AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Nous allons contrer cette révolte." [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haruka Fujita
avatar
Nombre de messages : 11
Age : 21
Localisation : Je peut être partout.
Humeur : Plutôt heureuse.
Date d'inscription : 08/02/2013

†Fiche Personnage†
Level: C
Race de Monstre: Démone
Karma:
200/200  (200/200)

MessageSujet: "Nous allons contrer cette révolte." [PV]   Mer 27 Mar - 14:39

C'est un matin comme les autres, Haruka se lèva à six heure trente du matin. Pour aller travailler dans la bibliothèque, l'endroit qu'elle préfère dans cette école. La routine quoi. Mais elle avait oublié quelque chose, quelque chose de très importante. La bibliothèque avait été calciné, il y a peu. Elle avait de la veine, elle venait d'arriver et son lieux de travail finissait en cendre. Mais surtout l'endroit qu'elle préfère, qui lui est chère détruit par l’élément qu'elle déteste le plus. Heureusement qu'il avait pu sauvée quelques livres. Elle alla donc dans son lieu de travail habituel pour surveiller les élèves, qui avait eu le courage d'y aller.

Elle s'installa sur son siège et commença un livre. Au bout d'une bonne heure, toujours personne. Les élèves devait avoir peur de cette endroit. Elle ne savait pas quoi faire, elle avait déjà fini son livre. Elle s’ennuie, s'ennuie, s'ennuie. Jusqu'à un moment, elle entendit une voix, plutôt heureuse même amusée.

"Bonjour à tous!!! Je sais qu'on est pas très nombreux en cette période de vacances, mais comme j'ai l'impression que tout le monde s'ennuie, je vous apporte de l'animation. L'Antithèse va vous faire votre fête : on va tout casser, et y compris les ptit gars du Comité de sécurité. Donc je déclare officiellement l'ouverture des jeux de Yokai... ...aussi appelé massacres de Yokai. Ceci est un signal pour vous Antithèse, c'est le moment ♥."


L'Antithèse revient, ce qui on mit cette endroit dans cette état, ose remettre les pieds ici ! Elle se leva folle furieuse et se leva de son bureau et prit son sac. Plutôt énervée, elle marcha dans le couloir jusqu'à voir plusieurs personnes avancé, une silhouette plutôt calme qui tanguait. Un mort-vivant ? Comment ça un mort vivant ? Elle se rapprocha et vit le jeune homme avec la peau en lambeau. Elle dit:

- Alors mon grand, on ne se sent pas bien ?

Elle sourit. Elle se concentra quand plusieurs bras aparaissairent sur le jeune homme. Quatre pour être précis. Deux pour attraper les bras et deux pour tenir la tête. Elle prépara sa main et fait une souplesse sur le mort puis rajouta:

- Quand on est mort, on le reste.

Elle continua sa marche, après plusieurs morts mit à terre. Elle vit deux élèves bloquer par des morts, elle déboîte donc les membres des agresseurs quand elle entendit:

- « A tout ceux qui se trouvent au lycée Yokai... Ecoutez-moi ! Je suis Anod Itochi, psychologue. Nous sommes en ce moment en train de subir une attaque de l'Antithèse, tous les lieux sont devenus extrêmement dangereux. Je recommande à tous ceux désirant se mettre en sécurité d'aller se réfugier dans le gymnase ! Professeur comme élève, protégez-vous mutuellement ! »

Elle regarda les jeunes, sourit en écoutant cette Anod, elle n'était pas seule à s'en occuper et dit:

- Faites bien attention, protégez vous. Je doit aller dehors pour aidez autres personne. Vous me suivez ou vous aller vous mettre à l'abri.

- Nous allons nous mettre à l'abri, merci.

Elle continua à marcher et le psychologue continua donc son discours.


- « Néanmoins... Rassurez-vous, nous ne sommes PAS vaincus. En ce moment-même, le comité de sécurité déploie les moyens nécessaire pour repousser l'attaque, et ils sont extrêmement efficace ! Nous sommes tous membre de la famille du lycée, aidez-vous tous, et nous bouterons hors d'ici la force ennemie ! L'antithèse n'est qu'une bande de fanatiques, et vous tous avez la force de lui résister. Alors si vous vous en sentez capable, levez-vous, et combattez. Nous avons tous besoin de vous, et vous êtes capable du meilleur. Et à tous ceux du comité du sécurité, nous vous encourageons dans cette tâche, nous allons gagner, tous ensemble. Nous croyons en vous ! Quand à vous... Antithèse, vous vous êtes attaqué à la mauvaise cible. En ce moment-même, nous sommes tous en train de réagir, et votre défaite n'est qu'une question de temps. Vous aviez perdu toute chance de remporter cette bataille avant même qu'elle démarre. Alors, fuyez, tant que vous le pouvez encore, car nous ne resterons pas sans réaction. Bientôt, vous mordrez la poussière, souvenez-vous en ! »

Elle rigola, ce message allait booster le Lycée, les combattants aller être encouragé et vont battre plus de mort, ce qui affronte des vivants vont survivre, il le doivent. Elle sortit et vit plein de personnes se battre quand un élève dit:

- Des élèves sont bloquer dans le parc du Lycée. Il faut les sauver !
Revenir en haut Aller en bas
Azazel Van Wagnër
avatar
Nombre de messages : 18
Age : 26
Localisation : Partout tant que Raina est dans mes bras
Date d'inscription : 01/02/2013

†Fiche Personnage†
Level: C+
Race de Monstre:
Karma:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: "Nous allons contrer cette révolte." [PV]   Ven 29 Mar - 16:52

Des torrents de lave en fusion, des hurlements de terreurs, une grotte sans fin composée uniquement de roches volcaniques et un petit garçon qui se baladait au milieu de cet endroit des plus inamical dont la chaleur est étouffante et le sol pouvant brûler les pieds si on ne faisait guerre attention. Dans cet endroit rappellant clairement l'enfer, il n'y avait qu'une galerie, en ligne droite dont le jeune garçon ne voyait pas le fond. Chaque pas qu'il faisait était de plus en plus lourd autant physiquement que psychologiquement, comme si il prenait dix kilos à chaque pas. La peur le prenait de plus en plus autant que l'envie de pleurer et fuir loin de cet endroit, mais à peine avait il fait un pas qu'en se retournant l'entrée avait disparut laissant juste le tunnel infini devant soi. N'ayant pas le choix il avança dans l'espoir utopique de trouver un échappatoire mais tout ce qu'il trouva au bout de plusieurs heures fut Satan qui coupa le jeune enfant en deux et qui tomba dans un trou sans fond.

Ce fut en sursaut qu'Azazel le déchu se réveilla dans son lit, le drap qui était tombé au sol et l'oreiller avait été se réceptionner de l'autre coté de la pièce. Le démon suait de tous les pores de sa peau, du front en passant par ses pectoraux. Il plaça une main sur son front et secoua la tête en repensant à ce cauchemars qu'il venait de faire et qui au fond le hantait depuis toujours car même si il n'hésite pas à tenir tête à son père, le démon n'oublie pas qu'il reste bien plus faible que lui et surtout qu'il commençait à apprécier sa vie au lycée. Ce fut donc avec ces idées noires dans la tête que l'ange déchu au visage juvénile se leva pour prendre une douche chaude avant d'avaler un petit déjeuner copieux et nécessaire pour cette journée de cours...du moins jusqu'à ce qu'on lui rappelle que ses élèves étaient en vacances alors qu'il patientait devant sa salle de classe. Ce fut donc avec une tête dépité qu'il se rendit vers le gymnase pour y faire un peu de musculation afin de se maintenir avant d'entamer un entraînement draconien. Une chose était sûre, le lycée ne manquait pas de moyen au vue de toutes les machines mises à sa disposition. Il commença par trente minutes de courses avant de passer aux machines à proprement parlé. Il n'eût pas le temps de finir son programme qu'une annonce détourna son esprit au point qu'il faillit lâcher l'altère qu'il soulevait au dessus de lui :

- "Bonjour à tous!!! Je sais qu'on est pas très nombreux en cette période de vacances, mais comme j'ai l'impression que tout le monde s'ennuie, je vous apporte de l'animation. L'Antithèse va vous faire votre fête : on va tout casser, et y compris les ptit gars du Comité de sécurité. Donc je déclare officiellement l'ouverture des jeux de Yokai... ...aussi appelé massacres de Yokai. Ceci est un signal pour vous Antithèse, c'est le moment ♥."

Il reposa l'altère sur son socle, se redressa pour se rhabiller et sortit pour voir ce qui se passait et Azazel s'attendait à tout sauf à la vision qu'il avait. Des sortes de zombies à la peau sombres dont certains étaient désarticulés ou amputés d'un membre. Mais il n'eût pas le temps d'y réfléchir que trois d'entre eux se jetaient sur lui soit dans l'espoir de le dévorer soit pour le rallier à leur cause. Mais le démon ne prit pas le temps d'y réfléchir, il se recouvrit le corps de flammes noires et les enchaîna de multiples coups pour leur arracher la tête en lançant dans la foulée le reste du corps sur d'autres zombies s'attaquant à un groupe d'élèves

- Imbéciles, ne restez pas planté là et rentrez dans le gymnase. Leur hurla-t-il

Soudain alors que les élèves courraient vers le bâtiment une autre voix résonna dans les hauts parleurs.

- « A tout ceux qui se trouvent au lycée Yokai... Ecoutez-moi ! Je suis Anod Itochi, psychologue. Nous sommes en ce moment en train de subir une attaque de l'Antithèse, tous les lieux sont devenus extrêmement dangereux. Je recommande à tous ceux désirant se mettre en sécurité d'aller se réfugier dans le gymnase ! Professeur comme élève, protégez-vous mutuellement ! »

Enfin, quelqu'un semblait réagir à cette attaque, Azazel décida d'écouter ce que le psy de l'école avait à dire pour défendre le lycée tout en nettoyant les lieux de quelques zombies.

Spoiler:
 

- « Néanmoins... Rassurez-vous, nous ne sommes PAS vaincus. En ce moment-même, le comité de sécurité déploie les moyens nécessaire pour repousser l'attaque, et ils sont extrêmement efficace ! Nous sommes tous membre de la famille du lycée, aidez-vous tous, et nous bouterons hors d'ici la force ennemie ! L'antithèse n'est qu'une bande de fanatiques, et vous tous avez la force de lui résister. Alors si vous vous en sentez capable, levez-vous, et combattez. Nous avons tous besoin de vous, et vous êtes capable du meilleur. Et à tous ceux du comité du sécurité, nous vous encourageons dans cette tâche, nous allons gagner, tous ensemble. Nous croyons en vous ! Quand à vous... Antithèse, vous vous êtes attaqué à la mauvaise cible. En ce moment-même, nous sommes tous en train de réagir, et votre défaite n'est qu'une question de temps. Vous aviez perdu toute chance de remporter cette bataille avant même qu'elle démarre. Alors, fuyez, tant que vous le pouvez encore, car nous ne resterons pas sans réaction. Bientôt, vous mordrez la poussière, souvenez-vous en ! »

En voilà du discours de haine de la part d'un médecin, assez ironique mais au moins il avait pu rendre le moral aux troupes, on devait lui reconnaître ça. Cependant ce n'était pas gagné, plus l'ange déchu tuait des zombies, plus il en venait. Rester ici était inutile, il fallait éliminer le problème à la source, lorsqu'il aperçut une jeune fille qui semblait protéger le lycée se diriger à toute allure vers le parc. Il la suivit et la rattrapa.

- Tiens Haruka tu tombes bien, on ne sera pas trop de deux pour faire du ménage, avec de la chance on trouvera d'autres alliés sur la route. Notre objectif c'est la sécurité des étudiants et mettre hors d'état de nuire le nécromancien qui a ranimé ces cadavres.


Dernière édition par Azazel Van Wagnër le Mar 16 Avr - 10:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Itsuki Kakushi
avatar
Nombre de messages : 42
Age : 18
Localisation : Juste là.
Humeur : Enflammée.
Date d'inscription : 08/02/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre:
Karma:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: "Nous allons contrer cette révolte." [PV]   Sam 30 Mar - 10:28

Un sifflement aigu retentit. Il était temps de passer à l'action. Deux yeux bleus apparurent dans le noir, illuminant la salle d'une lueur de la même couleur. Plusieurs flammes se matérialisèrent, semblables à des torches d'eau, tandis que seul le claquement d'une queue résonnait. Pas un souffle, pas un bruit. Puis le démon se leva de son piédestal, tel un roi de son trône, et s'étira souplement, sa silhouette féline se découpant dans l'ombre grâce aux lumières bleues. Les vacances étaient là, Antithèse attaquait. Soit, alors... Tuons-les tous.

Mission d'Itsuki Kakushi : Empêcher quiconque de fuir, ou même de rester en vie. Tous devaient se tordre dans les flammes de l'enfer, et périr tandis que lui laisserait sa joie éclater sous forme de rire déments. Tel était son but. Depuis le temps qu'il attendait ça...

Sortant d'un pas plutôt traînant malgré son excitation, le démon bâilla. Il était un peu fatigué, mais toute cette action lui redonnerait de l'énergie, il en était persuadé. Sans même écouter la voix d'Alouka, il sortir dehors, et apprécia la vue qui s'offrit à lui.

Les élèves avaient engagé un combat acharné contre les hordes de morts-vivants et autres immondices lancés dans le but de détruire Yokaï, comme l'avait si bien dit la miss dans les hauts-parleurs. Ordinairement, le règlement interdisait les armes, mais là, Itsuki pouvait certainement s'en servir. Muni de son sabre, qu'il sortit de son fourreau tout en courant, il se dirigea vers le gymnase, tranchant tout ce qui se trouvait à sa portée. Mais deux personnes avaient l'air de vouloir prendre les choses en main.

Le démon éclata de rire, et, gardant sur le visage un large sourire dément, il sauta pour atterrir en face des deux personnes, faisant tournoyer son arme dans ses mains. Puis il le rangea dans son fourreau, et, toujours souriant, lâcha d'une voix presque aiguë :

-Monsieur, madame. Je vois que vous désirez aidez les élèves. Malheureusement, je suis dans le regret de vous annoncer que vous ne ferez rien de plus. Pourquoi ?

Dans un geste théâtral, il porta la main à son coeur, comme si ses propres paroles le blessaient profondément, puis tomba à genoux, prenant sa tête entre ses mains, feignant d'éclater en sanglots. Enfin, il se releva soudainement et sortit du même mouvement son sabre, le plantant dans le sol en poursuivant son discours :

-Tout simplement parce que... Vous allez mourir, ici. Tous. Elèves, personnel, comité.

Il avait insisté sur le dernier mot, le crachant comme si ça le répugnait. Or, c'était le cas. Ce comité de sécurité le dégoûtait fortement, et savoir qu'il pouvait les transformer en de vulgaires restes calcinés le faisait frémir de plaisir. Réduire ces débiles à ça était tellement plaisant qu'il avait envie de voir ces deux adultes au bout de son sabre, juste pour les voir agoniser là, puis brûler leurs cadavres et sentir l'odeur délicieuse de chair consumée.

Tel était le désir d'Itsuki. Et il avait l'intention de le satisfaire. Il fit un clin d'oeil à la femme, puis se retourna et fit entrer tout ce beau monde dans le gymnase, déclarant qu'il allait les protéger. Il ferma la porte, et leur ordonna de la bloquer afin que personne d'autre en rentre, et de ne l'ouvrir sous aucun prétexte.

Puis le démon se tourna de nouveau vers les deux, et passa un long coup de langue sur ses lèvres. Leur du combat sonnait. En bon pyromane, il fit apparaître ses flammes autour de son corps et au bout de sa queue, ses oreilles poussant d'un même coup. Le sabre dans la main, il regarda ses deux victimes et s'autorisa un nouveau sourire de fou :

-Allez-vous être lâches et vous battre à deux contre un, ou alors à tour de rôle ? Ou bien attendez-vous quelqu'un d'autre, que sais-je encore... Pourritures. Le fait même que vous vivez m'écoeure, je me vois donc dans l'obligation de mettre fin à votre misérable existence.

Sans prévenir, un Cat Sith de deux mètres de haut atterrit sur le sol, venant manifestement du toit. Qu'est-ce que Kuro foutait là ?! Agacé, Itsuki le regarda, mais vit dans son regard qu'il désirait autant que lui réduire à néant ces êtres. Eh bien soit, chacun prendrait une cible précise.
Revenir en haut Aller en bas
Haruka Fujita
avatar
Nombre de messages : 11
Age : 21
Localisation : Je peut être partout.
Humeur : Plutôt heureuse.
Date d'inscription : 08/02/2013

†Fiche Personnage†
Level: C
Race de Monstre: Démone
Karma:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: "Nous allons contrer cette révolte." [PV]   Lun 1 Avr - 12:44

Haruka continua à marcher vers le parc, elle voyait des zombies en masse mais elle les tuez sans difficulté quand elle entendit une voix:

- Tiens Haruka tu tombes bien, on ne sera pas trop de deux pour faire du ménage, avec de la chance on trouvera d'autres alliés sur la route. Notre objectif c'est la sécurité des étudiants et mettre hors d'état de nuire le nécromancien qui a ranimé ces cadavres.

Elle se retourna et reconnu Azazel Van Wagnër, un des professeurs de sciences occultes Elle sourit et dit:

- Espérons, un élève m'a dit que des élèves était bloqué au parc donc je m'y rend. Tu me suis ?

Après cette phrase, elle continua sa marche avec le professeur. Elle arriva devant le parc quand un jeune homme arriva. Il souriait, il avait l'air sure de lui. Il jouait avec son arme. Puis il dit:

- Monsieur, madame. Je vois que vous désirez aidez les élèves. Malheureusement, je suis dans le regret de vous annoncer que vous ne ferez rien de plus. Pourquoi ?

S'il croit nous arrêter cette avorton. Il se met le doigt dans l'oeil mais Haruka attendit qu'il finissent sa phrase pour parler.

- Tout simplement parce que... Vous allez mourir, ici. Tous. Elèves, personnel, comité.

C'est bien ce qu'elle pensait, il allait essayé de les tuer. Elle sourit. Mais elle se demandé ce qu'était le comité, on ne lui en avait pas parler à son arrivé et même pendant son travail. Quand le jeune homme commença à "flamber" sur place. Du feu, pourquoi du feu ? Elle se retrouvé face à l’élément qu'elle haït le plus. Depuis sa jeune enfance, elle en avait une peur bleue. (Et un jeu de mot ! Un !) Quand il resourit:

- Allez-vous être lâches et vous battre à deux contre un, ou alors à tour de rôle ? Ou bien attendez-vous quelqu'un d'autre, que sais-je encore... Pourritures. Le fait même que vous vivez m'écoeure, je me vois donc dans l'obligation de mettre fin à votre misérable existence.

Elle pouffa de rire en écoutant cette phrase, il est si puéril ce jeune homme. Et sécha ses larmes de rire et rajouta:

- C'est ton problème d'être seul, pas le notre. Tu ne t'ai pas préparé, c'est ton problème pas le notre. Je comprend que ma vie t'écoeure, mais tous le monde m'a toujours hait depuis ma naissance donc. Mais je ne vais pas vous la raconter.

Elle se mit en position de combat quand chat géant avec deux queues tomba du ciel. D'ou vient t-il, un élève ou autre chose ? Le jeune homme regarda le chat, il avait l'air de le connaitre. Il y a avait de la haine dans ses yeux. Pourquoi tant de haine pour quelqu’un qu'il n'a jamais vu de sa vie. Elle se remit en position et attendit une attaque de ce chat géant.
Revenir en haut Aller en bas
Azazel Van Wagnër
avatar
Nombre de messages : 18
Age : 26
Localisation : Partout tant que Raina est dans mes bras
Date d'inscription : 01/02/2013

†Fiche Personnage†
Level: C+
Race de Monstre:
Karma:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: "Nous allons contrer cette révolte." [PV]   Mar 2 Avr - 12:56

Spoiler:
 

Alors qu'il venait tout juste de croiser Haruka en se dirigeant vers le parc avec elle après avoir appris que des élèves était coincé dans le parc, ils furent stoppé tout à coup par un homme à l'allure sombre et possédant un regard d'une noirceur respectable bien que sa prestation semblait sortir d'un cirque plus qu'autre chose, avec son entrée surjouée, suivi de son numéro de larmes puis de colère, le mélange de tout cela ne donnait aucune crédibilité à ses menaces visant à nous tuer.

-Monsieur, madame. Je vois que vous désirez aidez les élèves. Malheureusement, je suis dans le regret de vous annoncer que vous ne ferez rien de plus. Pourquoi ? Tout simplement parce que... Vous allez mourir, ici. Tous. Elèves, personnel, comité.

Sa façon de prononcer le nom de notre groupe revélait une haine profonde envers nous bien que je n'arrivais pas à cerner les motivations de cet énergumène des plus singuliers, l'heure n'était pas à la réflexion mais à l'action, j'observa chaque partie de lui, voir ses points faibles physique si il en avait et je ne notai rien de frappant, il me fallait attendre qu'il dévoile ses armes, l'avantage quand on se fait prendre en embuscade c'est que ça force l'ennemi à montrer ses atouts en premier permettant ainsi de trouver ses faiblesses avant qu'il ne trouve les notre. Puis arriva le moment où il dévoilà la nature de ses pouvoir et elle se trouva être une aubaine pour moi, il fit apparaître deux flammes tel des cornes ainsi qu'une queue dans le dos. Cela voulait certainement signifier qu'il contrôlait le feu et donc je pourrai utiliser ses armes contre lui et puis un deux contre un était à son désavantage de toute façon.

-Allez-vous être lâches et vous battre à deux contre un, ou alors à tour de rôle ? Ou bien attendez-vous quelqu'un d'autre, que sais-je encore... Pourritures. Le fait même que vous vivez m'écoeure, je me vois donc dans l'obligation de mettre fin à votre misérable existence.


Alors que je m'apprétais à faire le premier pas pour l'affronter, un tremblement se fit sentir et en tournant la tête vers sa provenance je vis un chat géant qui était arrivé sur un toit et qui regardait Haruka et moi avec une rage que je n'ai jamais vu chez un animal de son espèce, d'un autre côté sa taille était aussi hors du commun, mais au moins cela réglait la question. J'analysai la situation et finit par décider de la marche à suivre :

- Ecoutes Haruka, tu vas t'occuper du sac à puce, je vais me charger de ce type qui s'est cru sur une scène de théâtre. Disais je avec un début de rage dans la voix

Mon regard avait changé passant de violet à rouge vif, signifiant que le démon incontrolable n'était pas loin et qu'il ne cherchait qu'à sortir. Je revétis mon armure de flammes noires et m'appréta à passer à l'action sans montrer la moindre pitié envers mon ennemi qui se tenait devant moi.

- Ecoutes moi bien le dresseur de pokémon, ne comptes pas sur ma pitié de professeur envers un élève, je vais t'ôter la vie et purifier le monde de ta pourriture.


Dernière édition par Azazel Van Wagnër le Mar 16 Avr - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Isae Yasha
avatar
Nombre de messages : 32
Age : 23
Date d'inscription : 30/05/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Animorphe
Karma:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: "Nous allons contrer cette révolte." [PV]   Ven 5 Avr - 15:53

Tout est....incroyablement calme ces derniers jours, pas un chat se profilant à l'horizon. La météo était singulièrement clémente aujourd'hui, pas un nuage dans le ciel, cela permettrait l'aigle de voler tranquillement tout en contemplant les horreurs de ce monde de meilleure humeur. Sur une branche d'un arbre du jardin, perchoir préférée du prédateur, une hauteur parfaite pour que ses yeux perçants puissent distinguer les éléments anormaux et les rares allées et venues soigneusement. Car oui, la période de congés étaient pour tout le monde, néanmoins, un petit groupe d'élèves et de professeurs étaient restés, n'ayant pas vraiment d'endroit où se logeait, quel monde cruel ! Ses cheveux de neiges virevoltaient au grès du vent avec légèreté tandis que ses pupilles améthystes se recouvraient des paupières lourdes.

Malheureusement, il y aura toujours un chi*ur pour foutre le cirque dans des moments paisibles tel que celui-ci, cela donnait envie de vomir d'aller à la recherche de ce vaurien dans le punir dans le plus grand des secrets. C'est ce qu'elle pensa à l'annonce bien plus que provocante et irritante d'une personne, qui déclarait fièrement que l'Antithèse estimaient d'égayer ces lieux mornes par des petits jeux mortels et sanglants. Parfois, c'était à se questionner sur la maturité des membres de cette organisation, une telle lâcheté alors que la plupart des gens avaient plié bagages pour d'autres paradis. Si on poussait la réflexion un peu plus profondément, en oubliant que ce n'était que des abrutis fini, leur action était commandité donc qu'éventuellement il puisse avoir anguille sous roche.

Enfin pas le temps de discutailler avec son esprit carnassier, souvent dicté par son instinct de rapace. Une autre voix se fit entendre mais le discours fut du coté des victimes, proclamant à tous les innocents de se défendre ou d'aller dans le gymnase s'il avait trop peur, endroit surveiller pas des membres du personnel et du comité. Pas moyen de déroger à ces recommandations, le devoir de défenseur de la loi et des élèves passait avant ses envies de combats surtout qu'il pourrait y avoir quelques affrontements épisodiques étant donné que c'était un peu le QG du lycée. Isae n'alla pas par quatre chemins, elle déploya ses ailes sans aucun remord et battit de ses grandes ailes majestueuses dans le dessein de se propulser dans les airs et d'arriver plus tôt à sa destination fixée.

Arrivée à proximité, son regard d'aigle put parfaitement apercevoir un chat noir d'une taille de 2m environ, ce dernier n'avait pas l'air d'être de ce son coté, vu l'expression qu'il donnait en zieutant ses proies avec lesquels il s'amuserait. Le prédateur redouble de vitesse, virant de bords, montant très haut dans le ciel azurée/blanc afin que personne ne soit capable de la reconnaitre, si elle levait bien la tête. Lors de son ascension graduel, ses yeux s'agrandirent et un sourire se dessina sur la bouille du membre du comité, qui se voyait déjà dans des dangers assez excitant pour les pulsions de combat qu'elle ressentait dû à la tension des événements. Une fois en haut, estimation par son expérience d'oiseau libre, elle piqua droit sur le gros chat, son épée double, sortit de son dos, renfermait par une main solide et déterminée à toucher sa cible. Son regard de chasseur ailé s'était immobilisé sur un point sensible du quadrupède à poils, sa célérité ne cessait accroisse au fur et à mesure qu'elle chutait volontairement. Après tout, ce n'était pas un petit pigeon qui prenait en chasse ce gros morceau de poils mais un oiseau expert qu'on considère depuis des générations et dans plusieurs traditions comme étant le Roi des animaux à ailes et à bec, de quoi en effrayer plus d'un tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Itsuki Kakushi
avatar
Nombre de messages : 42
Age : 18
Localisation : Juste là.
Humeur : Enflammée.
Date d'inscription : 08/02/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre:
Karma:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: "Nous allons contrer cette révolte." [PV]   Ven 5 Avr - 23:44

- C'est ton problème d'être seul, pas le notre. Tu ne t'ai pas préparé, c'est ton problème pas le notre. Je comprend que ma vie t'écoeure, mais tous le monde m'a toujours hait depuis ma naissance donc. Mais je ne vais pas vous la raconter.

Dégoût. Pitié. Amusement. Le démon hésitait entre éclater de rire ou trancher la tête de cet insecte pour lui épargner une vie encore plus minable qu'elle ne l'était. Penchant finalement vers l'amusement, il sourit de tous ses crocs et passa un coup de langue sur ses lèvres. Délicieux, la victime parfaite. Frêle, ignorante, elle ne manquerait à personne. Mais, avant qu'Itsuki puisse dire quoi que ce soit, le mâle compagnon de l'objet de son désir intervint, au plus grand plaisir du pyromane.

- Ecoutes Haruka, tu vas t'occuper du sac à puce, je vais me charger de ce type qui s'est cru sur une scène de théâtre.

Sac à puces. Kuro réagit aussitôt, mais un regard plein de menaces de la part de son maître l'empêcha de se jeter sur l'insolent pour le labourer de la même façon que s'il n'était qu'un vieux canapé inutile. Itsuki fit comprendre d'un mouvement discret que seul lui avait le droit de venger son chaton adoré. Et il allait le faire. Le Cat Sith se tourna alors vers la femme, remuant la queue comme s'il était content, comme s'ils n'allaient pas s'entre-tuer mais jouer avec une pelote de laine. Le démon regarda son adversaire, qui était désormais entouré de flammes noires. Des flammes ? Mais c'était magnifique ça... Laissant son propre feu envelopper son sabre, il regarda Kuro, et, d'un claquement de doigt, matérialisa un cocon de son pouvoir pour le protéger. Son regard vers le chat lui permit de voir quelque chose arriver, et, écarquillant les yeux, il fit un bond prodigieux pour contrer l'attaque, prenant un coup d'épée sur le bras. Ignorant quelques instants ses premières victimes, il cracha d'un ton venimeux, faisant fi de sa blessure :

-La peur vous tenaille tellement que vous en êtes réduits à attaquer par derrière ! Aucun de vous ne mérite de vivre, aucun ! LES FLAMMES BLEUES DE L'ENFER AURONS BIENTÔT RAISON DE VOUS !

Son chat n'avait pas bouger d'un pouce, se concentrant sur son adversaire. Pour plus de "sûreté", Itsuki enferma les deux combattants dans un dôme de feu, espérant que Kuro vaincrait cette répugnante personne. Mais il avait un combat contre deux êtres à gérer, dont un aussi pyromane que lui. Reculant pour les avoir tous les deux en face de lui, il leur fit un clin d'oeil et les pointa de son arme.

-Pauvres pouilleux, si vous pensez que deux gueux tels que vous auront raison de moi, vos espoirs sont vains. Je suis un combattant d'honneur, je vous permet donc d'engager le combat. Adieu.

Serrant son sabre dans sa main, il laissa néanmoins le second stade s'enclencher, ses yeux se mettant à luire et un cocon de flammes dévastatrices l'entourant. L'être ailé s'y brûlerait les ailes. Quant à l'autre... Un duel épique se ferait. Il fallait donc d'abord mettre la fille hors d'état de nuire.

*Qu'il en soit ainsi...*
Revenir en haut Aller en bas
Haruka Fujita
avatar
Nombre de messages : 11
Age : 21
Localisation : Je peut être partout.
Humeur : Plutôt heureuse.
Date d'inscription : 08/02/2013

†Fiche Personnage†
Level: C
Race de Monstre: Démone
Karma:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: "Nous allons contrer cette révolte." [PV]   Ven 12 Avr - 13:27

Le Peur. Qu'est ce que la peur ? Est ce sentiment de vouloir fuir à tout prix ce qui nous le provoque ? Oui ça devait être ça.

Haruka était donc assaillit pas cette "peur". Elle en était hantée. Pourquoi ? Pas parce que l'homme lui faisait peur par son gabarit pour pour sa force surhumaine. Pas à cause de se gros matou de deux mètres de long. Elle avait peur d'une seule chose, de cette éléments qui peut tous détruire sur son passage. Cette élément que l'homme appelle le "Feu".

Pourquoi ?

Depuis sa toute jeune enfance, elle a fuit tout le monde. Personne ne voulait d'elle mais elle a toujours eu la volonté de vivre. Surement parce que sa mère lui a demandé de vivre. Mais chaque fois que des gens voulait bien d'elle. Cela finissait en bain de sang, de ce liquide rouge qui mon que l'on a mal et que l'on souffre. Mais surtout ils brûlaient toutes traces de leurs passages. cela la surement traumatisé mais elle a continué à vivre.

Mais revenons sur les faits. Ce jeune homme, Itsuki qui semblait être sur de lui c'est enfermé avec ce professeur nommé Azazel qui avait l'air d'être sure de lui aussi. Et elle se retrouve avec ce vieux matou à deux queues mais il avait l'air de maîtrisé les flammes lui aussi et tant que ses flammes resterait sur son corps, elle ne pourra pas lui faire le moindre mal.

Elle vit qu'il n'en avait pas sur les queues (Désoler Itsu mais je voulais te poser la question mais tu n'étais pas là et on me réclame une réponse donc je fait avec ^^') et elle créa quatre bras et tordit ses queues en deux puis elle tenta de lui bloquait les pattes avec d'autres bras mais elle avait mal. Elle souffrait mais elle devait le faire. Elle ne devait pas mourir maintenant. Elle a plein de chose à réaliser dont sauvé les élèves en danger.

- Alors mon matou, ça va ?

Puis elle entendit une alarme retentir, mais elle était différente de celle pour les incendies. Elle se souvient de cette alarme si spéciale. C'était celle d'intrusion volontaire et non autorisé dans la salle du Kekkai. Voilà leur objectif principale détruire l’enveloppe qui protège le Lycée. Mais elle ne pouvez pas y aller. Avec ce combat et puis il y a trop d'élèves qui ne sont pas à l'abri.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azazel Van Wagnër
avatar
Nombre de messages : 18
Age : 26
Localisation : Partout tant que Raina est dans mes bras
Date d'inscription : 01/02/2013

†Fiche Personnage†
Level: C+
Race de Monstre:
Karma:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: "Nous allons contrer cette révolte." [PV]   Mar 16 Avr - 9:00

Spoiler:
 

Je me tenais là, face au démon de feu qui était juste en face de moi, prêt à passer à l'action avec son regard qui réclamait sang et violence. Tandis qu'il déblatérait ses paroles de dément je nous sentis observer subitement avant de tourner la tête pour voir une jeune femme majestueuse avec des ailes d'aigle foncer directement sur le colosse qui attendait les ordres de son maître. Celui-ci bondit alors pour s'interposer en se prenant dans le bras, l'épée qui allait trancher l'animal avant de nous enfermer la jeune femme, l'ennemi et moi dans un dôme de feu dont la chaleur serait vite insupportable pour quelqu'un qui ne résiste pas aux fortes températures. Pour Itsuki et moi-même ce n'était pas un problème, mais ma coéquipière risquait de finir comme plat du soir si je ne faisais rien.

Gardant mon sang froid je souris de façon sereine, sachant déjà quoi faire, si cet imbécile pensait avoir pris l'avantage il se trompait. Certes face un simple utilisateur du feu ce combat pourrait être sans fin, mais je possédais un atout dans ma manche qui faisait que j'avais le dessus de façon irrémédiable, en regardant sa tête je ne pus m'empêcher d'avoir un fou rire.

- Espèce de crétin, tu croyais vraiment que nous enfermer là dedans allait être handicapant ? Je maîtrisais le feu bien avant que tu portes des couches culottes. Tu ne sais pas qui tu as provoqué. Disais je de façon menaçante tandis que je serrai le poing sous la colère qui s’emparait de moi

Soudain j'ouvris la bouche et les flammes qui nous entouraient suivirent un chemin venant du haut du dôme qui menait jusqu'à ma bouche afin que je commence à les avaler, sentant à chaque bouchée une puissance grandissante et en quelques secondes le dôme avait été absorbé et j'arborai un large sourire en m'essuyant les lèvres. En agissant ainsi j'avais libéré ma partenaire tout en récupérant l'énergie utilisée lors de mes combats contre les zombies....Soudain une alarme fit disparaître le sourire de mon visage, un son strident qui indiquait le véritable but de cette organisation remplie de véritables abrutis. La salle du kekkai avait été ouverte et rien n’empochait plus les humains de venir ici.

- Espèce de fous, qu'avez vous fais ? Toi, je vais me faire un plaisir de te réduire en poussière et d'aller m'occuper de tes petits copains qui ont cru drôles de mettre notre secret en danger.

Les flammes de mes mains se transformèrent en deux lames de cinq mètres de longueur et qui ne pesaient rien me permettant de ne subir aucun handicap de vitesse. Je courus vers mon ennemi en crachant trois boules de feu à sa droite, à sa gauche et entre les deux. L'une d'elle était destiné à le ligoter mais laquelle ? Tandis que je continuais ma course pour aller le trancher, il me restait encore dix mètres à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Itsuki Kakushi
avatar
Nombre de messages : 42
Age : 18
Localisation : Juste là.
Humeur : Enflammée.
Date d'inscription : 08/02/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre:
Karma:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: "Nous allons contrer cette révolte." [PV]   Ven 3 Mai - 15:51

- Espèce de crétin, tu croyais vraiment que nous enfermer là dedans allait être handicapant ? Je maîtrisais le feu bien avant que tu portes des couches culottes. Tu ne sais pas qui tu as provoqué.

*Comment dire... Je m'en fous.*

Ouais. Itsuki s'en foutait royalement des paroles de ce faible. Le dôme fut entièrement avalé par ce goinfre, mais, là encore, le démon s'en moquait. Il était détendu, et alla même jusqu'à se gratter négligemment une oreille. Puis une alarme retentit. Oh-oh, problème. Salle du kekkai, apparemment. Ce qui signifiait que des saloperies d'humains pouvaient venir.

- Espèce de fous, qu'avez vous fais ? Toi, je vais me faire un plaisir de te réduire en poussière et d'aller m'occuper de tes petits copains qui ont cru drôles de mettre notre secret en danger.

Oh.. Qu'il était mignon, à espérer faire peur à Itsuki... Délicieusement désespérant. Ce genre d'espoir, il prenait un plaisir fou à les réduire à néant, faire voler en éclat le moindre soupçon de bonheur dans cet esprit.

A présent que le dôme avait disparu en poussière, le démon voyait son familier, et dut se retenir d'intervenir en le voyant geindre lorsque cette chienne de bibliothécaire lui tordit violemment la queue. Des boules de feu le détournèrent de sa contemplation, et il les contra avec un mur bleu. Mais matérialiser ce genre de chose nécessitait de l'énergie, et il se retint à son sabre pour ne pas tomber. Les boules avaient été désintégrées, mais l'adversaire avançait, courait même. Itsuki se concentrait pour ne pas passer au dernier stade de transformation démoniaque, sachant que, dans un cas pareil, il risquait de détruire beaucoup de choses, dont Kuro.

Kuro qui lâcha un hurlement aigu. Itsuki bondit vers les deux combattants, mais s'arrêta et se tourna vers le pyromane, se jetant sur lui pour planter son sabre dans sa cuisse. L'arme de l'autre s'enfonça dans son bras, mais, d'un coup de pied, il l'envoya contre le mur, l'assommant. Puis, empli de rage pour son familier, il sauta vers la femme à aile et abattit sa lame sur une de ses ailes, et lui fit la même chose qu'à l'autre. Il faiblissait, mais sa haine le rendait plus fort.

Une fois ses adversaires hors d'état de nuire, il cracha du sang et tituba vers Kuro. Sans plus attendre, il enferma la bibliothécaire dans un cercle de feu, espérant qu'elle le craignait. L'animal était redevenu petit, et Itsuki le prit dans ses bras. Ses deux pattes avant étaient cassées. Usant de polymorphie, Itsuki fit pousser des ailes dans son dos et s'envola dans un ultime effort, battant faiblement pour s'enfuir loin d'ici. Il savait que les membres du comité allaient se réveiller, mais savait aussi que le problème de la salle du kekkai les retiendraient.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "Nous allons contrer cette révolte." [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Nous allons contrer cette révolte." [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sans FAD'H, nous allons perdre cette guerre contre RD en moins de 24 h
» Hey Ho ! Hey Ho! Nous allons au boulot!
» Avant j'étais schizophrène mais maintenant nous allons mieux. Elisabeth
» Edward Khan, avant j'étais schizophrène, maintenant nous allons mieux
» Avant, j'étais schizophrène. Maintenant, nous allons mieux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Hors RPG :: Partie 1 :: Diversion et chaos.-