AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Yûko Kitsunebi
avatar
Nombre de messages : 118
Age : 24
Localisation : derrière un bol de kitsune udon
Humeur : Pyrowoman
Date d'inscription : 24/12/2013

†Fiche Personnage†
Level: C+
Race de Monstre: yôko
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Ven 23 Mai - 12:28

Mais qu'est ce que je fais là?! pensa Yûko en regardant le grand homme, avec son air effrayant, sa clope au bec, et ses lunettes de soleil

*Rembobinage un peu plus tôt*

Yûko sortait toute fraiche et dispose de sa douche, lorsque Yu Heng était entré dans sa chambre, encore plus sur excité que d'habitude (si si, je vous jure, c'est possible!). Il avait commencé à baragouiner toutes sortes de choses qu'elle parvint difficilement à traduire par quelque chose ressemblant à "Oh my geek! Sven-senpai et maîtresse ont la même chaaaaaambre!". La traduction n'était pas exacte, mais elle se rapprochait de l'original.

Intriguée, la professeur jeta un oeil à son colocataire. Le fameux Sven-senpai. Elle ne le connaissait pas. Ils partageaient la même chambre, mais c'était tout. Elle savais juste qu'il fumait… Beaucoup… Énormément beaucoup. Ça n'avait pas de sens, mais c'est ce qui s'en rapprochait le mieux. Beaucoup n'était pas encore assez pour décrire sa séquence de fumette.

Elle savait aussi qu'il était surveillant, et qu'il ne quittait jamais ses lunettes de soleil. Mais sinon, elle ne savait rien. Il avait l'air plutôt tranquille et ni l'un ni l'autre ne se cherchaient de noises.

Du coup l'intervention de petit poisson vert venait de lui apprendre qu'apparemment, ils se connaissaient bien tous les deux. Et Yu avait même l'air de l'adorer, vu comme il s'agitait. Après avoir difficilement réussi à diminuer son excitation, les deux colocataires avaient enfin pus comprendre la demande du geek. Il voulait aller en ville avec son senpai et sa maîtresse!

Vous connaissez beaucoup de monde capable de dire "non" à l'adorable bouille de geek de Yu Heng? Moi non plus! Toujours est-il que la renarde se retrouva seule avec Sven et Yu, en direction de la ville.

*The end of the flash back*

Sven ne semblait pas méchant, mais il lui faisait froid dans le dos. Il avait un petit air de mafieux, comme dans les films. Il ne lui manquait que le pistolet et la mallette! Bon! Aller Yûko! C'est ton coloc! Parle lui! Il va pas te manger! C'est pas un mafieux! Juste un surveillant!

- Ça fais longtemps que tu connais Yu?

Voilà, simple, concis, pas trop chiant. Juste une question normale.

Et Yu qui sautait toujours partout, tout content, tout mignon, tout foufou… Tout plus là… HEIN?! Où était passé le petit lapin vert?! Ne lui dites pas… Qu'il a disparut?! Qu'il c'est perdu?!

Oups… M'sieur Sven, nous avons un problème!
Revenir en haut Aller en bas
http://satomi-mreow.deviantart.com
Sven Alexanderson
avatar
Nombre de messages : 73
Age : 26
Date d'inscription : 27/10/2013

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Ven 23 Mai - 15:53

Un coloc. Sven allait devoir se coltiner quelqu'un avec lui dans sa piaule. Le suédois l'avait appris le matin même et on lui avait donné une heure pour faire du rangement. C'était donc avec hâte que le surveillant se mit à la tache. Non par envie, car l'idée d'être avec quelqu'un d'autre ne lui faisait pas tant plaisir que cela, mais car il devait reprendre le boulot d'ici peu. Alors au diable les sous vêtements féminins et les magasines peu catholiques, et bonjour le rangement, à la plus grande tristesse du suédois …

L'heure passa et l'ancien mafieux pu constater son résultat. Propre, nettoyé, rangé, la chambre était parfaite. Sven alluma une cigarette et reprit Kulis afin de retourner bosser.

Lorsqu'il revint, la porte était ouverte. Le surveillant approcha sa main du pommeau de Kulis, par précaution,  et pénétra dans la chambre … ou il découvrit son colocataire. Ou plutôt sa colocataire. Cette dernière était la prof de sport du lycée. Plutôt belle. Mais déjà casée. Le suédois soupira, lâcha un « Fait comme chez toi » et alla s'allonger sur son lit tout en s'allumant une cigarette. Cette situation n'allait pas changer son mode de vie.

Une semaine passa depuis que Yûko s'était installée dans sa piaule. Sa vie avait quelque peu changer, ne serais-ce que par la présence de la prof. Néanmoins, ils ne se parlaient peu. Tout du moins, pas plus que le nécessaire. Par timidité, par peur, par manque d'envie ? La dernière solution était celle du surveillant, qui de toute manière ne savait pas quoi dire à la jeune femme.

Samedi. La jeune prof partit à la douche tandis que Sven était à la fenêtre en train de fumer, comme à son habitude. Il profitait de la faible brise du vent quand quelqu'un toqua à la porte. Le surveillant alla ouvrir … et se retrouva sur le dos, avec Yu Heng sur lui. Ce dernier se releva afin de sautiller partout dans la chambre. Yûko en profita pour sortir de la douche au même moment, augmentant le niveau d'excitation du chinois, qui proférait des phrases incompréhensibles du fait qu'il sautillait à la manière d'une truite sortie de l'eau. Des mots sortirent tout de même du lot, tels Sven-senpai et maîtresse. Maîtresse. L'esprit du suédois divagua un moment. Puis il tourna son regard vers sa colocataire. Cette femme semblait conter beaucoup dans la vie du jeune chinois. Et cette dernière lui rendait bien cela, en acceptant immédiatement la demande de Yu Heng, à savoir sortir en ville. Le suédois était quand à lui plutôt contre l'idée. Certes Yu Heng l’idolâtrait, mais ceci n'était pas réciproque. Il était gentil, mais tellement collant … Et puis il avait déjà expérimenter le chinois lors d'une journée … Le suédois s'en souvenait encore.

Pourtant, deux heures plus tard, le suédois était en ville avec la prof et la pile électrique. La raison ? Presque plus de clopes. Le surveillant à donc été obligé de les accompagner. Il se retrouvait donc avec Yu, qui courrait partout, et Yûko qui le regardait avec un air à la limite du niais. Le suédois soupira et alluma une de ces dernières cigarettes.

Yûko : Ça fais longtemps que tu connais Yu?

La jeune prof s'était adressée à lui avec un peu de peur et de timidité dans sa voix. Elle n'était pas à l'aise. Le suédois tourna sa tête vers elle, retira sa cigarette, et lui adressa la parole.

Sven : Depuis son arrivée au lycée.

La réponse était à l'image de la question. Simple, claire et précise. Le surveillant n'avait pas besoin d'en dire plus. D'autant plus que quelque chose le dérangeait. C'était calme. Trop calme. Comme si Yu Heng n'était plus avec eux. Le suédois regarda autour de lui. Plus de Yu Heng. Sven soupira, lâcha un « merde » appuyé et tira une grande bouffée de cigarette. Ce qui devait arriver arriva. Qui disait Yu disait catastrophe. Et le suédois devait de nouveau jouer la nounou. Il tourna son regard vers la prof de sport, qui semblait quelque peu perdue elle aussi. La belle affaire. Mais bon, se retrouver sans clope était bien pire que cela à ses yeux. Et puis retrouver des personnes faisait parti du travaille qu'Hemlig lui demandait.

Sven : Ce gamin est une catastrophe ambulante. Il faut toujours être derrière lui … Bon, on va organiser les recherches. Pour cela, on va commencer par chercher des indices en revenant au dernier endroit ou on l'a vu. C'est à dire …

Le mafieux regarda derrière lui et vit une boutique de bonbon. Boutique que le chinois lorgnait depuis un moment. Il tendit le doigt vers la boutique en question.

Sven : Devant cette boutique de bonbon …

Le suédois se dirigea donc vers la boutique, tout en marmonnant des phrases tels que « On ne peut même pas le perdre de vue … » ou « Je le trouve, et je l'engueule »

Les deux adultes se retrouvèrent du coup devant la boutique. Mais rien ne sauta aux yeux du suédois au premier abord. Et dans cette situation, Kulis ne lui était d'aucune utilité.

Sven : Bon, ce magasin va nous servir de point de départ à nos recherches. On va utiliser tout ce qui nous est possible en monde humain. Et on va essayer de se magner, avant qu'il détruise quelque chose. Premièrement, possède tu un quelconque don pouvant nous aider dans nos recherches ? Du style un super odorat ou une super ouïe ? Pour ma part, je n'ai que mon expérience.

Le mafieux regarda sa colocataire en espérant que cette dernière ai un talent aidant à trouver les gens. Sinon même son expérience ne lui suffira pas à trouver le chinois. Sauf si ce dernier est aussi discret qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine.
Revenir en haut Aller en bas
Yu Heng Li
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 24
Date d'inscription : 26/11/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Geek
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Dim 25 Mai - 3:28






En fait, la vie est plutôt cool. C’est ainsi que Yu Heng pensait lorsqu’il ouvrit la porte de la chambre de Sven-sama. Waw quoi. SON senpai ET SA maitresse dans la même chambre ! Tous les deux ! Les deux personnes qu’il idolâtrait le plus au monde ! DANS LA MEME CHAMBRE !

WAAAAAAAAAAAW QUOI !

Owh et puis comme ça, il pourrait faire plein de choses avec les deux en même temps ! C’est tellement gé-nial ! Ow mais…

Pourquoi pas aller en ville… aujourd’hui ?
Mais c’est vraiment une bonne idée !

Waaaaaw ! Tout le monde est venu avec lui ! Même Sven-sama ! Même s’il tirait la gueule ! En même temps, il fait toujours la tête celui-là… il ne fait pas de sourires ! Il avait juste envie de lui tirer sur les joues pour lui faire faire un petit petit petit sourire ! Alors qu’à côté, Maitresse elle, elle est très belle et très souriante ! Maitresse était vraiment superbe ! Il faudrait qu’il se déride un peu ! Comme ça il serait aussi magniiiiifique  que Maitresse !

Tiens d’ailleurs ? Ils sont passés où les deux ?

Yu Heng arrêta de sautiller un instant et se retourna. Tiens. Personnes. Enfin si il y avait du monde, mais pas les deux personnes qu’il voulait.



Bon tant pis ! Ils le retrouveraient bien ! Il imaginait très bien Sven avec des capacités de détectives. Et Yuko avec la loupe pour chercher des indices ! Sherlock Sven et miss Yuko ! ça sonne tellement bien !

Owh un magasin de bonbons !

DES BONBOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONS !

Yu Heng se précipita vers la boutique et entra avec de grands yeux éblouis. Pleins de types de bonbons différents ! Des grands ! Des acidulés ! Des doux ! Des bizarres ! Partout !

Hop hop hop ! On prend un sachet et on se sert ! Un peu de ça, de ça, de ça hop et puis de ça !Le sachet se remplis bien plus vite qu’il ne le pensait ! Allez, on va  à la caisse ! Il déposa le lot sur le comptoir et dévisagea le vendeur.

« Ça fera 1387 yens mon jeune garçon. »

De quoi ? Ce n’était pas gratuit ?! Le chinois chercha quand même dans ses poches vides dans l’espoir de trouver… quelques pièces.

Mais ce fut un fail.

Mais un miracle se produisit. Le carillon de la porte sonna. Doooonc quelqu’un entrait dans la boutique. Yu se retourna et eu le bonheur de contempler ces héros.

« Sven-samaaaaaaaaaaaa ! Je vous laisse payer les bonboooooooons ! »

Et hop, on prend le sachet et on sort de la boutique en courant et on les laisse se débrouiller !

Allez prochaine destination… Le monde de Némo !


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


Dernière édition par Yu Heng Li le Lun 2 Juin - 3:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yûko Kitsunebi
avatar
Nombre de messages : 118
Age : 24
Localisation : derrière un bol de kitsune udon
Humeur : Pyrowoman
Date d'inscription : 24/12/2013

†Fiche Personnage†
Level: C+
Race de Monstre: yôko
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Lun 26 Mai - 11:02

Heureusement que Sven avait la tête sur les épaules, parce que Yûko était prête à se mettre à le chercher à l'aveuglette jusqu'à ce qu'une explosion retentisse quelque part. Hey, il en était capable, il avait déjà fait péter la piscine! Pas volontairement en plus! Alors imaginez le en ville, sans carte, sans sens de l'orientation, et avec la blinde de bâtiments à proximité?!

La professeur suivit donc, en tentant de garder son calme, son colocataire jusqu'à la boutique de bonbon. C'est vrai que le petit poisson vert y avait pas mal traîner, c'était pas idiot de commencer par là. Elle l'écouta lui demander si elle possédait un don pouvant leur être utile. Ah bah oui! En plus! Elle avait un bon odorat! Pratique d'être un renard!

- J'ai un bon odorat et une bonne ouïe aussi, à cause de la forme de mes oreilles!

Disant cela, elle ne pus s'empêcher de tripoter ses oreilles humaines pointues en souriant. Trêve de plaisanterie. Il lui avait pas demandé ça pour meubler. Fallait retrouver le petit Yu vert! Pendant que Sven entrait dans la boutique, au cas où, Yûko ferma les yeux pour mieux se concentrer sur les odeurs et les bruits.

C'était plus dur que prévu, à cause de la pollution, et du monde. Ça sentait vraiment mauvais! Pouah! Quelle horreur! Comment les humains pouvaient vivre là dedans?! Comment ne pouvaient-ils pas sentir ça! Oh… Une autre odeur, bien plus agréable flottait là. Une odeur… De Geek! (me demandez pas ce que ça sent un geek, y'a que Yûko pour le savoir!) Un son bien connu, légèrement étouffé, sans doute par une porte ou une fenêtre, parvint également à ses oreilles

- Sven-samaaaaaaaaaaaa ! Je vous laisse payer les bonboooooooons !

Hey mais on dirait la voix de Yu?! La professeur eu à peine le temps que déjà, la tignasse verte de son élève disparaissait dans la masse de gens. Et Sven ressortait, l'air un tantiné énervé Mais qu'ect ce qu'il c'était passé dans cette boutique pour que Sven ressorte comme ça et que Yu se sauve en courant?!

Ah! Mais pas le temps! Fallait le rattraper! Sinon non seulement ils allaient le reperdre, mais en plus Sven risquait d'être vraiment trèèès en colère! La professeur attrapa le poignet de son effrayant coloc et commença donc à courir entre les passants. Hey! Elle avait beau regarder partout, pas moyen de repérer sa tignasse verte! Nooooes! Où est ce qu'il avait encore disparu?!

La professeur ralentit et rechercha l'odeur. Elle commença à la suivre lorsqu'elle la repéra tout en réfléchissant.

- Il y a pas un endroit qu'il aurait dit vouloir voir dans sa liste de 150 endroits différents? Un ou on serait pas encore passé?

Ouais enfin… Elle disait ça, mais rien ne disait qu'ils y retrouveraient le petit perdu vert… Vu qu'il avait ZÉRO sens de l'orientation!
Revenir en haut Aller en bas
http://satomi-mreow.deviantart.com
Sven Alexanderson
avatar
Nombre de messages : 73
Age : 26
Date d'inscription : 27/10/2013

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Lun 2 Juin - 3:22

Yûko : J'ai un bon odorat et une bonne ouïe aussi, à cause de la forme de mes oreilles!

Pour Sven, ceci était déjà une bonne nouvelle. Un bon odorat et une bonne ouïe, c'était déjà pas mal. Bon, il est vrai qu'il espérait quelque chose de plus utile, mais c'était le mieux qu'il avait à sa disposition pour retrouver le chinois.

Sachant cela, le suédois s'aventura dans le magasin de bonbon. La boutique était bondée. Et au premier abord, il n'y avait pas de Yu Heng. En même temps, cela aurait été trop simple. Alors que le suédois se retournait pour sortir, il vit passer une sorte de tignasse verte. Cette dernière passa à toute vitesse à côté de lui à toute vitesse. C'était lui. C'était Yu Heng.  Mais impossible de le rattraper. Le suédois ne s'attendait pas à le voir passer ainsi. C'était bien sa veine. De plus, en passant proche du surveillant, le chinois parla.

Yu Heng : Sven-samaaaaaaaaaaaa ! Je vous laisse payer les bonboooooooons !

Et le chinois disparu aussi vite qu'il était apparu. Le suédois lâcha un nouveau « Merde» avant de se retourner … et de se retrouver nez à nez avec le gérant de la boutique. C'était à lui de payer les bonbons. Le suédois demanda le prix, toussa un grand coup, et donna la somme au patron. Le chinois avait prit pour 1390 yens de bonbons. 90 couronnes suédoises. 10 euros. Le prix de ses clopes préférées, ses bonbons à lui...

Lorsqu'il sortit de la boutique, le suédois tira la gueule. Il s'imagina mille et une façon de faire payer ceci à Yu Heng. Lui faire payer le temps perdu en ville à le chercher, lui faire payer les clopes …

Son imagination débordante fut contrarié pas sa colocataire. En effet, cette dernière venait de lui attraper un poignet et commençait à le tirer tout en courant comme une dératée au milieu de la population. Le suédois suivi le rythme, mais était désormais encore plus contrarié. Au lieu de le tirer comme un sac à patate, elle aurait pu au moins lui dire ce qu'elle avait derrière la tête. Comme cela, il n'y aurait pas eu de surprise. Et donc d'énervement. Le suédois grommela pendant toute une partie du trajet tout en essayant de se libérer. Mais Yûko tenait bien l'ancien mafieux. C'était vraiment une journée de merde.

Puis elle ralentit petit à petit avant de s’arrêter tout en continuant de renifler l'atmosphère afin de chercher l'odeur du chinois. Enfin, c'était ce que pensait Sven en regardant sa coloc bouger dans tout les sens. Le suédois en profita pour se libérer et remettre sa veste comme il faut, tout en continuant de râler. Puis elle reprit la route, mais en marchant cette fois ci. Elle semblait avoir trouvée quelque chose.

Yûko : Il y a pas un endroit qu'il aurait dit vouloir voir dans sa liste de 150 endroits différents? Un ou on serait pas encore passé?

A l'écoute de la question, Sven rangea toute sa colère envers Yûko pour la remettre sur Yu Heng. Après tout, si la prof l'avait trimbalé ainsi, c'était bien pour retrouver ce sale garnement. Le suédois fit donc mine de rien lorsqu'il s'adressa à la jeune femme.

Sven : Il voulait approximativement voir toute la ville, c'est le problème.

Le sang du suédois bouillait à l’intérieur de son corps. Le chinois arrivait toujours à le mettre en boule. Pour retrouver son calme, il reprit une cigarette parmi la dizaine restante. La situation empirait vraiment.

Le surveillant prit donc le temps de tirer une énorme bouffée avant de regarder tout autour de lui à la recherche d'un potentiel indice. Indice qu'il ne tarda pas à trouver.

Sven : Tes pas nous ont emmenés ici. Or nous nous trouvons juste à côté de l'aquarium, un lieu qu'il voulait visiter avec insistance. Ça serait peut être bien d'aller y jeter un œil.

Les deux adultes prirent donc le chemin menant à l'aquarium. Mais dès qu'ils arrivèrent dans le hall d'entrée, le suédois comprit que si Yu Heng était la, le retrouver serait quasi impossible vu la taille du lieu. A moins que ce dernier ne leur laisse un indice digne de sa personne.
Revenir en haut Aller en bas
Yu Heng Li
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 24
Date d'inscription : 26/11/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Geek
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Mer 4 Juin - 13:01






Bien ! Aquaaaarium !

Yu Heng sautillait à l’intérieur du grand bâtiment. Ne vous demandez pas comment il est entré et comme il a payé… Il n’a pas payé c’est tout simple. Vous savez, quand vous avez une bouille trop mignonne et que vous utilisez le puppy_eyes.exe, les grands-mères finissent toujours par craquer.

Waaaaw ! Tout plein de poissons différents dans de grands bocaux ! Il était plus qu’émerveillé. En fait, il n’avait pas de souvenirs où il avait été dans un truc comme ça avec de l’eau partout. Non, il n’en avait jamais visité. A moins qu’il ne s’en souvienne pas parce qu’il ne faisait tout simplement pas attention à tout ce qu’il y avait autour de lui ce jour-là.

Il zigzaguait de bassin en bassin, les yeux scintillant comme des étoiles. Les codeurs et les graphismes de la vie étaient plutôt balaises ! Réussir à faire autant d’espèces marines était juste trop génial ! Et en plus, aucune espèce ne ressemblait à une autre ! Tellement énorme ! Faudrait qu’ils les croisent un de ces jours !

Hop hop hop ! On avance de salle en salle, on passe une port, on s’émerveille ! Dommage de Yuko-sensei et Senpai n’étaient pas là ! Ils auraient beaucoup appréciés. Et puis Sven aurait sans doute déridé son fucking visaaage !


Bloup bloup bloup on avanblop ! C’est tellement cool ici ! Bon il faisait un peu chaud mais ça allait ! Yu Heng sautillait sur le sol artificiel et avançait à son aise. Oooowh ! Mais c’est Sven sama là ! Avec Yuko ! Il leva le bras et l’agita dans tous les sens pour leur faire signe. Mais mais mais ! Ils ne semblaient pas le reconnaitre !

Hop hop hop ! On avanblop ! Tel un cosmonaute, le chinois avançait sous les yeux ébahi des autres personnes. Tout le monde le regardait ! Et pourtant il n’y avait pas de raison ! Il voulait juste faire un coucou à Senpai et à Maitresse !

A travers une vitre.

Et même à travers une vitre le visage de Sven-sama semblait se décomposer en plusieurs nuance de blanc.
Il se stoppa, regardant avec de gros yeux le surveillant et fit demi-tour, comme oubliant totalement sa présence ! Bah ouais, il y a des poissons, autant en profiter ! Et puis c’est cool de marcher dans l’eau ! Avec des poissons ! Dans un scaphandrier ! Owh mais il est joli monsieur le requin !

Eh, mais c’est une sorte de grande piscine ! Mais avec des poissons dedans quoi ! Et un Yu en scaphandrier qui s’amuse au fond de l’eau d’un bassin. Tiens, il faudrait qu’il pense à remercier le monsieur qui avait laissé son équipement dans la salle au-dessus du bassin ! D’ailleurs, il n’arrivait pas à comprendre pourquoi les autres étaient si choqués ! Et pourquoi les gens lui font signe de sortir de l’eau ? Roh mais ce qu’ils ne savent pas s’amuser !

Personne n’avait testé le matériel avant lui ?

Apparemment non. Puisque les autres avaient pris le temps de lire sur la porte « Salles techniques. Ne pas entrer. Réservées au personnel. » et de passer leur chemin.

Lire une indication ? Fuck dat shit !


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


HS : je vous laisse le soin de retrouver Yu et de tomber sur les gars de la sécurité ~ ho et si vous voulez me foutre dans la merde aussi vous pouvez ! (je le fais bien moi :p)
Revenir en haut Aller en bas
Yûko Kitsunebi
avatar
Nombre de messages : 118
Age : 24
Localisation : derrière un bol de kitsune udon
Humeur : Pyrowoman
Date d'inscription : 24/12/2013

†Fiche Personnage†
Level: C+
Race de Monstre: yôko
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Sam 7 Juin - 11:08

Ah oui, c'est vrai… Yu ne se contente jamais d'une seule envie. Non non, il voyait toujours les choses en grand! La preuve avec la piscine… Yûko frissonna a ce souvenir. Il avait juste voulu apprendre à nager, et il avait manqué deux fois de se noyer avant de faire péter les canalisations. Oh merde… Et si il faisait péter un bâtiment?!

Une mauvaise odeur arriva au nez de la professeur qui fit une grimace. Sven fumait. Elle ne supportait pas l'odeur, mais il avait bien le droit, vu comme le petit vert les faisait courir! Elle ne fit donc pas de remarque. De toute façon, c'était un grand surveillant, il savait ce qu'il faisait! Et il lui fichait toujours les jetons…

Finalement, le Suédois trouva l'endroit le plus probable où cette nouille de geek pouvait avoir filée. L'aquarium… Mais… Mais y'avait plein d'eau là bas! En temps normal, elle aimait plutôt bien les aquariums, mais là… Il y avait Yu! Et elle n'avait même pas sa Yu-puisette! Ohlala, elle le sentait mal!

La professeur suivit le surveillant jusqu'à l'intérieur du bâtiment. Pfiouuuu! Il était super grand en plus! Ils étaient pas dans la caca pour retrouver un si petit bonhomme! À moins qu'ils ne le retrouvent au milieux des poissons… Naaaaaan, pas à ce point si? Si… C'était Yu Heng, fallait surtout pas le sous estimer!

Yûko alla payer les billets d'entrées, Sven n'étant pas très motivé pour le faire. De toute façon, il avait déjà payé les bonbons de Yu alors… Eh? Payé? Mais… Comment Yu aurait-il pu passer sans payé? On le repérait bien avec sa tignasse verte pourtant! Enfin… On le repérait que quand ça n'était pas nécessaire, mais bon… Elle s'adressa donc à la guichetière:

- S'il vous plait? On cherche un ami qui est plutôt… tête en l'air… et pas mal foufou, vous ne l'auriez pas vu par hasard? C'est un jeune garçon d'à peu près cette taille… Il a des cheveux vert pétants, difficile de le louper!

- Oh oui! Cet adorable petit garçon? Il était tellement mignon avec ses grands yeux! Il est entré il y a peu! Qu'il était chouuuuu avec ses yeux de chiots!

Ok… O-K! Au moins un mystère de résolu! La blonde retourna auprès de son collègue et lui donna son ticket:

- Yu est ici, c'est sûr à 200%, il a fait les yeux de petit Yu battu à la guichetière… Il est passé sans payé du coup, mais au moins, on sait qu'il est là…

Elle jeta un regard à l'immense bâtiment:

- Reste plus qu'à prier…

Elle déglutit. Comment retrouver un Yu dans un endroit aussi grand?! Le mieux était de commencer par le hall. Ensuite ils se sépareraient et chercheraient chacun de leur côté. La professeur regarda un instant le tétraodon curieux du grand aquarium face à eux qui était venu les regarder, sans doute avec l'espoir qu'ils lui donnent à manger, lui fit une grimace et se tourna vers son collègue.

- On fouille ici ensemble et on se sépare après, chacun d'un côté, ça te va? Ah! Mais on a pas de moyen de contact si l'un de nous le trouve… Tu crois qu'on devrait rester ensemble? Mon odorat sera pas très utile, il y a trop de monde et…

Et Sven tourna au blanc. Hein? C'était si embêtant qu'elle ne puisse pas le sentir? Elle pourrait essayer mais… Non, c'est pas elle qu'il regardait. Elle se retourna. Yu, tout content, en scaphandrier leur faisait coucou. Au milieu des poissons… Mais… Non mais… Pourquoi?! Qu'est ce qu'il fichait là?! Au milieu des poissons clowns, demoiselles, et autres tétraodons qui le suivaient à la queue leu leu pensant qu'il allaient les nourrir?! Ils étaient pas dans la merde… Pas du tout… Et elle qui ne supportait pas l'eau…

- euh… Je suis un monstre de feu… Je pourrais pas aller le repêcher désolée…

Le mieux serait vite de prévenir un des membres du personnel… Mais c'était vraiment une si bonne idée?! Ils allaient se faire foutre dehors tous les trois, avec sans doute interdiction de revenir et… Et le petit Yu poisson vert serait sans doute très triste! Oh nooon!

Enfin… De toute façon, fallait aussi déjà l'attraper dans son aquarium… Le pêcher c'est faisable? Avec un jeu vidéo emballé dans du plastique en guise d'hameçon?
Revenir en haut Aller en bas
http://satomi-mreow.deviantart.com
Sven Alexanderson
avatar
Nombre de messages : 73
Age : 26
Date d'inscription : 27/10/2013

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Mer 11 Juin - 3:03

Yûko : Yu est ici, c'est sûr à 200%, il a fait les yeux de petit Yu battu à la guichetière… Il est passé sans payé du coup, mais au moins, on sait qu'il est là…

Le suédois sortit de ses pensées par les dire de sa coloc. Cette dernière était partie à la chasse aux infos tout en allant payer les places tandis que lui réfléchissait au meilleurs moyen de le retrouver. Mais s'il y avait bien une chose lui sauta aux yeux, c'était que retrouver un poisson dans un aquarium était quand même un sacré challenge. Le surveillant prit le ticket que Yûko lui tendait et les deux nounous rentrèrent dans l’aquarium plus proprement parlé.

Ce dernier était immense, comme le laissait présager le bâtiment. De nombreuses espèces de poissons se trouvaient la, batifolant tranquillement dans l'eau. Tout comme ce petit garçon aux cheveux vert, qui semblait s'amuser comme un fou avec toutes sortes de poissons derrière lui. Il y avait même des requins. Et ce garçon secoua frénétiquement ses mains en direction des deux adultes. Comme il était gentil. Euh …

Le teint rouge colérique du suédois se changea en un teint blafard. Teint blafard mélangé avec de la surprise Ce garçon … dans l'aquarium … n'était pas un poisson … mais bien Yu Heng dans un scaphandrier. Le suédois n'en revenait pas. Il était la, dans l'aquarium, avec les poissons. Le suédois était hors de lui. Néanmoins, il remarqua qu'il n'y avait eu aucune explosion. Aucune catastrophe majeure. Rien. Bon, en soit, se balader dans un aquarium avec des requins au derche, c'était pas non plus la meilleure situation possible, mais le suédois s'attendait à tellement pire. Pour lui, l'interaction Yu Heng / aquarium allait donner une inondation, dans l'idée, selon le chinois, de libérer les pauvres petits poissons. Ou alors entraîner la destruction pure et simple de l'aquarium. Non, la il était simplement en train de nager avec les poissons. Néanmoins, cela n'était quand même pas le plus enviable comme situation. Et cela n’empêchera pas au suédois de punir le chinois comme il se doit.

Sven se retourna alors vers sa coloc afin de voir comment ils allaient s'organiser, mais cette dernière répondit avec un air déconfit.

Yûko : Euh… Je suis un monstre de feu… Je pourrais pas aller le repêcher désolée…

Il allait donc tout devoir faire par lui même. Le suédois regarda de nouveau Yu Heng, qui continuait son ballet aquatique. Quand Sven l'aura repêcher, ça va aller très mal pour lui. Car même si la situation était certainement moins pire qu'imaginée, elle restait quand même très grave.

Le suédois demanda à la prof de rester non loin de lui, et de le prévenir en cas de problèmes. Puis le suédois partit en direction d'une porte menant aux cuves des aquariums. Il devait faire cela proprement, même s'il avait bien envi de transformer Kulis en masse et d'exploser la vitre de l'aquarium de Yu Heng, afin de le sortir de la par la peau du cul. Mais cela était impossible. Trop d'humains normaux se tenaient la. La poisse.

Ses pas le menèrent non loin d'une porte ou s'étaient agglutinés le personnel de l'aquarium. Ces derniers semblaient désemparés par la situation. Et c'était bien compréhensible. Le suédois se rapprocha d'eux, et leur demanda, le plus naturellement du monde, comment faire pour atteindre les cuves. Le personnel semblait encore plus perdu à la suite de cette question. L'un d'eux s'avança et demanda au suédois pourquoi il voulait atteindre la cuve.

Sven : Je pars à la pêche.

Le suédois avait prit un ton imposant. Néanmoins, personne ne bougeait. Par peur. Par conscience professionnelle. L'une des personnes expliqua au suédois que de une il ne pouvait pas y aller, et que de deux un garçon était en train de nager dans une cuve et qu'ils avaient autre chose à faire que d'écouter un taré en costard et lunettes de soleil leurs dire des idioties pareilles.

Ce dernier point était à éviter. Surtout quand face à soi se trouvait une ancien mafieux littéralement hors de lui à cause d'une journée pourrie lié au jeune garçon qui se trouvait dans l'aquarium. Le suédois regarda le personnel, lâcha un « ok »  et s'avança en direction de la porte. Le personnel se regroupa alors devant la porte afin d'en empêcher l'accès. Face à cela, le suédois eu un petit rictus.

Sven : Ce n'est pas contre vous, mais si vous ne bouger pas, je serais contraint de la faire par moi même.

Le suédois était intimidant. La peur se lisait sur le visage du personnel. Puis ils eurent eu, petit sourire de soulagement. Le suédois se retourna et vit la sécurité lui foncer dessus.

Sven : Parfait, j'ai tellement besoin de passer mes nerfs.

Dans la mafia, on apprenait à maîtriser des armes, mais il fallait aussi avoir une parfaite maîtrise des arts martiaux, des sports de combats et de tout ce qui se rapprochait du combat au corps à corps. Et Sven ne dérogeait pas à tout ceci. Sa maîtrise du combat au corps au corps à corps était bien supérieur à celui d'un humain lambda. Et ceci même si en face se trouvait des agents de sécurités super entraînés. 7 années de mafia, ça forme un homme. Le suédois se retrouva donc face à la sécurité, qui semblait peut enclin à sortir leurs armes à feu.



Sven : Puis-je passer s'il vous plaît ? J'ai un garçon à récupérer.

A ces mots, le personnel quitta le navire, laissant la porte sans protection. En même temps, au vu de la démonstration du suédois, cela était logique. Ce dernier avait battu les agents de sécurités tranquillement. Ils n'étaient pas assez entraînés. Bon, pour battre un gars normal, ils étaient bon, mais pas assez pour descendre un ancien mafieux.

Le suédois ouvrit donc la porte et prit les escaliers menant aux cuves. Une fois arrivé, il regarda dans l'eau. Yu Heng se baladait tranquillement. Le suédois releva la tête et se mit à réfléchir. Comment le sortir de la ? Comment faire ? Et bien entendu, il n'y avait aucun autre scaphandrier. La merde. De plus, le suédois s'était déjà fait suffisamment remarqué pour aujourd'hui, donc pas la peine d'en rajouter en tuant le requin et en plongeant dans la cuve. Le suédois regarda tout autour de lui. Le câble du scaphandre. Un treuille. Une rencontre. Ce treuille devait servir en temps normal à sortir le requin en cas de besoin. Mais aujourd'hui, le poisson à sortir sera d'une toute autre espèce.

Le suédois débrancha donc le câble du scaphandre à la bombe d'oxygène, l'accrocha au treuille, et tourna la manivelle. Et au bout une dizaine de seconde, le chinois était hors de l'eau. Le suédois tourna le treuille afin de la faire descendre en dehors de la cuve. Puis lui retira le casque et le giffla. Le suédois souhaitait commencer les remontrances. Son air était sévère, sérieux. Mais quelque chose le calma. C'était l'alarme de l'aquarium qui résonnait. En clair, c'était encore plus la merde. Sven sortit le chinois du scaphandre et le prit par la main.

Sven : Je t’engueulerai après. La, on retrouve Yûko et on file le plus vite possible. Mais sache que tout ceci est de ta faute.

L'ancien mafieux était hors de lui. Et cela risquait de mal se passer pour le premier qui viendrait le faire chier. En effet, le suédois à de la colère à revendre.
Revenir en haut Aller en bas
Intervention éclair
avatar
Nombre de messages : 28
Age : 27
Date d'inscription : 10/08/2013

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Jeu 12 Juin - 3:18

Il est sorti.

IL EST SORTI !

ON PEUT SORTIR DE CETTE PRISON !

Les poissons retenus dans cet aquarium ne supportent plus la situation. Ils peuvent passer sur la nourriture pas fraiche, sur le peu d'espace, l'eau pas à la bonne température mais ils en ont ras la nageoire de devoir supporter ces humains toute la journée, agglutinés au verre et toquant sur la paroi jusqu'à les rendre fous.

Trop, c'est trop !

Un poisson ventouse se fixe à la paroi, juste devant un petit n'enfant qui se met à hurler devant cette grande ventouse. Un poisson scie fonce et se plante dans le verre juste à coté de lui ; son nez dépasse, l'eau goutte. On entend un bruit ressemblant à une tronçonneuse alors qu'une vingtaine d'anguille viennent lui taquiner la nageoire dorsale et le bec se met à tressauter, envoyant des giclant d'eau au fur et à mesure de ses va et vients.

Deux gros requins mateaux suivent, cherchant dans la foule en train de se sauver les meilleurs candidats pour faire la planche.

La révolution des poissons est venue.

THIS IS AQUA !

________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Yu Heng Li
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 24
Date d'inscription : 26/11/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Geek
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Ven 13 Juin - 12:18






Waaaaaaaaw ! C’était vraiment génial le fond marin ! Tout bleu, tout sombre ! Avec plein de monde ! Les poissons le regardait avancer dans son scaphandrier, leurs yeux globuleux le fixant avec curiosité. Et ouais ! Il était parmi eux ! Et avec un grand sourire ! Malgré les différences existant entre les espèces (notamment entre un geek et le reste), les ondes de bonheurs et de joie se faisaient très bien comprendre par les vertébrés marins. Owh ! Et les requins le suivaient à la trace. Non non non ! Ce n’était pas le manger (bah ouais ça ne mange que quand ça a faim ces gros trucs là). Mais plutôt pour observer ce drôle de spécimen.

Un humain ?
Non autre chose ?
Pourtant il a deux nageoires sur lesquelles il tient !
Mais non !
Mais si ! Comme les autres !
Grandes Dents le Sage appelle ça des « jambes ».
DES JAMBES ?!
Des jam-quoi ?
Grandes Dents le Sage ? Celui qui est devenu fou à force de regarder les humains toquer à la vitre ?
Bloup ?
Des « jambes » il parait que c’est succulent quand ça vient d’un plongeur… Mais je n’ai jamais gouté.
Les plongeurs sont nos amis, on n'y touche plus !
Sauf une fois au récif !
TAGGLE la morue !
C’est quoi un plongeur ?
C’est un plongeur ça ?
Non, ils ne font pas bloup bloup eux…
On dirait qu’il est heureux comme un poisson dans l’eau ! CQFD ! C’est un poisson !
T’as fumé ?! T’as vu sa gueule ?!
T’as vu la tienne avec  une énormité en guise de truffe ?
Ça s’appelle un marteau ducon, d’où mon nom.
T’es plutôt un thon !
Bloup ! Il est mignon ce truc vert-rouille !
Tu penses qu’il peut me remplacer mon doudou algue ?
Chut ! N’en faites pas tout un corail et ignorez le !
Je ne me sens pas bien dans mes branchies les gens…
CHUT ! Il se tourneeuuuuuuh !


Le petit Geek aux cheveux verts se retourna, admirant toute la compagnie qui le suivait. Ils étaient tellement beaaaaaaaaaux ! Et puis tellement intimidé ! Owh ! Et si il leurs faisait le salut de la paix ?!

On serre les cuisses !
Regard sérieux !
Sourire !

Rassemblant toute la crédibilité et le sérieux qu’il disposait, Yu adressa un large salut à ses copains poissons en s’agitant frénétiquement. Finalement, les hôtes se détendirent. Certains inspectèrent cette drole de chose verte dans un scaphandrier. C’était trop cool ! Le petit chinois n’en revenait pas. Il n’était fait des amis poissons ! Et dooonc, il faut leur donner un nom puisqu’il n’allait pas les appeler « Requin 1 » « Poisson lune 4 349 » ou autre ! Des prénoms, vite !

Sephi, Kefka, Moustafa, Cosette, Mirri, Peach, Zelda… Yu s’amusait à pointer un index sur l’un d’eux  et à bloup blouper  un nom à quelques-uns. Waaaaw ! Il était trop mignon celui-là ! Il s’approcha en « sautillant » jusqu’à un petit requin. Waaaaw ! Il avait des tâches ! Et des zébrures ! Tellement cuuuuuute ! Il l’appellerait… Euw… Zébrou !

« Bloup ?! »

Oh-ho. Oxygène ? Oxygèèèèèèèène ! Il allait en manquer ! Ooooooowh vite vite viiiite ! Il fallait qu’il remonte viiiite à la surface ! Hop hop hop ! On fait des gestes dans tous les sens pour demander de l’aide aux poissons ! Viiiite !

Ow ?

Ses pieds quittèrent le sol très rapidement. Il remontait ? Quelqu’un le faisait remonter ? Quelqu’un le sauvait ? Waaaaw ! Ouf alors ! Il ne fallait pas qu’il oublie de remercier cette personne qui venait de lui sauver la vie ! Et la personne qui enlevait son casque plein de bué et et et…

Sbaff.

Gros claque dans ta gueule.
Comme ça. C’est gratuit.

Le chinois resta immobile et dans l’incompréhension, dévisageant son sauveur/bourreau. Sven-senpai ? Mais mais mais ! Ce n’était pas possible ?! Pourquoi son senpai venait de lui donner une grande claque ?! Il n’avait rien fait de mal ! Vraiment hein !

Sven : Je t’engueulerai après. Là, on retrouve Yûko et on file le plus vite possible. Mais sache que tout ceci est de ta faute.

Il était… en colère… après lui ? Tout était de sa faute à lui… Encore ?

Sven tourna les talons, laissant Yu Heng totalement interloqué. Sa faute. Sa faute. Pourtant il n’avait pas fait de bétises… si ? Acheter des bonbons et se promener dans un aquarium c’était donc si mal  pour qu’il se mange une tarte ? A chaque fois que quelque chose tournait mal, c’était de sa faute !  Que ça soit ici ou ailleurs ! Finalement…  le lycée n’était pas si différent de sa vie d’avant.

Mais… Mais… mais….

Personne ne voudrait rester avec lui alors ?

Comme avant ?
Et les gens ne l’aimeraient pas ? Ou plus ?

Même Maitresse ? Même Senpai ?

Il renifla et essuya du dos de la main les grosses larmes qui coulaient. Puis, il suivit le surveillant en dehors de la salle technique, disant un dernier au revoir à ses amis les poissons. Il poussa la porte et…

S’arrêta.


DE L’EAU ?! De l’eau partooooout ! Et des poissons ! Des poissons partout ! Mais ! Il les reconnaissait, c’était ces amis poissons de son bassin ! Haaanw tellement cuuute ! Ils étaient venu lui dire au revoir en vrai !

Mais mais mais… Poisson moins eau ça fait… du poisson mort ! Ils vont tous mourir ! Non non non non non nooooon ! Les larmes dévalaient sur ses joues empourprées pendant qu’il dévisageait silencieusement la scène. Il serra fort les poings. Allez, il ne faut pas pleurer. Ils ne vont pas mourir, ils font juste un game over hein ? A moins que ça soit comme dans Fire Emblem. Une mort définitive… ?

Mais non ! Ce n’était pas possible ! Non non non ! En plus, ils parraissaient super heureux les poissons avant ! Ils étaient tous libre maintenant. Plus de glace pour les retenir. Mais en sortant, toute l’eau était partie elle aussi. Et ils tous mourir ! Même les plus gros ! Même les requins !

« Kefka ! Ne meurt pas ! »

Yu se rua vers un des requins et le caressa du bout des doigts. Non non non non ! Ce n’était pas bon du tout ! Lui aussi agonisait ! Il agitait sa mâchoire comme il pouvait mais il s’asphyxiait. Comme les autres… Juste parce qu’ils avaient voulu lui dire au revoir. Faut pas qu’ils meurent ! Pas qu’ils meurent !

Owh non non noooon ! Zébrouuuuu aussi ! Il s’approcha du petit animal et se mit à genoux à côté de lui. Lui aussi… Comme les autres… Et c’était de sa… faute ?

« NE. MOURREZ. PAAAS ! »

Programm_ d_urg_nce_
Demar_age_
Egklesremqze_
Coç_de lzrj_hzzf_
Contr_le du cor_ des_ctive
Cont_ole des po_voirs………….. desactive
Resso_rc_s ut_lis_e_ ……………………………… 100%
Z_ne co_vert_ 17%............ 23………47…………68…………….
100_
Lan_ement _u pr_gram_e_
Lauc_ed_



Le sol vibre et se transforme, la zone s’élargissant, partant du petit chinois qui pleurait toutes les larmes de son corps. Tout se transformait. Tout devenait… plastique. Yu observa le phénomène sans trop comprendre. Oh ? Le sol… ça lui rappelait quelque chose… plastique… plots… Lego.

Tout devenait Lego ! Les poissons, le sol les requins ! Personne n’allait mourir aujourd’hui ! Il allait pouvoir rester comme ça et vivre encore ! Il jeta un coup d’œil à Zebrou. Mais oui ! Mais oui ! Ses yeux bougeaient et le regardait lui, le petit truc vert tout trempé ! Et puis Zébrou bougeait ! Il était vi-vaaant ! Hop hop hop ! On ramasse son ami grand d’1m40 et…

On titube.

Res_our_e ener_eti_ue manqu_ntes_
0%
Arr_t d’_rgen_e du sy_t_me_


Et on s’évanouit. Et l’on tombe sur le sol où s’écoule l’eau d’un bassin entier. Mais les amis en vivants ! En plastique, mais bien vivants. Tout est super génial !


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Yûko Kitsunebi
avatar
Nombre de messages : 118
Age : 24
Localisation : derrière un bol de kitsune udon
Humeur : Pyrowoman
Date d'inscription : 24/12/2013

†Fiche Personnage†
Level: C+
Race de Monstre: yôko
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Sam 14 Juin - 6:55

Ah la la! Pourquoi est ce qu'il fallait que le petit Yu se planque dans un coin truffé de flotte?! Il savait pas nagé en plus! Et s'il lui arrivait quelque chose?! S'il avait un problème avec son scaphandre?! S'il se noyait?! Nooooon! Pas son petit Yu vert d'amour! Fallait le sauver! Fallait que Sven réussisse à le repêcher!

Les deux collègues se dirigèrent rapidement vers la porte menant à l'aquarium de son adorable petit vert (Non, Yûko, Yu n'est pas TON petit vert) où quelques humains se trouvaient… Et ne voulaient pas les laisser passer. La professeur aurait bien demandé de les laisser faire mais Sven fut plus rapide. Quoi? Pourquoi ils voulaient passer! Pour pécher le Yu! Et si ils se bougeaient les fesses un peu? S'ils ne voulaient pas que Sven le fasse, ils n'avaient qu'a le faire eux-même! Un adorable geek était dans leur aquarium bon sang!

Ah mais… Pourquoi les gens de la sécurité lui fonçait dessus?! Nan mais nan! Aller aider Yu plutôt! Bande d'andouilles! Ah… Ouais, faites vous écrasez par Sven aussi, ça marche bien aussi… Yûko les regarda détaler comme des lapins. Ça sentait mauvais tout ça. En même temps, ils n'avaient pas à être aussi incapable!

- Vous n'aviez qu'à vous bouger les fesses et sortir le petit de là au lieu de courir sur les noisettes de Monsieur costard!

Utilité? Aucune, mais ça soulageait. D'ailleurs, elle entendit un ou deux passant dire que c'était pas totalement faux.

Sachant qu'elle ne serait d'aucune utilité à Sven pour pêcher Yu, elle retourna au niveau de l'aquarium pour voir comment tout se passait. Petit poisson vert était là, sautillant gaiment, comme toujours et… Les pointait du doigts? Mais… Il les comptait? Ou il faisait quoi là en fait? Nan parce qu'il était vraiment adorable comme ça… mais on comprenant vraiment rien… Il causait aux poissons?

D'un coup, Yu se mis à gesticuler dans tous les sens. Hein?! Il étoufait?! Il avait plus d'air?! Yûko se colla à la vitre! Il fallait vite sauver Yu! Elle ne pourrait jamais se pardonner de ne pas avoir pus l'aider! Mourir noyé devait être tellement horrible! Vite Sven! Sort le de… là… Ah bah c'était bon en fait. Il remontait. Pfiou! La professeur tomba à genoux et souffla. Il allait bien… Restait plus qu'à la rejoindre.

Elle ne fit pas attention au gamin qui hurla non loin d'elle. Par contre, la goute qui lui tomba dessus si. Une goutte? Elle leva le nez… Un poisson scie juste au dessus d'elle… Un beau trou dans la vitre… Et des giclées d'eau qui lui tombait dessus.

Trempée… Elle était trempée… Et l'aquarium allait… Exploser?!

- OH PUTAIN!!!

La professeur commença à se sauver à quatre pattes, avant de se relever et de couriiiiir… Et de se faire embarquer par une vague.

*bloup*

De l'eau! Partout! À droite, à gauche, au dessus, en dessous! Et des poissons! Ils étaient beaux mais elle se noyait là! Elle savait nager mais elle ne s'était pas préparer à être mouillée! Elle paniquait!

Heureusement pour elle, l'eau s'évacua très vite! Malheureusement pour les poissons, l'eau s'évacua très vite… Elle toussa, cracha de l'eau, resta couchée par terre, reprenant son souffle. Elle se releva quelques minutes après pour voir l'étendue des dégâts. Elle redoutait déjà la vue de tous les pauvres poissons… changé en legos? Hein? C'était encore un coup de Yu tout ça…

En parlant de Yu… La blonde se releva et tituba. Elle devait trouver Yu! Son petit poisson vert! Olala, elle se sentait pas bien… Pas bien du tout… Elle grelottait, elle avait froid… Trop froid! C'était pas bon! Il lui fallait vite une douche chaude!

Une tignasse verte attira son attention. Il était là! Les yeux tout rouges d'avoir pleuré… La joue rouge aussi. Il trainait un grand requin lego et… Tomba?! La professeur se força à accélérer pour le rejoindre avant de se laisser tomber à genoux et de le serrer contre elle. Il respirait encore, pfiou!

Et Sven? Il était où Sven? Le mieux était de se sauver rapidement de l'aquarium, Yu avait utilisé ses pouvoirs et qui sait si des humains les avaient vu?! Mais elle, elle avait plus de force, elle avait froid… Et elle était trempée, elle ne pouvait pas se réchauffer avec son feu. Elle caressa le front de Yu Heng et lui tapota la joue:

- Ne nous refait plus jamais une peur pareil, petit chenapan vert!

Ah, Sven arrivait, elle lui fit un signe, las:

- On est là Sven!

La vache, elle avait plus de force… Et en plus elle avait envie de vomir… Enfin… Mieux valait éviter de vomir sur Yu… Qui ne lâchait pas son requin lego… Oooooow et sa tête tournaiiiit… Saloperie de flotte...

- On ferait mieux de se tailler en vitesse… Avant l'arrivée des flics…

Elle jeta un regard à l'oeuvre du petit geek vert… S'ils se faisaient coffrer, ils auraient du mal à expliquer tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
http://satomi-mreow.deviantart.com
Sven Alexanderson
avatar
Nombre de messages : 73
Age : 26
Date d'inscription : 27/10/2013

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Dim 15 Juin - 16:08

Le suédois redescendit rapidement les escaliers menant à l'aquarium avec derrière lui Yu Heng. Pour calmer quelque peu sa colère, si tenter qu'il puisse la calmer, il avait allumer une cigarette. Une de ses toutes dernières cigarettes. Avant d'ouvrir la porte, il prit une grande bouffée, et se prépara à agir vite. Qui sais, peut-être que la police les attendait la, derrière la porte, avec Yûko qui s’était déjà faite avoir. Pourtant, lorsqu'il ouvrit la porte, le spectacle proposé était tout autre. En effet, les visiteurs de l'aquarium détallaient tous comme des lapins. De l'eau s'écoulait sur le sol. La vision de la porte d'entrée était totalement bouchée par la fuite des visiteurs. C'était déjà cela. Le surveillant se retourna … et Yu Heng n'était plus la.

La situation était déjà chaotique. Mais la c'était le comble. Sven ne voyait absolument rien à se qui se passait. Ses tympans sifflaient à force d'entendre les cris stridents des visiteurs. Néanmoins, il cru comprendre quelque chose comme « Les poissons sont devenus fous, ils sont sortis de l'aquarium ».
Une histoire à dormir debout en somme. L'ancien mafieux reprit une bouffée et regarda autour de lui pour voir s'il voyait le cauchemar ambulant et sa coloc. Mais c'était impossible. Trop de personnes. Néanmoins, il y avait quand même un point positif à tout ceci. La police ne pourra pas les repérer facilement.

En tout cas, c'est ce que pensait le suédois jusqu'au moment ou le sol se mit à trembler. Bon, il y avait de l'eau partout, les poissons avaient quittés leurs maisons de fortune, la foule était excitée comme une puce et le sol tremblait. Le suédois se concentra et repéra approximativement d’où pouvait venir l'épicentre du tremblement. Dès lors, il essaya de se frayer un passage entre la vague humaine qui continuait de déferlée en direction de la sortie.

Son intuition était la bonne. En effet, il vit un bras lui faisant un signe. Celui de Yûko. Le suédois alla donc dans cette direction. Et vit Yu Heng, sans connaissance, blottit dans ses bras … avec un requin en jouet dans les bras. Et pas un petit requin. Non. Il devait bien faire plus d'un mètre. Le surveillant ne comprenait pas vraiment ce qu'il s'était passé pour que le chinois se retrouve avec un aussi grand jouet dans les bras. Mais ceci était le cadet de ses soucis. Car comme venait de si bien le dire Yûko, il fallait se barrer. Et vite.

Sauf que Yûko ne semblait pas au mieux de sa forme. Elle était très pale et ne semblait pas être en état de se relever. Et Yu Heng était dans les vapes. Et la foule était de moins en moins compacte. Donc il y avait de moins en moins de personnes. Et donc il fallait d'autant plus se grouiller.

Sven tira une grosse bouffée de cigarette tout en analysant la situation. Sortir par la porte d'entrée était impossible, sous peine de se retrouver nez à nez avec les flics. Mais la sortie chaotique des visiteurs voulait aussi certainement dire que les sortie de secours n'étaient pas surveillés. La sortie se trouvait donc par les portes dérobées.

Le suédois jeta sa cigarette non finie dans l'eau, lâcha un « putain de merde » explicitant tout le bonheur qu'il ressentait à l'idée de se trimbaler les deux malades et se rapprocha de Yûko. Cette dernière tenait fermement Yu Heng dans ses bras. Sven se rapprocha d'elle, lui dit de lui faire confiance, retira le chinois de ses bras afin de le poser dans l'eau et l'installa sur son dos. Puis il attrapa le jeune garçon et son poisson et l'installa dans ses bras. Il n'avait pas le temps de lui enlever le requin des bras. Ensuite, il se redressa tant bien que mal. Ils n'étaient pas lourds, loin de la, mais le requin en jouet était méga encombrant. Puis, une fois debout, il cala le chinois au niveau des jambes du professeur et s'aventura à contre courant de la marrée qui était en train de décroître.

Entre l'eau et les poissons, le suédois manqua de tomber une bonne dizaine de fois avant d'arriver à une issue de secours. Bien entendue elle était fermée, conformément à ce qu'il pensait. Et, bien entendue, elle avait une barre en guise de poignée. La belle affaire. Le suédois dut donc se baisser, poser le chinois, se relever en faisant attention à ce que Yûko ne tombe pas, ouvrir la porte, se rebaisser, reprendre le chinois et son jouet plus qu’emmerdant afin de se relever et ensuite sortir de l'aquarium. Une fois dehors, le suédois regarda autour de lui. Au loin, les sirènes des voitures de polices et pompiers retentissaient. Ils devaient être de l'autre côté de l'aquarium. Il tourna la tête et vit un parc non loin de la. Le prochain objectif était de l'atteindre afin de déposer les deux sacs à patates et aviser sur la suite des événements.

Après avoir fermer la porte avec l'aide des pieds ballants de Yu Heng, le suédois se mit en route en direction du parc. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'avec une jeune femme sur son dos et un enfant dans ses bras, il attirait l'attention. Et, le plus souvent, il entendait des choses du genre « Regardez le bon mari et père de famille. Sa femme étant malade, il la transporte sur son dos. Et comme il est mignon, il ne voulait certainement pas réveiller son enfant, qui dors paisiblement avec son doudou. », ou encore « Les parents ont l'air si jeune, et le mari est si dévoué … ». Journée de merde.

Après avoir traverser le parc, et entendu moult mièvreries auquel ils aurait répondu sèchement en temps normal, c'est à dire sans Yûko sur son dos et Yu Heng dans les bras, le suédois se retourna afin de voir la situation. Ils semblaient se trouver assez loin de l'aquarium. Sven en profita donc pour poser Yu Heng et Yûko sur le premier banc qui venait, qui se trouvait en plein soleil. Puis alla s'installer non loin de la, au niveau d'un arbre, après avoir expliquer à Yûko qu'il allait jeter un œil sur ce qu'il se passait du côté de l'aquarium. La ou il était, il se trouvait en surplomb, et la vision donnait et sur l'aquarium, tout en était protéger de la vision d’autrui par des arbres. Tout semblait s'être calmé la bas. Le suédois se permit donc de fumer une cigarette, de râler sur le fait qu'il lui en restait plus que trois et de réfléchir à la suite des événements le temps que les deux autres zigotos reprennent des forces.
Revenir en haut Aller en bas
Yûko Kitsunebi
avatar
Nombre de messages : 118
Age : 24
Localisation : derrière un bol de kitsune udon
Humeur : Pyrowoman
Date d'inscription : 24/12/2013

†Fiche Personnage†
Level: C+
Race de Monstre: yôko
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Mer 18 Juin - 10:06

Surtout cache ta joie Sven! Un instant, Yûko songea que c'était pas si mal le fait qu'ils ne se parlent pas dans la chambre. Au moins comme ça, il restait d'humeur potable. Elle pouvait facilement imaginer que le caractère foufou de Yu n'était pas supportable par tout le monde, mais quand même… Non pas qu'elle trouvait le suédois méchant, après tout, il aurait pus la laisser se demerder pour trouver Yu, mais il était franchement désagréable.

Faudra essayer de faire passer ça avec des cookies une fois rentré! Pas direct, fallait laisser la journée se tasser… Mais pourquoi pas un week-end? Comme il était surveillant, il avait pas mal de boulot en plus qu'elle. Elle pourrait lui en faire pour tenir un samedi ou un dimanche!

Boooou, et si au lieu de penser à ça, elle essayait de bouger un peu, le temps que Sven trouve par ou sortir? BEUUU! Non! Elle allait rester tranquille finalement! Elle avait pas envie de rendre son repas sur Yu! Le pauvre! Bon, ok, lui il lui avait déjà craché de l'eau dessus… Pendant son premier cours de piscine… Mais c'était pas une raison pour faire pareil!

Uh? Qu'est ce que Sven faisait?! Woooooo! Il la portait sur son dos?! Woooo envie de vomiiiiir! Retient toi Yûko! Vu son humeur, il va t'abandonner dans un aquarium si ça lui fini dessus! Ah, là, ça allait mieux.

La professeur se laissa trimballer avec Yu et le requin par le surveillant qui tenta tant bien que mal de sortir par une issue de secours. Un vrai parcours du combattant entre les flaques et les poissons plastiqué avec soin par le petit geek. Sans oublié les visiteurs qui continuaient de se sauver. Au moins, ils ne faisaient pas attention à l'étrange trio qui avançait à contre courant! C'est vrai qu'ils devaient avoir l'air fin tous les trois. Entre Sven, monsieur costard cravate lunette clope qui tirait la gueule, Yu, trempé vert avec un énorme requin en plastoc fermement serré et Yûko blanche comme un cul et toute décoiffée, ils avaient l'air tout à fait normal! Oui madame!

Le suédois en costard dû reposer Yu un instant, histoire de pouvoir ouvrir la porte. Pourtant, la clanche était une barre, il ne pouvait pas juste la pousser? Bah! Il était grand, il se débrouillait! La professeur se demanda rapidement s'il les aidaient surtout parce qu'il n'avait pas le choix, ou s'il était plus gentil qu'il n'en avait l'air? Mieux valait éviter de lui demander.

« Regardez le bon mari et père de famille. Sa femme étant malade, il la transporte sur son dos. Et comme il est mignon, il ne voulait certainement pas réveiller son enfant, qui dors paisiblement avec son doudou. »

Hein?

« Les parents ont l'air si jeune, et le mari est si dévoué … »

De quoi?! Mais… Mais vous êtes pas net les gens?! Elle était déjà casée! Et pas avec Sven! Et Yu était pas son fils! Même si ça ne l'aurait pas gênée, quoi qu'elle aurait eu besoin d'une sacré dose de courage! Mais en plus… Yu ne ressemblait à aucun de ses deux "parents"! Franchement les gens! Apprenez à regarder!

Ouais, bon, ok, fallait avouer que Sven non plus, il était pas mal dans son genre. Son style costard cravate lui allait plutôt pas mal. Et les lunettes ajoutait un certain mystère pas désagréable. Et puis, il était plutôt bien fichu le bougre… MAIS NON! ELLE AVAIT SON RENARD! NAH!

Oh! Oh! Oooooooh! Il la dépose en plein soleiiiiiiil! C'est géniaaaaaal! Il fait chaud tout à couuup! Oh ouiiiiii! Yûko se sentit rapidement mieux. Pas le top du top, mais au moins, elle pourrait sans doute marcher. Hmmmmm, c'était agréable de sentir un peu de chaleur sur sa peau mouillée! Un sourire s'étira à nouveau sur son visage fin.

Remerciant Sven et le laissant aller observer l'aquarium, la professeur prit Yu Heng contre elle et lui frotta la tête. Il avait l'air tellement paisible, c'était vraiment troooooop mignon! Mais s'il pouvait se réveiller, ça serait mieux!

Yûko se mis donc à poker le jeune chinois sur la joue:

- Debout petit poisson vert!

Sans effet… Forcement… Aller, trouvons autre chose. Elle tenta aussi de lui tirer un peu la joue. Nope! Tentative de secouage mode prunier? Pas assez de force pour ça. Ah! Siiii! Elle avait une idée! Hop on attrape le sac. Zut, il avait prit le bain avec elle… Tout était trempé! Il faudrait tout mettre à sécher dès le retour mais pour l'instant, fallait prier. Là! Le petit sachet plastique! Avec des cookies dedans! Yes! Il était très bien fermé! L'eau n'était pas passé! Les cookies étaient secs!

Yûko plaça le sachet sous le nez du petit vert et l'ouvrit. Hmmm, bonne odeur de cookies! Ça allait bien réveiller un Yu Heng fan de sucreries et gâteaux, non?!

- Yuuuu, c'est l'heure du goûté!
Revenir en haut Aller en bas
http://satomi-mreow.deviantart.com
Yu Heng Li
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 24
Date d'inscription : 26/11/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Geek
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Jeu 31 Juil - 3:28






Owh ? Une odeur sucrée commence à lui chatouiller les narines ! Mais mais mais ça sent super bon et puis ça donne envie de manger ! Hum alooors devinons ce que c’est…

Analyse sensorielle en cours_
………………..
……………………
Determination de la composition de l’objet_
250 g de farine_
125 g de sucre de canne roux_
1 sachet de sucre vanille_
1 pincée de sel_
Levure_
1 œuf_
125 g de beurre_
Miel_
Pépites de chocolat_


Nombreuuuuses pépites de chocolats ! Non, il n’y avait pas de doute ! C’était bien un cookie qu’il avait sous le nez !

Yu se jeta hors des bras de Morphée, posa Zébrou à côté et arracha le cookie des mains de Yuko… avant de le fourrer avec la même précipitation dans sa bouche de gamin.

« Crummiam ! »

Dé-li-cieux. Il n’avait jamais eu un réveil plus délicieux que celui-ci !  Il adressa un grand sourire reconnaissant à sa sauveuse ! Elle, Yuko elle était gentille au moins. Pas comme… pas comme…


« Sniff... »

Le sourire disparut aussi rapidement qu’il était apparu sur le visage du Geek. Owh. Pas comme Sven-Sama. Pas comme Sven-Sama qui lui avait foutu une grosse raclée sans aucune raison… Et puis ça faisait mal. Et c’était tellement triste… Il prit son Zébrou contre lui et commença à pleurer (au passage, le requin-zèbre plastifié ne comprenait absolument rien à ces sauts d’humeur et regardait son maitre avec de grands yeux ébahis).

« Maitresse ? Vous… vous pensez… sniff… que que que Sven-sempai… sniff…  ne m’aime… sniff… pas ? Et bah et bah… sniff… Il il est méchant sniff avec moi… et puis il a… sniff… toujours les sourcils froncés comme ça avec moi… Et puis j’ai… sniff… pris une une une claque sans raison ! »

Là c’était des gros sanglots. Sauf qu’ils sont dans un parc. Avec pleins de gens qui passent et qui regarde le pauvre enfant avec des grosses larmes qui dégoulinent sur son visage. Et puis les gens chuchotent. « Que se passe-t-il ? », « pourquoi pleure-t-il comme ça le pauvre ? », « Ooooh il est tellement mignon ! C’est triste de le voir comme ça ! Qui est l’ignoble personne qui ose le faire pleurer ? ». Forcement les gens toisent la professeur. Ah ! Faut bien un responsable à tout ce raffut !

« Pour… sniff… Pourquoi… sniff… Pourquoi t’es si méchant avec moiii sniff ? »

Yu s’était levé, s’était approché de Sven-senpai et tendait un index accusateur vers lui, les yeux rouge de larmes. Il lâcha sa question tant existentielle avec sa petite voix montant dans les aigus. Zébrou claqua des machoires en direction du surveillant puis frotta son museau contre la joue du chinois pour le consoler.  Il était triste. Parce que Sven-sama était… beaucoup pour lui. Et si… il s’avérer qu’il ne l’aimait pas… alors c’était vraiment blessant. En fait… il le considérait un peu comme un père. Non. Totalement.

Quant aux passants, ce n’était plus Yuko qui les intéressait. C’était le méchant monsieur en costard. Parce qu’il semblait être le responsable des grosses larmes du petit. Mais personne n’osait vraiment s’avancer. Ouais faut pas déconner non plus, le gamin il avait une sorte de requin en plastique dans les bras et qui bougeait. Alors ils ne se risquaient pas. Et toisaient sans limite l’ancien mafieux.

Ouais. Ils le jugent.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


HRP : ça serait logique que Yuko réponde en première :3
Revenir en haut Aller en bas
Yûko Kitsunebi
avatar
Nombre de messages : 118
Age : 24
Localisation : derrière un bol de kitsune udon
Humeur : Pyrowoman
Date d'inscription : 24/12/2013

†Fiche Personnage†
Level: C+
Race de Monstre: yôko
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Sam 9 Aoû - 15:05

Un mouvement. Puis un autre. Le cookie qui disparait. Le petit Yu qui se redresse d'un coup et le gobe directement.

Tentative de réveil de petit poisson vert: réussite critique!

Il avait un sourire tellement grand, Yûko ne put s'empêcher de faire pareil. Il était vraiment trop adorable! Si elle n'avait pas déjà deux renardeaux, elle aurait bien adopté petit vert! Le voir sourire était un bonheur!

Il renifla. Hein? Une larme fit un coucou. Rapidement suivit par ses amies d'ailleurs. Ses grosses larmes s'écrasait sur le requin en plastique qui n'avait pas l'air de tout comprendre non plus. La professeur écouta silencieusement son élève.

Il semblait avoir peur. Peur que son senpaï ne l'aime pas. Mais non, il se trompait! Sven faisait peur mais ça ne voulait pas dire qu'il ne l'aimait pas! Et puis… La claque… Il la méritait un peu quand même. Pas qu'elle l'aurait giflé mais il leur avait filé une belle frousse quand même!

Le petit vert se leva d'un coup et alla… Frapper Sven?! Et le requin aussi! Il semblait pas très très content que son maître pleure! Olala! Et les gens qui le regardaient! Allez voir ailleurs vous! Ça ne vous regarde pas!

Yûko se leva à son tour, leur lançant un regard mauvais. Pourquoi fallait-il toujours que les gens jugent? Et pas seulement les humains! Les monstres aussi jugeaient! Mais qu'est ce qu'ils en savaient eux, hein?! Rien!

Rapidement, elle rejoignit Yu et le pris par les épaules. La renarde le fixa droit dans les yeux. Grands yeux humides. Doucement, elle le fit retourner sur le banc. Elle s'assit à ses côtés et le serra doucement:

- Sven est comme ça Yu. Les gens ne montrent pas tous quand ils sont heureux, et Sven en est l'exemple parfait. Même à moi, il me fait limite peur. Mais ça ne veut pas dire qu'il ne t'aime pas, tu sais? Qui pourrait ne pas t'aimer? Je suis sûr qu'il t'adore mais qu'il ne le montre juste pas. Regarde, quand on t'a perdu, il t'a cherché avec moi!

Ouais bon, ils l'avaient SURTOUT cherché pour éviter une catastrophe… Mais ça, valait mieux le garder pour soi!

La professeur lui tendit un nouveau cookie:

- Tu nous as fait très peur quand on t'a perdu de vue. C'est pour ça qu'il t'a giflé. On ne voulait pas qu'il t'arrive quoi que se soit. Tu imagines si tu avais croisé un méchant? Il aurait pus te faire mal! Souvient toi aussi que tu n'as aucun sens de l'orientation. Tu te perd rien que pour aller au dortoir, alors tu t'imagines, seul en ville?

Yûko sortit un mouchoir, lui sécha ses larmes et le fit se moucher.

- Je ne t'aurais pas mis une claque, personnellement, mais il y a des personnes qui ne réagissent pas pareil. Ça n'était pas vraiment sans raison. Nous avons eu peur quand on ne te voyait plus. C'est pour ça.

Elle lui fit un gros bisou qui claque et le serra fort contre elle. Finalement, elle lança au mafieux:

- Tu l'aimes, le petit Yu Heng, pas vrai?!
Revenir en haut Aller en bas
http://satomi-mreow.deviantart.com
Sven Alexanderson
avatar
Nombre de messages : 73
Age : 26
Date d'inscription : 27/10/2013

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Mar 26 Aoû - 15:37

Ah. Le calme. La tranquillité. La légère brise dans les cheveux et le soleil, chaud et à la fois si doux, qui venait réchauffer le visage nordique du surveillant. Après avoir fait un rapide tour du côté de l'aquarium et avoir vérifier que ce diable de garnement de Yu Heng était encore dans les vapes, le suédois s’octroya cinq minutes de pause. Pour essayer de se calmer. Pour souffler un peu après tout ces événements. Et pour être prêt pour la suite, qui promettait d'être tout autant folklorique.

Sven s'allongea dans l'herbe et alluma une cigarette. Plus que deux. Le surveillant ralla intérieurement et ferma les yeux un instant.

La sieste ne dura que peu de temps. En effet, le surveillant fut réveillé par des claquements de mâchoires et par un enfant en train de sangloter. Et pas n'importe lequel. Par ce diable de chinois.

Yu Heng : Pour… sniff… Pourquoi… sniff… Pourquoi t’es si méchant avec moiii sniff ?

Le suédois se redressa et vit l'index accusateur du jeune lycéen pointé dans sa direction. Tout comme la mâchoire du requin légo. Et les regards accusateurs de nombreuses personnes. C'était vraiment une journée de merde. Il allait devoir se justifier devant le monde entier si cela continuait ainsi …

Il tira une grande bouffée de cigarette et regarda ailleurs le temps de recracher la fumée. Qu'allait-il bien pouvoir dire à un gamin comme lui ? Qu'il est irresponsable ? Qu'il n'en fait qu'à sa tête ? Que c'est une catastrophe ambulante ? Les relations sociales n'étaient déjà pas le fort de l'ancien mafieux, mais parler à des gamins c'était certainement le plus dur. Notamment à cause du nombre de marmots qu'il à rendu orphelins … D'autant plus que la, la situation était des plus complexe. Il fallait être ferme et souple à la fois. Lui faire des reproches tout en le rassurant. Bref, un travail ingrat pour l'ancien mafieux. En temps normal, il n'aurait absolument rien dit. Mais la, avec les personnes autour et Yuko non loin, laisser ainsi Yu Heng risquerait d'être  considéré comme un crime de lèse majesté.

Alors qu'il cherchait désespérément des mots rassurant à lui dire, Yuko s'approcha du chinois et le fit se rasseoir sur le banc afin de lui parler. Heureusement qu'elle était la pour faire le sale boulot. Le suédois respira fortement et continua de fumer sa cigarette tout en levant les yeux au ciel. Qu'est-ce que ses parents lui auraient dit dans la même situation ? Comment auraient-ils fait pour le rassurer ?
Bien entendu, le suédois n'en savait rien. Ils n'étaient que trop peu souvent à la maison, et le seul moment ou ils étaient la pour de bon …

Le suédois ferma les yeux et pensa à autre chose. Ce n'était pas le moment de ressasser de tels souvenirs. Les cauchemars remplissaient bien leurs rôles à ce niveau la. Du coup, le surveillant était revenu à la case départ. Et la situation était bien pire, car Yuko venait d'en rajouter une couche.

Yuko : Tu l'aimes, le petit Yu Heng, pas vrai?!

Le suédois prit une énorme bouffée de cigarette et ravala sa salive. Tout les regards étaient tournés vers lui. Il se sentait comme un coupable devant un juré dans un tribunal. Avec Yuko en présidente et Yu Heng en procureur. Le surveillant se sentait terriblement mal à l'aise. Sous pression. En temps normal, il serait parti se battre avec Kulis en main afin de calmer tout le monde. Mais la il ne pouvait le faire. Tout le monde attendait sa réponse. Et, dans cette situation, le suédois supposait que « J'ai plus de clopes » n'était pas la réponse adéquat.

Sven : Euh … J'imagine que s'il écoutait plus ce que l'on lui dit, s'il causait moins de catastrophes, moins de problèmes ...

Le suédois ne savait pas quoi répondre. Il venait de se forcer à faire une réponse qui n'était certainement pas satisfaisante. Mais il ne pouvait faire plus. Il n'y arrivait pas. Non pas par manque d'envie, mais plus par manque de mots.

Le surveillant baissa les yeux, sortit sa dernière cigarette, l'alluma, et reprit la parole.

Sven : Euh … Je reviens, je vais m'acheter des clopes ...

L'ancien mafieux était embarrassé. Ce gamin était vraiment sa Némésis. Contre lui, il n'existe rien de logique. N'importe qui, dans la même situation se serait pris Kulis dans la couenne. Mais lui … Il était trop fort. Beaucoup trop fort. Et sur tout les points. Le suédois se sentait faible alors qu'il se dirigea vers la sortie du parc pour aller s'acheter ses cigarettes. Ce gamin, aussi gentil soit-il, était sa plaie. Mais peut-être aussi sa rédemption. Sa seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Yu Heng Li
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 24
Date d'inscription : 26/11/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Geek
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Jeu 25 Sep - 7:43






Hop ! La maitresse le rattrapa et le colla une fois de plus sur le banc avant de lui expliquer les choses. Mais euuh ! Ce n’était pas à elle de s’expliquer ! C’était à monsieur Senpai Sven ! Le monsieur qui n’en avait rien à faire et qui continuait de fumer sa cigarette sans vraiment faire attention à lui !

Eh ho Senpai, répondez !

Blah blah blah. Maitresse avait beau parler il ne l’écoutait pas du tout ! Et même en plus de ne pas l'écouter, pendant qu’elle tentait de le serrer contre elle, il se boucha les oreilles et s’efforçait de réciter l’alphabet à l’envers de deux en deux. ET TOC.

… Jusqu’à ce qu’elle lui tende un cookie. Bah oui, c’est super bon les cookies !! Les cookies c’est la vie. Oubliant la rancœur qu’il avait quelques minutes plus tot, il se déboucha les oreilles et saisit le biscuit et l’enfourna tooout entier dans sa bouche.

« Tu nous as fait très peur quand on t’as perdu de vue. C’est pour ça qu’il t’a giflé… »

Ah ? Senpai avait eu peur ?! Genre, ce grand monsieur badass avec des lunettes de soleil et qui n’arrivait pas à sourire  avait eu PEUR parce qu’il l’avait perdu de vu ?!

… Waaaaaaw ! Il arrivait à faire peur à son Senpai ! Trop cool ça ! Du coup ça voulait dire qu’il était encore plus badass que son maitre spirituel ? Waaw mais c’est tout à fait possible ça !

Yu Heng renifla les larmes qui se tarissaient. ET hop ! Madame la Maitresse sortit un mouchoir de sa poche !  Et lui il l’observait avec de grands yeux pleins d’étoiles. Cette dame était tellement gentille ! Et puis elle a tellement de choses sur elle. Des cookies, des mouchoirs, et d’autres choses cools (et utiles) !

« Je ne t’aurais pas mis une claque, personnellement, mais il y a des personnes qui ne réagissent pas pareil… »

Ah oui. Autre chose : ne plus lui faire peur. Sinon il tape. Et il n’y va pas de la main morte le Senpai ! Il fait vraiment mal ! Et puis vu qu’il ne sourit jamais, on ne sait jamais quand il est fâché, content, triste, apeuré ! C’est toujours la même tête ! A croire qu’on ne lui ai jamais montré comment changer d’expression… et puis les autres ne peuvent pas deviner ce qu’il pense rholala !

« Tu l’aimes, le petit Yu Heng, pas vrai ?! »

Owh tiens ?!  Question intéressante ma foi ! Le geek tourna son attention vers la personne à qui s’adressait la question. Zébrou aussi tourna la tête. Au cas où hein. Puisque s’il répond quelque chose de méchant le Senpai, bah Zébrou se jetterai sur lui ! Et croc !

Vingt secondes… Trente… Quarante… Mais quand est-ce qu’il va se décider à répondre ? ! Une répooonse ! Une rép…

« Euh… J’imagine que s’il écoutait plus ce qu’on lui dit, s’il causait moins de catastrophes, moins de problèmes… »

Hum ? ET la suite ? Finis tes phrases Senpai ! Le jeune garçon trépignait sur place. Il voulait avoir une réponse concrète à la question de Dame Yuko ! ça voulait dire quoi ce début de phrase du coup ?! Qu’il l’aimait bien ou bien qu’il ne l’aimait pas et qu’il l’aimerait bien seulement s’il changeait ? C’pas clair là ! Eh oh Senpai ! Une réponse claire s’il vous plait !

Mais apparemment l’intéressé en avait plus rien à faire de la question ! Il venait de renchainer avec une histoire de clopes … Namého l’arnaque là ! C’est comme commencer à être spoilé sur une série et de ne pas avoir la fin du spoil ! C’est pas juste ! Quand on commence quelque chose, on le finit ! Mais non. Non. Monsieur Senpai ne fait pas les choses comme les autres. Il change de SUJET QUOI ! Ce n’est pas juste ! Yu s’était relevé d’un bond et toisait son surveillant préféré d’un regard noir…

Avant de se rappeler quelque chose. Wait. Il venait de dire qu’il allait acheter des clopes ? Donc ça voulait dire qu’il en avait plus ? Et du coup du coup… ça peut peut-être expliqué pourquoi il tire une tête de six mètre de long depuis le début de la balade !

MAIS OUI C’EST CLAIR !

L’expression du garçon changea du tout au tout en l’espace d’une seconde.

« 'Dame Maitresse. Venez ! »

Hop hop hop ! On rattrape ce petit mafieux, on lui chope la main et on court avec lui dans une direction ! A gauche ! A droite ! Tout droit ! Demi-tour ! Droite ! Gauche ! En face ! Rien à faire de ce qu’il va dire. Peut-être que s’il l’aidait à trouver des cigarettes, peut-être qu’il l’aimerait bien plus que ça !

Puis finalement il s’arrêta. Euh… ça s’achète où des cigarettes déjà ? Bah ouais, il était trop jeune finalement pour savoir ça lui ! Ça pouvait très bien être dans une boutique de vêtements comme dans une boutique de bonbons ! Bah oui ! Il n’y connaissait rien aux cigarettes ! Et puis de toute façon, on lui avait dit que fumait n’était pas cool. Alors pour quelqu’un qui voulait être cool, bah c’était pas cool quoi. Ah d’ailleurs, il y avait toujours une phrase qu’il n’arrivait pas à comprendre… « Fumer tue. » Bah oui ! Comme beaucoup de choses finalement ! Puisqu’il existe des choses qui ne tue pas ? Hum… intéressant. Ça serait une question à étudier ça !

Hep hep hep ! Il faut rattraper le Sven-sama ! Et hop on le retient pour qu’il n’aille pas plus loin sans tout le monde ! Et bien dit donc, il était pressé lui !

C’est alors que Yu remarqua l’endroit qui représentait la Lumière Divine.

Un bar tabac. Bar. Tabac.
Tabac. Cigarettes.
Mais oui, mais oui, c’était bien un bar tabac !

Youpi ! Il avait trouvé ! Il sautillait sur place en montrait l’endroit aux deux adultes avec lui ! Mais ils ne l’écoutaient même pas… Et n'avaient même pas remarqué la petite enseigne cachée dans une ruelle sombre. Osef ! Senpai allait pouvoir avoir des cigarettes grâce à l… ah oui mais non. Yu Heng fouilla (sans aucun scrupule es poches du surveillant jusqu’à tomber sur son porte-monnaie… vide.

Vide. Pas d’argent.
Pas d’argent. Pas de cigarettes.
Pas de cigarettes. Surveillant grincheux !

… Challenge accepted.

Et le chinois s’éclipsa une nouvelle fois en plein milieu de la ville noire de monde. Prévenir les autres de son plan ? Hum non, c’était surfait. Et puis de toute façon, il n’y pense jamais. Hop hop hop ! On se rue dans la boutique dans prévenir !

BOOM BABY ! On entre à grande volée dans le magasin ! Et puis on pointe sur tout le monde la mâchoire du requin semi-vivant.

Zébrou lance claquement de mâchoire !
Clac, clac, clac font les dents !
C’est super efficace !

« HAUT LES MAINS LES GENS ! CECI EST UN HOLD UP DE CLOPES ! »

Ouais. Ceci est un braquage à mains armée. Un requin en plastique bien vivant et un petit garçon aux cheveux vert qui courait dans toute la boutique pour apeurer les clients et les faire s’enfuir ! Et hop ! On escalade le comptoir et on pointe une mâchoire de carnassier sur la tempe du vendeur !

ET VOILA ! Succès débloqué ! On a des clopes ! Et voilà ! Et hop, on retrouve les deux adultes dehors quelque part dans la ville ! Et puis on avance tout fier vers Sven-sama avec un carton de clopes à la main (Zébrou trône comme un roi dessus) et même de l’argent !

« Seeenpaaai !  J’ai trouvé des cigarettes ! Et puis, le vendeur a tenu ABSOLUUUUUUMENT à vous rembourser le prix des paquets ! Cadeau ! »

Oui.  Comme d’habitude, une idée farfelue lui avait traversé l’esprit.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Yûko Kitsunebi
avatar
Nombre de messages : 118
Age : 24
Localisation : derrière un bol de kitsune udon
Humeur : Pyrowoman
Date d'inscription : 24/12/2013

†Fiche Personnage†
Level: C+
Race de Monstre: yôko
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Ven 3 Oct - 5:41

Il essayait, on pouvait pas le lui enlever. Mais la réponse ne sembla absolument PAS satisfaire le petit vert… Et y'avait de quoi. Sa phrase avait pas de fin… Elle avait eu un gps comme ça un jour. La madame qui indiquait la route ne mettait pas de point à la fin de ses indications et… MMMMGNNNNN que c'était fruuuustraaaant!

Bref. Yûko était quand même contente, Sven avait fait l'effort de répondre (même si on avait l'impression qu'il aurait préféré être loiiiiin d'ici). Ce qui l'agaçait un peu plus par contre, c'est qu'il était plus inquiet d'avoir des clopes que de rassurer Yu.

La professeur observa petit vert un instant. Il attendait encore la suite de la phrase de son senpaï? Oh… Un… C'était un regard noir qu'il lui lançait?! Wooow! Yu lançait un regard noir! C'était possible?!

On dirait. Mais ça durait pas longtemps. Le regard noir fut rapidement remplacé par une frimousse de Yu en pleine réflexion. Une vraie petite caricature ce p'tit geek! Une adorable caricature mais une caricature! S'il était en colère, il avait la tête en colère. S'il était triste, il avait la bouille triste. S'il était content, il avait un sourire de 3 mètres de longs!

D'ailleurs, là, il avait eu sa révélation. Son visage s'était éclairé d'un coup!

'Dame Maitresse. Venez !

Wut? Pas le temps de réfléchir, comme d'habitude, il avait déjà attrapé Sven et couraiiiiit. Non, non, non! Ne pas le perdre de vue! Leur courir après!

La professeur le suivit dans la ville. A gauche ! A droite ! Tout droit ! Demi-tour ! Droite ! Gauche ! En face ! Wooooaaaaa mais il les amenait où là?! Ooooow Sven semblait pas apprécier du touuut! Yu! S'teuplait! Ralentit! Explique! Ne fais plus rien sans prévenir! Ça sent la catastrophe!

Trop de monde! Il y avait trop de monde aussi! Ne pas le perdre! Ne pas perdre Yu du regard… ILS AVAIENT PERDU YU ENCORE UNE FOIS! NOOOOON! Et Sven aussi! Pitié, faites qu'il soit encore avec Yu!

Trop de monde pour utiliser son odorat aussi. Bon, chercher Sven! Ça devrait pas être dur non? Un grand gaillard en costard! Avec des lunettes de soleil! Et un air de mafieux! Pardon monsieur. Pardon Madame. Attention devant. Pardon Mamie. Oooh, un pigeon. Hey, attention gamin!

Après "Trouvez Charlie" et "Trouvez Yu Heng", "Trouvez Sven"! C'était la journée! La professeur cherchait, regardait les têtes, bousculait, se faisait bousculer. Mais pas de Sven en vue. Quoi que…

Par les cinq queues du Kuyo! Là bas! Sven en vue! Hop, on le rejoint. Et Yu arrive aussi!

Soulagement! Elle regarda le petit vert tendre des cigarettes à Sven… Un GROS CARTON de clopes! D'où il les tenait? Comment ça, le vendeur tenait à les rembourser?!

Ouverture du traducteur Yu Heng. Yu -> Foufou fauché avec un requin nommé Zebrou -> carton de cigarettes "gratuites" -> vendeur qui tenait ABSOLUMENT à "rembourser" -> n'a pas payé -> ne comprend pas toujours les réactions des gens…

Et merde… Ça sentait la gaffe! Mieux valait rentrer, et VITE! Elle ne savait pas ce qu'il avait fait, mais ça sentait la galère!

- C'est très gentil d'être aller les… "chercher" Yu. Il commence à se faire tard, on rentre au lycée? J'ai des cookies et du lait pour ton quatre heure!

Rentrer, et VITE! Sven devait penser la même chose! On avait pas un carton de clopes gratis comme ça en random! Surtout avec le prix du truc!
Revenir en haut Aller en bas
http://satomi-mreow.deviantart.com
Yu Heng Li
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 24
Date d'inscription : 26/11/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Geek
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Mar 21 Oct - 4:24


Le jeune chinois adressa un grand sourire plein de fierté à sa maitresse. Hey ! C’était un exploit ce qu’il avait fait ! Il était super content de lui !

Rentrer au lycée ? Ouais ça ne serait pas une trop mauvaise idée, la journée avait été plutôt fatiguant ! Et puis ça, c’était de la faute de Senpai qui n’arrêtait pas de lui crier dessus… ça aurait été tellement plus agréable s’il souriait !

Capteurs externes_
Mouvements de foule important_
Warning_

Ow ? Le Geek observa son environnement et… planta.

Wait.

C’était peut-être un peu dangereux de rester là. Puisque les gens le regardaient bizarrement. Et puis ce n’est pas comme s’il n’y avait pas mal de monde hein ! Et puis pas de manière gentille hein ! Avec le bon gros regard méchant à la Sven quoi.

Comme s’il avait fait quelque chose de mal.
Comme s’il avait ENCORE fait une bétise.

Ow wait.

« C’est eux ! C’est eux ! Avec le petit garçon aux cheveux verts ! Au voleur ! »

Hein ? Mais mais mais il n’avait rien volé lui ! Il avait tout simplement demandé gentiment la caissette de cigarettes et que le vendeur lui avait généreusement donné l’argent qui allait avec ! INNOCENT ! Il plaide IN-NO-CENT !

« Attrapez-les tous ! »

Hey ! Mais mais mais ! Maintenant ils étaient encerclés par la foule. Ow wait. Et le bus était plutôt loin finalement… Surtout quand il faut réussir à passer touuuuuuute la foule.

Challenge accepted.

Et hop hop hop Zébrou en avant ! Et clac clac clac fait la mâchoire !


Dernière édition par Yu Heng Li le Mer 22 Oct - 3:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sven Alexanderson
avatar
Nombre de messages : 73
Age : 26
Date d'inscription : 27/10/2013

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Mar 21 Oct - 6:38

Le surveillant était parti devant, penseur. Que pensait-t-il vraiment de Yu Heng ? Il l'aimait bien ou bien le détestait ? Tout ceci tournait dans sa tête tandis qu'il marchait sans trop regarder où ses pas le menaient. La dense foule autour de lui faisait un bruit assourdissant. Des enfants criaient, des adultes courraient. Mais lui n'entendait rien de tout cela. Il réfléchissait. Il était exactement comme Hendrik, totalement imprévisible, tête à claque, énervant. Mais en même temps il n'y avait que de la gentillesse dans sa maladresse. Yu Heng lui ressemblait tellement. Tellement …

Un main l'attrapa. Yu Heng et Yûko l'avait rejoint. Le suédois ne prit pas le soin de se retourner. Il avait tellement la tête ailleurs. Puis la main du chinois le lâcha. Et commença a fouiller ses poches. Avant, il l'aurait tué pour cela. Aujourd'hui, il lui aurait attrapé la main et engueuler en place publique. Mais la, en cet instant précis, il ne bougea pas. Il ne réagissait pas. Que penser de lui …

Son passé resurgit. Ses souvenirs avec Hendrik. Ses joies. Toutes les fois ou il avait voulu le tuer pour ses agissements débiles. Toutes les fois ou il avait ri pour ces mêmes agissements. Et ce constat. Dans la mafia, il était resté humain grâce à lui. Alors certes il parlait tout le temps pour ne rien dire la plupart du temps, certes il s’immisçait tout le temps pour faire des réflexions quand le suédois était occupé avec des femmes de joie, certes ils ont du bien souvent rattrapé ses erreurs lié à son caractère … et pourtant le suédois n'avait besoin de personne d'autre. Ils étaient les opposés, et pourtant le suédois avait besoin de lui pour se sentir humain …

Yu Heng : Seeenpaaai ! J’ai trouvé des cigarettes ! Et puis, le vendeur a tenu ABSOLUUUUUUMENT à vous rembourser le prix des paquets ! Cadeau !

Le surveillant sorti de sa torpeur par cette phrase. Le chinois était la, devant lui, avec des cigarettes et de l'argent.  Sven regarda le chinois, surpris, puis lui passa la main dans les cheveux avant de se retourner vers Yuko. Elle aussi semblait avoir comprit. Il venait de voler les clopes et de récupérer de l'argent en plus. Rien que cela. La prof de sport regarda Yu Heng et prit la parole.

Yûko : C'est très gentil d'être aller les… "chercher" Yu. Il commence à se faire tard, on rentre au lycée? J'ai des cookies et du lait pour ton quatre heure!

Elle essaya de le presser en jouant sur ses sentiments. Une technique de mafieux. Néanmoins, elle avait tout a fait raison. Il fallait partir, et vite. Et lui expliquer que ce n'est pas bien de voler au lycée. Pourtant, malgrès cette situation particulière, et cette nouvelle « bourde » du chinois, le suédois n'était pas énervé. Il était blasé … et heureux à la fois. Ce gamin était la réincarnation d'Hendrik, cela ne faisait aucun doute. Il était revenu pour prendre soin de lui. Et pour de nouveau les péter les cou...

??? : C’est eux ! C’est eux ! Avec le petit garçon aux cheveux verts ! Au voleur !

Cette phrase remis le suédois dans le contexte actuel. Ils n'avaient pas bouger d'un pouce, les rendant totalement coincés par la foule qui venait de les encercler. « La réflexion, c'est bien, agir, c'est mieux », comme le préconisait la règle n. 33 du Manuel du bon petit mafieux. Le suédois se frappa la tête avec sa main. Il venait d'être affreusement anti-mafieux à réfléchir avant d'agir. Et encore, la réflexion aurait porté sur comment s'en sortir, cela aurait été, mais la …

Bon, rapport de la situation. Yûko, Yu Heng et Sven sont encerclé par de nombreux humains suite au fait que le chinois ait volé des clopes. Yu Heng risque de faire une bêtise en dévoilant ses pouvoirs aux yeux du monde, et Yûko ne sembla pas être une super combattante sans utiliser ses pouvoirs. En clair, il allait devoir se battre seul face à une foule d'humains en colère. La poisse. Et oui, se battre. La discussion ne semblait pas vraiment pouvoir servir dans ce cas. La lapidation des voleurs allait pouvoir commencer. Et venez discuter avec quelqu'un qui vous lapide. C'est impossible.

Le suédois réfléchissait au meilleur moyen de les battre sans sortir Kulis quand le chinois se plaça devant Yûko et lui et mit son logo-requin zèbre en avant. Ce dernier claqua des dents assez férocement. Certaines personnes reculèrent. D'autres crièrent que ce légo n'était qu'un jouet pour gamin, et qu'il n'y avait aucune raison d'en avoir peur. Et la foule se resserra.

Réfléchir. Réfléchit petit suédois. Comment faire pour battre cette foule sans que Yu Heng n'utilise ses pouvoirs ? Euréka. Le suédois rapprocha sa tête de celle de sa coloc et chuchota à son oreille.

Sven : Yûko ! Prend Yu Heng avec toi puis essaye de l’emmener le plus loin possible, le but étant d'éviter une catastrophe lié a l'utilisation de ses pouvoirs ici. Je te fais confiance pour y arriver. Et fais attention à toi. A mon signal tu y va.

Confiance. Cela faisait des années qu'il n'avait pas dit ce mot. Depuis la mort d'Hendrik en somme... Le suédois regarda autour de lui. Bon, s'ils viennent un par un ça va le faire. Largement même. Ça sera long, mais simple. S'ils viennent en nombre, il faudra faire plus attention, mais au vu de leur faiblesse, cela ne posera pas de problèmes non plus. Non, ce qui serait dommageable, c'est que certains soit armés de pistolets. Et la, Kulis sera obligatoire. Donc tout sauf des pistolets, et c'est bon. A si, s'ils attaquent tous en même temps avec des armes de corps à corps, Kulis sera aussi de sortie. Bref, c'était du 50/50. Donc … il devait y aller en premier. Et espérer qu'en mettre une dizaine au tapis suffira à faire partir les autres.  La foule se resserra de plus en plus. Désormais la marge de manœuvre était devenue faible. Il fallait agir. Et vite. Il regarda Yûko, lui sourit, mit la main dans les cheveux de Yu Heng, qui continuait de bouger frénétiquement son légo dans tout les sens, puis le tira violemment afin de l'envoyer vers Yûko. Et le suédois profita de cela pour foncer vers les humains se trouvant devant lui. Être rapide et efficace. En même plusieurs K-O afin de faire peur aux autres. Mais surtout, éviter que Yu Heng n'utilise ses pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Yûko Kitsunebi
avatar
Nombre de messages : 118
Age : 24
Localisation : derrière un bol de kitsune udon
Humeur : Pyrowoman
Date d'inscription : 24/12/2013

†Fiche Personnage†
Level: C+
Race de Monstre: yôko
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Jeu 30 Oct - 8:46

Rentrer tranquillement? Mais POURQUOI elle avait pensé à une ânerie pareil?! Non! Elle ne rentrera JAMAIS tranquillement si elle est avec Yu! C'est im-pos-si-ble! Avoir un moment normal avec Yu c'est plus qu'un fantasme! Si on voulait être tranquille, il ne fallait pas rester avec lui!

Mais elle l'appréciait trop pour ne pas être là… Trop mignon, trop gentil, trop innocent, trop… trop lui!

Yûko secoua la tête pour sortir de ses pensées. Trop de monde autour d'eux! Trop de regards! Elle n'aimait pas ça. Pas du tout même! Enfin… d'un côté… Yu avait volé un carton de clopes, c'était normal que les gens tentent de le récupérer…

En plus, ils étaient bloqués. Pas de passages possibles. Trop d'humains, pas de pouvoirs autorisés! Elle… Allait devoir mordre et griffer… Baaw, elle aimait pas ça! Elle n'aimait pas faire de mal aux gens!

Mais eux, ils étaient près à le faire. Même si Yu était un enfant. Il avait volé un carton de clopes… Ils allaient le lui faire payer…

- Yûko ! Prend Yu Heng avec toi puis essaye de l’emmener le plus loin possible, le but étant d'éviter une catastrophe lié a l'utilisation de ses pouvoirs ici. Je te fais confiance pour y arriver. Et fais attention à toi. A mon signal tu y va.

Fuir? Ça, elle pouvait le faire.

- Compris!

La renard se tint prête. Regard à droite, regard à gauche. Il y avait moins de monde vers la gauche, devant la rue qui se terminait par un cul de sac. Un cul de sac avec des poubelles au fond. Sympa l'odeur. Mais aussi, sympa la porte de sortie!

Elle observa Sven. Lui aussi semblait juger la situation. Si elle fuyait avec Yu, il serait seul. Mais c'était Yu qu'ils voulaient. Alors peut-être que certains les suivraient et laisserait le surveillant!

Plus le temps de penser, Sven venait de lui lancer Yu. Elle l'attrapa rapidement, le porta comme on porte un enfant, les jambes de Yu autour de sa taille, bras autour du cou, Zébrou et le carton dans le dos. Et elle le serra fort. Pas question de perdre Yu en cours de route!

Départ comme une flèche vers la gauche. Au moment de percuter l'homme qui la gênait, elle se tourna légèrement pour qu'il puisse déguster son épaule. Chute en arrière de l'homme (il venait de perdre une dent au passage?!), écart de ceux autour, passage libéré!

Elle s'engouffra dans le cul de sac et stoppa. Elle ne pouvait pas se battre, mais fuir, ça, elle gérait! Les humains ne pourraient pas la rattraper! Même avec son petit colis vert, le carton de clopes et le gros légos!

- Hey! C'est pas mon p'tit vert que vous voulez?! On est là, bande de pignoufs!

Hop, re départ en flèche vert le fond de la rue. Elle ne savait pas si certains la suivaient mais dans tous les cas, elle se barrait! Et puis, supposer qu'elle était poursuivie, ça la motivait à courir rapidement! Premier saut sur une poubelle, puis sur la seconde, sur la plus grande et enfin, saut au dessus du mur. Atterrissage en finesse sur ses deux pattes de l'autre côté et c'est parti!

- Tu reste sage dans mes bras Yu, et tu ne lâches pas ton Zébrou, d'accord? Sinon je me fâche pour de vrai!

Mieux valait le prévenir! Manquerait plus qu'il s'agite et la fasse lâcher! Ils seraient pas dans la panade tiens!

Bon! Direction l'arrêt de bus! Mais avec quelques détours, juste au cas où. Tenant fermement son petit vert, la professeur courrait dans les rues, slalomant entre les passants, les voitures et autres lampadaires. Elle s'essoufflait, mais elle tiendrait! Elle avait pas le choix! C'était comme avant… Avec l'humain… Tenir, ou mourir… Pendant un instant, ça n'était plus Yu qu'elle tenait, mais ses jumeaux… Et elle devait les protéger!

Finalement, jugeant qu'elle avait fait assez de détours, elle se décida à prendre la route de l'arrêt de bus. Enfin, elle pourrait se reposer… Mais pas lâcher Yu. Il y avait déjà assez de problème comme ça! Il ne restait plus qu'a espérer que tout irait bien pour Sven!
Revenir en haut Aller en bas
http://satomi-mreow.deviantart.com
Yu Heng Li
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 24
Date d'inscription : 26/11/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Geek
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Jeu 30 Oct - 16:59




Woooow wooow wow ! C’était quoi cette magouille encore ?!

Yu n’eut même pas le temps de réagir en fait. Et il s’était retrouvé en train de voler de bras en bras. De Sven à Yuko. Et maintenant, il était accroché à sa maîtresse préférée en tenant une caisse de clopes et Zébrou !

« Tu restes sage dans mes bras Yu, et tu ne lâches pas ton Zébrou, d’accord ? Sinon je me fâche pour de vrai ! »

Wait. Elle pouvait VRAIMENT être en colère la dame Yuko ?

L’espace d’un instant le chinois se perdit dans son imagination. Dame Yuko en colère ça devait tellement être rare que ça devait ressembler à quelque chose de teeeeerrriblement badass ! Genre comme un super Sayen ou bien comme dans les rpgs quand on déclenche les compétences spéciales des personnages ! Tant de puissance et de chaaaaaarisme !

Ouais. Bah ça devait faire peur. Même à un Yu.

Alors on ne la fâche pas !

Na mais…. Wait. Yu repensa EXACTEMENT à ce qu’avait dit Yuko.

Alors déjà c’était frustrant ! Parce que personne ne lui avait demandé son avis ! Lui il voulait rester et aider Senpai ! Il voulait donner des tatanes dans le pif des gens et les mettre KO avec l’aide de son Senpai ! Parce que ça pouvait être marrant ! Et puis ça ressemblait beaucoup aux westerns tout ça !

Mais non. NON. Personne ne lui avait demandé son avis et maintenant on lui demandait de tenir fermement ses affaires… Namého ! Ce n’est vraiment pas facile de tenir tout ça sachant qu’on est baloté dans tous les sens ! Et puis en plus ! En plus… Sa maitresse lui disait de faire l’effort de bien tenir sinon elle allait se facher toute rouge ! Et puis il n’avait pas envie  que sa maitresse se fache toute rouge ! Ce n’est pas bien ça.  Rooooh non ! Ce n’est vraiment pas bien !

Baaaaah !  Na mais elle court vite en plus sa maitresse !  Et puis en plus elle abandonne Senpai ! Ils abandonnent Senpai ! Et puis il y a pleeeeeein de moooonde ! On va faire mal à son Senpai et on l’interdit de bouger des bras de Yuko (ou sinon elle devient rouge et c’est Game Over là).

Frustration intense.

Ouais. Et bah ouais. Yu boudait en s’accrochant comme il pouvait pour ne pas tomber. Et en plus c’est qu’il avait une vue iiiiiinprenable sur les gens qui la poursuivait. Bah ouais, ce n’est jamais tout simple une fuite. Il y a forcément des imbéciles qui suivent et qui tente de rattraper la personne qui fuit. Et puis c’est qu’ils sont nombreux en plus ! Bah ! Ça en fait moins pour Sven-sama mais ça fait toujours du monde hein !

« Maaaaaaiiis Zébrou ! »

C’est à ce moment que Zébrou se décida à claquer des mâchoires et à s’échapper des mains du chinois. Prêt à en découdre, le requin se réceptionna sur le sol et oscillait sur le sol pour se déplacer rapidement. Wwaaaaa mais mais mais… Zébrou comprenait tellement ce que ressentait Yu qu’il s’était lancé pour aider Senpai !

« Vas-y ZEBROOOOU ! ATTAQUE MACHOUILLE ! »

Et le requin n’attendait que ça. Clac clac clac ! Je suis un requin et je claque des dents ! Clac clac clac ! Je vais vous faire dégager ~


« - ow putain un requin qui court sur le sol et sans pied !
- Ooooooooow putain un requin qui mord !
- OW PUTAAAAAAAAAAIN DE MEEEEERDE !
- Cassons-nous !
- J'veux pas perdre une jambe comme dans les films d'horreur aquatique ! »


Et Yu regardait son ami aquatique s’éloigner avec un grand sourire et une larme à l’œil. Il était tellement fier de son petit ami requin ! Un ami dévoué et immortel finalement. Parce que c’est un amour de requin en plastique !

Hop hop hop ! Et HOP ! Eurk !

On escalade des poubelles et on saute par-dessus un mur ! Et puis ça pue ! Quelle idée de passer par là ?! Yu aurait bien voulu se plaindre et dire qu’il y avait forcement des méthodes bien plus efficaces pour semer les gens mais… il se ravisa. Bah ouais. Pas envie de fâcher sa maitresse chérie. Pas envie de la voir en colère.

Na mais… na mais… Namého !

Bon. Finalement. Le trajet fut suuuuper long. Maitresse avait un sens de l’orientation tellement mauvais qu’ils ont mis vachement de temps à retrouver le bus ! Trente minutes ! Alors qu’ils devaient être pas très loin normalement ! Ralala, et on disait que lui, Yu, avait un très mauvais sens de l’orientation ? Et bah il y avait pire que lui ! Et TOC !

Bref.

Bah, une fois, au bus, Yuko le posa à terre… Mais ne le lâcha pas. Elle le tenait toujours. Ok… OK. Je vois qu’on lui fait confiance au Yu hein ?! On ne veut pas le lâcher alors qu’il a forcément autre chose à faire ! C’pas juste comme situation ! Et puis ça devait faire une demi-heure que Zébrou et que Sven-sama se faisaient taper dans le centre-ville ! Il fallait qu’il coooourt les aider !  

Mais non. NON.

Maitresse ne lui lâche pas la main. Il lança un regard noir à Yuko préférée (même si elle refusait de le lâcher). Il avait beau faire des yeux de cocker, de gémir, de trépigner… bah ça ne changeait rien. Et puis, il ne voyait pas pourquoi elle l’empêchait d’aller aider son surveillant d’amour !

Namého ! C’est Sven tout de même ! Pas n’importe quel surveillant à la noix. C’est Sven, le suédois ténébreux aux lunettes badass !

Sven quoi !

Dépité, atterré, il devait bien s’avouer vaincu. Il ne pouvait pas y aller… Alors autant monter dans le bus et aller s’installer au fond et attendre comme un gros soumis. Il soupira désespérément.

Attendre sans rien faire, c’est de la grooooosse merde. Et puis même. Attendre c’est de la merde tout court !

Aaaaah… S’il pouvait trouver au moins quelque chose pour s’occuper l’esprit…

LA ! ÇA ! ICI !

Le chinois se leva en flèche de son siège et se précipita vers l’avant du véhicule. LA ! Sur la plage avant ! Il saisit l’objet comme…

Comme si c’était le saint Graal.

Des lunettes de soleil.
Des PUTAINS de lunettes de soleil.
Comme celle de Sven.

Comme son Senpai.
Sur la plage avant.

Un signe. Un appel.

« Deal with it. »

Dit-il en mettant les lunettes sur son nez. Comme un badass. Ouais, là, il se sent exactement comme son Senpai. Avec de la PUISSANCE qui émane de lui. Du CHARISME. De la TESTOSTERONE.

De la Sven attitude  ~

Hop ! On pousse le chauffeur hors du bus en hurlant un « EXCUSEZ-MOI ! », on ferme les portes du bus devant le regard effaré de ce dernier, on lance le moteur et on appuuuuuuuuuuuuuuuie sur l’accélérateur.

Quand on a des lunettes de soleil, on ne reste pas à attendre.

On agit.

Vroum vroum fait le buuus !
Tuuuuut tuuuuut fait le buuuus !

Et les gens se pousse et crient de peur en voyant le bus débouler à toute vitesse dans le centre-ville bondé ! Hop hop hop on avance et on va sauver Monsieur Sven et Zébrou !

Hoooop ! Dérapage contrôlé à la Mario-Kart ! Hooooop ! On balance des items à la gueule des gens pour qu’ils partent loin !

Et terminus ! On s’arrête à côté de Sven-sama (au passage, les gens ont pas mal déguerpi à cause du fuckin’ véhicule quand même hein)

« Montez vite Senpai ! Je suis venu vous sauver ! »
© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Sven Alexanderson
avatar
Nombre de messages : 73
Age : 26
Date d'inscription : 27/10/2013

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Jeu 6 Nov - 5:11

Et un, et deux, et trois zéros. L’effet de surprise marcha à merveille. Quatre, cinq, six, les mettre K-O afin qu’ils fuissent. Le suédois venait de réussir son coup, les humains étaient désorganisés. Entre Yûko qui venait de partir à toute vitesse avec Yu Heng dans ses bras et lui qui leurs mettaient des bourre-pif, ils ne savaient pas ou donner de la tête. Certains suivirent la prof de sport, qui courrait à en perdre haleine, tandis que les autres regardaient le surveillant qui était en train de ramasser ses lunettes qui était tombées par terre dans l’action.

La foule se desserra quelque peu. La peur se faisait sentir. L’ancien mafieux inspirait la crainte. Le souffle des humains se fit de plus en plus rapide. Ils ne savaient pas quoi faire.

Sven : Décidez-vous, je n’ai pas toute ma journée.

Le suédois les regarda avec un petit sourire. Il voulait les intimider afin que cela se termine vite. Non pas qu’il ne voulait pas se battre, mais il avait senti que son bras droit n’avait que peu apprécié son action. Il commençait à lui faire mal. Au mauvais moment et au mauvais endroit. Alors pour l’instant cela allait, mais quand il commencera à saigner …

Tiens, un bruit familier ce faisait entendre derrière lui. Comme des claquements de dents. Le suédois se retourna et vit, entre le flot d’humains qui courraient vers lui, le requin-zèbre en plastique du chinois qui claquait des dents tel … bah un requin en fait.

??? : Mais putain les gars, vous avez peur d’un jouet ? Et puis regardez-vous à pisser dans vos frocs ! Il est seul et nous une vingtaine. On va déboiter ce gars qui a mis KO nos potes sans raison.

??? : Euh … ce n’est pas un jouet, mais le diable en personne … Il a mordu un gars jusqu’au sang quand même …

??? : Si tu as autant peur d’un jouet, va vendre tes poupées, Barbie. On va exploser la tronche à ce gars et retrouver le voleur. Et on lui fera passer l’envie  de venir nous braquer …

Sven : … avec un requin en plastique, si je peux me permettre. Il vous a braqué avec ce même jouet qui se tient ici. Et bizarrement vous sembliez bien moins courageux à ce moment-là …

Oh, il venait de jeter de l’huile sur le feu. L’homme qui venait d’arranger ses troupes, qui semblait être le gérant du bar tabac, n’avait que peu apprécié la remarque du surveillant. En effet, il venait de se jeter sur lui à toute vitesse. Trop prévisible. Le suédois l’écarta avec sa main gauche, lui attrapa un bras et le plaqua au sol la tête la première. Assez violement pour lui faire peur, mais pas assez pour l’assommer. Et Zébrou vint s’installer juste au niveau de sa tête afin de lui montrer sa belle dentition de carnassier.

Sven : Bon, je ne vais pas y aller par quatre chemins. De un, je vous reviendrai pour vous rendre l’argent et payer les cigarettes. De deux, Yu Heng sera avec moi pour venir s’excuser. Et de trois …

Le suédois relâcha son emprise. Son bras droit venait de le lancer. Du sang commença à s’écouler le long de sa veste. La douleur se faisait fortement sentir. Combien de temps s’était-il écoulé entre le début des douleurs et maintenant ? Dans tous les cas c’était beaucoup trop. Il devait prendre ses antidouleurs et s’injecter ses médicaments dans son bras. Et vite, car la douleur était de plus en plus violente. Son bras saignait de plus en plus. En clair, il ne devait pas trainer. Sinon il pouvait dire au revoir à son bras droit pour le reste du combat. Et venir se battre avec un bras en moins et une douleur inhumaine, ce n’était pas du gâteau.

Sven tomba à genoux et ouvrit sa veste le plus vite possible. Il devait se soigner. Il mit sa main gauche tremblante, à cause de la douleur, dans sa poche … mais ne réussit pas à attraper ses soins. La faute à un coup de pied dans les côtes qui l’étala sur le sol. Les humains, en voyant son état, profitèrent de la situation pour commencer à le rouer de coup, tandis que d’autres avait réussis tant bien que mal à museler le requin légo. Le suédois ne pouvait bouger entre la douleur de son bras et les pieds ennemis qui venaient se cogner contre toutes les parties de son corps. Il a trop attendu pour se soigner. Dès les premiers signes de douleurs il doit agir. Mais il n’a pas pu le faire. Et voilà le résultat. Il aurait dû en finir plus vite au lieu de faire trainer les choses.

Le suédois tenta tant bien que mal d’atteindre Kulis, mais c’était impossible, car il ne pouvait presque plus bouger son bras droit. Sans compter les coups qui continuaient d’affluer. « C’est vraiment … une journée … de merde … ! » dit le suédois tandis qu’il ne sentit plus les coups de pieds. La faute à la douleur de son bras droit, qui surpassait de loin tout ceci. La douleur de la malédiction était bien trop forte. Au point d’en perdre la tête …

Puis les coups s’arrêtèrent. Le suédois tourna sa tête meurtrit par les coups pour voir ce qui se passait. Ils avaient pris la fuite. Ou bien ils en avaient eu assez de marteler un homme blessé à terre.

??? : Montez vite senpai ! Je suis venu vous sauver !

Cette voix. Yu Heng. Le suédois tourna sa tête en direction de la voix, et vit le chinois au volant d’un bus avec des lunettes de soleil sur le nez. En parlant de lunettes, il vit les siennes brisées en trois sur le sol. « Merde » s’exclama le suédois, qui prit appuis sur son bras gauche, lui aussi endolorit, pour essayer tant bien que mal à se lever. Bon, il ne sentait plus vraiment la douleur. C’était plus simple pour se lever, mais aussi mauvais signe. Il commençait à avoir les yeux qui se brouillaient. Il avait perdu beaucoup de sang. Pas assez pour tomber dans les pommes, mais assez pour que quelque chose de simple devienne complexe.

Une fois qu’il réussit à se mettre debout, il vit Zébrou devant lui. Il avait lui aussi retrouvé sa liberté et semblait inquiet. Le suédois marcha doucement mais surement vers le bus, avec le requin en plastique, lui aussi quelque peu marqué par le combat, qui tournait autour de lui en claquant des dents afin d’éloigner les éventuels intrus.

Le surveillant arriva à monter les marches du bus en s’appuyant sur les portes. Puis se rapprocha de Yu Heng et lui enleva ses lunettes de soleil. Puis les mit sur son nez tout en souriant. Ce gamin était la réincarnation d’Hendrik, il en était désormais certain. Le suédois prit ensuite la direction du fond du bus, tout en souriant à Yûko, qui semblait quelque peu perdue. Il avait eu raison de lui faire confiance, elle avait parfaitement bien fait son travail. Finalement, tout c’était bien passé. Yûko avait réussi son coup, et lui gérait bien … bon, son bras en avait décidé autrement, mais sans il aurait réussi sa mission. Car oui, pour Sven c’était un échec. Il avait échoué sa mission. Il a permis la fuite de Yûko, empêché que Yu Heng n’utilise ses pouvoirs en publics, mais n’avait pas réussi à battre les humains. Il aurait encore été chez Hemlig, il aurait été tué pour cet échec. Il était devenu gentil … bien trop gentil. Mais il aura tout le temps d’y penser plus tard. Là, il y avait quelque chose de plus urgent.

Le suédois se laissa littéralement tomber sur les sièges du fond. Puis mit sa main gauche dans l’intérieur de sa veste. Un élastique épais, de quoi se faire un garrot, une petite seringue et quelques cachets furent retirés de la poche. Sven se mit mieux sur le siège et vit qu’il avait laissé une belle traînée de sang sur le sol du bus. Il regarda son bras. Sa veste était passée du noir au rouge. Il la remonta, retira son bandage dégoulinant de sang, laissant par la même apparaître sa marque maudite qui lui montrait ce qu’il lui restait comme temps à vivre, se fit tant bien que mal un garrot, et planta violemment la seringue dans son bras. Un cri de douleur se fit entendre. Puis il retira la seringue, la jeta au sol, prit quelques antidouleurs et les mit sans sa bouche. Une fois avalés, il chercha dans sa seconde poche intérieure ses bandages. Il les sortir et se fit un nouveau bandage autour de son bras maudit. Il venait de se soigner. Mais maintenant il fallait attendre que cela agisse. En souffrant, bien entendu. Il laissa tomber son bras droit le long de son corps et regarda sa veste.

Sven : Va falloir que je m’achète un nouveau costard …

Réflexe de mafieux. Règle n.2 du Manuel du bon petit mafieux : « N’importe ce qui t’arrivera, toujours classe tu seras ». Puis son regard se tourna vers Yûko et Yu Heng.

Sven : Bien joué Yûko, jolie fuite. Et merci Yu Heng d’être aussi désobéissant … Par contre… quelqu’un aurait-il quelque chose de bien puissant pour faire passer la douleur instantanément ?
Revenir en haut Aller en bas
Yûko Kitsunebi
avatar
Nombre de messages : 118
Age : 24
Localisation : derrière un bol de kitsune udon
Humeur : Pyrowoman
Date d'inscription : 24/12/2013

†Fiche Personnage†
Level: C+
Race de Monstre: yôko
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Jeu 13 Nov - 1:43

Non Yu. Pas tes yeux de petit canard vert, s'il te plaît! Elle n'allait pas tenir longtemps face à ta bouille chinoise adorable! Nonononononononononon! Elle devait tenir! Ne pas le lâcher! Ne pas le câliner tout fort sous peine de perdre toute crédibilité!

Si seulement Sven pouvait vite arriver! Ou le bus! Ou les deux! Ouais, les deux en même temps, ça serait génial! En attendant… Elle stressait. Comment s'en sortait Sven? Il avait pas mal de monde face à lui! Non, ça allait! Il était fort! Ça se voyait! On pouvait lui faire confiance. Il serait pas resté tout seul contre tous ses humains! Sven, c'était pas un humain! C'était un monstre! Bien badass! Elle savait pas quelle race, mais il était badass!

Un reflet l'éblouit. Oh, le bus arrivait! Yes! Automatiquement, la professeur tourna la tête vers l'autre côté, s'attendant à voir Sven, tout fringuant, avec son costard impeccable, un petit reflet sur ses lunettes de soleil, les cheveux parfaitement coiffés, la démarche assurée, et, le plus important, la clope au bec.

Ou pas. Il n'arrivait pas. Pas le temps d'espérer. Il fallait monter dans le bus. Fallait éviter qu'il parte sans eux. Ça serait bien. Ah, mais s'il partait sans Sven du coup?

- Vous pouvez attendre un peu s'il vous plait? Mon collègue ne devrait pas tarder.

Bon. Ça, c'était réglé. Mais il restait encore le petit Yu qui semblait pas apprécier du tout de devoir rester là, sans rien faire. Il adorait Sven, il devait vouloir l'aider, à coup sûr! Mais il fallait pas, c'était trop dangereux pour un adorable geek comme lui! Baw, il devait lui en vouloir d'avoir laisser Sven!

Il était là, sur son siège du fond, à bouder… Yûko commença à s'approcher de lui, pour lui expliquer qu'ils n'avaient pas eu le choix, qu'utiliser ses pouvoirs étaient trop dangereux, et même carrément interdit, mais qu'en plus, eux deux n'avaient aucunes chance au corps à corps.

À peine arrivée face à lui, elle dût se décaler d'un coup de côté, face à la bouille émerveillée suivit du sprint du chinois vers l'avant pour… Des lunettes de soleil… Sacré Yu! Elle le regarda, amusée, les mettre sur son nez. Au moins, il ne boudait pas longtemps! Tant mieux! Il était drôle avec les lunettes sur sa bouille ronde de chinois.

Et…

Comme d'habitude, elle avait pensé trop vite! À peine le temps de sourire que déjà, le chauffeur se faisait foutre dehors et que Yu démarrait le bus!

OH PUT*IN!

Le pire?! C'est qu'il savait comment le démarrer et le conduire! Bon, c'pas comme s'il SAVAIT conduire mais il arrivait à éviter les gens et les accidents! Et

*bonk*

Aïe… Virage trop serré, rencontre avec le siège d'à côté. Ooooh des étoiles qui dansent autour d'eeeelle! Elle tangue, elle essaye de pas se vautrer, elle s'accroche… Elle a SUPER MAL AU CRÂNE et…

*PAF*

Elle se vautre en avant, en plein dans l'allée centrale.

Woawoawoawoawoaaaaaa, ça touuuurne.

Yûko se releva difficilement, totalement paumée. Elle était tombée du lit après une nuit agitée? Ah non. Elle était bien dans le bus. Et Sven les avait rejoint… Le costard rouge de sang… bfjshbfglsbhul Mais qu'est ce qu'il lui était arrivé?!

Elle s'approcha rapidement (enfin, aussi vite qu'elle le pouvait), ramassa la seringue balancée par Sven (on sait jamais on peut marcher dessus) et le regarda.

Et ben, il avait l'air frai, le mafieux… Couvert de sang et blessures, les cheveux dans tous les sens, le bras droit immobile. Et tout ce qui l'inquiétait, c'était son costard sale. Bah bravo… C'était bien lui ça. Et il la félicitait pour sa fuite. C'était nouveau ça. Depuis quand on félicitait les gens qui fuyaient et ceux qui désobéissaient?

- Je n'ai que de l'aspirine, pas sûre que ça t'aide, mais si t'en veux quand même… À moins que Yu n'ai un item pour ça? Une potion de vie? Une pomme? Un slime spécial?

En parlant d'aspirine. Elle sortie le petit comprimé et l'avala. Elle avait une de ces migraines! Bon, fallait rentrer maintenant… Et ramasser le chauffeur de bus peut-être? Mieux valait éviter de trop traîner, pas sûre que la police aime le fait qu'un bus se retrouve au milieux du centre piéton.

- Yu, je te laisse t'occuper de Sven? Tu l'achèves pas, hein?! Et assied toi!

Sven n'était pas en état, et hors de question de laisser à nouveau le volant à Yu. Bon bah, elle s'y collait?
Revenir en haut Aller en bas
http://satomi-mreow.deviantart.com
Yu Heng Li
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 24
Date d'inscription : 26/11/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Geek
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   Ven 28 Nov - 3:52




Il avait été…

UN SUPER HEROS

Yu se sentit troooop fière. Attends. Il avait sauvé Sven des méchants envahisseurs humains qui voulaient lui taper dessus sans aucune raison valable ! Quand même ! Ce n’était pas rien. Surtout que le surveillant était dans un état déplorable. Bah ! En même temps, jouer les héros, c’est bien, mais pas quand il y a tout un centre-ville sur soi ! Même Zébrou il avait eu du mal !
MAAAAAAAAAAIS !

Sven-Senpai lui avait souri ! Il avait fait son premier sourire à son élève ! Alors alors alors ça voulait dire que… Qu’il l’aimait bien hein ? Bon, ok, il lui avait pris les lunettes de soleils qu’il avait trouvés mais Yu s’en foutait à ce point ultime de la vie.

SVEN-SAMA L’APPRECIAIT BORDEL ! Et ça. ÇA ! Ça donne tout un sens à une vie.

« … Et merci Yu Heng d’être aussi désobéissant… »

Protocole de sã@curitÃ@_
Conduite des comportements automatiques_
Windows a cessã@ de fonctionner_
……………………………………………

Et en plus il le remerciait. Que demande le peuple ?! Yu était aux anges. Pas besoin d’en rajouter plus, non non non. C’était juste l’extase suprême. Plus rien de ce qui se passait à côté ne l’atteignait (déjà que pas grand-chose le percutait). Tout était merveilleux !

« Yu… »

Jusqu’à ce qu’une voix le ramène sur terre. Ah oui ! Maitresse !

« item pour ça? Une potion de vie? Une pomme? Un slime spécial? »

Euh… De quoi ?! Plait-il ? Il regarda sa maitresse préférée avec de grands yeux d’incompréhension. Il avait l’impression d’avoir raté pas mal d’épisodes ! La dernière fois qu’il avait fait attention à un détail c’était… quand Sven-senpai lui avait montré son affection ! Du coup bah… il avait du se passer énoooormement de choses entre ce moment-là et maintenant.

Bon.

Faire comme si on avait compris. En même temps, c’était plutôt compliqué ! Et il n’arrivait toujours pas à comprendre pourquoi Maitresse parlait d’item ou de pommes… C’est pas logiiiiique ! Ça énerve quand c’est pas logiiiiique !

« Yu, je te laisse t'occuper de Sven? Tu l'achèves pas, hein?! Et assied toi! »

LA. LA c’est mieux ! Là, c’était précis, clair, logique ! Et il comprenait là ! Il acquiesça et lâcha le volant à contrecœur pour aller vers le fond du bus. C’est dommage, il aimait bien conduire lui. Surtout accélérer à foooond et faire des virages super classe avec un contrôle à la Mario Kart. Bon, il aurait bien voulu tester un barrel roll. Mais bien entendu, ça n’allait pas être du gout de tout le monde hein.

Hop hop hop, on clopine et on s’asseoir en sautant sur la banquette à côté du surveillant. Et puis on lui fait un graaaaand sourire tout mignon. Et puis et puis…

" Euh... ? "

Faut s’en occuper. Ouais mais… Faut faire quoi pour s’occuper d’un surveillant totalement débraillé ?! Puisque c’est bien de lui dire ça mais… faut préciser !
Du coup, il regardait son Senpai en restant immobile et attendant une quelconque phrase lui disant quoi faire… Et fail. Rien ne sortit. Bon. Ça veut dire se débrouiller tout seul pour savoir ce qu’il lui restait à faire.

Analyse de l’environnement_
ré é cupé é ration d’informations_
Mise en relation avec d' anciennes donné é_

Oooooow ! Ok ! C’était donc pour ça qu’on lui avait demandé « potion de vie », « item » et autres ! C’était sans doute pour Sven-senpai.

L’espace d’un instant, un éclair de génie semblait traverser son regard. Waw. Mais oui ça devait être ça ! Hop hop hop ! On invoque hum…
Des anneaux de Sonic !

Bah oui c’est bien connu ! Les anneaux de Sonic, c’est ce qui fait la vie de Sonic ! Alors si Sven-Sama veut un regain d’énergie, bah il va lui donner des anneaux ! Et puis à Zébrou aussi.

Invooooocation !

Hop ! Pleins de petits anneaux partout pour tout le monde ! Rien que de voir ça, ça lui donne la patate à Yu ! Il ne se sent plus du tout fatigué ! Et Zébrou non plus !

It's raining riiiings ! Hallelujah it's raining riiings !

Green Hill Zone by Masato Nakamura on Grooveshark
© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]   

Revenir en haut Aller en bas
 

À la chasse au Yu Heng [PV Yu Heng Li & Sven Alexanderson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3
» Tableau de chasse des crânes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Hors RPG :: RPs finis/abandonnés :: TOUS RPS AVANT FERMETURE-