux juste essayer de la caser pour assurer la descendance des Corvus Hatfield. Ce qui est, tout à son honneur de vouloir faire perdurer leur famille à travers le temps, mais Luka.. Luka s'en branlait, une fois de plus. Une fois encore. On se demande encore comment son oncle fait pour la voir comme une future mère. Elle ne pourrait pas. Pauvre gamine. Élever à la force des poings et dans la solitude. Quoi ? Vous compatissez à son égard ? Elle. Elle vous gerberait à la gueule si vous lui disiez cela.

Sommeil..

Soupir. Lumière gênante. Elle ferme les yeux. Mais les rayons assassins transpercent ses fins paupières. Elle Tourne la tête. Mais ceux ci lui brule la peau. Son oncle dort. Midnight aussi sur ses genoux, roulé en boule. Foutu astre solaire. Elle enfonce sa tête sous sa capuche..
Quelle heure est-il ? Connard de décalage horaire. Elle se sent engourdit. Même ses petites mains lui paraissent aussi lourdes que sa caboche cernée. Dix heures du matin. Et bah.. Aéroport de Moscou, bonjour ! Langue étrangère, bonjour ! -20°C, Bonjour ! Y a pas à dire ça réveil. Ils n'avaient pas froids nos petits nécromants. Déjà que leurs corps arboraient une chaleur constante à celui d'un macchabée, alors -20°.. C'était rien pour eux. Et puis, la Russie en hiver, c'est pas pour les tapettes ! #sbaff. La rose anglaise s'aventura en dehors du bâtiment. Premier réflexe ? Cigarette. Le froid rêche caresse sa doucement peau pâle. Les flocons tombaient par millier. C'était, assez joli à voir reconnu Luka qui fumait comme un pompier. On aurait dit de la cendre, en plus blanc, et l'odeur de cramer en moins. Bientôt l'androgyne sevré à la nicotine fut rejoint par Seth, Midnight et deux de leurs servants qui portaient leurs lourdes valises. Ils étaient là pour un bon mois au moins. Ce qui n'était pas au plus grand plaisir de la nécromancienne.

~Ellipse ~

Après quelques longues heures en voiture et un passage dans une dernière petite ville. Luka se retrouvait sur un cheval. Oui. A partir de maintenant le trajet ne se ferait pas autrement. Le village où ils se rendaient était difficile d'accès à cause de la neige toujours présente. Planté en plein milieux d'une forêt. Reculé. Coupé du monde. Trou paumé. Et encore, le pire restait à venir. Le manoir de cette liche là.. Elle ne sait pas et elle s'en fou. On l'a forcé à mettre une robe plus. [Ici] Sérieux. Il abusait un peu Seth. "Non mais, tu comprendras quand on sera sur place, c'est des gens spéciaux là bas, ils vivent reclus." Verra bien. En attendant, c'est pas lui qui doit monter en amazon par -20°C. M'enfin passons. Les heures s’écoulèrent pour rapidement qu'elle ne l'aurait pensé et ils atteignirent le point de rendez vous que Seth et leur hôte s'étaient donnés. Ils descendirent de leurs montures histoire de faire plus ample connaissance. Les deux liches se donnèrent une accolade chaleureuse.. Cela faisait bien longtemps qu'ils ne s'étaient pas vu, ça se voyait. La nécromancienne s'avança à son tour pour faire face à l'homme. Grand, imposant, son aura écrasante faisait pression sur elle. Sa longue chevelure noire était couvert d'une fine couche neige, signe qu'il attendait là depuis une bonne dizaine de minutes. Luka fit une légèrement révérence.

-Luka Corvus Hatfield.. Nièce de Seth. Mais vous devez sans doute le savoir.

Son ton était froid et distant, elle n'avait rien avoir à faire avec cet homme et encore moins avec le reste de sa famille qu'elle n'allait pas tarder à rencontrer. Il hocha la tête silencieusement, prenant délicatement la main de la nécromante, malgré la précaution qu'il prenait pour se montrer délicat, on sentait qu'il se forçait, qu'il était brute de nature.

-En effet mademoiselle Hatfield. Il lui fit un baise main tel un parfait aristocrate, puis se tourna vers Seth. Ta nièce est vraiment exquise, tu comptais nous la caché encore longtemps ?

Pas de réponse.
Les regards s'échangèrent entre Seth et Luka qui s'empêchait de rire au nez de la liche. Si il savait.. Ah. Ça lui revenait maintenant. Son prénom. C'était Josef. Son nom ? Peut être que ça lui reviendrait plus tard. Le petit groupe reprit leur chemin sur leurs chevaux, direction le dernier village avant une totale coupure à la civilisation. La neige venait les assaillir de plus belle.. Putain. C'était joli, mais qu'est ce que c'était chiant bordel. On voyait à peine. Et la nuit tombait peu à peu. Bordel. Oh ! De la lumière ! Le village ? Ouep. Ils allaient faire une petite halte, histoire de se désaltérer un peu.. Les moins trente degrés commençaient à se faire ressentir pour Luka, les deux autres pignoufs de liche ne ressentaient absolument pas le froid. Luka descendit une nouvelle de son cheval.. Il était grand. Mais refusait toute aide. Elle voulait se démerder seule. Josef les conduisit vers une petite auberge. Seth resta à l'extérieur. Rien de très classe pour des aristocrates. Si bien, que lorsque le duo Luka au bras de Josef rentra dans la bâtisse, tout le monde se tue, et les regardaient de haut en bas. Ils connaissaient Josef, mais la jeune fille aux cheveux océans et aux yeux vairons leur étaient inconnue. Pas de bruit. Ou très peu. Se sentir observer. Frisson. Ça lui rappelait l'hôpital. Son passage fut bref, se sentant mal à l'aise, elle préféra sortir. Croisant le regard d'argent d'un homme. Elle n'avait pas eut le temps de bien le détailler.. Dommage. Peut être qu'elle le recroiserait d'ici là. Après tout. Elle en avait pour un mois. La ravissante poupée anglaise reprit les rênes de sa monture. Silencieuse. Perturbée. Ce regard. Argent. Dur. Froid. Déconcertant. Un nécromant ? Non. Quelque chose lui disait qu'il était mauvais. Ne pas s'approcher. Comme le pôle inverse d'un aimant..

Il était loin le bel inconnu. Tant pis, tant mieux. Ça lui importait peu. La. Elle était en face de quatre autres inconnus. La famille de Josef. Une femme, Natasha. Un fils ainé, plutôt mignon, les cheveux blancs, l'air mystérieux, bien vêtu, bien bâtit, toussa toussa [Ici]. Tout ce qui faut pour être un prince charmant. Dommage pour toi petit, Luka joue pas dans un conte Disney. Et enfin deux petites jumelles, âgés de dix ans tout au plus. Malgré leur jeune âge, elles paraissaient très mature, ce qui était assez perturbant. Leurs parents devaient être très fier de leurs petits rejetons. Présentation finit. Tout le monde se connait. On peut rentrer au Japon maintenant ? se demandait mentalement l'aristocrate aux cheveux couleur ciel. Après quelques minutes de papotage sur tout et rien entre les deux liches. Ils furent conduit à leur appartement respectif. Chacun avait le sien. Et tant mieux. Luka pourrait être tranquille au moins.. Enfin.. Tranquille. C'est un grand mot lorsque l'on a Midnight comme protecteur. Tiens d'ailleurs, la nécromancienne ne voyait l'esprit gardien de Seth. C'est vrai qu'elle ne trainait plus vraiment dans ses pattes depuis qu'il était devenu liche. Il n'avait plus besoin de gardien d'après lui. Prétentieux.

Soupire..

Cet atmosphère changeait du Japon y avait pas à chipoter.
L'androgyne aliénée regarda à travers la fenêtre de chambre si spacieuse, même un peu trop pour une si petite personne. La neige. Encore et toujours. Les petites poussières blanches ne s'arrêterait pas de tomber d'ici demain matin d'après ce qu'elle avait pas comprendre. La semi myope essayait de percer à travers les flocons.. La forêt, à perte de vue.. Et un peu plus loin, un lac gelé. Robe à terre. Et les bas aussi. Se changer. Et pouf au lit. Demain. Elle irait à ce lac. Patiner. Voilà ce qu'elle prévoyait pour demain. En espérant que la glace était assez épaisse. Pupilles dilatées. Sommeil. Elle ferme les paupières. Se perdra t-elle dans un doux songe ? Ou au contraire dans une sanguinaire chimère.

________________________________

Paroles en #00CC66 || Rien ne m'importe tant que tu restes à mes côtes

Revenir en haut Aller en bas
Sacha Ivanovich
avatar
Nombre de messages : 63
Age : 20
Humeur : GeyGey..
Date d'inscription : 18/11/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Dévoreur de Rêves
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)   Mer 1 Mai - 8:30

Bon, un nécromant okay, mais lui. Non. C'était pire qu'un cauchemar, son regard s'était stoppé sur l'homme, petit enfoiré, jamais tu me lâchera ? Josef. Il finit par séparer son regard du visage de l'homme pour éviter d'attirer l'attention sur lui, enfin, il savait très bien que le nécromant était au courant de sa présence et pourtant.. Il n'en fit rien comme si il se contenait, mais pourquoi ? Il baissa les yeux vers la ravissante créature qui le suivait. Nécromante aussi ça se voyait. Elle dégageait un certain charme assez pour que Sacha oublie son objectif. Malheureusement pour lui elle sortit bien vite. Dommage. Leurs regards se croisèrent et Sacha laissa échapper un léger rictus, qui s'effaça bien vite quand il se re concentra sur le personnage qui était resté, il écourta son passage et se dirigea lui aussi vers la sortie. Mais. Au dernier moment il pivota légèrement pour jeter un regard sur le dévoreur de rêves, lui adressant un sourire plein de défi ainsi qu'un hochement de tête, puis il s'en fut.

Sacha n'eut besoin d'aucune autres motivations pour faire ce qu'il allait faire, peu importe ce qu'il allait lui en couter il allait retrouver la petite aristocrate, ce qu'elle était pour Josef ne l'intéressait pas, il savait déjà qu'elle était assez importante pour qu'il ne s'attaque pas à lui. Bon, le plan était simple. Il allait suivre la petite compagnie jusqu'à leur lieu de résidence, une grande battisse sans doutes, le genre de manoir trop dark dans les films et tout. Il allait retrouver la fille et.. Et là y'a deux écoles, soit on montre bien au petit bâtard qu'on est passé par là. Genre en la violant. Soit on la convainc de se barrer et on l'emmène.. Manger une glace ! Enfin.. Il avisera en fonction de la situation, il a toujours été bon pour improviser. Il se leva et paya ses consos, gratifiant son ex-cible d'un clin d’œil et sorti de l'établissement.

Ils étaient déjà loin et Sacha eu l'idée de les suivre.. En passant par la forêt ! Il les suivait à une distance raisonnable, le cadre et l'environnement donnait un air de bestialité à l'homme, devenant tel un prédateur, poursuivant la troupe, se fondant dans la foret dans des gestes rapides et souples, progressant à leur vitesse pour découvrir le-dit lieu en question, avec la famille et toussa. Attendrissant. Même si de loin il semblait tous droit d'une parodie en version encore plus gothique de la famille Adams.

Bon, là c'est la partie chiante. L'attente. Il s'assit donc dans la neige et réussit après mainte essais d'allumer une cigarette dans ce froid mordant. Une heure, deux heures, on bouge. Il entreprit de se lever en se débarrassant de l'épaisse couche de neige qui s'était installé sur lui, et écrasa par mégarde le petit bonhomme de neige qu'il avait fait pour chasser l'ennui, ennui qui était revenu de plus belle dès qu'il eut fini, mais il n'avait pas le courage de faire la petite famille de cette sculpture.

Sacha s'étira longuement et se dirigea vers le manoir en baillant. Il longea le bâtiment longuement à la recherche de la chambre de la jeune fille. Se repérant avec la douleur qui traversait son épaule, il atteint enfin la chambre de mademoiselle. Au prix d'une courte escalade pas si périlleuse que ça, la vieille demeure avait gardé des traces de construction, elles devenaient des prises pour le dévoreur de rêve, il atteint la fenêtre. Il ouvrit discrètement, profitant du vieux système de serrure et se glissa dans la pièce. Bon. Il s'était trompé de chambre. Mais grâce à un pur effet narratif et aussi grâce à l'insistance d'une personne qui se reconnaitra, Sacha avait juste à traverser un pan de couloir avant de pénétrer dans la bonne pièce. Il inspecta la pièce rapidement, s'attardant sur la robe et sur la valise non défaite de la jeune fille en souriant. Marchant à pas de loup, il vint s'asseoir à coté du lit, sa main effleurant sa joue froide dans un léger sourire, se concentrant pour parler dans un anglais correct. Evitant de faire trop ressortir son accent pour aider à la compréhension.

"Allez, debout mademoiselle l'aristocrate. Il est l'heure de vous réveiller."

La salle était plongé dans le noir, seule le filet de lumière qu'offrait la neige pénétrait dans la pièce, et mettait en valeur ses yeux aciers. Il gardait un visage neutre, et ne lâchait pas du regard les paupières de la nécromancienne. Elle avait pas intérêt à crier en se réveillant. Enfin, vu l'air qu'elle avait il y a peu, elle avait surtout l'air de se faire chier grave ici.


Dernière édition par Sacha Ivanovich le Jeu 4 Juil - 12:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Andrew C. Hatfield
avatar
Nombre de messages : 214
Age : 22
Localisation : Infirmerie
Humeur : Pouf.
Date d'inscription : 14/08/2012

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Polymorphe
Karma:
105/200  (105/200)

MessageSujet: Re: A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)   Dim 5 Mai - 4:07


M'en fou, je suis une rebelle du sommeil.

Luka avait le sommeil léger.. Très léger.

Depuis qu'elle avait quitté le Japon, elle avait du mal à se calquer sur un mode de vie occidental. Autant dire que le matin, elle n'arrivait pas à avaler grand chose.. En particulier quand elle était à Paris. Non mais sérieusement ? Comment ils arrivent à manger autant le matin !? Elle avait eu droit à des déjeuners d'ogres. Petit déjeuner continental.. Croissants, œufs durs, café, confiture, toussa toussa. De quoi lui exploser le bide pour la matinée. Le midi.. Berk. Ils mangeaient de ces trucs bizarre ! Des ESCARGOTS ! Vous savez ? Ces petits trucs dégoutants tout baveux. Et des GRENOUILLES ! Dans une crème épaisse.. Berk berk berk ! Ces français avalaient des trucs vraiment étrange. Même la bouffe anglaise, elle avait du mal.. Du coup, la nécromancienne se préparait son petit bento le midi, et se pliait à la gastronomie françaiiiiiiise le soir. Elle se demandait ce qui l'attendait au petit déj' en Russie.. Vodka ? Ahaha.

La nécromancienne regardait à travers sa fenêtre.. Il neigeait.. Encore. A croire qu'il n'y avait que ce temps dans ce foutu pays.. Où plutôt ce putain de trou paumé. Et dire que son oncle lui avait dit qu'elle allait s'amuser ici.. C'est clair que rester bien droite avec un balai dans le cul.. C'était carrément hilarant ! Soupir.. Bon. Qu'est ce qu'elle pourrait faire en attendant que le sommeil lui vienne ? La prêtresse mortuaire balaya la pièce du regard tout en allumant une vieille lampe à huile. Ça faisait un peu scène de film d'horreur cliché.. La fragile jeune femme s'avance dans le noir pour découvrir la multitude trésors que cachait l'énorme biothèque remplit à en dégueuler deux trois livres, jusqu'à ce qu'elle entende un bruit suspect.. Elle n'ose pas se retourner, et tremble de peur, demande si il a quelqu'un, sans aucune réponse bien entendu.. Dans un élan de courage, elle se retourne, poussant un cri d'effroi en voyant l’intrus armé d'une machette ou dieu sait quelle autre arme à la main.. Et.. Et.. Et la, la jeune femme saute au cou de son agresseur et lui arrache la trachée à coup de crocs. Bah. C'est Luka, vous vous attendiez à quoi d'autre..? La nécromante dénudée ria doucement après avoir imaginer cette scène.. Mais sursauta en entendant un bruit venant de l'étage inférieur.. Elle était calme. L'endroit était sur. C'était peut être un des gardiens de la maison, ou une bestiole. Mais oui, ça ne pouvait qu'être ça.

La jeune femme s'arrêta un instant devant le miroir pour s'admirer un peu.. Toujours aussi narcissique que voulez vous. Puis, las, elle regarda les différents objets qui étaient accrochés au mur. Tableaux.. Nature morte ou portraits d'illustres inconnus. Trophées de chasse.. généralement des bois de cerf, où du moins ça y ressemblaient.. Elle se posa vers le bureau et regarda les divers objets posés dessus qui étaient bien plus intéressant que les tableaux qui ornaient la chambre. Des livres aux écritures anciennes, des formules, des sceaux, des descriptions de sacrifice.. La nécromancienne regardait tout cela d'un œil pétillant de curiosité, ne prêtant pas attention au nouveau bruit qui retentissait dans le couloir de son étage. Il y avait aussi des crânes de différentes espèces, et des petits animaux dans des bocaux, surement remplit de formole.. Sans oublier la superbe dague en argent qui était incroyableme-.. Nouveau bruit. Peut être son oncle qui venait voir si elle ne s'était pas enfuit. Dans le doute, elle prit la dague et fit apparaitre une illusion, d'elle même endormie dans son lit.. Même le plus stupide des magiciens pourrait s’apercevoir de la supercherie. Bref, elle se cacha dans le coin le plus sombre de la pièce, serrant l'arme entre ses petits doigts... Quelqu'un entra.. ce n'était ni Midnight, ni Seth.. ni quelqu'un de la famille de Josef. Alors Qui?

"Allez, debout mademoiselle l'aristocrate. Il est l'heure de vous réveiller."

... Non. C'était qui ce pignouf sérieusement ? Elle ne le voyait pas, trop sombre. Mais lui la connaissait apparemment. La nécromante s'approcha à pas de chat, silencieuse.. Plus elle se rapprochait, mieux elle le voyait -normal jusque la-.. C'était lui ? Impossible. Elle avait envie de pouffer de rire. C'était l'homme de l'auberge. Il l'avait donc suivit jusque ici ? Pourquoi ? Comment ? Rentrer comme ça dans un manoir plein de nécros et de liches.. C'était du suicide. Luka était juste derrière lui, on avait l'impression qu'elle ne respirait même pas tellement elle était silencieuse. Un vrai NINJA /pan/. La jeune femme à la crinière océan grimpa agilement sur le dos de l'homme plaçant sa dague sous son cou, appuyant la lame froide d'argent sur sa chair. Son souffle chaud vint caresser l'oreille de ce dernier.. Elle resta ainsi pendant quelques minutes avant de venir lui murmurer -en anglais.

-Comment tu m'as retrouvé ? Et surtout qu'est ce que te branle ici ?

Au moins le ton était donné, et elle avait cassé l'image de gentille aristocrate en le tutoyant et en lâchant un mot grossier. La lame faisait toujours pression sur sa peau, et elle s'était bien accrochée à lui, un peu comme un koala, mais en moins mignon et en plus menaçant.

________________________________

Paroles en #00CC66 || Rien ne m'importe tant que tu restes à mes côtes



Dernière édition par Luka C. Hatfield le Ven 5 Juil - 14:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sacha Ivanovich
avatar
Nombre de messages : 63
Age : 20
Humeur : GeyGey..
Date d'inscription : 18/11/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Dévoreur de Rêves
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)   Jeu 4 Juil - 13:44



Pourquoi rien ne marche comme le plan ? C'était simple, la bourge dort on la réveille en sursaut et on rigole un petit coup. M'enfin, avec ce genre d'individus ça semblait logique que rien n'allait se passer comme prévu. Et lui.. Lui il se retrouvait avec une lame sous la gorge, avec une femme à moitié nue accrochée dans son dos. Et il peut même pas en apprécier le spectacle.. Bien triste situation.

-Comment tu m'as retrouvé ? Et surtout qu'est ce que te branle ici ?

Bien des personnes auraient déjà abandonné l'idée de résister à une telle emprise, mais. Sacha n'était pas ce genre de personne. Elle n'était pas une aristocrate comme les autres, au vue de son langage et de son attitude.. Mais elle était loin d'être expérimentée. Sinon il serait déjà mort, apparemment elle ne ressentait pas la marque sur son épaule, ou alors il ne comprenait pas sa signification. En tout cas cela prouvait sa jeunesse dans le fait d'être une nécromancienne. Ce qui était louable c'est que la jeune femme n'a pas usé de ses pouvoirs, et par honneur il allait faire de même.

Sacha ne la sous-estimait pas. Loin de là, mais cette prise de risque était nécessaire pour se sortir de cette situation. Il resta silencieux un instant, faisant monter l'intensité de la chose. Avant de, tel un maître pratiquant de l'auto-défense, retourner la situation -autant au sens propre que figuré-. D'un geste rapide il mouva ses deux mains, plaçant l'une sur la main tenant la lame, y bloquant tout mouvement, et son autre dans son dos, agrippant l'épaule opposé de l'aristocrate au niveau de l'aisselle. Il fit le dos rond pour faciliter le mouvement, et tira de son bras, la personne ne pesant pas un poids conséquent il la fit passé au dessus de lui, il y laissa quelque plumes: s’agrippant à lui elle lui laissa une belle marque de griffure et partie avec son t-shirt. Le dévoreur de rêve, nullement gêné par la douleur ni par la perte de l'habit, acheva le mouvement, faisant heurter le corps de la nécromancienne sur le sol. Le poignet de la jeune femme, était maintenue à sa position initiale, ce qui eu pour conséquence de le tordre durant le mouvement, bien que légèrement ça piquait un peu vue son angle.. Rien de cassé rassurez vous. Pour achever le mouvement, l'homme plaça son pied contre l'épaule, prêt à le déboiter d'un mouvement. Toujours du même coté, on pouvait penser qu'il s'acharnait sur le bras qui lui portait préjudice.

Sacha jugeait cette situation plus.. adéquate pour discuter calmement, surtout qu'il pouvait enfin profiter de l'anatomie de l'étrangère...

"Moi qui pensait être accueilli avec du thé et quelques gâteaux secs.. Pour répondre à ta première question, j'ai marché. Et pour la deuxième disons que.. C'est plus de la provocation qu'autre choses.. Par rapport à quoi ? Tu n'as pas besoin de le savoir."

Voilà, il était en position dominante, et ça lui plaisait. En partie parce que la personne en face semblait rager.. Énormément. Bien sur, elle aurait pu crier, et là  il aurait été bien ennuyé. Mais elle n'allait pas le faire. Il le savait, son air, trop fière d'elle même pour demander de l'aide. Ne pas montrer qu'elle est faible aux gens. Le prince des cauchemars trouvait ça amusant..

Enfin, en plus de provoquer, pourquoi ne pas faire connaissance avec l'outil. Il hésita à continuer à parler, puis se lança.

"Et toi, que fais tu si loin de ton chez toi ? Dans un endroit si.. Reclus ? Une anglaise n'a pas vraiment sa place avec des nécromants russes.. Surtout que vous n'êtes pas ici de votre plein-gré."

Il l'observa avec douceur, se demandant vraiment comment elle avait pu arriver ici. Chez cet enfoiré. Une idée traversa son esprit et il failli esquisser un sourire. Ce sera quelque chose d'intéressante à faire tiens..
Revenir en haut Aller en bas
Andrew C. Hatfield
avatar
Nombre de messages : 214
Age : 22
Localisation : Infirmerie
Humeur : Pouf.
Date d'inscription : 14/08/2012

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Polymorphe
Karma:
105/200  (105/200)

MessageSujet: Re: A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)   Ven 5 Juil - 14:47


Casse toi putain, tu sens pas bon et ze t'aime pas.


-Moi qui pensait être accueilli avec du thé et quelques gâteaux secs.. Pour répondre à ta première question, j'ai marché. Et pour la deuxième disons que.. C'est plus de la provocation qu'autre choses.. Par rapport à quoi ? Tu n'as pas besoin de le savoir.

.. Et c'est en un temps record que notre arrogante nécromancienne fut mis au tapis. Oais enfin, c'est pas comme si mademoiselle l'aristocrate était épaisse comme une allumette. Alors la voilà, en dessous de l'homme, dans une position peu confortable et légèrement douloureuse. Ses muscles étaient tendus, et ils n'aimaient pas vraiment cela surtout après une journée à voyager dans le froid russe. Aussi, elle ne se sentait pas particulièrement à l'aise, et ce n'était pas parce qu'elle avait les seins nus, non. Luka n'était pas spécialement pudique. Ça venait d'autre chose. De lui sans doute, elle n'aurait pas su le dire, elle était bien trop agité pour se concentrer. Tiraillée entre l'envie de se jeter ce torse tentateur, et particulièrement alléchant, exposé sous son nez de requin en rut. Ou, de lui bouffer les tétons en deux bouchées pour qu'il efface cet air ravis de sa sale gueule d'ange merdique. Petit enfoiré. Il savait parfaitement qu'elle ne gueulerait pas au loup. Il le voyait bien.. Qu'elle était trop fière pour demander de l'aide.

-Et toi, que fais tu si loin de ton chez toi ? Dans un endroit si.. Reclus ? Une anglaise n'a pas vraiment sa place avec des nécromants russes.. Surtout que vous n'êtes pas ici de votre plein-gré.

Si aucuns mots ne sortaient de la bouche assassine de notre la nécromante, son regard en disait long. Elle voulait te cracher à la gueule. Te bouffer le cul pauvre con. Tu vas comprendre ta douleur de t'être introduit dans la chambre d'une nécrophile psychopathe. Tu vas pleurer.. Chialer ta mère. Tu vas regretter. T'aurais pas du la toucher. Pas du rentrer. T'aurais du rester à pourrir dans ton trou miteux. T'as cru quoi ? Que parce qu'elle avait une apparence de petit papillon elle pouvait te foutre une racler ? Petite merde. Par quoi allait-elle commencer ? Te briser les os ? Te bouffer ce qui te sert de virilité ? T'arracher tes quenottes une à une ? Non. Fallait peut être d’abord qu'elle se dégage de lui. Parce que pour le moment à part lui cracher dessus, elle pouvait pas faire grand chose notre Luka.

La belle le nargua d'un sourire. Elle l'avait écouter d'une oreille distraite, ses yeux brulant de haine envers lui.. La nécromante laissa son aura s'étendre dans toute la pièce.. Ça sentait bon le sable chaud, le cadavre décomposer de plusieurs semaines. Pas très sein comme odeur, l'air devenait difficilement respirable pour quelqu'un qui n'en avait pas l'habitude. Autant dire que ça foutait la gerbe, que c'était oppressant et que ça ne présageait rien de bon. Rire. L'homme se redressa tout seul, suivit de près par la nécromancienne.. Quoi ? Comme ça ? Comme une fleur ? Non. Bien sur qu'il ne s'était pas levé comme ça, pouf ton sourire est tellement mignon qu'il me donne envie de t'épargner et de copuler sauvagement avec toi. C'est tellement facile lorsque l'on maitrise la chair et le sang, de faire plier un corps sous ses ordres. La jeune femme regarda son joujou immobile. Il avait enfin comprit ? Qu'elle n'était pas le plus doux des anges ?

Luka se dirigea lentement vers le bureau pour s'y assoir, forçant l'homme aux cheveux blancs à la suivre, elle le fit se mettre à genoux face à elle. Sourire. Alors ? Ça fait quoi d'être complètement soumis connard ? C'est humiliant hein ? Cette position. Cette domination par une femme. Plus jeune en plus. Et elle souriait en plus, te regardant fixement en se demandant ce qu'elle allait faire de toi.. Il devait surement y avoir une salle de torture dans ce manoir. Son regard vagabondait sur son torse.. Aaaah. Il devait avoir un bon pedigree quand même, ça serait du gâchis de ne pas.. Silence. Ne pas se concentrer. Ou allait perdre le contrôle sur lui. Elle glissa une de ses fines jambes contre sa joue, en la posant sur son épaule, continuant lentement ses frottements.

-Premièrement, t'as le droit de m'appeler Maitresse, et si t'es sage, je te laisserai le droit de sucer mes orteils. Silence, elle reprit sur un ton plus sérieux. Soit tu réponds à mes premières questions, soit je te brise les os un par un, et crois moi que ça sera une partie de plaisir.. Enfin, pour moi. Nouveau silence, elle attendit qu'il acquiesce pour le défaire de son emprise, elle continua de caresser la peau de l'homme avec sa délicate jambe, avant d'enchainer. Ce que je fous ici ? C'est une bonne question.. Un peu de.. Divertissement ne me ferais pas de mal.

Luka ne dit plus rien, se surprenant elle même à ne pas céder à la folie.. Arf.. Mais oui, ses médocs l'avaient un peu rendu flagadoss. Laissant sa jambe sur l'épaule de l'homme, elle hésita à glisser la deuxième.. Mais par méfiance, elle la retira délicatement et en profita pour descendre du bureau tout en se dirigeant vers la fenêtre qu'elle ouvrit. La nécromancienne attrapa son paquet de clope et son briquet en attendant les réponses qu'elle avait demandé quelques minutes plus tôt, ses yeux se baladait à travers la forêt recouverte de neige. Les premiers rayons du soleil venaient chatouiller le ciel encore noir.. Il était déjà si tôt..?

________________________________

Paroles en #00CC66 || Rien ne m'importe tant que tu restes à mes côtes

Revenir en haut Aller en bas
Sacha Ivanovich
avatar
Nombre de messages : 63
Age : 20
Humeur : GeyGey..
Date d'inscription : 18/11/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Dévoreur de Rêves
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)   Mar 9 Juil - 12:40




Sacha l'avait marron. Il savait très bien que les nécromanciens avaient ce genre de pouvoir, mais il pensait, à tord, que la jeune femme ne le maitrisait pas. Du coup il se trouvait en cette position.. Humiliante. Et il rageait. Énormément. Il avait envie de lui faire subir milles tourmentes, lui montrer de qu'elle boit il se chauffait. Percer tout ses secrets, toutes ses peurs, la marquer à VIE. Qu'elle ne puisse plus jamais dormir, et même, la pousser jusqu'au suicide. Après tout il en avait rien à foutre d'elle, elle n'était rien. Juste un outil pour se venger de cet enfoiré.

Fuuu.. Calme. Zen. Décontracte. Prend une grande inspiration. Cela ne te ressemble pas de t’énerver. Reste calme. Qu'est ce qu'elle veut déjà cette pouf.. Jeune aristocrate aux traits très attirants ? Ah. Ce qu'il voulait faire, elle peut se brosser pour qu'il lui réponde. Mais bon, soyons gentil. Respiration. Naturelle. Enfin sorti des griffes de son emprise, il se retint de lui arracher toute la jambe et resta immobile. Se concentrant sur ce qu'il pourrait faire en réponse.

Lui tourner le dos, se barrer ? C'est une blague ? Elle était sûre d'elle, et bien plus que le dévoreur de rêves, c'est dire. Il esquissa un léger sourire en l'entendant s'éloigner. Se relevant doucement.


"Tu m'as montré comment était ton aura, ce que représente ta puissance ? Laisse moi te montrer le mien. Celui d'un prince, unique. Représentant de tout tes cauchemars."

Il laissa s'échapper son aura, froide, pire que l'acier, pire qu'un lac glacé, pire que le vent mordant de la toundra. Bref. Un truc qui vous glace le sang, peu importe qui vous êtes ou votre résistance, si vous êtes vivants. Vous frissonnerez, tremblerez, souffrirez... Sa haine se ressentait dans cette démonstration de puissance, et malgré l'atmosphère du manoir empli de l'aura de nombreux et puissants nécromants, son aura à lui était conséquentes, écrasante.

Les occupants l'auraient déjà ressenti dans toute la baraque, si seulement elle n'était perceptible que par les personnes prises dans son rayon. C'est à dire: la nécromancienne adossée à la fenêtre. D'ailleurs ses envies.. Mortuaires propre au dévoreur de rêves. Qu'il s'était répété quand il était sous l'emprise du pouvoir de contrôle ce ressentaient aussi. Sous forme d'une peur se mêlant au froid, cette dernière, flottante, était semblable à l’atmosphère d'un cauchemar qui se répète. Vous savez ce qu'il va se passer. Ce n'est pas encore arrivé, mais à chaque fois, ça revient. Vous espérez juste, juste que cette fois-ci, ça ne va pas être trop dur, que vous n'allez pas vous réveillez en pleurs, ou qu'il ne se passe juste rien. Pour la première fois.

Il s'avança vers elle lentement, nouvelle montée en intensité cette fois-ci. Un large sourire au visage, presque monstrueux. Elle s'écarta de lui, lentement, lui laissant la place libre à la fenêtre, so. Why not ? Voyant le monde extérieur il reprit son sérieux, observant le visage de l'aristocrate froidement. Il prit appuie sur le bord de la fenêtre, observant le sol avant de se retourner une dernière fois vers elle.

"L'asile Seiwa, n'est ce pas un bel endroit pour perdre son enfance mademoiselle Hatfield ?"


Il finit par sauter dans le vide, se réceptionnant tel un félin avant de partir vers la forêt. En direction du lac, en bel endroit. Il espérait bien que la jeune femme le suivrait. Il n'avait pas finit de jouer avec elle. M'enfin, il avait un peu de temps, le temps qu'elle se remette de ses émotions.. A moins que. Que elle en avait eu rien à foutre et qu'elle était derrière lui. L'art de se foutre le doute, il se retourna un instant, personne. Fiou..

Hop. On se fume une clope sur le chemin et on s'installe à coté du lac en attendant la belle créature.. Sacha leva les yeux vers le Soleil levant, la journée promettait d'être intéressante. Il laissa exprès ses traces dans la neige, histoire qu'elle le retrouve plus rapidement..
Revenir en haut Aller en bas
Andrew C. Hatfield
avatar
Nombre de messages : 214
Age : 22
Localisation : Infirmerie
Humeur : Pouf.
Date d'inscription : 14/08/2012

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Polymorphe
Karma:
105/200  (105/200)

MessageSujet: Re: A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)   Mer 10 Juil - 4:03

Ze vais t'attraper !

Froid
Douleurs
Souvenirs
Glacial
Mal
Enfer
Anju
Cage
Anju
Brisée
Anju

L'asile Seiwa, n'est ce pas un bel endroit pour perdre son enfance mademoiselle Hatfield ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

-Hum..

-Ça ne va pas Luka ?

Pas de réponse de la part de la nécromancienne, à vrai dire, elle n'avait pas ouvert la bouche depuis que le soit disant prince était parti. Ces paroles faisaient échos dans sa tête sans cesse. L'asile Seiwa.. Les fous.. La camisole.. Et Anju. La nécromancienne frissonna d'horreur. Quand elle y pensait, ça ne remontait pas à si longtemps que ça. Et puis, entre temps, y avait eu Ellen et l'histoire des succubes. Pétasse. Salope. Crevarde. Sorcière.. Belle sorcière.. Et merde. Pense à autre chose un peu. Luka leva ses yeux disparates de son assiette et regarda tour à tour les nécromanciens qui étaient attablés et échangeaient quelques mots sur d'autres de leur comparses sorciers. Seuls sont dont entendait vraiment la voix était Josef et Seth, on avait presque l'impression qu'ils se hurlaient dessus tellement leur débat était enflammé. La femme de Josef, dont Luka n'avait toujours pas retenu le nom, restait en retrait, acquiesçant lorsque son mari lui demandait quelque chose, comme une bonne épouse obéissante et en accord avec les idées de son homme. Et puis il y avait ce pignouf la, qui lui faisait les yeux doux.. Elle détourna vite le regard, l'air agacée, ses pierres rouge et bleu se posèrent sur les jumelles.. Sages, bien droites, attendant qu'on leur donne la permission de se lever de table pour aller étudier en compagnie de leur gardien. Plutôt effrayante les deux gamines.. La nécromancienne n'en pouvait plus, et sans demander l'avis à qui que ce soit ou même s'excuser, se retirant sans faire de bruit jusque sa chambre. Ce qui déplaisait fortement aux aristocrates qui n'en revenait pas du comportement de cette jeune arrogante..

De son côté, Luka se moquait bien de ce qu'il pouvait se passer à table, ou ce qu'ils pouvaient bien dire sur son compte. Elle était obsédée par l'homme qui s'était rendue dans sa chambre, et en particulier.. Cette phrase. "L'asile Seiwa, n'est ce pas un bel endroit pour perdre son enfance mademoiselle Hatfield ?" Comment savait-il ? Ce n'était tout bonnement pas possible.. A moins qu'il faisait parti du personnel de l’hôpital ? Non. Elle se serait rappelé de lui. On n'oublie jamais le visage de ses tortionnaires.. A part si on devient amnésique, mais ce n'était pas le cas de notre nécromancienne. Merde. Elle se leva une unième fois, regardant par la fenêtre, au loin.. Pas de signe.. Rien.. Même pas.. Minute. C'était quoi ça ? Des traces de pas ? La jeune femme n'en était pas vraiment sur de la où elle était, avec sa super vue de taupe. Peut être l'avait il fait volontairement..? Non.. A moins que..

Raaaaaaaaah.

La nécromante se posa à terre face à son miroir, soupirante. Et si.. Elle y allait ? Après tout elle risquait quoi ? De se faire piéger ? Ça serait toujours mieux que de mourir d'ennui ici. Elle se recroquevilla lentement sur elle même, les genoux bien collés contre sa poitrine.. Il faudrait trouver un prétexte.. Une balade tout simplement ? Non, ça ne lui ressemblait pas... Oh ! Et puis au diable ces aristo ! Elle irait sans rien dire. Sans laisser de traces. Et surtout sous un autre forme.. Alors l'androgyne se concentra, et peu à peu, usant de sa polymorphie pour changer d'apparence.. Ce n'était que pour sortir.. après elle reprendrait sa véritable forme.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Et c'est dans la forêt que nous retrouvons notre nécromancienne.. Qui avait changé du tout au tout. Longue crinière azur, poitrine un poil surdéveloppée, une jolie plante atteignant les un mètre quatre vingt, ce qui était assez étrange.. Puisque habituellement, elle ne tapait que dans les un mètre soixante avec son corps de moustique.. Enfin bref, on aurait eu du mal à la reconnaitre.. On aurait sans doute dit qu'il s'agissait de sa mère, ou sa sœur, mais surement pas elle.. La nécromancienne portait même une robe, c'est pour dire ! [ICI] Luka, avait donc réussit à se faufiler hors du manoir, ayant prit uniquement son sac et une paire de patin à glace. Elle avait vu en arrivant sur la route principale qu'il y avait un lac gelé.. Josef avait même dit qu'il n'y avait aucun danger que la glace se brise.. Et comme elle aimait bien faire du patinage.. Au moins elle aurait une occupation si jamais elle ne retrouvait pas l'homme.

Un bon quart d'heure lui suffit avant d'atteindre le lac, et malheureusement, elle avait perdu la trace de l'homme.. Les pas avaient été effacé par la neige qui continuait à tomber.. Dommage. Luka haussa mollement les épaules. Quelque chose lui disait, que pourtant.. Il ne devait pas être très loin. Soupire. De toute façon, qu'importe, elle voulait s'amuser maintenant. La grande perche se rapprocha de l'étendue glacée, elle se pencha en avant -toussa trois fois et.. /pan/- frappant doucement contre se miroir de glace.. Elle ne risquerait rien, se répétait elle en boucle, c'est de la glace.. Et dans la glace on ne coule pas. L'aristocrate enfila donc sa paire de patin avant de s'élancer dans un petit rire sur son nouveau terrain de jeu qui était pour le moins, assez grand. Luka s'amusait tant, qu'elle en oubliait de se concentrer pour garder la forme qu'elle avait prise, si bien que la nécromancienne reprit son apparence d'origine.. Et puis au diable si quelqu'un la voyait.. Elle fit apparaitre deux grande ailes d'ange, aussi immaculées que la neige, offrant aux yeux de dame nature, un jolie spectacle semi aérien.. Oubliant complètement, la raison pour laquelle elle était venue ici.

________________________________

Paroles en #00CC66 || Rien ne m'importe tant que tu restes à mes côtes

Revenir en haut Aller en bas
Sacha Ivanovich
avatar
Nombre de messages : 63
Age : 20
Humeur : GeyGey..
Date d'inscription : 18/11/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Dévoreur de Rêves
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)   Jeu 25 Juil - 13:00



Avant de reprendre notre histoire, permettez moi de vous faire un petit cours de géologie. La Russie possède de très nombreux gisements de gaz souterrains, bien sur certains peuvent être très profond, d'autres non. Mais nous allons nous intéresser à ceux qui sont proche de la surface, ceux sont bien sur les plus rares, car ils ont été exploité en masse par l’État, enfin. Le Partie. Enfin.. BREF. Mais certains subsistent (tel un village gaulois très connu), quand ils sont situés sous des grandes villes ou des étendues d'eau, ou tout simplement dans un endroit paumé. Bien sur ces poches de gaz, lorsqu'elle rencontre l'extérieur il y a une différence de pression, et.. Disons que ça se rapproche de l'effet d'un bouchon de champagne. Comment ça se produit ? Constructions (bien qu'aujourd'hui on a de quoi prévenir les risques), ou effet naturel. Infiltration d'eau et tant d'autres.. Mais. Revenons à l'histoire.



Sacha attendait depuis quelques heures et il avait faim. Très faim, il pouvait bien sur revenir au village pour chercher des provisions mais ce serait un risque de la manquer. Si tout du moins elle viendrait, il se contentait de ne pas bouger, en tailleur dans la neige, comme la veille pour économiser ses forces (il ne savait malheureusement pas chasser le renard des neiges).

Midi était passé depuis un bout de temps, et aucune traces de la jeune femme, il décida donc de se lever pour se soulager dégourdir les jambes. Et revint quelques instants après à sa position initiale. Et c'est là qu'il vit une femme, à quelques mètres de lui, d'un mouvement rapide il se cacha derrière un arbre, et observa la personne de haut en bas. C'était une nécromancienne, cela ne faisait aucuns doutes, mais pas celle qu'il attendait. Une autre personne avait suivi ses traces ? Vivait-elle au manoir ? Elle était grande, avec de ses boobs, une chevelure semblable à son objectif, et des.. Patins à glace. Forcement, quand on parle de lac gelé les gens y faisait du patin. Enfin, ça ne répondait pas à qui elle était. Sa sœur, ou sa mère ? Impossible, elle n'a pas fait le voyage avec eux.

Le prince des cauchemars continua d'épier les actions de la jeune femme, elle ne semblait pas confiante, du moi au début. Et finit par se lancer, patinant avec talent. Sacha finit par se relever quand il était sur qu'il ne risquait plus de se faire repérer au vu des mouvements de l'inconnue. Et c'est à ce moment là qu'il se passa quelque chose d'inattendu.. Une polymorphe. En plus d'être une nécromancienne. ça c'est ce qu'on appelle être une cumularde. Elle avait de l'avenir la petite, et dans un sourire l'homme à la chevelure de platine se mit à marcher vers elle, et en posant le pied sur la surface de glace..

Vous connaissez, la goutte d'eau qui fait déborder le vase ? Et bien, imaginez que le pied de Sacha soit la goutte, et que le vase. Une superbe poche de gaz juste en dessous du lac. Vous saisissez ? C'est peut-être une pression infime ce pied, mais il a suffit à tout faire déborder. Oh. Bien sur il aurait fini par déborder ce n'était qu'une question d'heure. A la sortie de l'aristocrate sans doutes, mais le prince des cauchemars avait quelque précipité les choses.

Un magnifique gargouillis se fit entendre sur toute la surface de la glace, juste avant l'explosion de la couche de glace, cédant à la pression du gaz voulant rejoindre l'air, vidant la poche entièrement. Et qui dit poche vide, dit appelle d'air. Ce qui eu pour effet d'aspirer le corps de la jeune femme dans les profondeurs du lac..

"Oh.. Fuck."

Réagir vite. Un dixième de réaction et déjà il courait vers le trou, ôtant rapidement sa veste avant de plonger dans l'eau, grâce à sa rapidité d’exécution il gagnait un gain de vitesse, profitant de la fin de l'appel. Il ne tarda pas à retrouver le corps de la belle malgré l'obscurité qui régnait à l'intérieur. Le plus facile était fait, il lui restait plus qu'à remonter. Et, même s'il ne ressentait pas la douleur du au froid, la congestion était bien là, ainsi que le manque d'air. C'est à grande peine qu'il parvint à atteindre la surface est à porté le corps jusqu'au bord, récupérant sa veste au passage.

Bon. Hypothermie, aucun risque pour lui, mais pour elle. Il la déshabilla laissant que son bas de sous vêtement, retirant son propre haut avant de la prendre contre elle, offrant sa chaleur corporelle tout en entourant les deux corps de sa veste, pour éviter les perditions. Il resta collé à elle, le temps de retrouver sa propre chaleur corporelle pour enfin la réchauffer et lui éviter une hypothermie. Frottant son dos et plaçant sa tête contre son cœur afin de réchauffer au mieux ces endroits à risque.
Revenir en haut Aller en bas
Andrew C. Hatfield
avatar
Nombre de messages : 214
Age : 22
Localisation : Infirmerie
Humeur : Pouf.
Date d'inscription : 14/08/2012

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Polymorphe
Karma:
105/200  (105/200)

MessageSujet: Re: A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)   Lun 12 Aoû - 16:21

"Laisse moi dormir, c'ta faute tout ça."

Un battement d'aile, un battement de cils.

Luka voletait à moitié dans les airs avant de se poser gracieusement sur la glace, patinant avec encore et encore.. On aurait dit une plume qui flottait harmonieusement sous le courant du vent. Rien ne semblait la perturber, et c'était le cas. Seul son rire perçait le silence de la forêt blanche de neige.

Un battement d'aile, un battement de cils.

La jeune fille aux allures angéliques ne s'arrêtait plus, une pirouette par ici, et puis une autre un peu plus loin, entre temps elle jouait aux acrobates aériens. Juste elle, et la glace. Pas de Seth, ni de Midnight.. Pas de réunion de famille bidon, ni de Joyeux Noël.. Juste elle, et rien qu'elle. Une danseuse de glace tournant éternellement..

Un battement d'aile, un battem-

La glace se déroba sous ses jambes.. Non ! Elle tente de remonter en battant violemment des ailes, mais les membres de plumes se retrouvent comme paralysé.. Tout son corps refuse de lui obéir.. Pourtant il faut qu'elle regagne la surface ! Mais il est déjà trop tard.. Il fait si froid, sa vue se trouble au fur et à mesure que ses poumons se chargent d'eau glacé du lac.. Tout ça pour ça ? Finir en glaçon au fond d'un lac ? Quelle mort de merde. Un battement de cils. Une dernier. Avant d'apercevoir quelqu'un la rejoindre dans l’obscurité glaciale.. Un ange ? Peu importe. Elle ferme les yeux, dernière bulle d'oxygène quittant sa bouche gercée par la froid.. Luka est morte.

~~~~~~~~~~~~~~

Ouvre les yeux. C'est chaud, c'est froid. Quelqu'un te touches. Tes lèvres semblent soudés par le froid, tes paupières aussi.. Tes yeux bougent sous le mince filet de peau. Ton corps tremble.. C'est chaud, c'est froid. Ouvre les yeux nom de Dieu. Tes mains se crispent sur le torse de ton sauveur, et tes griffes écorchent sa peau, il n'y a donc que l'odeur du sang pour te réveiller ? Petite bête entrouvre ses lèvres, elles saignent. Tu n'oses passer un coup de langue de peur que cette dernière se colle à ta bouche écarlate. Tes paupières papillonnent doucement. C'est chaud, c'est froid, ça t'aveugle. Prend ton temps..  Un visage se dessine. Le russe. L'arrogant. L'importun. Le prince des cauchemars ? C'est donc lui qui t'as sauvé ? Instinctivement, tu le repousses. Ta peur est encore présente dans ton corps.. Puis tu reviens comme une vague, tu t'échoues sur lui, tremblante. Tu fermes les yeux, une nouvelle fois, et sombre. Ton corps est tout engourdit par le froid, tu ne veux qu'une chose : Te reposer.

________________________________

Paroles en #00CC66 || Rien ne m'importe tant que tu restes à mes côtes

Revenir en haut Aller en bas
Sacha Ivanovich
avatar
Nombre de messages : 63
Age : 20
Humeur : GeyGey..
Date d'inscription : 18/11/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Dévoreur de Rêves
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)   Mar 3 Sep - 9:29



Sacha n'osait pas vraiment bouger en la voyant se réveiller, enfin, surtout en la sentant se réveiller, il se retint d'ailleurs d'émettre un quelconques sons de douleurs, il la laissa même faire lorsqu'elle tenta de s'en aller. Mais il devait avouer qu'il était rassuré qu'elle revienne contre lui, en effet le dévoreur de rêves n'aurait même pas pu la poursuivre, il était comme qui dirait bloqué sur la glace, les muscles de ses jambes refusaient de répondre, le froid en était le responsable. Il ignora le problème, il aura tout le temps de s'en occuper quand la jeune nécromancienne ira mieux. En parlant d'elle..

Il vint prendre doucement le doux visage de la jeune femme entre ses mains chaudes, passant de douces caresses sur ses joues, ses paupières et ses lèvres, en profitant pour essuyer le sang qui coulait le long de son menton. Il posa son front contre le sien dans un long soupire directement transformé en vapeur.

"T'as bien failli y passer miss."

Quand son visage reprit une température normal il la posa en creux de son cou, reprenant doucement sa position protectrice avec ses bras, serrant tendrement la corps de l'adolescente.

"C'est pas tout ça, mais faudrait qu'on bouge ma belle. J'ai pas tellement envie de me faire retrouver par tes copains."

Et maintenant, faut se lever, et là, c'est le drame. Il fallait s'y prendre méthodiquement. On se met bien à genou, puis on maintient la fille aux cheveux bleutés hors de la neige d'une main, pendant que de l'autre, on aide les jambes à bouger. Et c'est après quelques gémissements de douleurs, quelques morceaux d'épidermes restés collé sur la neige que Sacha tenait sur ses jambes. Gardant l'être gelé contre lui, il entama une marche jusqu'au village, malgré la fatigue et la douleur il arriva enfin à l'auberge où il avait mangé la veille en début d'après midi.

Reprenant sa chambre, il déposa sa protégée dans le lit, réclamant des couvertures supplémentaires et de la nourriture. Et c'est ainsi qu'il créa une sorte de cocon de couverture autours de la fille, seule sa tête dépassait, et pour un soucis de chaleur elle était contre la cuisse de dévoreur de rêves. Souvent, entre deux bandages de plaies, il passait des caresses sur son visage, guettant de la fièvre et s'assurant qu'elle allait bien. Quelques heures passèrent entre son arrivée et maintenant..
Revenir en haut Aller en bas
Intervention éclair
avatar
Nombre de messages : 28
Age : 26
Date d'inscription : 10/08/2013

MessageSujet: Re: A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)   Lun 16 Sep - 5:57

On toque à la porte. Avant que le dévoreur de rêve puisse ouvrir, le nouvel arrivant la pousse, si fort que le battant rebondit contre le mur.

C'est le propriétaire de l'auberge, un homme sec dont la barbe grisâtre pourrait abriter sans problème une famille d'hirondelle - a condition qu'elles ne soient pas regardantes sur l'hygiène. Il s'arrête un instant à l'entrée, son regard alternant entre Sacha et Luka, toujours alitée, un tic nerveux aux lèvres.

Alors comme ça vous ramenez des filles ici ? Elles sont pas assez bien les miennes, peut-être ?

Il entre à grand pas dans la chambre et tire d'un coup sec les couvertures à lui, laissant une Luka débraillée et malade sans protection. Il s'en fiche, ne voyant en elle qu'une concurrence déloyale, une putain qui se permet de lui piquer ses clients. Il l'attrape par le bras et tire, la faisant tomber à moitié du lit.

Dégage de là, espèce de truie. Mon hotel, mes clients, mes filles. Rentre dans votre bordel et vite, avant que je t'en foute une.

________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Andrew C. Hatfield
avatar
Nombre de messages : 214
Age : 22
Localisation : Infirmerie
Humeur : Pouf.
Date d'inscription : 14/08/2012

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Polymorphe
Karma:
105/200  (105/200)

MessageSujet: Re: A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)   Lun 16 Sep - 6:38


Grblrblrblrblr..


C'est pas tout ça, mais faudrait qu'on bouge ma belle. J'ai pas tellement envie de me faire retrouver par tes copains.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Huuumm.. Il faisait bien chaud au fond de ce lit. Bon c'était peut être pas le meilleur des pieux, et c'est sur que ça changeait des draps de soies.. Mais c'est pas ce qui allait emmerder une nana qui s'endort à même le sol. L'androgyne s'éveillait peu à peu, il faisait.. Jour ? Non. La nuit tombait. Elle avait dormit tant que ça !? La belle s'étira longuement tout en restant sous ses draps, enfoncée dans un matelas un poil trop dur, mais comme il a été dit précédemment, elle s'en foutait. De petits yeux s'ouvraient lentement.. Elle n'était pas chez elle. Enfin, dans la chambre qu'on lui avait prêté. Alors.. Où était-elle ? Sa tête tourna sur le côté. L'homme à la chevelure d'argent était à ses côtés. Ah oui. C'est vrai. Elle était tombée dans.. L'eau. Elle eut un frisson. Bon, au moins, elle était toujours en vie ! C'était déjà pas mal. Elle voulut se redresser, mais son corps était encore engourdit par le froid.

Toc.

Toc.

Toc.

Quoi encore ? Le "prince" n'eut même pas le temps de répondre que quelqu'un s'engouffrait déjà dans le taudis qu'était la petite chambre. Un vieux Russe.. Rectification. Un Vieux Porc Russe Dégueulasse. Une forte odeur de sueur, de vodka et de.. Euh.. Effluves indéterminées émanaient de ce corps aussi gracieux qu'un sanglier et délicat qu'un éléphant. Luka qui ne comprenait pas encore tout à fait le russe, ne saisissait pas les paroles du vieux crade, a part les mots "Filles" et "Bordel"... Wait. Il la prenait pour une catin ? Elle n'eut même pas le temps de réagir qu'on lui avait déjà retirer les couvertures et trainé à terre comme une vulgaire pute. Luka grogna fortement. La bête n'appréciait pas spécialement qu'on s'attaque à elle de la sorte et qu'en plus on la traite de fille de joie, fallait pas abuser. Son cœur ne fit qu'un bond dans sa poitrine comme son sang ne fit qu'un tour dans ses veines. Il allait payer. L'aristocrate montrait déjà les crocs. L'idée d'enfoncer ses divines canines dans la chair mollassonne du vieux russe la dégoutait quelque peu.. Alors elle se contenta de se relever et une petite mimine vint s'emparer fermement et furieusement du service trois pièce du gros porc.

-Je devrais te les arracher pour cet affront vieux porc.

________________________________

Paroles en #00CC66 || Rien ne m'importe tant que tu restes à mes côtes

Revenir en haut Aller en bas
Sacha Ivanovich
avatar
Nombre de messages : 63
Age : 20
Humeur : GeyGey..
Date d'inscription : 18/11/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Dévoreur de Rêves
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)   Mar 17 Sep - 14:04

Embuscaaade !



Et baaaaah. Si il avait su qu'il allait se faire emmerder par le tenancier. Il s'attendait à tout, une troupe de nécromants camouflés, même une putains d'équipes spéciales de l'armée au cas où sa connerie aurait été énorme mais non. Juste un putain de pécore soucieux pour ses putes. Manque de force, manque de nourriture. Il n'avait pas bougé pendant tout le long de la tirade de l'homme, et même quand il avait chopé la nécromancienne. Quel loque.. Il se leva doucement, laissant bien le temps à la jeune fille de lui broyer légèrement les valseuses. Puis, se plaçant en face de lui, légèrement décalé pour ne pas complétement la bousculer. Mollement il leva les yeux au plafond, et assena un magnifique coup de boule au patron. Le faisant s'écrouler dans un bruit sec. Un léger râle, s'étouffant à mesure que le dévoreur de rêve le faisait sombrer dans le sommeil. Même après s'être pris un coup pareil il ne pouvait résister. ça ne faisait qu'épuiser un peu plus Sacha.

"Bon. Inutile de s'attarder sur lui. Tes affaires sont secs. Habille toi et on bouge. Ils vont pas tarder à me trouver."

Il s'adossa à la porte, sortant une clope et commençant à fumer, observant les réactions de la belle, matant encore un peu tout de même, ça donnait de la motivation. Il pouvait presque prévoir sa réaction, elle allait sans doutes jouer à la femme renfrognée en lui disant qu'elle avait aucunes raisons de le suivre et bla. bla. bla. Mais il avait un atout. Et puis bon, elle lui devait la vie quand même. Même si techniquement c'était de sa faute et que...Bref. Passons.

"Je te vois venir aussi, je te rappelle que tu me dois la vie. Et que si tu veux des réponses à tes questions faut que tu me suives. Après tu peux rester ici et attendre qu'on vienne te chercher. Il ouvrit la porte et se prépara à descendre à l'entrée. Et puis, j'ai des clopes."

Il descendit les marches du bâtiment et se posta à la sortie, regardant l'extérieur. La neige s'était arrêtée de tomber. Une chance pour le prince des cauchemars, déjà qu'il était bien affaibli, il n'aurait pas à marcher sous une tempête de neige. Prochaine étape, s'éloigner le plus possible de leur manoir, et rejoindre une autre ville pour se reposer. Il fallait juste espérer ne pas se faire casser les dents par des nécromants en colère maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Intervention éclair
avatar
Nombre de messages : 28
Age : 26
Date d'inscription : 10/08/2013

MessageSujet: Re: A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)   Mer 23 Oct - 12:00

Bourrasque de neige. Mais ce n'est pas le froid qui endolorit l'épaule du MangeRêve, oh non. C'est une vieille plaie qui se réveille, l'avertit du danger.

Bourrasque de neige, et hennissement porté par le vent. Pas du petit poney, non, du grand alezan aux yeux rouges et à l'écume débordant de la gueule, au pelage noir comme l'enfer.

Bourrasque de neige. Et Josef arrive...

________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Sacha Ivanovich
avatar
Nombre de messages : 63
Age : 20
Humeur : GeyGey..
Date d'inscription : 18/11/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Dévoreur de Rêves
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)   Mer 25 Déc - 13:49

Ninja !

Sacha se tenait fièrement, le corps droit, faisant face à l'arrivant et à ses acolytes, comme si il faisait face à un supérieur militaire, à l'exception de ses bras croisés en arrière et cette légère grimace qu'il chassa aussi rapidement que la douleur qu'il ressentait à l'épaule. Il se retourna vers Luka qui venait de sortir avant d'ajouter dans un large sourire.

"Je crois qu'ils sont là pour toi. Tu vas pas me faire le coup de "Help me" je suppose ?"

Et c'était vrai, le dévoreur de rêve se sentait un peu comme Bruce Willis dans le 5ème élément, en plein dans son taxi. A la seule différence qu'il avait provoqué ce qui allait lui arriver. Mais ce n'est qu'un détail un peu de mis en scène que diable ! Déjà que le cadre était magnifique, un western dans la neige bougrement classe. Il ferma les yeux un instant se reconcentrant sur l'action, il avait cette fâcheuse manie de toujours avoir la tête ailleurs dans ce genre de situation, il se demanda même comment il avait pu faire pour rester en vie si longtemps ? Enfin, un coup d’œil sur le nécromancien suffit à lui faire comprendre que il allait bientôt plus à devoir se poser cette question. En effet, il avait l'air pas content, pas content du tout. Il s'exprima le premier, d'une voix claire pour que l'homme puisse bien entendre.

"Josef ! ça fait une paye non ? J'dois t'avouer que je m'attendais à des retrouvailles sur un autre ton, le genre de truc qu'on passe autours d'un verre, sans trop d'ambigüité. Tu sais, j'ai beaucoup pensé à toi, surtout après ce que tu m'as fait, et je dois t'avouer ça m'a été assez utile, donc je t'en remercies !.. Enfin, je pense pas que tu sois là pour parler du passé tout ça.. Je suppose que tu souhaite récupérer la douce lady derrière moi." Il jeta un œil sur la jeune nécromancienne, s'assurant qu'elle ne s'était pas enfuit. "M'est avis qu'on devrait la laisser choisir, non ?" Il laissa une pause, avant de soupirer. "Non. on ne demande pas l'avis de la dame. On la laisse pas choisir, elle doit faire des bébés au fiston et fermer sa gueule."

Il s'étira doucement avant de faire quelque pas en direction du nécromant.

"Je trouve ça triste pas toi ?"

Le russe hésita à continuer, histoire d'agacer encore plus l'hôte de l'anglaise. Mais il jugea cela suffisant. Oh, oui il allait se faire défoncer la tronche, ou même tuer. Mais au moins la fille ne risquait rien, on pouvait pas frapper une invitée, si ? Il se gratta l'arrière du crâne avant de se retourner, faisant dos à l'aristocrate pour adresser un dernier sourire à Luka.

"Ne vous en faites pas, vous serez bientôt de retour chez vous."
Revenir en haut Aller en bas
Andrew C. Hatfield
avatar
Nombre de messages : 214
Age : 22
Localisation : Infirmerie
Humeur : Pouf.
Date d'inscription : 14/08/2012

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Polymorphe
Karma:
105/200  (105/200)

MessageSujet: Re: A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)   Ven 27 Déc - 8:10

Surprise Motherfucker!


-Je crois qu'ils sont là pour toi. Tu vas pas me faire le coup de "Help me" je suppose ?

Pas de réponse.

-Josef ! ça fait une paye non ? J'dois t'avouer que je m'attendais à des retrouvailles sur un autre ton, le genre de truc qu'on passe autours d'un verre, sans trop d'ambigüité. Tu sais, j'ai beaucoup pensé à toi, surtout après ce que tu m'as fait, et je dois t'avouer ça m'a été assez utile, donc je t'en remercies !.. Enfin, je pense pas que tu sois là pour parler du passé tout ça.. Je suppose que tu souhaite récupérer la douce lady derrière moi. M'est avis qu'on devrait la laisser choisir, non ? Non. on ne demande pas l'avis de la dame. On la laisse pas choisir, elle doit faire des bébés au fiston et fermer sa gueule. Je trouve ça triste pas toi ? Ne vous en faites pas, vous serez bientôt de retour chez vous.

Regards qui s'échangent. Entre la liche et la nécromante. Dans la merde. Elle était dans la merde. Luka a beau se foutre de tout. C'était sa Race contre un homme. Merde. Oh. Non pas qu'elle n'aurait pas aimé défoncer la gueule de ce Josef qui songeait à l'unir à son fils mais.. Elle savait, que si elle faisait quelque chose contre sa Race. Elle risquait de crever.. Et honnêtement. Une mort pour un illustre inconnu, c'était pas valable pour un ticket direct en Enfer. Luka cherchait une solution pour se défaire de cette situation. S'enfuir ? Même pas en rêve, et de toute façon, ils finiraient bien par les retrouver. Faire face ? Non, c'était du pur suicide. ... Éclater le Russe ? Et vous savez quoi ? C'est ce qu'elle fit.

- Je suis désolée d'être partie ainsi Josef, mais.. Je le voulais..

Luka usa de sa maitrise de la chair pour faire plier Sacha. Sacha à genoux face à Josef. Humiliant mais nécessaire. La nécromancienne passa une de ses mains dans la chevelure du Russe. Pas comme une douce caresse donné à son amant. Mais agrippé fermement comme l'on ferait à une putain maltraité. La tête dans la neige, le sourire aux lèvres. Dans le fond, Luka aimait bien ça, elle ne pouvait pas le nier. Humilier un homme, c'était assea excitant. Mais, elle n’oubliait pas qu'il lui avait sauvé la vie, et c'était maintenant qu'elle payait sa dette.

- Non, je le veux comme jouet. Je suppose que vous n'allez pas me refuser ça..? Ça me rendrais terriblement triste.. Et puis.. C'est Noël non ? /pan/

Josef resta dubitatif face à Luka. Humm.. Dubitatif jusqu'à ce que celle ci se mit à verser quelques larmes. Bon.. C'était pas du cinéma, elle voulait vraiment SA proie. Soit, après tout, pourquoi pas? La liche accepta dans un sourire, et en réponse Luka se jeta sur lui avec une certaine familiarité qui amusa Josef. Un enfant a qui on venait de céder un caprice.. Ça lui rappelait son ainé. Soupire. Il jeta un coup d’œil à Sacha qui faisait toujours l'autruche dans la neige -MWAHAHAHA- Et la joyeuse troupe se mit en route vers le manoir..


~~~~~~~~~~~~~~


- Ne me regarde pas ainsi je t'ai sauvé la vie.

Luka était dans l'aile de sa chambre, seule avec Sacha qui avait l'air bien remonté contre elle. Mais dans le fond, elle s'en foutait un peu. Il allait pas lui craché dessus quand même ? C'était ça où la mort après tout, et si il était pas content, bah elle se ferait un plaisir de la lui donner sur le champ. La nécromancienne traversa sa chambre toute nue. Oui, nue, et elle se moquait bien que Sacha mate comme un gros porc. Pas d'pudeur cette nana. Elle se dirigea donc vers la salle d'eau, histoire de faire remonter la température de son corps de quelques degrés. Un ptit bain chaud, pas bouillant à mort non plus. Elle entra dans la baignoire remplit presque à rabord, un peu plus toute l'eau se retrouvait à terre. Petit requin dans l'eau se foutait bien de tout à présent, Sacha aurait pu venir la faire chier et gueuler comme un cochon, qu'elle n'en aurait strictement rien à foutre. Elle ferma les yeux un instant, et silence.

________________________________

Paroles en #00CC66 || Rien ne m'importe tant que tu restes à mes côtes

Revenir en haut Aller en bas
Sacha Ivanovich
avatar
Nombre de messages : 63
Age : 20
Humeur : GeyGey..
Date d'inscription : 18/11/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Dévoreur de Rêves
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)   Sam 1 Fév - 9:00

Sacha n'en menait pas large, se faire casser la gueule par l'autre petit con okay, mais se faire maitriser par la nécromancienne, dafuq. Il avait pourtant essayer de la sauver, il devait lui laisser le droit de se faire péter la gueule ou non. Et puis, il n'était pas un jouet ! Pas un train électrique qu'on offrait aux enfants ! Il regrettait un peu son sauvetage mais ne dit rien, appréciant le contact de la neige sur son visage tout en serrant les dents. Il se laissa porter donc jusqu'à la chambre de sa nouvelle "maitresse" en observant les flocons s'écraser sur les épaules de ses "protecteurs" durant le voyage.

Et le voilà dans la chambre de la nécromancienne, l'air boudeur, le regard plongé dans la fenêtre, peut-être pour signaler le sentiment extérieur sur ce qu'il lui était arrivé, en mode je me suis soumettre mais je m'en fous. Il tourna un peu la tête pour observer les mouvements de la jeune fille, et faillit se rompre le cou en essayant de suivre du regard son corps nu s'éclipsant dans la salle de bain. Il soupira doucement sous ses paroles, se tournant complètement pour venir la rejoindre dans la salle de bains, s'installant en face d'elle, adosser contre le mur. Marquant une longue pause, ses yeux occupés à observer les siens (OUI LES YEUX J'AI DIT), puis il finit par prendre la parole:

"Je t'ai aussi sauvé la vie jeune fille. Donc de quel droit m'as tu empêché de régler ma petite histoire avec l'autre ?"

Il ferma les yeux un instant, le bain faisait envie, enfin, si il n'y avait que le bain. Il garda cette réflexion pour lui, s'approchant de la jeune fille aux cheveux bleutés, s'accroupissant au niveau de son visage et en posant son menton contre la baignoire il poursuivit.

"Donc, je suis censé faire quoi au juste ? trottiner autours du sapin en disant tchuu tchuu toute les cinq secondes ou alors je peux me barrer tranquillement et te laisser à ta vie morne et pleiiiiine de choix ?"

Les options étaient assez limités, et si on ne s'arrêtait qu'à ces derniers Sacha aurait sans doutes du faire un nombre de tours incalculable autours du sapin. Mais bon, il savait très bien que elle ne manquerait pas d'imagination pour ça. Le dévoreur de rêve sentait bien que ce n'était pas la première personne à devenir ce qu'il était. Et puis bon, il n'était pas vraiment en captivité ici, il allait juste attendre, en découvrir un peu plus sur elle, sa psychologie et son phy.. Étendu de pouvoirs ! Dans tout les cas si ça pue trop il avait le sien, et ça, ça dépasse toute les entraves physiques, et il serait prêt à l'utiliser sur un nécromant malgré la dernière fois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)   

Revenir en haut Aller en bas
 

A White Russian Roulette And A Blue English Rose~ (pv Luka)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» RUSSIAN ROULETTE.
» Russian roulette -> 19/07 | 15h45
» Russian Roulette ? Samyon Demyan Armyanski
» RUSSIAN ROULETTE + Monroe
» Amy J. Livingstone ? She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Hors RPG :: RPs finis/abandonnés-