AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Allo maman bobo !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Greg Ogramann
avatar
Nombre de messages : 357
Age : 29
Localisation : Devant Mon Clavier
Humeur : Atrabilaire
Date d'inscription : 02/01/2013

†Fiche Personnage†
Level: S
Race de Monstre: Reflet ambulant
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Allo maman bobo !    Mar 27 Mai - 15:50

Le vent souffle et hurle dans les rayonnages, âme damnée hurlant son desespoir. Les flocons de poussière dansent à son passage, d'une lente valse évanescente initialement qui va crescendo vers une sarabande désordonnée. La lumière fluctue, passe du jaune au gris d'un jour de pluie, tandis que le vent gémit et que les moutons d'ennui tressautent.

Tap, tap, tap, tap

Est-ce la pluie que l'on entend ?

Tap, tap, tap, tap

Des bruits feutrés se font entendre rythmiquement, tel un métronome. Le silence sacré en est troublé ; la brise elle-même cesse sa plainte, comme choquée d'un tel sacrilège.

Tap, tap, tap, tap

Le silence est rompu ! Les livres chuchotent de leurs voix de papier, la poussière retombe et adhère au sol pour mieux percevoir ces tap tap si réguliers, si étrangers.

Tap, tap, tap, tap

Le silence meurt, le silence est mort, achevé par ce qui semble des pas de géant, un gargantuesque Goliath qui foulerait aux pieds sa dernière victime.

Tap, tap, tap, tap

Le silence n'est plus.
Quelqu'un est là.

Tap, tap, tap, tap

Deux baskets foulent le sol, nonchalamment. Une main se lève et vient effleurer les rayonnages comme par distraction, un doigt tendu se promène sur leurs dos et les effleure, les taquine, les réveille. Ils s'agitent et leurs pages frémissent, mais le membre continue son chemin sans leur prêter attention, continue, caresse le dos d'un livre.

Et le livre le mord.

Laisse moi sortir !

Le sang coule sur le sol...

***

Migraine, fatigue, courbatures et deux superbes valises sous les yeux ; ce n'est pas un zombie qui traine dans les couloirs et pourtant, la confusion est compréhensible. Helas ce n'est ni la drogue ni un reméde secret de sorcier vaudou qui met le jeune Greg dans cet état, non - cette idée serait presque un soulagement. Non, le doppelganger souffre de quelque chose de bien plus commun - et honteux à avouer.
Cauchemasr.
Des rêves de bibliothèques et livres qui le tirent du sommeil, en nage, bien avant l'aurore. Rien n'y fait ; méditation, fatigue volontaire - combien d'heures a t il passé dans le dojo à répéter des katas vides de sens, dans le simple but de s'épuiser ? - rêves lucides, nada. Rien n'empêche ces fichus livres de l'attaquer et de le mettre en pièce à coups de papier, ce qui le réveille immanquablement.
Et s'il'y avait que ça... mais les attaques sont bien plus traitres ; les livres, en le touchant, lui ramène en mémoire les souvenirs de la vie qu'ils contiennent et le replonge dans une existence qui n'est pas la sienne. Un sage avait posé la question de savoir s'il rêvait d'être un papillon, ou si un papillon rêvait être lui ; Greg l'envie. Il n'a aucune idée de ce qu'il est en sortant de ses rêves, lui.Trop de choix.

Nuits bien trop courtes et journées bien trop longues ; physiquement, il se sentait au bout du rouleau. Les autres l'avaient bien remarqué aussi ; il était plus lent, plus distrait, moins à même de veiller sur la sureté des autres. Il lui arrivait même quelques secondes de rester dans le vague, en prise à un sentiment de presque-vue palpable lorsqu'un souvenir étranger se superposait à la réalité.

Il aurait quand même pu continuer plus longtemps comme ça si Vika - Une vraie mère poule, à croire que le corbeau n'était pas sa forme première - ne lui avait pas ordonné de passer à l'infirmerie pour trouver ce qui n'allait pas. Foutue chef. Il le savait ce qui n'allait pas ; il avait juste 6 personnes au mm carré, ce qui dépassait de loin les normes d'hygiène de santé mentale classique. Y'avait rien à faire contre ça.

Il poussa la porte de l'infirmerie d'un geste brusque pas vraiment nécessaire. Il haissait les infirmeries. Vraiment. Rien que l'odeur lui rappelait les hopitaux. Et les infirmiers étaient tous - tiens, d'ailleurs, il était ou l'infirmier ? - des obnubilés des...

Son regard tomba sur une silouette en blouse blanche et chevelure bleue, et son cerveau lui donna l'impression de se retourner sur place. Pas presque vu. DEJA VU.

C'était...
Non ! Impossible !

Laisse moi sortir !

Non !
Revenir en haut Aller en bas
Andrew C. Hatfield
avatar
Nombre de messages : 214
Age : 22
Localisation : Infirmerie
Humeur : Pouf.
Date d'inscription : 14/08/2012

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Polymorphe
Karma:
105/200  (105/200)

MessageSujet: Re: Allo maman bobo !    Jeu 12 Juin - 13:59






















Entrez donc, je suis une gentille infirmière!



C'était un journée bien banale pour notre infirmier. Sauf que. En faite non. C'était TOUT sauf une journée banale, normale, habituelle ou ordinaire. Andrew, qui se sentait de plus en plus mal dans la peau d'un homme, s'était décidé à changer de corps, enfin d'apparence, pour quelque chose de plus féminin et boobesque. Et ce fut, l'idée la plus mauvaise de tout les temps. Pourquoi? Parce que, visiblement, avoir une belle infirmière aux mensurations de rêve dans son lycée, bah ça ramène plus de patients. Il, ou plutôt elle, n'avait pas arrêté de la journée et parfois plusieurs élèves -en particulier les garçons- revenaient la voir simulant un mal de tête ou de ventre.

Une petite pause...?

Même pas en rêve. En voila un beau qui arrivait vêtu d'une blouse, ses cheveux bleus en pétard, ses grosses lunettes de scientifique de travers et du noir sur le visage. Vive les explosions au laboratoire de science. Le pire? C'est qu'il l'avait fait exprès. Oui oui. C'était pas comme si c'était la cinquième fois qu'il venait à l'infirmerie pour les beaux yeux d'Andy. Enfin bref. Y avait plus de peur que de mal, il n'était même pas blessé. Andy soupira, le priant de ne plus revenir pour rien. Elle le raccompagna jusqu'à la porte de l'infirmerie en lui faisant la moral. Andy remarqua un autre élève.. Du Comité vu sa tenue. L'autre garçon fila en douce, alors que la polymorphe posait ses yeux or sur le Comity-Boy. Awh oui ! Ça doit être ce fameux jeune homme dont Vika lui avait parlé. Elle lui adressa un sourire chaleureux, en le saluant de la tête.

Andy: Entrez donc, je ne vais pas vous manger.




________________________________

Paroles en #00CC66 || Rien ne m'importe tant que tu restes à mes côtes



Dernière édition par Andrew C. Hatfield le Ven 27 Juin - 6:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Greg Ogramann
avatar
Nombre de messages : 357
Age : 29
Localisation : Devant Mon Clavier
Humeur : Atrabilaire
Date d'inscription : 02/01/2013

†Fiche Personnage†
Level: S
Race de Monstre: Reflet ambulant
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: Allo maman bobo !    Ven 20 Juin - 7:33

Déjà vu.

Elle va se retourner. Lentement. Tu le sais. Son visage de poupée sera d'une pâleur de porcelaine, mais ses yeux resteront dans l'ombre de sa chevelure. Cachés, comme la folie qui règne en elle. En moi. En nous.

Greg tremblait sans même s'en rendre compte. Une main fourrageait dans ses cheveux et s'y crispait comme si elle pouvait attraper la voix dans son crâne et l'en arracher. Impossible de détacher son regard de cette silhouette.

Cette silhouette qui se retournait vers lui. Elle avait les cheveux bleus, la peau d'un blanc de nacre.

Déjà vu.

Son pas sera aérien et pourtant lourd. Comme celui d'un géant prêt à t'écraser. Te réduire en bouillie. Plus près de toi, de plus en plus près.


Non !

Elle s'avançait vers lui.

Il ne voyait rien d'autre que ça. Le monde alentour tournait. Il recula d'un pas, de deux, jusqu'à se tenir contre le mur. Il aurait voulu se fondre dans le ciment, disparaitre, mais ne le pouvait pas. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était attendre. La voir encore s'approcher. Ressentir jusque dans ses os les vibrations de ses pas. Sentir son coeur s'accélérer, battre, et sa tête s'alourdir de souvenirs et sensations que Luka lui envoyait.

Laisse moi tranquille !

Peur, gamin ? Mais ce n'est que le début ! Après tu auras mal... sauf si tu me laisses faire.

Non !

Une main dans les cheveux, l'autre à son cou. Plus d'air. Plus assez. Il voyait des taches noires apparaitre. Du noir sur le blanc du sol. Du noir sur le blanc des murs. Du noir sur le blanc de sa blouse. Du noir sur le blanc de sa peau.

Ses yeux... Regarde la ! Regarde moi !

Sa tête se releva malgré lui pour lui faire face et voir, voir ces deux billes emplies de haine qu'elle dardait sur le monde, voir avant le massacre qui allait forcément s'ensuivre.

Ses yeux ?! Non !!!

Or.

Deux prunelles d'or lui rendirent son regard. Une étincelle de curiosité et un peu de lassitude s'y lisaient... nulle trace de la furie qu'elle avait espéré et qu'il avait crainte.

Non non non non non non non


Entrez donc, je ne vais pas vous manger.


La voix de Luka diminuait sous son crâne, noyée sous celle de l'autre. Lui ne pouvait qu'essayer de tenir bon pendant que la nécromancienne retournait dans les tréfonds de son âme, un endroit d'où elle n'aurait jamais dû sortir. Il fit un pas sur le coté et les tâches d'obscurité embrumèrent de nouveau sa vue. Sa main s'accrocha au dossier d'une chaise avant qu'il ne tombe. Ce n'était pas le moment de jouer les hystériques. Pas du tout. Poser ses fesses sur la chaise, respirer. Il avait paniqué pour rien, mais il fallait qu'il se calme. Il était là pour montrer que ça allait. Pour se faire examiner.

- Vika m'a dit de venir...

Sa voix lui semblait anormalement forte, anormalement grave. Il grimaça. Tout était trop fort, beaucoup trop fort. Il s'en était fallu de tellement peu que cela dégénére en crise de panique ! Et pour rien !

Inspirer. Expirer. Fixer l'infirmière - même si ce n'était pas Luka, qu'il en était sûr, l'impression de familiarité, de déjà vu, perdurait. Il ne voulait pas la laisser sans surveillance. Pas du tout. Juste se calmer et s'en aller dès qu'il pourrait. Juste ça.
Revenir en haut Aller en bas
Andrew C. Hatfield
avatar
Nombre de messages : 214
Age : 22
Localisation : Infirmerie
Humeur : Pouf.
Date d'inscription : 14/08/2012

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Polymorphe
Karma:
105/200  (105/200)

MessageSujet: Re: Allo maman bobo !    Sam 21 Juin - 18:50






















Et Donc ?



Greg:Vika m'a dit de venir...

Andy s'installa devant son bureau, le dossier de l'élève dans la main. Gregory Holger Ogramann. Doppleganger-Humain de rang S. 16 ans. Elève et membre du Comité. Elle y jeta un coup d'oeil rapide avant de le reposer. Les dosiers c'étaient vraiment à chier, elle préfèrait entre quelqu'un parler de lui plutôt que de lire des caractères noirs sur du papier blanc.


Andy: Mademoiselle Nightwing m'a prévenu que vous passeriez, je pensais que vous ne viendriez jamais. Dit-elle dans un sourire.

L'infirmière polymorphe le sentait tendu. Son regard ne croisait jamais ses prunelles ors. Plus elle le détaillait, plus elle avait le sentiment de le connaitre. Mais d'où? Bulle qui remonte à la surface. Un duel. La nuit. Un chant. Des ailes. Du noir. Du rouge. Un double. Une lumière pâle. Un lampadaire. Du sang. Un immeuble. Un saut. Un baiser. Du sang. De l'eau. Un trotoir. La Mort. Etait-ce un souvenir lointain? Son imagination qui déraillait? La fatigue.. Oui, c'était ça et pas autre chose. Inspire; Expire. Elle ne l'avait jamais vu avant. Jamais. Jamais. Andy rajusta ses lunettes sur son nez, s'allumant une cigarette.

Andy: Veuillez m'excuser, ce n'est pas très professionel, mais j'en ai besoin.

La jeune femme à la longue chevelure violine se leva pour ouvrir une fenêtre, le pas mou et tremblant, encore déconcertée par cette vision d'horreur qui était sortie de nulle part. Elle vint se réinstaller sur sa chaise, cigarette au bec, le regardant le plus sereinement possible.

Andy:Alors, que puis-je pour vous Monsieur Ogramann?





________________________________

Paroles en #00CC66 || Rien ne m'importe tant que tu restes à mes côtes

Revenir en haut Aller en bas
Greg Ogramann
avatar
Nombre de messages : 357
Age : 29
Localisation : Devant Mon Clavier
Humeur : Atrabilaire
Date d'inscription : 02/01/2013

†Fiche Personnage†
Level: S
Race de Monstre: Reflet ambulant
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: Allo maman bobo !    Mar 22 Juil - 7:02

La réponse à son commentaire fusa aussitôt .

"J'aime pas les infirmeries" lança t il d'un ton presque agressif.

Trop agressif, probablement. Greg secoua la tête doucement comme pour s'excuser de son mouvement d'humeur, yeux toujours fixés sur l'infirmière. Son souffle s'était accéléré d'un cran en entendant sa voix, rauque et séduisante. La voix qu'aurait pu avoir Luka si elle n'avait été recouverte d'une couche de vernis de folie.

Si, et si, et si, et.... Il devait arrêter avec les suppositions et se cantonner à la réalité, qui était déjà bien assez dure comme ça. Ce n'était pas Luka. Il n'était pas en danger. Il n'allait pas se faire agresser ou enfermer encore. Tout allait bien. Respirer. Juste une pièce blanche, des lits, quelques armoires, une jeune femme. La porte n'était même pas fermée, il pouvait sortir s'il le voulait. Du moins, il pensait qu'elle était ouverte. Elle ne l'avait pas tirée derrière lui. Ou l'avait elle fait ? Etait il coincé là ? Les murs se firent plus présents. Il avala sa salive. Elle ne l'avait pas tiré, il en était presque sûr. Il pouvait partir s'il le voulait. Il pouvait respirer. Il devait respirer.

Les deux prunelles dorées se ternirent et s'écartèrent subitement de lui. Pourquoi ? Est-ce que quelque chose n'allait pas ? Elle avait jeté un oeil sur son bureau avant. Est-ce qu'il y avait des informations sur lui ? Un avertissement ? Ou peut-être rien. Peut-être que c'était lui qui l'inquiètait. Son attitude. Ou ce que Vika lui avait dit. Ses mains tremblaient. Les siennes aussi par réaction. Elle n'était pas bien et quelqu'un qui ne va pas bien peut s'attaquer aux autres. Ou du moins, s'en prendre à eux.

Elle se leva, fit quelques pas chancelants vers la fenêtre. Sa silhouette se découpait presque en ombre chinoise sur le bleu étincelant du ciel. D'une main elle souleva le battant, de l'autre elle tatonna dans une poche et en extirpa un paquet réctangulaire. Cigarette. Stress intense, petite dose tranquillisante.

Greg se releva de sa chaise et, veillant à toujours l'avoir dans son champ de vision, posa sa main sur la poignée de la porte. Pendant un instant, elle resista à sa poussée et la boule dans sa gorge enfla jusqu'à menacer de l'asphyxier ; un instant seulement avant qu'elle ne céde et que la porte s'entrouvre. Elle était ouverte, avait toujours été ouverte. Crétin. Imbécile. Pourquoi aurait elle été fermée, d'abord, hein ?

L'infirmière alluma sa cigarette, une main en cloche pour la protéger de la brise, et tira dessus d'un coup sec avant de recracher avec l'habitude de la fumeuse invétérée la fumée par les narines.

Un dragon à la peau écailleuse et aux paupières molles, voletant dans le ciel grace à deux ailes à l'armature torturée. Un rictus sur ses babines, l'eau de pluie dégoulinant de ses fossettes comme une rivière de larmes et un peu de fumée voletant autour de son nez...

Ses jambes tremblants, pris pendant un instant dans le flash du souvenir.

ASSIS !

Il s'obligea à s'asseoir. Ne plus penser, juste se focaliser sur sa respiration. Inspirer. Expirer. Pa la bouche. Doucement. On recommence. Normalement. Respirer, juste respirer.

Il l'entendit rebouger, ses yeux se réouvrirent immédiatement pour la surveiller du coin de l'oeil. Elle était agitée aussi, ses doigts tapotant rythmiquement son tube à cancer et le coin de ses lèvres crispé dans un petit sourire de torture.

Ce qu'il avait ?

Ah ah ah...

Respirer lentemeeeeent. Garder l'air dans ses poumons. Le sentir descendre dans son sang, envahir ses membres. Souffler longuement, profiter du flux d'air pour répondre tout bas.

"Crise de panique...."

Encore une fois.

"Hypervigilance..."

Continuer à respirer régulièrement...
Revenir en haut Aller en bas
Andrew C. Hatfield
avatar
Nombre de messages : 214
Age : 22
Localisation : Infirmerie
Humeur : Pouf.
Date d'inscription : 14/08/2012

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Polymorphe
Karma:
105/200  (105/200)

MessageSujet: Re: Allo maman bobo !    Ven 25 Juil - 8:39



   



















   
Stop it now.



L'infirmière observa Gregory silencieusement. Sa cigarette était sur la fin de sa vie, elle écrasa le mégot encore chaud dans un cendrier déjà bien remplit de poussière grise. Andy jeta un coup d'oeil sur le bracelet qu'elle portait, puis sur le doppelgänger. C'était le moment de voir si l'artefact fonctionnait. Elle haussa un sourcil, et dans un soupire las, elle gifla le jeune homme. Cette claque n'avait pour but que de ramener le jeune homme avec elle.. La polymorphe ne tenait pas à se retrouver devant une personnalité copié par le semi-doppelgänger. Qui sait devant quoi elle se serait retrouvé, et elle ne voulait pas le découvrir. Elle l'avait touché, il ne c'était rien pas passé. Le bracelet d'argent se brisa une fois que la main n'était plus en contact de la peau de Greg.

Andy: Dommage, je commençais à l'aimer celui la. Dit-elle dans un petit sourire.

Andy s'alluma une nouvelle cigarette, ses prunelles ors toujours dirigés vers le jeune homme aux cheveux bruns. Elle avait réussi à retrouver son calme et passé outre cette vision d'horreur qu'elle avait eut quelques minutes plus tôt. On se détend et on sourit. C'est pas en se laissant aller sous ses émotions qu'elle allait aider Gregory.

Andy: Je peux concevoir que vous n'aimiez pas les cliniques et autres infirmeries, mais il faut vous ressaisir, nous n'avancerons jamais sinon. Well. Lâcha t-elle en anglais, avant de reprendre en japonnais. Dites moi tout.

   
   

   

   

________________________________

Paroles en #00CC66 || Rien ne m'importe tant que tu restes à mes côtes

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Allo maman bobo !    

Revenir en haut Aller en bas
 

Allo maman bobo !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Allo maman... bobo : Katie Rush
» Allô,maman bobo..(Janny,Sveltana,Avalyvy'ia & Aliza)
» Allô maman bobo @MeganeS.Minidway
» [Privé] Allo Maman Momo [FT Shige]
» Promis Maman, je ferai moins la maline maintenant... [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Lycée Yokaï :: Bâtiments Principaux :: Infirmerie-