AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 .Tableau Bleu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Victoria S. Singer
avatar
Nombre de messages : 42
Age : 23
Localisation : Bar Winchester
Humeur : Maussade
Date d'inscription : 19/06/2014

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Démon des Croisements
Karma:
0/200  (0/200)

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Lun 7 Juil - 14:57

Dire que c'était la merde n'était qu'un euphémisme.

Primo, ils n'étaient plus poursuivit par de mignons petits lapins, mais par d'affreuses poupées style vaudou. Bon c'était pas ça le plus dérangeant. Ce qui était vraiment emmerdant c'est lorsqu'un motherfucker poupée géante se ramena, explosant littéralement le mur de carottes créée par Terminator.

Deuzio, ils avaient réussi à échapper aux poupées tueuses certes, mais c'était sans compter une intervention magique des plus merdique qu'on avait jamais vu. Un vent, puissant, les avaient tous traversés. Victoria se sentit brisée au plus profond d'elle même. On lui avait enlever ce qu'elle était. Sa fierté. Sa raison d'être. Ses pouvoirs. Elle ne se sentait plus démon mais humaine. Une honte s’empara de tout son être. Si les siens la voyait ainsi... Elle regarda ses comparses. Visiblement, eux aussi étaient touché par l'enchantement. Vi fronça les sourcils, bouillonnante de rage. Une chose était sur, elle ferait bouffer ces dents, à celui qui a osé faire ça.

Et tertio... Bah en plus de tout ce merdieeeeer pas possible. En plus d'un mec paumé et taré, ils avaient sur le dos un bébé. Vi regarda le russe s'occuper de Vaneloppe. Puis se dirigea vers Gabriel, lui mettant une claque, pour qu'il sorte de sa torpeur.

Vi: Maintenant, tu te réveilles. Tu nous guides. T'arrêtes de jouer au con. Marche ou crève, c'est clair ?

La démone lui fit dos, rejoignant Sacha et Vany. Elle roula des yeux en regardant le russe mettre la fleur dans les cheveux de bébé-terminator. Quel con. Tout le monde sait que les gosses touchent à tout et mette tout en bouche. Elle attrapa la rose baaah.. rose entre ses doigts, et la coinça dans sa ceinture, mettant la sienne à côté. Elle prit Vany dans ses bras pour calmer ses pleurs, la cajolant. Comme quoi on peut être un démon et être tendre. Enfin, c'était pas comme avec des enfants démons, la fallait user de la force contre eux. Alors que la. C'était qu'une pauvre petite chose sans défense. Bon, si mamzelle cyborg était bel et bien devenu un bébé, il était fort probable qu'elle ne sache pas non plus marcher. Vi la porta donc sur son dos. La belle affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
avatar
Nombre de messages : 24
Age : 24
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Mar 8 Juil - 17:59






















Rose Bleu





RP EFFACE A CAUSE D'UN PB DE CONNEXION. FUCK YOU INTERNET.

résumé rapide mode MJ, sorry pour l'ambiance.

Gabriel, toujours un peu sonné par son amnésie - et les baffes de la démone - lui prend Vaneloppe des mains et la tient contre sa poitrine. Il lui frotte d'une main son poignet ensanglanté et de l'autre lui caresse les cheveux dans l'espoir de l'apaiser ; ça a l'air efficace. Gabriel est perturbé par le fait que ce sentiment de déjà-vu.

Alors que votre PNJ s'apprête à vous dire qu'il ne sait pas comment faire pour sortir d'ici, il s'interrompt. Sacha n'est plus là. (exit Sacha, tu passes dans le tableau rouge). Il fouille rapidement la pèce des yeux et aperçoit au fond de la salle un tableau représentant un homme aux cheveux blancs dans une bibliothèque ... homme qui tout d'un coup jaillit de la toile.

Aussitot, Gabriel recule, se tournant instinctivement pour protéger Vanéloppe de toute attaque et crient à Neko et Victoria de se préparer au combat. Celles-ci, bien que désormais humaines, se mettent aussitôt en posture défensive -probablement plus pour aller passer leurs nerfs sur le nouveau venu que pour obéir à Gabriel.

Gabriel, lui, fouille rapidement des yeux le nouveau venu à la recherche de quelque chose qu'il ne trouve pas. "Ou est votre rose ? Et qu'avez vous fait de Sacha ?"

Dans l'indifférence générale, Vaneloppe quant à elle découvre que les couches, c'est bien pratique dans une vie de bébé....



Revenir en haut Aller en bas
Neko Fuwa
avatar
Nombre de messages : 120
Age : 25
Date d'inscription : 18/03/2013

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Elémentaire
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Mer 9 Juil - 4:15


    C'était l'apocalypse depuis leur arrivée ici mais en entendant les cris stridents de la cyborg transformée en bambin, Neko en vint à se demander si elle ne préférait pas les lapins garous finalement... Heureusement, la gamine fit un tour dans les bras de plusieurs personnes ce qui réussit légèrement à la calmer. L'élémentaire pesta un moment avant de se balader un peu dans la pièce où ils se trouvaient.

    VI: Maintenant, tu te réveilles. Tu nous guides. T'arrêtes de jouer au con. Marche ou crève, c'est clair ?

    La grosse bourrin aux cheveux roses venait de décocher une baffe au garçon aux cheveux bleus et Neko fronça les sourcils.

    NEKO: Evite de nous l'abîmer s'teuplaît. Il peut encore servir.

    L'élémentaire lança un regard de biais à la jeune femme pour accompagner ses propos prononcés sèchement. Alors qu'elle reportait son regard dans la salle, elle aperçut un tableau au loin, duquel apparut un homme aux cheveux blancs. Gabriel leur cria alors de faire gaffe mais ce n'était pas vraiment nécessaire : Neko fixait déjà l'inconnu avec un air menaçant, ses poings serrés prêts à aller se coller dans sa figure.

    GABRIEL: Où est votre rose?! Et qu'avez vous fait de Sacha?!

    La jeune femme tique en se rendant compte qu'effectivement, le second mâle qui les accompagnaient s'était volatilisé. Un grognement sourd s'échappa de la gorge de Neko, semblable au feulement d'un chat. Elle commença à marcher d'un pas decidé vers l'homme aux cheveux immaculés et sa voix resonna dans la pièce,

    NEKO: Bon, je vais pas y aller par quatre chemins parce que là je commence à en avoir marre des trucs chelous, donc écoute moi bien parce que je le répéterai pas: t'es qui toi au juste? Et qu'est ce que tu nous veux? Magne toi de répondre où j'te fais avaler tes dents!

    Elle était un peu énervée. Mais juste un peu hein...
Revenir en haut Aller en bas
Sacha Ivanovich
avatar
Nombre de messages : 63
Age : 21
Humeur : GeyGey..
Date d'inscription : 18/11/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Dévoreur de Rêves
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Mer 9 Juil - 14:15

Où est Charlie ?
Tel était la question, et bien en tant que grand amateur d'art, mais surtout de bizarrerie, un contraste l'avait d'abord frappé au milieu de tout ses mannequins. La présence d'un tableau, pourquoi on foutrait un tableau dans cette pièce, on aurait pu la confondre avec un miroir d'ailleurs ce qui aurait été un peu plus logique mais bien qu'elle représentait un homme il avait rien à voir avec le CPE. Pourtant il avait l'impression qu'il connaissait la personne représenté et c'était cette chose qui l'avait obligé à se rapprocher. Et pourtant plus il avançait vers l’œuvre plus il comprenait son erreur, le monde semblait se dérober sous ses pieds et pourtant il continuait sa marche. Un portail, un putain de portail, et il était absorbé dedans, ça ressemblait à la machine a se transformer dans les Zinzins de l'espace (oui Sacha avait de grande référence). Et comme disait Johnny Deep "En route !"
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried Rochefort
avatar
Nombre de messages : 267
Age : 28
Localisation : Sherbrooke (Québec)
Date d'inscription : 28/09/2011

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Demi-Dragon
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Mer 9 Juil - 19:46

Ce qu'il y avait de bien à la méditation, c'était que ça permettait de ne plus prendre en considération toutes les petites choses qui faisait de ce manoir une maison de fou, pour se calmer, permettant ainsi de retrouver une situation d'ensemble...

Évidemment, une bonne méditation se fait plutôt mal en chute libre. Qui? Où? Quoi? Comment? Questions inutiles. Siegfried tombait, c'était tout ce qu'il y avait à savoir. Repositionnement des jambes, préparation à l'impact. Siegfried aurait normalement atterrit de façon stable sur ses pieds, mais il n'avait pas calculé l'absence de sa queue pour faire contre poids. En position débalancé, ce dernier fini au sol à quatre pattes.

Ne perdant pas un instant, le jeune professeur dans la vingtaine se releva, pour faire face à trois inconnus en position de combat. Deux d'entre eux s'adressa à lui.

Siegfried passa rapidement la main dans ses cheveux blancs, hésitant un instant. Ce dernier était torse nu, une amulette autour du cou. Autour de sa taille était attaché son long manteau gris. L'hésitation fut de courte durée, mais c'était suffisant pour estimer le danger, parcourant du regard de ses yeux rouges les personnages devant lui. Malgré sa forme humaine, Siegfried était entraîner à se défendre contre des Humains. Toutefois, si c'était des monstre, Siegfried n'avait pas eu le temps de s'adapter parfaitement à sa nouvelle forme physique et le combat tournerait rapidement en sa défaveur.

« Doucement les questions... Je me nomme Siegfried. Je suis le nouveau professeur de culture humaine à Yokaï. Si j'en crois ce changement de décor, c'est mon deuxième voyage via tableau de la journée. »

Pour toute réponse à la question de la rose, Siegfried dénoua les liens qui fermaient la pochette attachée à sa ceinture, sous le manteau attaché par dessus, afin de sortir sa rose argenté, qu'il replaça à nouveau à l'abri après l'avoir affichée à la vue de tous.
« En ce qui concerne votre Sacha, j'imagine que si moi je suis ici et qu'il n'y ait plus, alors il a probablement été aspiré par un tableau. Possiblement que nous avons échangé nos places. »

De toute évidence, les forces supervisant les évènements du manoir ne voulait pas séparer les individus et préféraient les groupes, sinon Siegfried se serait retrouvé seul. Selon cette théorie, il n'était pas si idiot de penser que leur Sacha avait bel et bien pris la place de Siegfried auprès de Yami et de Sora.

Restait maintenant à savoir sur quoi il était tombé...
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
avatar
Nombre de messages : 24
Age : 24
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Jeu 10 Juil - 15:20






















Rose Bleu





Le nouveau venu avait une rose. Avait une rose.

Gabriel recula d'un pas.

Par pur réflexe ; l'homme qui se nommait Siefried avait beau être débraillé et avoir atterri à quatre pattes, il émanait de lui une espèce d'aura de force tranquille. Sa façon d'estimer en une fraction de seconde leur groupe, son assurance tranquille, sa façon de se tenir... Tout en lui dénotait le sergent entrainé habitué à motiver et gérer ses troupes. Pour le pauvre Gabriel, c'était véritablement intimidant.

Lors de leur fuite, il s'était plus ou moins retrouvé à la place de chef simplement parce qu'il était plus ancien qu'eux... et voilà qu'un vrai chef arrivait. Jamais il ne serait à son niveau. Jamais.

Deux mains lui saisirent les épaules par derrière, l'empêchant de reculer encore plus. Il tourna instinctivement la tête pour essayer de voir qui était là...

Sacha avait disparu.
Neko et Vi étaient devant.
Siefried était devant.
Vaneloppé était dans ses bras.

Et derrière lui...

Garbriel hurla et tenta de se dégager lorsque les mains en plastique du mannequin à la robe rouge se crispèrent sur ses épaules.

*****

Résumé MJ :

Siegfried devant le tableau, debout.
Vi et Neko en posture de combat, le surveillant.
Ils se tournent tous trois vers Gabriel lorsqu'il se mit à hurler.
Derrière lui, un mannequin décapité le tient aux épaules. Gabriel tente de se dégager, encombré par Bébé Vaneloppe qui se l'empêche de se servir de ses bras.

Et derrière le mannequin.... D'autres mannequins, vous n'arrivez pas à voir combien. Robe rouge, jaune, ou bleu, peu importe ; ils se mettent en marche, prêt à vous faire le défilé du siècle.





Revenir en haut Aller en bas
Neko Fuwa
avatar
Nombre de messages : 120
Age : 25
Date d'inscription : 18/03/2013

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Elémentaire
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Jeu 10 Juil - 16:30


    ??: Doucement les questions... Je me nomme Siegfried. Je suis le nouveau professeur de culture humaine à Yokaï. Si j'en crois ce changement de décor, c'est mon deuxième voyage via tableau de la journée.

    Il avait parlé calmement, sans chercher ses mots ou hésiter une seconde, puis leur avait montré sa rose. Neko soupira et reprit une attitude non-offensive. Ce type ne mentait pas, cela se voyait dans son regard... Seulement pourquoi Sacha et lui avait été intervertis? Quel était l'intérêt de cet échange? L'élémentaire leva les yeux au ciel: pourquoi cherchait-elle à trouver une logique dans tout ça après tout?

    Un cri perçant la fit sursauter et lorsqu'elle se retourna, Neko vit Gabriel aux prises avec un mannequin à la tenue colorée. La jeune femme pesta et fila vers lui, décochant une mandale au patin sans hésitation. Heureusement que ses os métalliques étaient toujours présents, ce qui lui permit de ne pas trop sentir la violence du choc. Néanmoins, le fait qu'elle ne pouvait pas se servir de ses pouvoirs l'embêtait bien... Elle ne pouvait pas matérialiser d'arme ou fortifier son corps. A part coller des beignes, elle n'avait pas de grandes possibilités d'attaque. Les mannequins affluaient vers eux assez rapidement et Neko grogna avant de lancer:

    NEKO: Gabriel reste à portée et protège la gamine! Machine... Truc... Euh... Victoria ! Reste près de lui au cas où, et toi le nouveau, montre moi à quoi tu sers!

    L'élémentaire ne prit pas le temps d'attendre la confirmation des gens à qui elle avait donné des directives et fila droit sur les mannequins, les poings serrés, prête à rappeler ce qu'il en coûte à ceux qui osent venir l'emmerder.
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried Rochefort
avatar
Nombre de messages : 267
Age : 28
Localisation : Sherbrooke (Québec)
Date d'inscription : 28/09/2011

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Demi-Dragon
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Jeu 10 Juil - 20:30

Un coup d’œil aux alentours révéla l'intérieur d'une bâtisse. Devant, une horde de mannequin sans tête vêtu de robe colorée.  

Deux noms, Gabriel et Victoria. Selon toute logique, le garçon était Gabriel et la fille qui n'avait pas encore parlé était Victoria.

Danger... mannequin, pas de tête, robe... Mannequin animé. Horde.

Siegfried voulut venir en aide à Gabriel, mais il était le plus loin. Ce dernier avec reculé alors que le professeur parlait. Mieux valait laisser les autres s'occuper de lui. Alors que Siegfried voulut parler, il fut devancé par la fille encore inconnu. Mauvais plan.

Sans perdre son calme, voir même démontrer un quelconque état de peur, Siegfried dit alors d'une voix forte et bien articulée:
« Il faut battre en retraite et les combattre par petits nombres! C'est une horde, ils vont tentés de nous submerger. »

Sur ces mots, Siegfried s'élança pour appuyer la fille. Tentative numéro 1, agripper un mannequin par les avant-bras et lui faire un croc-en-jambe pour la forcer à tomber par terre.

Resté souple, resté détendu... et on reprend. Un autre mannequin, éviter les bras, attraper les bras, croc-en-jambe. Y aller doucement, détendu, ne pas gaspiller son énergie. Utiliser le momentum de l'adversaire contre lui. Mise au sol, passer au suivant. Retraite, laisser les mannequins avancer par-dessus leurs compagnons au sol et reprendre. Un par un, garder une vue d'ensemble. Pas besoin de force, simplement procéder au bon mouvement au bon moment. Rester détendu pour aller plus vite. Rester calme et à l'affut pour tout changement de situation. Nouvelle retraite.

Puisque Siegfried n'avait plus sa force, alors il misait sur son entraînement, utilisant des techniques simples pour entraîner ses adversaires au sol. L'avantage, c'est qu'il pouvait garder la cadence pendant très longtemps du moment qu'il restait détendu. Comme les mouvements étaient simples, le professeur était en mesure d'ajuster son nouveau centre de gravité et son équilibre. Il avait retrouver une mobilité similaire à celle qu'il avait lors qu'il portait ses entraves aux ailes et à la queue, ce qui était parfait pour le moment.

Avec leur robe, les mannequins devaient inévitablement avoir les mouvements restreints. Ce n'était pas moins vrai s'ils étaient tombés au sol et devaient se relever. Évidemment, il était encore plus difficile de se relever quand on était piétiné par ses confrères qui cherchaient à passer. Avec de la chance, les mannequins au sol feront perdre l'équilibre aux mannequins qui cherchaient à passer. Avec un peu plus de chance, les mannequins au sol allaient s’empiler, formant une barricade de fortune. Reculant toujours au rythme de la horde, tout en gardant un œil derrière, Siegfried prenait garde à ne pas se faire submerger.


Note hors jeu: je vais manquer le prochain tour. Je pars de vendredi en soirée à dimanche en soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
avatar
Nombre de messages : 24
Age : 24
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Sam 12 Juil - 16:34






















Rose Bleu





Gabriel se réfugia au fond de la salle, Vaneloppe tout contre lui, frissonnant. Il avait faillir perdre son pétale, encore.Il avait failli mourir. Et il avait un de ces satanés mal de dos et de cou !

Vi se plaça à ses cotés, nonchalante jusque das ses enjambées. Il lui tendit rapidement le béb - il s'arrête; cilla : depuis quad un bébé faisait un bon mètre de hauteur et balbutiait des mots coppe "L'ALLIANCE VAINCRE ! SUS A L'ENNEMI !" ? - oh et puis merde - il lui fila le simili bébé avec l'eau du bain. La garder voulait dire etre sans défense, et il ne voulait plus jamais vivre ça. Dans ses poches, il n'avait trouvé qu'un briquet et un bonbon au citron, ce qui ne lui seraient d'aucune utilité pour le moment !

Les deux autres semblaient bien se battre (bien qu'il aient cru voir quelqu'uns goutte rubis s'écouler du bras de Siegfried), mais les mannequis arrivaient sans trève ni repos. Ils ne tiendraient pas éternellement.

Gabriel se mit donc à longer le mur du fond, palpant le mur de ses doigts à la recherche d'une quelconque sortie ou d'un passage secret. Héla,s pas de fissure, pas de bordure, pas de trou derrière les tab...

Les tableaux.

Il saisit fébrilement le premier tableau, celui qui avait permis à Sierfried de venir. Son éclat était terne, éteint, comme agé. Mais il y avait  d'autres tableaux plus loin.
Deep from the Abyss, une oeuvre en noir et gris, sous marine, non. PAs sous les mères.
Le Pendu. Il recula spontanément, la chair de poule lui hérissant les bras. Pas celui là. SURTOUT PAS CELUI LA.
BOOKSHIT, un espèce de taureau fonçant dans une allée plaine de livre.

Celui là.

Il se rapprocha à regret, et effleura la toile. Des pigments de peinture sèce lui maculèrent le bout des doigt. Il soupira, sortit son briquet.

Quitte ou double.

"Change nous de place, sinon je te bûrle."

Le tableau resta inchangé ; l'homme fit jaillir une flamme.

Le taureau tourna la tête vers lui. Parfait.

"VENEZ TOUS VITE ICI NOUS ALLONS SORTIR !" Hurla t il sans lacher une seule seconde le tableau des yeux. Rien n'était plus traitre qu'un tableau ici, il le savait. Comment ? Peu ilporte. Il le savait.

***

Résumé MJ

Sieg et Neko, bonne baston, bon boulot.
Vaneloppe est tenue à bout de bras par Vi qui trouve que décidément, il aurait mieux valu jeter le nébé avec l'eau du bain.
Gabriel, toujours avec un pétale, est devant un tableau particulier. Sa blamme de briquet reste alllumée alors qu'ils ordonn de vous rassembler.

Les mannequins ont vu le feu et leur cible principale est maintenant Gabriel. Courez ou ralentissez les !




Revenir en haut Aller en bas
Neko Fuwa
avatar
Nombre de messages : 120
Age : 25
Date d'inscription : 18/03/2013

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Elémentaire
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Dim 13 Juil - 11:53

Neko enchaînait les coups et les feintes aux côtés du nouveau. Il se battait plutôt bien mais il devenait évident qu'à eux deux ils n'arriveraient jamais à venir à bout de la horde de mannequins qui affluaient. La jeune femme pesta et bondit en arrière: ils étaient trop nombreux et elle commençait à avoir des bleus et les phalanges en compote...

GABRIEL: VENEZ TOUS ICI NOUS ALLONS SORTIR !!!

L'élémentaire se retourna en affichant un air surpris alors que le garçon leur désignait un tableau. Un tableau ? Encore ? Neko leva les yeux au ciel et fila le rejoindre après avoir mis KO un des mannequins qui arrivait vers eux. Une fois à la hauteur de Gabriel, elle lui lança un regard glacial.

NEKO: Ton plan a intérêt à marcher barbe bleue. Je commence à en avoir plus qu'assez de te sauver les miches.
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried Rochefort
avatar
Nombre de messages : 267
Age : 28
Localisation : Sherbrooke (Québec)
Date d'inscription : 28/09/2011

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Demi-Dragon
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Dim 13 Juil - 16:06

La chair humaine était bien plus fragile qu'une épiderme constituée de solides écailles. Ça, Siegfried le savait. Il n'en était pas moins surprenant lorsque apparaissait les égratignures au contact des mannequins. Blessures superficielles, rien à craindre, si ce n'est d'une démangeaison un brin désagréable.

Régénération et écailles ne formait pas une défense parfaite, alors le demi-dragon avait été entraîner à subir la douleur et à la localiser de sorte qu'il puisse augmenter son seuil de tolérance. En forme humaine, Siegfried devra faire attention. Il était probable qu'il puisse ignorer des blessures fatales.

À la directive de Gabriel, le professeur vit la fille non-identifiée faire demi-tour et rejoindre le groupe. Se permettant un coup d’œil, Siegfried conclut que le plan était de passer par un nouveau tableau-portail.

Siegfried battu donc en retraite, ralentissant la horde, mais prenant la direction du tableau. Lorsque le dernier des élèves commencera à franchir le tableau, le professeur romprait alors le combat totalement pour courir vers le tableau.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
avatar
Nombre de messages : 24
Age : 24
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Lun 14 Juil - 4:12






















Rose Bleu




Yeux dans les yeux : Gabriel ne devait surtout pas détourner le regard. Il le savait. Comment ? Aucune idée. C'était juste un savoir ancré en lui. L'eau est humide, les roses sont vitales, surveiller les tableaux surtout si on les a menacés. Ses prunelles bleues ne déviaient donc pas des orbites creuses du monstre de papier.

Il sentit les autres se rapprocher de lui, tendit ses deux mains à l'aveuglette pour qu'ils les saisissent. Epinglé par son regard, le taureau se débattait et ruait des quatre fers. Aussi surprenant que cela puisse paraitre, il semblait souffrir qu'on l'observe ainsi... Et Gabriel ne s'en trouva même pas surpris. Ici, les apparences étaient vraies et les vérités illusions ; un regard pouvait être une arme, une rose une vie.

Des paumes chaudes avaient attrapés ses mains ; il entendit Neko lui parler séchement mais ne prêta pas attention à ses dires. Le minotaure recula, bouscula une étagère ; les livres voletèrent dans le tableau, le cachant à sa vue.

Non !

Le jeune homme se pencha vivement en avant, son nez touchant presque le tableau. Où était il  ?! Il fouilla du regard les tomes lourds, cherchant entre les interstices de papier le regard lourd de son adversaire.

Là.

Une braise de regard. Le minotaure tenta de reculer mais d'un coup se figea. Gabriel l'avait.

Plus proche encore.

Son nez toucha la toile. La traversa comme si elle n'existait pas.

Ce qu'il se passa ensuite était indescriptible. Une impression de chute en avant, de vitesse, et en même temps son corps resta immobile. La lumière s'éteignit ? S'alluma ? Se modifia ? La lueur du regard du minotaure fonça vers lui comme pour le transpercer et... le traversa. Brièvement, le monde lui sembla fait de papier et ses pensées d'encre, puis l'impression passa.

Et d'un coup, ses pieds furent sur de la moquette ferme. C'était fini.

Il lacha précipitamment les mains des autres, vérifia rapidement que tout le monde était là. Oui. Tous entiers. Heureusement.

Mais ce n'était pas le moment de discuter ; sur le tableau accroché au mur, des créatures s'agitaient. Le cadre frissonnait à la cadence de son trot. Des poupées et un minotaure de papier qui semblaient grandir et foncer vers l'observateur. Gabriel bouscula les autres, faisant même tomber Vi en essayant en même temps d'enlever sa manche et dissimula sous son manteau le tableau.

Le cadre trembla une dernière fois et s'arrêta de bouger. C'est seulement à ce moment que Gabriel s'autorisa un soupir et se laissa tomber le long du mur, ses jambes devenues molles. Ca avait été prês. Très près. Un miracle que sa rose aie encore un pétale.

Il observa avec plus d'attention ses camarades. Vi se relevait de se chute, l'air vexé mais indemne ; il balbutia un "merci" qu'elle ne sembla pas entendre. Siegfried avait les avant-bras ensanglantés et des écorchures à son pantalon ; néanmoins, il ne semblait pas en souffrir. Pas comme Neko qui, malgré le fait qu'elle ne souffre visiblement que de bleus sur les bras, donnait l'impression de le snober royalement. Et Vaneloppe...

"Ou est la petite ?!" demanda t il d'un ton angoissé. Ne lui dites pas qu'elle était restée de l'autre coté !

Vi se contenta de pointer le doigt dans une direction.

Une gamine se tenait dos à eux. Une petite fille aux cheveux noirs, toute nue, qui, debout sur la pointe des pieds, cherchait dans un rayonnage un livre intéressant.

Son coeur se mit à se battre à tout rompre et un court instant Gabriel faillit l'appeler. Il la connaissait ! Même très bien ! Il l'aimait cette gamine, comment aurait il pu oublier ce nom si doux ? Ce nom qui était...

Elle se retourna. Ses yeux vides étaient ceux de Vaneloppe et le nom resta sur le bout de sa langue.

"Il y a de nombreuses données compilées sous forme de livres ici. Peut-être devrions nous nous renseigner pendant que nous avons un peu de repos ? "

****

Post MJ
-Félicitations, vous êtes sauvés. Pour l'instant.
Rose d'Areku : 6 (Très bien combattu, mais l'habitude de te regénérer t'a joué des tours)
Rose de Neko : 7 (La baston t'a laissé quelques bleus)
Rose de Vi : 10
Rose de Vaneloppe : 9 (une perte à cause de la blessure au poignet)
Rose de Gary : 1
-Vous voici dans une vaste piéce : moquette bleue, murs blancs, plafond invisible mais de grands lustres en pendant. Sur les murs, vous ne voyez aucun tableau hormis celui que Gabriel a recouvert, mais il y a des choses écrites sur les murs :


SIleNcEDAnslABiBliOTqUE  SIleNcEDAnslABiBliOTqUE  SIleNcEDAnslABiBliOTqUE  SIleNcEDAnslABiBliOTqUE SIleNcEDAnslABiBliOTqUE   SIleNcEDAnslABiBliOTqUE
Parce qu'effectivement, vous êtes dans une bibliothèque aux multiples rayonnages ; une partie des livres sont par terre, là ou le minotaure les avait fait tomber, d'autres semblent voleter au hasard, accrochés à leur rayonnages par une épaisse chaine.

Vous voilà libres de faire ce que vous vous voulez pour un tour. Si vous voulez consulter des livres, indiquez moi par MP ce que vous cherchez et je vous donnerai le titre et les contenus.




Revenir en haut Aller en bas
Victoria S. Singer
avatar
Nombre de messages : 42
Age : 23
Localisation : Bar Winchester
Humeur : Maussade
Date d'inscription : 19/06/2014

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Démon des Croisements
Karma:
0/200  (0/200)

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Mar 15 Juil - 5:19

Vi n'avait strictement rien comprit à ce que venait de se passer. Mais bon, était-ce vraiment important? Tout ce qui comptait, c'est qu'elle était en vie, avec sa rose à dix pétales. Et elle pouvait s'estimer heureuse ainsi. Après tout, les autres avaient perdu quelques points de vie. Rien de bien alarmant, m'enfin.

Elle regarda les alentours, une bibliothèque. Où le lieu le plus mortel du monde. Une phrase multicolore était écrite à répétition sur les murs. Silence dans la bibliothèque, oui ça semblait logique. Il serait surement prudent de ne pas ouvrir sa gueule d'ailleurs.

Gabriel: Ou est la petite ?!

Vi pointa mollement du doigt cette dernière qui semblait intrigué par les bouquins. La démone préféra rester sur ses gardes et ne rien toucher. Ne pas parler, ne rien toucher. Juste observer, et s'enfuir à toute jambe si besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Vaneloppe Von Gauss
avatar
Nombre de messages : 14
Age : 28
Date d'inscription : 20/02/2013

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre:
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Mar 15 Juil - 10:31

"La petite". "La petite"... "LA PETITE"? Elle faillit hurler, mais se retint au dernier moment, se rappelant des inscriptions. Autant elle était humaine, autant, quand un processus de priorité supérieure demande un truc, et bien, on la boucle et on écoute. Elle n'en resta pas moins cassante, même à voix basse.

"La petite elle a un nom bordel d'Avira. Alors tu vas fermer ton processeur avant que je sorte mon RJ45 pour te l'enfoncer dans l'USB. Ok?"

Elle se surprit elle même. Non seulement cette grossièreté n'était pas vraiment dans ses habitudes, mais en plus, sa voix était réellement chargée d'émotions, ce dont elle n'avait pas encore conscience dans les instants précédents, alors que doucement les connexion synaptique se mettait en place et redonner l'accès à l'ancienne mémoire informatique cyborg qu'elle possédait. Cela se caractérisait donc par une évolution mentale et physique accélérée, et surtout, SURTOUT, des putains de sentiments.

Autant devenir humain, c'était assez barbant. Vaneloppe ne se sentait pas du tout bien, et vivre cette condition était un calvaire. Mais le miracle de tout ça, c'est qu'elle le vivait. Pour de vrai. Avec le coeur. Si elle sortait vivant de ce merdier, et que la conversion inverse s'opérait, elle deviendrait plus proche de l'humain en quelques heures qu'elle n'était parvenue à le faire en plusieurs années.

Mais il fallait sortir. Et on venait d'appuyer sur un levier des plus intéressants, un quel connaissait déjà, mais pas à ce degré la. L'instinct de survie.


"On peut me refiler ma rose, siouplait, sinon?"

Puis elle se mit en quête de bouquins intéressants. Du genre marqué en lettre d'or de "COMMENT SORTIR DE CE FOUTOIR", ou "RETROUVER SES POUVOIRS QUAND UN POUVOIR MAGIQUE OMNIPOTENT A DÉCIDÉ DE TE FAIRE PASSER AU RANG DE SOUS CACA". A défaut, les gros livres qui semblent dangereux. C'est toujours là qu'on avait les informations.
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried Rochefort
avatar
Nombre de messages : 267
Age : 28
Localisation : Sherbrooke (Québec)
Date d'inscription : 28/09/2011

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Demi-Dragon
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Mar 15 Juil - 10:48

La troisième téléportation via tableau se passa mieux que les deux précédentes. Et voilà que Siegfried était de nouveau dans la bibliothèque. Le professeur profita donc de la tranquillité temporaire des lieux pour se reposer. Il n'était pas à bout de souffle, mais le repos était le bienvenu.

S'adossant donc contre l'une des étagères à livres, le demi-dragon porta attention à ses blessures. C'était plus grave qu'estimé, mais rien de mortel. Déchirant des morceaux du bas de ses pantalons, Siegfried improvisa des bandages pour recouvrir les égratignures les plus sévères. Alors qu'il s'atelait à la tâche, le professeur chuchota à l'intention des autres, d'une voix si basse que seul son entourage immédiat puisse entendre:
« Il est possible que cette bibliothèque soit la même que celle d'où je suis venu. Votre Sacha, ainsi que les trois élèves que j'ai trouvés, s'y trouvent peut-être encore. »

Siegfried ne chercha pas à ce que tous l'entende. Ça voix avait la plus faible sonorité qu'il pouvait se permettre tout en restant un minimum audible.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
avatar
Nombre de messages : 24
Age : 24
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Mer 16 Juil - 14:44






















Rose Bleu



Le jeune homme se rapprocha de Vaneloppe sans la quitter des yeux. Il avait beau savoir que c'était la grande femme qui l'avait tiré de son sommeil, son esprit y superposait sans arrêt une autre image. Plus brune. Plus tendre. Plus silencieuse...

Les mots qu'elle employa lui étaient inconnus mais le ton le fit sursauter. Il n'avait certainement pas voulu la mettre en colère.

"Je suis désolée...." lui chuchota t il, tout en lui caressant les cheveux d'un geste naturel. "Je ne voulais pas t'offenser..." Elle s'ébroua, fuyant sa main et il la retira, penaud. C'était une femme, pas une petite fille. Il devait s'en souvenir.

La proposition de Siegfied fit vibrer une corde sensible en lui. Il y avait peut-être d'autres personnes ici ? Etait il possible que l'une d'entre elle soit la petite fille qu'il s'obstinait à confondre avec Vaneloppe ? Pourrait elle lui dire qui elle était ? Ou mieux, qui IL était ?

Il hésita, se frottant le bras pensivement - il faisait plus frais sans son manteau. Que devait il faire ? Essayer de trouver dans les livres une quelconque façon de sortir d'ici ou se mettre en quête d'autres personnes de la galerie ?

D'autres personnes de la... galerie ? Il fronça les sourcils. Quelle galerie ? Ils avaient parlé d'un lycée, pas d'une galerie ? Est-ce qu'il confondait encore ? Une enfant, une galerie. Et les tableaux bien sûr, qui jouait avec eux... Gabriel se sentait fébrile. Non, il ne pourrait pas s'asseoir tranquillement à une table et chercher d'improbables informations.

"Je pense qu'il vaudrait mieux nous répartir les tâches et surtout ne pas laisser quelqu'un seul. Siegfried, tu dis être déjà venu ici ? Est-ce que je peux venir avec toi ? Peut-être que je reconnaitrais quelqu'un ? Et les autres... Il doit y avoir dans ces livres un moyen de sortir d'ici. Regardez si vous ne trouvez rien. Ou alors sur les tableaux. Ou les galeries. Ou tout ce qui vous semblera utile !"

L'idée de se séparer ne lui plaisait pas mais il ne voyait pas d'autres alternatives. Au moins, Siegfried restait avec lui et pourrait le protéger, tandis que Neko serait capable de couvrir Victoria. Et Vaneloppe... Il laissa son regard se porter sur elle un instant. Il préférait la savoir en sécurité. Il ne pouvait pas la protéger et Neko était la seule dont il avait touché la rose, elle était sûre,  alors que Siegfried...

"Allons-y."

*****

Vous vous séparez en deux groupes.

Siedfried part avec  Gabriel tentait de retrouver son groupe d'origine. La bibliothèque est immense ; veillez à trouver un moyen de ne pas vous perdre !

Vi se rapproche de Vaneloppe et lui rend sa rose ; celle ci la lui arrache presque des mains. Maugréant, la démone attrape le plus gros livre qu'elle aperçoit, le pose sur la table et l'ouvre. Vaneloppe est déjà à l'oeuvre ; elle tient un livre plus gros que tout ceux que vous avez déjà vus. Le titre ? "Wikipedia". Et ce n'est que le tome 1...

Neko reste avec vous, mais visiblement la lecture n'est pas son truc... Elle se sent aussi utile qu'un cul de jatte à un concours de bottage de cul.



[/justify]


Revenir en haut Aller en bas
Siegfried Rochefort
avatar
Nombre de messages : 267
Age : 28
Localisation : Sherbrooke (Québec)
Date d'inscription : 28/09/2011

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Demi-Dragon
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Jeu 17 Juil - 8:03

Séparation du groupe. L'idée était mauvaise, mais ce Gabriel cherchait une personne. Quoi que, considérant que le manoir ne cherchait pas à séparer les individus, préférant les groupes, il y avait une chance que ça fonctionne.

Siegfried pris donc les devant à la demande de Gabriel. Suivant le mur/étagère gauche, ils s'enfoncèrent plus profondément dans la bibliothèque. Bien que le professeur soit aux aguès, il n'y eu pas d'obstacle ou d'ennemis en chemin. Seulement des livres volant, immitant des oiseaux. Ayant toutefois pu observer le comportement de ses livres-oiseaux lorsqu'ils étaient provoqués, le demi-dragon chercha à ne pas les contrarier.

C'est seulement plus loin que le premier véritable obstacle se manifesta. Un mur et deux portes. Sur l'une, l'inscription «Défense d'ouvrir la porte». Sur l'autre, «Salle en cours d'utilisation». Dans l'éventualité oû Yami et Sora furent devant ces portes, aucun doute qu'ils n'auraient pas choisi la porte défendu. Ils étaient tombés dans trop de pièges et d'embuscades pour prendre ce genre de risque. Même Korosu, aussi stupide était-il, n'aurait pas choisi une porte qui annonçait un piège.

Le problème était l'autre porte. Était-elle occupé parce que les anciens compagnons de Siegfried y étaient, où avaient-ils rebroussé chemin complètement? Siegfried dit alors, toujours à voix basse, à l'intention de Gabriel:
« Je suis certain que mes anciens compagnons n'auraient pas choisi la porte défendue. Par contre, je ne peux pas affirmer que ce que nous voyons est ce qu'ils on vu. Je te recommende de reculer un peu, je vais ouvrir la porte occupée. »

Laissant quelques secondes à Gabriel, Siegfried ouvrit tranquillement la porte, de mannière à ne pas trop déranger ce qui pouvait se trouver derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
avatar
Nombre de messages : 24
Age : 24
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Jeu 17 Juil - 11:06

"Attends.... ?"

Gabriel ne souhaitait pas la place du chef ou une quelconque responsabilité et son ton se faisait hésitant devant l'assurance de Siegfried. Mais il avait remarqué une chose que visiblement l'homme n'avait pas remarqué.

Sur la deuxième porte était écrit une phrase. Sur la deuxième était accolée un panneau. Pourquoi n'était ce tout simplement pas écrit sur la porte ?

Il s'avança devant Siegfried d'un pas en crabe, lui lançant d'avance un regard d'excuse jusqu'à arriver au battant et soulever le panneau.

Caché derrière le panneau il était noté : "interdiction de sortir".

"Tu es sûr que... ?"

Sûr que ses amis étaient derrière.
Sûr de ne pas tomber dans un pièce.
Sûr de pouvoir protéger la petite Vaneloppe et les autres.
Sûr de pouvoir revenir s'ils passaient le seuil.
Revenir en haut Aller en bas
Victoria S. Singer
avatar
Nombre de messages : 42
Age : 23
Localisation : Bar Winchester
Humeur : Maussade
Date d'inscription : 19/06/2014

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Démon des Croisements
Karma:
0/200  (0/200)

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Ven 18 Juil - 11:02

La démone avait prit un bouquin, un peu au pif. C'était ça où tarter l'autre gamine pour calmer ses nerfs. Elle regarda son livre un instant.. Elle pouvait toujours lui lancer dessus.

...

On va éviter de faire trop de bruit.

Victoria posa son cul par terre, le livre entre les mains. Il avait la gueule d'un de ces bouquins qu'on avait tout, sauf envie d'ouvrir. Rien que le titre, c'était assommant : La Philosophie de l'Art. Et en lettres d'or s'il vous plaiiiiit. Bon, tant qu'à faire, Let's Go comme dirait si bien un plombier moustachu. La démone regarda rapidement, passant les pages sans vraiment lire. Y avait des illustrations un peu partout. Une petite fille blonde encadré par des roses jaunes.. Une bonne femme en rouge.. Pouyaaaa cte paire de boobs qu'elle avait. Hum. Des lapins, des poupées morbides, un œil géant.. Elle soupira longuement, commençant à grommeler à voix basse que c’était de la merde tout ça. Vi détailla avec un peu plus d'approfondissement les pages suivantes, répétant à voix basse les passages qui lui semblaient essentiels.

Victoira: L'Art est illusion, mais l'Art est également vérité. L'oeuvre même devient réelle par les yeux du spectateur, piégeant tous ses sens.. Blablabla.. Résurrection, tel est le mot. Créer une toile revient à créer l'objet et à lui donner vie. Voici le concept même de la nature morte ! Arcimboldo par ses oeuvres montrent que le résultat est bien plus que la simple somme de ses parties... Pas intéressant.. L'objet existe t il toujours en l'absence de son support ? De nombreuses religions préconisent de recouvrir les tableaux à la mort d'une membre de la maisonnée, de crainte que son reflet n'y apparaisse et que le fantome ainsi créé n'hante le demeure en quête d'un corps matériel... Bla-Bla-bla-fais-chier-tout-ça-bla-bla-bla.. Cacher la toile, faire taire l'oeuvre. La détruire, annihiler son âme.

Elle s'arrêta un instant, puis continua sa lecture.

Victoira: La rose est la Fleur par excellence, et ceci n'est pas sans raison. La rose est symbole d'âme. Les pétales sont sa vitalité, sa tige son corps et ses épines ses défauts. Offrir une rose à quelqu'un est lourd de signification ; la couleur de ses pétales ainsi que leur nombre portent chacun un message caché. Si le destinataire arrivait à le déchiffrer, il vous connait bien plus intimement que vous même.... Mais surtout, il posséderait entre ses mains votre destin. Teindre la rose changerait votre caractère, en arracher les pétales vous ôterait la vie, se piquer à ses épines vous lierait par le sang. Confier sa rose à quelqu'un en connaissance de cause est une preuve de confiance totale ; la confier par méconnaissance est un risque potentiellement fatal.
Revenir en haut Aller en bas
Neko Fuwa
avatar
Nombre de messages : 120
Age : 25
Date d'inscription : 18/03/2013

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Elémentaire
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Sam 19 Juil - 14:20

    Ils étaient arrivés dans une bibliothèque et Neko avait eu comme réaction directe d'affaisser les épaules en soupirant. N'y avait-il donc pas une sortie ou un endroit intéressant dans cette fichue galère?! L'élémentaire ouvrit de grands yeux lorsque Vaneloppe redevenue adulte s'adressa à Gabriel dans un langage fleurie qu'elle n'eut pas trop de mal à comprendre. Elle serra les dents pour ne pas rigoler et s'éloigna un instant pour observer les alentours.

    Des livres. Il y avait des livres partout. De toutes les tailles, de toutes les couleurs et sur tous les thèmes. Neko observa les lieux, tandis que Gabriel s'éloignait avec le nouveau. Elle fronça les sourcils devant les inscriptions sur les murs et laissa ses deux acolytes jeter un oeil aux bouquins qui les entouraient. Elle ne faisait pas confiance à cet endroit et encore moins aux informations inscrites sur le papier des ouvrages qui se tenaient devant elles. Cet endroit était bizarre et malsain, et elle imaginait déjà un monstre sortir de nulle part pour leur sauter dessus... Voire même des livres carnivores! Cela ne la surprendrait même pas.

    La jeune femme s'éloigna des deux autres, observant les reliures sans les toucher, s'attardant sur les petits détails qui composaient la bibliothèque et ses éléments. Elle savait pertinemment que quelque chose les attendait ici. Cette fois-ci elle voulait trouver quoi et ne pas être prise de court. Neko comptait bien repérer les lieux avant qu'eux ne les repèrent...
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
avatar
Nombre de messages : 24
Age : 24
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Dim 20 Juil - 15:35






















Rose Bleu





Gabriel lâche précipitamment le panneau alors qu'il se met à scintiller. Les lettres se déforment et glissent à la surface jusqu'à former ; "Vidangeage en cours".

Videng.... ?

La porte s'ouvre d'elle-même.

Elle.

C'est Elle. Il La connait, il le sait !

Gabriel fonce en avant sans même penser à en parler à Siegfried, sans même sécuriser ses arrières, sans même prêter attention à l''interdiction écrite sur la porte. Elle ! Enfin !

Il court, ses joues ruisselantes de larmes qu'il ne sent pas couler, ses deux bras en avant !

Ses yeux sont deux lacs bleus qui mangent sa figure de petite filles, deux miroirs vides qui s'emplissent de tristesse et de joie mêlée alors qu'elle le voit. Elle tend les bras vers lui. Elle pleure.

Il court et il crie sans même s'en rendre compte : "C'EST MOI GABRIEL! C'EST MOI JE SUIS REVENU !", il court jusqu'à la tenir au creux de ses bras, jusqu'à ce que la fillette trempée et apeurée se niche contre lui.

C'est Elle. Il est mort pour Elle, il le sait. Et c'est Elle qui a du le ramener.... Il le sait aussi.

Mais pourquoi ne sait-il plus son nom ? Pourquoi ?! Il la serre d'autant plus contre lui. Plus jamais Elle ne partira sans lui.

"Ma puce" lui chuchote-t-il en embrassant le sommet de son crâne et ses cheveux si blonds, le monde extérieur oublié.


*****

Siegfried-Gabriel : Gabriel fonce finalement dans la salle sans même t'attendre et enserre la petite fille blonde qui s'y trouve!. Finalement, il a trouvé la personne qu'il cherchait.

Neko - Vaneloppe - Vi : notez bien vos découvertes, elles pourraient servir... ou pas. Alors que vous fouillez dans les grimoires poussièreux, le groupe jaune vous retrouve ; seule Neko les aperçoit et se dirige vers eux. Encore heureux, ils sont pas bêtes et montrent de suite qu'ils sont inoffensifs !
Sauf que... Vous entendez tout d'un coup la voix de Gabriel hurler "C'EST MOI GABRIEL ! C'EST MOI JE SUIS REVENU !" pas loin. Ca sent pas bon les enfants...




Revenir en haut Aller en bas
Flandre A. Scarlet
avatar
Nombre de messages : 204
Age : 21
Date d'inscription : 15/04/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Vampire inférieur
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Dim 20 Juil - 17:50

Note aux premiers membres du groupe bleu et aux nouveaux arrivants:
 

Une fois le savoir engrangé, l’ouvrage retrouvait sa place au sein de l’étagère. La petite bleutée remarquait alors la nervosité de sa moitié. Cette dernière semblait bien impatiente. Elle seule pouvait se douter du mal à l’œuvre, la démence hantant ses chairs d’ancien vampire. Flandre avait été dépouillée de ses forces mais pas de ses maux. L’irréductible maladie, revenait encore et toujours à la charge, chaque fois aussi puissante et odieuse. Il fallait la suivre, quitte à se perdre autant rester ensemble. Boucle d’Or avait une légère avance sur ses poursuivants, dont un boitant encore. Elle ne pouvait se douter de l’état de son aimée, celle petite effrayée par un rien. Son pas tremblant guidait cependant ses compagnons d’infortune, vers ces voix entendues plus tôt. Du côté de sa cadette, la beauté des blés nue sous sa grande chemise d’homme ;  le pas semblait malade. La petiote ne marchait droit, elle rasait les étagères, passant de l'une à l’autre comme si elle était victime d’un état d’ébriété.

« Désirez-vous une histoire pour vous endormir, maitresse ? » Lui souffla une voix délicieuse, embellie par deux saphirs saisissants. Le spectre de la gouvernante se tenait là, inerte, impeccable, enchanteur. Boucle d’Or ignora l’hallucination et la contourna. Soudain on la retenait alors qu’elle allait trébucher. Levant les yeux vers son sauveur, elle grognait d’aventure. « Joue avec moi, Flan. » Lui demanda cette petite brune, si mignonne et innocente. Le fantôme de cette amie perdue faillit l’ébranler. Et repoussant violement du vide, elle poursuivait son errance entre deux mondes. Elle seule voyait ses choses, ces apparitions oniriques. Tant d’êtres chers lui manquant. Elle éprouvait culpabilité à leur égards et se disait fautive dans leurs disparitions. Elle n’avait eu la force de les sauver, alors aujourd’hui, elle devait vaincre et permettre à Flore de rester en vie. Voilà ce qui lui donnait la force d’avancer, la rage de vaincre. Une dernière illusion l’attendait encore.

La vision se tissant devant ses yeux que trop abusés, la conduit à se figer un instant. Voilà qu’on lui ouvrait grand les bras, l’invitant cordialement à l’embrassade. « Dans mes bras, ma sœur. » Les traits de la chose s’effacèrent alors qu’elle lui résistait. Une ombre fondait à elle, réalité ou illusion elle ne pouvait dire. Une chose était certaine, cela empestait. Se reculant de trois pas, la blonde dévisageait son détracteur. Elle le connaissait, pour l’avoir côtoyé au sein d’un ordre diabolique. Neko Fuwa, avait-elle décidée de saisir cette sacrée occasion de châtier la traitresse ? Aux yeux de Flandre, cette dernière ne pouvait plus êtres d’Antithèse, puisqu’elle en avait vendu les membres dont la brune. La retrouver ici, en liberté, ne pouvait signifier qu’une chose, soit elle avait aussi changé de camp, soit le comité était encore incompétent et n’avait réussi à lui mettre le grappin dessus. Toutes ces pensées allaient être balayées, par un simple geste, une petite main agrippant l’épaule de Flandre.

Devant l’attitude de la dame en noir, le groupuscule tenta de signifier ses intentions pacifiques. Une seule pourtant ne le voyait de cet œil. Elle aura préféré tomber sur le Comité plutôt qu’Antithèse. Et plutôt que souffler mot, et risquer d’envenimer les choses, car elle était déjà mal vue au sein de son propre groupe, elle se tu. Flore la belle l’emmena à l’écart, assez pour pouvoir s’adonner aux messes basses. « Qu’as-tu vu, dis-le moi ... » Sa cadette ne quittait des yeux la brune, source d’inquiétudes. « Marya, Lisa et toi ... » Au moins Neko ne savait rien de Flore, car la blonde avait toujours caché son existence; enfin, jusqu’à ce jour. Soudain, une voix portant attirait l’attention. Flandre en profitait pour retourner, accompagnée, près d’Eiko et Alex. Elle leur susurrerait, de se méfier de la grande brune. La petite avait d’ailleurs une autre idée en tête, celle de se débarrasser de cette épine à retardement. Pour cette fois, la maladie n’avait rien à y voir.
Revenir en haut Aller en bas
Neko Fuwa
avatar
Nombre de messages : 120
Age : 25
Date d'inscription : 18/03/2013

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Elémentaire
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Lun 21 Juil - 12:20


    Neko ne tarda pas à entendre du bruit non loin d'elle, et elle aperçut alors un groupe de gens qui s'approchait d'eux. Elle fronça les sourcils et serra les poings, prête à coller des patates à ces intrus, mais bien vite ils levèrent les mains en montrant leurs roses respectives. Eux aussi avaient donc atterri ici? L'élémentaire soupira. Elle qui n'aimait pas spécialement les gens... Autant avec quatre personnes à supporter ça passait, autant là, ils commençaient à être nombreux.

    GABRIEL: C'EST MOI GABRIEL!! C'EST MOI JE SUIS REVENU!

    Le cri plein d'énergie que poussa le jeune homme aux cheveux azur fit sursauter Neko. Elle ne comprenait pas tout, mais au fond... Tant pis. Tant pis oui, car le regard perçant de l'élémentaire avait repéré quelque chose qui lui déplaisait: parmi les nouveaux se trouvait Flandre, alias la traîtresse de l'Antithèse. Que cette petite peste se soit barré, ça elle s'en fichait, grand bien lui fasse, mais si elle se servait de son statut de déserteuse pour venir lui causer des problèmes, la demoiselle de métal n'hésiterait pas à sortir les griffes.

    L'élémentaire détailla les trois autres élèves qui accompagnaient Boucle d'Or et remarqua que l'une d'entre elle la suivait de près et lui ressemblait vaguement. Connaissance ou membre de la famille? Neko n'en avait que faire après tout, ce qui lui importait maintenant c'est ce que ces arrivants foutaient là, comment ils étaient arrivés, et ce qui s'était passé de leur côté avant maintenant. Elle s'avança, arborant une stature hautaine et glacial, avant de lâcher:

    NEKO: On peut savoir qui vous êtes et ce que vous fichez là? C'est bien beau de nous montrer vos fleurs, on a les même donc on s'en fout, ça ne nous prouve en rien que vous n'êtes pas dangereux ou venus en temps qu'ennemis.

    Hors de question de leur faire confiance aussi facilement, surtout en sachant Flandre parmi eux. D'ailleurs, concernant cette dernière, il faudrait qu'elle lui touche deux mots en privé dès que possible, histoire de lui faire comprendre que même si l'élémentaire ne comptait pas se montrer hostile, elle réagirait sans hésiter face à un mouvement ou une remarque déplacée.


Dernière édition par Neko Fuwa le Mar 22 Juil - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eiko Suzumi
avatar
Nombre de messages : 99
Age : 27
Localisation : Dehors !
Humeur : Enthousiaste !
Date d'inscription : 13/06/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Animorphe tigre
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Lun 21 Juil - 14:41


Tout s'arrangeait.
Lentement mais doucement pour Eiko. Elle fut calmé par son cher Alex qui s'avait déjà trouver les mots et les gestes. Ce doux moment affectueux fut interrompu par la petite Flore qui venait avec toute l'innocence du monde présenter un bestiaire. Le petit groupe s'instruit de ce livre, cependant, ils ne s'attardaient pas sur ce livre. En effet, rester sans bouger était dangereux, des proies faciles et Eiko rejoignait l'avis de son confrère prédateur.

Donc...
Toujours sans pouvoir, le groupe se remit en marche en file indienne, à la recherche des fameux murmures et de Maryna pourquoi pas ? Cette fille est un vrai fantôme ou ninja, un coup tu la vois, ou pas. Plus ils avançaient, plus l'atmosphère étaient tendu et sombre... Loin de l'ambiance studieuse et chaleureuse d'une bibliothèque normal. C'est alors qu'une salle d'étude se présentait avec trois personnage, dont une... Franchement pas accueillante.

Soudain !
Un type à l'autre bout de la bibliothèqye, hurlait sa joie de retrouver une jeune femme complétement inconnu au bataillon d'Eiko. Simplement, Eiko se sentait mal avec cette fille aux cheveux noirs, on dirait un pitt bull près à sauter à la gorge du premier qui respire de travers... Elle semblait observer Flandre avec beaucoup de haine, ça n'échappait pas au regard de l'ex tigresse. Elle aussi ne portait pas la blonde dans son cœur.

NEKO: On peut savoir qui vous êtes et ce que vous fichez là? C'est bien beau de nous montrer vos fleurs, on a les même donc on s'en fout, ça ne nous prouve en rien que vous n'êtes pas dangereux ou venus en temps qu'ennemis.

Son groupe dans un état médiocre, Eiko s'avançait pour prendre la parole.

_ Regardez nous bien ! Comme si on pouvait prétendre à une quelconque attaque... Surtout en venant de face.

Interpellait-elle avant d'ajouter et de se présenter.

_ Je suis Eiko Suzumi, voici Alex, Flore et Flandre. Nous, tout ce qu'on veut, c'est partir d'ici.

Clair, net et précise.
La brune n'était pas là pour un discours, elle ne savait plus si c'était celle qui avait le plus de pétale dans son groupe, mais elle serait prête à protéger Flore et Alex de toute menace. Oui, Flore, pas Flandre, elle en a un trop mauvais souvenir... Si elle est si forte, même sans pouvoir elle saura se débrouiller. Eiko retournait auprès d'Alex pour prendre la place de la jumelle et l'aider.

_ Je suis pacifiste en temps normal, mais aujourd'hui, rien n'est normal... Alors même si je peux plus me changer, je mords le premier qui te touche Alex-kun.

Chuchottait-elle à son attention, voulant le protéger coûte que coûte. Avec ou sans sa transformation, le caractère du tigre demeure, c'est bien plus qu'une histoire de transformation.

C'est protéger le loup sans rose qui compte encore plus pour elle désormais
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried Rochefort
avatar
Nombre de messages : 267
Age : 28
Localisation : Sherbrooke (Québec)
Date d'inscription : 28/09/2011

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Demi-Dragon
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   Mar 22 Juil - 9:30

Note hors jeu: précisions accordées par le MJ:
Greg Ogramann a écrit:
[09:34:26] @ Greg Ogramann : [Siegfried] débarque dans la pièce où était le groupe rouge avant : salle avec décoration de poulpes, bassin avec un gros rocher au milieu, et un trou au fond d'ou sortent les voix de ceux du groupe rouge.

Bon, elle était gentille la porte, elle s'ouvrait d'elle même. Il y a une autre fillette à l'intérieur. Cheveux blonds, yeux verts, c'était de toute évidence une fillette différente de la muette que Siegfried avait rencontré. Encore une fois, Siegfried n'avait aucun souvenir de l'avoir vu à la galerie d'arts. Une autre pièce d'un puzzle. Par contre, ledit puzzle était encore bien trop troué pour qu'une image soit interprétable.

Donc, la fillette était toute trempé, il y avait des traces d'eau dans la salle, décoration de piscine, rocher et gros trou. Selon la logique du manoir, cette pièce devait être innondé jusqu'à ce que le trou ce forme. L'eau aurait ensuite été draîné et si Sora et Yami était dans cette pièce, ils étaient potentiellement passés par le trou. Ça où ils ne sont jamais passé par cette pièce.

C'est la seconde hypothèse que Siegfried préférait, parce qu'elle n'impliquait pas de passer par un trou. Donc, la deuxième porte...
Korosu Tsukushi a écrit:
Hey, toi le crétin en haut!!! Si tu ose faire du mal à la gamine, je t'explose la gueule quand je remonte!!! Tu m'entends?!!! JE VAIS TE TUER SI TU TOUCHES A LA GAMINE!!!! MERDE!

Zut. Ils étaient dans le trou. Bon, avec de la chance, il n'y aurait que Korosu et Siegfried pourrait trouver un moyen de le laisser là et de se justifier en déclarant qu'il ne l'a pas revu...
Sora Hearts a écrit:
Hey ! La haut! Vous m'entendez !?

Rezut! Sora était en bas aussi. Si Sora y était, Yami devait s'y trouver aussi. Bon, plan B. Laissant Gabriel faire connaissance avec la personne qu'il cherchait, Siegfried passa à ceux qu'il cherchait lui. Le professeur s'approcha donc du trou, ne réagissant pas à la vu de la glissade arc-en-ciel, il dit alors d'une voix forte:
« Korosu, si tu ne te calmes pas, je trouve le moyen de te faire faire une autre chute de 100 mètres! Crois-moi, cette fois, je n'irai pas te rattrapper en plein vol! Rend-toi plutôt utile et dit moi combien vous êtes en bas et quelle est la longueur de la glissade.

Si je vous tend mon manteau, je peux atteindre environ 3 mètres, c'est assez pour que vous puissiez vous accrocher? Si oui, je vous remonte un à la fois.
»

La garde-robe de Siegfried était composée de deux types de vêtements. Il y avait les morceaux qu'il ne voulait pas déchirrer et les morceaux qu'il voulait déchirrer. Son manteau fait parti de la première catégorie. Il était composé d'un tissu particulièrement résistant aux déchirrures. Le but? Ne pas changer aussi souvent de manteaux que de chemises.

C'était l'inconvénient de devoir se déguiser en humain. Meilleur est le déguisement, moins adapter pour le combat est le costume. Dans la situation présente toutefois, la résistance du manteau en faisait un substitu de corde de première qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: .Tableau Bleu.   

Revenir en haut Aller en bas
 

.Tableau Bleu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le "Carré Bleu"
» [Orks] Des orks tous bleu. Waaaght! Du Big Boss l'min bleu.
» L'université haitienne: un triste tableau
» Les rouge vs les bleu :Un jeune est assassiné à Montréal.
» SPA l'étang bleu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Hors RPG :: Event du Manoir :: Manoir des Illusions-