AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Introduction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mizore Shirayuki
avatar
Nombre de messages : 359
Age : 25
Localisation : Auvergne
Humeur : Perverse.
Date d'inscription : 08/04/2011

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Yuki Onna
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Introduction   Mer 18 Déc - 12:20

Vacances... Enfin...

Une libération plus qu'attendue par la totalité des élèves, qui n'attendaient que cela. A eux le ski, la neige, avec leurs familles. Mais pas pour tout le monde. Vous, vous êtes restés au lycée. Par choix ou par obligation, peu importe, mais vous êtes la.

Dans l'ensemble, le lycée est quasi désert. Il reste peu de monde à l'intérieur de ce kekkai. Même Vika, la chef du Comité, est rentrée chez elle. Elle n'aurait peut-être pas du... Vous êtes seuls, ou en compagnie de quelques amis aussi malchanceux que vous. L'équipe administrative aussi est réduite à son plus minimum effectif.

Histoire decoller à l'ambiance de cette période, le temps s'aligne sur la saison, et le froid et la neige s'installe. Rien de plus normal, dites vous. Mais il fait quand même vachement froid. Vous vous couvrez de plus belle, sans rien dire.

Jusqu'à ce que le proviseur vous convoque, tous, dans le gymnase. Comme toujours, on ne voit pas grand chose de lui, mais son regard vous semble plus sombre que d'habitude, et il a l'air agité. Sa voix grave et mystérieuse resonne dans le gymnase comme s'il vous parlait directement:


"L'heure est grave, mes chers élèves. Quelqu'un, ou quelque chose, cherche à me pousser dans mes derniers retranchements. Le climat actuel n'est pas de mon fait, malgré ma maitrise sur le kekkai.

-Il marque une pause.-

Il fait froid, trop froid. Et surtout, le kekkai est bloqué. De la glace recouvre la sortie et recouvre immédiatement tout portail que je tente de créer -note du mj : pas de la glace de pd- . Et je pense que la situation risque d'empirer de jour en jour.

En vérité, je pense que cette situation a pour seul but de me faire capituler, en mettant fin au kekkai, ce qui révélerait notre existence au monde humain, et déclenchant ainsi une guerre. C'est donc ma solution de dernier recours, si je ne trouve aucune solution d'ici là.

Je vous enjoins donc à la prudence des plus totale, il reste encore des ennemis de la paix entre nos murs. Si vous remarquez quoique ce soit d'anormal, en dehors du froid, prévenez un membre de l'administration. Et couvrez vous."


L'annonce fige complètement l'assemblée, et il part avant que les questions fusent. S'être fait coincer ainsi ne l'enchante déjà guère.

Mais pour vous, qu'en est-il? Qu'allez vous faire? Le froid mordant, la glace traître et le fourbe givre se sont déjà installés partout autour de vous.
Revenir en haut Aller en bas
Flandre A. Scarlet
avatar
Nombre de messages : 204
Age : 21
Date d'inscription : 15/04/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Vampire inférieur
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Introduction   Mer 18 Déc - 13:27

Depuis peu le manteau de l'hiver s'était installé. La petite princesse à l'âme torturée, n'ayant le coeur à quitter la place, était restée. D'une par pour Jimena qui la manderait possiblement. Mais également pour garder un indéfectible contact avec Lyra et Samui. Elle apprit par la douce enfant à la robe corbeau, qu'elles s'éloignaient quelques temps de Yokai. La dernière affaire fut si pénible, leur alliance était frêle et la pauvre était effondrée de son inutilité au champ de bataille. Si bien que dans sa lettre elle dit clairement qu'elle partait s'entrainer et revenir aussi forte et vaillante que notre vampiresse qui l'avait fort inspirée. Flandre rêvait de retourner aux bois murmurant comptines enfantines et rires d'antan. Elle désira jouer de nouveau dans la neige, à cache-cache et au loup, avec sa chère sœur. Elle fabula d'y revenir à nouveau, pleurant presque d'en être encore incapable de par sa faiblesse immonde.

A quoi avait bien servit ses années d'expérimentation ? Et ce sans noir en elle qui avait agit tel un virus en lui donnant puissance contre raison ? La pseudo Kobato Shuzen n'était alors qu'un échec de plus, cuisant, pensant que Flore méritait infiniment plus sa place qu'elle.  C'est avec ce genre de funestes pensée qu'elle s'était vêtue chaudement, bien qu'elle ne ressente le froid, et qu'elle gagna le gymnase. Étrange se dit-elle. Le directeur l'avait faite quérir comme tant d'autres. Était-ce justement le temps de réunir le bétail dans une cage ? Que ce soit pour des félicitations de la victoire dernière ou un discours classique et barbant. Elle ne douta de son auguste orateur mais ne s'empêcha pas de se faufiler pour trouver son amie, Jimena.

La gagnant à l'odeur et la saluant légèrement d'une main. Comme toujours, Petit Vampire faisait preuve d'une énorme facétie. Sa tenue le prouvant (sans le carillon). Flandre était ainsi, une enfant toujours surprenante et osant tout. On la disait folle, s'était là la pure vérité alors elle exposait cela. Soudain, le grand homme dit les mots qu'il ne fallait pas. Pouvant provoquer la panique. Flandre prit alors la main de son amie dans la sienne pour les sceller, par prudence. Si le kekkai venait à tomber, alors Jim serait possiblement en grand danger. La folie des hommes pourrait la frapper en plus de celle des êtres belliqueux qui rôdaient. Ses rubis sanglants reluisirent un fugace instant, témoin de son humeur massacrante.

« Reste avec moi Jim, je te protège. Tu auras ton Noël. »

Si Petit Vampire ne souffrait de la morsure du gal, du moins la ressentir, son frêle et chétif corps pouvait toujours s'engourdir, comme ses ailes déjà presque inutiles. Elle prenait un risque en prenant Jimena avec elle, celle-ci pourrait être une cible de choix mais rien ne garantissait qu'en d'autres bras elle soit plus en sécurité. Et puis, la blondinette était assez paranoïaque ces temps-ci. Elle fabulait sur de possibles assauts de ses innombrables ennemis. Le fait qu'elle ait prit le partie de l'humanité et du comité lors de la dernière invasion monstrueuse, ne pouvait que la faire montrer dans le top des cibles prioritaires de l'organisation maléfique. Rose étaient la plus dangereuse mais Flandre se révélait sans peur et sans reproches, toujours forte d'apparence.

Et pourtant rien ne l'empêchait de se faire la malle pour se terrer en son antre inviolable. Le fait étant que Jimena devait vivre et qu'elle avait promit de la protéger. Elle ne lui demandait jamais son avis, décidément Flandre restait la même au fond, dangereuse pour tous et bien folle de tout risquer chaque jour. Sa main serrait celle de son amie qui ne pourrait sans défaire, signe qu'elle était sérieuse d'emblée. Cette fois-ci elle n'attendrait pas qu'une grosse Gertrude grogne et montre les crocs. Son sceptre maudit était de la partie également, elle ne s'en séparait plus lorsque le lycée perdait de sa sécurité interne. Cette sorte d'aiguille d'horloge tordue passait pour simple morceau de son attirail féérique.


Dernière édition par Flandre Scarlet le Ven 20 Déc - 15:29, édité 1 fois (Raison : Changement de l'image pour la tenue de Flan ><)
Revenir en haut Aller en bas
Adam Mayers
avatar
Nombre de messages : 110
Age : 25
Date d'inscription : 10/04/2012

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Lycanthrope
Karma:
90/200  (90/200)

MessageSujet: Re: Introduction   Jeu 19 Déc - 5:52

Adam était revenu à l'école une dizaine de jours plus tôt, et il ne s'y sentait pas vraiment très bien. Il avait tergiversé des jours durant quant à la méthode dont il allait bien pouvoir signaler à Vika qu'il était vivant et en bonne santé mais aucune ne lui avait semblé appropriée. Il était trop direct, trop indirect, trop lâche ou trop couillu pour sa dame, et cela risquait de lui jouer un tour très amer. Alors, il s'était ravisé.

La seule personne au courant de son retour était Becka, qu'il avait bien évidemment omis de prévenir de son départ. Il s'était pris une volée de reproches qu'il avait encaissés sans broncher, en préparation pour ce qu'il allait sans doute prendre de la part de Vika. Une branlée du feu de dieu. Il n'avait pas osé parler à Noïd, était allé au minimum syndical de cours et avait présenté ses excuses aux enseigants concernés. Aucun n'avait été trop curieux, mais Adam s'était bien décidé à rester pendant les vacances, et à prendre enfin Vika entre quatre yeux pour lui avouerce qui s'était passé ces vacances-là.

C'est ainsi que, le premier lundi des vacances, il était allé la voir dans son bureau au club d'arts martiaux, et qu'il avait découvert... qu'elle était rentrée. Coïncidence douloureuse ou non, le souvenir de sa belle se battant avec son paternel - et de ce qui avait suivi cet affrontement - lui donna un désagréable pincement au coeur. Soit elle ne voulait pas le voir, soit il avait encore foiré son coup, et il faudrait qu'il fasse extrêmement attention à ne pas se faire émasculer lors de leur prochaine rencontre.

Un peu penaud, transi par le froid d'hiver qui était arrivé d'un coup, un seul, sur le Kekkai, il avait vaqué à ses occupations. S'entraîner. Maîtriser sa colère. Soigner ses blessures à l'égo et surtout, rattraper les cours qu'il avait manqués. Il avait l'impression d'être un abruti total. Il allait avoir 21 ans dans deux mois et il peinait à comprendre les mathématiques de deuxième année. Le moral dans les chaussettes, très loin des considérations festives de la période de Noël, la convocation du directeur dans le gymnase n'améliora pas son humeur morose.

Le contenu de son discours en revanche... le fit sourire. Adam aimait le froid. C'était la meilleure période pour sa fourrure et également le temps où toutes les odeurs étaient gelées. Il devait mettre en place tellement de parades de chasse qu'il s'en perfectionnait jusqu'au bout des griffes.

Détail mis à part, il n'avait pas le droit de chasser sur l'académie.

En revanche, ce froid-là n'était pas normal, et encore moins agréable. Les seuls qui semblaient ne pas s'en formaliser étaient les élémentaires d'eau, même Becka était tombé malade. Et notre géant roux, enroulé dans un col montant vert kaki était condamné à avoir le nez tout rouge. Un énorme rêne mal luné au milieu d'une assemblée relativement allégée de monstres apprentis.

Il laissa son oeil unique balayer le petit groupe d'élèves, cherchant un visage connu. Jimena était là, mais elle semblait bien entourée. Noïd... il ne le voyait pas, pas encore. Peut-être un peu en retard. Il avait entendu dire qu'il avait mis une rouste monstrueuse aux membres de l'antithèse lors de l'affrontement précédent. Il était peut-être rentré chez lui pour Noël.

Chez lui.

Depuis quand un ange banni avait un "chez lui" ?

Blasé, il enfonça le bas de son visage dans son col roulé. L'odeur de sa propre peau le rassura un peu. Avec son nez encombré, il ne sentait rien d'autre que ses germes, et cela commençait à lui courir sur les nerfs.
Revenir en haut Aller en bas
Priecia Ark
avatar
Nombre de messages : 191
Age : 24
Localisation : Au bord du lac à lire un bouquin ou à manger des bonbons :p
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 01/03/2011

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Barbare
Karma:
90/200  (90/200)

MessageSujet: Re: Introduction   Ven 20 Déc - 11:49

Quel magnifique temps ! De la neige, un grand froid, et peu de monde au lycée ! La jeune bibliothécaire du lycée avait décidé de rester dans sa chère deuxième maison qui était devenue sa maison principale. En dehors de ces murs, personne ne l’attendait, personne n’avait besoin d’elle. Alors elle était restée, bien au chaud, et surtout, elle pouvait se morfondre sur elle-même de sa misérable existence ces temps dernier. Après l’histoire d’Halloween, elle avait continué à flirter avec le beau Jotarô, mais celui-ci lui avait soudainement expliqué qu’ils ne pourraient jamais être ensemble, sans donner plus d’explication à la jolie blondinette. Les arbres de la forêt proche de Yokai avait bien apprit ce qu’il lui était arrivé étant donné qu’elle avait passé ses nerfs là-bas.
Mais en dehors de cela, elle avait été plutôt calme, et s’était assez bien remise, du moins en apparence. Elle était en réalité totalement ravagée, et passer des vacances de noël loin de tout n’allait certainement pas l’aider ! Cette démone avait beau être plus puissante qu’avant, elle avait toujours du sang humain qui coulait dans ces veines, et c’est cette partie qui lui dictait en ce moment ses sentiments, la faisant parfois s’effondrer en larmes en plein milieu d’une journée de travail. Bon nombre d’étudiants l’avaient vu partir se cacher dans son bureau après une subite éruption de larmes sur ses jolies joues couleur pêche.

C’est donc avec un poignard dans le cœur qu’elle avait prit la décision de rester au lycée pour les vacances. Elle avait assisté, depuis la fenêtre de sa chambre et de son bureau, au départ des nombreux élèves qui rentraient dans leur famille, et avait presque poussé un soupir de soulagement lorsqu’elle avait apprit le nombre d’étudiants restant. Il n’y en avait qu’une petite poignée.

Sa journée avait plutôt bien commencé. Emmitouflée dans son manteau, son bonnet sur la tête et son écharpe autour du cou. Habituellement, elle n'avait pas besoin de se couvrir autant, ce froid n'était pas habituel, mais elle était tout de même sortie, risque de tomber malade. Elle était allée s’installer dans un coin du toit pour admirer et profiter de la neige qui tombait en masse depuis plusieurs jours. Elle avait d’ailleurs trouvé cela un peu bizarre, mais sans s’en inquiéter d’avantage. Elle entendit des pas dans son dos. On venait lui annoncer que le directeur réunissait tout le monde dans le gymnase pour faire une annonce importante. Les yeux ronds, la jeune femme était descendu jusqu’au gymnase pour voir ce qu’il y avait de si important.
Elle écouta le discours, impassible, mais surtout très inquiète. Pour ces vacances, elle sentait qu’elle n’aurait encore pas de repos, comme aux vacances d’halloween. Qu’allait-il encore leur arriver ? La dernière fois, un vaisseau était sortit de nulle part, elle s’était battu contre des plantes, des hommes-plantes, des androïdes. Que pouvait-elle bien affronter cette fois ?

Cette fois encore, il semble que ce soit de nouveau ces partisans de la révélation de l’existence des monstres qui frappent. Elle avait eu affaire à eux déjà plusieurs fois, et Jotarô l’avait prévenu qu’ils essaieraient jusqu’à ce que le Kekkai cède. S’il fallait se battre, elle se battrait, aussi bien pour protéger les autres que pour se concentrer sur quelque chose.

Elle n’était pas très loin d’Adam (qu’elle ne connait pas d’ailleurs), et chercha un visage connu dans le groupe. Jimena, Areku, eux-aussi était là, une nouvelle fois. Décidément, c’était toujours les mêmes personnes qui se retrouvaient à devoir combattre !

Elle s’apprêtait à poser une question lorsqu'elle vit que le directeur était déjà sortit. Bon, tant pis pour la question. Que devaient-ils faire à présent ? Se mettre sur ses gardes, s'était plutôt vague, et elle avait comme une mauvaise impression. Ils étaient surement plus près que ce que le directeur pensait...  
Revenir en haut Aller en bas
Greg Ogramann
avatar
Nombre de messages : 357
Age : 31
Localisation : Devant Mon Clavier
Humeur : Atrabilaire
Date d'inscription : 02/01/2013

†Fiche Personnage†
Level: S
Race de Monstre: Reflet ambulant
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: Introduction   Dim 22 Déc - 13:14

Et dire qu'on prétendait qu'il faisait froid dans les pays germaniques... Greg ne quittait plus son cache-nez ni sa grosse paire de moufles. Avec sa doudoune rembourrée rouge, il prenait des airs de père noel bedonnant lorsqu'il circulait à l'extérieur. 

Froid... Vraiment froid !

Il regrettait l'appartement petit mais douillet de ses parents dans ces moments là. Une couverture sur les genoux, il aurait empoigné un chocolat chaud bouillant en regardant le traditionnel arbre de Noel clignoter de toutes ses lumières clignotantes. Chaque année avant, il enroulait les guirlandes électriques autour du sapin, ses gants lui permettant d'éviter les inévitables écorchures dues aux épines, pendant que son père s'occupait des bredele et que sa mère partait emballer les cadeaux "discrétement."

Avant son hospitalisation. Et avant qu'il soit ici.

C'était loin, l'Allemagne. Les billets étaient chers. Et surtout, ce n'était sûr pour personne qu'il s'en aille tant qu'il ne se controlait pas. Aussi se retrouvait il encore coincé dans ce lycée, esquissant un grimace de nostalgie à chaque conifère enneigé qu'il voyait. Par moments même le rhume lui était agréable, lui rappelant les hivers d'antan. Et puis il se mouchait, et grimaçait en sentant l'air gelé lui envahir les poumons. Par moments, seulement. Mais peut-être l'an prochain pourrait il rentrer et fêter un Noel normal. Normal, quel doux mot.

Aussi quand le directeur convoqua les élèves et discourut sur la situation climatique, Greg mit quelques secondes à réaliser. Coincés ici. Kekkai incontrolable. Froid non controlé. Un chantage pour révéler l'existence des yokai aux humains.

C'était... déstabilisant pour le moins. Le dopplegranger savait de première main que le directeur pouvait créer des kekkai à volonté - le domaine de Vika en était un, donc pourquoi ne se contentait-il pas de créer un refuge temporaire où mettre à l'abri les élèves le temps que la crise soit résolue ? Serait-il possible qu'il ne soit plus du tout possible de controler les kekkai dans l'enceinte ? Il regretta briévement que Vika ne soit pas là pour vérifier son hypothèse.

Mais le directeur était déjà reparti, laissant un Greg perplexe au milieu des autres élèves en train de s'agiter. S'ils n'étaient pas paniqués, l'inquiétude planait dans l'air. Il en faudrait peu pour transformer cette foule en meute de monstres dangereux. Pourquoi Vika n'était elle pas là ? Lui n'avait rien d'un meneur d'hommes. Il ne pouvait rien faire pour cela.

Il n'avait pas les pouvoirs ou les qualités  pour rassurer ou protéger les élèves. Mais il pouvait au moins enquêter sur le phénomène ; peut-être trouverait-il des élèments pouvant aider à éradiquer le danger.

Qui disait froid et glace disait élémentaire de glaces. Yuki-Onna. Il entreprit de faire sortir les élèves de la salle, compulsant mentalement les dossiers des élèves qu'il connaissait. Sitôt la salle évacuée, il filerait interroger l'un d'entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Milander Hearthorn
avatar
Nombre de messages : 149
Age : 97
Date d'inscription : 07/10/2012

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Sorcier
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Introduction   Lun 23 Déc - 5:39

Noel. Enfin ces périodes de l'année ou l'on pouvait se bâfrer goulûment prêt de l’âtre. L'occasion pour le père de Milander de cuisinier sa spécialité : Le chaudron de Hearthorn. Une potée gouleyante qui laissait l'estomac proche de l'explosion. Les étrangers qui tentaient le test finissaient toujours par s'humilier, re-remplissant le chaudron de leur infortune.

L'anglais avait découvert un hibou congelé à sa fenêtre en se levant. Surement une attention charmante de son oncle qui refusait définitivement l'utilisation d'internet. La missive accrochée à la patte du pauvre animale était un bâtonnet de papier aussi fragile que du verre. Il avait broyé le message en fine poussière blanche en tentant de l'ouvrir.

Ce fut le premier indice qui indiqua au sorcier que le temps n'était pas naturel. Il déposa sa glace au hibou prêt du radiateur et se rendit au gymnase ou le directeur lui apporta des nouvelles capitales. Il songea au Kekkai, réalisant qu'il n'avait jamais vraiment comprit le fonctionnement de cette barrière magique. L'idée qu'une nouvelle menace rodait sur l'école ne surprit absolument pas Milander, qui réalisa que le meilleur moyen de passer le temps tranquillement était d'aller en cours.

Il savait qu'il aurait du investir dans un billet d'avion pour rentrer en Angleterre. Sa famille lui manquait. Et le message infructueux que lui avait apporté la chouette l'avait laissé frustré, décu et soucieux.

A vrai dire, ce n'était pas le froid qui inquiétait vraiment le grand blond. Il avait prévu l'hiver et enchanté son écharpe pour l'aider à résister aux basses températures. Ca lui évitait d'entasser mille couches de vêtements pour finir à grelotter dans la sueur de sa parka. Le vrai problème restait la nourriture. La tempête pourrait durer des semaines, des mois ! Les gens réaliseraient bien assez tôt que les ressources n'auront cesse de s'amenuiser. Et lorsque les frigos seront vides et le kekkai brisé, le monde pourra enfin découvrir le Lycée Yokai, la fameuse école ou les élèves doivent se manger entre eux pour survivre.

Mais Milander avait une idée. Sa meilleure arme serait le chaudron des Hearthorn.

D'autant qu'il ne pouvait pas laisser les fêtes être éclipsées par l'influence maléfique d'un géant enrhumé ou d'un élémentaire de glace givré. C'était encore à lui de sauver Noel.
Revenir en haut Aller en bas
Sacha Ivanovich
avatar
Nombre de messages : 63
Age : 20
Humeur : GeyGey..
Date d'inscription : 18/11/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Dévoreur de Rêves
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Introduction   Ven 27 Déc - 17:46

Sacha était présent tout le long du speech, du coté personnel bien sur. Il était resté au lycée, où pouvait-il bien aller après tout ? Il n'avait aucun contact à l'extérieur et ne s'autorisait quelques rares courtes sorties pour s'acheter des clopes et autres besoins que le lycée ne couvrait pas. Il soupira longuement en sortant du gymnase, il avait reçu des instructions très claires de la part de ses supérieurs. On devait protéger les élèves et participer à l'effort commun en essayant de trouver un moyen de se sortir de cette isolation. Heureusement pour lui le froid n'était pas du tout un problème, il ne le ressentait pas après tout, c'était grandement plus chiant quand il s'agissait d'essayer d'allumer une clope, même le zippo avait du mal à créer une petite flamme.

Il jeta un œil aux élèves sortant de l'édifice pour rejoindre les bâtiments principaux tandis que que ses pas s'enfonçaient dans la poudreuse. Malgré son indifférence affiché, il espérait que les choses se termineront rapidement, car qui dit isolement, dit panique et conflit interne, surtout si on sait que le responsable de tout ça est dans le lycée. Et un conflit entre humains ça se gère, mais entre deux monstres, surtout puissant. Même son autorité de CPE ne pourrait rien faire, et pour ce qui est de sa force il valait mieux oublier, accepter l'aide du comité.. Le dévoreur de rêves ne les pensaient pas capable de gérer tout les élèves, même si leur nombre était réduit, surtout que leur chef était aux abonnés absents.

Bon ! Il fallait tout de même faire quelque chose non ? Il était pas ici pour se rouler les pouces, il était CPE bordel. Il prit une grande inspiration, l'air gelé s'engouffra jusque dans ses poumons, et même si il n'en tirait aucune douleur, il sentait bien ce froid en lui. C'est vrai qu'on se les gelait grave.

Sacha mit les mains dans les poches de sa veste et se lança à la recherche de quelconque réponses sur le pourquoi du comment et peut-être essayer de rassurer deux trois élèves à la volé(tte) après tout ils n'étaient pas tous des monstres sanguinaires sans peur et sans reproches. C'était l'un des autres facteurs de l'isolement, même en groupe des individues ne pouvait échapper à l'auto destruction, être loin de sa famille et amis, tout ça dans un environnement assez agressif (et il ne parlait pas seulement du temps.). Pas pour rien qu'il avait fait science humaine le CPE.
Revenir en haut Aller en bas
Jimena Jewel
avatar
Nombre de messages : 218
Age : 23
Date d'inscription : 19/04/2011

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Sorcière
Karma:
130/200  (130/200)

MessageSujet: Re: Introduction   Sam 4 Jan - 17:37

Ca commençait toujours pareil. Le même schéma, encore et encore. Une journée banale, qui commence plus ou moins bien. Cette fois-ci, Jimena était déjà bien déprimée. C'était bientôt noël, et elle ne rentrerait pas à la maison. Son père avait trop de boulot, comme toujours. Et puis il n'était même pas au Japon, il était partie elle ne savait ou pour un voyage d'affaire, l'abandonnant ici. C'était injuste. Peu de gens allaient rester au lycée durant les fêtes, d'ailleurs les bâtiments s'étaient rapidement vidés. La délaissant seule avec elle-même. C'était injuste.

Un peu déprimée aussi par ce temps, trop froid à son goût. En bonne petite frileuse, elle s'était dit qu'elle laisserait tomber les balades habituelles autour du lycée pour quelques jours, trouvant qu'il faisait excessivement froid. Elle ne trouva toutefois rien d'anormal à ces températures, après tout c'était l'hiver et elle était frileuse. Elle resterait dans sa chambre. Ou se baladerait dans le couloir. C'était nul comme programme.

Et c'était même pas le pire. Au moment de l'annonce, Jimena était dans sa chambre, s'attaquant à ses devoirs, ainsi elle serait tranquille pour le reste des vacances (disons plutôt qu'elle s'ennuyait tellement qu'elle a décidé de bosser, même les maths, c'est dire). Son coeur accéléra, le Directeur n'invitait pas tout les élèves à se rendre au gymnase seulement pour souhaiter un joyeux noël et de bonnes fêtes. Quelque chose se tramait, encore. Décidément ce lycée était un nid à problème. Peut-être... Peut-être devait-elle envisager plus sérieusement d'en parler à son père. De lui expliquer. Mais si elle lui disait tout ce qu'elle avait vécue depuis qu'elle était ici, il aurait probablement encore plus peur des monstres et donc de elle. Elle avait peur de le perdre encore plus que maintenant. Mais peut-être qu'elle pourrait lui sortir une excuse bidon et demander à changer d'école. En vérité elle doutait fortement qu'elle soit capable de faire ça. Enfin elle ne voulait plus y penser...

Elle se calma avant de regarder dehors. Neige, vent glacial, pas envie de sortir. Mais elle ne pouvait décemment pas attendre ici sans savoir de quoi le Directeur voulait entretenir les élèves. Alors elle fit comme tout le monde, elle mit des couches et des couches de vêtements. Des collants bien chaud par dessous son jean, une nouvelle paire de chaussette, des bottes, un débardeur, un t-shirt, un gilet, un sweat et son manteau. Echarpe, bonnet, gant. Dieu qu'elle détestait se sentir engoncée dans ses vêtements. Fin prête, elle se rendit au gymnase.

Peu de monde et quelques têtes qu'elle reconnaissait. Le Directeur fit son annonce et ce n'était pas bon, encore une fois. Pourquoi y'a jamais rien de bien qui arrive ici ? Fatiguant, fatiguée de tout ça. Flandre vint lui donner la main et lui faire part de son soutien. La petite brune serra sa petite mimine dans la sienne, qu'est-ce qu'elles allaient faire maintenant ? Et si.. Une nouvelle attaque se produisait ? Il n'y aurait pas de grippe pour la sauver cette fois-ci... Elle avait... Peur, réellement peur.

Son regard se porta de nouveau vers la petite Assemblée. Elle vit en premier lieu Milander qui arborait toujours son visage imperturbable. Elle lui sourit légèrement. Les élèves étaient plutôt silencieux, peut-être cogitaient t-ils sur l'annonce du Directeur. Avaient-ils aussi peur qu'elle ? Elle remarqua enfin Greg qui tentait à présent de faire sortir les élèves. Greg. Elle ne l'avait pas revu depuis... Elle s'avança alors vers lui, contente qu'il aille bien et qu'il soit libre. Elle s'avançait vers lui mais se stoppa. Qu'est ce qu'elle allait bien pouvoir lui dire ? Qu'avait-elle à lui dire... Elle se tourna vers Flandre, une pointe de tristesse, mêlé à un semblant de peur qu'elle tentait en vain de cacher.

"Qu'... Qu'est ce qu'on fait maintenant ?"

Il était bien gentil le Directeur. Rester vigilant d'accord, mais après ? Ils allaient donc continuer à vivre normalement dans l'enceinte du lycée avec l'angoisse qu'ils puissent tous congeler sur place ? Ou qu'une nouvelle attaque se produise, comme à Halloween ? Fort bien, finalement cette réunion fut des plus utile ! Plus elle y pensait, plus elle flippait, et la main de Flandre dans la sienne, n'y changeait rien. Peureuse qu'elle était.
Revenir en haut Aller en bas
Flandre A. Scarlet
avatar
Nombre de messages : 204
Age : 21
Date d'inscription : 15/04/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Vampire inférieur
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Introduction   Ven 10 Jan - 10:43

L'aimable gentleman ganté resta des plus sérieux, suivant la procédure d'un protocole bien planifié par l'administration peut-être. Ce qu'on pouvait leur reprocher était de ne jamais être vraiment près pour ce genre de crise. Enfin, ces bons petits soldats faisaient leur maximum et étaient efficaces, c'était l'essentiel. Un par un, les moutons sortaient dans le calme. Le frimas les attendait au détour. Pour la plupart ils en étaient odieusement accablés. Elle le nota bien concernant Jimena, hélas, Petit Vampire n'y pouvait rien. Ceci dit elle songea à l'amener au chaud, au coin d'un feu où d'une pièce isolée. Peut-être la chambre de la chaudière, placée dans le sous-sol de chaque bâtiments, était accessible. A cet effet, Flandre demeura toute proche de ce géant charmant. Il devait vouloir garder un œil sur Jimena lui aussi. Alors elle pensa à ne pas le quitter d'une semelle. Lui lançant d'une petite voix toujours aussi morne.  

« Pardonnez-moi de vous déranger en plein travail mon brave. Cependant je voudrais vous solliciter pour assurer une meilleure protection à Jimena. Pourrais-je alors vous enlever aux autres ? Si oui, j'ai dans l'espoir que vous nous ouvrirez l'accès à la salle de la chaudière d'une de ces bâtisses. Que soit rendue la vigueur de Jimena. »

Demander la Lune c'était tout elle, en bonne petite princesse elle s'aimait à faire et s'offrir ce genre de facéties. Seulement aujourd'hui elle songeait uniquement à son amie qui en avait trop vu. Et bien qu'elle avait oublié le cauchemar passé, rien ne l'empêchait d'être de nouveau traumatisée. Alors, l'idée de la cacher ne devait pas être une si mauvaise idée. Attendre que l'orage passe en se terrant à la cave, cela beaucoup s'y adonnaient. Bien entendu, si forces elle devrait prêter en échange, elle n'hésiterait guère. Le Sceptre du Tourment était de sortie pour cela du reste. Ainsi, Greg comprendrait qu'elle était sur le pied de guerre.

Edit' Mizo => continuez dans un autre post please ! Je ne sais pas si tu parles a Sacha ou pas, alors je n'interviens pas, mais on enverra les gens qui le veulent dans un genre de salle commune avec du feu de cheminée (similaire à celle du post de Greg dans Ice Crime)
Revenir en haut Aller en bas
Sona Jenkins
avatar
Nombre de messages : 88
Age : 25
Date d'inscription : 10/11/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Sorcière
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Introduction   Sam 31 Mai - 6:47

(Pour la forme ♫)

    Sona, accoudée au rebord de sa fenêtre ouverte, observait les flocons qui tombaient lentement du ciel grisonnant. Elle n'aimait pas spécialement le froid mais elle trouvait la neige si belle... L'hiver était une saison si poétique, emplie de calme et de beauté. La jeune femme tendit la main vers l'extérieur et regarda les petites boules blanches se poser sur sa main et s'évaporer après ce contact. Une bourrasque sortit alors de nulle part et vint lui balayer le visage. La sorcière fronça les sourcils: elle avait un mauvais pressentiment. Après avoir refermé la fenêtre elle prit un livre et alla bouquiner sur son lit.

    Le lycée était vraiment calme pendant les vacances. Elle l'oubliait parfois mais certains élèves avaient la chance d'avoir une famille chez qui retourner pour passer Noël. Noël.... Cette fête à laquelle elle n'avait jamais eu droit. De nombreuses fois elle avait envié les enfants courant gaiement à travers la ville et s'extasiant devant des rayons remplis de jouets et de peluches. Son regard n'avait cessé de briller lorsqu'il s'arrêtait sur les décorations et illuminations qui décoraient les rues. Mais elle, elle n'avait pas eu de repas de famille joyeux. Ni de cadeaux au pied du sapin. Et personne ne s'était amusé à venir la voir déguisé en père Noël. Sona n'était pas triste en pensant à ça, juste un peu amère. Son passé lui donnait la nausée dans son ensemble de toutes façons...

    Les jours passèrent et le temps devint de plus en plus mauvais. La neige tombait régulièrement à gros flocons, la glace faisait briller une grande partie de la cour et le froid devenait de plus en plus mordant. Alors qu'elle étudiait seule dans sa chambre, une voix s'échappa des hauts-parleurs, indiquant aux élèves restants de se rendre au gymnase de toute urgence. Sona haussa un sourcil avant de se lever et de s'habiller. Après avoir enfilé son gros manteau blanc en daim et bordé de fourrure, elle se dirigea vers le lieu de rendez-vous. Il y avait plusieurs dizaines d'élèves et elle aperçut le proviseur. Après quelques minutes, ce dernier leur fit un discours inquiétant. Alors comme ça le temps n'était pas détraqué de façon naturelle?... La sorcière serra les dents: son intuition s'avérait juste.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Introduction   

Revenir en haut Aller en bas
 

Introduction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Hors RPG :: Event de l'hiver-