AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J'ai le droit de m'amuser moi aussi ! [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mizore Shirayuki
avatar
Nombre de messages : 359
Age : 25
Localisation : Auvergne
Humeur : Perverse.
Date d'inscription : 08/04/2011

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Yuki Onna
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: J'ai le droit de m'amuser moi aussi ! [libre]   Lun 22 Avr - 1:29

    La brume déjà éparse mit peu de temps à se dissiper. Mizore était assise misérablement contre le rebord du toit. Elle avait suivi le combat grâce au nuage glacée, et était heureuse que tout le monde soit en vie. Enfin, presque tout le monde. Kira n’était plus sur le toit, et la glace que Mizore avait posée sur elle avait maintenant fondue, hors de sa portée. Mais la Yuki Onna savait que la louve était en vie, car après sa disparition à travers le plancher, elle avait pu se déplacer. Un autre ennemi avait dû l’engager, et elle avait eu a fuir ou se battre ailleurs.

    « En vie. Je ne sais pas où, mais je sais qu’elle est partie de sous nos pieds après avoir traversé ce toit. Elle serait remontée si elle avait pu. J’imagine que quelqu’un ou quelque chose a du la forcer à bouger ailleurs. »

    Elle resta assise, reprenant doucement son souffle et sa puissance. Elle fourra trois sucettes dans sa bouche pour se remettre à température et retrouver plus vite son énergie. Toutes ses créations de glaces se dissipèrent, ne se forçant pas à maintenir un sortilège pour le moment inutile. Une partie de ses vêtements favoris avaient cramés, noircis, ou tout simplement disparus, et ce malgré son important blindage de glace. Mais on ne rigolait pas avec les élémentaires de feu. Korosu et Mil se relevant, elle afficha un sourire satisfait, bien qu’un peu las.

    «Rien de cassé vous ? J’ai usée beaucoup d’énergie, mais ça reviendra vite. On devrait avoir un moment de répit.»

    Milander se rapprocha du côté du gymnase pour évaluer la situation, quand une alarme sonna, et que des éclairs parcouraient le ciel. Aie, ça, c’était mauvais. Il ne fallait pas sortir de saint-cyr pour comprendre ce qui se passait, et Mizore était loin d’être une abrutie.
    « Là, on va au-devant de gros gros ennuis. Si le Kekkai lâche, dire que ça va être la merde avec les humains serait un euphémisme. Mais je n’ai aucune idée de comment régler ce problème la, donc je vais rester sur ce plan premier, le gymnase. Si vous avez plus d’infos, c’est le moment. Sinon, c’est comment, en bas ?»

    Elle se traina jusqu’à la position de Mil. Tous les zombies étaient hors course, faute de contrôleur plutôt que par élimination totale. Mais cela enlevait une sacrée épine du pied des défenseurs, qui voyaient le nombre de leurs ennemis grandement réduits. L’agitation due à l’alarme était visible sur les visages de certains du Comité, mais Mizore gardait son calme. Il existait des monstres très puissants, comme le directeur, ou même Suzuki (oh, ironie !) qu’elle avait pu voir à l’œuvre, qui feront tout pour empêcher la chute du kekkai. Bien qu’il resterait dans les annales du lycée, le problème serait vite réglé.

    Maintenant que les zombies n’étaient plus, une approche directe, façon barbare, étaient envisageable. Sinon, Mizore pouvait toujours les amener sur le toit du gymnase avec sa glace. Cette décision se ferait après études des différents assaillants. De toute façon, elle finirait par rejoindre le toit, car elle savait comment défendre une aussi grosse zone. Ce serait risqué, pour elle, qui serait surement vulnérable aux plus malins de ses ennemis, et elle finirait de toute façon à l’infirmerie à la fin des affrontements, car c’était sa façon de se battre la plus gourmande en énergie, contrecoup d’une puissance folle. Alors elle récupérait le plus qu’elle pouvait, dès maintenant.


    « Des idées sur la façon de procéder? Au fait, sorcier, non?»

    Elle n'était pas sure et préférait demandé plutôt que de trop présumer. Cela pourrait leur sauver la vie plus tard.


Revenir en haut Aller en bas
Korosu Tsukushi
avatar
Nombre de messages : 181
Age : 24
Localisation : In my dreams.
Humeur : Amical
Date d'inscription : 02/10/2011

†Fiche Personnage†
Level: C
Race de Monstre: Dhampire
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: J'ai le droit de m'amuser moi aussi ! [libre]   Ven 26 Avr - 9:51

J'écoutais Mizore parler et pris sur un ton ironique et de stresse j'éclata de rire pour décompresser. Mais j'avais la réalité en face J'allais faire face au cruel dilem du siècle.

Le kekkaï.... si il venait à disparaître le problème sera général mais... je n'ai pas de camp véritable.
Ouai j'ai une info, il faut les personnes les plus puissante pour réussir à stopper la menace Antithèse. Le kekkaï une fois qu'il commence à être déchargé en énergie il faut le recharger avec notre pouvoir mais seul les plus puissant peuvent à plusieurs le recharger assez vite. Pour moi il y a une taupe dans le lycée qui n'attaque pas vraiment avec tous ceux de l'Antithèse. Il doit peut être avoir la confiance de Mikogami parce que ce n'est pas facile de pouvoir aller dans la salle du kekkaï. Je pense donc qu'un professeur ou membre du personnel est derrière le coup. Mizore ton level de monstre est très élevé tu devrais tanté le coup d'arriver jusqu'au kekkaï au lieu de perdre ton temps ici. Les information du comité sont très précieuse. C'est dommage qu'on ai pas Moka sous la main aussi, notre Boss est assez puissant également et certains élèves aussi j'en ai croisé des aussi puissant que toi. Moi je ne le suis pas assez et je ne peux plus avancer. J'ai donner ma limite en combat.
Les attaques a distance sont une horreur pour moi et je manque encore d'expérience de plus je ne suis pas un vampire à 100% je suis aussi à moitié humain je suppose que tu le sais Mizore.


Je tombais à genou avec une méchante blessure juste en dessous des côtes du côté droit. L'élémentaire de feu ne m'a pas raté, lors de ses rafales de boule de feu. Je compressais ma blessure pour évité de perdre trop de sang.

Partez, moi je ne suis plus d'aucune aide.
Revenir en haut Aller en bas
 

J'ai le droit de m'amuser moi aussi ! [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Du Droit Canon et de l'Officialité Épiscopale
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le droit d'objection du Président de la République
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit
» Inauguration du Bureau Haitien du Droit d'Auteur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Hors RPG :: Partie 1 :: Diversion et chaos.-