AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yu Heng Li
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 24
Date d'inscription : 26/11/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Geek
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]   Lun 9 Déc - 4:48
























Le lycée Yokai. Enfin. Il était là, en face. Yu Heng regardait à travers la vitre du bus, les yeux pétillant d’envie. Enfin. Après plusieurs semaines de recherches informatiques et de fuite des autorités, il y était arrivé. Cet endroit était idéal pour lui. Caché de la vue des humains, possibilité d’améliorer ses pouvoirs, tout était parfait.

« Waaaaaaaaaw ! »

Le bus l’avait amené jusqu’ici. Et maintenant il attendait dans le hall. Tout était magnifique, gigantesque, magique. Tout était différent d’avant. Lui, le monde. Ici, tout sentait différent. Les autres élèves allaient et venaient. Si on les regardait comme ça, il semblaient tous ressembler à des humains. Mais qui savait. Peut-être que sous cette apparence, c’était des personnes puissantes et dangereuses. En fait, ici les gens étaient comme des Kinders Surprises. A l’extérieur, ils ont tous l’air adorables, doux, comme ce chocolat au lait et croquant. Et puis il y avait cette surprise cachée au milieu ; surprise qu’on ouvre. On ne sait jamais à l’avance ce qu’il y a à l’intérieur. On pouvait très bien tomber sur quelque chose de mignon. Ou bien tomber sur quelque chose de totalement dangereux.

Tellement fun.

La seule idée qui lui venait ensuite après était... d’essayer d’aller croquer tout le monde pour voir ce qu’ils refermaient. C’était tellement excitant ! On pouvait très bien tomber sur un boss level 100 ou bien tomber sur quelque chose de totalement mignon et qui avait juste besoin de câlins !

Non en fait ce n’était pas forcément une bonne idée pour le moment. Surtout pas. Tomber sur un boss n’était peut-être pas la meilleure chose à faire tout de suite. D’ailleurs… il ne savait pas exactement ce qu’il devait faire maintenant qu’il était arrivé. Non plus exactement… on devait lui avoir dit… mais… il avait dû forcement l’oublier. Ou ne pas écouter du tout.

Du coup, il restait là, au milieu du hall d’entrée en train de s’émerveiller sur tout ce qui passait. Les gens, la décoration, tout. En fait, il sautillait sur place. Tout était attirait excitant, magnifique.

Et s’il devait rester toute sa journée à s’extasier sur tout et n’importe quoi dans ce hall… et bien ça lui convenait.

Revenir en haut Aller en bas
Sven Alexanderson
avatar
Nombre de messages : 73
Age : 27
Date d'inscription : 27/10/2013

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]   Lun 9 Déc - 7:02

Le hall du lycée. Cela faisait maintenant au moins dix minutes que Sven se trouvait la, adossé à un pilier, un bâton de réglisse dans sa bouche. Et pas de cigarette. La raison? Vu qu'il est interdit de fumer à l’intérieur du lycée, Sven avait trouvé une alternative en cas de besoin. Et cette alternative est un bâton de réglisse. Par contre, il fumera normalement lorsqu'il sera dehors. Car le réglisse ne fait pas tout. Du coup, le surveillant attendait adossé à pilier, un bâton de réglisse dans la bouche et un papier dans la main. Un papier qu'il avait reçu le matin même.

Ce matin là, Sven alla chercher son courrier. Comme tout les matins, il s'attendait à trouver des papiers des différents clubs, des publicités, ou autres choses qui finiront à la poubelle. Mais au lieu de tout cela, il trouva une lettre. Surpris, Sven la prit et remonta dans sa chambre. Et que fut sa surprise quand il l'ouvrit. C'était une lettre du Comité de sécurité du lycée. Cette dernière lui expliqua qu'un bus de nouveaux élèves allait arrivé et que parmi eux il devait aller en accueillir un en particulier. Le surveillant trouva dans l'enveloppe une autre lettre. Cette dernière était une photo de la personne qu'il devait accueillir ainsi que son nom, sa nationalité et d'autres choses pas très importantes. Yu Heng Li, un chinois de 15 ans.

Et c'est donc comme cela que Sven s'était retrouvé là. C'était la première fois qu'on lui demandait un tel travail. Dans la mafia, quand on lui donnait la photo de quelqu'un, il fallait soit le suivre, soit le tuer. Mais jamais l’accueillir chaleureusement. Tout du moins sans arrières pensées. Du coup, le suédois ne savait pas trop comment il allait s'y prendre. Car accueillir quelqu'un, surtout un enfant, ce n'est pas du tout la même chose.

Le bus arriva tandis que le suédois était toujours en train de réfléchir à comment il allait se débrouiller avec le fameux Yu Heng. Une idée lui traversa la tête, puis il l'abandonna aussi tôt. Lui donner une sucette n'était pas une bonne idée. Le flot de nouveaux élèves déferla sur le hall d'entrée. Beaucoup étaient émerveillés par l'endroit. Il fallait dire que le lieu était impressionnant, surtout la première fois que l'on y rentre. Parmi tout les nouveaux arrivants, un se détacha du lot. Ce dernier s'était mit à sautiller sur place tout en regardant tout ce qui lui passait devant les yeux avec de l'admiration. En le voyant, Sven se mit à rire. Il y avait émerveillé et émerveillé. La c'était quand même trop.

Puis Sven se rappela de pourquoi il était ici. Il mit la lettre devant ses yeux afin de regarder la photo qu'il avait à sa disposition. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce fameux Yu Heng était particulier. La ou tout le monde avait fait une photographie formelle, il devait être le seul à avoir posé ainsi, à savoir un œil fermé, la langue tirée et des doigts au niveau de son œil ouvert. Bref, un gai luron au vu de la photo. Le surveillant scruta donc les environs à la recherche de ce nouvel élève. Et il le trouva relativement facilement.

En effet, ce fameux Yu Heng Li … était l'élève qui était en train de sautiller partout dans le hall. On ne pouvait pas le rater. Sven soupira. Il allait devoir s'occuper toute la journée de lui. Lui faire découvrir le lycée. Et quand il voyait la réaction du jeune homme ne serais-ce que pour le hall d'entrée, le surveillant se disait que certains lieux allait donner cours à une crise d'hystérie. Mais bon, il n'avait pas le choix. Comme le disait la règle numéro six du bon petit mafieux : « Il faut toujours obéir aux ordres de vos supérieurs, sinon ils vous rappelleront pourquoi il existe une hiérarchie. »

Sven se dirigea donc vers Yu Heng qui continuait de sautiller. Le surveillant avait enfin choisit comment il allait agir. A défaut d'être sympathique cela sera formel. De toute manière, il n'avait plus le temps d'y penser vu qu'il se trouvait en face de l'élève. Il soupira un grand coup avant de s'élancer.

Sven : Bonjour. Je suis Sven Alexanderson, un surveillant du Comité de sécurité du lycée Yokai. J'ai été choisi pour être ton mentor pour cette journée et te faire découvrir le lycée. Tu es bien Yu Heng Li je me trompe?
Revenir en haut Aller en bas
Yu Heng Li
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 24
Date d'inscription : 26/11/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Geek
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]   Lun 9 Déc - 14:29





















 ❝ Waaw ! ❞
La naissance d'une histoire d'amour~




" Bonjour... "

Le chinois se retourna et tomba nez à nez avec...

Identification de l'inconnu_
Charisme en puissance_ 90%
Brun ténébreux_ 85 %
Classe naturelle > 100 %
Désinvolte 75 % _
Puissance estimé......

Peu importe ce que pouvait dire le jeune homme ténébreux. Yu était ailleurs. Il le regardait maintenant, les yeux qui s’illuminaient de plus en plus. En fait il n’écoutait plus mais alors plus du tout ce que disait le surveillant. Il l’obnubilait. Cette façon d’être, cette manière de parler. Tout chez lui était enivrant. Il était posé et si… décontracté.

Il voulait devenir comme lui. Et il n’y avait pas de vraiment de raison particulières. Chaque parcelle de son code binaire vibrait et s’agitait sous l’augmentation de son rythme cardiaque. Il voulait en apprendre plus sur lui, le comprendre discuter avec lui, qu’il lui apprenne les plus grands secrets du monde.

Qu’il devienne son Senpai.
Son maître à penser.

Son tuteur rien qu’à lui. N’allez pas tout de suite imaginer une relation ambiguë et homosexuelle, loin de là. En fait, c’était la première personne mature qui venait lui adresser la parole dans cet univers haut en couleur. C’était cette personne qui allait lui montrer l’intégralité du lycée avec ces recoins les plus sombres et les plus magiques. C’était lui qui était venu l’accueillir et non pas un autre. Et en plus, il puait la classe. Alors qu’il lui montre tout ce qu’il savait du monde, il était avide d’apprendre. Il boirait ses paroles et exécuterait ses conseils.

« … Tu es bien Yu Hen Li, je me  trompe ? »

Owh. C’était à son tour de parler. Il regardait maintenant le surveillant. Et c’est là qu’il réalisa qu’il n’avait absolument rien écouté à ce qu’il venait de dire. Et de passer un nombre de minutes incalculable à le regarder avec des étoiles dans les yeux. Répondre. Quelque chose de tangible. Ne pas lui faire peur dès le début. Essayer de paraitre normal.

Étirement des zygomatiques_ 80%
Similitude avec une tête de con…………… 98%_
Code binaire en chaleur. Augmentation du rythme cardiaque et du métabolisme. Surchauffe du système central. Alerte.
Réduction du système d’étirement des zygomatiques_

Bon. Paraître normal… ce n’était pas gagné.

Et puis… normal… c’était quoi exactement ?

C’était rester comme on est sensé l’être non ? Comme quand on part au Macdo en fait. Quoi que… Le dernier souvenir du Macdo que Yu Heng ? Se faire virer parce qu’il avait commencé à faire une course avec les sièges roulants. Venez comme vous êtes hein ? Pas tout à fait. Du coup…

Paraîtrenormal.exe.
Expulsion de la tension dans trois. Deux. Un.

« SENPAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAIIIIIIIIIIIIII ♥ »

Sans aucune réflexion préalable, il sauta au cou du surveillant, lui déposant un fin baiser sur  la joue. Une fois la violation de joue (subtile et douce soit-elle), il se remit à sautiller tout en tournant autour du Surveillant.

« Bonjour ! Bonjour ! Je m’appelle Yu Heng ! Mais vous pouvez m’appeler Yu tout court ! Senpai ! »

Il s’arrêta et se plaça devant le jeune homme. Puis, avec un effort surhumain, il prit l’air le plus sérieux qu’il pouvait et s’inclina avec respect devant le surveillant.

« Devenez mon senpai ! Apprenez-moi tout ce que vous savez ! »

Rester aussi naturel que possible. En fait ce n’était pas bien compliqué. Il fallait juste qu’il se remette à sauter partout et regarder tout ce qui l’entourait avec un émerveillement sans fin. Ce qui revenait à dire qu’il était quasiment impossible pour lui de rester sur place et concentré. Tout était si nouveau ici ! Et si excitant ! Il y avait tellement de choses à voir. Commencer par quoi ? La gauche ou la droite ? Non ! Allez tout droit ! Awh non.

Attendre tout simplement que le surveillant se décide.

« Alors, on commence quaaaaaaand ? Je suis près ! »

D’ailleurs… Ce surveillant… comment s’appelait-il déjà ? Aucun souvenir.

« Awh en fait ! Comment vous vous appelez déjà ? Puisque je ne vous avais pas du tout écouté tout à l’heure ! »

Lycée Yokai. Venez comme vous êtes.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Sven Alexanderson
avatar
Nombre de messages : 73
Age : 27
Date d'inscription : 27/10/2013

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]   Mar 10 Déc - 2:10

Pour faire son speech, Sven avait fermé les yeux. Histoire de se mette à l'aise. Ou ne pas faire peur au nouveau venu. Toujours est-il que lorsqu'il les rouvraient, il voyait le fameux Yu Heng le regarder avec un savant mélange d'admiration, de soumission et de débilité. Admiration car le jeune garçon regardait le surveillant avec des étoiles pleins les yeux, tout le monde dans le hall avait du s'en rendre compte tellement des pluies d'étoiles passait au travers des orbites oculaires du chinois. Soumission car Yu était tellement obnubilé par le surveillant que dans ces yeux, en plus des étoiles, il y avait d'écrit « fait de moi ton jouet ». Et enfin débilité car ses expression de faciès était digne des meilleurs gag de Benny Hill. Bref, tout ce qu'il faut pour mettre un parfait inconnu mal à l'aise.

Le temps passa lentement, extrêmement lentement. Yu Heng continuait de le fixer comme s'il venait de voir son dieu. Autant dire que le suédois ne se sentait pas bien. D'autant plus que le hall semblait, dans le même temps, s'être arrêté, rien que pour voir le phénomène naturelle de la pluie d'étoile. Le club d'astronomie aurait été heureux d'étudier cela. Sven essaya à chaque instant d'éviter le regard du jeune chinois tout en évitant de sortir Kulis et de lui trancher le cou. Mauvaise manie d'antan. Surtout que, pour accentuer le malaise, Yu Heng passa au rouge écarlate. Avant de revenir à une couleur normale. Si tant est que cette situation puisse être normale.

Soudain, tout s'accéléra. Sans comprendre ce qu'il s'est passé, Sven entendit un SENPAAAAAAAAAAAAIIIIIIIIIIIIIIIIIIII sortir de la bouche du jeune garçon avant que ce dernier ne lui saute au cou afin de l'embrasser sur la joue. Puis ce dernier, qui s'était calmé le temps d'une minute, se remit à sautiller et commença à tourner autour du surveillant. Qui n'avait pas bouger d'un pouce. Sven n'avait même pas réagi. Ses réflexes primaires de défenses n'avait pas eu le temps d'agir face à … ça. En temps normal, il aurait eu le temps de sortir Kulis et de le tuer. Mais la, il n'en à pas eu le temps. Et c'est tant mieux. Sven s'en serait voulu, il aurait été viré, et se serait retrouver en grand danger en dehors du lycée. Mais autre chose trottait dans la tête du suédois. Une journée avec lui, cela allait être long, surtout s'il était tout le temps ainsi. Alors que le surveillant, après avoir rongé frénétiquement son bâton de réglisse, voulait lui dire de se calmer, Yu Heng lui coupa la parole pour lui dire son nom et de réutiliser le terme senpai. Dans ses souvenirs du manuel de japonnais qu'il avait étudié, senpai signifie élève avancé. Ce terme allait de pair avec le terme kohai, voulant dire jeune élève. Et le senpai a un rôle de tuteur envers le kohai. Bref, Yu considérait déjà Sven comme son tuteur, notamment quand le chinois lui demanda explicitement de devenir son senpai.

Le gros lot. Sven venait de tomber sur le gros lot. Celui que personne n'aurait voulu avoir. Non pas par sa méchanceté, car Yu Heng ne semblait pas être méchant, mais par tout le reste. Trop d'énergie, trop de surprise, trop de tout. Il était l'archétype des élèves qui en cours doivent être ingérables. Puis Yu Heng s’arrêta de sautiller afin de dire au surveillant qu'il était prêt à y aller. Et lui dire que son speech n'avait strictement servi à rien, vu qu'il ne l'avait pas écouté. Le gros lot. Littéralement. Sven se mit à comparer le jeune chinois à un calendrier de l'avant. Et il fallait croire qu'aujourd'hui ce n'était pas son jour de chance, car le chocolat ne voulait pas se laisser faire.

Tandis que Yu Heng avait reprit sa danse infernale, Sven ferma les yeux afin de se plonger dans un autre monde. Un monde calme. Un monde ou il l'aurait assommé, attaché à un arbre et fait cramer l'arbre. Ce même monde ou il s'était plongé la première fois qu'il avait vu, et surtout entendu, Endrik. Puis Sven se rappela de son ami. Ce fut difficile au début, mais in fine ce n'était pas le mauvais bougre, loin de là. Et surtout, ils avaient appris à ce connaître. Le surveillant pris son courage à deux mains en se disant qu'il avait déjà réussi à supporter quelqu'un d'aussi … particulier, puis prit la parole.

Sven : Suis moi, je vais te faire visiter le lycée. Et moi c'est Sven.

Le surveillant lui montra donc tout ce qu'un étudiant devait connaître sur son lieu d'étude. Les salles de classes, l'infirmerie, le réfectoire, le dortoir … La journée passa à vitesse grand V, ce qui surpris Sven.

Une fois le tour fini, ils allèrent s’asseoir sur un banc dans la cour. Enfin, Sven alla s’asseoir. Il était exténué. Il n'avait presque plus de force pour fumer la cigarette qui se trouvait dans sa bouche. Yu Heng l'avait tué. Dans le sens second du terme. Le suédois n'en pouvait plus. Dans un effort surhumain, il s'adressa à jeune chinois.

Sven :Dis moi, tu as toujours autant d'énergie ? Cela va être difficile pour toi de suivre les cours.
Revenir en haut Aller en bas
Yu Heng Li
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 24
Date d'inscription : 26/11/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Geek
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]   Ven 13 Déc - 12:26





















 ❝ Je te suis ! ❞
Hop, hop hop et hop !



Welcome Song by Daniel Ingram on Grooveshark

Inscription dans la base de donné
Nom_ Sven
Type de lien_ SENPAI-KOHAI
Analyse du prénom_

Son prénom était frais. Glacé. Un prénom venant du nord et des pays aux caractères dures comme la pierre froide. Il roulait sur la langue comme un souffle nordique. Il n’y avait pas vraiment de doutes à ce sujet. Il était certainement nordique. Il avait un aspect un peu… After Eight. Le chocolat qui a tendance à surprendre par sa force de caractère, par sa menthe qui arrachait. Un chocolat qui se mangeait avec classe et perfection. Le genre de chocolat qui représentait son idole.

Notons alors. Les autres sont des Kinder Surprises. Et Sven est un After Eight. Ce lycée allait être fort en friandise à ce rythme-là. Ce qui s’annonçait super bien !

Visite du lycée. C’est vrai que c’est la première chose à faire quand on est nouveau. Enfin, ça, c’est pour tous les autres nouveaux. Puisque Yu Heng n’y avait pas, mais pas du tout pensé. Lui, il pensait aller se mettre tout de suite à un endroit génial et à y passer un super méga trop cool bon moment avec son senpai chéri !

Mais ça, c’est pour après.

C’est en sautillant qu’il suivit Sven toute la journée. En même temps, imaginez-vous un autre moyen de déplacement pour ce chinois ?! Marcher semble proscrit. Courir c’est trop obvious et trop normal. Alooooors sautillons ! Et en plus de sautiller sans relâche, il était sans cesse en admiration devant toutes les choses qui lui arrivaient sous le nez. Tout était ma-gni-fi-que ! Le réfectoire, les bâtiments, les dortoirs ! Tout. Absolument tout !

Entrer dans l’esprit actuellement était une très mauvaise idée. A part si l’envie vous prend de voir le monde haut en couleur avec des étoiles partout et des bonus de level. Toutes les idées les plus farfelues arrivaient comme des pop-up dans son esprit, repartaient, revenaient, s’apposant plus fortement à sa conscience. En fait, le monde était vu comme des niveaux de jeu de plateforme. Avec ses défis et ses boss cachés. Tellement magique ! Tellement amusant ! Le niveau du dortoir serait tellement mieux avec des courses en siège d’ordinateurs ou avec des courses de saumons ! Les salles de classes seraient tellement plus utiles si on utilisait les tables pour faire du saute-mouton ! Le réfectoire… LE REFECTOOOOOIRE ! Il y avait tellement de possibilité ici ! Ballons, sucreries et banderoles à volonté !

Crier, chanter, hurler, rire, faire la roue ou le poirier on pouvait vraiment avoir du SKILL ici !

En fait… Le lycée Yokai était vraiment THE PLACE TO BE. Fantastique ! Absolument fantastique.

La journée passait assez rapidement. Découvrir un nouvel environnement n’était pas si ennuyeux finalement. En fait, il avait même repéré les lieux qui allaient pouvoir devenir des lieux de détente ! Son Senpai finit par s’arrêter près d’un banc. Et s’écroula dessus. Il semblerait au vue de sa mine que la journée avait été affreusement exténuante.

Exténuante… Yu n’arrivait pas à saisir pourquoi. Ils n’avaient fait que marcher ou sautillait (cela dépendait de la personne). ET IL ETAIT DEJA EPUISE ! Mais bon. Même épuisé, il restait tellement classieux ! Tellement idoooole ♥

« Dis-moi, tu as toujours autant d'énergie ? Cela va être difficile pour toi de suivre les cours. »

Tiens. Il avait trouvé la force pour prononcer quelque chose. Et il s’adressait à lui, lui le chinois qui venait d’arriver. C’était toujours autant d’honneur que son menteur s’intéresse à soi ! Heureux. Tellement heureux. Mais pour une fois, il ne tournait pas autour de lui avec un sourire niais. Il restait là, droit et surpris devant son senpai. Difficile de suivre les cours ? Tiens c’est vrai qu’on lui avait déjà dit ça dans son ancien cursus scolaire. Mais il avait réussi à suivre (un minimum) jusqu’ici sans faire trop d’effort. Du coup, c’est sans trop réfléchir qu’il répondit…

« Mais bien sûr que non  senpaaiiiiiiiiiii ! »

Une é-vi-den-ce voyons.

Analyse de la phrase_
‘’autant d’énergie’’ traductible en ‘’surplus d’énergie’’
Analyse des donnés et du système_
Search…..
Aucun surplus d’énergie détecté_
Recherche de la marge d’erreur_

Pourtant, l’autre partie de la phrase de son surveillant adoré continuait à être analysé par le système d’exploitation. Il n’avait pas trouvé qu’il y avait un surplus d’énergie dans son système. Tant mieux. Qui sait ce que ça aurait fait dans un corps hybride. Du coup… ça voulait dire…

« Senpai ? Vous trouvez que j’ai trop d’énergie ? Mais… C’est peut-être parce que vous vous faites vieux senpaaaiii ♥ Alleeeeeeeeeeeeeeeeez levez-vous ! Hop hop hop ! »

Le jeune garçon se remit à sautiller autour du banc un petit moment. Allez, il fallait le motiver, le faire bouger, lui redonner de l’énergie ! Ou bien il fallait le brancher… En fait, peut-être qu’il fonctionnait comme un ordinateur. Il n’y avait pas pensé ! Mais vu qu’il ne semblait pas avoir de réaction de la part de son mentor…

Il sauta et s’assis lourdement à côté de son senpai. Avant de le regarder avec un air totalement incrédule ; et de lui parler avec une voix (presque) désolée.

« J’ai…vraiment trop d’énergie… ? »



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Sven Alexanderson
avatar
Nombre de messages : 73
Age : 27
Date d'inscription : 27/10/2013

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]   Mar 17 Déc - 2:51

La réponse du jeune garçon avait été extrêmement rapide. Cela ressemblait bien au personnage d'ailleurs. Agir vite, répondre vite, faire tout en sautillant. Rien qu'en le regardant Sven était exténué. Ce garçon dégageait une énergie hors du commun. Yu Heng répondit donc à la question par un « Mais bien sur que non Senpaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii » qui sortit de sa bouche naturellement et sans trop de réflexion. Le jeune chinois venait d'agir à sa manière. Sauf qu'il y avait un petit changement. Il s'était arrête de sautiller pour répondre.

Une pause. Il venait de faire une pause. Sven le regarda presque surpris. C'était la première fois que le surveillant le voyait ainsi, bien droit, avec une tête normale, presque calme. Cela tranchait avec la journée qu'il venait de passer. Pour autant il semblait que sa « pause » était lié à quelque chose. Comme s'il était en train de réfléchir. Le jeune garçon regardait devant lui, sans bouger d'un poil. Bon faire une pause sa allait, mais la cela commençait à faire peur au suédois. Une minute sans le voir bouger dans tout les sens, cela ne devait pas se voir tout les jours. Tout comme ne pas entendre Endrik pendant une minute. Il y arrivait mais que c'était dur pour lui. Mais c'était un sacré repos pour les oreilles des autres …

Yu Heng : Senpai ? Vous trouvez que j’ai trop d’énergie ? Mais… C’est peut-être parce que vous vous faites vieux senpaaaiii ♥ Alleeeeeeeeeeeeeeeeez levez-vous ! Hop hop hop !

Une minute, tout au plus. Sven à eu une minute pour se reposer les yeux. Et dans toutes les situations possibles et imaginables, il ne pensait, à aucun moment entendre cela. Trop vieux … Deux mots qui se mirent à résonner dans sa tête. Alors certes il n'avait plus 15 ans, mais à 27 ans on est pas forcément vieux. Pour se redonner du courage après avoir entendu cela, il se mit à penser que dans ce cas tout le monde est vieux à côté de lui, à part un sportif de haut niveau ou un autre hyperactif. Enfin il l'espérait. Car ce n'était pas sur qu'ils tiennent la cadence du jeune chinois, qui s'était remit à sautiller autour du banc pour l'occasion. Même Sven et ses 14 années d’entraînements dans la mafia n'arrivait pas à suivre son rythme.

Le jeune chinois continua son tour de banc jusqu'au moment où il décida de sauter dessus lourdement. Puis son regard changea. Il venait de passer d'un regard malicieux et émerveillé à un regard plus neutre, presque triste. Et il n'y avait pas que ses yeux qui montrait cela. Lorsqu'il prit la parole, sa voix était désolée, presque triste elle aussi.

Yu Heng : J’ai…vraiment trop d’énergie… ?

Sven regarda le jeune garçon de manière étonnée. Il venait d'agir tel un lunatique. De passer du tout au tout en une demi seconde. Mais la chose qui était sure, c'était sa sincérité. Il se posait réellement la question au plus profond de lui. Peut-être à cause du surveillant. Certainement d'ailleurs. Le suédois regarda Yu Heng.

Sven : Mais non. Tu es comme tu es. Ce n'était pas un reproche. Juste une question comme ça. Tu est certainement comme cela au quotidien, donc je ne m'en fait pas pour ta réussite scolaire. Et puis, comme on dit par chez moi, mieux vaut que tu ai trop d'énergie à revendre plutôt que pas assez à dépenser.

Le suédois s'en voulait de l'avoir mit dans cette état. D'ailleurs, en ce moment, il s'en voulait pour beaucoup de chose. Ce qui ne lui ressemblait guère. Sven prit une bouffée de cigarette puis parla.

Sven : En aucun cas cela ne veut dire que je n'ai pas passé une bonne journée avec toi. D'ailleurs elle n'est pas finie. Parle moi un peu de toi, de ton pays, puis après nous irons manger.
Revenir en haut Aller en bas
Yu Heng Li
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 24
Date d'inscription : 26/11/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Geek
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]   Mar 17 Déc - 12:17





















 ❝ Huum ~ ❞
Viens ici que je te conte mon histoire !



Owh. Le chinois rougit fortement. En fait, son senpai lui avait fait un compliment sur son énergie. Ce qui voulait dire…

Que son Senpai l’aimait bien comme ça ?

Recherche dans le systéme_
Analyses de l’hypothése _
Pourcentage d’arguments pour……………………………
Search……………………………………….. 89 %
Pourcentage d’arguments contre_
Search…………………………….. <1%_
Résultats de la recherche_ positif

Conclusion : Son… Senpai l’aimait VRAIMENT comme il était.

Owh.

Error #417 Im a Teapot_
Réinitialisation du systéme_

Yu Heng n’écoutait vraiment plus. Il était parti ailleurs, dans un autre monde. Un monde où il surfait sur une énorme carpe koi volante. Un monde où il était une théière samouraï. Un monde où des insectes dansaient au milieu des codes binaires.

Le monde des bugs informatiques.

C’était la première fois qu’on lui disait ça. On l’aimait comme il était. On ne lui disait pas d’arrêter de sauter, de  rester bien sagement assis ou bien d’être une élite. Non. On lui disait qu’on l’appréçiait comme il était. Avec son hyperactivité. Enfin, hyperactivité, c’était bien subjectif. Lui, son corps lui disait que tout allait bien. C’était les autres qui le trouvaient trop agité !

Il était… ému. Excité. Joyeux. Débordé. Surpris. Étonné. Et tout ça en même temps. Ce qui avait provoqué un léger bug. Enfin ça ne se voyait pas vraiment à l’extérieur. Il était seulement figé les yeux rivés sur Sven. Son regard était à la fois vide et à la fois surpris, ému, joyeux, étonné, débordé, excité. Tout ça à la fois. Et puis, il était rouge. Comme une diode électroluminescente rouge. On aurait pu le brancher et il aurait fait un magnifique rayonnement monochromatique rouge. Trop de rouge dans ces phrases.

Systéme réinitialisé_

Puis ça se calme. Doucement, il retrouva ses couleurs naturelles, le pourpre disparaissant petit à petit. Waw. Trop d’émotions d’un coup. Beaucoup trop. Mais c’était vraiment cool ! Ah ? Son senpai lui avait demandé de parler.

… Mince. Il n’avait pas écouté. En fait, il avait décroché juste après « Ce n’était pas un reproche ». Pendant combien de temps avait-il parlé sans qu’il ne s’en rende compte ? Ooow lala. Mince, mince mince !

L’asiatique regardait avec un air totalement perdu le surveillant. Non, ça ressemblait plus à un air ahuri. Il fallait qu’il essaye de se souvenir. Juste des dernières phrases. Allez, un petit effort.

Parle-moi un peu de toi, de ton pays, puis après nous irons manger_

Aw ! C’est bon. Reprenant un air un peu plus normal, il sauta du banc et se remit debout. Rester assez trop longtemps, c’était le mal. Mais il devait répondre à la question de son senpai ! Combien de temps attendait-il qu’il réponde en fait ?

Au-cu-ne idée.

… Ce n’était pas trop grave ! ♥ De toute façon, son senpai l’aimait comme il était ! Yu Heng prit un air bien plus magistral et entama son histoire.

« Alooooors… Bah moi je m’appelle Yu Heng Li et je suis… »

Le voilà imitant le roulement de tambour. Et toujours avec un air trèèèèèès solennel.

« Chinoooois ! Mais la Chine c’est vraiment pas cool en fait… Enfin les autorités toussa toussa. J’ai… comment dire… »

Il sautilla jusqu’au surveillant et se pencha vers lui. Mais… il se pencha très près. Trop près peut-être pour certains (surtout pour tous ceux qui passaient à côté ~). Ces yeux pétillants se changeraient en des émeraudes sérieuses empreinte d’une certaine gravité.

« Si j’vous le dis, vous le direz à personne hein ? »

Question rhétorique bien sûr. Vu que c’était son Senpai il pouvait absoooooolument lui faire confiance ! Logique ! Alors, sans attendre une quelconque réponse de son surveillant chéri, il poursuivit à voix basse.

« Bah vous savez quoi ? En Chine il y a des supers-héros ! Et Là-bas, ils veulent les utiliser comme armes. Et maintenant… »

Il tourna subitement le dos à Sven. On aurait dit que des souvenirs assombrissaient son visage. Il avait l’air si… triste caché derrière ses cheveux.

Mais ceci l’espace d’un instant.

Puisqu’il se retrouva avec vivacité, pointant son doigt fin vers Sven et en lui posant sur le nez.

« I CHOOSE YOU ! Parlez de vous maintenant Senpaaaaaaaaaaaaaaaiiiiiiii ! ♥ »

Théâtralisation. Tout tenait en un seul mot.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Sven Alexanderson
avatar
Nombre de messages : 73
Age : 27
Date d'inscription : 27/10/2013

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]   Jeu 19 Déc - 1:38

A la suite des dires du surveillant, Yu Heng se mit à rougir comme une pivoine. Sans aucune raison apparente. Tout du moins pour Sven. Il avait déjà du mal à comprendre le jeune garçon, de part son énergie et son côté lunatique, mais alors le fait qu'il se mette à rougir ainsi accentuait ce problème de compréhension. Dans la mafia, on lui avait apprit comment faire pour savoir si les personnes mentent, ou pour connaître leur état d'esprits, juste avec leurs mimiques, leurs expressions, leurs réactions. Mais la, c'était impossible. Impossible de savoir ce à quoi pensait le jeune chinois. Ce qu'il allait faire. Il devait bien avoir une raison à tout cela, mais cela dépassait Sven.

Pendant ce temps, Yu Heng continuait sa mutation. Ses yeux regardaient le vide, ou alors quelque chose d'imaginaire, mais certainement pas le suédois. Malgré le fait qu'ils soient fixés sur ce dernier. Ce qui avait pour effet de déranger le surveillant. Surtout que le chinois devenait de plus en plus rouge. Le suédois le regardait circonspect. Il prit une grosse bouffée de cigarette puis la termina tout en continuant d'observer le jeune garçon en se demandant bien comment cela allait se finir. Que se soit par un retour à la couleur normale ou par une explosion. Après tout, Sven ne connaissait pas son pouvoir. Peut-être que c'était de créer des explosions et que l'étape préliminaire était de devenir rouge comme une tomate. Et dans ce cas, Yu Heng était un danger potentiel, surtout à devenir rouge ainsi. Dans le doute, Sven se déplaça vers le bord du banc et mit à main pas loin de Kulis. Au cas où il y ai des signes avant coureur d'explosion.

Puis le jeune chinois reprit une couleur normale. Sven, en temps que bon ancien mafieux, maintenait son attention. Yu Heng ne paraissait pas dangereux. Et ne l'était pas. C'était la seule chose que le suédois pouvait dire à son sujet avec exactitude.  Mais bon son côté lunatique était quand même impressionnant. Surtout que son expression de visage avait de nouveau changé. Yu Heng regardait le surveillant avec une drôle de tête désormais. Du rouge pimenté à une sorte de tête particulièrement débile, la tête du chinois changeait à vitesse grand V. Le jeune garçon semblait chercher quelque chose dans son esprit. Et le montrait de manière bien particulière. Le regard de Sven changea lui aussi. Il était blasé. Littéralement blasé. Le surveillant enleva sa main droite de son flanc opposé, et sorti une cigarette. Ce garçon était particulier. Si particulier qu'il ne pouvait dire qui de lui ou d'Endrik était le plus bizarre. Et Yu Heng arriva à lui faire demander cela en une seule journée. C'est dire.

Pour une énième fois, la tête du chinois se métamorphosa pour laisser place à une tête beaucoup plus solennelle. Et prit la parole afin de dire son prénom et son origine. Les deux étant entrecoupés par un roulement de tambour imité de manière relativement grossière. Particulier n'était plus le terme adéquat pour Yu Heng. En fait, tout comme pour Endrik, il était impossible de mettre un mot sur sa personnalité. Pendant ce temps, le chinois parla de son pays, qui n'était « … vraiment pas cool … » selon ses dires.  La faute aux autorités apparemment. Puis Yu Heng se remit à sauter sur place avant de se pencher vers Sven. Se pencher dangereusement vers Sven. S’arrêter à quelques centimètres, si ce n'est quelques millimètres de ses lèvres. Dans un réflexe primaire, le surveillant serra le poing avec la ferme attention de lui coller un pain magistral. Mais arriva à se ressaisir au moment ou son poing arrivait près du visage du jeune garçon. Il n'avait rien fait de mal. Il ne devait même pas s'être rendu compte de ce qu'il faisait. Ou alors il le savait mais il n'y avait aucune arrières pensées. Sven essaya de se détendre, mais ne pouvait porter sa cigarette de sa main gauche vers sa bouche, Yu Heng bouchant le passage. Dans tout les cas, s'il venait à l'embrasser, le surveillant ne se retiendrait pas. Car même s'il essaie de faire des efforts pour ne plus être le mafieux qu'il fut jadis, il ne fallait tout de même pas pousser le bouchon trop loin.

Le rapprochement était lié à quelque chose. Le chinois lui demanda sa discrétion, de ne pas répéter ses dires. Et reprit la parole avant même que Sven puisse en placer une. Il y avait du Endrik dans ce jeune garçon. Beaucoup trop au goût du suédois. Yu Heng expliqua qu'en Chine il existait des supers-héros, et que quelque chose veux s'en servir comme armes. Quelque chose, certainement les autorités pensa Sven. Le chinois se retourna subitement tout en s'écartant du surveillant … avant de se retourner de nouveau en pointant son doigt vers ce dernier. Yu Heng voulait que Sven parle de lui. Quelque peu surpris par ce retournement de situation aussi soudaine qu'imprévisible, le surveillant se mit à penser avant de répondre. Il voulait analyser les dires du chinois. Pour l'ancien mafieux, les dires de Yu Heng ne pouvaient n'avoir qu'une seule signification. Les autorités chinoises connaissaient l'existence d'êtres sur-humains, ou de monstres, et cherchaient à les utiliser comme armes. Pas étonnant du coup que Yu Heng, en parlant de cela, s'était retourné avec une mine déconfite. Il a du subir des choses particulières dans son pays. Mais bon, son côté triste n'était resté que peu de temps. Et maintenant c'était au suédois de prendre la parole.

Sven : Je me nomme Sven, je suis suédois. Je suis surveillant dans le lycée. C'est tout ce que tu as à savoir sur moi.

Froid comme un iceberg de la mer Baltique, au niveau de Luleà. Sa réponse était d'une simplicité et d'une fraîcheur inouïe. Mais si il y avait bien une chose que Sven n'aimait pas, c'était parler de lui, de son passé, de son histoire. Quitte à paraître pour le dernier des associables à ce sujet la. Il voulait en parler, certes, mais il pensait que seul le psychologue pouvait l'aider. Et encore, même à ce dernier il n'était pas sur de tout dire, et ce malgré tout le respect qu'il pouvait avoir pour lui à la suite de la sortie scolaire.

Le suédois se rendit compte néanmoins qu'il venait certainement de jeter un froid. Il devait se reprendre.

Sven : Excuse moi, je n'aime pas parler de ma personne.

C'était déjà ça de fait. Le surveillant regarda l'heure au même moment que son estomac lui rappela la journée qu'il venait de passer. Il avait faim.

Sven : Je ne sait pas pour toi, mais au vu de l'heure tu dois avoir faim. Allez, suis moi.

Le surveillant se leva du banc tout en continuant de fumer sa cigarette. Puis prit la direction du réfectoire. Afin de se rassasier. Et essayer de réchauffer une atmosphère qui venait certainement de passer du rouge au bleu.
Revenir en haut Aller en bas
Yu Heng Li
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 24
Date d'inscription : 26/11/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Geek
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]   Dim 22 Déc - 14:05





















 ❝ NAOOON ! ❞
Non, non, non et NON !




Nationalité………………. Suédois_
Fonction…………..  Surveillant_
Information suppl…… error.

Awh. Juste ça ? Son Senpai lui donnait que… ça en détail sur lui ? Yu Heng ne s’attendait pas mais alors pas DU TOUT à ça. Lui, il imaginait la réponse avec pleins de détails, des évènements épiques avec son surveillant adoré qui se tenait fier et puissant au-dessus de ses adversaires.

Et… Non. Rien de tout ça. Déception. Grande déception. Il s’imaginait déjà en train de s’extasier sur les exploits de son maitre. Mais rien. Juste un nom et une fonction sur un ton… capable de geler quelqu’un sur place. Le chinois regardait son idole avec un air étonné. Pourquoi  tant de… froideur ? Pourquoi juste sur une question anodine s’était-il renfermé d’un seul coup ? Comme un vieux courant d’air qui claquait une porte au nez de Yu.

Mais… NON ça ne se passerait pas comme ça.

« Excuse-moi, je n’aime pas parler de ma personne. »

Nyan nyan nyan ! On s’en fiche de tout ça. Yu Heng s’en fichait totalement. Il s’en tamponait l’oreille avec une babouche. Rien à faire. Il allait parler de lui le surveillant. Yu Heng non plus n’aimait pas parler de lui, et alors ? On ne fait pas forcement ce qu’on veut. Et puis, ça donnait cette impression de vide, d’inégalité. Lui, il avait osé parler de lui et de son passé. Alors ça n’allait pas être son Senpai qui allait se débiner !

Oui ! Il voulait entendre son Senpai !
Oui ! Il voulait entendre les exploits de son maitre !
Et Oui ! Il voulait baver en écoutant sa voix masculine et nordique.

« Je ne sais pas pour toi, mais au vu de l’heure, tu dois avoir faim. Allez, suis-moi.
NON ! »

Non.  Il l’avait crié haut et fort. Il était debout, les poings serrés, les sourcils froncés. Un air de petit garçon qui n’arrivait pas intégrer la frustration. Un garçon qui était prêt pour faire entendre ses arguments. Alors du haut de sa petite voix fluette, il avait crié : Non. Fluette, certes mais il avait attiré l’attention des autres personnes qui passaient à côté.

Avec un air accusateur, il pointa son index fin vers son Senpai. Owh que non, il n’allait pas s’en tirer comme ça le gigot. Il allait parler de lui. Une relation de confiance, c’est dans les deux sens.

« EGOISTE ! »

Il s’avança vers le surveillant toujours avec ce même air colérique et s’arrêta à quelques centimètres de lui. Il faisait largement une tête de moins que lui. Mais, il en imposait le chinois. En fait, sa colère en imposait. Son code binaire s’agitait, certains pixels de sa peau réagissant un frisson électronique. Ouais il était en colère contre son Senpai. Il était son élève, il se devait de savoir. Au moins un minimum. Et puis, il avait parlé froidement, sèchement comme si… il cachait quelque chose. Quelque chose qui avait 50% de chance d’être douloureux d’après le calcul statistique de son système. Alors non. SON Senpai ne devait pas souffrir. Non non et re-non. Allez, qu’il sourît, qu’il parle. Qu’il s’ouvre.

Alors Yu Heng utiliserait la manière forte. Il saisit de ses deux mains la veste du surveillant. Ses poignets et ses mains étaient petites, mais la poigne était forte.

« Je n’irais pas manger ! Pas tant que j’en sais pas plus sur vous Senpai ! Je ne veux pas ! Et puis attention hein ! Je suis DÉTERMINÉ ! »

Il marqua une pause, cherchant un moyen pour obliger Sven à parler. Il fallait qu’il mette une pression. Importante.

Owh.

Peut-être que…

Puppyeyes.exe_
Lancer l’application_
Loading……………………………………………

Ses yeux s’humidifièrent, son regard toujours fixé dans ceux du surveillant. Sa voix changea se faisait mielleuse et voilée.

« Parlez-moi ! Je veux apprendre de vous ! Apprenez-moi tout de vous ! Parce que je vous aime Sven ! »

Tout était dans l’ambiguïté. Nombreux s’arrêtaient, regardant ce qui semblait être une scène amoureuse. Car oui, tout était bien dans l’ambiguïté. Et puis… Yu Heng avait un physique plutôt fragile. Personne ne resterait insensible. Sven ne pouvait pas refuser. Absoooolument pas.

On ne refuse pas de telles choses à un petit être aussi mignon et fragile. Sinon on crée une émeute ~

Yu Heng diabolique ? Nooooooon ! ♥



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Intervention éclair
avatar
Nombre de messages : 28
Age : 27
Date d'inscription : 10/08/2013

MessageSujet: Re: Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]   Dim 22 Déc - 14:26

"Heyyyyyyyyy !"

Elle arriva comme une furie et poussa violemment Yu. Celui-ci se sentit littéralement s'envoler alors que la "fragile" jeune fille le propulsait à plusieurs mètres. Poings sur les hanches, celle-ci le foudroya du regard.

"On ne touche pas à Sven-kun!"

Sabrina se retourna vers le surveillant et lui décocha un sourire radieux avant de se pencher vers lui, dévoilant ses généreux attributs.

"Parce qu'il est à moi, le beau nordique. Je vous aime depuis que vous m'avez rendu ma pomme à la cantine, avec ce beau sourire, et des yeux si brillants, comme ceux de Laza-kun. Tellement beauuuuuuuuux !"

Un pas plus proche et une galoche de roulée, une !

________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Sven Alexanderson
avatar
Nombre de messages : 73
Age : 27
Date d'inscription : 27/10/2013

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]   Mar 7 Jan - 2:25

Yu Heng : NON !

Alors que Sven allait se lever, le jeune chinois venait littéralement de le clouer sur place. Non pas par de la puissance physique, mais par son « non » qui semblait sortir de nulle part. Un « non » remplit de colère et de frustration. Celui d'un enfant. L'attention de tout ceux qui se trouvait à proximité se retourna vers les deux protagonistes de la scène. C'est que le jeune Yu Heng avait du coffre. Sa voix, bien que fluette, portait relativement bien. Puis le lycéen pointa son index vers le surveillant à la manière d'un Phoenix Wright clamant haut et fort une objection. Et dans le fond, ceci en était bien une.

Yu Heng : EGOISTE !

Le chinois se rapprocha de Sven avec le même regard colérique et accusateur. Le surveillant était impressionné par l'action de Yu Heng. Tout était parfait. De la colère à l'exécution de son cri qui avait interpellé les foules.  En y pensant rapidement, le surveillant était bloqué. S'il faisait la moindre action sur Yu Heng, que ce soit l'attraper brutalement ou sortir Kulis, tout le monde allait se retourner contre lui, ce qui n'était pas une bonne chose au vu des énergumènes qu'il y avait dans ce lycée et de son avenir professionnel. Bref il allait devoir subir cette agression verbale sans pouvoir réagir. En temps normal il l'aurait repoussé. Mais la il ne pouvait pas.

Tandis qu'il pensait à cela, Yu Heng s'était retrouvé non loin de son visage, ses mains fortement accrochés à sa veste. Jamais Sven n'aurait pensé que Yu Heng pouvait être capable d'une telle action digne d'un acteur ou d'un mafieux. Ou plutôt d'un enfant. A la différence près que cette enfant était particulier. Le suédois ne pouvait reculer, son dos était contre le rebord du banc. Il ne pouvait que rester passif. A son plus grand désarroi. La seule chose qui le rassurait dans cette affaire, c'était qu'à son avis Yu Heng n'allait pas être violent.

Yu Heng : Je n’irais pas manger ! Pas tant que j’en sais pas plus sur vous Senpai ! Je ne veux pas ! Et puis attention hein ! Je suis DÉTERMINÉ !

Comme il avait pu s'en douter, le nerf de la guerre était ici le fait que le surveillant n'avait que peu parlé de lui. Et, dans une outre mesure, la manière dont il en a parlé. Dans tout les cas, Sven trouvait le jeune chinois inintéressant. Totalement imprévisible. Sa plus grande force, et son plus grand défaut, résidait selon Sven à cette imprévisibilité.  Et si jamais il arrivait à être un tant soit peu plus mature, il deviendrait quelqu'un de très puissant.

Yu Heng continuait de regarder Sven avec son regard colérique. Puis ce regard se métarmorphosa. Les traits de son visages redevinrent plus doux, ses yeux devenant rond tels … des yeux d'animaux suppliants. La poigne était toujours la, mais ce regard … Impressionnant. Le changement radical de style mit Sven sur le cul. Même s'il l'était déjà.

Yu Heng : Parlez-moi ! Je veux apprendre de vous ! Apprenez-moi tout de vous ! Parce que je vous aime Sven !

Le surveillant toussa de surprise. Imprévisible oui, mais cela Sven n'y avait pas pensé. Mais alors pas du tout. De plus, la voix du chinois était devenue mielleuse, douce, fine. Son visage se trouvait non loin de celui du surveillant. Bref, la situation devenait critique. Sven n'avait qu'une envie, c'était lui coller un pain digne du meilleur boulanger suédois. Mais au lieu de cela, il se devait de rester assis sur ce banc, tandis que Yu Heng lui fit sa déclaration et que tout le monde autour devait regarder la scène. Sven, l'ancien fleuron de la mafia suédoise, porteur de Kulis, la lame maudite, venait de se retrouvé complètement coincé par Yu Heng. Aucune marge de manœuvre. Un travail de pro. Yu Heng était un pro. Volontaire ou non, la question ne se posa pas. Jamais le suédoi ne s'était retrouvé dans une situation similaire. Et surtout, le pire dans tout cela, aucun homme ne lui avait encore dit cela à part son père. Et cette déclaration d'amour faite par Yu Heng avait pour effet de le laisser pantois. Il était à sa merci. Il restait une solution. Pas la meilleure, mais il en restait une. Sven serra son poing droit. Il voulait le cogner.

Et il allait le faire lorsqu'une tornade fit son irruption. Un « Heyyyyyyyy » fendit l'air. Et Yu Heng, si proche de Sven il y a une seconde, se retrouva à terre à la suite d'un vol plané. Le surveillant n'en croyait pas ses yeux. Il venait d'être sauvé. Et sans avoir eu besoin de le faire par lui même. Il en profita pour regarder qui l'avait sorti de ce pétrin. Il s'agissait d'une jeune fille. Sven ne la voyait que de dos mais il était clair qu'elle aussi en imposait. Elle avait ses mains au niveau de ses hanches et semblait regarder Yu Heng de manière foudroyante, déclarant haut et fort qu'il ne fallait pas toucher le surveillant. Sven ne savait quoi penser de cette action. D'un côté elle venait de le sortir d'une situation pour le moins dérangeante, mais d'un autre coté cela ne semblait pas être fait dans un but purement désintéressé. En clair, la situation venait de s'envenimer à nouveau pour le jeune surveillant. Il voulait fuir, prendre une cigarette, et se poser. Au calme. Seul. Mais tout le monde continuait de regardé la scène. Un véritable travail de pro. Ou alors une scène de théâtre improvisée. Sven ne savait plus du tout, mais alors plus du tout, ce qu'il fallait penser dans cette situation.

Puis la jeune fille se retourna et lui lança un sourire radieux et naturel avant de se pencher, laissant à Sven la vision non désagréable laissé par son décolleté. Pour autant Sven ne la connaissait pas, tout du moins pas plus que cela. Il se souvenait l'avoir croisée deux ou trois fois, lui avoir ramasser sa pomme au réfectoire, mais cela n'allait pas plus loin que cela. Il ne connaissait même pas son nom, c'est pour dire. Alors, pourquoi être venu ici, mis à part pour dégager Yu Heng et lui montrer sa poitrine ?

??? : Parce qu'il est à moi, le beau nordique. Je vous aime depuis que vous m'avez rendu ma pomme à la cantine, avec ce beau sourire, et des yeux si brillants, comme ceux de Laza-kun. Tellement beauuuuuuuuux !"

Et avant même de pouvoir réfléchir aux dire de la jeune fille, Sven se retrouva avec beaucoup plus proche d'elle que ne l'avait été Yu Heng. Il ne rêvait pas. Elle était en train de l'embrasser. De lui rouler une pelle, pour être encore plus précis.Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle embrassait bien. Le surveillant prit cela comme un moment de détente, même si la situation le dérangeait. De une par la faute de Yu Heng, de deux de cette fille, et surtout car les seules femmes qui l'avait embrassées ainsi était des filles de joies.

Sven lui rendit son baiser puis prit un temps de réflexion. Ici tout devenait dérangeant. Du regard des personnes à Yu Heng et cette fille. Il avait besoin de partir. Mais seul cela n'aurait pas de sens, car il a besoin de dire deux mots à Yu Heng. Besoin de s'expliquer avec lui. Et d'en savoir plus. Mais avant toute chose, il devait se débarrasser de la jeune fille. De manière convenable. Sven alluma une cigarette et se mit à réfléchir. Puis trouva la solution à son problème. Il se leva et arriva au niveau de la jeune fille. Il prit une bouffée puis se rapprocha de son oreille afin de murmurer.

Sven : Ce soir, 22h, devant la porte de l'aile ouest. Ne soit pas en retard. Et n'en parles pas.

Il n'avait pas beaucoup de solutions pour se débarrasser d'elle. Il devait la faire taire. Et du coup, il voulait discuter avec elle, et peut-être plus si affinités. Après tout, il en avait bien besoin après cette journée particulière. Et en plus de cela, elle ne semblait pas contre l'idée.

Sven se retourna ensuite vers Yu Heng, qui se trouvait toujours au sol. Il se rapprocha de lui avec un air froid et colérique. La situation s'était retournée.

Sven: Toi ! Il faut qu'on parle.

Sans attendre, le surveillant attrapa le jeune chinois, le mit sur son épaule gauche, et prit la direction d'un endroit calme. Ses pas l’emmenèrent vers le temple se trouvant non loin du lycée. Une fois arrivée, il posa Yu Heng sur un banc et alla au bord de la colline ou se trouvait ce lieu calme. Le surveillant alluma une cigarette puis la fit tomber. Sven ne sentait plus son bras droit. En y pensant bien, cela était normal, il n'avait pas eu le temps de changer les bandages et de se soigner le bras avec ce garnement de Yu Heng. Il allait devoir changer ses bandages … avec Yu Heng à côté de lui. Mais il n'avait pas d'autre choix. A si. L’assommer. Cela semblait d'ailleurs la solution la plus simple aux yeux de Sven. Seulement … Cela ressemblerait trop à celui qu'il chercher à ne plus être.

Sven tomba à genou. Son bras droit le faisait souffrir. Imprévisible. Sa douleur l'était. Il ressentait toujours une douleur, mais les plus puissantes pouvait arriver de manière aussi imprévisibles que Yu Heng. Le surveillant avait l'impression de se donner en spectacle à Yu Heng. La douleur l’empêchait de parler. Il n'avait pas le choix.

Il sortit d'une de ses poches une boite de médicament tout en faisant tomber un paquet de cigarette. Ouvrant la boite avec la bouche, il sortit une seringue. La prenant de sa main gauche, il retira ses bandages avec les dents, puis planta la seringue dans son bras droit. Le sang coulait de manière continu.

Sven regarda autour de lui. Il n'y avait que Yu Heng. Il faudra qu'il oublie. Qu'il oublie ce qu'il vient de voir. Personne ne doit savoir. Personne. Le surveillant était en sueur. Il se leva tant bien que mal et alla jusqu'au banc. Le médicament était en train de faire effet, sa douleur disparaissait petit à petit. Le surveillant en profita pour prendre la parole tout en soufflant fortement.

Sven : Voila … tu en sais plus … sur moi … désormais … Content ?

Reprenant ses esprits, le suédois se rappela de quelques minutes auparavant.

Sven : Rassure moi … qu'entend tu par … « je vous aime »?
Revenir en haut Aller en bas
Yu Heng Li
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 24
Date d'inscription : 26/11/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Geek
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]   Ven 24 Jan - 15:14





















 ❝ Owh ? ❞
Ça va pas ?



Oulalalala ! Ça sentait fort les embrouilles maintenant. Lui qui pensait que son Senpai allait lui expliquer des choses sur son passé, voilà que déboulait de nulle part un individu identifié féminin ! Yu Heng était surpris. Très surpris. Déjà parce qu’en moins de deux, il s’était retrouvé à terre. Et puis en plus elle a eu le culot de…

WWHAAAAAAAAAAAAAAAAT ?

ELLE A EMBRASSE SENPAI ?!

Non mais… non ce n’était pas pos…

Error_
Error_
Errrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr
Redémarrage systéme_

Groooooosse colère. Il était à lui à lui à lui ! C’était son senpai ! Et puis cette fille, qui était-elle ? Non ce n’était pas juste du tout ! Et hop ! Il tourna la tête d’une manière boudeuse, tout en croisant les bras. Jaloux, lui ? Pas du tout ! Tout était tombé à l’eau. Toute cette mise en scène pour rien finalement. Son Senpai ne lui dirait rien…

« Toi ! Il faut qu’on parle. »

Owh ? Vraiment ? Mais mais mais…

Sans qu’il n’ait vraiment le temps de protester, il se retrouva balancer par-dessus une épaule comme un vulgaire sac de patates. Waaaaaaaw ! Son Senpai avait de la force ! Il le portait sans effort ! Tellement de classe dans son Senpai !

Et voilà qu’ils traversèrent le lycée comme ça. Sven marchait à grande enjambée ; et Yu Heng sur son épaule regardant le paysage et saluant les rares personnes qu’ils croisaient.

Finalement, après un bon moment de marche, son postérieur se cogna violemment contre l’assise d’un banc et son dos contre le dossier de pierre. AIE ! Mais ça faisait vraiment mal en fait ! Il releva des yeux plutôt outré vers son surveillant adoré pour protester vigoureusement. Non mais dit donc, il ne se laisserait pas maltraiter sans donner son avis !

« Moi je… »

Surprise. Non. Mauvaise idée. Il protesterait après. Son Senpai n’était pas bien et lui tournait le dos. Le chinois se releva, doucement, s’approchant discrètement de Sven. Owh non. Il n’était vraiment pas bien. Son souffle n’était pas régulier. Il devait avoir mal hein ?

" Senpa... "


Yu resta figea. Médicaments. Sang. Seringue. Sang. Douleur. Blessure. Un hoquet de stupeur le fit reculer. Sven avait mal. Sven souffrait. Cette affreuse blessure lui faisait tellement mal et crispait son visage. Une minute. Deux minutes. Ça semblait tellement looong ! Vite ! Que pouvait-il faire, lui le petit chinois ? Rien. Rien du tout. Il ne pouvait que regarder la souffrance de son Senpai. Et attendre.

Trop long. Le temps passait trop lentement. Et Yu se tortillait sur place. Il n’aimait pas ça. Mais pas ça du tout. Rester sans avoir une action à faire. Il aimerait bien l’aider. Mais… Au vu des réactions précédentes, il valait mieux qui ne tente pas le diable.

Sven se leva. Sven chancela jusqu’au banc et se laissa tomber dessus. Le jeune garçon se rapprocha doucement de lui, le regard inquiet posé sur lui.

« Voilà… tu en sais plus… sur moi… désormais… Content ? »

Euwh… attendez une minute. Il était censé en savoir plus sur lui après avoir vu ça ?

Recherche dans la base de donné_
Informations nouvelles sur Senpai_
Search…………………………
Not Found_
Search :
Sven Senpai_
………………….
Douleur importante au niveau de l’avant-bras droit_
Conclusion_

« Rassure moi… qu’entends-tu par… « je vous aime » ? »

…………………………………….
Aucune conclusion à en tirer_
Fin de l’analyse_

Osef finalement. Il y avait plus important. Le Geek haussa les épaules en guise de réponse à son Senpai.

« Pff ! Vous voulez que je sache quoi avec tout ça hein ? Moi j’ai eu très peur ! »

Il avait lancé la phrase comme ça, un peu comme un vieux juron qu’on retient depuis bien trop longtemps. Il regardait maintenant son surveillant chéri avec des yeux larmoyants. Bah oui, nigaud ! Il avait eu peur ! Ce n’est vraiment pas tous les jours qu’on voit quelqu’un se tordre de douleur à genoux. Vilain, vilain vilain Senpai ! Yu Heng se posta devant Sven avec un regard sévère tout en agitant frénétiquement son index.

« Bon maintenant vous ne bougez pas hein ! J’vous aide ! »

Réfléchir, réfléchir… Que pouvait-il bien faire pour aider à faire disparaître la douleur…. Ah si ! Trouvé ! Il joignit les paumes et ferma les yeux. Petite lueur verte. Puis plus grande. Encore plus grande. Jusqu’à englober totalement les mains du Geek.

Search :
Item found_
Download_ ………………

Yu Heng reçoit une Gelée Citron.
Obtained Item! by Go Ichinose, Junichi Masuda on Grooveshark


Le Geek tourna l’objet entre ses mains et afficha un sourire satisfait.

« Maintenant Senpai, veillez m’excuseeeeeeer ! Mais ça risque d’être dégueulasse ! ♥ »

Sans lui laisser le temps de réagir, il lui enfourna la gelée dans la bouche puis appliqua une main sur sa bouche.

« Allez ! Maintenant faut avaler ! Swallow ! Sluk ! Schlingen ! Ilyncu ! Deglutir ! »

Et il continua comme ça jusqu’à ce qu’il déglutisse ce truc amer. Il semblait aller beaucoup mieux Monsieur Brun. Même s’il ne souriait pas. En fait, il ne savait même pas s’il avait déjà souri dans sa vie le monsieur. Ouais mais ce n’était vraiment pas drôle !

Ah ! Il avait posé une autre question ! Alalala ! L’oubli, c’est fou comme capacité ! Yu se concentra et essaya de se rappeler la question. Ah oui c’est vrai. Ce qu’il voulait dire par « je vous aime ». Bah c’était tout simple non ? Il aimait son Senpai. Y avait-il d’autres sens au mot aimer ? Ah d’ailleurs, comment on montre qu’on…

Owh oui c’est vrai !

En deux temps, trois mouvements, il avança son visage vers celui de son surveillant adoré, et…

Déposa un zoliiii bisou sur ses lèvres.

« Bah oui je vous aime moi ! Euwh d’ailleurs, c’est bien comme ça qu’on montre qu’on aime bien quelqu’un seulement ? Puisque la fille de tout à l’heure elle a fait pareil tout à l’heure ! »

Relations humaines : -50 points pour Yu Heng Li
Perte de Skill
Innocence : +150 points

Et voyant que le visage de son Senpai ne devenait pas plus enjoué, il approcha ses mains de son visage et tira sur les joues pour dessiner un semblant de sourire.

« Dites merci quand même hein ! Et souriez un peu quand on dit qu’on vous aime bien ! Faut muscler vos zygomatiques ! Owh et puis j’vous ai donné un objet de soin qui est sensé soigner 60% des PV Max. Alors ça avait quel gout ? Ah ah ah ! Aussi ! Vous aviez dit qu'il fallait qu'on parle... C'était pouuuuur ? »


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Sven Alexanderson
avatar
Nombre de messages : 73
Age : 27
Date d'inscription : 27/10/2013

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]   Mer 5 Fév - 6:54

Yu : Pff ! Vous voulez que je sache quoi avec tout ça hein ? Moi j’ai eu très peur !

Le jeune chinois avait les yeux larmoyants. Il semblait qu'il avait vraiment eu peur. Sven le regarda avec un visage désolé. Il n'avait aucune envie de lui faire peur. Et d'ailleurs, il n'avait aucune envie de lui montrer son bras. Juste que la douleur était arrivée au mauvais endroit au mauvais moment. Et certainement devant la mauvaise personne.

Tandis que Sven voulait dire à Yu Heng que désormais cela allait mieux, ce dernier se mit à pointer de nouveau son index en direction du surveillant. Puis se mit à le tourner. Son regard larmoyant avait laissé place à un regard sévère.

Yu : Bon maintenant vous ne bougez pas hein ! J’vous aide !

Avant même qu'il ai temps de prendre la parole, ne serais-ce pour lui dire que son bras ne lui faisait presque plus mal, il vit de la lumière verte qui jaillissait des mains jointent du jeune chinois. Sven était cloué sur le banc. C'était impressionnant. La lumière engloba totalement les mains de Yu juste avant de laisser place à quelque chose de bizarre. Quelque chose était apparu dans les mains du chinois. Une sorte de gelée. Yu semblait satisfait de ce qu'il venait de faire apparaître.

Yu : Maintenant Senpai, veillez m’excuseeeeeeer ! Mais ça risque d’être dégueulasse ! ♥

Encore une fois, Sven eu à peine le temps d'ouvrir la bouche que Yu avait déjà agit. Et ici, en l’occurrence, il venait de lui enfourner la gelé dans la bouche. Malgrès cet acte relativement violent, et le fait qu'il ai du mal à respirer, vu que Yu avait laissé sa main sur sa bouche afin d'être sur que la gelée soit bien avalée, Sven n'avait eu aucun réflexe primaire. Comme sortir son katana et trancher le chinois. Il ne se sentait pas en danger. Ou plutôt, il savait désormais que Yu ne cherchait pas à faire du mal. Le surveillant ne lui faisait pas confiance pour autant, seulement il ne ressentait pas le besoin d'agir contre le jeune garçon. Ce dernier voulait vraiment l'aider. Et ce bien que cela soit fait maladroitement.

Tandis que Yu lui disait en plusieurs langues d'avaler la gelée, Sven le fit sans trop rechigner. Bien que le goût était immonde, et cela ne venait pas du citron, le suédois fit contre mauvaise fortune bon cœur. Tout comme le préconisait la règle numéro 9 du bon petit mafieux : « Faire quelque chose qui ne vous plaît pas c'est une chose, ne pas la faire car cela ne vous plaît pas en est une autre. La récompense dépendra de vôtre choix. »

Une fois la gelée avalée, le chinois retira sa main. Le suédois en profita pour prendre une grosse bouffée d'oxygène tout en essayant de ne pas vomir la gelée. Afin de s'éviter les foudres de Yu et de devoir en reprendre une. Dans tout les cas, la gelée ne lui avait pas donner une expression de visage très joyeuse. Il avait encore mal au bras et on venait de lui faire ingurgiter un truc immonde.

Tandis qu'il était toujours en train de combattre les relents, Yu en profita pour se rapprocher du suédois … et pour l'embrasser sur la bouche. Le surveillant se mit à tirer une tête digne d'un enterrement. Il venait … de l'embrasser … sur la bouche. Sven voulait contester, mais la encore le chinois fut plus prompte à parler.

Yu : Bah oui je vous aime moi ! Euwh d’ailleurs, c’est bien comme ça qu’on montre qu’on aime bien quelqu’un seulement ? Puisque la fille de tout à l’heure elle a fait pareil tout à l’heure !

Le suédois regarda Yu avec de grands yeux. Soit il n'y connaissait vraiment rien en relation humaines, soit il était homosexuel. Et la conclusion de Sven était que le chinois ne connaissait rien de rien à la vie extérieure. Le surveillant le regarda avec des yeux pleins de … ba en fait pleins de choses. Il y avait de la colère, bien évidement, de l'incompréhension, mais aussi avec de la tendresse. Yu lui rappelait énormément Endrick. Ce n'était pas le même style, mais les deux avait un point commun : bien qu’insupportables, ils étaient tout les deux très attachants. Yu n'était pas le mauvais garçon, et Sven s'en rendait compte désormais. C'était juste un enfant. Et une catastrophe ambulante.

Le chinois se rapprocha de nouveau vers le surveillant et commença à lui tirer les joues.

Yu : Dites merci quand même hein ! Et souriez un peu quand on dit qu’on vous aime bien ! Faut muscler vos zygomatiques ! Owh et puis j’vous ai donné un objet de soin qui est sensé soigner 60% des PV Max. Alors ça avait quel gout ? Ah ah ah ! Aussi ! Vous aviez dit qu'il fallait qu'on parle... C'était pouuuuur ?

C'était bel et bien un enfant. Toujours le sourire aux lèvres. Pourtant cela n'avait pas été rose tout les jours à ce qu'il avait comprit.

Sven : Pour répondre à ta première question, c'était immonde. J'espère que tu ne m'en donnera plus. Ensuite, pour ta seconde question, je voulais te dire de réfléchir avant d'agir, cela t'évitera bon nombre de problèmes. Et fait gaffe à toi dans le lycée, n'utilise pas ton pouvoir à tort et à travers …

Le suédois bougea son bras droit. L'avant bras ne lui faisait presque plus mal. Ses médicaments avaient fait effets. Il ignorait si la gelée avait eu un quelconque effet. Mais l'intention était la. Il sortit un nouveau bandage de sa poche et l’appliqua sur son avant bras meurtri. Une fois terminé, il s'adressa au jeune chinois.

Sven : Bref, je vais mieux. Du coup, allons à réfectoire, il commence à se faire tard et il ne tardera pas à fermer.

Le suédois se leva et commença à aller en direction du lycée. Puis s’arrêta subitement. Il prit une cigarette, l'alluma, prit une bouffée puis, sans se retourner, remercia Yu en un seul mot, « merci ». Et se remit à marcher en direction du réfectoire.
Revenir en haut Aller en bas
Yu Heng Li
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 24
Date d'inscription : 26/11/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Geek
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]   Lun 24 Fév - 13:09





















 ❝ Nope. ❞
Je dis NON.



Bon. Sven-Sama allait beaucoup mieux ! Bah ouais, il pouvait bouger le bras sans gémir de douleur ! C’est génial ça ! Ça veut donc dire que la gelée a fonctionnée ! Bah ouais il n’était pas sûr que ça marche bien donc voilà, il l’a testé sur lui ! Et puis, son Senpai était quelqu’un de résistant !

Tiens ? Senpai voulait qu’il… réfléchisse… avant… d’agir ? Ça voulait dire quoi ça en fait ? C’est vraiment compliqué d’agir après avoir réfléchit ! C’est toujours mieux de faire l’inverse ! Pff les gens sont vraiment bizarres… Mais bon. Il tenterait de le faire. Juste pour son Senpai !

Quewa ? Ne pas utiliser ses pouvoirs  dans le lycée ? Mais c’est vraiment nul ! Il y a moins de moyen de s’amuser ! C’est toujours plus drôle d’utiliser ses pouvoirs… Mais bon… vu que Senpai le dit… il devait essayer d’écouter un minimum.

Alooooors ! En résumé ! Il devait réfléchir avant d’agir… et ne pas utiliser ses pouvoirs devant les autres… ça allait être compliqué. Mais bon. POUR SVEN SAMA !

« Bref, je vais mieux. Du coup, allons au réfectoire, il commence à se faire tard et il ne tardera pas à fermer. »

Ah ? Manger ? Oooooowh mais oui ça pouvait être gééééénial ! Manger en face à face avec son surveillant d’amour ! Juste lui et Yu ! OOOOOOOOOOWH ! Tellement chooooou !

Waaaaw ! Mais Sven avec son air mystérieux était tellement… mystérieux.  Tiens. Ça c’est une phrase à méditer !

« Sautillons dans les bois, avec Monsieur Sven Sama ! Si les autres y étaient, nous en s’en foutrait ! »

Hop hop hop ! Il fallait vite arriver à la cantine ! Huum, ça sentait tellement bon les odeurs de nourritures qui s’immisçaient dans le circuit sensoriel ! Huuuum ! Plus ils s’avançaient, et plus les odeurs de nourritures devenaient de plus en plus prenante. En fait, il commençait à faire faim. Et puis Sven qui marchait silencieusement à côté de lui avec son air noble et je-m’en-foutiste ! C’était trop cool !

Tiens ! La cantine ! Aloooors, c’était quoi au menu aujourd’hui ?


Error #
Rejet du stimulus visuel_
Information rejeté_

Zygomatiques vers le bas. Tête plutôt contrariée. Le chinois observait le menu affiché. Silence. Gros silence. Ça ne ressemble pas à Yu ça. Et son regard oscillait entre le haut de la feuille et son milieu. Toujours cette même expression. Toujours. Et toujours ce même silence.

« Non mais... Ils se foutent de moi ?! »

NON MAIS… Ce n'était pas une BLAGUE ! Premier jour de cantine, il tombe exactement sur…

« Des PUTAINS de haricots verts ?! Avec du colin ? »

A en voir la tête de Yu Heng, on pouvait comprendre aisément que l’aliment proposé n’était pas son plat préféré. Pire encore, c’était son pire ennemi ! Un aliment vil et mesquin avec un gout dégueu ! Encore le poisson, c’est cool, mais avec des haricots verts, c’est beurk !  Ces légumes étaient tellement malsains qu’ils contaminaient par leur gout infâme tous les aliments à proximité ! Non mais là, c’était au niveau du troll ultime là ! C’était des haricots verts ! Et encore il avait pesé ses mots en disant « putain ». Non mais c’était inadmissible ! Bah, pour la peine, il enverrait un message au directeur pour se plaindre vigoureusement !

« Moi, je reste là ! Je ne mangerai pas. C’est dégueulis. »

Et puis son Senpai qui ne disait rien ?! Raaaaah ça l’éneeerve !
Et bien puisque c’est comme ça, il ne rentrerait pas dans le réfectoire. Na.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Sven Alexanderson
avatar
Nombre de messages : 73
Age : 27
Date d'inscription : 27/10/2013

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]   Lun 10 Mar - 2:59

Le chemin menant au réfectoire se fit silencieusement. Mais pas aussi calmement que Sven l'aurait souhaité. En effet, Yu Heng sautillait de joie à l'approche de son repas. Le surveillant le regardait de temps à autre, afin de savoir s'il se trouvait toujours à côté de lui, s'il n'était pas parti faire quelque chose de plus important à ses yeux. Car s'il y avait bien une chose que le suédois avait compris au sujet du jeune chinois, c'était bien le fait que ce dernier aimait n'en faire qu'à sa tête, agissant avant tout pour une raison qui lui est bien personnelle. Et qui, dans les trois quarts du temps, dénaturait avec le monde se trouvant autour de lui.

Yu Heng : Non mais... Ils se foutent de moi ?!

Sven sortit de sa réflexion. Sans s'en être rendu compte, il se trouvait désormais devant le réfectoire. Il tourna la tête afin de regarder Yu Heng, qui semblait passablement irrité par le repas proposé. Du colin et des haricots verts. Des putains de haricots verts, comme venait de pester le chinois. Apparemment, ce dernier aliment semblait être la cryptonique de Yu Heng. Le suédois continua d'alterner son regard entre le menu et Yu Heng, qui était désormais en colère. Un vrai gamin pensa Sven. Et un problème de plus qu'il devra résoudre. Si le garçon ne mange pas, et que ses supérieurs l'apprennent, le surveillant sera tenu pour responsable, vu que c'était à lui de se charger du garçon. Dès lors, deux choix étaient possibles. Soit il le forçait à rentrer dans le réfectoire et à manger son repas, soit il devrait trouver une autre solution, comme par exemple le faire venir dans sa chambre afin de partager ses si bons gâteaux suédois. En espérant que cela lui plaise.

Yu Heng : Moi, je reste là ! Je ne mangerai pas. C’est dégueulis.

Le couperet venait de tomber. Entre passer un mauvais moment dans le réfectoire à devoir se battre afin de lui faire avaler sa nourriture et le faire venir dans sa chambre, le choix n'était malheureusement pas compliqué. Même si cette dernière solution n'enchanta pas le surveillant, c'était certainement ce qu'il y avait de mieux à faire.

Sven : Suis moi …

Soupirant fortement, le surveillant tourna les talons et prit la direction du dortoir ouest, ou se trouve sa chambre.

Cinq minutes plus tard, les deux se trouvèrent devant la chambre du surveillant. Sven ouvrit la porte, laissant à Yu Heng la vision d'une chambre rangée d'une manière si particulière que ranger n'était certainement pas le mot adéquat à la situation. Des vêtements traînaient par terre, des médicaments se trouvaient un peu partout, bref, une sorte d'anarchie. Le suédois soupira de plus belle en voyant l'état de sa chambre. Pourtant, il n'avait aucune envie de le ranger. Ce n'était pas le plus important à ses yeux. Peut être que lorsqu'il trouvera la paix intérieure qu'il recherche, qu'il ne ferra plus de cauchemars, qu'il pourra bien dormir de nouveau, il redeviendra comme lorsqu'il était enfant, a savoir celui qui détestait le désordre. Mais ça, ce n'est pas pour maintenant.

Sven s'installa sur son lit et sorti une cigarette de sa poche. Puis, en l'allumant, se retourna vers Yu Heng.

Sven : Bienvenue dans ma piaule. Dans le meuble, à gauche, il doit y avoir un paquet de gâteaux. Cherche bien, et ne te pose pas trop de question concernant l'état des lieux.

Le surveillant profita du moment de recherche intensive de Yu Heng afin de retirer Kulis de son flanc gauche et de la placer a sa place, entre son lit et sa table de nuit. Puis il se leva et s'installa non loin de sa fenêtre afin de continuer de fumer. Il était soucieux. Dès qu'il venait dans sa chambre, c'était toujours la même chose. Il était hanté par son passé, pas ses agissements, par Kulis. Dès qu'il était ici, son moral chutait. Il était seul face à quelque chose d'imbattable. Enfin, pas imbattable. Mais qu'il devait battre par lui même. Son autre lui. Celui qui refuse d'avancer. Celui qui reste cloîtrer dans ses murs. Il devait se battre lui même. Se lancer dans un combat solitaire. Sauf qu'au bout, il n'y à pas de princesse. Mais bien des regrets, de la tristesse, mais aussi une forme d'acceptation de son état. Sa chambre était remplie de stigmate de ce combat contre lui même. Smitherson n'était qu'un pion finalement. Car même s'il arrive à le battre, qui lui promet d'être heureux après ? Qui lui dit qu'il ne chutera pas dans la folie ?

Cette chambre était l'antichambre de sa folie. La solitude était la pièce principale de ce combat. Rien ne fera changer son passé. Rien ne fera revenir les morts. Voila de quoi était rempli les nuits de Sven. De tristesse. De peur. De combats. De combats pour ne pas tomber dans le vide, ou devenir une personne qui, possédant un pouvoir important, en ferrait un mauvais usage. La lame ne demandait que cela. Ne pas retomber dans la folie, la colère, ne plus tuer, ne plus rester enfermé.

La dernière bouffée de sa cigarette le fit revenir à la raison. Il jeta sa cigarette par la fenêtre avant de retourner s’asseoir sur le lit. Puis tourna la tête vers Yu Heng en forçant un sourire.

Sven : J'espère que tu trouve les gâteaux à ton goût. Et je suis désolé si tu m'a parlé ou posé une question car je n'ai pas écouté ce que tu aurais pu dire.
Revenir en haut Aller en bas
Yu Heng Li
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 24
Date d'inscription : 26/11/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Geek
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]   Mar 18 Mar - 15:33





















 ❝ DTF ! ❞
DANS TA FACE !



Ok… Ok… Sven-sama était vraiment un DIEU ! Oui oui un dieu ! Il était d’une bonté extrême ! C’est avec des yeux émerveillés que le jeune garçon geek rentre dans la chambre du surveillant. Osef du désordre en fait, c’était la chambre de son surveillant chéri ! Sa putain de chambre ! Alors au diables les défauts, il s’en contre balançait !
« … Dans le meuble, à gauche, il doit y avoir un paquet de gâteaux… »

Meuble à gauche ? Pas de soucis, le message a bien été entendu ! Yu Heng sautilla jusqu’à meuble et chercha…. Un peu… beaucoup… longtemps ! C’était vraiment compliqué de trouver à manger dans un placard avec autant de choses ! Et puis tout était mélangé ! Linge, nourriture, magaziiiiiiine ?

Item d’un genre incoo nu_
Recherche…………….
Not found_
Enregistrement des caractéristiques_
Inconnues du sexe féminin_
Vêtements recens és sous_v étements trop court_

Ayant oublié un instant sa faim, il saisit magazine avec un air choqué. Non mais… ça existait des magazines comme ça ?! Avec des filles presque toutes nues qui font de graaaands sourires ? Beurk ! C’était vraiment sale !

« Senpai ? C’est quoi çaaaaa ? »

… Pas de réponse… Mais euh ! Lui, il voulait savo…. Oooooowh ! Mais ce sont des gâteaux salés dans le pot ! Hop ! On prend le pot ! Hey ! Mais pourquoi il y a des sous-vêtements ici ?! Non mais sérieusement, il y avait un petit souci de rangement ici !

Le ventre avait faim et réclamait à manger.  Ah oui, c’est vrai. Manger. Le chinois déblaya rapidement la table et une des chaises disponibles pour s’asseoir et commencer son festin. Hop on oooooouvre la boite à gâteaux ! Et…

Non mais c’était une blague ?!

A la place des gâteaux, il y avait des cigarettes ! Non mais ce n’était pas drôle du tout du tout du tout ! Allez, on essaye un autre pot… ENCORE DES CIGARETTES ?! Non mais où est passé la nourriture ?!

« Senpaiiiii ? »

Il fallait qu’il lui dise deux mots sur son rangement puisque finalement c’était la catastrophe ! Ne pas trouver de la nourriture c’est vraiment pas facile dans un espace comme sa chambre ! Allez, Répond Senpai, Yu a tellement de questions à te poser !

… Et non. Non. Monsieur ne répond pas. Pourtant il avait bien les yeux ouverts ! Owh ? Peut-être que lui aussi avait des bugs ? Aie aie aie c’est complexe tout ça ! Fait vite débugger son Senpai, sinon ça peut vite devenir catastrophe !

Vite faut lui donner un coup sur la tête !
Tiens, un oreiller !

ARMEZ LE COUP !

5… 4… 3…. 2… 1….

Bug système. Puis reboot. Une erreur qui arrive au mauvais moment alors qu’il y a un schéma moteur qui est enclenché et sur le point d’être exécuté. Redémarrage du système. Restauration des paramètres  et des actions en cours. Action motrice engagée...

« J'espère que tu trouves les gâteaux à ton goût. Et je suis désolé si tu m'a parlé ou posé une question car je n'ai pas écouté ce que tu aurais pu dire. »

Action motrice réalisée. Le coup partit rapidement, sans aucun contrôle. Le doux coton de l’oreiller et les plumes heurtèrent avec FINESSE et DELICATESSE le magnifique visage de Monsieur Sven-sama. Ouais. Mais le coup était fort. Et le coup fit tomber en arrière le cher surveillant sous les yeux ébahis de son discipline.

« Owh mince ! Désolé je croyais que vous aviez buggé ! Du coup je me suis permis de vous débugger mais moi j’ai bugger au milieu et du coup ça fait bug sur bug sur bug sur bug ! C’est génial hein ?! D’ailleurs, le rangement c’est vraiment pas génial chez vous hein ! J’ai trouvé ça… ça… ça… »

Et au fur et à mesure qu’il rajoutait des « ça » il mettait sous le nez du Suédois ses découvertes lors de sa chasse au trésor. D’ailleurs, son trésor, il ne l’avait toujours pas trouvé hein ! Toujours pas trouvé à manger ! Mais c’est qu’il commençait à se faire faim !

« J’ai trouvé touuuut ça ! Et même pas à manger !  C’est une HONTE ! UNE HOOOOOOONTEUH ! Vous m’aviez pourtant dit le placard de gau… »

Euwh…

Yu Heng se stoppa dans sa phrase brusquement. Se retourner… douuuuucement… regarder le placard… douuuuuucement…

L’autre gauche. En fait…. C’était à l’autre gauche. Il n’avait pas regardé le bon placard bien évidemment. L’autre gauche… Ouais… la droite quoi. Et le bon placard qui était là, vraiment à gauche et qui devait vraiment contenir de la nourriture. Ce putain de placard de gauche qui se moquait de lui silencieusement et qui semblait dire :

BOULET !


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Sven Alexanderson
avatar
Nombre de messages : 73
Age : 27
Date d'inscription : 27/10/2013

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]   Lun 24 Mar - 2:41

Sven : J'espère que tu trouves les gâteaux à ton goût. Et je suis désolé si tu m'a parlé ou posé une question car je n'ai pas écouté ce que tu aurais pu dire.

Un oreiller. Un visage. Une rencontre. Le suédois n’eut le temps de ne rien faire. La phrase finie, le visage tourné dans la mauvaise direction, et un Yu Heng avec un l'oreiller dans ses mains. Le choc, lié à la surprise, fit tomber la tête du surveillant sur le lit, avec mention spéciale pour le dos de son crâne, qui vint dire bonjour au mur. Heureusement qu'il était assis, pensa t-il au moment de reprendre un peu ses esprits.

Yu Heng : Owh mince ! Désolé je croyais que vous aviez buggé ! Du coup je me suis permis de vous débugger mais moi j’ai bugger au milieu et du coup ça fait bug sur bug sur bug sur bug ! C’est génial hein ?! D’ailleurs, le rangement c’est vraiment pas génial chez vous hein ! J’ai trouvé ça… ça… ça…

Yu Heng pensait qu'il avait buggé ? Mais il n'était pas un ordinateur, pensa Sven. Et le chinois avait lui aussi « bugger », d’où cette situation quelque peu cocasse. Le surveillant ne comprenait pas grand chose aux termes employés par Yu Heng au cours de cette journée. PV max, bugger, voilà des termes qu'il n'avait que peu entendu, voir pas du tout.

Tandis que Sven tenta de démêler son esprit tout en se relevant, le chinois fit un inventaire de sa chambre, en lui mettant sous le nez ses magazines, des sous-vêtements féminins pour la plupart déchirés ou très courts, et un nombre astronomique de cigarettes. Tout sauf la nourriture recherchée. Le suédois réfléchissait aux meilleurs façons d'expliquer ce que tout cela faisait dans sa chambre, afin de ne pas le choquer. Mais Yu Heng prit la parole.

Yu Heng : J’ai trouvé touuuut ça ! Et même pas à manger ! C’est une HONTE ! UNE HOOOOOOONTEUH ! Vous m’aviez pourtant dit le placard de gau…

Le surveillant suivi le regard du chinois, qui se rendit compte qu'il regardait la mauvais côté du placard. Sven tapa sa main droite sur son front avant de commencer à déblayer tout ce que Yu Heng lui avait jeté dessus. Il rangera le tout plus tard. Ou pas.

Le suédois se leva tout en mettant sa main gauche au niveau du dos de son crâne. Celui qui a rencontré le mur. Après avoir mit son autre main dans les cheveux de Yu Heng et lui avoir dit d'aller s’asseoir, il alla jusqu'au placard, ferma le mauvais côté et ouvrit le bon, et regarda ce qu'il lui restait en termes de gâteaux. Un paquet. Cela ne ferra pas un « repas » pour deux personnes. Sven le prit et ferma son placard avant de se diriger vers la table et d'ouvrir le paquet. Un fois assit, il en profita pour allumer une cigarette et regarda Yu Heng. Comment allait-il faire pour suivre les cours ? Il lui faudra certainement de l'aide. Ou tout du moins quelqu'un de le supporter et de le soutenir. Quelqu'un capable de la calmer quelque peu. Existait-il quelqu'un dans ce lycée capable de tenir le chinois ? Sven l’espérait, il avait suffisamment donné avec Hendrik. Ce jeune chinois était comme lui. Imprévisible, intenable. Mais bon, dans le lycée il aura des occasions pour se calmer. Enfin Sven l'espérait.

Le surveillant prit un gâteau et commença à le manger. Il s'était encore perdu dans ses pensées. Cela était le cas de plus en plus souvent. Sven regarda Yu Heng et lui lança un sourire.

Sven : Alors, les gâteaux sont à ton goût ? Ah, et tant que j'y pense … Tu veux dire quoi par PV max et bugger ? Nous ne sommes pas des ordinateurs à ce que je sache.
Revenir en haut Aller en bas
Yu Heng Li
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 24
Date d'inscription : 26/11/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Geek
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]   Mer 26 Mar - 8:29





















 ❝ Zzzz ❞
Yé bien manyé !



Bon bah… Senpai ne semblait pas trop en colère vu qu’il n’avait rien dit de spécial ! C’était cool ça ! Tout était supe génial aujourd’hui ! Il était arrivé dans un super lycée ! Et il avait trouvé un super Sensei ! Super génial non ?

Hop ! Le voilà assis le Monsieur Yu ! Et il attendait les gâteaux … qui étaient bien dans le placard de gauche ! Enfin, il n’avait pas fait exprès ! Lui il avait regardé à l’endroit qui lui semblait être la gauche. Bon il s’était trompé ! Mais c’était vraiment dur de différencier sa gauche et sa droite, sérieusement ! Mais bon ! L’essentiel, c’était qu’il y avait à manger !

Miam miam miam ! Sans plus attendre, il se jeta sur  le paquet et ce qu’il y avait à l’intérieur. Dit-donc ! Ce qu’ils étaient bons ces gâteaux ! En manger un… Deux… trois… Un derni… non un avant dernière… Un avant dernier encore ! Owh et un dernier pour la rooooute ! Juste un dernier ! Et encore un ! Et…

Oups. Il n’y en a plus. Yu Heng leva les yeux vers le surveillant. Double oups. Lui, il n’avait pris qu’il seul gâteau. Triple oups. Et puis il ne pouvait pas lui redonner, il les avait bien mangés. Quadruple oups. Mais bon… Vu qu’il ne disait rien… peut-être qu’il n’était pas en colère ? Sans doute pas.

Le chinois bailla dans le silence de la pièce. Puis bailla une nouvelle fois. Fatigué. Exténué. Et puis, il y avait le lit de Sven-Senpai qui le regardait… Bon allez, juste quelques minutes !

Il se leva et sauta s’allonger sur le lit. Juste quelques minutes dessus ! Juste pour se reposer ! Pas fermer les yeux ! Juste être dans quelque chose de… moy…Moelleux ! Pas.. f…erm…er les…

Zzzzzzzzz.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Sven Alexanderson
avatar
Nombre de messages : 73
Age : 27
Date d'inscription : 27/10/2013

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]   Lun 7 Avr - 4:29

Tel un enfant, Yu Heng s'était endormi. Sven l'avait laissé faire. Il l'avait laissé manger tout le paquet de gâteau, et laissé partir s'allonger. Et maintenant le jeune chinois dormait à point fermé, tel un bébé. Les comparaisons enfantines ne manquèrent pas de fuser dans l'esprit de Sven, qui se demandait vraiment comment Yu Heng allait faire dans ce lycée pour suivre les cours et ne pas avoir d'ennui. Mais bon, ceci n'était pas de son ressort, il n'allait pas rester constamment derrière lui pour le surveiller. Et le temps s'écoula lentement mais sûrement.

Le surveillant finassa sa cigarette avant de se lever et de s'approcher du chinois. Il lui avait laissé une vingtaine de minutes de repos, c'était désormais l'heure du réveil. Sven secoua doucement le jeune chinois, qui ne donna aucun signe de réveil. Que faire ? Le frapper ? Lui crier dans les oreilles ? Cela marchait avec Hendrik, alors pourquoi pas avec lui. Le suédois regarda le chinois avant de se dire que cela n'allait pas être le plus efficace. Que faire …

Sven réfléchissa aux meilleurs moyens de le réveiller en douceur, sans pour autant trouver de solutions lui convenant. La seule plausible était de le porter jusqu'à sa chambre. Nounou Sven allait rentrer en action. A cette idée, le surveillant tiqua. Lui, un ancien mafieux, allait ramener un marmot dans sa piaule. Son univers avait décidément bien changer.

Il prit donc Kulis et sortit de sa chambre, en la fermant à clé. Puis il se dirigea jusqu'au bureau des surveillant afin de voir dans quelle aile et chambre était assigné Yu Heng, et ainsi prendre le double de la clé en conséquence. Aile Nord. Chambre à attribuer. Sven prit donc une clé au hasard d'une chambre encore non attribuée, et retourna en direction de l'aile Ouest et de sa piaule.

En ouvrant la porte, le suédois découvrit la pièce dans le même état qu'à son départ. Rien n'avait changé. Même pas la position du chinois. Sven se rapprocha du corps et souffla un grand coup. Cela l’embêtait de faire cela, mais il n'avait pas le choix. Il prit Yu Heng délicatement afin de ne pas le réveiller et l'installa bien dans ses bras. Le chemin vers l'aile Nord allait être long …

Après avoir refermer sa porte, non sans mal, le suédois entama son périple en direction de l'aile Nord. Périple périlleux car il ne voulait pas réveiller le chinois. Mais avec les mains prises ce n'était pas simple non plus. Bref, c'était la merde. Après une bonne dizaine de minutes, le surveillant vit la fin du voyage. Une chambre vierge. Il le déposera la, en attendant qu'une chambre lui soit réellement attribuée. Avec énormément de mal, il réussit à ouvrir la porte et alla déposer délicatement le chinois sur le lit. Pour la couette, il se débrouillera ce n'est pas moi qui ira le border, pensa le surveillant. Puis il tourna les talons en laissant une clé sur la table de nuit. La clé de la chambre. Avec un petit mot que Sven écriva en trente secondes à peine, le temps de s’asseoir et de sortir de sa poche un crayon et un petit pense bête : Pense à ramener la clé au bureau des surveillants demain. Le suédois sortit donc de la pièce et la ferma à clé. Puis retourna dans sa chambre en ayant fait un détour par le bureau des surveillants afin de déposer le double des clé.

De retour dans sa piaule, le suédois se déshabilla, déposa Kulis, éteignit sa grande lumière avant de s'allonger sur son lit. Cette journée avait été particulière. Ce Yu Heng était particulier. Dans le bon sens du terme, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Waaaw ! J'adooore ce lycée ! [PV Sven]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Hors RPG :: RPs finis/abandonnés :: TOUS RPS AVANT FERMETURE-