AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Summer is coming

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bruna Brumelune
avatar
Nombre de messages : 50
Age : 30
Date d'inscription : 20/03/2013

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Origine
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Summer is coming   Dim 8 Juin - 8:29

Le lycée et ses années folles... Des hordes d'adolescents cavalant entre deux cours, moitié riant moitié geignant sur la vie, la mort, l'amour et les devoirs, toujours pressés, toujours en retard, et qui pensent pourtant que la vie les attendra bien encore un peu...

Objectivement, Luna estimait relativement bien se fondre dans le lot. Même si ses envies de massacre restaient toujours présentes, tout au fond de son être, elle arborait sans cesse un sourire joyeux sur ce visage d'ange. Sans vraiment être impliquée dans les bavardages et fou rires adolescents, elle se trouvait sans cesse en marge du groupe comme le sont souvent les gens trop beaux, trop intelligents ou trop matures. La norme des anormaux, en quelque sorte. Son rôle était bien tenu et personne, devant cette mignonne jeune fille, n'aurait pu l'imaginer se lancer dans de sanglantes promenades au coeur de la nuit. Voilà qui lui convenait tout à fait.

Les cours restaient néanmoins de profond moments d'ennui. Elle avait déjà en mémoire quasiment toutes les connaissances traitées par les professeurs et son bulletin était couvert de multiples A ponctués d'appréciations élogeuses - quoique mitigées par son absence de participation en classe. Ce cours ci, japonais, était particulièrement rasant. Sa feuille de cours était couverte de gribouillis au bic, des traits sans signification ayant pour seul but de passer le temps.

Quand la cloche sonna, ce fut un soulagement. Elle rangea sa feuille dans son classeur, adressa un signe de la main à un camarade la saluant en sortant - Négligeable, l'informa sa mémoire, une gentille poire que tout le monde écrasait - et attrapa son sac pour sortir à la suite de sa classe. Ils avaient fini la journée, ce qui voulait dire temps libre. Elle n'aurait qu'à déposer son matériel dans sa chambre, puis faire un tour. Peut-être du coté sud. Cela n'avait rien à voir avec Jimena qui y logeait. Rien du tout. Juste... le sud, comme ça, au hasard.

Quelqu'un toussa dans son dos. Fort. Elle se retourna à demi pour voir qui c'était. Pas quelqu'un de connu, mais cela ne voulait pas dire grand chose ici. Ce n'était pas la première fois que ça arrivait. Elle avait mis un temps avant de comprendre qu'ici, n'importe quel garçon estimait possible de lui demander de sortir avec lui sous prétexte qu'elle était belle et lui était un "homme". Les hormones.

"Oui ?" demanda elle en s'arrêtant, prête à repartir, dès que l'autre lui aurait demandé en bafouillant s'il voulait sortir avec elle et qu'elle aurait refusé.
Revenir en haut Aller en bas
Intervention éclair
avatar
Nombre de messages : 28
Age : 27
Date d'inscription : 10/08/2013

MessageSujet: Re: Summer is coming   Jeu 12 Juin - 6:01

Un fantome passe en hurlant dans le couloir. Mais pas attention, pas un fantôme d'humain, non. Un drap rouge, deux trous pour les yeux, un pour la bouche.

Un deuxième le suit, toujours hurlant mais sur un ton plus bas. Son drap est bleu.

Derrière lui, une grosse boule jaune arrive, gobant régulièrement des points jaunes qui semblent apparaitre de nulle part. Elle vient vers vous. Qu'est ce que.. ?

Bruna est repoussée dans la salle qu'elle allait quitter et se retrouve au sol, les quatre fers en l'air. La porte claque, et vous entendez la chose jaune se cogner contre. Le bois grince sous le poids, puis la chose repart. Vous l'entendez encore faire niomniomniomniomniomniom comme ça.

________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Angus Maleak
avatar
Nombre de messages : 23
Age : 24
Localisation : Geôles
Humeur : Maussade
Date d'inscription : 25/04/2014

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Ange
Karma:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Summer is coming   Sam 14 Juin - 13:30


Voilà plusieurs semaines qu'Angus avait finalement intégré le Lycée Yokaï, non sans quelques péripéties ponctuant son inscription. À force de plaidoyer auprès de l'administration, souhaitant écarter de son cursus une majorité de ce qui pouvait révéler sa nature (il l'expliqua honnêtement par le fait que sa 'race' était soumise à de forts préjugés auprès d'un très grand nombre de créatures qu'il allait rencontrer dans l'établissement, et de toute manière personne ne doutait du caractère non-humain du jeune homme, car l'impression qu'il dégageait restait singulière), l'adonis finit par accepter le compromis d'étudier théoriquement ses pouvoirs et d'apprendre à les contrôler au plus tôt, en échange de quoi il serait excusé d'une absence pour les sciences occultes, matière qu'il se devait de refuser. Bien que sa parole de ne jamais avoir eu à user de ses pouvoirs, ni même d'avoir rencontré le moindre souci de menace humaine, avait convaincu le personnel chargé de valider son inscription, ce dernier supposait qu'Angus finirait par revenir sur sa décision dans les mois à venir, et participerait donc à l'ensemble du cursus. Après tout, l'éphèbe avait déclaré sa motivation comme étant une volonté à s'intégrer davantage dans une communauté, de ne plus rester isolé du monde, et d'apprendre à vivre avec l'ensemble des êtres vivants.

C'est ainsi que l'ange déambula discrètement ses premiers jours dans les couloirs, se présenta à ses premiers cours, fit ses premières rencontres. Généralement, les habituels caïds de la classe, bien que voyant en lui un élève trop modèle, finissait par lâcher prise à cause de cette sorte d'aura qui l'entourait. Bien qu'amoindrie et quasiment imperceptible, les créatures les plus turbulentes et celles associées aux forces obscures préféraient s'écarter d'Angus, ne se sentant jamais à l'aise à ses côtés. Au final, c'est surtout l'inconnu de cette 'émanation', une sensation que personne n'avait jamais expérimenté de toute leur vie (il était rare - impensable, improbable ? - d'avoir déjà rencontré un ange d'assez près, même en mission sous forme humaine, sans que cela soit volontaire, et que vous soyez donc en vie pour en témoigner) qui, faisant office de phéromone, un bouclier sans substance réelle, filtrait les personnes les moins recommandables.

Néanmoins, cela n'empêchait pas certains curieux de percer ce voile de mystère et d'engager la conversation avec le jouvenceau. Il se révélait alors un esprit cartésien, prompt à la modestie et au calme, mais loin d'un exemple de perfection dans son impatience, son indiscrétion, et parfois un peu naïf sur les bords. Angus s'intéressait de tous et s'attachait aisément aux personnes qui lui accordaient le bénéfice du doute. Au cours d'une conversation, l'une de ses amies évoqua parmi d'autres le nom d'une autre élève,
« Bruna Brumelune ». Et en entendant ces mots, l'adolescent fut pris d'une pensée toute particulière, une sorte de flash mémoriel réminiscent, redemanda même à ce qu'on lui redise le nom, feignant d'avoir mal écouté, car il lui semblait avoir entendu le patronyme de quelqu'un d'autre, une 'connaissance' qui n'en était pas une. Angus ressentit alors en lui la conviction que cette fille était associée de près ou de loin au malheureusement célèbre (du moins parmi les siens) Noïd Ochita.

Durant les jours qui suivirent, Angus porta un intérêt à en apprendre davantage sur ladite Bruna, mais en restant le plus discret possible. En effet, si elle était résidente du Lycée Yokaï, l'éphèbe savait pertinemment qu'il y avait peu de chances qu'il trouve une potentielle alliée en cette personne. Aussi restait-il vigilant, jusqu'à ce jour, où à nouveau le destin, ou peut-être même la divine Providence, plaça l'adonis sur le chemin de son intérêt, et donc un semblant de piste infime de sa mission. Ayant fini par apprendre à quoi elle ressemblait, Angus fut presque persuadé de la reconnaître lorsque Bruna se retourna à sa rencontre, lorsqu'il toussa de manière imprévue (étrangement, depuis son arrivée au Lycée, il était prix de toux passagères et plus ou moins violente), que la jeune femme dut prendre pour une interjection.

Mais alors que le couloir s'était rapidement vidé de toute présence, élèves et professeurs se dirigeant impatiemment vers des activités libérés de tout emploi du temps imposé par le lycée, d'étranges créatures se dirigèrent vers Angus et Bruna, et à l'arrivée d'une imposante boule jaune, l'éphèbe par instinct sut réagir à temps et se précipita sur Bruna vers la salle afin qu'ils s'écartent du passage du monstre poursuiveur de fantômes. Malheureusement, l'adresse n'étant pas au rendez-vous, les deux jeunes gens tombèrent sur le sol de la classe, Bruna sur le dos et Angus sur le ventre à moins d'un mètre sur le côté. Au moins avait-il évité la catastrophe gênante de retomber sur elle, sans quoi il aurait perdu ses moyens.

Réalisant sa sottise, le jouvenceau se releva bien vite, et sans prendre la peine de s'épousseter manuellement les vêtements, tâcha de se rattraper en présentant une main salvatrice à Bruna, afin de l'aider à se relever si elle l'acceptait. La voix d'Angus était d'un sombre charmant, une sonorité profonde, emplie d'une sagesse inexpérimentée, sur un ton poli et accueillant.


Mes excuses, vous allez bien ?

Revenir en haut Aller en bas
Bruna Brumelune
avatar
Nombre de messages : 50
Age : 30
Date d'inscription : 20/03/2013

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Origine
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Summer is coming   Ven 20 Juin - 9:37

Luna n'eut que le temps d'entrevoir du coin de l'oeil une grosse boule jaune dans le couloir avant que quelqu'un ne la percute et ne l'envoie valdinguer en arrière. Sa main se tendit en avant pour essayer d'accrocher son attaquant, mais sa surprise lui avait valu une seconde de retard et elle la rata, continuant sa chute jusqu'à heurter le plancher.

Une douleur fulgurante lui parvint de l'arrière de son crâne lorsqu'il rebondit contre le sol et fulgura jusque devant ses yeux en un éclair rouge. Quelle idiote elle avait été de se laisser ainsi surprendre ! Elle aurait pu au minimum amortir le choc en transformant le bois en quelque chose de plus souple si elle avait eu ne serait ce qu'une petite seconde d'avance ! Mais cette pensée s'évanouit bien vite lorsque la porte claqua ; elle tourna instinctivement la tête et la douleur revint une nouvelle fois s'emparer d'elle, pulsant sourdement au rythme de son coeur.

L'ombre resta étendue là quelques secondes, respirant profondément jusqu'à ce que le mal soit supportable. Alors seulement elle rouvrit les yeux ; la lumière des néons la fit papillonner et ajouta une touche de blanc à l'éclair rouge qu'elle voyait confusément surgir aux confins de sa vision. C'était désagréable mais supportable. Elle entreprit de se redresser difficilement sur les coudes.

Mes excuses, vous allez bien ? entendit-elle alors même que quelqu'un se penchait sur elle, une main tendue comme pour l'aider à se relever.

C'était une belle voix, de celle qu'on imagine résonner dans la nef d'une église lors d'une messe de Noel. Le jeune homme lui-même avait un petit quelque chose de touchant et naif qui aurait fait résonner en elle son âme d'enfant, si elle en avait un jour été une. Mais Luna se contenta de jeter un regard rapide à la porte - elle était bien fermée ; pas de témoins -avant de revenir à lui, cillant pour mieux le distinguer. Il l'avait poussée. Attaquée. Sans doute pour la "protéger" de cette chose jaune, pensa t elle. Peut-être... Mais elle s'en sentait offensée. Personne n'avait à la protéger, elle était capable de beaucoup. Certes, son rôle de Bruna l'obligeait à paraitre frêle et inoffensive, mais elle haissait autant qu'elle appréciait de jouer la proie. Si jamais il s'avisait de reporter la main sur elle - ou pire : de la protéger de nouveau- il le regretterait amèrement.

Trop d'émotions, trop de sentiments paradoxaux. Ce qu'elle regrettait le bon vieux temps ou elle pouvait mutiler et trancher des gorges sans se poser de questions.

Elle attrapa sa main, souriant légérement lorsqu'elle sentit son pouvoir investir ses vêtements - juste au cas où- et se redressa. Sa main libre se porta à l'arrière de son crâne pour vérifier son état. Pas de sang à priori ; elle en serait quitte pour une belle bosse, probablement. Un soupir de souleur lui échappa lorsque le bout de ses doigts vint palper la partie la plus sensible de l'ecchymose et elle resserra légérement la main qu'il lui avait tendue en réaction à la sensation.

J'aurai une belle bosse demain, mais je suis entière. Et toi ? lui demanda-t-elle, inclinant légérement la tête sur le coté pour mieux l'observer.

Quelque chose en lui lui donnait envie de se rapprocher de lui et de se reposer à ses cotés. Peut-être était cette étincelle de sérénité qui palpitait dans ses iris ou cette main tendue à une inconnue pour l'aider à se relever. Mais cette même chose lui donnait paradoxalement envie d'étendre une main griffue et d'effacer de ce visage angélique toute trace de vie à force de sang.

Trop d'émotions, vraiment.

Elle reporta brièvement son regard sur la porte, mâchouillant sa lèvre inférieure pour montrer son anxiété. : "Est ce que tu..., elle s'arrêta, reprit d'une voix un peu plus assurée, Est ce que vous savez ce qu'était cette chose ?"
Revenir en haut Aller en bas
Angus Maleak
avatar
Nombre de messages : 23
Age : 24
Localisation : Geôles
Humeur : Maussade
Date d'inscription : 25/04/2014

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Ange
Karma:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Summer is coming   Mer 9 Juil - 2:47

Avec un sourire, Angus redressa délicatement Bruna du sol, son corps humain n'ayant rien ressenti d'étrange à ce contact, si ce n'est la chaleur et la douceur d'un corps étranger. Il fut cependant gêné de distinguer une moue de douleur de la part de la jeune fille lorsque celle-ci tâta l'arrière de son crâne. S'il ressentait les muscles raidis et les os fébriles à cause de sa propre chute, il n'avait pas assez été réactif. L'humain était si étrange de vivre dans l'instant. Face au danger immédiat, sa capacité de réflexion avait été autant performante que limitée. Plus rapide, mais moins d'options à analyser et prendre en compte. Fascinant. L'établissement subjectif d'une décision irraisonnée était fascinant. Mais l'après-coup était des plus amers, puisqu'une autre personne avait souffert de son apparente incompétence.

L'espace d'un instant lui vint en idée - ou plutôt en considération, car il savait pertinemment que cela n'était qu'un fait et non une possibilité d'action - de se servir de ses 'autres' compétences afin de la soigner. Mais cela ne se ferait pas, et l'attristait davantage. Essayant malgré tout de ne pas trop culpabiliser, en vain, il souhaita s'approcher d'elle afin de constater de la gravité de la blessure, mais Bruna ne semblait pas le vouloir, aussi resta-t-il gêné et coincé devant elle, sans s'autoriser à l'aider ni à se soustraire à sa présence.


J'aurai une belle bosse demain, mais je suis entière. Et toi ?

L'éphèbe prit le temps d'une seconde lorsqu'il avisa de la question de Bruna. L'adonis ne pensait même pas à lui, ce n'était pas dans ses habitudes. Il voulait s'occuper de Bruna, uniquement d'elle, mais sans le savoir sur l'instant, si c'était par respect pour la demande de la jeune fille ou par pure stimuli humain, il observa un moment ses vêtements à la recherche d'éventuelles signes de blessures, et tâtonna de ses mains plusieurs parties de son corps comme s'il n'en était plus le propriétaire mais un médecin qui consultait l'état de son anatomie, avant de répondre, légèrement hésitant :
Ça ira, je crois ... ? Tu ... tu veux que je t'accompagne à l'infirmerie ?

Angus ressentait le désir de l'aider d'une quelconque manière, de se racheter, mais comme s'il perdait tous ses moyens, il ne savait pas quoi faire sur l'instant, quel acte était le plus approprié dans ce genre de circonstances. Si seulement il s'était contenté de ne pas réagir, de ne pas chercher à protéger autrui et penser à soi ... voilà pourquoi il était homme à se mettre dans des situations plus anxieuses que rassurantes. Pourtant Bruna avait bien plus le sens des priorités, et se demanda quelle était donc la source de cette rencontre, ce à quoi Angus se retourna en direction de la porte, inquiet, écarté entre la volonté de la passer ou de rester avec Bruna.

Mince, tu crois qu'elle va attaquer d'autres élèves ?
Revenir en haut Aller en bas
Bruna Brumelune
avatar
Nombre de messages : 50
Age : 30
Date d'inscription : 20/03/2013

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Origine
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Summer is coming   Dim 13 Juil - 15:58

Elle fronça les yeux un instant en le voyant vérifier s'il allait bien. Ses mouvements n'étaient pas naturels, ou plus exactement, son attitude n'était pas naturelle. Il avait procédé méthodiquement, extrémités, membres, tête, cou, torse, comme un pilote d'avion aurait fait un check up. Comme s'il... Comment expliquer ça ? Comme s'il ne ressentait pas, qu'il devait vérifier manuellement chaque partie en les testant.
Luna savait que l'adolescence était une période critique pour beaucoup de personnes et que le rapport au corps devenait difficile, mais à ce point là... C'était une première.

La jeune fille refusa d'un geste sa proposition de passer à l'infirmerie. L'odeur du sang avait tendance à la faire sortir de son rôle - et Noid était, d'après ce qu'elle en avait entendu dire, un patient régulier de l'infirmerie. Mieux valait qu'elle se débrouille toute seule. Sans compter qu'y aller voulait dire supporter encore un moment ce garçon qui suscitait en elle ces instincts aussi opposés. Si son air de chiot mouillé était justifié, il était même fichu de rester à son chevet. Ou de lui ramener des fleurs, tiens. Elle lâcha un soupir de dégout qui passa inaperçu.

Si les autres étaient en danger ? Un petit sourire lui monta aux lèvres mais elle n'eut aucun mal à le réprimer. La porte s'était peut-être fermée par protection, mais le garçon - en le voyant se conduire de façon aussi gauche, elle ne pouvait pas se résoudre à penser à lui comme un "jeune homme" - était dans ce cas coincé du mauvais coté. C'était elle le monstre. Quelle ironie, non ?

La rousse s'avança vers la porte sans lui laisser le temps de choisir et appuya sur la poignée tout en envoyant son pouvoir dans le mécanisme pour réntrer le clenche. Elle détestait qu'on lui dicte sa conduite et ce n'était pas un stupide bout de bois qui l'empêcherait de sortir. La poste s'ouvrit d'une poussée.

- Si c'est ouvert, c'est que le danger doit être passé, lui dit-elle en passant le seuil. Mais je me demande quand même ce que c'était...

Luna resta là, hésitante. Que faire ? Elle pouvait avancer et aller voir ce que ce monstre jaune avait fait. Si jamais il avait blessé quelqu'un - ou mieux, tué quelqu'un ! elle se ferait un plaisir de se porter au secours de la malheureuse victime et de profiter de sa position pour savourer cette douleur en prétextant l'aider. Mais devant des témoins potentiels ? Etait-ce sûr ?

D'un autre coté... Retourner en arrière revenait à ne rien risquer. Ne rien perdre, ne rien gagner. Etait ce vraiment ce qu'elle voulait devenir au fond d'elle ? Bruna la peureuse ? Bruna qui fuyait tout danger ? Bruna au lieu de Luna...

Avant, arrière, un tout petit choix qui pourrait avoir tant de conséquences...
Revenir en haut Aller en bas
Angus Maleak
avatar
Nombre de messages : 23
Age : 24
Localisation : Geôles
Humeur : Maussade
Date d'inscription : 25/04/2014

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Ange
Karma:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Summer is coming   Ven 18 Juil - 12:07


Angus avait finalement laissé la jeune femme décider de la marche à suivre, avec une énergie à nulle autre pareille, d'ailleurs. Se dégager de cette fille une aura particulière que l'adonis percevait menaçante au premier abord, mais dont la courtoisie de ne juger personne sur des premières impressions, trop souvent influencés par des réflexes emplis de préjugés, lui dictait poliment de ne pas s'y attarder. Car il y avait en effet plus urgent et si Bruna ne voyait dans le danger écarté localement la curiosité de la créature jaunâtre, un intérêt que portait lui aussi l'éphèbe, ce dernier gardait un sens des priorités encore éthique : à savoir porter secours aux possibles précédentes victimes. Bien plus qu'une obscure obligation morale incitée par un enseignement particulier comme le ferait une personne naturellement aimable, mais bien un sentiment, un art de vivre, un absolu hérité de sa nature angélique, qui lui procurait un trésor que seuls des êtres exceptionnels pouvaient ressentir. Évidemment, cela faisait aussi partie du mystère des Anges, secret indivulgable et inexplicable.

Toutefois, Angus suivant directement derrière Bruna le chemin du couloir, ressentait également une envie purement illogique, une redevance à caractère humain, envers cette fille dont il ne connaissait même pas le nom. Aussi prit-il les devants :


Écoute, le seul moyen d'en savoir plus est d'en suivre la trace, n'est-ce-pas ? Si tu le souhaites, je t'informerais de ce que j'apprends, mademoiselle ... ?

Les anges, meme bridés dans un corps et un semblant de mentalité humaine, savaient reconnaître les personnes dans le doute, leur proposer autant de les aider que de s'aider eux-meme, respecter leur libre-arbitre de façon courtoise. Mais demander le nom n'était surtout qu'une formalité sociale dont Angus avait remarqué l'utilité pratique en ce monde, dans lequel la Providence mettait parfois du temps à réunir à nouveau deux personnes dans des conditions propices à faire connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Bruna Brumelune
avatar
Nombre de messages : 50
Age : 30
Date d'inscription : 20/03/2013

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Origine
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Summer is coming   Mer 23 Juil - 7:17

Prise à son dilemme, Luna ne pensait même plus au garçon. Sa voix la surprit dans ses pensées ; elle tourna machinalement la tête vers lui puis ouvrit de grand yeux lorsqu'elle prit conscience de ce qu'il lui disait.

"Madem... ?"

Un court instant, elle le contempla avec un ahurissement qui n'était pas feint.

Ils venaient de se retrouver enfermés dans une salle à cause d'un ou plusieurs monstres. Il lui avait fait une grosse bosse en lui sautant dessus comme si Satan en personne en voulait à sa peau. Et maintenant que la question se posait de porter secourir ou non de potentielles victimes, le jeunot attendait avec patience qu'elle lui donne son nom ? Où se pensait il, à un bal des jeunes premières ?! Est-ce qu'elle avait une tête à attendre humblement qu'un prince charmant vienne lui proposer une valse ?!

"Tu crois vraiment que c'est le bon moment pour se lancer dans les présentations ?!"

Luna se détourna de lui, ses lèvres se crispant en un tic d'énervement.

Ce bon samaritain l'agaçait. Prodigieusement. Son regard passait sur elle ; elle le sentait courir sur sa peau comme une vermine. Elle devait se retenir physiquement de lui flanquer une gifle. Cet accès de haine la surprit un peu. Après tout, il n'avait rien fait pour lui nuire. Rien. Juste quelques mots, un regard innocent, un peu de cand-

C'était ça.

Elle s'obligea à le regarder -non, à le toiser de haut en bas.

De l'innocence. De la candeur. De la gentillesse. De la prévenance. Mettez y les mots que vous voulez, mais ce garçon transpirait la sainteté. Il dégoulinait d'amour, ce jeunot. D'amour envers son prochain. Même d'amour envers elle qui n'était que Ténèbres avant que Bruna ne vive et ne meure.Si elle fermait les yeux, elle aurait pu croire être en face de Bruna. De la vraie Bruna, de sa Déchue.

Bruna, si tendre, si généreuse, cette ange qui aurait tendu aveuglément la main à tout être à terre - sans même s'en rendre compte, Luna essuya sa paume de main sur son jean - cette innocence qui chatoyait dans les ténèbres. Cette petite étincelle qui malgré l'amour/haine qu'elle lui vouait lui permettait de vivre. Son opposé. Et elle-même ?

Elle ne voulait pas être comme ça. Elle ne voulait pas vivre dans les normes, s'écraser devant les autres, soutenir les faibles. Elle ne le serait jamais ! Elle serait toujours seule, toujours forte... Accepter sa proposition - non, l'accepter lui reviendrait à accepter sa faiblesse, à accepter cet ordre des choses.

A accepter d'être Bruna.

Jamais.

Ne lui octroyant même pas un regard, elle fusa dans le couloir à la recherche de la boule jaune, utilisant juste son boost un instant pour disparaitre hors de sa vue.

Que les anges-gardiens et autres bonnes âmes aillent crever. Les monstres comme elles n'avaient pas besoin d'eux pour vivre et tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Angus Maleak
avatar
Nombre de messages : 23
Age : 24
Localisation : Geôles
Humeur : Maussade
Date d'inscription : 25/04/2014

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Ange
Karma:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Summer is coming   Sam 20 Sep - 9:45


Ironie. Ô ironie. Cruelle ironie.

Sérieusement, des cons naïfs comme Angus, ça n'existait pas. Ou que trop peu.

Bruna, dans son désir égoïste, avait eu une attitude que l'éphèbe avait interprété avec son regard d'humain, sans imaginer ne serait-ce qu'une seule seconde les pensées de son interlocutrice. Manifestement ébahise devant l'irrationalité de sa question, elle s'était permise de soulever l'urgence de la situation. Face à cela, le jouvenceau s'était retrouvé bien évidemment mal à l'aise et avait baissé du regard. C'est vrai ? À quoi avait-il pensé en lui demandant son nom ? Lui qui aurait du s'inquiéter pour les autres en premier lieu, l'irrationalité humaine l'avait poussé au désir de connaître le prénom de cette jeune fille. Être humain était si compliqué !

Et voilà que désormais Bruna l'observe avec dégoût, reflétant son propre mépris de lui-même de s'écarter de ses actions morales, avant de partir précipitamment vers le chemin du monstre, ne souhaitant pas le voir davantage.

Sauf que.

Sauf que si l'on se plaçait du point de vue d'Angus, elle venait tout bonnement de lui faire des remontrances éthiques et de prendre les devant. Alors que voulez-vous, le seul choix logique du jeune homme fut de la suivre aussi, troublé qu'il était de son propre comportement contradictoire entre ses obligations angéliques et ses tics de psyché mortel.

Courant à travers les couloirs aussi vite qu'il le pouvait, l'éphèbe ressentit une pointe d'énervement en remarquant qu'il n'arrivait pas à suivre une jeune fille. Son corps lui faisait-il autant défaut ? Pas étonnant après à ce que ses réflexes moteurs lui vaillent de heurter l'innocente sur le sol.

Enfin, après un sprint d'une bonne minute, il entendit des gémissements desquels il se rapprochait ...

L'ironie du sort voulait ainsi que malgré leur véhémence, les mauvaises filles n'arriveraient jamais à se débarasser des gentils garçons qui espéraient les sauver, risquant ainsi leur âme pour la guérison d'une autre.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Summer is coming   

Revenir en haut Aller en bas
 

Summer is coming

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite idee de qui est Larry Summer/Mondialisation.ca
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» DSC : De Summer à Constantinople.
» Obama;Change is coming to america
» Summer Slam 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Hors RPG :: RPs finis/abandonnés :: TOUS RPS AVANT FERMETURE-