AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lazarus Flanders

Nombre de messages : 121
Age : 24
Date d'inscription : 21/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Sorcier
Karma:
90/200  (90/200)

MessageSujet: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Mer 5 Juin - 11:13





« Merde ! Merde ! Merde ! »

Lazarus courait à vive allure dans les rues du centre ville de Galway. Il courait un sac de course à la main, évitant autant que possible de percuter de simples passants. Il était en retard. Très en retard. Lui qui était parti bien en avance de chez lui, allait arriver après l'heure de rendez-vous. Tout ça pour faire des courses. Enfin si on pouvait appeler ça des courses. Il avait traîné ça et là, dans le centre ville, se baladant parmi les boutiques  diverses et variées où il avait passé trop de temps. Maintenant, il risquait sérieusement de rater un de seuls bus qui menait jusqu'à l'aéroport de cette même petite ville.

15h56

Il lui restait moins de cinq minutes. Cinq minutes qui, lorsqu'on attend semblent longues mais qui lorsqu'on est pressé, filent tel des secondes. Quel magnifique abruti. Owh oui, il le pensait et jurait entre ses dents. Pourquoi n'avait-il pas fait plus attention à l'heure ?! Un parfait abruti. Et s'il arrivait à avoir le bus qui stationnait à l’arrêt à quelques mètres devant lui, il pouvait s’avérer chanceux.

15h59

Chanceux hein ?

Comme dans un ralenti de film d'action, les portes du véhicule se refermaient lentement. Le jeune homme adressa un signe de main au conducteur. Conducteur qui ne l’aperçut pas. Et qui redémarra et s'éloigna, sans Lazarus dans le transport en commun. Ce dernier lâcha un juron sonore et virulent et s'arrêta essoufflé. Le bus qu'il devait prendre venait de partir, sous son nez, sans lui. Il soupira et jeta un coup d’œil au tableau des horaires. Et comme par hasard, il n'y en avait pas un autre avant une heure. Le sorcier soupira une seconde fois et s'adossa contre l’abri-bus tout en sortant son  téléphone. Autant qu'il prépare un sms pour prévenir qu'il serait grandement en retard...

« S'il vous plait ? »

Lazarus releva la tête et observa d'un air surpris la personne qui venait de l’interpeller. C'était un homme d'un certain âge dont le temps avait blanchi ses cheveux. Mais ses traits avaient su garder quelque chose de jeune et de dynamique, son regard clair et pétillant vous scrutant d'un air malicieux.

« Euwh oui ? C'est pour ?
Je vous ai vu courir dans les rues piétonnes et je vous revois ici. Vous venez de rater le bus pour l'aéroport n'est-ce pas jeune homme ? »

Le sorcier acquiesça silencieusement. Ce n'était pas très difficile à deviner qu'il voulait partir à l'aéroport. L’arrêt où il se trouvait ne servait qu'à la ligne de bus qui desservait uniquement l'aéroport de la ville.

« Venez avec moi, je vais vous y accompagner. Vous n'allez tout de même pas attendre une heure avant le prochain bus. La personne qui vous êtes sensée récupérer va s'inquiéter. »

Le jeune homme ouvrit des yeux étonnés sous les paroles du vieillard. Il ne se souvenait pas avoir parlé de la personne qu'il devait rejoindre là-bas. Il aurait très bien pu prendre le bus pour ensuite prendre l'avion. Comment... Comment avait-il... La personne âgée le regardait avec un air bienveillant et malicieux comprenant la question qui se lisait dans le regard de Lazarus.

« Vous vous demandez comment je sais ça hein ? Parce que les personnes qui récupèrent quelqu'un à l'aéroport ont toujours un petit cadeau avec eux, surtout si c'est quelqu'un qui leur est cher. Comme ce que vous avez dans votre sac de course. Et puis, quelqu'un qui récupère une personne à l'aéroport, affiche la même tête dépitée que vous. Allez venez avec moi. Je vous y amène. »

Lazarus rougit légèrement et remercia sincèrement le vieillard avant de le suivre dans sa voiture. Finalement, il ne serait pas si en retard qu'il le pensait.

16h11

Le jeune sorcier sortit de la voiture, récupéra ses affaires et remercia une dernière fois le vieillard avant de foncer à l'intérieur du hall de l'aéroport. Il avait une dizaine de minutes de retard, c'était impardonnable. Elle devait s'inquiéter de ne pas le voir arriver.

Elle.

Il scruta l'intérieur de l'espace clos. Il la cherchait. C'était comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Elle qui était si fragile, si mignonne dans cette masse de population qui allait et venait dans tous les sens. Elle qui semblait l'attendre désespérément.

Elle.

Il l'aperçu enfin dans un coin. Ses mèches blondes étaient soigneusement coiffées. Son visage toujours aussi gracieux. Fin. Attirant. Ses lèvres qui l'appelaient de manière irrésistible.

Elle.

« Chelsea ! »

Il se s'élança vers elle, slalomant entre les différentes personnes tout en réduisant la distance qui existait entre eux deux. Sans prévenir, il déposa rapidement son sac et enlaça son amour. Le sien. Chelsea. Avec tendresse, il la serrait contre lui, cachant son visage dans le creux de son cou. Cela faisait une semaine qu'il était rentré en famille, en Irlande, et qu'il avait quitté le lycée pour les vacances. Une semaine qu'il ne l'avait pas vu elle. Une semaine qu'il n'avait pas croisé son regard. Une semaine... C'est tellement long. Il l'avait invité à le rejoindre ici, sur cette terre celte aux mythes divers et variés pour qu'elle puisse enfin rencontrer sa famille. Mais surtout qu'ils puissent passer du temps ensemble en dehors du lycée. C'était ça sa vrai motivation. Il releva son visage et planta son regard mauve dans le sien avant de déposer sur ses lèvres un baiser furtif.

« Pardon. Je suis tellement désolé de t'avoir fait attendre. J'ai traîné en ville et... Je n'ai pas vu l'heure passé. Du coup, j'ai raté le bus et je suis en retard. Tout ça, pour ça. »

Lazarus desserra son étreinte et ramassa le sac de course qu'il avait pour en sortir... un pingouin en peluche auquel un ruban cadeau était attaché.

« Je suis tombé sur lui. Et dans mes souvenirs, tu adorais les pingouins. Du coup, j'ai été obligé de te le prendre. Pour toi. »

Sur ses mots il rougit et baissa les yeux, gêné. Oui, il était en retard pour un pingouin en peluche. N'était-ce pas juste improbable ?



Dernière édition par Lazarus Flanders le Dim 22 Déc - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Jayden

Nombre de messages : 66
Age : 18
Date d'inscription : 24/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Sorcière
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Dim 9 Juin - 6:23

Chelsea arriva dans l’aéroport, petite au beau milieu des gens pressés, des cris de bébé, le bruit des frottements des roues de valises contre le sol carrelé… Tiens d’ailleurs, elle était où la sienne ? Son sac était bien accrocher à son épaule, mais aucune valise – du moins celle de la sorcière – en vue. Chelsea regarde à droite, à gauche : rien. La jeune fille fit demi-tour repassant par les portes coulissantes, pour enfin arriver au tapis où il ne restait plus que sa valise. Elle s’arrêta, essoufflée. Elle était devenue rouge écarlate. Elle récupéra sa valise, tout en pensant que si Lazarus avait vu ça, il serrait déjà en train d’être plié de rire. Chelsea partit en marchant plus vite que la normale avant de repasser la porte coulissante tête baissée.

Elle freina net, manquant de bousculer quelqu’un. Elle se rendit donc dans un petit coin de la salle. Elle posa son sac sur une petite banquette et se mit sur la pointe des pieds, cherchant Lazarus. Personne. Elle fronça légèrement les sourcils, se remettant pendant quelques secondes les talons à terre, puis, elle se remit sur la pointe des pieds, mais le même résultat tomba, il n’y avait personne. Lazarus n’était pas là. Quelque chose lui serrait-il arrivé ? Chelsea secoua brièvement la tête, ne voulant y penser. Il lui avait dit que tout aller bien se passer, donc rien ne s’était produit, non, il devait juste être en retard, du moins, elle l’espérait. Elle patienta donc appuyer contre un mur, veillant à l’arrivée de son amour.

« Chelsea ! »

Quelques minutes plus tard, le son de la voix de Lazarus retentit. Chelsea sursauta, se ne voyant pourtant pas Lazarus, qui lui arriva derrière elle et la serra dans ses bras. Elle se retourna pour le voir, ça ne faisait qu’une semaine qu’elle ne l’avait pas vu et pourtant cela semblait une éternité pour elle. Chelsea le câlina aussi.

« Pardon. Je suis tellement désolé de t'avoir fait attendre. J'ai traîné en ville et... Je n'ai pas vu l'heure passé. Du coup, j'ai raté le bus et je suis en retard. Tout ça, pour ça. »

Chelsea sourit puis lui caressa la joue avant que l’étreinte entre eux deux ses desserre. Puis il attrapa quelque chose dans le sac qu’il avait emmené. En fait, c’était un pingouin en peluche. Un PINGOUIN en peluche ! UN PINGOUIN EN PELUCHE !!! Chelsea le fixa avec un grand sourire aux lèvres, n’osant pas le prendre.

« Je suis tombé sur lui. Et dans mes souvenirs, tu adorais les pingouins. Du coup, j'ai été obligé de te le prendre. Pour toi. »

Chelsea attrapa Lazarus, l’embrassant avec fougue. Elle éloigna son visage du siens, laissant une dizaine de centimètres séparés leur visage.

« Merci, vraiment ! Mais tu n’aurais pas dû ! »

Puis elle l’embrassa une nouvelle fois avant de prendre la peluche dans ses mains, la caressant doucement. Elle la fixa, oubliant pendant une microseconde tout ce qui l’entourait.

Quand elle revint sur terre, elle secoua brièvement la tête puis releva le regard sur le visage de Lazarus qui l’avait tant manqué. Elle lui sourit.

« Tu m’as beaucoup manqué. »

Elle s’arrêta puis reprit la parole quelques secondes après :

« Mais ne t’inquiète pas j’ai fais comme tu as dit, j’ai été voir Jim, Kira qui comme d’habitude m’a demandé où nous en étions. »

Puis elle se mit à rire. Juste après elle fixa Lazarus avant de dire :

« Je n’aurai jamais cru être autant perdue dans un aéroport. »

Elle patienta et reprit :

« On y va ? »
Revenir en haut Aller en bas
Lazarus Flanders

Nombre de messages : 121
Age : 24
Date d'inscription : 21/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Sorcier
Karma:
90/200  (90/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Mar 11 Juin - 6:58



En fait, il ne s'attendait pas à ce qu'elle réagisse comme ça. Lui, il s'attendait qu'elle se moque de son infortune et non qu'elle lui saute au cou pour l'embrasser avec fougue. Que diable ! Ça l'avait surpris en fait ! Quelques secondes après ce baiser éclair, elle récupéra le cadeau que Lazarus venait de lui faire. Ce dernier sourit et étouffa quelques éclats de rire. Sa réaction devant la peluche était juste sublime. La tenir à bout de bras et la regarder avec un regard d'enfant ébloui. Oublier ce qu'il y a autour de soi et limite sauter de joie et courir partout. Bien sur, ce ne fut pas ce qu'elle fit, mais elle aurait été beaucoup plus expressive, il était quasiment certain qu'elle l'aurait fait. Et tout ça pour une simple peluche. Elle avait quelque chose avec les pingouins qu'il avait du mal à saisir. C''était une race de volatiles qui vivaient au niveau du pôle nord. Noir et blanc. C'était tout. Mais bon, elle les adorait, il en était ainsi. Et il était sur de lui faire plaisir avec ceci. Même si cela a valu plusieurs minutes de retard. En fin bref.

Elle secoua la tête et releva la tête vers lui avait de lui décocher un sourire. Ce qui occasionna une mini crise cardiaque chez Lazarus. Elle. Était. Trop. Mignonne. Mais elle ne s'en rendait pas compte. Il avait beau lui dire, elle refusait d'y croire catégoriquement. Ils n'auraient pas étaient en public, il lui aurait déjà sauté dessus.

« Tu m’as beaucoup manqué. »

Le jeune homme sourit et caressa du bout des doigts le visage de son amour. Owh oui, elle lui avait beaucoup manqué aussi. Une semaine. Mais cela semblait être une éternité. Il plongea son regard améthyste dans celui de Chelsea, un sourire doux se dessinant sur son visage. Il n'avait pas besoin de passer par des mots pour lui dire ce qu'il ressentait. Son regard en disait long sur ce qu'il pensait. Elle était beaucoup pour lui. Et son absence à ses côtés s'était fait sentir. La sienne aussi d'ailleurs. Mais tous les deux avaient trouvé des occupations pour faire passer au plus vite le temps qui les séparait. Elle avait passé pas mal de temps avec des amis, ce que Lazarus lui avait conseillé, afin d'éviter qu'elle ne reste seule à broyer du noir. Jimena était une fille merveilleuse, il l'avait croisé un jour au détour de la roseraie pour une histoire de chocolat. Et Kira, d'après les dires de son aimée, était une sorte de meilleure amie surexcitée qui posait beaucoup de questions sur lui. Sur eux. Il ne l'avait jamais vu encore, peut-être aperçu sans savoir que c'était elle. Il avait promis à Chelsea qu'à leur retour d'Irlande ils iraient la voir ensemble. Même si le sorcier appréhendait ce moment sans vraiment de vraies raisons.

« Je n'aurai jamais cru être autant perdue dans un aéroport. »

Perdue ? Lazarus haussa un sourcil et se retint de rire une nouvelle fois.

« Owh ? Et encore, tu as de la chance c'est un petit aéroport. Mais ne t'en fait pas, ton homme Lazarus est avec toi. »

Et pour ponctuer ses mots, le jeune homme leva fièrement le bras et banda ses muscles tout en bombant le torse. Ceci lui donnait une allure ridicule vu qu'il manquait cruellement de force physique. Enfin, il savait seulement se débrouiller. Il n'était une brute épaisse comme une très chère connaissance qui répondait sous le doux beuglement de Noid. Mais bon, parait-il qu'il se serait assagit. Et même trouvé une petite amie. Il serait assez curieux de savoir qui était cette personne qui arrivait à contenir les pulsions de violence de cet ange déchu. Enfin bref, là n'était pas la question. Pour en revenir au sorcier, il abandonna bien vite sa posture ridicule et prit le sac de bagage de sa chérie.

« Allons-y. Normalement, mon père doit être arrivé sur le parking. »

De sa main libre, il prit la taille de son amour et ils avancèrent vers la sortie.

« Tiens regarde, il est là-bas. »

Une fois arrivés sur le parking, ils se dirigèrent vers une voiture garée un peu plus loin. La portière s'ouvrit laissant sortir et apparaître un homme.

« Bienvenue en Irlande mademoiselle ! »

Il s'inclina avec classe vers la jeune fille tout en s'adressant à elle avec un fort accent anglais mais un japonais parfait. Il était grand, ses cheveux noirs et courts coiffés en bataille. De carrure il était plutôt fin, son style vestimentaire détendu mais assez classe tout de même. Son regard était d'un bleu profond qui semblait lire chaque fragment de l'âme de quelqu'un. Il n'était pas très vieux, ou du moins d'après ce qu'il paraissait. Ce dernier adressa un clin d’œil à Lazarus et adressa un large sourire à Chelsea. Il laissa une distance entre lui et cette dernière afin de ne pas trop la brusquer dès son arrivée dans une contrée celtique. Le jeune amant s'éclaircit la voix et prit la parole.

« Les présentations vont être courtes. Chelsea, voici mon père, Garry. Papa, Chelsea. »

Lazarus avait un vieux sourire en coin épiant chaque réaction de son amour. Il s'attendait à ce qu'elle réagisse. Forcement. Un peu comme tout le monde la première fois où ils se retrouvés en face du père et du fils côte à côte. Rien ne semblait indiquer qu'ils étaient affiliés et qu'ils avaient des liens de père et fils. Rien. La seule chose que l'on pouvait retrouver chez les deux individus c'était ces yeux scintillants et profonds. Le fils embrassa son amour sur le front et rangea les affaires dans le coffre de la voiture avant d'ouvrir la portière arrière pour faire entrer Chelsea à l'arrière.

« Ne fais pas cette tête. Allez, monte, on t'emmène à la maison. À moins que tu n’aies peur de te retrouver dans le repère des Flanders. ~ »

Le père ne pu se retenir de rire un instant avant de s'installer à sa place et de reprendre.

« Le repère des Flanders ? C'est surtout ta mère qui pourrait être dangereuse. Ce n'est pas pour rien que son surnom c'est la « Dragonne Enragée ». Enfin. Tu n'as pas de raison de te sentir mal à l'aise Chelsea. Fais comme chez toi.
Et maman n'est pas si terrible que ça hein. Elle est adorable. Quand elle le veut. »

Le sorcier aux cheveux mauve s'installa à son tour sur la banquette arrière et serra son amour contre lui. Le père démarra, prenant la direction de la campagne environnant Galway, à quelques kilomètre des lieux.

***

« On est arrivé. »

Après quelques minutes sur des routes de campagnes entre les champs, la voiture s’arrêta au abord d'une habitation. Elle était typique de la région, des pierre clairs et apparente en façade. Elle était telle une longère imposante, au milieu d'un espace verdoyant étendu. D'où ils étaient, la mer était visible, la maison étant placée non long des côtes irlandaises. Un air marin chargé en sel embaumait les environs. Un peu plus loin, se trouvait deux dépendances. L'un semblait être une étable, l'autre une dépendance habitable. Les bâtiments s’inséraient avec facilité et beauté dans le paysage campagnard et sain de cette Irlande sauvage. Un des champs à proximité hébergé un troupeau de moutons et quelques équidés typiques de la régions.

Lazarus récupéra les affaires dans le coffre de la voiture et tendit la main à son amour.

« Viens. N'aie pas peur. Et ne soit pas intimidée. Tu es très bien comme tu es. »

Le père les devança de quelques pas et avançait leurs faisait signe d'avancer.

« ALORS COMME ÇA TU ES EN RETAAAAAAAAAAAAAARD ?! ÇA VA FAIRE UNE DEMI-HEURE DEJA ?! »

La porte principale de la demeure s'ouvrit dans un fracas monstre, laissant apparaître une femme, relativement jeune dont le regard et un index menaçant était tourné vers le père de Lazarus. Une aura presque maléfique semblait l'entourer. Un courant d'air animait ses longs cheveux améthystes renforçant son aura démoniaque. Garry se stoppa net, comme pétrifié par un tel accès de colère. Le seul geste qu'il s'autorisa était de pointer un doigt derrière lui, montrant Lazarus et Chelsea. Remarquant enfin leur présence, sa colère s'évanouit laissant apparaître un magnifique sourire. Son regard mauve éclatant était tourné vers la petite sorcière qui se tenait à côté de son fils.

« Owh mais c'est la petite Chelsea ! Les garçons vous auriez du me rappeler qu'elle arrivait aujourd'hui ! Mignonne, tellement mignonne ! »

Elle laissa un dernier regard noir à son mari et à son fils et, sans attendre, elle se précipita à la rencontre de la jeune fille et la serra dans ses bras chaleureusement.

« Bienvenue ma petite. Et encore désolée, il m'arrive de faire des excès de colère. Owh mais vous êtes tellement tellement mignonne ! Il en a de la chance mon loulou ! »

Elle desserra son étreinte et tint les mains de Chelsea entre les siennes avec douceur.

« Ewh bien. Chelsea, je te présente ma mère, Anna. »

Cette dernière s'inclina brièvement et tira le père avec elle avant de disparaître à l'intérieur de la maison.

« Awh ! J'ai des trucs sur le feu ! Faut que je surveille Jiggle sinon il va me faire que des bêtises. Loulou tu t'occupes de lui montrer les lieux  hein ? Et toi mon amour j'ai besoin de toi en cuisine. Allez, hop hop hop ! »

Lazarus sourit et soupira. Il lança un regard désolé vers son amour avant de déposer un fin baiser sur ses lèvres.

« Désolé. Ma mère est spéciale hein ? Owh d'ailleurs, Jiggle ça doit être une créature qu'elle a invoqué pour l'aider. Elle en invoque souvent. Tout comme elle grogne en fait. Mais elle est adorable. Elle t'aime déjà. Viens je te montre là où on va dormir. »

Lazarus reprit la main de Chelsea et les affaires et se mit en route. Là où ils allaient dormir n'était d'autre que la dépendance habitable, un peu éloignée de la maison principale. Il ouvrit la porte et laissa apparaître un intérieur clair et rangé. La dépendance était organisée comme une petite maison. Un salon où trônait une grande bibliothèque ainsi qu'une chaine hi-fi, une cuisine, une chambre et une salle d'eau. La décoration y était sommaire et était pour autant agréable, dans des teintes douces et colorées.

« C'est un peu comme ma maison ici. Lorsque mes parents se sont installés ici, ils ont aménagé ce bâtiment pour que je puise y être à l'aise et tranquille. Ils voulaient que je me sente à l'aise et que j'ai plus d'intimité. Mon coin à moi. Enfin, à nous du coup. »

Il déposa les affaires dans la chambre et retourna auprès de son amante. Il l'attira contre lui avec douceur et l'embrassa dans le cou avant de murmurer.

« Comment tu te sens mon amour ? Tu veux quelque chose en particulier ? Tu as faim ? Tu as soif ? Tu veux que je te montre les lieux maintenant ? Tu veux te reposer ? Dis-moi tout. »

Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Jayden

Nombre de messages : 66
Age : 18
Date d'inscription : 24/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Sorcière
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Jeu 13 Juin - 12:04


« Bienvenue en Irlande mademoiselle ! »
 
Un homme descendit de la voiture. Derrière le japonais se cachait un accent anglais ; Il était souriant, et ses habits étaient décontractés tout en restant classe. Le père de Lazarus s’inclina légèrement vers Chelsea puis lui adressa un grand sourire. Chelsea le lui rendit, ne sachant quoi dire. La jeune sorcière regarda pendant une demi-seconde son amour avant de dire d’une petite voix :
 
« Bonjour, Monsieur »
 
Lazarus enchaîna :
 
« Les présentations vont être courtes. Chelsea, voici mon père, Garry. Papa, Chelsea. »
 
Chelsea resta tout près de Lazarus. Elle fixa l’homme qui se tenait en face d’eux, lui aussi la fixa. Son regard avait l’air de déchiffrer chaque sentiment et émotions de la personne qu’il regardait. Chelsea ne reconnu rien qui ressemblait à Lazarus dans son physique. Il avait les cheveux noirs et en bataille, leur seul point commun ? C’était leurs yeux d’un bleu profond, d’ailleurs, Chelsea eu un petit sourire en y pensant. Le baiser de Lazarus la fit revenir sur terre. Elle resta muette, fixant son aimé.
 
« Ne fais pas cette tête. Allez, monte, on t'emmène à la maison. À moins que tu n’aies peur de te retrouver dans le repère des Flanders. ~ »
 
Ils s’installèrent à l’arrière de la voiture et le père de Lazarus se mit devant le volant en riant.
 
« Le repère des Flanders ? C'est surtout ta mère qui pourrait être dangereuse. Ce n'est pas pour rien que son surnom c'est la « Dragonne Enragée ». Enfin. Tu n'as pas de raison de te sentir mal à l'aise Chelsea. Fais comme chez toi.
 
Et maman n'est pas si terrible que ça hein. Elle est adorable. Quand elle le veut. »


Le fait que Garry prononce son prénom fit frissonner la jeune fille. Elle posa sa tête sut l’épaule de son amour et le père de Lazarus démarra.
 
***
« On est arrivé. »
 
Chelsea releva doucement la tête découvrant l’extérieur.  Une maison surement traditionnelle, car sur le chemin, plusieurs maisons de la même forme et de la même couleur.  Elle descendit de la voiture, avec une odeur de mer qui remplit directement les narines de Chelsea. Le vent fouetta doucement le visage de la jeune fille. Quand Chelsea se retourna pour regarder une nouvelle fois la maison, elle vit aussi, un peu plus loin deux autres bâtiments. Deux bâtiments bien différents, car l’un ressemblait plutôt à un abri, et l’autre à une petite habitation.
 
« Viens. N'aie pas peur. Et ne soit pas intimidée. Tu es très bien comme tu es. »
 
Comment faire pour ne pas être intimidée ?! Chelsea ne trouva pas de réponse à cette question. Elle n’était pas mal à l’aise, ni gênée, mais c’est juste qu’elle ne s’avait pas quoi dire.
 
« ALORS COMME ÇA TU ES EN RETAAAAAAAAAAAAAARD ?! ÇA VA FAIRE UNE DEMI-HEURE DEJA ?! »
 
Chelsea retourna son regard vers la première maison qu’elle avait vu, sursautant et écarquillant légèrement les yeux sous le coup de la surprise. Une femme se tenait dans le cadrant de la porte, fixant durement le père de Lazarus. Elle devait être sa mère, car elle avait les mêmes cheveux que Lazarus.
Quand elle posa son regard sur le jeune couple, toute sa colère tomba et un magnifique sourire se figea sr ses lèvres.
 
« Bienvenue ma petite. Et encore désolée, il m'arrive de faire des excès de colère. Owh mais vous êtes tellement tellement mignonne ! Il en a de la chance mon loulou ! »
 
Chelsea rougit un peu pendant que la mère de Lazarus prit les mains de Chelsea entre les siennes.
 
« Ewh bien. Chelsea, je te présente ma mère, Anna. »
 

Anna lâcha ses mains avant de repartir dans la maison avec le père de Lazarus.
 
« Awh ! J'ai des trucs sur le feu ! Faut que je surveille Jiggle sinon il va me faire que des bêtises. Loulou tu t'occupes de lui montrer les lieux  hein ? Et toi mon amour j'ai besoin de toi en cuisine. Allez, hop hop hop ! »
 
Chelsea sourit puis la main de son amour attrapa la sienne, avant qu’il l’embrasse tendrement.
 
« Désolé. Ma mère est spéciale hein ? Owh d'ailleurs, Jiggle ça doit être une créature qu'elle a invoquée pour l'aider. Elle en invoque souvent. Tout comme elle grogne en fait. Mais elle est adorable. Elle t'aime déjà. Viens je te montre là où on va dormir. »
 
Chelsea fixa longuement Lazarus avant de répondre :
 
« Owh ce n’est pas grave. D’ailleurs ce n’est pas si dérangeant que ça. »
 
Le jeune couple partit en direction du bâtiment habitable qui était un peu plus en retrait. Quand ils entrèrent dans l’habitation, une jolie pièce se présenta à eux. En fait, c’était une petite maison, il y avait un salon avec une bibliothèque, une cuisine, une chambre et une salle d’eau. La petite maison était bien décorée, rangée.
 
« C'est un peu comme ma maison ici. Lorsque mes parents se sont installés ici, ils ont aménagé ce bâtiment pour que je puise y être à l'aise et tranquille. Ils voulaient que je me sente à l'aise et que j’ai plus d'intimité. Mon coin à moi. Enfin, à nous du coup. »
 
Chelsea resta là, sans rien dire, n’osant rien toucher. Puis son amour vint la prendre dans ses bras avant de l’embrasser dans le coup, ce qui sans le mentir, avait beaucoup manqué à notre jeune sorcière.
 
« Comment tu te sens mon amour ? Tu veux quelque chose en particulier ? Tu as faim ? Tu as soif ? Tu veux que je te montre les lieux maintenant ? Tu veux te reposer ? Dis-moi tout. »
 
Chelsea répondit doucement juste après avoir rit doucement.
 
« Calme-toi mon ange, tout va bien. Bien sur, c’est un peu intimidant de rencontrer tes parents, mais ils me mettent facilement à l’aise. En fait ton père me fait penser exactement au père d’Amy. Si non, je suis légèrement fatiguée par le voyage, mais je n’ai pas envie de me reposer. »
 
 Elle soupira puis fourra sa tête dans le coup de son amour
 
« Tu m’as maaanquéééééé ! »
 
Elle releva le regard avant d’embrasser son amour tendrement.
 
« Hmm j’aimerai bien voir ta maison, depuis le temps que tu m’en parle. »
 
Revenir en haut Aller en bas
Lazarus Flanders

Nombre de messages : 121
Age : 24
Date d'inscription : 21/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Sorcier
Karma:
90/200  (90/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Lun 17 Juin - 8:26



Lazarus regarda son amour avec un air assez surpris. Qu'entendait-elle par « voir sa maison » ? C'était une maison comme une autre composée de murs et de pièce ! C'est vrai qu'ill lui en avait parlé parce qu'il trouvait le cadre super accueillant, simple et naturel. Awh ce qu'elle avait des idées bizarre. Il l'embrassa.

« Et bien... Il n'y pas grand chose d'intéressant ici. Je te montrerai tout à l'heure la maison où il y a mes parents vu qu'on va dîner avec eux. Sinon ici, c'est une maison tout a fait banale. Je ne suis pas quelqu'un qui personnalise énormément mon intérieur. Viens il faut que je te montre quelque chose. Euwh... Tu ne veux pas lâcher le pingouin ? Owh et puis, qu'importe. Ferme les yeux. Je vais te faire une surprise. »


Le sorcier s'approcha de Chelsea et saisit délicatement son visage dans le creux des ses mains, son regard violet dans le sien.

« Promets moi de ne pas rouvrir des yeux avant que je ne l'autorise. »

Et sans prévenir, il la souleva et la porta vers l'extérieur. Il courait presque, son amour dans ses bras et une expression de bonheur pouvant se lire sur son visage. Il était heureux. Heureux de l'avoir à ses côté sur une terre qu'il appréciait énormément. Et puis, il se sentait rassuré qu'elle se sente à l'air chez lui avec sa famille. C'était un peu la sienne. Enfin, pas qu'un peu. Ses parents la considérait déjà comme leur propre fille. Elle qui n'avait pas vraiment eu de famille. À part Amy. Dont elle n'avait plus de nouvelles maintenant depuis son arrivée à Yokai.

Le vent marin les happa au passage, soulevant respectivement leurs cheveux mauves et blonds. Au bout d'un moment, le jeune homme fit descendre la jeune fille de à terre avant de lui prendre la main pour la diriger.

« Assis-toi maintenant. »

Il l'aida dans son mouvement et s'assit à son tour, un sourire au lèvre. Se plaçant derrière elle, il posa ses mains au dessus de ses paupières. Puis, avec délicatesse, ses s'approchèrent d'une des oreilles de son amour pour y laisser un doux chuchotement.

« Ouvre les yeux maintenant. »

Doucement, il dégagea ses mains laissant à la vision de Chelsea la joie de découvrir ce qui l'entourait...

« Beeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeh »

Et se retrouver nez à nez avec un mouton. Deux. Trois. Euhw plus que ça. Ils se trouvaient dans le près qu'elle avait sans doute aperçu en arrivant ici. Avec de charmants habitants qui venaient lui souhaiter la bienvenue. Un peu plus loin se tenait quelques cheveux de robes différentes qui l'observaient avec un air curieux. Une truc humide vint se coller sur la joue de Lazarus. Ce qui eu pour effet de le faire sursauter, avant qu'il ne se rende compte de ce que c'était.

« Athenaaaaa ! »

Brusquement, il se leva, laissant le soin à son amour de s'occuper des moutonneux et se mit à courir avec un énorme chien de berger blanc. Il courait, taquinait, sautillait, roula en jouant avec canidé. Finalement, il s'allongea dans l'herbe enlaçant de ses bras le cou de l'énorme bête.

Au bout de quelques minutes, il se redressa, chassant l'animal de son visage et adressa un large sourire rayonnant à Chelsea.

« C'est notre chienne Athéna. Elle n'est pas méchante, un peu folle, c'est tout. C'est ici que je viens quand j'ai envie d'être seul. Ça... me libère l'esprit. »

Il leva le nez vers le ciel et ferma les yeux, le vent semblant caressant les traits fins de son visage. Les quelques mèches qui lui barraient le visage ondulaient avec le souffle de la brise du soir. Lazarus prit une grande bouffée d'air et regarda l'horizon. Le ciel semblait voir s'habiller de sa tenue du soir, zébré de grande rayons orangées et rosées. Le soleil quant à lui s'éteignait lentement, ce qui laissait une magnifique vue sur la mer.

« Et... Le couché de soleil est magnifique ici. Surtout en compagnie de quelqu'un qu'on... apprécie fort bien. »

Le sorcier se leva doucement et alla de nouveau s'asseoir aux côtés de son amour. Il l'embrassa avec passion et la fit s'allongea, son visage au dessus d'elle. Puis, délicatement, il éloigna ses lèvres des siennes. Doucement, il dégagea des mèches blondes de son visage et caressa la courbe de sa joue.

Hum, il est vrai qu'il y avait plus intéressant qu'un couché de soleil.Elle. Et seulement elle.
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Jayden

Nombre de messages : 66
Age : 18
Date d'inscription : 24/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Sorcière
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Ven 28 Juin - 13:29

« Et bien... Il n'y pas grand chose d'intéressant ici. Je te montrerai tout à l'heure la maison où il y a mes parents vu qu'on va dîner avec eux. Sinon ici, c'est une maison tout a fait banale. Je ne suis pas quelqu'un qui personnalise énormément mon intérieur. Viens il faut que je te montre quelque chose. Euwh... Tu ne veux pas lâcher le pingouin ? Owh et puis, qu'importe. Ferme les yeux. Je vais te faire une surprise. »

Chelsea sourit et lâcha sa peluche. Ensuite elle ferma doucement les yeux. Lazarus s’approcha d’elle doucement avant de saisir doucement son visage.

« Promets-moi de ne pas rouvrir des yeux avant que je ne l'autorise. »

Elle allait répondre, mais directement après ses paroles, Lazarus prit la jeune blonde dans ses bras, la portant comme princesse. La marche accéléra, jusqu’à ce que Chelsea sente l’air pur. Ils étaient dehors, ils avaient quitté la maison. Il était difficile pour Chelsea de garder les yeux fermés, mais elle réussit à les gardés fermés. Le vent fouetta doucement son visage, et l’air marin remplit les narines de Chelsea.

Le rythme ralentit, et Chelsea remit les pieds sur terre (c’était bien le cas de le dire). Lazarus l’aida à s’asseoir puis il mit ses mains au-dessus des yeux de la jeune fille.

« Ouvre les yeux maintenant. »

Chelsea les ouvrit et Lazarus dégagea ses mains des yeux bleus de Chelsea.

« Beeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeh »

Chelsea bascula en arrière, surprise du plan qu’elle avait devant elle, avant de rire. En fait, ils étaient dans un pré avec plusieurs moutons dedans. Chelsea scruta l’animal avant de lever le bras timidement vers lui afin de pouvoir glisser ses doigts dans les poils de l’animal.

« Athenaaaaa ! »

Chelsea sursauta, se retournant vers Lazarus qui était déjà debout, courant après un chien. Chelsea les observa, appuyée sur ses mains, éclatant de rire. Elle resta quelques minutes à les regarder jouer jusqu’à ce que son amant vienne la rejoindre.  

« C'est notre chienne Athéna. Elle n'est pas méchante, un peu folle, c'est tout. C'est ici que je viens quand j'ai envie d'être seul. Ça... me libère l'esprit. »

Il resta debout, et elle assise, profitant de ce moment sans paroles pour admirer le soleil couchant. Il était magnifique ici, et avec le vent qui soufflait doucement, Chelsea se cru dans un rêve, mais non, tout ça était bien réel.

« Et... Le couché de soleil est magnifique ici. Surtout en compagnie de quelqu'un qu'on... apprécie fort bien. »

Ensuite, il s’abaissa à coté de Chelsea puis l’embrassa passionnément, avant de la faire s’allonger. Quelques secondes après il éloigna son visage du siens et ils restèrent là à se scruter en silence. Chelsea plongea son regard dans celui de Lazarus.

Elle sourit, puis attira son amour vers elle, l’embrassant passionnément. Elle s’éloigna quelques secondes après de Lazarus, plantant son regard dans le siens, caressant doucement sa joue.

« C’est magnifique… »

Puis elle se releva doucement, posant sa tête sur l’épaule de Lazarus. Ils restèrent dans cette position jusqu’à ce que la moitié du soleil fût caché. Puis elle releva la tête, fixant Lazarus avec un sourire aux lèvres.

« Que faisons-nous maintenant ? Owh, et quelle heure il est ?»
Revenir en haut Aller en bas
Lazarus Flanders

Nombre de messages : 121
Age : 24
Date d'inscription : 21/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Sorcier
Karma:
90/200  (90/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Lun 1 Juil - 10:45



Ils étaient là, observant en silence le couché de soleil qui s'offrait à eux. Observant les nuances de couleurs se créer et disparaître dans un espace voilé par quelques nuages. Les rayons chatoyant réchauffait les cœurs en une agréable sensation de bonheur et de bien-être. Lazarus soupira discrètement, un sourire discret sur les lèvres. Cette impression que le temps s'était arrêté autour de ce morceau de prairie l'apaisait irrémédiablement.  La voix de Chelsea le ramena doucement à la réalité. L'heure. Quelle heure était il ? A en regarder le ciel, il était 18h passé, largement. Le grande partie du soleil s'était effacé dans l'horizon. Athéna avant déjà entrepris de ramener les brebis dans leur étable. Il allait jeter un coup d’œil à sa montre lorsqu'il remarqua l'apparition d'une petite sphère rougeâtre flottant devant eux.

« Tiens, ça doit être une sphère de communication de maman. »

Le jeune homme la réceptionna lentement et la caressa doucement. Elle éclata, laissant le son d'une voix s'entendre.

« Loulouuuuu ? Vous venez ? On va dîner. Et puis, on aimerait bien nous aussi profiter de la présence de la puce !. »

Lazarus se tourna vers sa dulcinée, se leva et lui tendit la main pour l'aider à se lever.

« Ewh bien, allons-y. »

Ils se dirigèrent alors vers la maison familiale. Il leur fallut de quelques minutes pour accéder à la porte d'entrée de le demeure. La décoration intérieure était plutôt agréable en un mélange d'un style ancien et récent. Des photos ornaient joliment les murs intérieurs.

Lazarus la guida jusqu'à la vaste salle à manger où les attendaient les parents du jeune hommes. Après un clin d’œil malicieux il tira une chaise et incita son amie à s'asseoir autour de la table.

« Allez assis-toi, on ne va pas te manger... »

Il s'avança vers l'oreille de Chelsea et murmura d'une voix mielleuse.

« Enfin, pas ce soir ~ »

Avant qu'elle n'ai le temps de réagir , il s'éloigna et alla s'asseoir sur la chaise d'à côté. Anna fusilla son fils du regard et soupira. Il n'avait pas autre chose à faire que de terroriser sa petite amie ?!  Elle lança un sourire rassurant à Chelsea et s'assit à son tour. Un démon asservi sortit de la cuisine et commença le service du repas.

« Alors ma petite Chelsea, parle nous un peu de toi. Lazarus n'a pas voulu en raconter beaucoup sur toi. Il nous a juste dit que tu étais une sorcière. T'as de la famille ? Que faisais-tu avant de rencontrer mon loulou ? Comment ça se passe au lycée pour toi ? Owh il y a tellement de chose qu'il serait intéressant de savoir sur toi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Jayden

Nombre de messages : 66
Age : 18
Date d'inscription : 24/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Sorcière
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Lun 1 Juil - 14:46

« Loulouuuuu ? Vous venez ? On va dîner. Et puis, on aimerait bien nous aussi profiter de la présence de la puce ! »

Chelsea rit doucement, avant d’attraper la main de son aimé, pour l’aider à se lever.

« Ewh bien, allons-y. »

Ils marchèrent quelques minutes, l’un à côté de l’autre, en direction de la maison où les parents de Lazarus les attendaient. Lazarus entra en premier, suivi de près par Chelsea. Quand elle découvrit la pièce, elle la trouva chaleureuse, avec une décoration qui n’était pas trop chargée, ni pas assez. Ils passèrent devant plusieurs cadres, ou des photographies s’y trouvaient.

Quand ils arrivèrent dans la bonne salle, Lazarus tira la chaise et Chelsea s’installa.

« Allez assis-toi, on ne va pas te manger... »

Chelsea se retourna vers son amour, et l’interrogea du regard avant de sourire.

« Enfin, pas ce soir  ~ »

Chelsea secoua brièvement la tête avec un sourire aux lèvres, pendant que Lazarus s’installa juste à côté d’elle. Puis elle se retourna, se retrouvant devant les parents de Lazarus qui venaient de s’asseoir. Une petite créature sortit de la cuisine (enfin si la supposition de Chelsea était bonne) et commença à servir le dîner. Chelsea trouvait ça assez amusant, et elle ne put s’empêcher de sourire.

« Alors ma petite Chelsea, parle nous un peu de toi. Lazarus n'a pas voulu en raconter beaucoup sur toi. Il nous a juste dit que tu étais une sorcière. T'as de la famille ? Que faisais-tu avant de rencontrer mon loulou ? Comment ça se passe au lycée pour toi ? Owh il y a tellement de chose qu'il serait intéressant de savoir sur toi ! »

Chelsea retourna son regard vers la mère de Lazarus. Anna si sa mémoire était bonne. Chelsea réfléchit un court instant puis commença :

« Hmm, tout d’abord, je ne suis pas née sorcière, et je née en Nouvelle-Zélande. Quand je suis née, mes parents se sont occupés de moi jusqu’à mes cinq ans à peu près. Mon père partait tout le temps de chez moi et ma mère était femme au foyer, mais ne m’accordait que quelques regards seulement. Ce qui fait qu’à six ans je savais déjà laver mes habits, et un tout petit peu plus tard, je savais me faire à manger. »

Chelsea s’arrêta un court instant, regardant avec attention les réactions de chacun.

« Quelques années après, mon père étant mort, je suis partit. Je suis restée pas loin d’une petite dizaine de mois dans la forêt, ne sachant où aller. Et c’est là où j’ai rencontré Amy… »

La rage monta dans le corps de Chelsea, mais elle essaya de se calmer petit à petit.

« On s’est rencontrée lors d’un de ses entraînements. Je ne savais pas qu’elle était une sorcière. Ses parents m’ont accueillit comme si j’étais une de leurs enfants. J’ai appris quelques jours après que toute sa famille était des sorciers, je suis resté avec eux jusqu’à mes seize ans. Et chaque jour en plus que je passais avec eux me donnait envie de devenir comme eux. Amy me transforma quelques années après. Nous nous entrainions en cachette car ses parents voulaient que je reste humaine. Mais quelques mois plus tard le Père d’Amy le découvrit et il nous envoya au Lycée Yokai pour nous punir. Depuis je n’ai plus de nouvelle ni d’Amy, ni de ses parents. »

Chelsea s’arrêta de nouveau, fixant avec toujours avec autant d’attention les réactions des autres.

« Ce qui fait que je suis entrée dans le Lycée seule, et perdu. Mais je me suis vite fait des amis. »

Elle retourna le regard un court instant vers Lazarus, lui souriant doucement, avant de reprendre et de refixer les parents de Lazarus.

« Hmm, je pense qu’on peut dire merci au naufrage du Calypso car sans lui je pense que je n’aurai jamais rencontré Lazarus. »

Elle s’arrêta de parler, attendant que quelqu’un d’autre prit la parole, n’ayant plus rien à dire.

Puis elle fixa ce que la créature avait posé devant elle puis elle se dit que ça avait l’air super bon. Elle releva la tête avec un sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Lazarus Flanders

Nombre de messages : 121
Age : 24
Date d'inscription : 21/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Sorcier
Karma:
90/200  (90/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Mer 3 Juil - 15:27



Les Flanders écoutèrent avec attention le discours de Chelsea. Tous étaient silencieux, à l'écoute. Lazarus connaissait déjà tout ce qu'elle disait mais intérieurement il fulminait de rage. Contre cette famille qui n'avait pas su aimer leur fille. Contre cette fille en qui elle avait cru Chelsea et qui l'avait abandonnée. Son histoire était triste, révoltante et pourtant elle était là, à côté de lui, un doux sourire sur les lèvres. Elle qui était venue au lycée Yokai suite à une punition... finalement, ça a été quelque chose de favorable pour elle. Trouver des amis, des activités. Et quelqu'n à qui elle semblait tenir énormement.

Lazarus jeta un coup d'oeil à ses parents. Et particulièrement à sa mère qui buvait les paroles de la jeune sorcière. De nombreuses expressions défilées sur son visage au rythme du récit. De l'étonnement, de la tristesse, puis de la colère, du soulagement puis de nouveau de la tristesse.

« Hmm, je pense qu’on peut dire merci au naufrage du Calypso car sans lui je pense que je n’aurai jamais rencontré Lazarus. » 

Anna se figea dans un mouvement brutal qui fit claquer la fourchette dans l'assiette. Lazarus et son père se figèrent à leur tour, se tourna l'un vers l'autre.

« Quel naufrage ? »

Aie. Il savait bien qu'il avait oublié quelque chose. Dire à Chelsea de ne pas parler du naufrage du Calypso. Ce que Chelsea ne savait certainement pas, c'est que Lazarus avait évité tout bonnement d'en parler à sa maternelle. Tout simplement pour éviter de l'inquiéter et qu'elle débarque à l'improviste sur le territoire japonais. Le jeune homme déglutit avec difficulté et se gratta derrière la tête. Maintenant qu'elle était devant les faits, il ne pouvait pas nier. Au risque de se prendre la colère du dragon. Garry était au courant lui. Et lui non plus n'avait pas osé en parler à sa femme.

« Euwh... Ma chérie en fait...
- Quel naufrage ? »

Anna lançait des regards noirs et furieux à son mari et son fils. Lazarus soupira et prit la parole à son tour.

« - Ewh bien... Tu sais le mois où tu n'as pas eu vraiment de nouvelles ? Bah j'étais partie en croisière avec le lycée...
- Oui et... ?
- Bah... Il y a eu un naufrage.
- Oui et... ?
- … Et on est resté coincé, on s'est battu contre un démon et on a failli y laisser notre vie.
- ... »

La mère du sorcier resta là, silencieuse, regardant son assiette, fulminant de rage. On pouvait distinguer le tremblement de sa main et la tension qu'elle exerçait sur la fourchette qu'elle tordait. Lazarus et son paternelle eurent la superbe réaction de s'enfoncer un peu plus dans leur siège. Ça allait péter.

Tout de suite.

Brusquement Anna frappa du poing sur la table. Les couverts volèrent, tintant violemment par terre. Lentement, elle releva la tête et planta son regard furieux dans celui de son fils et de son mari. De longues écailles noirâtre lui recouvrirent les bras et les mains, de longs griffes trapus apparurent à leurs tours. Garry ferma à son tour tranquillement les yeux. Cela faisait un moment qu'il la connaissait. Et elle ne changeait pas d'un poil. Une dragonne. Et une vraie. Qui peut être douce et quelques secondes plus tard vous arracher la tête. Une aura sombre l'entoura rapidement, se transformant presque aussitôt à une forme démoniaque bien plus grande qu'elle. Mais étrangement, c'était plus la femme qui faisait peur.

Et elle rugit.

« COMMENT ÇA IL Y A EU UN NAUFRAGE ? ET POURQUOI JE NE SUIS PAS AU COURANT ? JE VEUX DES EXPLICATIONS ! MAINTENANT ! »

Lazarus soupira et se gratta l'arrière de la tête.

« On ne t'en a pas parlé pour éviter que tu t'inquiètes. Tu te serais fais un sang d'encre, je le sais et tu le sais très bien. Et c’était pour aussi éviter une telle réaction. Et tel que je te connais, tu aurais foncé sur l’île à tes risques et périls. Au risque d'éventuellement y mourir. Pourquoi on ne t'en a pas parlé ? Parce que tout simplement on tient à toi bien sur. »

La réponse était simple et évidente. Et il savait que malgré la colère qui avait envahit sa mère, qu'elle le comprendrait. Il l'a connaissait. Il lui arrivait de se cacher derrière une fureur noire quand quelque chose la surprenait, peur ou mal Jamais il n'avait vu sa mère verser une larme. Jamais. Toujours à se cacher derrière des crises de colère où elle évacuait tout ce qu'elle ne supportait pas. Anna lâcha un grognement et un juron marmonné dans sa barbe et sortit de la pièce, claquant la porte derrière elle.

Un silence resta un moment avant que Lazarus et son père ne lâche un soupir de soulagement. Puis, Garry se tourna vers Chelsea, un sourire désolé sur le visage.

« Non, ne pense pas que c'est de ta faute. De toute façon elle aurait été au courant un jour ou un autre. Et puis, elle est comme ça. C'est son caractère. Ce soir on a assez de chance, les assiettes n'ont pas volées. Là, elle est juste partie se calmer dans la chambre. Elle reviendra, ne t'inquiète pas. Elle n'aime pas montrer ses faiblesses ni ses peurs, ni sa tristesse. Du coup, elle les cache derrière des colères. J'ai d’ailleurs été très surpris quand je l'ai rencontré pour la première fois. J'ai voulu la réconforter parce que le vieux chat du lycée était mort. Et je savais que c'était elle qui s'en occupait le plus et qu'elle y était très attachée. Ewh bien... Elle m'a attaquée. Férocement. Mais ça fait parti son charme. »

Lazarus leva les yeux au ciel ce qui eu pour effet de faire rire son paternel. Il se tourna ensuite vers Chelsea et lui adressa un sourire avant de s'accouder pour la regarder finir son assiette.

« Il y a des choses que tu veux savoir ? Sur moi, mes parents, notre vie, la leurs, autre chose ? D'ailleurs, le repas était bon ? Owh ! J'y pense. »

Le jeune homme se leva et s'éloigna, allant chercher un prospectus. Il revint quelques instant après, déposant le livret sur la table.

« C'est pour demain. Y-a-t-il des choses que t'aimerais faire ? Owh mais, finis tranquillement ton assiette, tu pourras regarder après. C'est juste pour avoir une idée de... ce qui te tenterait. »

Et il s'accouda de nouveau à côté d'elle, la scrutant de ses yeux violets. Quoi ? Ce n'est pas DU TOUT dérangeant d'avoir quelqu'un à côté de soi qui vous regarde fixement, tout en attendant que vous trouviez des choses à dire !
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Jayden

Nombre de messages : 66
Age : 18
Date d'inscription : 24/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Sorcière
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Mer 17 Juil - 12:00

« COMMENT ÇA IL Y A EU UN NAUFRAGE ? ET POURQUOI JE NE SUIS PAS AU COURANT ? JE VEUX DES EXPLICATIONS ! MAINTENANT ! »

Chelsea sursauta et releva son regard vers la mère de Lazarus. Lazarus répondit sur un ton qui n’était pas stressé ou décontracté mais comme un s’il avait déjà vécu ça et qu’il en était « habitué »
.
« On ne t'en a pas parlé pour éviter que tu t'inquiètes. Tu te serais fais un sang d'encre, je le sais et tu le sais très bien. Et c’était pour aussi éviter une telle réaction. Et tel que je te connais, tu aurais foncé sur l’île à tes risques et périls. Au risque d'éventuellement y mourir. Pourquoi on ne t'en a pas parlé ? Parce que tout simplement on tient à toi bien sur. »

La réponse  était courte, mais d’après Lazarus, il ne fallait rien rajouter. Une ou deux minutes après, Anna partit de la pièce claquant la porte derrière elle. Après les paroles de Lazarus, Chelsea eut une petite boule au ventre, se disant que cette dispute était de sa faute, car c’est elle qui avait commencé à parler du naufrage… Chelsea baissa la tête honteuse.

« Non, ne pense pas que c'est de ta faute. De toute façon elle aurait été au courant un jour ou un autre. Et puis, elle est comme ça. C'est son caractère. Ce soir on a assez de chance, les assiettes n'ont pas volées. Là, elle est juste partie se calmer dans la chambre. Elle reviendra, ne t'inquiète pas. Elle n'aime pas montrer ses faiblesses ni ses peurs, ni sa tristesse. Du coup, elle les cache derrière des colères. J'ai d’ailleurs été très surpris quand je l'ai rencontré pour la première fois. J'ai voulu la réconforter parce que le vieux chat du lycée était mort. Et je savais que c'était elle qui s'en occupait le plus et qu'elle y était très attachée. Ewh bien... Elle m'a attaquée. Férocement. Mais ça fait parti son charme. »

Chelsea eut un tout petit sourire étant un peu réconfortée. Lazarus se tourna vers elle lui souriant et en la regardant finir son assiette.

« C'est pour demain. Y-a-t-il des choses que t'aimerais faire ? Owh mais, finis tranquillement ton assiette, tu pourras regarder après. C'est juste pour avoir une idée de... ce qui te tenterait. »

AVEC le regard de Lazarus, Chelsea finit son assiette prenant sur elle le regard de son amant qui la fixait.

« C’était très bon, merci »

Ensuite elle prit le papier entre ses mains, balayant du regard la première page, avant de s’arrêter net  sur une image de fête foraine. Chelsea resta là, entrain de fixer la publicité. Puis elle se retourna vers Lazarus oubliant la présence de son père.  Elle avait un grand sourire aux lèvres et les yeux pleins d’étoiles, comme une petite fille de sept ans. Son regard suffisait pour comprendre ce qu’elle aimerait.

« S’il te plaiiiiiiiiiiiit »

Chelsea fixa toujours Lazarus comme une fillette attendant une réaction ou une réponse.  Son père devait surement être plié de rire, mais Chelsea s’en fichait, elle voulait juste allait à une fête foraine, elle n’y ai jamais allé, mais pourtant elle en rêve depuis toute petite.
Revenir en haut Aller en bas
Lazarus Flanders

Nombre de messages : 121
Age : 24
Date d'inscription : 21/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Sorcier
Karma:
90/200  (90/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Jeu 18 Juil - 12:02



Lazarus se figea. En fait, c'était la première fois qu'elle lui faisait peur. Elle le fixait avec de grands yeux pétillants et un sourire énorme dessiné sur son visage. Il jeta un coup d'oeil à la chose dans le magazine qui l'avait mis dans cet état. Et il ne mit pas beaucoup de temps à comprendre.

" S'il te plaiiiiiiiit ! "

Une grande roue. Des attractions. Des chichis et de la barbe à papa. Il avait une idée trèèèès précise de ce qui la tentait. Une fête foraine quoi. Et ça ne la tentait pas en fait. Elle voulait y aller. Le jeune homme sourit et acquiesça d'un signe de tête.

" C'est d'accord. mais du coup, au lit ! Et tout de suite alors.
Laisse, je m'occupe de la table. Allez vous reposer. Enfin ça dépend si vous voulez du fromage de la région et un dessert."

Lazarus se leva alors d'un bond et se dirigea alors rapidement vers la porte.

" Je te devance ma chérie, je n'ai plus faim et je vais en profiter pour ranger un peu. Je vais aussi en profiter pour aller voir maman. "

Il adressa un sourire à son amour et sortit de la pièce, la laissant seule avec son père. Ce dernier lâcha un soupir amusé tout en passant la main dans ses cheveux. Puis il se leva à son tour, allant se mettre au niveau de la fenêtre.

" Merci. Merci pour tout ce que tu fais pour lui Chelsea. Cela faisait un moment que je ne l'avais pas vu aussi épanoui. Depuis l'histoire avec Lynn pour tout t'avouer.
Reste auprès de lui. Protège le. Et fait attention à toi. Je... ne voudrais pas avoir à refaire ce que j'ai fait dans le passé.
"

***

" Owh t'es de retour ? Ça a été ? Papa ne t'a pas traumatisée ? "

Le sorcier sortit de la douche et attira son amour contre lui et se permit de lui déposer un doux baiser dans le cou. Ses longs cheveux humides caressaient doucement son épaule. Il plongea son regard mauve dans le sien et fronça les sourcils.

" Allez ! Zou ! Au lit ! Bon allez, t'as l'autorisation de passer par la case salle de bain si tu le souhaites. Mais dépêche-toi. "

Il lui chipa un baiser et alla se fourrer dans le lit, essayant de rester éveillé jusqu'à ce qu'elle arrive à son tour. Essayer est un bien grand mot quand la fatigue se fait plus forte que la volonté. Morphée avait des arguments de plus en plus lourds face à une volonté qui se faisait de plus en plus faible. Puis...

Cessant de lutter, Lazarus ferma les yeux, sombrant dans un sommeil profond.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Jayden

Nombre de messages : 66
Age : 18
Date d'inscription : 24/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Sorcière
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Jeu 18 Juil - 13:47

" Merci. Merci pour tout ce que tu fais pour lui Chelsea. Cela faisait un moment que je ne l'avais pas vu aussi épanoui. Depuis l'histoire avec Lynn pour tout t'avouer.
Reste auprès de lui. Protège-le. Et fait attention à toi. Je... ne voudrais pas avoir à refaire ce que j'ai fait dans le passé. "


Chelsea regarda pendant quelques secondes le père de Lazarus, restant assise sur sa chaise, avant de répondre

« Merci de me dire cela, c’est vrai que quand je l’ai rencontré, il avait l’air un peu triste, mais on a vite créé des liens forts… Jusqu’à maintenant. Ne vous inquiétez pas, je ne voudrai le quitter pour rien au monde. »

Elle reprit son souffle, et relança :

«J’ai su ce qui c’est passé avec Lynn, et… ce que vous avez fait. Sachez que j’en suis désolé. »

Elle attendit la réaction du père de Lazarus pour reprendre :

« Si jamais…. Si jamais cela devait arriver, et je ne l’espère vraiment pas. Mais imaginons par malheur que ceci devait arriver, et que vous devriez intervenir. Je vous demanderai, de ne pas intervenir, je n’aimerai pas oublier tout ce qui se serrait passé. Je vous demande juste ça s’il vous plaît. »

Un blanc resta présent pendant deux ou trois minutes, avant de se lever et de repousser la chaise vers la table. Elle sourit puis salua le père de Lazarus, en lui souhaitant de passer une bonne nuit.

" Owh t'es de retour ? Ça a été ? Papa ne t'a pas traumatisée ? "

Chelsea ria quelques instant.

« Non, non du tout, d’ailleurs ce n’était pas déplaisant. »

Lazarus l’embrassa dans le coup se qui eu pour effet de la faire frissonner.

" Allez ! Zou ! Au lit ! Bon allez, t'as l'autorisation de passer par la case salle de bain si tu le souhaites. Mais dépêche-toi. "

Chelsea fit oui de la tête et partit dans la salle de bain, se préparer, pour passer sa première nuit chez les parents de Lazarus.

Elle sortit de là après un peu plus d’une dizaine de minutes.

« Ah, ça fait…. »

Elle s’arrêta nette, voyant les yeux de son amour clos. Elle sourit le trouvant trop mignon quand il dormait. Elle plongea dans le lit le plus discrètement possible, pour ne pas réveiller Lazarus. Elle resta allongée dans le lit pendant plus d’une vingtaine de minutes, n’arrivant pas à fermer l’œil à cause de l’excitation .

Elle fourra sa tête dans le cou de son aimé, espérant trouver le sommeil.

Elle réussit à s’endormir une heure après s’être couchée, tombant directement dans un sommeil profond.
Revenir en haut Aller en bas
Lazarus Flanders

Nombre de messages : 121
Age : 24
Date d'inscription : 21/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Sorcier
Karma:
90/200  (90/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Dim 21 Juil - 6:55



« Chelsea ? »

Le réveil affichait 9h du matin. Lazarus caressa doucement le visage de Chelsea encore endormie.Il était réveillé depuis un moment déjà et en avait profité pour s'habiller, peigné, préparé. Il l'observait, elle qui allait sortir du sommeil incessamment sous peu. Il murmura son nom une nouvelle fois puis l'embrassa. Apparemment, ça marchait un peu comme dans les comptes de fées. Les baisers réveillent toujours les jolies filles. Le jeune homme sourit à sa belle avant de dégager une mèche de cheveux qui lui barrait le visage.

« Bonjour mon amour. Bien dormi ? Prends ton temps pour émerger, je serai dans la cuisine.»

Par la suite, il se leva et se dirigea comme il l'avait dit vers la cuisine. Préparer le petit déjeuner. Ils n’allaient pas partir à la fête foraine en ayant rien dans le ventre.Quelques minutes après, une odeur appétissante de nourriture envahit la petite demeure. Tout était près maintenant. Thé, chocolat, pain grillé, confiture, œuf au plat, viande et quelques produits locaux. Un  vrai petit déjeuner anglais. Ça risquait de la dépaysait un peu. C'était beaucoup plus complet que le petit déjeuner japonais. Il s'assit et prépara les sandwichs, attendant qu'elle arrive. Chelsea semblait tellement heureuse d'être ici. Il ne l'avait jamais vu aussi épanouit auparavant. Ça devait lui faire du bien de sortir un peu du cadre du lycée. Elle n'avait plus de famille ce qui voulait impliquer... Qu'elle aurait passé toutes ses vacances seule, au lycée. Et les noëls comment était-elle ? Était-elle triste, seule ? Ou bien des amis l'hébergeait peut-être...

Lazarus remarqua la présence de son amour et sortit de ses pensées. Il lui adressa un doux sourire et se leva, partant à sa rencontre, puis la prit par la main pour l’amener à table.

« Allez, viens ça va être froid. »

Le repas se passa sans trop de dialogues, les deux plus occupés à manger. Une fois la nourriture absorbée, la vaisselle rangée, les affaires prêtes, le sorcier prit la main de Chelsea et l’entraîna à l'extérieur. Il faisait beau temps. Un temps parfait pour une ballade à la fête foraine. Les parents Flanders les attendaient dehors.

« Bien le bonjours les enfants ! Alors ma louloute, as-tu bien dormi ? »

Anna se précipita sur la jeune fille et l'embrassa chaleureusement.

" Je m'excuse encore pour hier soir. Je ne voulais pas faire peur ou quoi que ce soit mais... J'ai eu très peur. "

Elle sourit timidement et tendit un sac de randonnée.

" Tenez, je vous ai mis à manger en plus. Je sais bien que loulou à fait des sandwichs mais j'avais peur que vous manquiez de nourritures. Amusés vous bien !
J'vous accompagne jusqu'à l’arrêt de bus. "

Garry sourit et accompagna les deux jeunes à quelques mètres de la propriété. D'autres personnes attendait déjà à l'abri de bus, le bus n'allant pas tarder à passer pour aller vers la ville. Le père de Lazarus s'adossa contre un poteau et réfléchit.

" Hum après la fête foraine, je peux vous conseiller le petit parc qui est dans les alentours. Et les lieux sont jolis, il y a pas mal de maisons anciennes avec du charme.
Merci papa, on ira faire un tour si on a le temps. mais on devrait avoir le temps. Je pense dormir chez Alphonse. Ça fait un moment que je ne l'ai pas vu... "

Lazarus se tourna vers Chelsea et lui expliqua.

" C'est un ami de la famille, on le connait depuis un bon moment. Il trouve toujours des affaires immobilières quand on cherche à déménager. Tiens, le bus arrive. "

Le bus s'arrêta à quelques mètres d'eux. Lazarus prit les affaires et monta dans le véhicule.

" Chelsea ? "

Garry s'approcha de la jeune fille, lui prit la main et déposa un collier au creux de sa paume.

" Tiens. Si il y a un soucis, sers-le contre toi. On essayera d'arriver vite. "

Puis il s'éloigna, laissant Chelsea monter dans le bus et rejoindre son amour.

***

" Bon et bien... Nous y voila. "

Après plusieurs minutes de routes, le couple s'était retrouvé à l'entrée de la foire. Lazarus prit son amour par la taille et l'embrassa sur le front.

" Eh bien... Nous y voila. A toi de me guider. Amusons-nous. On commence par... quoi ? "

Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Jayden

Nombre de messages : 66
Age : 18
Date d'inscription : 24/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Sorcière
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Jeu 25 Juil - 10:59

Chelsea émergea tout doucement, pendant que Lazarus partit préparer le petit-déjeuner. En une dizaine de minutes le petit-déjeuner fût prêt, et Chelsea se leva quelques secondes après, attirée par l’odeur. Elle se leva et se dirigea vers la cuisine. Lazarus vint la rejoindre, l’accompagnant à table.  

« Allez, viens ça va être froid. »

Chelsea s’assit puis regarda l’assiette… Elle la regarda pendant quelques secondes. Euh… La sorcière commença à manger, et bizarrement elle mangea presque tout le contenue de l’assiette. Quand tout fut nettoyer, ranger, et que Chelsea fut prête et les affaires aussi, Lazarus dirigea Chelsea vers l’extérieur, jusqu’à ce qu’ils arrivèrent près des parents de Lazarus.

« Bien le bonjour les enfants ! Alors ma louloute, as-tu bien dormi ? »

Puis Anna s’approcha vers Chelsea et l’embrassa chaleureusement.

" Je m'excuse encore pour hier soir. Je ne voulais pas faire peur ou quoi que ce soit mais... J'ai eu très peur. "

Elle sourit timidement, et Chelsea le lui rendit. Il voulait tout dire. En fait, la réaction d’Anna qui avait  eu lieu la veille au soir n’a pas déplu à Chelsea mais ça l’a juste surpris.

" Tenez, je vous ai mis à manger en plus. Je sais bien que loulou à fait des sandwichs mais j'avais peur que vous manquiez de nourritures. Amusés vous bien !
J'vous accompagne jusqu'à l’arrêt de bus. "

L’arrêt de bus était tout près de la maison. En une minute, le couple et le père de Lazarus arrivèrent à l’arrêt. Garry s’adossa contre un poteau puis tomba dans ses pensées. Chelsea, elle était toujours comme une petite fille, elle était encore toute contente de partir dans une fête foraine. En plus de ça, elle n’y allait pas toute seule, mais avec son bien aimé.

" Hum après la fête foraine, je peux vous conseiller le petit parc qui est dans les alentours. Et les lieux sont jolis, il y a pas mal de maisons anciennes avec du charme.
Merci papa, on ira faire un tour si on a le temps. Mais on devrait avoir le temps. Je pense dormir chez Alphonse. Ça fait un moment que je ne l'ai pas vu... "

Chelsea interrogea du regard Lazarus, qui lui expliqua :

" C'est un ami de la famille, on le connait depuis un bon moment. Il trouve toujours des affaires immobilières quand on cherche à déménager. Tiens, le bus arrive. "

Le bus arriva, Lazarus monta avec les affaires en premier, Chelsea allait le suivre mais...

" Chelsea ? "

La jeune fille se retourna vers Garry qui venait de l’appeler. Garry s’approcha d’elle, lui prit et main et lui déposa à l’intérieure de sa paume, un collier.

" Tiens. S’il y a un souci, sers-le contre toi. On essayera d'arriver vite. "

Chelsea fit « oui » de la tête puis sourit au père de Lazarus, en lui disant de ne pas s’en faire. Et elle se retourna montant dans le bus et partit s’asseoir au près de Lazarus, observant le collier que venait de lui donner Garry.

Après quelques minutes de trajets, ils arrivèrent à destination.

" Bon et bien... Nous y voila. "

Ils descendirent du bus et allèrent à l’entrée de la foire. Chelsea rangea le collier dans sa poche, et regarda Lazarus tout en souriant. Il l’attrapa par la taille et il l’embrassa sur le front.

" Eh bien... Nous y voila. A toi de me guider. Amusons-nous. On commence par... quoi ? "

Chelsea marcha doucement, évitant un maximum les passants. Hmm, que faire ? Chelsea ne connaissait aucune attraction. Elle n’avait jamais mit les pieds dans un tel endroit.

« Hmm, je ne vais pas toujours choisir non plus, à toi aussi de faire ce qui te plairait. »

Elle continua de marcher, arrivant dans une immense allée où toutes sortes d’attractions comblaient les extrémités.

« Ah ! Au fait, Alfonse sait que ta famille est… enfin… »

Puis elle tomba nez à nez avec une attraction qui se nommait « La grande roue ». En fait elle portait plutôt bien son nom. Elle se retourna vers Lazarus.

« Ce serrais mieux de commencer en douceur non ? »

Elle sourit, attendant la réponse de Lazarus.
Revenir en haut Aller en bas
Lazarus Flanders

Nombre de messages : 121
Age : 24
Date d'inscription : 21/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Sorcier
Karma:
90/200  (90/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Mar 6 Aoû - 6:13


Du monde. Oui il y en avait. Jamais Lazarus n'aurait pensé qu'il serait possible d'avoir une concentration de population aussi élevé dans un endroit d'attractions. Enfin, en même temps, c'était la première fois qu'il entrait dans un lieu comme celui-là. Oui, c'était tout de même un comble pour quelqu'un qui avait un peu plus de cent ans d'existence. A en voir l'expression de Chelsea, elle aussi c'était la première fois qu'elle venait à une foire. Elle était là, observant toutes les attractions l'une après l'autre avec des étoiles dans les yeux. Le jeune homme décocha un fin sourire en coin. Elle était heureuse. C'était le principal.

" Hum, je ne vais pas toujours choisir non plus, à toi aussi de faire ce qui te plairait "

Lazarus marchait à ses côtés, silencieux. Ce qui lui plairait ? Mais... Il ne connaissait absolument rien de cet univers "merveilleux" qu'était la fête foraine. Tout était nouveau pour lui. L'odeur de crêpes chaudes en pleine rue, cet étrange nuage rose que l'on met sur un bâtonnet, tous ces grands manèges... Tout de cela lui était étranger et nouveau. Néanmoins, il secoua la tête de façon négative pour tout de même répondre à son amour.

" Hum non. Tu vas rire. Je ne connais absolument rien. C'est... Quelque chose de nouveau pour moi. Vas-y au feeling. On essayera. On aimera. Ou pas. "

Ils avançaient, faisant de coude pour passer, tout en se tenant la main. Le sorcier observait chaque détail, émerveillé par tant de grandeur. Puis Chelsea le sortit de sa stupeur. Alfonse. Awh oui c'est vrai. Sans qu'elle ne finisse sa phrase, il comprit à quoi elle voulait faire allusion. Savoir si il était au courant que les Flanders n'étaient pas... "normaux".

" Oui il le sait. Il est lui même... "anormal". Comme nous quoi. En plus du fait qu'il soit de base très atypique comme personnage. Mais il est... C'est un nounour... "

Il ne pu vraiment finir sa phrase car il se cogna dans Chelsea. Elle avait pillé, net, les yeux rivée sur une attraction. La..."Grande Roue" ? Hum C'est vrai que par sa taille elle était grande. Mais il ne la trouvait pas... si grande que ça en fait par rapport aux autres attractions. Quoi que... Il sentit le regard insistant de son amour sur lui ce qui le persuada d'une chose. Elle voulait tester ceci. Et pas autre chose pour le moment.

" Ce serait mieux de commencer en douceur non ? "

Bingo. Il avait vraiment bien deviné. Et elle était là, tout sourire attendant sa réponse. Lazarus haussa les épaules et lui reprit la main avant de s'avancer vers la caisse, puis de prendre une cabine.

Doucement, la nacelle prit de la hauteur. Impressionnant. Le paysage était impressionnant. Jamais il n'avait pris de la hauteur pour admirer la contrée. Magnifique. Époustouflant. Il jeta tout de même un regard à la nacelle à côté... Et rougit fortement. Un couple encore. Installé en face à face. Comme eux. Sauf que... L'homme était à genoux, tendant une bague au creux de ses mains à sa promise. Owh shit. Une demande en mariage. Gêné, le sorcier détourna les yeux vers une autre. Et owh comme par le plus grand des hasards, se trouvait un autre couple, main dans la main. Il tenta de cacher son malaise avec ses cheveux. Awh. En fait... La Grande Roue c'était l'attraction des amoureux qui faisaient leur déclaration ou leur demande ?!

" Chelsea ? "

Sa voix était grave et douce. Le vent dégagea les quelques mèches de cheveux qui cachaient son visage. Ses yeux se plantèrent dans ceux de la jeune fille. Profonds et luisant. Lazarus saisit avec douceur les mains de son amour.

" Tu... comptes... me faire une déclaration ? "
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Jayden

Nombre de messages : 66
Age : 18
Date d'inscription : 24/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Sorcière
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Mar 6 Aoû - 14:06

Ils montèrent dans la nacelle, montant petit à petit, le paysage était de plus en plus grand et époustouflant. Elle était emportée par toute cette beauté qui se dévoilait à eux. Pendant une minute ou deux, elle resta là à observer le magnifique paysage. Appuyée contre un petit rebord, elle soupira se sentant libre, en voyant cela.

" Chelsea ? "

La sorcière sursauta et fixa son amour, qui lui, la fixa avec insistance, avant de lui prendre les mains.

" Tu... comptes... me faire une déclaration ? "

Chelsea fut surprise de cette question, et fronça un peu les sourcils, étant frustrée. Pourquoi ? Pourquoi cette question ? Avait-il envie d’une déclaration de Chelsea ? Pour dans cet endroit ? A cette heure si ?

Chelsea attendit un peu moins d’une minute pour répondre.

« Heu… Mon ange, pourquoi cette question ? Tu souhaites une déclaration de ma part ? Tu sais que je t’aime et que je veux rester le plus longtemps possible à tes côtés. Alors pourquoi ? Surtout dans un tel endroit… »

L’attraction se stoppa et le couple qui était derrière eux sortit de leur cabine. Ils étaient collés l’un à l’autre, et se regardaient avec un grand sourire. Chelsea tomba alors sur la cabine juste derrière eux… Un homme se releva et passa une bague au doigt d’une charmante femme… Owh… Lazarus voulait peut-être faire illusion à ça…  C’est vrai que c’es assez embarrassant d’être entre deux couple, qui se font des déclarations ou autres… Chelsea baissa la tête mais la remonta aussi vite, car la porte de la cabine s’ouvrit.

« C’est fini les amis ! Mademoiselle si vous voulez bien. »

Le monsieur qui s’occupait de charger et de décharger les cabines tendit sa main vers Chelsea. Cette dernière l’attrapa sortit de la cabine et remercia l’homme, avant d’attendre que Lazarus descende de la cabine lui aussi.

Ils s’éloignèrent de cette attraction pour atterrir à nouveau dans un bain de foule, Chelsea attrapa la main de son amour. Elle regarda sa montre qui affichait : 11h15. Ils firent quelques pas, et se dirigèrent vers l’extérieur du bain de foule, pour pouvoir marcher plus tranquillement. Il ne fut pas très longtemps à Chelsea pour trouver quelque chose d’autre à vouloir faire. Ils montèrent dans un train et firent un parcours dans le noir avec des choses qui apparaissaient, les surprenant ou les effrayants. Ce manège là aussi portait bien son nom « Le train de la frayeur … »

Ils enchaînèrent avec une attraction se nommant « Casse tête » enfaite c’était des balançoires qui tournaient en hauteur autour d’un gros pilier. Puis ils firent un manègent appelé « Le tapis volant ».

Après cette attraction, Chelsea regarda sa montre à nouveau : 13h00. Ceci expliquait clairement l’appétit de Chelsea. Elle regarda son amour puis ils décidèrent ensemble de manger dans un petit coin d’herbes entre deux attractions. Chelsea mangea son sandwich en une dizaine de minutes ne voulant pas perdre un instant, puis attendit que Lazarus finisse son repas.

***

Ils repartirent à 13h20 allant de nouveau dans le bain de foule. Certes il était composé de moins de personnes, mais pour avancer, c’était toujours aussi difficile.
Une odeur vint envahir les narines de Chelsea. Hmmm, ça sent booooooon ! La sorcière tourna la tête à droite et gauche pour essayer de trouver l’endroit qui produisait une aussi bonne odeur.
En moins d’une minute elle trouva cet endroit, et s’en approcha… WAAAAAAAAAAH… Ca à l’air trop bon ! Toutes ces couleurs… Toutes ces odeurs… Ce n’était pas une attraction, mais Chelsea avait énormément envie de goûter ces trucs étranges, mais qui avaient l’air si bon.

Sans attendre une réaction de la part de Lazarus, elle avança près d’une dame qui était dans le camion.

« Que voulez-vous ? »

Trop de choix, trop de choix, trop de choix, trop de choix…

« Euh, je vais prendre… Une barbe à papa ? OUI ! Une barbe à papa, avec deux pomme d’amour, un petit paquet de dix chichi,  du nougat et des chouchou’s s’il vous plait. »

La dame donna toute la commande au couple, Chelsea paya, et repartit, suivit de Lazarus.
Revenir en haut Aller en bas
Intervention éclair

Nombre de messages : 28
Age : 26
Date d'inscription : 10/08/2013

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Sam 10 Aoû - 12:13

Alors que vous grignotez votre en-cas pantagruel, votre attention est attirée vers les haut-parleurs. Ceux-ci diffusaient de la musique entrainante auparavant ; ils sont actuellement en train de crachoter et grésiller.

- Ah, encore une blague de ces salopiauds ! lâche un homme derrière vous, dégouté.

Les grésillements cessent et on entend une petite voix chantonner :

Vive les capotes
Vive les stérilets
Vive la pillule du lendemain
Vive la methode du retrait
Vive la fellat-


Clac. Le courant est coupé alors que quelqu'un a la bonne idée de couper le circuit audio. Le silence se fait un bref instant, avant que les gens autour de vous se mettent pour moitié à rire, pour l'autre à hurler au scandale.
Revenir en haut Aller en bas
Lazarus Flanders

Nombre de messages : 121
Age : 24
Date d'inscription : 21/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Sorcier
Karma:
90/200  (90/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Lun 12 Aoû - 10:45



Aie. Ouille. Mince. Oulala. Chelsea fronçait les sourcils. Il avait ENCORE dit une connerie. Mais en même temps, il fallait le comprendre. Être entouré de couples qui se bécotent dure qui font des demandes en mariage c'est assez déroutant !  Elle devait essayer de le comprendre ! Surtout que c'était la première fois qu'il venait dans ces genre d'endroit.

« Heu… Mon ange, pourquoi cette question ? Tu souhaites une déclaration de ma part ? Tu sais que je t’aime et que je veux rester le plus longtemps possible à tes côtés. Alors pourquoi ? Surtout dans un tel endroit… »

Awh. Raté. En fait, il avait vraiment été nul. Et en posant ce genre de question, il avait totalement perdu son amour. Il soupira de soulagement et se gratta la tête, mal à l'aise.

" Non mais ce n'est pas ça. C'est juste que j'ai cru que la "grande roue" c'était le lieu des déclarations amoureuses ou de demande par rapport aux couples. Désolé je ne voulais pas te frustrer. Et puis moi aussi je t'ai-...
C’est fini les amis ! Mademoiselle si vous voulez bien. "

La porte de la cabine s'était ouverte. Awh ? Le tour était déjà fini ? Lazarus observa l'homme responsable des cabines qui tendait la main vers eux, un regard lubrique et séducteur tourné vers la jeune fille. Des frissons l'envahirent. Puis, un gout amer dans la bouche. Attendez. C'était quoi ce regard. Le jeune homme sentit ses poils s'hérisser et une montée de violence et de haine en lui. Ce qui avait le don de le surprendre lui-même. C'était bien la première fois qu'il ressentait ça.

Awh. C'était à son tour de descendre.

... Sauf que le mec s'était barré. En fait, il en avait absolument rien à faire de lui et il était juste venu aider Chelsea à descendre.

" Eh ! Monsieur aux cheveux long là ! Ça serait bien de vous dépécher de sortir de la cabine, d'autres personnes attendent ! "

... Et en plus il se fouttait de sa gueule ?!

Tout en grommelant, le sorcier s'extirpa avec difficulté de la cabine. Il attira son amour  contre lui et l'embrassa avec passion tout en jetant un regard noir au le responsable du manège. Puis il passa ses mains dans ses cheveux longs et dorés et parla d'une voix mielleuse.

" Allez, allons-y ma chérie "

Lazarus saisit Chelsea par la taille avec force et l’entraîna vers d'autres attraction -ceci sans avoir oublié de toiser avec un regard assassin.

Elle était à lui. La sienne. A personne d'autre. Personne ne devait la regarder avec un regard plein d'envie.

Jalousie.

Oui. Et c'est ainsi qu'il se découvrit jaloux. C'était bien la première fois qu'il ressentait ça. Ce qui pouvait être un comble pour quelqu'un qui avait 102 ans. C'est comme se dire qu'encore il y a quelques mois, il était bien vierge. Mais ceci était une autre histoire.

Une fois calmé et éloigné de cette "putain de grande roue à la con avec un putain de propriétaire con moche et pervers"... Awh les hormones mâles....

Donc je disais. Une fois calmé et éloigné, Lazarus finit par lâcher son amour ainsi qu'un soupir las. Celle-ci ne tarda pas à lui prendre la main pour l’entraîner vers une nouvelle attraction : "le train de la frayeur". Enfin, ils auraient du appeler cette attraction le "train de l'ennui de la mort". Ok il faisait noir. Ok il y avait des bruits bizarres. Ok il y avait des... marionnettes étranges qui leur sautaient dessus. Mais ce n'était rien à côté du lycée Yokai. Ils voulaient de vrais monstres ? Il suffisait de demander. Et puis, eux qui avaient affrontait un terrible démon nommé Akuma, ils n'allaient pas pleurer de peur devant des marionnettes de papier mal faites.

Au suivant.

"Casse-Tête". CASSE-TETE. Heureusement que les "balançoires" étaient individuelles ! C'était... Extrême. Hors du commun. Spécial. A ne jamais refaire. La hauteur c'est bien. La vitesse aussi. Mais les deux en même temps, ça devient limite vomitif. Limite.

Suivant ? En espérant qu'il soit plus... soft...

"Le tapis volant". Hum. Ouais. Gauche. Droite. Gauche. Droite. Haut. Bas. Haut. Bas. Une bonne berceuse en fait. Mais bon, malgré son regard critique sur les attractions, il était tout de même heureux. Attendez, il ne pouvait pas tout avoir. Il avait déjà sa copine à côté de lui qui semblait apprécier toutes les attractions. Il l'allait pas demander à ce que les attractions soit attractive pour lui.

Ils descendirent de cette dernière attraction lorsque les estomacs rappelèrent leur existence à leur hôte. Le couple s'installa dans petit coin de verdure avant de sortir ce qui avait été préparé pour l'occasion. Alors que Lazarus entamait à peine son premier sandwich, Chelsea était déjà là, le regardant dans le blanc des yeux et attendant pour repartir. Non attendez. Attendant DÉJÀ pour repartir. Le jeune homme bloqua quelques instants sur le fait. Non mais elle avait englouti ses sandwichs à une vitesse folle ! Et vu le regard qu'elle lui lançait, elle voulait repartir au plus vite. Du coup... bah il accéléra le rythme.

De quoi il est soumis ?! C'n'est pas vrai !

***

un nouveau bain de foule. A force, il allait finir pas y être habitué. Et encore là, il y avait moins de monde que tout à l'heure. Ce qui était tout de même plus agréable. Enfin...

Euwh... Où était Chelsea ?

Il y a quelques secondes, elle était à côté de lui, lui tenant la main. Et là... Bah elle n'était plus là. Lazarus regarda autour de lui. Pas de visage connu. Et merde. Il avait réussi à la perdre. Awh non attendez : ELLE avait réussi à LE perdre.

Une odeur de nourriture et de sucré arriva jusqu'à son sens olfactif. Owh. Il avait peut-être une idée d'où est-ce qu'elle était...

" Que voulez-vous ? "

Et à qui la dame derrière le comptoir posait la question ? A une jeune fille, blonde, plutôt mignonne, vêtu d'une petite robe toute mignonne. Bingo. Chelsea. Lazarus soupira. Il avait vu juste. Dès qu'elle sent l'odeur de la nourriture elle devenait incontrôlable.

" Euh, je vais prendre… Une barbe à papa ? OUI ! Une barbe à papa, avec deux pomme d’amour, un petit paquet de dix chichi,  du nougat et des chouchou’s s’il vous plait. "

Le jeune sorcier qui s'était rapproché doucement resta planté sur place, les yeux écarquillés. Euwh attendez... TOUT ÇA ?! Mais... C'était énormément énorme ! Elle ne comptait pas leur faire manger tout ça ?! Sachant qu'ils venait à peine de finir le déjeuner ?!

... Apparemment si en fait. Alors qu'il allait s'apprêter à contester, son amour avait déjà tendu la monnaie à la vendeuse, récupérée les lots et repartait dans un coin. Lazarus la rattrapa et lui fit ralentir le pas.

"Hey ! Fait un peu plus attention. Un peu plus et je te perdais dans ce tas de gens. Et euwh... Ne me dit pas que tu comptes vraiment que l'on mange... Tout ça ?! "

Il marqua une pause, son regard planté dans celui de son amour. Et il soupira de nouveau. En fait, sa question avait été rhétorique. Rien à en voir l'expression de bonheur sur le visage de Chelsea tout se comprenait super bien. Mais bien sur qu'ils allaient tout manger ! Et bien sur qu'elle avait encore faim ! L'androgyne la prit par la main et chercha un endroit pour s'asseoir. Par chance, un banc au calme venait de se libérer. Ils arrivèrent à son niveau et s'installèrent, un peu en retrait par rapport à ce flot de population. Cette odeur de nourriture persistante était plutôt alléchante. Lazarus se pencha vers le paquet.

Trop de choix. Trop de...ch...

Bon allez, il allait tout goûter. Un peu de barbe à papa. Un morceau de pomme d'amour. Un chichi. Un morceau de nougat. Quelques chouchous.

Alors qu'il allait entamer son expérience culinaire, la musique des hauts-parleurs s'était arrêtée, nette, laissant les appareils grésiller fortement. Puis une petite voix chantonna. Choquant. Marquant. Déstabilisant. Étrange. Ça devait être une chanson paillarde chanté par des jeunes qui voulaient "s'amuser". Le jeune sorcier soupira avant de laisser paraître sur son visage un sourire las. Awh ces jeunes. Bah ! Au moins on ne pouvait pas leur en vouloir, il semblait être assez au point pour toutes les méthodes de contraception.

Il sentit le regard de son amour posé sur lui. Owh ? Peut-être qu'elle n'avait pas tout suivit dans la chanson. Ils étaient en Irlande. Elle avait de bonne notions d'anglais. Mais là, c'était vraiment des termes très spécifiques. Lazarus s'éclaircit la voix et prit la parole.

" Hum t'as pas tout suivi ? Alors je vais te la refaire mais de manière détaillée et en japonais. Bon "condom" c'est capote. Et la capote, bah c'est l'autre nom du préservatif. Enfin c'est très familier. Dire qu'à la base s'était fait en boyaux de mouton il y a un bon moment... Hum ensuite, "intrauterine device" c'est stérilet. C'est un autre contraceptif, je ne sais pas si tu connais. Un petit objet en forme de T inséré dans l'utérus par acte médical. Enfin il parait, je n'en ai jamais vu. C'est assez vieux. "morning after pill" c'est qu'on appelle la pilule du lendemain. Une contraception d'urgence. Hum et l'autre truc d'après, je ne sais plus exactement ce qui a été dit mais c'est par rapport à la méthode du retrait. Euwh... Ça c'est vieux comme le monde. En fait si je me souviens bien l'homme doit se retirer avant d'éja-... "

Hum. Peut-être qu'il en avait trop dit. Et peut-être qu'elle était mal à l'aise. Il avait parlé tout ce temps, en regard perdu à l'horizon sans vraiment faire attention aux expressions qui se lisaient sur le visage de Chelsea. Il se tut. Et tourna son attention vers la nourriture qu'il était sensé manger.

Finalement, au bout de quelques minutes de silence, il tenta de reprendre la parole.

"Hum... C'était bien bon. Ça te dit un tour vers le parc dont parlait mon père ? "

Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Jayden

Nombre de messages : 66
Age : 18
Date d'inscription : 24/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Sorcière
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Lun 12 Aoû - 15:39

"Hey ! Fait un peu plus attention. Un peu plus et je te perdais dans ce tas de gens. Et euwh... Ne me dit pas que tu comptes vraiment que l'on mange... Tout ça ?! "

Owh, c’est vrai qu’elle ne l’avait pas prévenu, ni entraîné avec elle vers ce marchand, mais c’est qu’elle a été tellement absorbée par cette odeur que… Et puis… C’est lui qui lui avait dit de tout choisir ! Et enfin bien sur qu’ils allaient tout manger ! Ils n’allaient pas regarder toutes cette nourriture, sans la manger !

Lazarus l’attrapa par la main et l’emmena près d’un banc, où ils finirent par s’asseoir dessus, pour être plus tranquille.

Ils allaient commencer à déguster tout ça, quand la musique se coupa, pour passer à des grésillements, pour ensuite finir par une chanson sans musique derrière, juste des paroles, et d’ailleurs… Les notes étaient faussent. Chelsea n’y comprenait rien, même avec un anglais presque parfait, elle n’y comprenait rien. Du coup elle se repérait sur le visage de Lazarus. D’abord, il a eu une toute petite vague de surprise, et ensuite il soupira et eu un fin sourire, qui n’avait pas vraiment de définition pour Chelsea.

Du coup elle allait lui demander ce que c’était, car il semblait avoir comprit, mais il fût plus rapide et expliqua :

" Hum t'as pas tout suivi ? Alors je vais te la refaire mais de manière détaillée et en japonais. Bon "condom" c'est capote. Et la capote, bah c'est l'autre nom du préservatif. Enfin c'est très familier. Dire qu'à la base s'était fait en boyaux de mouton il y a un bon moment... Hum ensuite, "intrauterine device" c'est stérilet. C'est un autre contraceptif, je ne sais pas si tu connais. Un petit objet en forme de T inséré dans l'utérus par acte médical. Enfin il parait, je n'en ai jamais vu. C'est assez vieux. "morning after pill" c'est qu'on appelle la pilule du lendemain. Une contraception d'urgence. Hum et l'autre truc d'après, je ne sais plus exactement ce qui a été dit mais c'est par rapport à la méthode du retrait. Euwh... Ça c'est vieux comme le monde. En fait si je me souviens bien l'homme doit se retirer avant d'éja-... "



Euh…

Chelsea haussa un sourcil se demandant si c’était une blague ou non. Mais quand Lazarus tourna sa tête pour fixer Chelsea, il avait une mine assez gêné genre « Ah… j’en ai peut-être trop dit… » C’est sur que… c’est un peu déstabilisant…

Il y eu un long silence, ils ont donc continué à gouter chaque choses que Chelsea avait commandé un peu avant.

Après que tout soit mangé, Lazarus coupa le blanc :

"Hum... C'était bien bon. Ça te dit un tour vers le parc dont parlait mon père ? "

Chelsea regarda sa montre : 14h30. Hmm… Ah oui ! Le parc ! Chelsea fit oui de la tête, ça serra peut-être plus calme qu’ici, car l’idée de se perdre encore une fois ici déplut à Chelsea. LOGIQUE.

Chelsea se leva donc, suivit de Lazarus. Elle lui prit la main retournant à l’entrée du parc pour sortir. Quand ils sortirent du parc APRES avoir enfin traversé le bain de foule, Chelsea se retourna vers Lazarus et dit :

« Maintenant c’est à toi de me guider je ne connais pas ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Lazarus Flanders

Nombre de messages : 121
Age : 24
Date d'inscription : 21/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Sorcier
Karma:
90/200  (90/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Ven 23 Aoû - 6:27



Bon. Au moins elle semblait d'accord pour aller découvrir le parc. D'après son père, c'était vraiment un endroit agréable en après-midi. Mais bon avant d'y aller... Il fallait absolument traverser touuuuuuuuute la fête foraine. Se prendre les bains de foules. Se faire écraser les pieds. Se faire bousculer. Sentir des mains sur son petit fessier. Non mais sérieusement, depuis quand les gens s'autorisaient à toucher l'arrière-train d'une autre personne ?! Je ne vous dis pas le nombre de fois que Lazarus a senti une présence sur son adorable croupion. Certaine fois, c'était des petites tapes. D'autres, c'étaient des caresses sensuelles. Et il avait beau se retourner discrètement, il ne repérait jamais personne. Non mais bordeyl ! Un fessier, c'est privé !

Bref. Après quelques minutes de marche à travers gens et marées humaines, ils réussirent à sortir de la fête foraine. Le sorcier soupira de soulagement et jeta un dernier coup d’œil vers cet espace particulier. Non, les fête foraines, ce n'était pas pour lui. La nourriture était atypique mais plutôt bonne. Quant aux attractions, elles... étaient plutôt... pas pour lui en fait.

« Maintenant c'est à toi de me guider, je ne connais pas ici. »

Awh. AWH. Sauf qu'il y allait avoir un problème. En fait, il n' »tait jamais venu de ce côté de la ville. Bon. Lazarus regarda devant lui. Deux issues. Gauche ou droite. Et comme par hasard, son père avait oublié de lui préciser de quel côté il fallait tourner. Le jeune homme réfléchit un court instant puis, prenant un air faussement assuré, il attira son amour dans la rue de droite. Une chance sur deux. Maintenant, il fallait avancer pour savoir si c'était bien de ce côté.

« C'est par... là... ? »

100 mètres. 200 mètres. Un peu plus. Puis un kilomètre. Les deux amoureux avançaient tranquillement à travers des lotissements. Et pas une seule indication pour un parc. Ils devaient s'être trompés de route. Ou bien c'était un peu plus loin.

C'est seulement lorsqu'ils arrivèrent en  face d'un panneau de sortie de ville que Lazarus tiqua. Ce n'était pas par là. Et là, tout de suite, maintenant, c'était assez évident. Si ils continuaient dans cette direction, ils sortaient de ville et se dirigeraient vers la campagne. Lazarus se stoppa net, réfléchit, et ...

« J'avais raison en fait. C'est par... là ! »

… fit demi-tour. Il rattrapa la main de Chelsea et ils refirent le même trajet mais dans le sens contraire. Ils arrivèrent de nouveau devant la fête foraine mais cette fois ci, au lieu de tourner à droite, ils tournèrent à gauche. Bah ! La chance n'était pas avec eux. Et il fallait faire avec.

16h. Finalement, au bout d'une demi-heure de marche, ils avaient enfin trouvé l'entrée du parc botanique. Rien qu'en étant à son entrée, les senteurs de différentes variété de plantes se mélangeaient pour ne former qu'une seule odeur agréable. Distinguer toute les odeurs étaient tout bonnement impossible, le mélange aussi subtil qu'il était. Lazarus jeta un coup d’œil et un sourire à sa bien-aimée et il s'engouffra dans cet immense espace vert. Il n'était pas loin de 16h maintenant, et pourtant le parc n'était pas bien plein. C'est souvent à ces heures là, que les gens sortent pour prendre un peu d'air et écouter la nature. Les oiseaux chantonnaient de leurs petites voix fluettes, le vent soufflait et animaient les feuilles des arbres aux ombres impressionnantes le soleil gzdjqfzmdqzfdqzhnjfzq^feq

(Interruption spéciale. L'auteur de ce texte s'est subitement endormi sur son clavier et sera disponible plus tard pour continuer le récit.)

Lazarus trouva un coin d'ombre sur l'herbe et s'installa. Tout d'abord assis, puis il s'allongea. Il contempla le ciel éclairé, silencieux. Ciel qu'il contempla quelques minutes avant de sombrer dans le sommeil (à croire que le personnage et l'auteur dernier le clavier sont victimes de crises de sommeil aigus.).

ELLIPSE TEMPORELLE DE MALAAAAAAAAAAAADE !

Le jeune sorcier se réveilla en sursaut un bon moment plus tard (et quelques filets de baves en plus) et se redressa de manière vive. Après avoir repris ses esprits et sa respiration, il se tourna vers Chelsea et se blottit dans ses bras.

« Owh  tu n'imagines même pas ! Je viens de faire un rêve où je m'étais retrouvé avec les cheveux rasé ! C'était vraiment horrible ! »

Il se stoppa, dévisagea son amour, l'embrassa et jeta un coup d’œil aux environs. Moins de soleil. Le ciel voilé de multiples couleurs. Il tourna son attention vers sa montre qui lui révéla combien de temps il avait dormi.

18h 51. Il était presque 19h bordel ! Il adressa un regard désolé à sa chérie et se gratta allègrement l'arrière de la tête.

« Hum t'as dormi toi aussi ? Et hum on fait quoi ? Ce rêve m'a totalement retourné. »
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Jayden

Nombre de messages : 66
Age : 18
Date d'inscription : 24/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Sorcière
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Mer 11 Sep - 7:05

En fait, Lazarus ne savait pas lui aussi le chemin pour rejoindre parc. Ils partirent à droite, ils marchèrent, marchèrent encore et marchèrent encore et encore… STOP. Euh… apparemment c’étais pas là. En effet, il n’y avait que le panneau affichant le nom de la ville, mais il était barré. En gros, ils avaient marché jusqu’à l’autre bout de la ville. Ils firent donc demi-tour, repassant devant la fête foraine pour enfin arriver à destination.

Il était 16h00. Ils avaient marché une demi-heure, mais se fut bien vite oublié pour Chelsea grâce à la beauté du parc, à son silence, et aux odeurs mélangées, formant ainsi un parfum agréable.

Le jeune couple trouva un endroit à l’ombre et s’y allongea. Chelsea écouta le chant de différents oiseaux, qui tous ensembles, formaient une belle mélodie. Elle ferma les yeux tombant dans le sommeil.

Elle se réveilla par des cris, des rires,  des pleurs de bébés… Elle regarda autour d’elle, il y avait maintenant beaucoup plus de monde, et ils étaient tous sur les trottoirs regardant avec un grand sourire si quelque chose arrivait. Chelsea baissa la tête regardant Lazarus qui lui dormait. Elle regarda sa montre : 18h48. .. Owh. Elle avait dormit pendant un peu plus de 2 heures ! Elle s’assit, s’étira… avant de se rallonger au près de Lazarus.

« Owh  tu n'imagines même pas ! Je viens de faire un rêve où je m'étais retrouvé avec les cheveux rasé ! C'était vraiment horrible !»

Chelsea sursauta. Euh… Lazarus se tenait là, dans ses bras. Il était 18h50. Attendez, il avait bien dit « les cheveux rasé » ?! Comme les œufs ? Comme les balles de ping-pong ?! Euh… Chelsea l’imagina…
… Euh… Non en fait non.

Lazarus se détacha de Chelsea, il était presque 19h, et des gens arrivaient encore, pour s’installer sur les trottoirs noirs de monde.

« Hum t'as dormi toi aussi ? Et hum on fait quoi ? Ce rêve m'a totalement retourné. »

Chelsea répondit :

« Oui j’ai dormit, je viens aussi de me réveiller. »

Puis elle afficha un sourire et embrassa son aimé.

« Je pense l’avoir deviné, pour qu’il te réveille en sursaut, il a dut te choquer, mais ne t’inquiète pas regarde ils sont encore là ! »

Ensuite elle attrapa une mèche des cheveux de son amour, et joua avec.

« Ca m’avait manqué ! »

Ils restèrent comme ça quelques minutes, avant que Chelsea lâche la mèche et dit :

« Tu sais ce qu’il ce passe là-bas ? J’ai trop envie d’aller voir »

Puis elle sourit de nouveau, se levant, attendant que Lazarus fasse de même. Elle attrapa sa main, emmêla ses doigts aux siens et s’approcha du trottoir pour voir ce qu’il se passait.

Pendant quelques minutes ils restèrent comme ça sans rien dire.

Chelsea entendit une musique, qui venait de loin, et qui se rapprochait. En fait c’était un défilé. Il y avait des mascottes, des musiciens, des chars…. ET UNE MASCOTTE PINGOUIN ! Elle était trop mignonne ! Le pingouin portait une salopette bleu, c’était trop mignooooon !

Le défilé dura une petite dizaine de minutes. C’était impressionnant. Pas le défilé, mais dans la minute qui le suivait, tout le monde qui était sur les trottoirs, était partit. Seul restait trois ou quatre personnes qui se dirigeait vers une brasserie.
Revenir en haut Aller en bas
Lazarus Flanders

Nombre de messages : 121
Age : 24
Date d'inscription : 21/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Sorcier
Karma:
90/200  (90/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Lun 30 Sep - 16:16

Immobiles. Ils étaient là, comme deux statues posées au milieu du parc. Immobile. En un tendre câlin. Lazarus la serrait dans ses bras ; et elle, elle était là, tapit contre son torse, une mèche de cheveux mauve entre ses doigts. Silencieux. Immobiles. Profitant de cet instant de tendresse. Le monde autour n'avait aucune importance. Tout ce qui leur important était eux, et seulement eux. Les gens s’amassait dans le parc, autour d'eux, les ignorant, le visage tourné vers quelque chose au loin. Rires. Applaudissement. Chants. Tout était bien silencieux pour les deux tourtereaux. Lazarus caressa la douce joue de son amour à l'aide du dos de son pouce. Elle était heureuse son amour rien qu'à lui. Elle respirait le bonheur. Donc il était heureux lui aussi. C'était niais. C'était romantique. Une histoire à l'eau de rose. Une histoire à la Twillight. Lui, le beau jeune homme sur lequel tous les regards émerveillés se posaient ; et elle, la jeune fille inconsciente de sa beauté qui attirait l’attention du garçon inaccessible. Était-ce vraiment ça leur histoire d'amour ? Une histoire écrite dans un roman pour midinette qui hurlent « Loulouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu » à tout bout de champ ?

Romantique, certes. Mais le reste était à voir.

« Tu sais ce qu’il ce passe là-bas ? J’ai trop envie d’aller voir. » 

Mais les moments romantiques avaient tous une fin. Le sorcier acquiesça tout de même. Il  aurait bien vendu un rein ou une partie de son âme pour que l'étreinte ne se termine pas maintenant. Quelques minutes de plus. Juste quelques minutes. Mais Chelsea était déjà debout, trépidante et impatiente de voir ce qui occasionnait une si grande agitation. Alors, il leva son arrière train. Puis le reste du corps. En un mouvement nonchalant. Oui, ça ne l'intéressait pas du tout de regarder ce qui se passait dans la rue d'à côté. Tout ce qu'il voulait s'était...

L'avoir dans ses bras.
L'embrasser.
La serrer un peu plus.
Déposer ses lèvres dans le creux de son cou.
Nager dans l'océan de ses yeux.
L'avoir que pour lui.

La situation était différente, même si elle était à côté de lui et que leurs doigts s’emmêlaient. Il la voulait. Rien que pour lui. Il boudait. Parce qu'il ne pouvait plus être tranquille qu'avec elle. Parce que les gens s'étaient regroupés pas loin de là où ils se trouvaient tout les deux. À cause des gens. C'était eux qui avaient écourtée son câlin si précieux. Son précieux. On lui avait volé. À lui, le stupide sorcier joufflu. Elle était son précieux. Personne ne devait lui prendre. Qu'à lui. Personne ne devait attirer son attention.

Pas même... une mascotte pingouin.

Le monde lui en voulait. Le monde voulait le châtier de sa jalousie et de son côté possessif.

Alors, Dieu créa le pingouin.

Et l'homme créa la mascotte.

Et la fanfare créa... la mascotte pingouin.

L'univers semblait rire au nez de Lazarus, se moquer de son son infortune. Et ce dernier qui hésitait entre la consternation et l'envie d'aller se pendre à une branche d'un Séquoia Géant. Ou s'exiler au Pérou. C'était vraiment un beau pays. Une fois qu'on sympathisait avec les lama tout passait comme papa dans maman.

Owh et puis cette meownifique salopette bleu trop kawai sur le pingouin ! Ma-gni-fi-que. Pour ceux qui ne reconnaissent pas l'ironie, Lazarus aurait créé une pancarte avec écris « sarcasm ». Et il l'aurait porté autour du coup, comme un prisonnier portant sa peine derrière les portes du pénitencier. Une salopette bleu. Il ne manquerait plus que le pingouin lui saute sur le dos, le prenant pour une monture de choix. Un Mario bis. Et encore. La seule ressemblance qu'il y avait avec ce personnage, c'était les pièces. Tous deux passaient et collectaient des pièces. Mario en frappant dans des blocs de briques ; le pingouin en tendant un panier en oseille.

L'androgyne jeta un coup d’œil discret à sa chérie malgré son air morose. L'extase se lisait sur son visage. Ses pupilles brillaient d'une excitation sans fin.Tout ça... juste pour un pingouin. Il était en train de se faire battre... par un pingouin. L'animal lui aurait dit « penche-toi et tousse » ça aurait été la même sensation. Et à sec. Il avait perdu contre un alcidé.

Laza-sama ? Jaloux ? Nooooooooon.

Le défilé se termina enfin. Après avoir semblé duré une éternité. Le monde qui s'était amassé pour regardé la marche (de l'empereur) s'était dispersé aussi rapidement qu'il était venu. Bientôt, les deux tourtereaux se retrouvèrent seuls. Le soleil commençait à sombrer dans les abysses dans des nuances colorées. Le vent se levait. Lazarus soupira. Awh ces pingouins. Ils avaient le don pour le mettre de mauvaise humeur.

« Allez, on rentre. »

Il bougonnait. Mais en même temps, il n'arrivait pas à penser à autre chose que ces foutus oiseaux. Pourquoi elle les regardait comme ça ? Pourtant ils avaient vraiment mais vraiment l'air niais ! Ce n'était que des foutus volatiles ! Et elle préférait ces oiseaux en costume à la James Bond à lui.

Et ils avançaient, Lazarus perdu dans ses pensées meurtrières tourné vers les plumés noir et blanc. D'instinct, ils avaient pris un raccourci. Un raccourci foireux, passant par un square désaffecté. Le vent faisait grincer les balançoires dans un hurlement sinistre. Le sable tourbillonnait chargé d'un mauvais augure. Pas l'ombre d'un bruit. Un silence criard et pesant.

L'endroit n'était pas net. Les gens qui se profilaient n'étaient pas net. Leurs iris luisaient dans l'obscurité crée par les barres d'immeuble environnant. Il fallait quitter les lieux.

Faire demi-tour.

Trop tard.

Game Over.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ-combat

Nombre de messages : 12
Age : 96
Date d'inscription : 05/08/2013

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Mar 1 Oct - 4:28

- Et m'zelles ! M'zelles !

Du hall obscur d'un immeuble sortent des adolescents. Enfin, on pourrait le croire vu leur jogging et baskets crasseuses. En s'approchant leurs visages sont rapidement illuminés par un lampadaire ; ils ont largement la majorité, même si l'air stupide qu'ils arborent pourraient faire croire le contraire.

Six hommes qui en moins de deux entourent Lazarus et Chelsea. L'ambiance est bizarre ; on sent de l'empressement dans l'atmosphère, une envie de jouer à qui a la plus grosse. Deux d'entre eux ricanent par saccades en toisant les deux sorciers.

L'un d'entre eux vous sourit - enfin, vous montre toutes les dents qu'il lui reste - et dit : "On vous a vu toutes les deux, et on s'est dit "deux jolies filles comme ça toutes seules, dans le coin, ça va pas faire long feu", hein les mecs ? C'est super dangereux. Sérieux !"

L'un de ses amis file un coup de coude à l'autre puis pointe du doigt Laza. Il ne parle pas fort, mais ses paroles n'ont aucune chance de gagner un prix Goncourt.


- Alors comme nous on est des gentils, quoi, qu'on fait pas de mal, et puis qu'on trouve les homos super chaudasses, on s'est dit qu'on allait vous emmener dans un coin sûr. Et puis faire connaissance, quoi. Se connaitre mieux, boire un coup. On a même de l'herbe, j'crois. D'la bonne. On peut vous en filer, si vous voulez.

Les autres  s'agitent, visiblement impatients. Le plus proche s'approche de Lazarus, pose une main lourde sur son épaule.

- Allez M'zelle, fais pas ta pute ! Viens avec nous !

________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Lazarus Flanders

Nombre de messages : 121
Age : 24
Date d'inscription : 21/06/2012

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Sorcier
Karma:
90/200  (90/200)

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Mar 1 Oct - 7:11

Ils n'auraient pas du passer par là. C'était un raccourci foireux. Ils auraient dû faire attention. Non... Lazarus aurait dû faire attention. Passer par un quartier qui ne payait pas de mine n'avait jamais été une bonne idée. Et pourtant, le couple de sorciers s'y trouvait. Et la nuit tombait. Lazarus déglutit avec difficulté. Sa main cherchait la taille de Chelsea pour s'y réfugier. Pour qu'elle reste à côté. Qu'elle ne s'éloigne pas. Qu'il ne lui arrive rien. Elle sentait la peur. Son regard se perdait dans l’obscurité des lieux. Intimidée. Apeurée. Effrayée. En même temps, comment ne pas l'être ?

L'androgyne essayait de cacher sa peur. Oui. Au fond de lui, il puait la trouille. Des sueurs froides coulaient le long de sa colonne vertébrale. L'adrénaline montait, vite, se répandant dans l'ensemble de son système nerveux. Le genre de réaction pour foutre le camp rapidement. Fuir un prédateur. Fuir quelqu'un. Fuir un groupe. Mais là, ce n'était pas possible. Rien n'était possible. À part rester calme. Rester calme. Respirer. Éviter d'augmenter la terreur qui régnait dans le cœur de son amour. Éviter.

« Reste... Reste près de moi. »

Mais sa voix ne suivait pas son attitude. Il essayait de se tenir droit, froidement. Alors que sa voix se faisait chevrotante, mal assurée. Contrairement à son corps, sa voix décampait. Bordel. Il aurait bien fait de même. Utiliser la magie pour fuir loin d'ici. Mais utiliser la magie dans un monde humain était à proscrire. Qui sait ce que pourrait être les conséquences... Courir ne servait plus à grand chose maintenant. C'était trop tard. Les chasseurs avaient leurs proies en ligne de mir. Ils les fixaient le regard luisant et mauvais. Des jeunes. Fasciés peu agréable. Une dégaine provocatrice. Des Dominants. Tel des loups affamés, ils les scrutaient tout les deux, tournaient autour d'eux. Des adolescents sur leur terrain de chasse. Des carnassiers qui allaient jouer avec leurs proies.

« On vous a vu toutes les deux, et on s'est dit "deux jolies filles comme ça toutes seules, dans le coin, ça va pas faire long feu", hein les mecs ? C'est super dangereux. Sérieux ! »

Deux... jolies... filles. Ils venaient de les prendre pour deux filles égarées. Ils venaient de prendre Lazarus pour une fille. Un autre surenchérit avec une syntaxe de rêve et un air semblable à une hyène. « Un couple d'homos super chaudasses ». Bordel. Il avait vraiment l'allure et la tête d'une fille ?! Le sorcier se mordit la lèvre. Rester calme. Ne pas leur foutre son poing dans la gueule. Ne pas répondre à la provocation. L'histoire avec le pingouin l'avait passablement énervé. Et voila qu'il tombait sur des cons qui le comprenaient pas sa masculinité.  Rester calme. Ne pas leur donner l’occasion de rabattre leur frustration sur Chelsea.

La peur laissait rapidement la place à la colère. Comme une traînée de poudre inflammable, elle montait se répandait à son tour.  Rester calme ? Ne pas réagir ? Essayer d'avancer et de les ignorer ? Il allait exploser. N'importe quoi pouvait le faire exploser.

« Allez M'zelle, fais pas ta pute ! Viens avec nous ! »

C'était trop. Une main se posa sur son épaule. Beaucoup trop. Explosion dans trois. Deux. Un...

Lazarus se retourna et tordit violemment le poignet du lourdaud. Ses deux iris améthystes s’enflammaient et toisaient la bande.

« Dégagez de là. Et passez votre chemin. Et on a nullement besoin de votre aide. Bonne soirée. »

Le peu de raison qui lui restait hurlait dans un coin de son cerveau. Il avait sûrement fait une connerie. Il n'était pas crédible. Sa voix oscillait entre colère et effroi. Pas crédible. Et il risquait d'attirer leur fureur.

Ils étaient des proies. Leurs proies. Encerclées par des loups déchaînés et frustrés.

Il ne restait plus qu'à espérer qu'ils comprennent. Qu'ils partent. Et que ça se finisse. Tout était une question de pile ou face.

Soit pile, les prédateurs gagnaient.
Soit face, le couple perdait.

Soit utiliser une pièce truquée.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ-combat

Nombre de messages : 12
Age : 96
Date d'inscription : 05/08/2013

MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   Ven 4 Oct - 2:29

L'homme dont Laza vient de tordre le poignet recule, des larmes dans les yeux et surtout la bouche béante. : "Tain, mais.. t'es un mec ?!"

Les autres regardent le couple avec des yeux tout aussi énormes.

"Une pédale, j'pense?"

"Mais qu'est ce qui branle avec elle alors ?"

"Tain, il m'a fait mal en plus le con !"

"..."

"Nan... tu crois que..."

"Ouais. Un couple de tarlouzes déguisé en meufs"

Les visages se tordent de dégout.

"Sérieux, c'est dégueulasse comme idée."

"Ouais !"

"On aime pas les homo ici..."

"Surtout ceux qui sont pas gentils avec nos potes !"

Le cercle des prédateurs se rapproche, prêt à venger leur ami. Pas de peur dans leur yeux, juste une envie de violence et un rien de fascination. Rien à craindre de deux tapettes...

L'un d'entre eux file un coup de genou bien placé à Laza pendant qu'un autre tape dans le dos de Chelsea, la faisant tomber. Deux cibles faciles. Ils vont pouvoir se défouler.

________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore   

Revenir en haut Aller en bas
 

NC 14 | Live your life in technicolor [pv Chelsea] || Gore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Live your life to death (Featuring Nayki)
» [TERMINE]live is life ~ [PV Eiji -le sale gosse- Kimihiro]
» + i'm gonna live my life. no matter what, we party tonight. (ft. louiséa.)
» Live your life the fullest ~ Ariel Millers's relationships
» I want to live a life I believe. Time to do or die. || Mily-Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Ailleurs :: Etranger-