AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ronde de nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Greg Ogramann
avatar
Nombre de messages : 357
Age : 31
Localisation : Devant Mon Clavier
Humeur : Atrabilaire
Date d'inscription : 02/01/2013

†Fiche Personnage†
Level: S
Race de Monstre: Reflet ambulant
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Ronde de nuit   Sam 7 Juin - 10:38

Tagada tagada
Voilà les Daltons
Tagada tagada
Et y'a plus personne.


Les doigts de Greg pianotaient distraitement sur le bureau, le son résonnant dans la pièce déserte. Désert parce que le couvre feu était passé depuis longtemps et que la majorité des gens vivant au lycée roupillaient tranquillement. Ca faisait une demi-heure qu'il attendait. Il avait déjà eu le classique Sur un Oranger, l'indémodable Ah qu'est-ce qu'on est serré au fond de cette boite et entamait désormais les vagues chansons d'enfance. Pas de la sienne, mais quelle importance ?

Tagada tagada
...
Nanananaone ?


Il arrêta de marquer le rythme et s'étira sur sa chaise, basculant en équilibre précaire. Un de ses pieds sur la bord de la table, jouant sans y prendre garde à contracter et décontracter ses muscles, il avait tout d'un métronome mécanisé. Les rondes de nuit, quelle plaie ! Et fallait attendre que son nouveau "partenaire" débarque en plus.

"Je t'ai changé de planning, souffla la voix de Vika dans sa tête. L'entrevue avait eu lieu deux jours auparavant, entre deux portes.  Désormais, tu patrouilleras avec Kuyo. C'est quelqu'un... d'intéressant. Et je pense qu'il a hâte de te rencontrer."

Hâte de le rencontrer, hein ? Qu'est ce qu'on lui avait encore raconté à son sujet ?  De son coté, les informations recueillies à propos de Kuyo étaient à prendre avec des pincettes. Visiblement, pas mal d'élèves étaient encore terrorisés à la mention de son nom, et si le quart des rumeurs à son sujets était vrai, il allait débarquer ici et carboniser le QG avant même de lâcher un "bonjour". Ca promettait. Enfin bon, vu ce qu'on racontait sur lui-même, Greg était mal placé pour croire aux rumeurs. Faudrait voir. Il espérait juste que la ronde se passe tranquillement.

On frappa à la porte. Ou plus exactement, on faillit démolir la porte.

"Entrez" lâcha-t-il en se remettant d'aplomb, les yeux rivés sur la porte d'entrée - porte qu'il n'avait pas laché du regard depuis son arrivée en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Kuyo Onibi
avatar
Nombre de messages : 28
Age : 24
Localisation : au comité
Date d'inscription : 17/04/2014

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Yôko
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit   Sam 7 Juin - 12:55

Se rendant tranquillement au QG du comité, Kuyo rêvassait. Il allait enfin reprendre du service! Et quoi de mieux pour recommencer qu'une… ronde de nuit?! Une fichue ronde de nuit! Autant, c'était agréable parce qu'assez calme, mais tellement chiant parce que dans ronde de nuit… Bah, y'a nuit… Enfin! Au moins il était de retour! Et ça c'était cool! En plus, Vika lui avait dit qu'il commencerait avec "lui". "Lui", Gregory Ogramann, le génie qui avait crevé les yeux de Vika! Bon, ok, génie, peut-être pas, surtout que Vika était vachement plus balèze maintenant mais… Il avait réussi à lui crever les yeux, et il était encore en vie! Mieux, il était son bras droit!

Kuyo ne portait peut-être pas Vika dans son coeur, mais il savait qu'elle avait de bonnes personnes à ses côtés. Une seule chose le taraudait par contre… À quoi pouvait-il bien ressemblait?! Le renard avait demandé à Yûko, et elle lui avait fournis pas mal d'information. La première chose qu'elle lui avait dit étant "Ne le touche pas! On a un Kuyo c'est suffisant!" Ah… Ok… La professeur de sport semblait beaucoup apprécier Greg, et lui avait même donner quelques cookies à lui donner. Mais s'il y avait bien une chose qu'elle ne lui avait pas dit, c'était à quoi il ressemblait. Un simple "tu seras surpris en le voyant!"

Bordel! Ça l'intriguait trop maintenant! Vilaine Yûko qui lui faisait se poser des questions! Il arrivait VRAIMENT PAS à savoir à quoi il pourrait ressembler… Bah! Il finirait bien par le savoir! Dans quelques minutes à peine! Mais en fait, plus que pour son creuvage de mirettes d'emplumée, il avait fait quelque chose d'encore mieux… Il avait protégé Yûko! D'Isidore, un abrutit de l'Antithèse! Ça c'était un vrai mec du comité! Et ça, ça lui plaisait!

Arrivant enfin où le fameux Greg l'attendait, il regarda sa montre. Ça va, il était dans les temps. Et pour le moment, le lycée semblait calme, il n'avait croisé personne sur le chemin. Avec un peu de chance, ça serait une ronde tranquille, avec juste un peu de blabla, rien de trop chiant quoi. Avec peut-être juste un ou deux cassos à renvoyer dans son pieux, histoire de pas trop s'ennuyer non plus.

Kuyo frappa à la porte… Où plutôt, manqua de la démonter… Oups… Trop de force. Il ouvrit avec un peu plus de délicatesse après le "entrez" (depuis quand il avait besoin qu'on lui dise d'entrer pour le faire?!). Enfin, il put voir le fameux Gregory! Et… Attend, c'était ce bâton blanc comme un cul?! Mais il donnait l'impression qu'il s'envolerait si on lui soufflait dessus! Yûko avait raison, il était foutrement surpris! Oh et puis merde, fallait pas juger d'après les apparences après tout! Le renard sourit donc avant de tendre le sachet de cookies à son partenaire:

- Salut, tu dois être Greg! Yûko m'a prévenu que tu ne touchais pas les gens, donc je vais juste te filer les cookies qu'elle m'a demandé de te donner, ça te va?
Revenir en haut Aller en bas
Greg Ogramann
avatar
Nombre de messages : 357
Age : 31
Localisation : Devant Mon Clavier
Humeur : Atrabilaire
Date d'inscription : 02/01/2013

†Fiche Personnage†
Level: S
Race de Monstre: Reflet ambulant
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit   Dim 8 Juin - 4:21

La déception.

C'est tout ce qui se lisait sur le visage de l'armoire à glace qui venait de débarquer. La mimique typique d'un gamin passionné de préhistoire qui, au lieu d'aller dans Jurassic Park à coté de chez lui, vient de gagner le droit de fréquenter l'animalerie du cirque à coté de chez lui.

L'expression était tellement déplacée sur ce visage semblant caligraphié à l'encre de Chine et ce corps tellement chargé de muscles qu'il devait sans doute passer les portes de profil... Les lèvres de Greg remontèrent d'elles même en un petit sourire amusé.

L'autre se reprit vite et, entrant dans la pièce - il ne se mit pas de profil mais dut tout de même rentrer les épaules - lui sourit à son tour. Il était vraiment impressionnant. Un genre d'aura de force, une attitude faisant comprendre que les autres avaient intérêt à lui obéir et fissa, sous peine de devoir passer 24 h à l'infirmerie. Greg dut réprimer un mouvement de recul lorsque le bras de Kuyo s'éleva et fonça vers lui, tenant fermement dans sa main musclée...

... Un sachet en papier.

- Salut, tu dois être Greg! Yûko m'a prévenu que tu ne touchais pas les gens, donc je vais juste te filer les cookies qu'elle m'a demandé de te donner, ça te va?

Des.
Cookies.

Kuyo. La brute qui dirigeait le comité auparavant. Venait de lui tendre. Des biscuits.

...
...
...
...
Ne. Pas. Rire.

Ses dents s'enfoncérent dans ses lèvres pour tenter de réprimer l'énorme sourire qui tentait de lui envahir le visage. Respirer amplement. Juste tendre le bras et attraper

Les gateaux.
Les cookies.
Comme un gamin qui appporterait un cadeau à sa maitresse.

L'image remonta du fin fond de ses (?) souvenirs, celle d'un petit garçon enrhumé tendant presque cérémonieusement un bonhomme en pain d'épice à une grande dame. Quelqu'un avait grignoté les bouton de guimauve et le sucre avait coulé, lui donnant l'air d'avoir abusé d'un mascara bon marché, mais quand même, c'était son offrande. Son cadeau. Barce que bou z'êtes drop belle maidresssse ! On ze mariera quand je zerai grand !

Il s'étouffa. C'était trop. Sa main tendue revint vers sa gorge alors qu'il étouffait de rire sur sa chaise. C'était con et probablement insultant, mais chaque fois qu'il essayait de se calmer et revoyait son visage, il revoyait cette exception de déception. "Bourquoi bou zen voulez bas !?" Trop drôle. Trop meugnon. Trop kawai. Du mal à respirer, les quintes de rire n'arrêtaient pas. Il fit tourner sa chaise pour essayer de ne plus avoir le visage de Kuyo quand il rouvrait les yeux.

Ca finit par se calmer, finalement. Il n'avait aucune idée du temps perdu à rire ainsi - deux minutes ? 2 heures ? 20 ans ? "On ze mariera quand..." Non, stop, pitié ! - mais pas moyen de faire autrement. Il fit tourner sa chaise, réprima un gloussement nerveux en voyant ce bras toujours tendu avec ce petit paquet en carton pendouillant et l'attrapa prestement d'une main gantée.

"Merci..." souffla-t-il avant d'ouvrir un tiroir de son bureau pour les y enfermer. Les cookies de Yuko avaient une certaine notoriété et s'il laissait le sachet sans surveillance, il avait toutes les chances pour n'en retrouver que des miettes demain matin.

"Désolé pour le fou-rire. expliqua-t-il d'une voix - a peu près - calmée. C'est juste qu'après tout ce qu'on m'avait dit de toi, je m'attendais plus à te voir débarquer ici avec une paire de gants de boxe ou un lance-flamme géant qu'avec une boite de gateaux. Comme quoi, les rumeurs..."

Il se leva de son siège, se tendant un peu en sentant ses vertébres craquer.

"Donc moi Greg, toi Kuyo. On y va ?"
Revenir en haut Aller en bas
Kuyo Onibi
avatar
Nombre de messages : 28
Age : 24
Localisation : au comité
Date d'inscription : 17/04/2014

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Yôko
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit   Lun 9 Juin - 6:56

Il… Explosa de rire?! Kuyo haussa un sourcil tout en regardant le comiteux se mordre les lèvres pour ne pas craquer. Mais… Pourquoi?! Il avait dit quelques chose?! Son collègue pouffait, et se retourna pour ne plus le regarder. C'était donc sa tête qui le faisait rire comme ça?! Le renard posa une main sur sa tête, il était peut-être décoiffait et se retrouvait avec un épi pas possible? Non, c'était pas ça… Son visage alors? Il attrapa son téléphone et regarda son reflet. Non plus. Pas de miettes du côté de la bouche, pas de marques de stylo sur la joue, juste sa tête normale…

Le mieux était de garder sa tête de "il nous fait quoi là?!" et d'attendre qu'il se calme. Une crise de rire, ça durait pas si longtemps, si? L'ancien chef patienta donc. 4 minutes. Il mis 4 minutes à se calmer. La vache, ça devait être du lourd ce qui l'avait mis dans cet état! Enfin… Maintenant qu'il était calmé, Grégory récupéra les cookies pour les mettre en lieu sûr et le remercia. Greg avoua ensuite que c'était sa réputation combinée au don des cookies qui avait eu raison de lui. Oh… C'est vrai qu'en général, les gens se carapataient. Et s'il donnait quelque chose, c'était des coups en général. Kuyo eu un simple sourire:

- Mes gants d'uniforme me suffisent pour en coller une, et le lance-flamme, c'est moi. Je n'ai pas vraiment besoin d'arme pour faire flamber les gens. Les rumeurs ne sont pas si fausses que ça, mais elles sont surtout exagérées.

Bah, ça commençait pas si mal. S'il arrivait à s'entendre avec Gregory, Vika lui lâcherait peut-être la grappe! Ça serait génial! En plus, Greg avait l'air d'être un chic type (près à s'envoler au premier coup de vent). Il semblait tranquille en plus, tant mieux! Il y avait assez d'excité comme ça! Le blond laissa la brun se lever et le rejoindre:

- On peut y aller, ouais!

Finalement, cette ronde de nuit ne serait peut-être pas si chiante que ça. Il pourrait causer avec Greg. Yûko avait dit qu'il était assez mal à l'aise avec les gens, mais pour le moment, ça semblait aller! Les deux comiteux sortir tranquillement du temple. Il faisait sombre, et surtout, il faisait frais… Brr! Kuyo détestait le frais! Enfin… Heureusement que son uniforme gardait bien la chaleur! Son précieux uniforme. Ça lui avait fait tellement de bien de l'enfiler à nouveau! Il était bien plus agréable à porter et lui allait bien mieux que l'uniforme traditionnel!

Alors qu'ils se dirigeaient tous les deux vers le bâtiment principal et voyant que son collègue ne semblait pas trop disposé à parler, Kuyo tenta de lancer la discussion. Il le féliciterait bien sur son crevage de mirettes Vika-ienne, mais s'il était son bras droit, c'est qu'ils devaient bien s'entendre quand même. Le mieux serait d'éviter du coup…

- Au fait, merci d'avoir aidée Yûko quand ce trou duc' d'Isidore s'en est prit à elle. On se connait depuis un moment, je l'apprécie beaucoup. Je m'en serais voulu qu'il lui arrive quelque chose de mal. D'ailleurs, tu dois être plutôt balèze, surtout si t'es le bras droit de la Vika!

Bon, ça cassait pas trois pattes à un canard (d'ailleurs, d'où elle vient cette expression fumeuse?! Les canards ont que deux pattes!) mais c'était un bon début, non? Surtout vu ce que Greg semblait avoir entendu sur lui!


Dernière édition par Kuyo Onibi le Lun 9 Juin - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Greg Ogramann
avatar
Nombre de messages : 357
Age : 31
Localisation : Devant Mon Clavier
Humeur : Atrabilaire
Date d'inscription : 02/01/2013

†Fiche Personnage†
Level: S
Race de Monstre: Reflet ambulant
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit   Lun 9 Juin - 9:40

Ils sortirent tous deux de la salle, laissant derrière eux l'odeur de café recuit et de sueur qui, semblait-il à Greg, est commune à tous les bureaux du monde, humains ou non.

Sitôt dehors, il referma sa veste et remonta son col. Sans être froide, la nuit était fraîche. Dans ce genre de moment, le brun regrettait que l'écharpe ne soit pas comprise dans l'uniforme du comité - quoique, quand on voyait ce qu'était capable de faire certains élèves à partir de rien, il comprenait la simplicité  du costume.Tant pis pour lui, il n'aurait qu'à marcher plus vite. Grâce à la lune gibbeuse, ils n'eurent aucun mal à avancer le long du sentier de graviers qui conduisait au dortoir sud. Le ciel dégagé semblait luire de touts petits glaçons somnolents,, tout là haut, prêt à leur tomber sur la figure au premier bruit brisant le silence de la nuit endormie.

- Au fait, merci d'avoir aidée Yûko quand ce trou duc' d'Isidore s'en est prit à elle. On se connait depuis un moment, je l'apprécie beaucoup. Je m'en serais voulu qu'il lui arrive quelque chose de mal. D'ailleurs, tu dois être plutôt balèze, surtout si t'es le bras droit de la Vika!

Instinctivement, il releva la tête pour vérifier qu'il n'avait pas réveillé les étoiles. Non, tout était calme.

Etait-ce la température ou s'habituait il à la situation ? Il n'en savait rien, mais se sentait bien plus calme qu'il ne l'aurait pensé. Discuter de ses pertes de controle face à un étranger n'était pas une chose facile, d'ordinaire... mais il se sentait juste bien. Un peu gêné par ces remerciements immérités, mais bien. Etrange.

- Yuko était tout à fait apte à se débrouiller toute seule, lui répondit-il alors qu'ils s'approchaient du porche d'entrée.Quand je l'ai rejointe, Isidore était déjà...

Il se tut un instant, une vague de peur le submergeant briévement avant de redisparaitre comme elle était apparue. Ce jour-là aurait pu tourner au carnage si facilement. Qu'il n'y ait eut aucune victime relevait du miracle pur et dur. Sa soi-disant force n'avait rien à voir là dedans.

- Isidore était déjà à terre, conclut-il abruptement.

Il gravit les marches d'entrée un peu plus vite que Kuyo, s'arrangea ainsi pour qu'il ne voie pas sa figure le temps que le calme soit tout à fait revenu. "Bien" n'était finalement qu'une surface ; il n'avait pas envie d'approfondir de telles choses ce soir. Et pas devant quelqu'un qu'il ne connaissait pas, en plus. Une main sur la poignée luisante, Greg tira à lui le battant de la porte et le maintint pour laisser le blond passer.

-Vous êtes ensemble ? lui demanda-t-il en baissant d'un ton pour ne pas risquer d'être entendu par un quelconque élève noctambule. Elle m'a briévement parlé de son passé. De son ancien mari...
Revenir en haut Aller en bas
Kuyo Onibi
avatar
Nombre de messages : 28
Age : 24
Localisation : au comité
Date d'inscription : 17/04/2014

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Yôko
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit   Lun 9 Juin - 14:22

Et c'est un fail pour l'ancien chef! Ça commençai bien pourtant! Dommage, ça serai pour une prochaine fois! Revenez quand vous voulez! Kuyo observa Gregory le dépasser en montant les marches. Il avait semblé un peu gêné au début, jusque là, rien d'anormal. Il était fréquent que quelqu'un soit gêné pour ce genre de chose. Mais le blond sentit autre chose, rapidement. Il ne savait pas quoi, mais en tout cas, il avait gaffé quelques part. Mieux valait changer de sujet. Il avait dû se passer quelque chose d'autre… Quelques chose que Yûko ou Gregory tenaient à garder pour eux. Le seul autre capable de répondre avait été retrouvé en kit dans sa cellule. Tss, c'était frustrant.

Terminant de grimper, il entra silencieusement dans le couloir sombre et remercia son collègue qui lui tenait la porte. Voyant l'obscurité qui régnait en maître dans les locaux, le yôko forma une flamme au creux de sa main. Elle éclairait juste assez pour voir où ils marchaient, mais pas trop non plus, pour ne pas qu'un éventuel fraudeur remarque immédiatement leur présence sur les lieux. Au moment de se retourner vers son collègue, il se raidit. À son tour de se retrouver confronter à une question gênante.

S'il sortait avec Yûko? Oui. S'il allait le dire? Non. Gregory avait sans doute aidé Yûko, elle lui faisait confiance, mais lui ne le connaissait que depuis quelques minutes. Pas question de tout déballer comme ça, même s'il lui était reconnaissant d'avoir baissé le volume pour poser sa question:

- Elle était avec ce connard quand je l'ai rencontrée, je l'ai aidé à s'en débarrasser, et depuis nous sommes plutôt proche… Mais c'est plus une relation protecteur-protégée tu vois?

Il n'aimait pas mentir, mais il n'avait pas le choix. Il aurait aimé pourvoir répondre honnêtement, ne pas avoir à le cacher. D'un côté, c'était plutôt triste. Surtout pour elle. Il voyait bien qu'elle mourrait d'envie de le câliner devant tout le monde. Mais malgré tout, ils devaient attendre la fin des cours, ou des moment où ni l'un ni l'autre n'avait de travail. Lui même n'était pas du genre à gueuler partout qu'il avait une petite amie, mais c'était dur de ne pas la serrer contre lui quand il voulait. Surtout avec tous ces ados pré-pubères en chaleur qui se roulaient des galoches dans tous les coins. Kuyo commença à marcher lentement dans les couloirs, prêt à entendre n'importe quel bruit suspect.

- Et puis, elle est prof, et moi élève, et même ancien chef du comité, tu imagines le foutoir si c'était le cas et qu'on était découvert?

Trouver un autre sujet, vite, mais quoi? Il ne connaissait vraiment pas Gregory, qu'est ce qu'il pourrait lui demander?! Bordel, il détestait être coincé! C'était tellement désagréable comme sensation! À fortiori lorsque la question en elle même ne comporte rien d'agressif! Finalement, il préféra ne plus rien dire et profiter du calme du bâtiment. Le feu crépitait presque imperceptiblement, c'était plutôt reposant:

- j'aimerai bien que ça soit calme cette nuit, mais en même temps, je ne dirai pas non à un petit bottage de fesses… Ironique non?

Kuyo, ou comment parler pour ne rien dire. Enfin, avec un peu de chance, ça mettrait un peu son collègue en confiance. Se balader avec un Kuyo à côté, ça devait faire bizarre, surtout si on ne le connaissait que de rumeurs, et que les rumeurs n'étaient pas très très flatteuses. Fallait qu'il montre qu'il n'avait pas un balais dans le cul! Que lui aussi, il savait être gentil… Des fois… Fallait pas pousser mémé dans les orties non plus, hein?
Revenir en haut Aller en bas
Greg Ogramann
avatar
Nombre de messages : 357
Age : 31
Localisation : Devant Mon Clavier
Humeur : Atrabilaire
Date d'inscription : 02/01/2013

†Fiche Personnage†
Level: S
Race de Monstre: Reflet ambulant
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit   Mar 10 Juin - 6:56

Kuyo le surprit en faisant jaillir de sa main une minuscule flamme, bien pratique pour voir où ils mettaient les pieds. Celui-ci étant un Kyubi, il devait probablement être nyctalope ; la flamme-torche était donc à l'intention de Greg. Délicate attention.

Il écouta le renard lui expliquer d'un ton assuré que non, il n'avait pas de relation privilégiée avec Yuko. Enfin, à part qu'il l'avait sauvée d'un enfer. Et qu'il la protégeait maintenant. Et qu'il venait juste de passer chez elle pour récupérer des petits cookies pour lui.

Une chose était sûre : Kuyo ne pourrait jamais se lancer dans la politique. La langue de bois et les mensonges, ce n'était pas son truc.

- Et puis, lui répondit-il d'une voix toute aussi douce, j'imagine le chaos qui s'ensuivrait si on découvrait que l'ancien chef du comité dispose d'un point faible. C'est une bonne chose que vous ne soyez pas" il laissa une petite pause avant de finir sa phrase, que Kuyo comprenne qu'il n'était pas dupe "... ensemble.

Ils inspectèrent deux étages sans mot dire. Les élèves étaient inexplicablement calmes ce soir. A croire que quelqu'un avait ajouté une bonne dose de somnifère dans le diner. Si tel était le cas et que Greg attrapait le petit chimiste, il le remercierait chaudement et lui conseillerait d'y joindre une dose de bromure. Quelqu'un avait dévalisé l'infirmerie quelques jours plus tôt pour y voler tous les préservatifs stockes. De quoi faire.... hum.... 300 Bombes à eau peut-être ?

Son regard s'égara brièvement sur Kuyo. Est-ce que 300 bombes à eau lui suffirait ? Naaaan... Ne pas y penser, ne pas rire. Il détourna la tête encore une fois, préférant vérifier qu'aucun élève n'était tapi dans l'ombre de son coté. Rien que de la poussière. Ils reprirent l'escalier pour revenir au rez de chaussée.

"Non, je comprends. La voix de Greg résonnait dans la cage d'escalier, bien qu'il murmure. C'est long, une nuit à arpenter des couloirs vides. Mais à choisir, j'ai eu mon comptant de combat ces derniers temps ; je préfére avoir quelques ampoules au pied que deux jambes cassées."

Rez de chaussèe. Greg poussa le battant, cligna des yeux. Pendant un court instant, il lui avait bien semblé voir quelque chose - ou quelqu'un- se tapir dans les bosquets plus loin, mais Kuyo devait avoir une bien meilleure vue que lui.

"Tu as vu quelque chose ou ... ?"
Revenir en haut Aller en bas
Kuyo Onibi
avatar
Nombre de messages : 28
Age : 24
Localisation : au comité
Date d'inscription : 17/04/2014

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Yôko
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit   Mar 10 Juin - 17:39

Non mais… C'était quoi ce silence entre "que vous ne soyez pas" et "ensemble"?! Bordel, il ne le croyait pas, à juste titre d'ailleurs. Ça n'était pas si "grave" puisqu'il s'agissait de Gregory mais si même lui l'avait démasqué alors qu'il faisait pas mal sombre, c'est qu'il était vraiment le plus mauvais menteur du lycée! Mais il avait merdé où?! Son ton?! Son ton l'avait trahis?! Ça pouvait être que ça… Et puis merde, c'est pour ça qu'il aimait pas mentir! Il n'avait jamais eu besoin de le faire en même temps… Le direct, y'a que ça de vrai. Pas d'embellissement de blabla, d'omission de détails, juste la vérité.

Enfin, en théorie. Il n'avait rien à cacher avant… Maintenant, il devait cacher Yûko. Pour la protéger de tous ses abrutits qui ne verraient en elle qu'un "point faible" de l'ancien chef. Sauf que loin d'être une faiblesse, elle faisait plutôt sa force. Elle l'encourageait, croyait en lui, et il devenait plus fort, pour se venger de Vika mais aussi pour la protéger. Kuyo secoua la tête un instant. Voilà qu'il se mettait à penser comme dans un manga cucul! Manquait plus que ça! Un Kuyo-cucul! Pouah! Pas question! Le renard préféra se reconcentrer sur son taf. Il ne devrait pas se prendre le chou avec le fait que Gregory était au courant. Il ne l'avait pas gueulé, il ne l'avait même pas dit clairement… Juste fortement sous entendu. Et Yûko lui faisait confiance (même si elle faisait confiance à tout le monde, elle…)

Pendant l'inspection des deux étages, personnes ne parla. Que ça soit les comiteux, ou même les élèves dans leur chambre. Leurs pas étaient le seul bruit audible dans le longs couloirs. *tap* *tap* tap* *tap* S'en était presque fatiguant. Heureusement qu'il avait eu l'occasion de se reposer un peu avant. Le crépitement du feu, et sa douce chaleur couplé au régulier *tap* en aurait endormit plus d'un. C'était calme… Trop calme même… Quelques choses clochait. D'habitude, il entendait des petits chuchotements de temps à autres, provenant de colocataires n'ayant pas envie de rejoindre Morphée (un simple petit *toc* accompagné d'un "hey" chuchotait suffisait à les calmer en général). Mais là, rien. Des pas, des crépitements. Et c'était tout…

Alors qu'ils allaient commencer à sortir, Greg répondit à sa question. Autre preuve de l'étrange calme, il avait chuchoté, et pourtant, ça avait résonné plutôt fortement comparé au chuchotement. Il écouta silencieusement son collègue avouer qu'il en avait un peu assez des combats en ce moment. Deux jambes cassées? Ça sentait le vécu tout ça! Kuyo allait répondre quand une ombre passa littéralement sous leur nez. Il ne lui fallu qu'une seconde pour disparaître dans les bosquets. Il pensait avoir mal vu, mais la question de son collègue lui confirma que non. Il voyait toujours aussi bien.

L'ancien chef fronça les sourcils. Y aurait-il un peu d'action? Il allait vite le savoir. Il dépassa Gregory silencieusement et réduisit encore plus sa boule de feu.

- Ouaip, j'ai bien vu quelque chose… Quand à savoir quoi, on va vite le découvrir… Reste derrière, je m'occupe de la castagne, ça me manque à moi…

Autant joindre l'utile à l'agréable! Se plaçant pile face au bosquet, Kuyo fit totalement disparaitre son feu, les plongeant dans le noir de la nuit. La seule lumière à présent était celle de la lune. Il plissa les yeux, tout en restant silencieux, guettant le moindre bruit venant du buisson. Il y avait bien une ombre, à peine visible dans la nuit. Mentalement, Kuyo se félicita pour sa vue divine. Il voyait mal, mais il voyait quand même! Une respiration lente parvenait à ses oreilles. Pas celle de Greg, ni la sienne. Il guettait la moindre variation de bruit. Il s'approchait lentement, silencieusement, en mode chasse. Tel le renard guettant son futur repas, il guettait cette ombre. La respiration cessa d'un coup. La chose tapis là devait le sentir.

Mais un renard ne laissait pas fuir une proie si proche! Le renard avait faim! Le renard l'attrapera d'un bond! Kuyo ne laissant pas le temps à l'ombre de réagir que déjà, il lui sautait dessus et l'agrippait fermement. Plusieurs feux follets les entourèrent, illuminant le chasseur et sa proie révélant ainsi la nature de cette dernière…

Une gamine?! Kuyo venait de choper une gamine?! Elle devait avoir 15 ans grand max! Loin de se démontée, la fille leva quelque chose pour le montrer au chef:

- Regardez comme elles sont grooooooosses!

Hein? C'était quoi? On dirait une grosse balle… Une grosse balle pleine de liquide? Il plissa les yeux et s'approcha. OH PUTAIN! Une bombe à eau?! C'était une putain de bombe à eau! Et c'était pas un ballon! C'est une capote! Elle avait fait une capote à eau!

- J'adore jouer avec l'eau! Je peux en faire n'importe quoi! Regardez comme c'est drôle!

La capote a eau commença à s'agiter étrangement, tandis que la gamine, usant sans doute de ses pouvoirs faisait tournoyer l'eau à l'intérieure. Bordel, une élémentaire de flotte! Ils pouvaient pas tomber mieux! Pile ce que Kuyo aimait le plus! Il allait la forcer à arrêter quand la catastrophe se produisit… La capote à eau explosa, douchant le renard au passage… Il resta immobile un instant, trempé comme une soupe. Et la gamine explosa de rire:

- PUTAIN DE BORDEL DE MERDE! JE SUIS TREMPÉ! C'EST DE LA PUTAIN DE FLOTTE! JE DÉTESTE LA FLOTTE! CONNASSE DE SUCEUSE D'HUITRE DE MES DEUX!

Kuyo bouillonnait tellement que l'eau s'évaporait lentement. Voyant que le monsieur fasse à elle n'avait pas vraiment apprécié sa blague, l'élémentaire prit la poudre d'escampette! Bordel! Mouillé! Il était mouillé! C'était pas énorme mais putain de flotte de merde! Kuyo frissonna et se leva d'un coup, de la vapeur l'entourant. Cette salle petite peste allait le payer!

- Revient ici, sale merdeuse!

D'un bond, Kuyo se retrouva à nouveau à côté de Greg et commença à courser la gamine. Il allait la rattraper quand elle trébucha près d'un arbre. Ce qui le fit stopper, ce fut le bruit. À la limite, il y aurait du y avoir un *toc* ou une merdouille du genre. Mais là, le bruit était plus… Dégueux? Il fit une grosse flamme au dessus d'eux pour bien éclairer la cause de cette chute. Voyant sur quoi elle avait trébuché, la jeune fille tourna au blanc tout en gémissant que c'était "dégolaaaaaaaaass". Et elle avait de quoi! Sous leur nez, une sorte de tas de chair, commençant à sentir fort, des mouches voletant tranquillement au dessus. On pouvait reconnaitre l'uniforme du lycée, et ce qui avait du être des cheveux… Un cadavre… L'élémentaire prit la fuite en chialant, mais Kuyo ne s'en préoccupait plus… Lui qui voulait que ça bouge un peu, il allait être servit:

- Greg, j'crois qu'on est dans la merde...
Revenir en haut Aller en bas
Greg Ogramann
avatar
Nombre de messages : 357
Age : 31
Localisation : Devant Mon Clavier
Humeur : Atrabilaire
Date d'inscription : 02/01/2013

†Fiche Personnage†
Level: S
Race de Monstre: Reflet ambulant
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit   Mer 11 Juin - 11:32

La minuscule flamme qu'entretenait Kuyo entre ses mains venait brutalement de disparaitre dans un "pop" à peine audible. Ses yeux papillonnèrent, essayant de s'adapter à la soudaine obscurité.

- Ouaip, j'ai bien vu quelque chose… Quand à savoir quoi, on va vite le découvrir… Reste derrière, je m'occupe de la castagne, ça me manque à moi…

Greg se mordit les lèvres pour ne pas répliquer. Et d'un, il n'était pas si faible que ça (même si honnêtement, il ne tenait pas à mettre son contrôle - et celui des autres - à l'essai ce soir). Et de deux, il avait quand même plus de chances de tomber sur un ou deux noctambules innocents que sur un dangereux adversaire ; Greg ne se voyait pas s'opposer à Kuyo, mais il n'hésiterait pas si celui ci faisait preuve de brutalité injustifiée.

Il se contenta de suivre le yoko alors qu'il s'approchait d'un pas rapide vers l'ombre entraperçue, se promettant d'intervenir si besoin. Enfin, s'il arrivait à tenir le rythme ; le renard était en meilleure forme physique que lui, son allure de "marche" correspondait au trot chez lui. Heureusement, il n'était pas encore essouflée et lorsque Kuyo diminua l'allure, ayant visiblement repéré l'élève, il put le suivre sans faire trop de bruit.

Quelque chose ou quelqu'un était devant lui. Il distinguait comme un souffle régulier dans les arbres malgré les battements de son coeur qui faisaient tinter ses orelles. Ca respirait, fort. Et puis...

Un instant, Kuyo était devant lui, son large dos lui cachant la vue. L'instant d'après, il était cinq mètres plus loin et des feux pâlichons illuminaient la scène. Il tenait quelqu'un serré contre lui, mais la lumière n'était pas assez importante pour qu'il puisse voir qui exactement. Une personne qui leva une main en l'air, brandissant ce qui semblait être un espece de ballon flasque et s'écria d'une voix stridente :

- Regardez comme elles sont grooooooosses!

Comme elles sont...
Euh... Elle parlait de ? Parce que vu comme Kuyo la tenait contre lui...
Pitié, faites qu'elle ne parle pas d'un quelconque mètre ruban qu'il aurait dissimulé dans sa poche !

- J'adore jouer avec l'eau! Je peux en faire n'importe quoi! Regardez comme c'est drôle!

Greg n'eut pas le temps de r"agir que l'espèce de ballon tourna à toute vitesse autour de son poignet - tournicoti, tournicoton - et atterrit en pleine face du renard dans une explosion de liquide. Il la lâcha et tomba en arrière, rugissant et fuminant - littéralement, Greg voyait de la vapeur se formait autour de lui - elle se sauva dans un rire aigu, brandissant une autre de ses bombes à eau. Elle passa à quelques mètres de Greg mais celui ne l'arrêta pas, préférant faire quelque pas en avant pour porter secours à son collègue.

- PUTAIN DE BORDEL DE MERDE! JE SUIS TREMPÉ! C'EST DE LA PUTAIN DE FLOTTE! JE DÉTESTE LA FLOTTE! CONNASSE DE SUCEUSE D'HUITRE DE MES DEUX!

Vu ce qu'il gueulait, il n'était blessé que dans son amour propre. Salement blessée.
Kuyo se releva. Lentement. Avec force et rancune. Mis à terre par une morveuse. Par une bombe à eau. Rien que ça.
Quelqu'un allait repartir avec ses couilles dans un tupperware ce soir si on laissait l'ancien chef du comité faire.

- Revient ici, sale merdeuse!

Il passa comme une trombe à coté de Greg, ne lui laissant pas le temps de le calmer. Il allait falloir courir, et courir vite s'il ne voulait pas retrouver un steak tartare à l'arrivée. Fuyarde hystérique, renard colérique et doppelganger... anemique (?) en course poursuite infernale.
Qui s'arrêta presque aussitôt.

Il ralentit lorsqu'une flamme jaillit des ténébres et éclaira les lieux. Ce qu'il voyait devant... Est-ce que c'était bien ?!

Ses jambes le portèrent tout seul jusqu'à coté de Kuyo qui avait l'air véritablement choqué. Quelque part pas loin, quelqu'un vomissait. La gamine, se dit distraitement Greg. C'était dégueulasse. Organique. On avait l'impression que quelqu'un avait littéralement exploser. Des bouts de viande pendait à un buisson pas très loin. Et le sol sur lequel il était était spongieux ; il baissa la tête. Oh. D'accord.

- Greg, j'crois qu'on est dans la merde... souffla Kuyo.

- Je crois que toi t'es surtout dans le foie, lui répondit sans y penser Greg.

Il vit l'autre reculer précipitamment, totalement dégouté. Probablement le coeur au bord de lèvres. Greg ne savait plus trop où était son coeur, lui. Peut-être au niveau des intestins ? Il se sentait bizarre. C'était une scène immonde mais en même temps familière. Luna. Luka. Des souvenirs de guerre. Il parcourut le tout des yeux. Trop vu des choses comme ça. Trop. On finissait presque par s'y habituer.

Il releva la tête pour regarder Kuyo, et la lueur qu'il lut dans ses yeux lui donna intuitivement envie de reculer en bafouillant "C'est pas moi cette fois là !". Il serra ses bras contre lui pour s'empêcher d'obéi à cette impulsion ; cela causerait plus de problèmes qu'autre chose. Et ça ne POUVAIT pas être lui, il en était certain.

"On laisse tomber la gamine. Le corps passe en urgence."

Il se força à s'approcher un peu plus des vêtements déchiquetés - il ne pouvait pas parler de corps, il y en avait partout. Les mouches s'envolèrent sur son pasage pour se réattrouper presque aussitôt - horrible. Uniforme de l'école. Son blazer était liseré de rouge, de bonne coupe. Il se pencha, grimaça en voyant que le pantalon était encore plein. Kuyo pourrait repartir avec un tupperware s'il voulait, finalement.

"C'est un élève, garçon, aile ouest. On va le signaler à Vika qu'elle batte le rappel dans les dortoirs."

Il hésita un court instant. Les mouches étaient là, mais le sang n'était pas encore sec. Le tueur était peut-être encore dans le coin. Pire encore, il y'avait peut-être quelqu'un d'autre avec le tueur. Et des deux personnes présentes, il était le plus polyvalent et celui qui avait l'air de garder la tête la plus froide.

"Je file en avant pour voir s'il n'y a pas des traces ou d'autres corps. Toi, attrape un corbeau et répéte lui ça. On reste à portée de voix."

Sans attendre que l'autre récrimine - parce que Kuyo, même sur son lit de mort, n'accepterait sans doute pas les ordres sans discuter/disputer - il enjamba les restes du corps et s'enfonça dans la forêt, laissant derrière lui la lumière rassurante du feu de Kuyo.
Revenir en haut Aller en bas
Kuyo Onibi
avatar
Nombre de messages : 28
Age : 24
Localisation : au comité
Date d'inscription : 17/04/2014

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Yôko
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit   Jeu 12 Juin - 4:45

AH! Putain! Oui! Ils étaient dans la merde mais lui il était surtout dans le foie! Il recula d'un bon. Erk! C'était pas une petite nature, mais c'était quand même bien dégueulasse! Si jamais il chopait le trou duc' qui avait fait ça, il allait passer un sale quart d'heure!

Un cadavre, bordel! Et c'était pas le premier en plus! Il avait entendu que d'autres cadavres avaient déjà était trouvé, et il y avait Isidore aussi… Coupé en deux, dans une cellule du comité! Son cas intriguait pas mal Kuyo d'ailleurs. Comment avait-il pu se faire tuer alors que le coin grouillait de comiteux?! C'était à coup sur un coup de l'Antithèse, vu que le croque-mitaine allait tout balancer sur eux en échange de sa libération… Mais bordel! Si les élèves se mettaient même à risquer leur vie en venant ici, c'était pas bon du tout!

Il écouta Greg qui observait le corps. Laisser la gamine, ouais, il était rancunier mais il avait aussi le sens des priorités. De toute façon, elle gerbait dans un coin, ça l'avait probablement bien refroidi! Ça suffirait comme punition, elle ferait probablement quelques cauchemars en plus… Il retourna son attention sur son coéquipier. Garçon? Aile ouest? Ok, c'était noté! Il avait une sacré paire pour regarder le carnage aussi longtemps! Il était plus costaud qu'il en avait l'air!

Le brun remarqua que le sang n'était pas sec. C'était récent donc… Le coupable était sans doute encore dans le coin? Kuyo retint un grognement lorsque Greg lui ordonna de chercher un corbeau. Mouais, il allait devoir s'y faire, il en avait deux au dessus de lui maintenant. C'était plus lui qui commandait! Le blond réfléchit un instant, pendant que Gregory s'enfonça dans la forêt. Si le tueur était dans le coin, il pouvait sans doute sentir son odeur!

Kuyo prit donc une grande inspiration et… Manqua d'étaler son repas du soir à côté du corps. Purée! Ça sentait vraiment trop mauvais! Il re tenta l'expérience, inspirant par petites doses cette fois. Le cadavre sentait mauvais, le vomis de la gamine sentait mauvais… Merde! La gamine! Il pouvait pas la laisser là, seule! L'ancien chef s'approcha d'elle et lui donna un mouchoir, pour qu'elle s'essuie la bouche:

- Reste avec moi, le coupable est peut-être encore dans le coin…

Il lui prit la main. N'ayant pas le courage de retenter de trouver une odeur, il se mit à la recherche d'un emplumé. Il devait y en avoir vers les dortoirs, il pourrait ramener la gamine faiseuse de capotes à eau dans sa chambre au passage.

- Je te ramène à ta chambre, tu y seras en sécurité. Prend une bonne douche et couche toi.

- Me laissez pas seule, j'ai peur…

Et merde… Il allait devoir se la coltiner?! Il ne pouvait pas la laisser seule si elle avait peur, mais bordel non! Il n'avait tellement pas envie de la trimballer! Elle le regarda avec ses grands yeux bleus larmoyants… Ok… Il allait la trimballer… C'était indigne d'un comiteux de laisser une gamine effrayée seule, même si elle faisait des capotes à eau… Il soupira:

- Ok, reste avec moi alors… Mais ne me lâche pas la main, j'ai pas envie de te courir après…

Supportant les sanglots de la gamine (merde, c'quoi son nom?) Kuyo rejoignit les dortoirs. Il siffla un corbeau qui se promenait sur le toit. Il espérait trouver quelque chose sur son toit lui? Le volatile le rejoignit et… Lui donna un coup de bec… Quoi, il était pas content que Kuyo l'ai sifflé? Saleté! Pour la peine, il se poserait par terre!

- Va prévenir Vika en urgence, Gregory et moi on a trouvé un corps en bordure de forêt. C'est un garçon de l'aile ouest.

Une fois corbac en route pour prévenir la chef (Kuyo frissonna à cette pensée mais oui, Vika était la chef) ils retournèrent auprès du corps. Déjà, Greg pourrait les retrouver facilement comme ça, mais en plus, si jamais le coupable revenait pour faire disparaitre les preuves, il l'accueillerait très… Chaleureusement! Il pourrait aussi essayer de repérer l'odeur du coupable mais étrangement, ça le bottait moins!
Revenir en haut Aller en bas
Greg Ogramann
avatar
Nombre de messages : 357
Age : 31
Localisation : Devant Mon Clavier
Humeur : Atrabilaire
Date d'inscription : 02/01/2013

†Fiche Personnage†
Level: S
Race de Monstre: Reflet ambulant
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit   Jeu 12 Juin - 6:43

Il revint en maugréant à son point de départ. La piste n'allait pas bien loin.

Il avait trouvé des taches de sang dans les fourrés sur quelques mètres, puis plus rien. La chose avait laissé des traces de son passage dans la boue. Cela ressemblait à une trace de pied humain, mais agrandi jusqu'à la caricature et doté de quatre orteils griffus; rien qu'il ne puisse identifier.. A coté, des lambeaux de végétation tranchée net par quelque chose de coupant. Un couteau ? Une tronçonneuse ? Des griffes ? Un taille haie ? Aucune idée. Sherlock Holmes en aurait sans doute déduit que le coupable était un cosplayeur professionnel qui se prenait pour Sonic le hérisson, avait 22 ans et quart et une passion pour les natures mortes Mais lui n'était que Greg Ogramann, un adolescent conscient qu'il connaissait bien peu de choses dans ce bas monde.

De temps à autres, il avait distingué des trous creusés dans la boue. Comme des cavités séches, comme celles qu'un tison brulant pourrait laisser sur un sol en bois. Qu'est ce que c'était que ça encore ?

En tout cas, Greg avait pris garde à ne pas marcher sur les empreintes, mais elles disparaissaient bien vite. Quoi que soit cette chose, elle avait soit la capacité de voler, soit de grimper aux arbres et de s'y déplacer. Ou de fouchtrement bien se camoufler. Il frissonna à l'idée que cette chose puisse être encore tout près et rejetta cette idée. Si c'était le cas, il ne pouvait de toute façon rien y faire.

"Y'a personne d'autre" dit il laconiquement à Kuyo qui se rapprochait de lui. La jeune fille était encore avec lui - en fait, elle était même tellement serrée contre lui qu'il ne pouvait probablement pas reculer sans lui marcher sur les pieds.

Il s'éloigna un peu du cadavre en leur faisant signe de le suivre et respira avec bonheur l'air moins empuanti de la nuit. Il garderait l'odeur du mort sur ses vêtements ensuite, profondément incrustés dans le tissu. Encore un costume bon pour la poubelle - à moins qu'il ne veuille essuyer les regards instinctivement dégoutés des autres.

Ils restèrent à quelques mètres du cadavre. Greg demanda à la fille de s'asseoir, craignant qu'elle ne s'évanouisse vu sa pâleur. Sans compter que Kuyo risquait à un moment ou à un autre d'avoir un geste brusque à son égard, en la repoussant par exemple, et qu'il craignait en réponse une crise d'hystérie de sa part. Il s'accroupit à sa hauteur, laissant son collègue surveiller les alentours.

- On va venir nous chercher lui dit-il d'une voix basse. Calme toi. Quel est ton nom ?"
Revenir en haut Aller en bas
Kuyo Onibi
avatar
Nombre de messages : 28
Age : 24
Localisation : au comité
Date d'inscription : 17/04/2014

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Yôko
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit   Jeu 12 Juin - 11:33

Finalement, ils n'eurent même pas à attendre. Gregory arrivait en même temps. Et il avait pas l'air super joyeux. Ça sentait la piste qui avait mené à rien! Arg, et la morveuse qui venait de se coller à son dos! Comment elle voulait qu'il marche?! Ok, elle avait peur, mais quand même, elle était avec lui! Et "lui" c'était pas n'importe qui! C'était l'ancien chef du comité!

Le trio a nouveau réunis, ils s'éloignèrent du cadavre. Pfiou, c'était mieux pour son divin museau! Déjà qu'ils devaient sentir bon le cadavre. Ça ferait un parfum du tonnerre! Découvrez en exclusivité, le tout premier parfum de la game Yôkaï, j'ai nommé "cadavre exquis"! Un arôme 100% tripes et boyaux! Bordel non, c'était dégueulasse… Et… Oh putain! Gregory le débarrassait du pot de colle! YES! Kuyo lui lança un regard gratifiant et s'éloigna un peu. Peut-être que le coupable était dans le coin, mieux valait surveiller.

De son côté, la gamine sanglotait encore. Non seulement la grande saucisse blonde l'insultait de suceuse d'huitre (alors que c'est pas bon les huitres!) mais en plus, elle tombait sur un mec mort, super degolass, et se faisait mal! Baaaaw, c'était vraiment pas son jouuuur! Elle était pourtant si contente de pouvoir faire des bombes à eaux avec les ballons bizarres trouvé à l'infirmerie.

Elle avait un peu moins peur depuis que grande saucisse vulgaire lui avait dit de rester avec lui, mais pâlichon était quand même franchement plus gentil! Et il lui demandait même son nom! L'élémentaire renifla bruyamment et tenta de répondre en sanglotant:

- Je *snif* je m'appelle Anny *snif* avec un y… *snif*

Aaaaah, elle avait mal au ventre en plus… Non seulement elle avait ses règles, mais en plus, elle avait vomit tout son bon repas du soir! Elle avait super faim maintenant! Qu'est ce qu'elle donnerait pas pour avoir des gâteaux! Des cookies! Oh oui! Les cookies de Yûko-sensei! Anny renifla encore un coup.

- qui c'est *snif* qu'a fait ça? *snif*

Elle espérait que les "on" de pâlichon aller vite venir. Elle avait trop peur, ici! Elle voulait sauter sous sa douche, et jouer avec l'eau! Et manger des cookies de Yûko-sensei! Ou manger tout court en fait. Peut-être qu'elle aurait quelque chose à manger si elle était sage!

- Si *snif* si je suis sage, j'aurais le droit à des bonbons? *snif*

Elle aimerait bien des blubbiz! Ils étaient super bons, et ils picotaient! Et des bouteilles de coca! Et des langues de chats! Et pleins d'autres!


Dernière édition par Kuyo Onibi le Ven 20 Juin - 8:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Greg Ogramann
avatar
Nombre de messages : 357
Age : 31
Localisation : Devant Mon Clavier
Humeur : Atrabilaire
Date d'inscription : 02/01/2013

†Fiche Personnage†
Level: S
Race de Monstre: Reflet ambulant
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit   Ven 20 Juin - 6:32

Le regard de reconnaissance de Kuyo n'échappa à Greg, ni ses quelques pas pour s'éloigner d'eux. L'ancien chef du comité n'avait pas le contact facile avec les gens - même si a postériori, ça ne s'était pas si mal passé entre eux deux.

En regardant le visage puéril d'Anny passer de la terreur à la ruse mêlée de joie en l'espace de quelques secondes, le brun soupira. Ca avait beau être un lycée, elle se conduisait comme une gamine de 6 ans. Et encore, il estimait être méchant avec les gamines. Est-ce que celle-ci se rendait vraiment, véritablement compte de ce qui se passait ici ? Qu'elle venait de marcher sur les restes épars d'un garçon qu'elle avait peut-être croisé quelques heures plus tôt ? Ce n'était pas un jeu. Il n'allait pas se relever à la fin de la nuit en criant Bouh. Personne ne viendrait distribuer de sucettes à l'heureux gagnant.

Un court instant, ses yeux brillants de larmes déjà oubliées lui inspirèrent de la répulsion. Il aurait voulu la gifler, un bon gros aller-retour, qu'elle comprenne que le monde n'était pas un plateau de jeu soumis au bon vouloir de Mademoiselle Anny avec un Y. Que pour elle aussi tout pouvait s'arrêter là.

Il ferma les yeux. Expira profondément. Pensa à tout ce qui pouvait expliquer son comportement : choc, incompréhension, bêtise, humanité, ... Ne les rouvrit qu'une fois cette impulsion partie.

Elle le regardait toujours, de ses grands yeux brillants de poupée.

"Les secours vont arriver", lui dit-il, un brin plus séchement que nécessaire.

Expiration encore. Elle avait peut-être vu le tueur. Ou pire encore, il l'avait peut-être vu, elle. Il devait vite savoir ce qui s'était passé ici avant qu'un autre élève ne passe de vie à trépas. Très sérieusement, il lui demanda :"Tu es depuis combien de temps dans la forêt ? Est-ce que tu as vu quelqu'un ? Concentre toi. C'est important."
Revenir en haut Aller en bas
Kuyo Onibi
avatar
Nombre de messages : 28
Age : 24
Localisation : au comité
Date d'inscription : 17/04/2014

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Yôko
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit   Ven 20 Juin - 8:24

Calme… C'était trop calme… Kuyo s'ennuyait… Il surveillait les environs, mais à part les ouin-ouin de la gamine (Anny avec un y), il n'y avait pas un pet de bruit. Même le vent semblait faire un bon gros dodo… Il bailla. Bah voilà. Il pensait à son lit, il baillait… C'est pas qu'il aimait pas bosser, il n'était pas une feignasse, mais là, il avait vraiment hâte que ça se finisse! Vivement que les secours arrivent… S'ils voulaient bien se bouger les fesses… S'ils voulaient bien sortir de leur lit chaud et douillet et quitter les bras confortable de Morphée!

Et s'il rejoignait Greg? Ouais… Mais y'avait la chouineuse avec… Oh, et puis merde, il le rejoint… Fallait qu'il apprenne à causer aux gens… C'pas qu'il aimait pas, mais il était pas très doué… Au pire, il pourrait juste écouter… Le temps que les autres arrivent.

Bougez vous, merde…

Plus loin, Anny sanglotait encore. Elle se frotta les yeux. Ouais les secours allaient bientôt arriver… Mais ils allaient pas la ramener dans sa chambre et repartir, hein? Pas comme ce que voulait faire la saucisse jaune.

- Vous me laisserez pas seule à ma chambre, hein? J'ai peur… Imagine que le vilain revienne?! Me laissez pas seuuuuuule

Et elle recommença à pleurer. Kuyo arriva au même moment:

- Encore en train de chialer, elle?

Bon, elle avait de quoi, fallait de sacrées tripes pour pas partir en courant après une découverte pareil, mais elle était en sécurité maintenant merde! Il se tourna un instant vers son coéquipier:

- Y'a que dalle dans le coin… Même pas un corbak… Autant que je refasse un feu ici, non?

Une nouvelle flamme apparut. Fiou ça réchauffait un peu l'atmosphère comme ça. Chialeuse se calmerait peut-être comme ça? En tout cas, elle reniflait encore… Et c'était carrement crade!

- Ça fait… je sais pas depuis quand *snif* je suis là… Je faisais juste mes bombes à eau trop cool… *snif*

Nouveau reniflement. Nouveau tirage de gueule de Kuyo. Elle connaissait pas les mouchoirs celle là?! Et voilà qu'elle avait l'air pensive… Et renifleuse… Yuk…

- Y'a eu un crack bizarre *snif* quand je faisais mes bombes… Mais j'étais dans les buissons… Le temps que je sorte la tête… Il y avait personne… Ah… Par contre!

La gamine renifleuse fouilla un instant dans ses poches pour en sortir un téléphone portable. Elle le tendis aux deux garçons face à elle:

- Il est pas à moi… Je l'ai trouvé vers les dortoirs… Il était allumé, on le voyait bien dans le noir du coup. Je suis allée le prendre, je voulais le rendre promis! Mais y'avait personne. Et puis, vous sortiez des dortoirs, donc je suis vite retourner me cacher. Vous faisiez peur de loin! Deux grands monsieurs en noir… Surtout grande saucisse blonde… Toi t'as plus l'air malade un peu gentil brun…

Le renard la regarda étrangement. Grande saucisse blonde?! Elle devait pas le connaître alors! Où être franchement inconsciente! Il laissa Greg récupérer l'objet, sans doute le téléphone de la victime, s'il était par terre et allumé… Et il frotta la tête de petite chialeuse:

- Tu commences à nous aider, c'est bien… T'es pas si inutile en fait. Si tu te souvient d'autre chose, hésite pas à la dire…
Revenir en haut Aller en bas
Greg Ogramann
avatar
Nombre de messages : 357
Age : 31
Localisation : Devant Mon Clavier
Humeur : Atrabilaire
Date d'inscription : 02/01/2013

†Fiche Personnage†
Level: S
Race de Monstre: Reflet ambulant
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit   Lun 14 Juil - 9:17

Greg était encore partagé entre la pitié et la répulsion à propos d'Anny. Certes elle avait vu un spectacle peu ragoutant et avait bien le droit d'être choquée, mais quelque chose en elle lui fit penser que ce mode de comportement puéril et égocentrique était typique chez elle. Son vocabulaire enfantin, sa façon de penser qu'ils n'étaient là que pour régler son problème, ou le simple fait qu'elle n'ait pas pensé un instant à demander leurs noms... Tout ce qu'elle faisait lui paraissait comme faussée... Que pouvait il penser de bien sur elle ? Qu'elle était... Ben... euh...

Il mit quelques secondes à comprendre d'où venait le problème. Il ne l'aimait pas.

Merde.

Ca, c'était un phénomène nouveau pour lui. Toute sa vie, il avait vécu avec les impressions et émotions des autres en arrière plan, ce qui l'empêchait de totalement détester ou aimer quelqu'un - sans oublier qu'il avait très vite tendance à "se mettre à la place de l'autre", ah ah. Maintenant qu'il se maitrisait, il n'avait plus qu'une "couche" d'émotion. Et ça voulait dire aimer. Hair. Détester. Adorer.

Comment faire lorsqu'on déteste une personne qu'on est censé protéger ?

Il regarda Kuyo et elle discuter, s'étonnant du calme relatif du chef du comité. Il semblait ne pas l'apprécier et pourtant prendre soin d'elle... ce que Greg n'arrivait pas à faire. Selon les moments, il avait envie de lui dire de la fermer ou de la secouer jusqu'à ce qu'un semblant de neurone s'allume dans ce crâne vide. C'était... difficile à gérer, disons. D'autant plus que c'était bel et bien lui qui était en cause, pas un quelconque autre qui tentait de prendre sa place.

Aussi quand elle lui tendit le téléphone le rafla t il en vitesse avant de s'éloigner de quelques pas. Tant pis si on le prenait pour un malpropre ; il ferait bien mieux son travail en fouillant dans la mémoire du téléphone qu'en continuant à interroger cette greluche.

Le doppelganger pianota quelques instants sur le portable. Ce n'était pas un modèle ultra récent. Même pas tactile. Bien usé. Il dut taper le code PIN - il pencha l'appareil pour voir ou il y avait le plus d'empreintes ; le 1, 2, 3 et 4. Encore un adolescent qui se croyait malin en utilisant 1234 comme clef de déverrouillage pour acceder au contenu.

Quelques photos prises dans une chambre du lycée avec une bande de garçons. 3 ou 4 dans les couloirs, des adolescents prenant la pause. Des plus anciennes, où on voyait la mer et un couple agé avec deux petits garçons armés de rateaux et pelles - sa famille ? Se demanda-t-il avec un pincement de coeur. Et une palanquée de photo d'un grand garçon au teint olivatre avec une jeune fille d'allure nipponne. Bisous, main tenue, sac portée... S'il ne se trompait pas, le portable devait être au garçon. Il s'attarda un instant sur son visage, hilare à cause sans doute d'une plaisanterie faite par son ami. Greg l'avait déjà vu plusieurs fois. C'était un de ces visages qu'on peut croiser 10 fois par jour sans faire attention, mignon sans être beau, quelconque. Pas trop ceci, pas trop cela. Une norme. Est-ce qu'il se serait fait tuer si jamais Greg avait fixé son attention sur lui par le passé ? Est-ce qu'il aurait pu empêcher ça ?

Croa. Il leva la tête : un corbeau s'était perché sur une branche non loin. Les autres arrivaient.

Il essaya de couper court à ses pensées culpabilisantes, ferma le fichier photo. Répertoire, numéro. "Moi". Bingo, on allait aller loin avec ça ! Quoi d'autre.... Quelques prénoms. Papa, maman. Ah, Anthony-Coloc, ça servirait à l'identifier. Numero du lycée. Des urgences - pour ce que ça lui avait servi. Et... Mamour ? Sérieusement ? Il valida ; Mamour s'appelait Yuna et adorait les SMS. Et les Smiley. Il y en avait eu... WTF 2635 SMS ? Et le plus vieux datait d'il y a deux mois ? Owh... Et le plus récent ?

D'il y a 29 minutes.
Citation :

de : Moi
à : Mamour
je suis sorti o/ ! on se retrouve a notre coin secret j'ai hate <3

Oh merde.

Il releva la tête brusquement vers son collègue, ignorant sans même s'en rendre compte Anny.

"Kuyo, il devait retrouver sa copine dans la forêt ! Faut qu'on la retrouve avant que ce qui l'a mis en miettes ne l'aie elle aussi !"
Revenir en haut Aller en bas
Kuyo Onibi
avatar
Nombre de messages : 28
Age : 24
Localisation : au comité
Date d'inscription : 17/04/2014

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Yôko
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit   Mer 16 Juil - 12:48

En fait, Gregory n'attrapa pas le téléphone, il le lui arracha presque des mains! Wow! Il devait déborder d'amour pour la gamine! En même temps, elle était chiante… Kuyo n'arrivait même pas à la voir comme une ado! Dans sa tête, elle devait pas dépasser les 3 ans! M'enfin, y'a pas 36 choix! Si on veut récupérer des informations, faut être gentil avec elle! Même s'il ne supportait absolument PAS ça! Vivement que cette soirée de merde se finisse!

Croa

Croa? Oh putain! Enfin! Ils n'allaient par tarder! Génial! Il refourguerait la gosse en quatrième vitesse! Intérieurement Kuyo pleurait de joie. Enfin débarrassé de l'autre là! Non, ne rien laisser paraitre, rester sérieux!

Il allait rassurer la morveuse quand Greg l'interpella. Attend… T'es sérieux?! Il avait une copine l'élève en kit? Et il devait la retrouver ici?! Yay! Encore du taf! Et sans doute encore un kit de montage Ikea! Finalement, il allait arrêter d'espérer un PETIT accident pendant les rondes! Surtout si c'était ÇA les petits accidents… Bon bah! On chope la Anny-avec-un-y sous le bras:

- Bon… Bah go alors! J'ai jamais été doué pour le montage de kit Ikea, surtout les kits humains…

Il ignora le "beeeeerk" de la gamine, sortit un bout de papier et un stylo de sa poche et gribouilla "partis recherche copine de la victime pas long" et le fila à un corbak, le temps que les comiteux se bouge le fion un peu. Le temps de mieux porter le sac à patate et de faire une flamme pour éclairer leur passage, ils étaient partit la chercher.

Apparemment, la madame s'appelait Yuna? Okay! Ils avaient pas un indice sur le fameux coin secret? Prenant soin de ne pas toucher son collègue, Kuyo attrapa le portable et… Le renifla. Bah quoi? Ça pouvait toujours être utile! Et si la madame avait touché le téléphone?! Il y avait pas une sorte d'odeur de parfum, ou un truc du genre? Attend, ça faisait quoi les ado amoureux? Ça s'embrassait, ça se roulait des méga galoches, ça se tripotait, ça se câlinait, ça se nommait par des petits noms soi dit en mignon ("mon chaton" "mon coeur" "mon caramel au beurre salé!") ça se… Prêtait des fringues! Ou même le déo ou le parfum! Enfin… Les filles les piquaient à leur copain! Yûko lui piquait ses pulls des fois!

Et même… Elle était sacrément craquante dans ses pulls trop grands pour elle… fbhsvbhfsl Pas le temps de penser à ça! Fallait jouer le chien renifleur! Voyons… Odeuuuuur… *snif* *snif*

- Grande saucisse blonde se prend pour un chien?
- Ta gueule…

Aller! Juste une petite! S'teuplait! *snif* *snif*

- T'es un animorphe chien?
- J't'ai dis d'la boucler!

Là! Une bien plus présente que les autres! Aller, on lève le nez et on cherche *snif* *snif*

- Pourquoi t'es vulgaire?
- Mais tu vas la fermer putain?!

Rien par là. Peut-être par ici? *snif* *snif*

- T'es méchant!
- MAIS BORDEL!

Lâché de gamine, main en pince, chopage de joues, et on tiiiiiiire! Bordel! Elle est chiante celle là! Elle allait la boucler? Il allait pas réussir là! Merde! Bon! Reprenons… Le yoko, particulièrement agacé recommença donc à flairer les alentours. Il filerai bien la gamine à Greg mais manquerait plus qu'elle s'accroche à lui et *pouf* double Anny-avec-un-y! NOPE! Il la supporterai encore un peu! Ah ah! En plus il avait repéré une odeur qui ressemblait à celle qu'il cherchait! Il se tourna vers son collègue:

- J'crois qu'j'ai repéré son odeur! J'peux me planter, j'suis pas un pro pour ça, mais c'mieux qu'rien…

Ouais… Maigre piste… Mais au moins, c'était une piste! Suivant son odorat, le renard se dirigea plus profond dans la forêt. Il était tellement concentré qu'il ne remarqua même pas chialeuse qui s'accrochait fort à lui. Non seulement, la forêt, la nuit, c'était flippant, mais en plus, les ombres projetées par son feu la rendait encore plus sinistre! Mais lui, il s'en moquait, il suivait sa piste!

Piste qui les guida jusqu'à un buisson pleureur… Pas super loin de l'endroit de la découvert du kit… Ils avaient un peu formé un C en marchant en fait… Lentement, le renard se faufila jusqu'au tas de feuilles et de branches, et bondit d'un coup!

Oh…

Une jeune fille y était prostrée. Yuna? Il tenta de l'appeler. Pas de réaction. Il lui leva le visage. Elle ne bougea pas. Elle était comme une poupée qui pleurait. Au moins, elle n'était pas blessée. L'ancien chef la porta pour ressortir des fourrées:

- J'l'ai trouvé… Elle semble dans un putain d'état de merde mentalement. Physiquement ça va, pas de second kit…

Et merde… Une emmerdeuse et une amorphe sur les bras maintenant! Il aimait son taf, mais y'avait des limites quoi! C'était une putain de ronde de merde en fait!
Revenir en haut Aller en bas
Greg Ogramann
avatar
Nombre de messages : 357
Age : 31
Localisation : Devant Mon Clavier
Humeur : Atrabilaire
Date d'inscription : 02/01/2013

†Fiche Personnage†
Level: S
Race de Monstre: Reflet ambulant
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit   Lun 21 Juil - 7:08

Greg suivit de peu Kuyo et son paquet encombrant. Anny-avec-un-y était presque supportable quand elle était à proximité du grand Yoko, la brusquerie de l'un contrebalançant la bêtise naive de l'autre. Un vrai duo comique malgré eux. Dommage que le burlesque ne soit pas vraiment le bienvenu ce soir.

Pendant que Kuyo reniflait une trace et la pistait, Greg essayait de repérer trace d'un passage préalable. Quelques herbes semblaient bien écrasées et quelques cailloux foulés du pied, mais quant à savoir si un être humain était passé par là ou une bête sauvage... (Dans quelle catégorie placer Kuyo d'ailleurs ?)

Ils marchaient depuis quelques minutes, et aucun bruit à part les geignements d'AnnY et les reniflements de Kuyo. Le vent s'était arrêté de souffler et les ombres des arbres dessinaient des tâches de ténèbres sur le sol. Si elle était là, vraiment là, pourquoi ne bougeait elle pas ? Ils venaient à son secours et dans la nuit calme, on ne pouvait pas dire qu'ils étaient très discrets... Se pouvait il qu'elle soit morte ? Non, mieux valait penser qu'elle n'ait pas pu faire le mur ce soir et soit en sécurité dans sa chambre.

Espoir déçu. Brusquement, l'ancien chef se baissa et poussa de ses bras des branches d'épineux. Elle était là, recroquevillée sous l'arbuste. Sans le flait du renard, il aurait pu passer à coté d'elle sans même la distinguer. D'ailleurs, n'était il pas passé près d'ici lors de son tour précédent ? Il avisa un chene mort au tronc profondément entaillé ; il s'y était appuyé en dérapant sur des feuilles mortes quelques minutes avant, oui. Heureusement que Kuyo était là.

Elle était dans un sale état. Son corps était recouvert d'égratinures - les ronces et autres, probablement- mais surtout elle ne répondait pas à leur présence, se bornant à rester immobile, en position foetale, les yeux larmoyants. Greg s'accroupit en face d'elle, tendit une main gantée pour mieux distinguer son visage.

Oh merde.

"La regarde pas dans les yeux" dit-il séchement à son camarade du comité tout en enlevant sa veste pour l'en recouvrir.

Il la connaissait. Son visage sur les photo ne lui avait rien dit parce que la seule fois où il l'avait vue c'était pour l'escorter à l'infirmerie. Elle n'était pas exactement joyeuse ou heureuse à ce moment là. Plutôt du genre catalepsique. Ca lui arrivait quand elle se laissait submerger par quelqu'un d'autre, lui avait dit l'infirmière. Dans ce cas là, il ne fallait surtout pas imposer sa présence mais la faire revenir doucement. Il essaya de se rappeler ce qu'elle avait fait pour l'aider.

"C'est une télépathe. Ou empathe. Je ne sais pas exactement...." rajouta-t-il en prenant une main de Yuna, la massant légérement. Stimuler son corps doucement, ramener sa conscience à lui. Son pouce se promena sur sa paume, effleurant à peine sa ligne de vie avant de masser plus plus fortement.

Un état pareil voulait dire qu'elle s'était perdue dans les pensées de quelqu'un il y avait peu et n'avait pas réussi à en ressortir.

La question était : dans qui s'était elle perdue ? Dans son petit ami.... ou dans son meurtrier ?

Est-ce qu'elle pourrait seulement revenir ? Pourvu que oui...
Revenir en haut Aller en bas
Intervention éclair
avatar
Nombre de messages : 28
Age : 27
Date d'inscription : 10/08/2013

MessageSujet: Re: Ronde de nuit   Dim 3 Aoû - 14:00

Respiration haletante. Bruissement de feuilles. Craquement de branches.

Fuit!

Coeur qui bat à 200 à l'heure. Muscles en feu. Poumons vides.

Cache toi!

Cerveau qui cherche. Un endroit. De la lumière.

Il arrive!

La sortie! Le soulagement! Les dortoirs!

DERRIÈRE TOI!

Demi-tour de son petit ami. Vision d'horreur. Cri.

MAMOUR!!!

Immense. Noir. Monstrueux.

La fin.

Tout. Yuna avait tout vue. À travers les yeux de son mamour… Qu'elle ne reverrait plus. Plus jamais. Son mamour n'était plus. Elle était seule. Seule aux milieux des pensées maintenant inexistantes de son mamour. Tout ce qu'elle revoyait, encore et encore, c'était cette rangée de crocs. Blancs. Pointus. Mortels. Elle va le rejoindre. Elle ne veut pas rester seule ici. Elle veut être avec lui. L'accompagner.

Sensation. Quelqu'un lui masse la main? C'est… La chose? Elle ne sait déjà plus à quoi elle ressemble d'ailleurs. Elle s'en moque. Elle veut mamour. Massage. Laissez la tranquille. Non. Ne la faites pas revenir. S'il vous plait. Elle se sent quitter les pensées vides de mamour. Elle réintègre son corps. Elle n'a pas le choix. Elle les voit.

________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kuyo Onibi
avatar
Nombre de messages : 28
Age : 24
Localisation : au comité
Date d'inscription : 17/04/2014

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Yôko
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit   Mar 12 Aoû - 4:06

Au moins, on pouvait dire qu'elle était en meilleure état que son copain. Elle était égratignée, mais c'était rien comparé au kit retrouvé. L'ancien chef observa son collègue agiter sa main devant son visage. Pas de réaction non plus. Shit. Ils ne pourraient rien tirer d'elle. Le mieux était sans doute de l'amener à l'infirmerie… Ou l'hôpital si c'était nécessaire…

Kuyo souleva un sourcil lorsque Greg lui ordonna de ne pas la regarder dans les yeux… Hein? Ça n'était pas vraiment les paroles qui l'avait intrigué, mais plus le ton? Sec. Comme un ordre… Il ne supportait pas ça, les ordres. Pas les recevoir en tout cas. Le renard observa comiteux recouvrir Yuna - on aurait dit une poupée taille réelle - de sa veste et lui prendre la main. Il la… Massa? Oui, c'était bien ça. Il lui massait la main. Elle n'avait réagit à aucun stimuli, il n'y avait pas de raison qu'elle réagisse à celui là plus qu'un autre, si?

Grégory éclaira sa lanterne. Oh… Ok, une télépathe ou une empathe. Ça expliquait certains trucs. Qu'il connaisse mieux les élèves que lui était presque vexant. M'enfin, il devait s'y attendre, il s'était barré un an. Y'a un paquet de gus qui pouvait arriver en un an! Il faudra qu'il se mette à jour!

Bon… Et maintenant? Greg s'occupait de Yuna mais lui… Il servait à quoi du coup?

ATCHOUM

Regard vers Anny… Ouais c'était bien elle qui venait d'éternuer. Il servait de baby-brother en fait… Mauvais plan! C'était pas son truc les gamines brailleuses comme ça! Ah mais… EEEW! C'est qu'elle avait un paquet de morve dans le pif en plus! C'était dégueulasse! Ça pendait de son putain de pif! Et elle en avait sur la main aussi!

La main… Qui vint s'accrocher à son bel uniforme propre…

- PUTAIN! T'ES DÉGUEULASSE! T'ESSUIS PAS SUR MOI! MORVEUSE!
- T'as un mouchoir M'sieur blond?

Pourquoi… Elle… Qu'est ce qu'il avait fait de mal pour avoir à se coltiner "ça"?! En bougonnant, il sortit un mouchoir en papier de sa poche et le lui tendit… Du bout des doigts! Il portait les gants blancs du comité mais plus il évitait de toucher ce… Truc dégueu… Mieux il se portait!

Kuyo en prit ensuite un pour lui et essuya du mieux qu'il pu son uniforme. Passage oblige à la machine à lavé! Berk berk berk! Vivement que la nuit se termine! Aller… Pense à autre chose en atten…:

- Elle est morte?
- Poses pas de questions cons tu veux?
- Mais elle bouge plus…
- Elle est en vie, laisse les grands faire leur boulot gamine…
- gamine?! J'ai 17 ans!

PAS POSSIBLE! T'es sérieuse là?! La tête de Kuyo se décomposa d'un coup. Cette… Morveuse… Avait… Seulement… TROIS PUTAIN D'ANNÉES DE MOINS?! Nan… Elle se foutait de lui… Pas possible autrement…:

- C'est pas beau de mentir, tes parents t'ont jamais appris ça?
- J'suis pas une gamine! Vieux croulant!

Ok… Trop c'était trop… Comme par hasard - si si! J'vous jure! Le hasard! - l'arrière de la jupe d'Anny avec un y prit feu d'un coup. Le temps de hurler, le feu disparaissait. Bien fait pour toi, sale morveuse! Elle lui lança un regard qui se voulait noir… Qui se voulait juste. Parce que dans la réalité, ça ressemblait plus à… Quelque chose… En fait, Kuyo n'arrivait pas vraiment définir ce à quoi elle ressemblait sur le moment…

Ne pas rire. Ne. Pas. Rire. Il reporta son attention sur son coéquipier, non loin, qui continuait de masser la jeune fille. Il se rapprocha:

- Verdict?

Se fut Yuna qui répondit pour lui… Enfin, presque. Elle bougea un peu. Kuyo la fixa avec des yeux dorés.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ronde de nuit   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ronde de nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La nuit du renouveau.
» tour carrée et tour ronde...
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Hors RPG :: RPs finis/abandonnés :: TOUS RPS AVANT FERMETURE-