AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Burning everything, defeat the enemy | Pv: Seki Hoshigami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edelweisse A. Rainsworth
Bloody Nightmare
avatar
Nombre de messages : 50
Age : 20
Localisation : Là où vous n'êtes pas, sûrement.
Humeur : Sanglante.
Date d'inscription : 30/01/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Goule
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Burning everything, defeat the enemy | Pv: Seki Hoshigami   Sam 30 Mar - 12:15



« Burning everything »
Mettre le lycée à feu et à sang, quelle belle mission.


Elle traîne dans la cours du lycée, les mains derrières son dos en réfléchissant. Elle devait, elle aussi, mettre la pagaille comme tous les autres membres de l'antithèse, mais elle n'avait pas vraiment réfléchit à ce qu'elle ferait pour faire paniquer des petits gens. Elle souffle, ouvrant ses yeux, posant son regarde rosé sur plusieurs fenêtres, plusieurs murs. Elle lâche un grand soupire puis continue de marcher en grognant doucement. Elle pose sa main sur son ventre et ferme les yeux, se décidant à se rendre vers le réfectoire en quête de quelque chose pour satisfaire son estomac. Elle pousse la porte de la grande pièce, regardant s'il y avait une quelconque présence à l'intérieur de celle-ci puis se dirige vers les innombrables placards et prend des petits gâteaux. Elle s'assoie sur le plan de travail se trouvant dans les cuisines puis regarde le mur en face d'elle, continuant de réfléchir à ce qu'elle aurait bien pu faire. Hm, ce n'était pas difficile pour elle de mettre un peu la merde partout, mais là ça devait être un gros truc assez embêtant pour que ça ramène un de ses gueux du comité. Son regard rosé se pose sur une chaise en bois, qui attire de plus en plus son attention. Elle ouvre grand ses yeux, ayant une petite idée en tête.

Aujourd'hui elle se sentait d'humeur pyromane alors ... Elle ricane légèrement puis cherche son briquet dans ses poches. Elle termine de manger les petits gâteaux qu'elle avait pris sans permission dans les placards du réfectoire puis pose ses pieds sur le sol. Elle joue avec son briquet, le lançant dans sa main droite, son autre main étant posée sur sa hanche puis elle regarde les chaises en bois qui se trouvait dans le réfectoire. Liberty observe les chaises avec attention, histoire de ne rater aucun détail. Genre, si elles pouvaient prendre feu rapidement ou s'il y avait un quelconque composant métallique sur celles-ci. Elle lâche un grand soupire, se lève, puis sort du réfectoire, déçue. Il n'y avait pas assez de choses inflammables pour faire un joli feu dans le réfectoire. Il n'y avait que le dossier des chaises qui étaient en bois et quant aux tables, elles avaient toutes des pieds métalliques so ...

Une fois à l'extérieur de la pièce, Aoi ce remet à chercher autre chose, toujours en jouant avec son briquet. Aujourd'hui elle voulait brûler quelque chose, ou ... quelqu'un ? Nha quand même pas. Si c'est pour en finir avec un être humain, autant lui pomper son sang jusqu'à la dernière goûte. Elle s'arrête en plein milieu de la cours, regardant autour d'elle. C'était quand même surprenant, d'habitude cette cours était bombée de monde et là, pas une seule mouche. Rien, nada. Personne. Il n'y avait même pas de volatiles. Yokai semblait vraiment, désert. Mais en même temps, il est vrai que vu la période, de nombreux membres de Yokai étaient partis rendre visite à leur famille. Comme pendant toutes les périodes de vacances d'ailleurs. Mais Liberty, elle, n'avait plus aucune famille à qui rendre visite de toute manière alors.

Elle attrape une des feuilles d'arbre qui venait de se poser sur sa tête puis la brûle grâce à son briquet et soupire. Elle relève la tête arque un sourcil puis frappe ses talons contre le sol en gonflant ses joues. Elle se dit que le fait d'être aussi inutile est juste lamentable ... Elle regarde vers une salle, visiblement inutilisées depuis bien longtemps. Ses yeux pétillent. Elle s'approche doucement de la fenêtre qui donnait sur la salle, puis observe ses meubles, entièrement fait avec un bois ancien. Ils paraissaient si fragile, mais pourtant si tenace face aux flammes. Elle se pince les lèvres, casse la vitre avec son poing et entre dans la pièce.

Liberty passe entre les tables et les chaises de la pièce, posant le bout de ses doigts sur les meubles, doucement puis rigole. Il semblerait qu'elle ait trouvée enfin de quoi pouvoir avoir une petite distraction, bien que vu l'état des meubles elle ne serait pas aussi longue que ce qu'elle espérait. Elle soupire puis ouvre la fenêtre, avant de se retourner vers les meubles et de se décalé légèrement sur le côté. Elle ferme les yeux, croise les bras, un léger souffle sortant d'entre ses lèvres, faisant bouger les petites mèches rose bonbons se trouvant devant ses yeux, puis elle se décolle du mur, ouvrant ses yeux.

Elle regarde les meubles, les faisant léviter un à un vers la cours grâce à la télékinésie. Un fois cela fait, elle saute par-dessus le rebord de la fenêtre de la salle et retourne dans la cours, regardant la montagne de meuble qu'elle avait elle-même faite dans le vaste espace. Aoi sourit en voyant son travail puis retourne dans la cafétéria, prenant une bouteille d'alcool qu'elle déverse ensuite sur les meubles.

Jetant la bouteille au sol, Liberty rigole puis allume une flamme, grâce au briquet, qu'elle passe à quelque centimètre des meubles arrosés avec de l'alcool. Avec l'aide de la substance inflammable, les meubles prennent vite feu, laissant apparaître une grande flamme dans la cours. Aoi sourit une nouvelle fois en voyant cette flamme rougeâtre s'élever vers le ciel. Elle s'adosse contre un des poteaux se trouvant près de la flamme géante puis croise les bras, regardant un sourire sur les lèvres ce joli « feu de camps » qu'elle avait elle-même crée.


© failara


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Edelweisse A. Rainsworth
Bloody Nightmare
avatar
Nombre de messages : 50
Age : 20
Localisation : Là où vous n'êtes pas, sûrement.
Humeur : Sanglante.
Date d'inscription : 30/01/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Goule
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Burning everything, defeat the enemy | Pv: Seki Hoshigami   Sam 30 Mar - 14:57



« Defeat the enemy »
You break my heart in the blink of an eye


Elle savait très bien qu'elle ne mettrait pas longtemps avant d'attirer l'attention d'un individu quelconque, et pourtant. Elle reste là, derrière ce feu de joie, les bras croisés et les yeux clos. Elle reste calme, passible, presque somnolant sur elle-même. Elle à l'air de ne se faire aucun soucis, elle à l'air calme et paisible, et pourtant ... Elle baille, puis ouvre ses yeux, regardant le feu, ses lèvres se pinçant légèrement. Cela suffirait-il en plus de ce qu'il s'était passé à la bibliothèque afin qu'elle soit enfin reconnue comme un membre compétant de l'antithèse ? Elle soupire puis pose ses bras sur sa tête, toujours en train de fixer le feu.

De la fumer atteins les toits des bâtiments, le feu prend de plus en plus d'ampleur. Elle ricane doucement, fière de son oeuvre bien qu'elle soit un peu inexplicable ? Non, c'était une oeuvre faite pour pouvoir mettre la puce à l'oreille d'un comiteux, mais certes son oeuvre n'appliquait pas tellement de personnes. Quoi que ... Des cendres tombe dans les mains d'Aoi qui garde toujours le même sourire sur le bout de ses lèvres glosées. La journée avait été longue, le soleil commence à tirer sa révérence. Elle regarde le ciel, se demandant ce qui allait lui arriver par la suite. Se demandant si finalement elle avait su se rendre utile. Toujours ces mêmes questions qui l'obsède. Elle soupire. Puis baisse rapidement sa tête. Durant son soupire elle avait senti une chose se diriger vers elle à toute vitesse et avait réussi à se baisser au bon moment, étant assez rapide. Aoi ouvre de grand yeux, regardant le trou fait par l'objet juste au-dessus de sa tête, heureusement qu'elle était aussi petite se dit-elle dans un petit moment de réflexion. Tête relevé, elle soupire de nouveau, posant sa main sur sa poitrine, elle regarde devant elle, du côté ou cette fameuse chose ronde était arrivée.

Ses lèvres s'ouvrent légèrement, tandis que ses yeux s'ouvrent encore, devenant de plus en plus gros. Elle l'avait oublié ... Lui aussi faisait partie du comité, hein. D'une petite voix tremblante, elle serre sa main sur sa poitrine, haussant les sourcils.

« Se … ki ? » dit-elle d'une voix à peine audible pour le membre du comité qui se trouvait bien loin de la jeune fille. Elle ne cesse de le fixer, étonnée. Elle savait très bien que son action amènerais un membre du comité jusqu'à elle, mais elle ne s'attendait pas à le voir lui ... Horrible est le destin dans ce genre de situations. Pourquoi lui, et pourquoi maintenant. Elle soupire. Le destin pourrait bien être aussi cruel qu'il le voudrait, cela ne lui empêcherait pas de se battre contre lui s'ils en venaient aux poings. Ses pensées se bousculent dans sa tête. Fallait-il répondre à cette attaque ou fallait-il qu'elle reste là où qu'elle change de place ? Elle continue de le fixer, son regard ... Elle ne l'avait jamais vu auparavant. Il était sérieux, mais il inspirait dans un même temps une grande ... haine ? Liberty le regarde, les sourcils toujours haussés. Elle serre le poing de la main qu'elle avait posée auparavant sur sa poitrine, laissant cette même main se poser contre sa cuisse.

« MAIS MERDE POURQUOI FAUT-IL QUE CE SOIT TOI?! » dit-il. Elle aurait très bien pu lui retourner sa question. Elle soupire puis rigole, baissant la tête, jouant avec ses pieds sur le sol, dessinant du n'importe quoi avec ses talons sur le sol. Elle relève la tête. « POURQUOI TU EN FAIS PARTIE?! » ... Pourquoi pas ? Il faisait bien parti du comité lui. En même temps vous me direz, ce n'est pas du tout la même chose ... Elle le regarde, ne pouvant pas retenir son rire, le laissant résonné dans l'enceinte de la cour. Elle regarde Seki, se frottant les yeux, puis avec un sourire sur le coin des lèvres elle se décolle du mur.

« Pourquoi j'en fais partie ? Mais de quoi tu parles. »

Elle fait son ignorante, il ne savait pas encore qu'elle faisait partie de l'antithèse et elle ne comptait pas le lui dire à vrai dire. Pourquoi ? Elle n'en avait pas vraiment l'envie. Et puis, qu'elle en fasse partie ou pas ne changerait pas grand-chose. Elle rigole une nouvelle fois et s'étire. Son regard maintenant devenu taquin se pose sur le visage de Seki. Un autre sourire, lui aussi taquin, viens à s'afficher sur le visage de la goule. Elle baille, puis se met à courir, vite. C'est l'une des choses qu'elle avait réussi à développer davantage en devenant une goule. En étant humaine elle était déjà très rapide, mais là ... Elle était comme une flèche, une ombre. On ne voyait presque pas ses déplacements. Elle s'arrête derrière Seki, regardant du coin de ses yeux la balle qui flottait dans les airs puis elle attrape le cou du vampire, se mettant sur la pointe des pieds. Elle approche son visage du sien, rigolant non loin de son oreille avant de lui chuchoter doucement dans le creux de celle-ci.

« Ai-je réellement besoin de faire partie de l'antithèse pour faire des bêtises, Seki ? Il me semble que tu m'as toujours connu avec un léger grain de folie dans la cervelle. »


© failara


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Edelweisse A. Rainsworth
Bloody Nightmare
avatar
Nombre de messages : 50
Age : 20
Localisation : Là où vous n'êtes pas, sûrement.
Humeur : Sanglante.
Date d'inscription : 30/01/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Goule
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Burning everything, defeat the enemy | Pv: Seki Hoshigami   Sam 30 Mar - 18:09



« Defeat the enemy »
Justify, your secrecies that surmise your cries


C'est absurde. Cette situation n'a pas de sens. Pourquoi. Elle s'était dénoncée elle-même sans s'en être rendu compte ... Qu'elle bêtise. Et comme-ci cela ne suffisait pas, elle avait bien compris que Seki, lui, avait compris son petit manège. Il ne la connaissait que trop bien, cela en devenait perturbant, trop, perturbant ... Il serre les dents, prenant une grande inspiration avant de luir répondre. Aoi le regarde, toujours le même sourire au bout des lèvres, n'arrivant pas à l'ôter. Elle devait l'admettre, c'était tellement plaisant de pouvoir embêter le jeune Hoshigami. Néanmoins, elle était contente de le revoir même-ci les circonstances n'étaient pas vraiment les meilleures pour ce genre de sentiment. Elle le regarde, sentant l'une de ses mains lui caresser le dos, elle ouvre de grand yeux, se demandant pourquoi donc cet acte de douceur maintenant, pourquoi. Toutes les pièces, s'emboîtant les unes dans les autres, annonçait bel et bien un affrontement entre la goule et le vampire et pourtant ... que représentait ce geste ? Il n'avait aucune place dans un tel moment. Liberty ferme les yeux, fronçant légèrement les sourcils. « Ton grain de folie...est bien ce qui me plait en partie chez toi Liberty...mais la...tu vas...trop loin... » Piqué au vif par cette phrase, Liberty ouvre encore plus ses yeux, une nouvelle fois ceux-ci ressemblaient encore à des disques. En le sentant enlever sa main sur son dos, elle à le pré-sentiment que la suite des évènements ne seront pas du tout aussi doux. Et la phrase qui suivi n'allait pas rassurer la goule.

Elle arque légèrement un sourcil, regardant Seki puis sent l'espèce de balle flottant depuis tout à l'heure près du vampire se heurter violemment contre son bras. Liberty lâche la nuque du vampire, laissant un petit gémissement s'échapper d'entre ses lèvres à cause de la douleur infliger par la balle. Elle fronce ses sourcils davantage puis se retourne vers Seki, prête à riposter quand il prend son bras dans la pomme de sa main. Encore ce regard colérique ... Il ne lui faisait pas spécialement froid dans le dos, mais ... Elle n'en avait pas l'habitude, c'était bien la première fois qu'il la regardait avec ce genre de regard. Regarde qui, malgré le fait qu'il dégage une grande colère, laisse une petite larme couler le long de la joue de Seki. Liberty, étonnée, agrandi encore plus la taille de ses yeux sous cet étonnement qui ne cessait de grandir. La demoiselle était si surprise qu'elle ne se sentit pas tout de suite ses pieds se décoller du sol. Elle ferme les yeux, puis laisse un autre gémissement, plus audible cette fois-ci, se faufiler entre ses lèvres. Elle se prend le mur de plein fouet, et reste allongée sur le sol un bon moment.

Elle se relève lentement, en toussant légèrement. Aucune trace de sang ou de coup sur sa peau immaculé. Elle force les sourcils, regardant dans la direction de Seki qui ... Tenait un poteau dans sa main ? Dafuq ... Il aurait préféré me donner un gâteau à la fraise dit-il ? Ha ha, Liberty le regarde, puis explose de rire en se levant. Ses mains poser sur un mur, s'appuyant sur celui-ci un bon moment, légèrement sonnée. Elle cligne des yeux, regardant le sol, essayant de retrouver une vue normale et non flouée. Après être restée un bon moment dans la même position, la main sur le front, Liberty lève la tête, regardant Seki puis grogne. Le poteau qui tournoyait au-dessus de la flamme créait un courant d'air rotatif, fort, qui faisait que les conditions pour un affrontement devenait plus que pénible, de la cendre tournait également dans l'enceinte de la cour. Liberty regarde le sol, arquant un sourcil puis soupire, lâchant le mur sur lequel elle avait prit appuie. Elle tousse puis passe sa main dans sa chevelure rose, en rigolant. Elle craque ses doigts, regardant Seki. Son regard d'habitude si heureux en présence du jeune change du tout au tout. Ses iris prennent une couleur rougeâtre semblable à la couleur du sang et ses pupilles, elles, deviennent verticales. Elle était sur les nerfs. Comment il avait osé la jeter contre le mur comme un vulgaire déchet sans intérêt. De plus, elle n'avait au départ pas vraiment l'intention d'engager un affrontement avec lui, d'où le fait qu'elle n'ait pas vraiment voulu révéler son identité, mais là ... Pas de pitié. S'il la prenait jusqu'à présent pour un petit être innocent et sans défense, il s'était trompé sur toute la ligne.

Ses pieds ne cesse de frôler chacun des petits centimètres du sol de cette cour. Elle regarde Seki, s'avançant doucement vers le jeune. « Montre moi ce que tu sais faire Aoi... » dit-il en regardant vers la demoiselle. Aoi rigole encore une fois, s'avançant petit à petit vers Seki. Au fur et à mesure de sa progression, quelques petits cailloux se trouvant sur le sol viennent à s'élever dans les airs, contrôler par le pouvoir de télékinésie d'Aoi. Elle s'arrête devant Seki, les bras croisés contre son torse, un sourire en coin.

« J'y compte bien, Hoshigami. » dit-elle avant de laisser un rire sadique résonner dans l'air, craquelant par la même occasion ce silence pesant qui s'installait petit à petit. Elle lance un puis deux puis tous les cailloux qu'elle faisait léviter sur Seki. Petite attaque bien faible pour commencer me direz-vous. Elle rigole puis se déplace avec une vitesse hallucinante, encore, à côté de Seki et lui attrape le bras, mettant son visage au niveau du sien, en tirant le poignet de Seki vers le sol. Elle le regarde dans les yeux puis lui assainie un coup de poing dans la joue avant de le lâcher et sauter, faisant une petite pirouette afin de pouvoir passer derrière son dos, écrasant la semelle de ses chaussures contre le dos du jeune homme le propulsant en avant avec force. Elle se réceptionne sur le sol, puis se redresse essayant de retrouver celui qu'elle venait de frapper dans cette espèce de brouillard grisâtre causé par le vent mélanger aux cendres.


© failara


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Edelweisse A. Rainsworth
Bloody Nightmare
avatar
Nombre de messages : 50
Age : 20
Localisation : Là où vous n'êtes pas, sûrement.
Humeur : Sanglante.
Date d'inscription : 30/01/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Goule
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Burning everything, defeat the enemy | Pv: Seki Hoshigami   Dim 14 Avr - 16:28



« defeat the enemy »
T'accorderais-je une once de compassion ?


Elle lève ses yeux vers le poteau qui tournoyait au-dessus de cette grande flamme produite par les meubles qui brûlaient petit à petit. Elle arque légèrement un sourcil en voyant toutes ses cendres se poser sur sa peau blême et soupire, reportant son regard sur le jeune avec qui elle avait engagé une bataille sans merci bien qu'elle conservait encore d'infimes sentiments pour celui-ci, elle n'était pas d'humeur à faire sa sentimentale aujourd'hui, comme jamais d'ailleurs. Elle se frotte légèrement la joue d'un air désinvolte, souriant sadiquement. La chaleur produite par les flammes commençait vraiment à se sentir autour de celle-ci, sans doute à cause de ce poteau qu'il faisait tournoyer au-dessus de celle-ci, histoire de rendre les conditions de bataille encore plus insupportable, mais ... Aoi l'observait depuis un moment maintenant et elle avait bien remarqué qu'il n'avait pas toute sa force habituelle dirons-nous, il semblait affaibli, mais par quoi. Serait-ce le fait de laisser ce poteau tournoyer au-dessus de cette flamme gigantesque qui lui faisait perdre sa force ou ... L'avait-il perdue bien avant de se mesurer à elle ? Un petit rire vient encore faire vibrer les lèvres d'Aoi qui ne peut s'empêcher d'attraper l'une de ses mèches roses puis de jour avec celle-ci, entourant son index de ses petits cheveux rosés. Les arbres qui prenaient soudainement feu à cause de cette fournaise, on se croirait presque dans un décors de film chaotique. C'était juste ... Parfait.

Elle avait bien remarqué ce regard rougeâtre se poser sur les meubles à l'origine de cette grande flamme se trouvant bien en évidence au milieu de la cour. Et elle savait aussi, qu'en restant loin de Seki, son combat était perdu d'avance ... Quoi que. Les pouvoir d'Aoi et de Seki sont similaires, elle peut le stopper dans ses attaques à distance, non, en temps normale elle peut seulement les stopper pendant une période, mais le niveau de Seki était un poil au-dessus du sien, mais... Il est vrai qu'aujourd'hui le vampire n'était pas dans le top de sa forme, ce qui donnait un avantage considérable à la jeune demoiselle. Aoi rigole puis se concentre sur les petits projectiles envoyer par le vampire en face d'elle. Elle n'avait pas fait attention à ceux-ci et du coup elle se retrouve maintenant avec une petite plaie sur la cuisse, dû à un clou qui venait de heurter sa chair et de lui créer cette petite plaie laissant un petit filet de sang s'échapper de sa cuisse. Elle regarde l'autre clou se dirigeant vers elle, puis le stoppe dans son élan et fait de même avec tous les clous qui se dirigeaient dangereusement vers sa personne. Elle laisse de nouveau un rire sadique se rependre dans la cour puis elle saute, atteignant ainsi le premier étage du bâtiment et se sert des différents poteaux se trouvant sur celui-ci pour se « camoufler ». Elle expire et inspire doucement, regardant le vampire du haut de son perchoir, se dirigeant lentement dans sa direction, toujours en se cachant derrière chacun des poteaux se trouvant à l'étage.

Elle s'arrête au dernier poteaux rencontrer puis souffle, posant sa main sur sa poitrine, elle jette un petit regarde vers le bas, regardant Seki puis sourit, reposant sa tête sur le poteau en question. Elle serre son poing, fermant doucement ses yeux, essayant de garder un maximum le contrôle quoi qu'il adviennet puis elle saute, sans crier garde et ce réceptionne sur le sol, tapisser de cendres et, se relève, se retrouvant une nouvelle fois derrière le dos de Seki. Elle laisse un petit rire se rependre dans les oreilles du jeune puis attrape ses cheveux avec force, obligeant Seki à se courber ou à plier ses jambes afin qu'il se retrouve à la même hauteur de Liberty qui, malgré les talons qu'elle possédait aujourd'hui, était de petite taille face au vampire. Elle laisse un petit sourire sadique se dessiner sur le coin de ses lèvres, traînant Seki derrière elle en ne le lâchant pas. Elle prend les devant et fait lévité les clous se trouvant dans les meubles vers elle, puis elle se retourne, laissant les clous entourer sa silhouette, fine et regarde Seki, toujours le même sourire sur le coin de ses lèvres, rapprochant son visage du sien. « Ce n'est pas juste. » dit-elle en prenant la voix d'une gamine de dix ans. Elle rigole une nouvelle fois puis repose son regard rougeâtre sur le visage de Seki, le regardant droit dans les yeux. Elle souffle sur son visage puis se recule d'un pas et lui assainit un coup de genoux dans l'estomac en rigolant, puis un autre aussi, pour le fun. « Pourquoi la seule fois on l'on a l'occasion de ce défier, tu arrives tout flagada, hein. Ce n'est plus drôle du tout ... » dit-elle en lui donnant un coup de tête, comme à son habitude, mais ce coup était bien plus fort que ceux qu'elle avait pris l'habitude de lui donner pour le taquiner. Elle arque un sourcil puis le lâche et recule rapidement après avoir lâché ses cheveux. Elle laisse un petit sourire sadique se dessiner sur son visage, celui-ci étant plus majestueux que le dernier puis elle croise ses bras, posant ceux-ci derrière son dos, posant son regard sur le vampire en face d'elle.

« Pourquoi ne lâcherais-tu pas ce poteaux Seki, aurais-tu peur d'être vaincu à la loyale ? Ou ... Serait-ce un moyen de te rassurer ? » dit-elle sur un ton moqueur avant de commencer à tourner autour du vampire, les mains toujours contre son dos. Puis elle accélère le pas, encore et encore. Maintenant, la seule chose qui indiquait sa présence autour du jeune était ce léger courant d'air qui soulevait les cendres se trouvant sur le sol, aux côtés de Seki.

« Hrp »

Tu es cruel toi, après avoir pondu une merde je te fais un gros pavé xD.


© failara


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Burning everything, defeat the enemy | Pv: Seki Hoshigami   

Revenir en haut Aller en bas
 

Burning everything, defeat the enemy | Pv: Seki Hoshigami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Legend of the burning sands
» ronon&logan ? « don't walk away when my world is burning »
» Equipe de nuit [rang B: PV Bakushô Rakan/Seki Ryûsai]
» Kyurem Sparkling Blue / Kyurem Burning Red
» Conseil Seki : La succesion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Hors RPG :: Partie 1 :: Diversion et chaos.-