AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Turbulences en zone amoureuse ~ [Pv_Ades]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrew C. Hatfield

Nombre de messages : 214
Age : 22
Localisation : Infirmerie
Humeur : Pouf.
Date d'inscription : 14/08/2012

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Polymorphe
Karma:
105/200  (105/200)

MessageSujet: Turbulences en zone amoureuse ~ [Pv_Ades]   Ven 1 Aoû - 3:03

Turbulences en zone amoureuse


ft. Ades Mardegan





C'était la semaine de trop. Andrew, qui avait un self-control des plus remarquable, craqua tout simplement. On lui demandait beaucoup à son travail, et pour cause, il était le seul infirmier. Le jeune homme à la crinière bleuté soupira longuement, il prépara sa valise tout en contactant son père Seth.

Andrew: Il n'y a personne au manoir ce weekend? Vous vous déplacez en Russie? Voir Josef j'imagine. Très bien, tu diras à Kuran de venir me chercher à l'aéroport. Oui, je compte venir. D'accord. Biensur. Bon voyage père.

Bon, ça c'est fait. Deuxième appel à passer, Ades. Le polymorphe fermait son bagage qui contenait peu de vêtements, pour un weekend, inutile d'emporter tout son armoire. Il composa le numéro de son doux Nekomata. Pas de réponse.. Il réessaya. Toujours rien. Le jeune infirmier commença à perdre patience. Ses yeux cernés avaient du mal à rester ouvert devant l'écran de son portable. Il réfléchit un instant. Prendre l'avion le fatiguerait plus qu'autre chose. Nouvel appel.

Andrew: Bonjour Kuran. Seth vous a déjà appelé? Parfait, mais il ne sera pas nécessaire de venir me chercher, envoyé Spalding je vous prie.  Bien, merci Kuran.

Andrew regarda autour de lui. Il n'avait rien oublié normalement. Une lumière se mit à briller en plein milieux de la pièce, il n'y prêta pas attention, comme si il avait l'habitude de voir cette boule lumineuse apparaitre.. Boule qui se transforma bien vite en homme. Le visage abimé par le temps, avec toujours ce même air austère.

Andrew: Bonjour Spalding, je vous remercie d'être venu si vite, nous pouvons partir.

Spalding hocha la tête en réponse à Andrew. Il était muet le pauvre homme. C'était aussi un grand sorcier sa spécialité étant la téléportation.. Il faisait parti du personnel des Hatfield, fidèle au poste comme son père avant lui, et comme son grand père avant son père. Andrew aimait bien Spalding, il était bizarre mais irréprochable dans toutes les tâches qu'on lui confiait.. Et puis, il lui apprenait plein de chose sur la magie.

Le voyage fut de courte durée.. Les voila devant la manoir des Hatfields, situé en plein forêt non loin de Shefield. Spalding s'occupa d'ouvrir l'immense grille de métal, pendant qu'Andrew papotait avec son cher Midnight. Cela faisait bien longtemps qu'ils ne s'était pas vu. Et pourtant, ce fou de chat était le gardien du polymorphe. Malheureusement, l'esprit gardien dut quitter son maitre, lui aussi devait se rendre en Russie, avec les autres liches et nécromants.

Andrew fut attristé de cette nouvelle, il regarda Midnight partir dans un sourire en le saluant au loin. L'infirmier soupira. Une personne arriva, plus jeune que le sorcier qui l'avait emmener chez lui. Il s'agissait de Kuran, qui venait l'accueillir. Un sorcier et majordome du manoir. Andy ne connaissait pas sa spécialité, il ne l'avait jamais vu en action.

Andrew: Vous pouvez y aller, j'ai besoin de rester seul. D'ici quelques heures, vous retournerez au Lycée Yokai. Chercher Ades Margedan. Hum.. C'est un ami, donc ne lui faite pas de mal. Kuran vous accompagnera.

Les deux servants acquiescèrent et partirent sans faire le moindre bruit. Andrew était seul. Il ferma le portail dans un nouveau soupire avant de se retourner pour contempler l’étendu de verdure qui s'étalait devant le manoir. Des fleurs de milles couleurs, des arbres de toutes espèces, des odeurs plus divines les unes que les autres. Ce qu'Andrew aimait par dessus tout dans ce jardin, c'était les rosiers bleu que l'ont avait marié avec les lavandiers pour protéger leurs ronces des nuisibles. Il parait qu'avec les roses étaient blanches et qu'un jour un homme fée des fleurs, pour faire plaisir à sa dulcinée nécromante, les a changer de sa couleur préféré, en bleu. Il sourit bêtement en repensant à cette histoire, continuant son périple dans ce jardin d’éden.

La seule chose qui dérangeait dans ce décor de rêve.. était des statues disséminés un peu partout, la plus part de mauvais gout. Des nains de jardin un peu trop joyeux, des animaux tel que des crocodiles, des lions.. La bas il y avait un groupe de faunes dans les jonquilles et près des anémones régnait une Méduse aux traits peu amical.. Vers les thuyas on trouvait quelques centaures plein de fierté.. Elles faisaient vraiment tache. Mais.. Elles n'étaient pas la pour rien, quiconque les touchait, se retrouveraient poursuivi par ces dernières. Andrew arriva bientôt vers la porte d'entrée.. Il passa devant les saules pleureurs, sous lesquels poussaient des chrysanthèmes, ici, on venait rendre hommage aux morts.. Une pensée furtive pour sa mère traversa son esprit. Pensée qu'il chassa très vite, il ne fallait pas être triste.. C'était la vie.

Son cœur ne fit qu'un tour lorsqu'il poussa la lourde porte de l'immense bâtisse qu'était leur résidence. Andrew avait l'impression que cela faisait une éternité qu'il n'avait pas remit les pieds ici. Il y était rarement le bienvenue, rejeter par les membres de sa famille car il n'était pas nécromanciens comme eux. Il ressentit un pincement au cœur, fermant les yeux en ce répétant tout bas, la gorge serré; "Ce n'est pas de ma faute." Alors qu'il referma la porte derrière lui, une dizaine de serviteurs lui souhaitait chaleureusement un bon retour chez lui. Andy leur souri, demandant a ce que l'un d'eux prépare la salle de bain de ses appartements, et que les autres prennent congé, si besoin il les appellerait. Tous partir, il crut reconnaitre Marya, qui allait en direction de sa chambre. Étonnant que son oncle ne l'ait pas prise avec lui, c'était l'une de ses favorite. Il ne chercha pas plus loin.

Silence.

Ses yeux ors se baladait dans le hall d'entré. C'était si.. Grand, encore plus que dans ses souvenirs. Tout n'était que luxe sans tomber dans la vulgarité, c'était un manoir presque.. Caricaturale de parfait aristocrate de la Haute. Où tout le monde était vêtu convenablement, comme dans l'ancien temps. Les jeunes nécromants du manoir apportait une touche de fraicheur dans les vêtements, ce qui faisait parfois tiquer les anciens. Le polymorphe avança en silence, ses pas résonnaient dans le hall, s'en était presque flippant et puis.. Tout ces portraits accrochés aux murs.. Qui semblaient vous suivre du regard.. De quoi vous glacer le sang.

Pas très rassuré, il se faufila bien vite jusque sa chambre, à l'image de chaque pièce de ce manoir, vieille mais bien entretenu, une chambre de sorcier avec une tonne de grimoires, livre de maléfice et autres enchantements, sans oublier des artefacts de tout genre.. Il y avait de quoi ouvrir une bibliothèque ou un musée si on réunissait tout les bouquins et objets magiques de la résidence. Andrew sentit la présence de Marya dans la pièce à côté, elle s'occupait de son bain. Le jeune homme se déshabilla, laissant tomber ses affaires sur le sol. Il se dirigea vers la salle d'eau, nu face à servante qui restait impassible.

[color:4b85=ff99ff]Marya: C'est un plaisir de vous voir parmi nous Sieur Andrew. Votre bain est prêt, j'ai bien fait attention à ce qu'il ne soit pas chaud. Désirez-vous que je vous aide à vous laver?

Andrew: Non non, dit-il en secouant vivement la tête. C'était normal chez eux de faire ça, mais il n'en avait plus l'habitude. Prépare moi.. Une robe, celle de ton votre choix, je sais que tu as bon gout Marya.

Marya: Bien, comme il vous plaira. Répondit-elle en se dirigeant vers la chambre, alors que son maitre entrait dans l'eau. Il semblait soulager, elle sourit en le voyant se détendre.

Le polymorphe plongea lentement sa tête sous l'eau et en ressortit à toute vitesse, ses mains agrippant un rebord du bain.. Enfin vu la taille du dit bain, on aurait pu le confondre avec une mini piscine. Mine de rien, ça faisait du bien. Elle n'avait plus qu'à attendre l'arrivé de son cher et tendre..

Andrew: Tu sais Marya.. Il y a un homme qui va venir.. Je suppose que Kuran t'as mise au courant.. Je te le dis à toi, car je sais que tu seras muette à ce sujet.. Tu es un peu.. Comme ma mère. Petit silence. Je crois que je l'aime ce Nekomata..



________________________________

Paroles en #00CC66 || Rien ne m'importe tant que tu restes à mes côtes



Dernière édition par Andrew C. Hatfield le Lun 7 Déc - 9:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ades Mardegan

Nombre de messages : 15
Age : 23
Localisation : Dans mon panier
Date d'inscription : 26/05/2014

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Nekomata
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Turbulences en zone amoureuse ~ [Pv_Ades]   Jeu 21 Aoû - 8:49

- Anny! Lâche les cheveux de ta voisine! Nyan!

Bon sang, vivement le week-end! Les élèves étaient intenables aujourd'hui! De vrais gosses! Ades soupira. Dommage qu'il ne puisse pas les libérer plus tôt. Il aurait été débarrassé d'eux pour le week end, et il aurait pus aller voir son monsieur madame! Mais non. Il était coincé dans la salle avec trente gosses. Oui, des gosses, pas des étudiants, des mômes! Des grands mômes!

- Kaya, c'est pas un cours de repoudrage de nez! Range moi ça, nyan~!

Il regarda sa montre… Encore trente minutes… Nooooon pitié!

- Luke! On ne mord pas ses camarades Nyan~! Si tu as faim, il fallait manger à midi!
Bordel… Bon stop. Ils agissaient en gamin? Il les punirait comme tel! Le nekomata toussota un instant, mis des boulequies dans ses oreilles et… Fit crisser ses griffes sur le tableau. Effet garanti! Toute la classe le fixait, les mains sur les oreilles. Bien! Il allait ENFIN pourvoir faire cours! Devait-il prévenir que le prochain qui parlait/se repoudrait le nez/mangeait son voisin serait collé? Nooon, il leur laisserait le plaisir de la surprise!

Quand enfin le cour se termina, deux colles seulement avaient été gracieusement offertes, pour concours de tire à la poubelle. Si encore ils avaient su viser… La menace de la colle et des griffes sur le tableau, ça marchait bien!

Le professeur passa par l'infirmerie avant de rentrer… Infirmerie vide… Hein?! Oh non! Andy n'était pas là! C'est vrai qu'il avait l'air assez… KO cette semaine. Ades l'appellerait pour prendre de ses nouvelles! En attendant, retour dans la chambre! Largage de sac à l'entrée. Écroulage (si ça existe!) sur le lit. Aaaaaah du calme.

Le nekomata se mit à s'étirer dans tous les sens sur son lit. Ça faisait du bieeeeen! Tellement que ses deux queues étaient réapparues et se balançaient joyeusement. Il se traina ensuite jusqu'à son sac pour y prendre son téléphone et demander des nouvelles à son monsieur madame. Oh? 2 appels en absence? DE ANDREW?! Il avait loupé des appels de son infirmier! Et si c'était grave?! Il se frappa le front. Ça ne pouvait pas être grave, il aurait été prévenu sinon. Et il aurait sans doute eu plus que deux appels loupés. Andouille!

Ades tenta donc de le rappeler. Bon bah. C'était loupé aussi. Messagerie. Il l'écouta quand même. Juste pour le plaisir d'écouter la voix d'Andy. Lui? Amoureux? Noooon. Bon ok, juste un peu. Un peu beaucoup. Si son petit frère le voyait, il se foutrait de lui. Trop cucul. C'était pas faux… En parlant du petit frère. Le prochain appel fut pour lui. Prendre de ses nouvelles. Tous allait bien! Tant mieux! Une fois l'appel fini, et toujours affalé sur son lit, la chemise à moitié remontée, il tenta à nouveau d'appeler Andy. Toujours rien? Zut. Il tenterait plus tard!

Alors que le nekomata roula pour se mettre sur le dos et se gratter allègrement le ventre en lâchant un long "nyaaaaaan" de fatigue, une lumière apparut d'un coup, au milieu de sa chambre. Il fut éblouit et quand il rouvrit les yeux, il était repassé dans le monde en noir et blanc. "Et merde" Il se redressa, se frottant les yeux et regarda là ou était la lumière. Lumière qui était en fait deux… Hommes?!

Ades cligna des yeux. Un vieux et un… Moins vieux. Beaucoup moins vieux. Il sortit les griffes. Ses queues se hérissèrent:

- Ça n'est pas très poli d'entrer chez les gens comme ça, nyan~ !

Papy ne dit rien. Se fut le plus jeune qui prit la parole:

- Êtes vous monsieur Ades Mardegan?
- Ça dépend… C'est pour quoi, nyan~ ?
- Nous sommes au service de la famille de Sieur Andrew Corvus Hatfield. Voici Spalding, ne vous attendez pas à l'entendre parler, il est muet. Quand à moi, je me prénomme Kuran…

Oh?! Des serviteurs d'Andy?! Le nekomata rentra les griffes, les observant avec curiosité. Et en noir et blanc… :

- Sieur Andrew souhaiterait vous inviter dans son manoir pour le week end.

Son… Manoir?! Owi! Owi! Owi! Passer un week-end avec son monsieur madame?! Owiiiiiiii! Rencontrer belle famille? Oh noooooon! Le nekomata regarda sa tenue. Il était totalement débraillé… Oups. Mieux valait se changer! Il leur proposa à boire le temps qu'il enfile autre chose et fasse son sac.

Pour le sac, se fit rapide. Pantalon propre, chemises, cravates. Il ne savait pas vraiment comment s'habiller en fait. Au pire, il irait s'acheter quelque chose une fois là bas! Là bas où? Pas loin de Shefield! Avec Andrew!

Pour le changement de tenue, se fut plus compliqué. Un T-shirt? Une chemise? Cravate? Noeud? Non, non! Il savait! Son kimono! Noir et rouge! Avec un nekomata qui jouait en motif! Ouais! Il avait vraiment envie de le montrer à Andy celui là! Et puis, ça ne faisait pas trop clochard! Il le portait pour les occasions! Et ça, c'était une occasion!

Ades ressortit de la salle de bain fin près et s'excusa pour l'attente. Il allait voir Andy tout un week end! Le temps d'un flash, ils étaient déjà arrivé.

Wow.

C'était… Immense. Il fut invité à pénétrer dans le jardin… Et quel jardin! Il n'en avait jamais vu d'aussi grand! La vache!!! Des couleurs! partout! Des couleurs? OH! Le mode noir et blanc est partit!!! Et des fleurs! Et des papillons! En fait, le jardin était tellement grand qu'il ne pensait plus qu'à ça. Ses yeux étaient ceux d'un gamin totalement émerveillé. Tellement qu'il ne vit pas Kuran et Spalding continuer leur chemin vers le manoir. Wah! Des arbres avec des fruits! Wah! Des roses bleues!!! Wah! Des jonquilles! Des tulipes! Des…

Statues… Bizarres. C'était quoi celle là? Une méduse? Elle avait pas l'air très sympa. C'était fait en quoi? Curieux, le chat s'en approcha et posa sa main dessus. Il y eu un tremblement. Oups? Il avait fait une connerie? C'était pas lui! C'était le chien! Euh… Quel chien? Il savait pas, mais c'était toujours les chiens les coupables! Ola! Mais… Mais elle bougeait la méduse?! Mais… Elle le suivait?!

NYAN!!!

Pas le temps de réfléchir! Demi tour! Sprint! Le manoir! Coucou la racine! Coucou le gadin par terre! Coucou la méduse qui se rapprooooocheuuuuuu! Ades se releva d'un coup et reprit son sprint. Pas moyen de la semer… C'est qu'elle allait vite la bougresse! Bon bah. Pas le choix? Fallait poutrer de la statue! Il n'avait pas vraiment envie de casser des trucs alors qu'il venait à peine d'arriver! Aller. Quand faut y aller, faut y aller!

Le nekomata ralentit avant de totalement s'arrêter et se tourner vers la grosse statue. Il sortie les griffes et commença à feuler. Bien sûr, la statue s'en moqua totalement et continua sa course vers lui. Au dernier moment, il sauta par dessus et lui assena un coup de griffe… Totalement inutile! Il ne réussi qu'a se faire mal. Elle était dure en plus la bougresse!

La méduse se retourna. À nouveau le nekomata fit un bond et tenta de lui assener un coup de pied. Idée brillante puisque que les serpents-cheveux de la méduse en profitèrent pour lui attraper le pied et l'éclater au sol. Un autre "nyan", de douleur cette fois, lui échappa. Ades roula de côté, esquivant un nouveau coup in extremis. Il se releva, se frottant le dos et repartit à la charge. Nouvelle tentative. Il lui agrippa le bras et tenta de la brûler. Sans effet. Réfléchit andouille, c'est de la pierre, le feu ne lui fait rien!

Ouais, mais la pierre, fallait une sacrée force pour la casser! Bon! Autre plan! Agilement, il se mis à lui tourner autour. Elle tournait avec. D'un coup, il changea de sens de rotation, se retrouva dans son dos. D'un bon, il lui attrapa les serpents et la fit tomber au sol en tirant très fort.

Pfiou. Elle ne bougeai plus? Tant mieux! Le nekomata s'autorisa un instant pour souffler. Ça commençait bien! Il allait déjà devoir s'excuser pour avoir cassé une statue! Décidément, il cumulait! Sa belle famille allait vraiment le détester! Sigh.

Le temps de soupirer, il ne remarqua pas qu'un des serpents cheveux de la méduse s'approchait. Il sentit très bien la douleur quand il lui mordit la cheville. La méduse se releva. Plusieurs serpents vinrent mordre la cheville d'Ades qui se retrouvait tête en bas.

Oups… Elle avait pas l'air contente la madame… Il était un peu dans la mouise, non? Un petit coup de main? Quelqu'un?
Revenir en haut Aller en bas
http://satomi-mreow.deviantart.com
Andrew C. Hatfield

Nombre de messages : 214
Age : 22
Localisation : Infirmerie
Humeur : Pouf.
Date d'inscription : 14/08/2012

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Polymorphe
Karma:
105/200  (105/200)

MessageSujet: Re: Turbulences en zone amoureuse ~ [Pv_Ades]   Mer 5 Nov - 14:03

Turbulences en zone amoureuse


ft. Ades Mardegan





Andy se prélassait dans son bain qui devait froid, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Cependant, on l'a dérangea alors qu'elle commençait tout juste à se détendre. On lui indiqua que son aimé était alors arrivé au manoir et qu'on l'avait laisser flâner dans les jardins du domaine pour donner un peu temps à leur Maîtresse de se préparer en toute tranquillité. Andy écarquilla les yeux, se levant subitement de son bain. Marya dont la réaction ne se fit pas attendre, couva la demoiselle en tenue d'Eve à l'aide d'une serviette. La polymorphe s'approcha d'une de fenêtre qui donnait vue sur le jardin. Il était certes magnifique, mais pas sans danger pour ceux qui n'en connaissait pas les pièges.

Les yeux d'or scrutèrent la flore du manoir, malheureusement, elle avait une piètre vue. Elle ouvra donc la fenêtre en se penchant sur le rebord de cette dernière. Il était la, trop près des statues de pierre.. Elle voyait la boulette arriver à des kilomètres. La polymorphe n'eut même pas eut le temps de se transformer pour aller prévenir son cher et tendre, qu'il était déjà trop tard. Ades face à Méduse. Une pièce de collection, rare et dangereuse. Andy vit rouge. Elle laissa tomber le tissu qui couvrait sa nudité, avant d'entamer une transformation partiel. Une peau écailleuse fit son apparition, ainsi que de longues ailes, une longue queue, des cornes, ainsi que de monstrueuses griffes et une rangée de crocs digne d'un dragon. Classique mais efficace, elle n'avait pas le temps de taper dans l’originalité. Et puis, c'était une semi-forme qu'elle maîtrisait bien au combat.

La belle en armure d'écailles fendit l'air pour retrouver son Nekomata. Elle fonça directe sur la gorgone, s'en suivit un combat entre les deux bêtes reptiliennes. En temps normal, les gardiens du domaine des Hatfield reconnaissaient et n’attaquaient donc pas ces résidents, même si ceux la s'approchaient un peu trop des statues.. Mais, Andrew n'ayant plus d'essence magique de nécromant, les monstres de pierre le considéraient  comme un étranger. La femme-dragon faisait peur à voir, elle se battait avec une fureur qu'on ne la connaissait, s'en était à la limite de l'horrifique. On pouvait presque croire qu'elle aimait ça.. Son regard avait un petit côté meurtrier. Elle qui était si calme, si douce.. La méduse finit avec la tête arrachée.

Respiration rauque.

Elle reprend ses esprits et se tourne doucement vers Ades, couverte de sang, un sourire désolée sur les lèvres.

Andrew: Tout va bien..?



________________________________

Paroles en #00CC66 || Rien ne m'importe tant que tu restes à mes côtes



Dernière édition par Andrew C. Hatfield le Lun 7 Déc - 9:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ades Mardegan

Nombre de messages : 15
Age : 23
Localisation : Dans mon panier
Date d'inscription : 26/05/2014

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Nekomata
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Turbulences en zone amoureuse ~ [Pv_Ades]   Jeu 13 Nov - 2:51

Actuellement, Ades avait plus l'impression d'être un serpent plutôt qu'un chat. Il se tortillait dans tous les sens pour esquiver les coups de la méduse. Aïe, il commençait à avoir mal au dos en plus! À force de devoir se lever! Il aurait des abdos d'acier quand il sera sorti de cette situation… S'il en sortait.

Voyant l'espèce de semi-lezard leur foncer dessus, il douta encore plus de sa capacité à se sortir de là… Ah?! Quoi que. Elle semblait s'en prendre à la gorgone. Le nekomata chuta lourdement au sol - aïe - et s'éloigna rapidement. Mais pas trop quand même. La curiosité tue les chats. Mais c'est pas pour rien qu'ils ont neuf vies!

Dire qu'Ades avait une mauvaise vue, c'était un euphémisme. Elle était carrément à ch.. Il nettoya bien ses lunettes, plissa les yeux et tenta d'observer. Il ne voyait pas grand chose. La gorgone semblait en difficulté, grand tas de pierre blanche, contre la sorte de demi dragon. D'ailleurs, c'était un habitant du manoir? Qui était-se? Andy-nyan ne lui avait pas parlé d'un semi-dragon dans la famille. C'était bien un dragon, d'ailleurs? Il voyait rien.

Quelque chose vola un peu plus loin. Oh… C'était une tête? Ah oui. La tête de la Gorgone. Du coup, gros lézard avait gagné! Et il se tournait vers lui. Ades s'épousseta - il fallait faire bien pour la famille de Andy - et s'approcha. Oh, c'était une madame.

- Tout va bien… ?

Oh, c'était Andy?! La voix était un peu plus rauque, mais elle était similaire! L'odeur aussi! Wow! Mais, elle était trop classe sa madame! Elle assurait! Et pas qu'un peu!

- Andy-nyan?

D'où il était, il pouvait mieux voir l'état de ce qui était une statue. La tête au loin, de nombreuses marques de griffures, de crocs. Le corps n'était presque plus reconnaissable. Il eu un frisson. La vache, elle plaisantait pas la madame!

- Je vais bien, grâce à toi, merci beaucoup Andy-nyan…

Il se courba pour la saluer, mais aussi pour s'excuser. La honte. Il arrivait à peine, il fallait déjà dégommer une statue par sa faute…

- Désolé, à peine arrivé, c'est déjà le bazar… nyan~

Aaah, en plus il n'avait rien à lui offrir! Qu'il était mal poli! Du coup, il était mal à l'aise maintenant.

- Ton jardin est magnifique, nyan~. Et immense! J'en ai jamais vu d'aussi grand! Oh… Et merci beaucoup pour ton invitation, ça m'a fait très plaisir!

Il la regarda un instant:

- Tu es assez effrayante comme ça, mais horriblement classe aussi! Nyan~

Vu le carnage qu'avait été son arrivée, il n'osait plus bouger. Il se frotta maladroitement le crâne:

- Je crois que je vais te suivre… Pour éviter d'autres cata… Nyan~

Il commençait bien, le week-end!
Revenir en haut Aller en bas
http://satomi-mreow.deviantart.com
Andrew C. Hatfield

Nombre de messages : 214
Age : 22
Localisation : Infirmerie
Humeur : Pouf.
Date d'inscription : 14/08/2012

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Polymorphe
Karma:
105/200  (105/200)

MessageSujet: Re: Turbulences en zone amoureuse ~ [Pv_Ades]   Sam 31 Jan - 8:49

Turbulences en zone amoureuse


ft. Ades Mardegan





Andy ne lui répondit pas. Non pas qu'elle ne voulait pas, mais elle se trouvait effrayante ainsi. Elle ne savait plus où se mettre et encore moins quoi dire. Elle n'osait pas se changer en humaine devant lui.. Elle aurait été nu comme vers, cela n'est pas correcte pour une demoiselle de bonne famille. Ses écailles cachaient ses parties féminines, mais la polymorphe tentaient tant bien que mal de se couvrir avec ses bras et ses ailes draconiques. Son visage devenait de plus en plus rouge... C'était sans compter sur l'intervention de Marya, sortie de nul part, tel un assassin sorti de l'ombre. La zombie regardera froidement Ades, elle le foudroyait même. Non mais regardez une femme non couvert, quel pervers répugnant. Marya couvrit le corps de sa maîtresse d'un kimono noir, avant de disparaître comme elle était apparue.

Gros blanc.

Andy: Hum.. C'était Marya, la gouvernante.. Une de nos nombreuses servantes au manoir. Elle marqua une petite pause. Ne t'inquiètes pas, j'aurais du te prévenir de ne pas approcher les statues.. Comme tu as pu le constater, elles sont les sentinelles de ce jardin. Elles m'attaquent aussi des fois.. Dit-elle sur un ton de regret.

La polymorphe redevenue humaine entre temps, prit la main du Nekomata et marchèrent jusque l'entrée du manoir démesurément grand. En effet, il n'y avait que Seth et Andrew qui vivaient en ces lieux, ainsi que leur esprit gardien respectif. Cependant, la famille de nécromanciens et de liches se retrouvaient quelques fois dans le mois autour d'un banquet gargantuesque. Les voila dans le hall, à l'image du manoir, il était grand et luxueux, pas de fautes de gout en vue. Andy l'emmena dans le salon familial.

Andy: Excuse moi un instant, je vais me changer et mettre une tenue plus correcte.

Elle avait déposé une doux et rapide baiser sur les lèvres du Nekomara avant de s'enfuir à toute vitesse. Ades était donc seul, dans une pièce un peu particulière puisqu'il y avait une quantité impressionnante de portraits. C'était peut être un peu effrayent d'avoir tout ces regards fixés sur soit. Sur l'un des tableau était représenté une dame à la chevelure bleuté, on aurait pu croire qu'il s'agissait Andrew à quelques détails près.

De son côté, l'infirmière courrait à toute allure pour atteindre sa chambre, elle était suivit par deux servantes qui lui proposait de l'aider à se préparer. En une dizaine de minutes, la belle aux cheveux violine, était habillée, coiffée et maquillée tel une poupée. Elle se hâta pour retrouver son bien aimé. Elle était vêtue d'une robe simple et moulante, lui arrivant à mi-cuisse, de couleur noire et ouverte jusqu'en bas du dos. Elle était parfaite, la seule chose qui dénotait et qu'elle marchait pied nue. Elle ne s'en était pas rendue compte tant elle était pressée.

Andy: Me voila.. Tout va bien ? Elle eut un petit rire nerveux, alors qu'on venait les servir d'un thé délicieusement parfumé et de diverses viennoiseries.



________________________________

Paroles en #00CC66 || Rien ne m'importe tant que tu restes à mes côtes



Dernière édition par Andrew C. Hatfield le Lun 7 Déc - 9:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ades Mardegan

Nombre de messages : 15
Age : 23
Localisation : Dans mon panier
Date d'inscription : 26/05/2014

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Nekomata
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Turbulences en zone amoureuse ~ [Pv_Ades]   Mar 1 Déc - 14:25

Si Ades se sentait déjà mal à cause de sa bêtise, il le fut encore plus lorsqu'une… Ninja? Une servante? Bref, une madame avec des cheveux argenté coupés carré, deux tresses encadrant son visage et terminées par un petit ruban, vêtu d'une tenue de servante bleue et blanche apparut de nul part pour couvrir Andy. Et surtout, pour lui lancer un regard particulièrement… Foudroyant. Ninja-servante attaque éclair! C'est super efficace! Ades est paralysé!

Enfin, il avait merdé quoi. Et il s'en voulait. Tout beaucoup fort nyan. Il regarda ses pattes euh, ses pieds. Il avait forme humaine il avait pas de pattes. Andouille. Le temps de cligner des yeux, ninja-vante avant déjà disparut. Et elle avait laissé un groooooos blanc. Ades savait pas quoi dire et se dandinait d'un pied sur l'autre et Andy… Bah Andy elle casse le blanc après un temps pour présenter nin-vante.

Ow, c'était Marya la gouvernante en fait. Okayyyy. Le nekomata tiqua sur le fait que les statues, sentinelles du jardin, s'en prenait aussi à Andy parfois. C'était… Pourquoi?! Il sentit un ton de regret. Aw aw aw non! Il eu soudainement envie de la serrer contre lui. Pour s'excuser, et la réconforter aussi. Mais pas le temps! Sa belle lui prenait la main - faisant faire un bond à son petit kokoroneko - et le guida à l'intérieur.

C'était quand même foutrement grand ici! Ah pardon! Il était dans un manoir, fallait bien causer. Reprenons, prenons un ton snobe et levons le petit doigt. Le félin écarquilla ses yeux devant la grandeur de cette bâtisse anglaise. Les deux jeunes amants pénétrèrent dans un luxueux hall sans faute de goût aucune. L'agréable polymorphe, habitante des lieux, le guida à travers la spacieuse pièce afin d'accéder à une autre, et non moins grande, location qui n'est autre que le salon familial. L'hôte s'excusa élégamment afin de pouvoir se vêtir plus en circonstance, déposa un doux baisé sur les lèvres de son amant et s'en alla d'un démarche gracieuse.

ATTENZIONE! ATTENZIONE! ADES SEUL, JE REPÊTE, ADES SEUL! DANS UNE MÉGA GRANDE PIÈCE! ADES! SEUL! VOUS AVEZ DÉJÀ OUBLIÉ LE JARDIN?!

Oubliant toute tentative pour paraître de bonne condition, Ades resta là, planté au milieux de la pièce, immobile. Ne pas bouger. Ne pas BOUGER! Ne pas faire de conneries! Ne pas remuer une moustache! Ne pas lâcher un pet de travers! Rien! Que dalle! Niet! Nada! NIENTE!

Mmmmmmmgggggnnnnnnnnn! En plus, il était fixé! Par les tableaux! Eux aussi gardait le manoir? Eux aussi, ils se mettaient à bouger et à le courser?! Hein?! Hein?! Raaaaah, il les voyait mal en plus mais il les SENTAIT! Leurs regards de snobes dans son dos! Ils le jugeaient… Parce qu'il était pas l'un des leur. Il était qu'un nekomata italien - tous des machos ses italiens- aveugle en plus, sans fortune aucune. Bah il allait leur montrer, a ces bourges, que les nekomata italiens aveugles, ça pouvait roxer du poney! Il allait être le best cheri de Andy EVER! Nyahahaha! Ah… Ouais enfin, fallait d'abord supporter les portraits flous…

La torture dura 10 longues minutes. 3 heures dans l'esprit du chat. Mais il commençait à s'habituer à tout ses snobes… En portrait. Il aimait pas les snobes. Sauf Andy. Andy, elle était pas comme eux. Elle était belle, intelligente, pis elle était infirmière merde! Elle se salissait les mains! Pas comme les snobes qui font tout faire par les autres!

Il la retrouva avec un immense sourire et la rejoignit. Il voulait toujours la câliner, elle était magnifique en plus, avec cette robe mi-cuisse noire! Et se fut un fail de plus! Parce qu'en même temps, des servantes arrivaient pour leur servir du thé et des viennoiseries. Par politesse, il les remercia. Après tout, elles n'avaient pas un travail facile, elles méritaient bien un peu de respect. enfin, il put se concentrer sur sa belle:

- Tout va bien. Tu es très belle dans cette tenue, nyan~

Voyant qu'ils n'étaient plus que tous les deux, et toujours debout face à face comme des nouilles, il déposa doucement ses mains sur les hanches de sa dame et la serra doucement contre lui. Il déposa quelques baisés dans son cou:

- Je suis heureux que tu m’aies invité, ça me fait plaisir de te voir.

Il lui prit la main, toujours avec douceur et la regarda droit dans les yeux:

- Buvons un peu de thé, et grignotons, pour que vos servantes ne se soient pas embêtées pour rien, nyan~

Tout en essayant de se montrer galant, il l'aida à s'asseoir sur un canapé et prit place à ses côté, Il lui tendit ensuite une des tasses avant de se saisir de la sienne. En tout cas, il sentait très bon! Très parfumé! Et même, se dit-il juste après l'avoir goûté, carrément délicieux!

- Avec tout ça, je ne t'ai pas demandé comment tu allais! Quel rustre! Tu vas bien, jolie polymorphe?

Il lui proposa une viennoiserie, pour se faire pardonner. Il regarda à nouveau un peu autour de lui, nettement mieux maintenant que son monsieur-madame était là, avec lui. C'était vieux. C'était grand, c'était bourge… Mais ça ne manquait pas forcement de charme. Enfin, ça avait une certaine classe quoi. Du coup, il se demandait s'il pouvait visiter, avec Andy-nyan. Il piqua un petit gâteau:

- Puis je avoir l'honneur de visiter ton humble demeure, avec toi comme guide, jolie dame? Avec un petit terminus par ta chambre, pour que nous restions tranquille tous les deux, sans personne pour nous déranger?

Il lui vola un baisé au passage, souriant, heureux de la revoir.
Revenir en haut Aller en bas
http://satomi-mreow.deviantart.com
Andrew C. Hatfield

Nombre de messages : 214
Age : 22
Localisation : Infirmerie
Humeur : Pouf.
Date d'inscription : 14/08/2012

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Polymorphe
Karma:
105/200  (105/200)

MessageSujet: Re: Turbulences en zone amoureuse ~ [Pv_Ades]   Lun 7 Déc - 10:00

Turbulences en zone amoureuse


ft. Ades Mardegan





Andy l'invita à s'installer dans le canapé de velours rouge tout en croquant la mini-tartelette aux framboises qu'il lui tendait entre les doigts. Elle rougit légèrement, ce n'était pas dans ses habitudes de faire.. La polymorphe était une jeune aristocrate bien éduquée, prônant les valeurs de la bienséance. Elle essaya tant mieux que mal de se dire que ce n'était pas grave et qu'il fallait se lâcher de temps en temps. Ses yeux louchèrent sur sa tasse de thé, bien trop chaude, elle la reposa avant de répondre à son bien aimé.

Andy: Eh bien.. J'ai eut quelques semaines difficiles et bien longues. Une jeune yôkaï a voulant les faveurs d'un surveillant, c'est retrouvé ç joué les apprenties cuisinières-sorcières.. En voulant faire un filtre d'amour mélanger à de délicieux petits fondants au chocolat. Malheureusement, le panier laisser devant la chambre du surveillant a été volé et les pâtisseries partagés à une vingtaine d'élèves.. Tous plus malade les uns que les autres..

La polymorphe ria légèrement en s'excusant, ce n'était pas bien de se moquer du malheur des autres.. Mais tout de même, il fallait y aller pour rater un filtre d'amour. C'est une potion des plus simples à réaliser. Ades lui proposa de lui faire visiter sa demeure, Andy hésita un instant. C'est que la bâtisse était si grand qu'il fallait un peu plus de deux jours pour pouvoir en voir les moindres recoins. Enfin, elle n'allait pas tout lui faire visiter de toute manière. Elle se leva alors silencieusement, après avoir finit sa tasse de thé. Elle appela Marya et lui ordonna de n'être dérangé sous aucun prétexte.

Andy tendait sa main à Ades, son visage arborant l'un de ses plus doux sourire.

Andy: Suis moi.

Doucement elle entrelaça ses fins doigts à ceux de son Nekomata et la visite commença. Ils quittèrent le salon principale, se perdant dans les couloirs sans fin du manoir. Andy lui fit voir des pièces bien étranges, dont la salle de réception, à l'image du manoir, démesurément grande. La chose la plus étrange dans cette "pièce" et qui la rendait si unique, était les plates-formes volantes. Elles flottaient comme par magie -et c'était le cas. Andy lui expliqua, qu'une fois par an, sa famille conviait des familles de nécromanciens et parfois de puissants mages noirs, à se réunir en ces lieux. La fête durait 6 jours et 6 nuits, quelques rares familles avaient le privilège de dormir dans le manoir des Corvus Hatfield. Cela pouvait sembler impressionnant.. Et ça l'était, Andy ne s'en souvenait, mais elle avait déjà participé à cette événement.

La visite se continua dans un autre pièce, situé sur l'étage supérieur. Une bibliothèque. Et vous vous en doutez déjà, ce n'était pas la petite bibliothèque de la maison, ou de l'école. Vous l'aurez comprit, ce manoir ne fait pas dans la demi mesure. La pièce était très bien éclairé, afin que ces occupants puissent lire sans problème. Les livres qui composaient la bibliothèque étaient pour la plus part, des grimoires magiques. Certains étaient si vieux, qu'il était impossible d'en trouver un autre exemplaire ailleurs. Pour la plus part, ils étaient uniques mais surtout dangereux. La classification était faite en fonction de la magie dont parlait le manuscrit. Oui, ce n'était pas que sur la magie dite de nécromancie. On pouvait y trouver de tout, de la magie d'élémentaire, en passant par la magie de modélisation, ou encore d'anciennes magies interdites. Sur l'un des murs, on retrouva le portrait d'une Dame aux cheveux bleu, d'une forte élégance et dont la ressemblance avec Andrew était frappante. La polymorphe resta comme mélancolique face au portrait de cette bien jolie femme..



________________________________

Paroles en #00CC66 || Rien ne m'importe tant que tu restes à mes côtes

Revenir en haut Aller en bas
Ades Mardegan

Nombre de messages : 15
Age : 23
Localisation : Dans mon panier
Date d'inscription : 26/05/2014

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Nekomata
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Turbulences en zone amoureuse ~ [Pv_Ades]   Jeu 4 Fév - 14:36

L'incident du filtre d'amour avait bien fait rire Ades. Moche de se moquer? Et alors? Tant pis! Fallait bien rire des fois! Et puis au moins, comme ça, on était sûr qu'elle ne recommencerait pas de si tôt!

Le sourire de l'Italien s'agrandit encore plus lorsqu'il entendit Andy demander à Marya la ninj-ante de ne pas les déranger. Ouiiii! Il allait être tranquille avec son monsieur-madame! C'était un moment qu'il avait longtemps attendu à vrai dire. Ils se retrouvaient souvent à l'école, mais ça n'était pas pareil. Ils n'étaient jamais vraiment seuls. Il y avait toujours des élèves ou d'autres profs à proximité. Et des risques qu'on appelle Andy pour une urgence. Ici, ils étaient seuls. Andy et Ades. Elle et Lui. Et c'était incroyable comme sensation. Il l'avait pour lui tout seul.

Le jeune nekomata attrapa délicatement la fine main qu'elle lui tendait tout en admirant son sourire. Son si beau sourire. Bien qu'il ne voyait pas grand chose, Ades profitait de la visite. Et de la compagnie. Surtout de la compagnie à vrai dire. Mais certaines pièces arrivaient quand même à le faire rire, comme celle avec les plateformes volantes. Mais plus que rire, une de ces pièces le fit rêver. La bibliothèque.

Ades avait toujours adoré les bibliothèques. Il en avait une petite dans sa ville natale. Petit, il adorait qu'on lui lise des histoires, et il avait toujours rêvé de pouvoir lire. Il avait le braille certes, mais c'était pas pareil. Ça restait agréable, mais c'était plus compliqué pour se plonger totalement dans l'histoire, se laisser envahir par les sentiments transmis par les mots. Et là, des années plus tard, il voyait, et il avait un monde de livre à portée de pattes. Il retombait en enfance, les yeux arrondit par le désir de lire tous ses livres. Tous jusqu'au dernier, de A à Z! Tous les genres, tous les types, du roman à la sorcellerie en passant par le livre de blagues et les journaux. Une chose était sûre, il reviendrait ici! Une petite séance lecture avec sa Andy-nyan, ça serait le pied!

Voyant qu'Andy ne semblait pas vouloir reprendre la visite, il se planta devant elle, les yeux rempli d'étoiles:

- Andy-nyan, cette pièce est magnifique! C'est le paradis! J'aimerais tellement y vivre si je le pouvais!

Il se retourna vers les rayonnages un instant avant de regarder à nouveau son amour:

- Tu veux bien qu'on y flâne? S'il te plaît! Nyan~ Ou si on peut pas aujourd'hui, je peux attendre un peu, mais s'teu plaît, je rêve de la visiter!

Le "oui" avait à peine franchi les lèvres d'Andy qu'Ades oubliait toutes ses manières et fonçait comme un gamin à travers les rayons tout en poussant de "ouaaaaaah!" et des "oooooooooh!" et des "géniaaaaaaaaaaal!" et des "nyaaaaaaaan!". Bref, il rêvait. Son faible oeil parcourait toutes les tranches, de toutes les tailles, de toutes les couleurs, de toutes les épaisseurs, de toutes les langues.

Le félin se sentait pousser des ailes ici! Il était vraiment au paradis! Mais d'un coup, il se sent seul là. Allez, on retourne auprès de sa chérie, on lui prend la main, et on fait la pipelette! On parle des bouquins! Enfin, surtout lui à vrai dire. C'est un gosse dans un magasin de bonbons.

Et d'un coup, il stoppe. Il est silencieux. Il regarde encore un peu à droite, à gauche. Et il se retourne. Il regarde Andrew dans les yeux. Elle est belle. Magnifique même. Et lorsqu'elle reprend un sexe masculin aussi, il devient beau. Dans tous les cas, Andrew est doux, gentil, agréable. Il a une culture, des manières, et malgré son côté noble, il n'est pas du tout comme tous ces snobinards de bourges. Il accepte tout le monde. Même les Ades nekomata italiens aveugles.

Ouais, il l'aime, mais genre plus que la bibliothèque. Et pourtant, cette bibliothèque, il en est dingue!

Ades embrasse délicatement sa dame avant de lui sourire. Le jeune homme lui prend un main en même temps qu'il met un genou à terre:

- J'espère que tu me pardonneras l'absence de l'élément principal mais voilà, je t'aime et tu as toujours été là. Et tu me rend tout cucul la praline aussi. Enfin…

Il déglutit, se sent très con, il angoisse aussi, mais il ira au bout:

- Andrew Corvus Hatfield, veux-tu m'épouser?
Revenir en haut Aller en bas
http://satomi-mreow.deviantart.com
Andrew C. Hatfield

Nombre de messages : 214
Age : 22
Localisation : Infirmerie
Humeur : Pouf.
Date d'inscription : 14/08/2012

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Polymorphe
Karma:
105/200  (105/200)

MessageSujet: Re: Turbulences en zone amoureuse ~ [Pv_Ades]   Ven 12 Fév - 8:31

Turbulences en zone amoureuse


ft. Ades Mardegan





Andy s'amusa à voir son doux Nekomata sauter partout dans la bibliothèque. Les bras croisés sous son imposante poitrine, elle l'observait s'émerveiller de cette bibliothèque sans fin. La polymorphe avait néanmoins quelques craintes, car certains de ces manuscrits étaient dangereux, voir même doté d'une volonté propre. Puis, après un petit temps à regarder sans toucher, Ades se tourna en direction de la douce anglaise qui lui souriait. Il ne bougeait plus, elle non plus. Elle sentit qu'il était peu confiant alors qu'ils échangeait un simple baiser. Sa main enlaça la sienne, et le nekomata lui parla sur un ton des plus sérieux.

...

" Andrew Corvus Hatfield, veux-tu m'épouser?"

...

Ces mots résonnèrent dans sa tête comme un écho sans fin. La polymorphe recula d'un pas. Son cœur s'était mit subitement à battre à tout rompre.. Elle ne s'attendait pas du tout à ça. Son regard semblait plein d’incompréhension, de tristesse, de joie et .. Et de tout, et de rien. Un flot de sentiment la noyait intérieurement. Elle ne savait et surtout, elle ne pouvait pas. Jamais.. Sa famille.. Eux qui étaient si conservateur. On ne se mariait qu'entre nécromancien ou grand sorcier.. Mais aucune autre espèce n'était accepté.. Et puis, elle était promise au fils de Josef.

Anda posa ses deux mains sur son cœur, comme si elle voulait le contenir en elle. La pauvre femme était perdue. C'est alors qu'au bord des larmes, elle leva la tête en direction de son aimé. La polymorphe voyait une grande peine s'afficher sur son visage. Elle inspira longuement, tentant de retrouver son calme habituel, et lui expliquer la situation délicate dans laquelle elle se trouvait.

Andy: Je.. Ce n'est pas que.. Je ne veux pas.. Bien au contraire mais.. Dans ma famille.. Les.. Les mariages sont arrangés.. Et il y a déjà bien des années que je suis promise à un homme..

La polymorphe glissa sa main contre la joue d'Ades, posant son front contre le sien. Elle voulait s'excuser. Elle savait qu'il avait mal et elle aussi. Elle aurait du le mettre au courant.. Tout était allé si vite entre eux. Doucement, elle l'enserra dans ses bras, fermant ses fines paupières. Elle l'aimait. Elle le chérissait plus que tout au monde, elle en était sur. Au diable sa famille et leur tradition. Et tant pis si elle se faisait renier par Seth. Elle approche ses lèvres près de l'oreille du nekomata et murmura.

Andy: Mais pour toi.. Tout ce que tu veux mon amour.




________________________________

Paroles en #00CC66 || Rien ne m'importe tant que tu restes à mes côtes

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Turbulences en zone amoureuse ~ [Pv_Ades]   Aujourd'hui à 0:44

Revenir en haut Aller en bas
 

Turbulences en zone amoureuse ~ [Pv_Ades]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Agriculture en zone urbaine face au deficit d'infrastructure
» La zone métropolitaine contribue à 90% à la recette fiscale
» Amour affectueux...ou Affection amoureuse ?
» Zone de stockage
» La compatibilité amoureuse de vos personnages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Ailleurs :: Etranger-