AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Venez dans le Coffre à Jouets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Korosu Tsukushi
avatar
Nombre de messages : 181
Age : 25
Localisation : In my dreams.
Humeur : Amical
Date d'inscription : 02/10/2011

†Fiche Personnage†
Level: C
Race de Monstre: Dhampire
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Venez dans le Coffre à Jouets   Ven 19 Sep - 10:28

« Je te protègerai Maryna, parce que tu es l'amie de Flore, car tu es mon amie. Tu mérites de vivre, d'être heureuse, de ne plus être seule. Korosu, j'apprécierais ton aide; ils viennent pour sa tête. »

L'amnésique écouta boucle d'or parler et il s'en fichait royalement, il avait déjà son plan et donc lui faire croire quelque chose serait probablement aisé dans le sens où il était dans une condition d'allier de Maryna. Il ne répondit pas à Flandre et ne fit que croiser les bras laissant un silence brutalement interrompu par Neko. La probable amie avait dans son regard la ferme intention de pulvériser Maryna et Flandre de la défendre même si elle devrait probablement tuer pour gagner à défendre. S'il avait une étincelle d'émotion il prendrait peut être partie pour son amie ou une vampire manipulatrice du sang mais il n'en était rien.

Ainsi alors que les deux commençaient à se battre pour la vie ou la mort de Maryna qui en soit était une chose totalement stupide ou simplement il ne le comprenait pas. Or, Flandre n'avait pas dit faire en sorte de n'avoir aucun mort? Elle avait déjà échoué. Neko, prête à tout pour sortir de là? Il ne connaissait pas son but mais pourtant elle semblait bien remonter. Ainsi l'amnésique regardait patiemment le combat et ne viendrait ni en aide à Flandre, ni en aide à Neko. C'était leur problème et leur camp. L'amnésique lui n'en avait aucun. La coquille vide était peut-être moins en vie que Maryna pourrait l'être. Il regarda alors justement Maryna de manière indifférente.

Tu devrais quitter cet endroit pour te cacher. D'autre vont arriver en masse et personne ne pourras les arrêter. Si tu tiens à la vie laisse les s'en aller sinon ils te traqueront sans relâche jusqu'à avoir ta tête et réussiront. Je ne suis pas lâche mais réaliste. Maryna, tu ne peux pas gagner contre autant de monde. Je ne sais pas pourquoi tu fais tout ça et je m'en fou, mais si toi tu tiens à ta vie laisses les partir. Pour moi vivre ou mourir n'a aucune importance parce que ce n'est qu'un mot. Je ne connait que la définition d'être ami, mais je ne peux le ressentir réellement. Raison et réalisme. Cause et conséquence. Voila où tes petits tours de passe passe ont conduit tous ce monde. A une folie collective. Ils vont s'entre tuer et vont tous mourir un à un et tu seras seule à nouveau pour longtemps.

L'amnésique garda les mains dans les poches et regarda à nouveau le combat aux côtés de Maryna. Il s'avait que d'autres allaient arriver et que Flandre serait entièrement dépassée par les événements, vaincue et probablement morte. La dur réalité de rejeter la faute sur d'autre ou d'assumer un choix. Le bien et le mal n'existent que parce que les hommes l'ont crée. Le néant, la véritable place où bien et mal ne peuvent exister que si on est dépourvu du bien et du mal ce qui en soit nécessite que l'on ressente rien. Croire ou non à ses propres convictions ou être un simple chien de garde pour quelqu'un de dit plus influant tel sont les choix des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Maryna
avatar
Nombre de messages : 22
Age : 24
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: Venez dans le Coffre à Jouets   Ven 19 Sep - 14:53

Ses yeux avaient plongé dans le canon et s'y étaient rivés.

Le métal. Un tunnel de ténèbres. Et au fond, telle une bête tapie dans son antre, le projectile qui avait soif de son sang. Maryna le sentait gronder, vraiment gronder, ses crocs prêts à de dévoiler pour déchiqueter sa chair. Bientôt, il foncerait vers son coeur, l'arracherait de sa poitrine. Bientôt.

Le vide l'appelait. Elle s'y sentait déjà plonger.

Et soudain, du tissu rouge.

Elle releva le regard, distingua la blonde qui se prétendait son amie. Un bouclier. Bouclier humain, bouclier sanguin. Le vide ne l'aspirait plus.

Elle...
Elle avait failli...

POURQUOI N'AVAIT ELLE PAS REAGI ?
POURQUOI S'ETAIT ELLE MONTRE SI FAIBLE ?

Elle ne se laisserait plus faire.

Korosu lui décocha une tirade d'où elle ne retint juste qu'il ne ferait rien pour elle. Qu'elle devrait fuir. Il n'était pas un ami, il n'était rien. Il ne l'aiderait pas. Elle lui décocha un énième regard glacial, se détestant d'avoir pu espérer en lui un seul instant. D'un pas, elle rejoignit Flore inconsciente, qui tenait dans ses mains ce qu'elle cherchait : deux roses en fleur. Elle les attrapa d'un geste, les serra contre elle. Deux amies. Elle avait deux amies maintenant.

Derrière elle, le canon tonna. Le bouclier se brisa. Flandre vola en arrière, manquant la heurter.

Deux amies à protéger.

Maryna plaqua sa main sur le mur et des dessins sortirent une dizaine de mannequins qui se dirigèrent vers Neko en peloton serré. D'un tableau surgit des roses jaunes qui s'enroulèrent autour de Flore, formant un cocon dur comme la pierre autour de son corps évanoui ; d'un autre surgi deux bras d'ombre qui enlacèrent Korosu et le plaquèrent contre le mur. Elle s'occuperait d'elle plus tard. Peut-être pourrait elle trouver sa rose d'ici là, peut-être pourrait il toujours être son ami. Sinon...

Les mannequins ne retardèrent pas longtemps son adversaire qui se contenta de taper dans la masse pour chercher à l'atteindre.

Flandre était toujours sur le coté ; elle l'entendait respirer mais son corps restait inerte. Mais dans tous les cas, elle avait sa rose. Maintenant, elle devait la protéger en attendant qu'elle se réveille.

Les poupées se ruèrent vers la blonde pour lui faire un abri de leur corps tandis que Maryna usait de sa plus dangereuse et plus puissante arme ; la multitude de tableaux contenue dans la pièce. Il siffisait que Neko en atteigne un seul en particulier pour la réduire à néant... mais elle ne lui laisserait pas le temps de le faire.

Maryna se baissa alors qu'une lame de guillotine venu du mur fauchait l'espace à un mètre au dessus du sol puis redisparaissait. Des bonhommes en fil de fer apparaissaient près d'elle, peu résistants mais terriblement fort. Le monde devint un instant gris alors que des lapins multicolores jaillissaient en flots d'un tableau derrière Neko, des lapins tantot sautant tantot rampant lorsque leur véritable apparence de poupée transparaissait...

MJ : - 2 pétales pour Flandre !
Revenir en haut Aller en bas
Korosu Tsukushi
avatar
Nombre de messages : 181
Age : 25
Localisation : In my dreams.
Humeur : Amical
Date d'inscription : 02/10/2011

†Fiche Personnage†
Level: C
Race de Monstre: Dhampire
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Venez dans le Coffre à Jouets   Sam 20 Sep - 2:26

Ainsi Maryna, avait une fois de plus écouté que ce qu'il l'intéresser. Elle n'écoutait rien et ne comprenait rien. C'était idem pour le reste du groupe. C'était insensé, il pensait avoir perdu la tête, mais en réalité il était probablement le plus lucide de tous. Personne ne comprenait rien et le pire était la faute de Maryna la capricieuse cherchant à être pourrie gâté. Pourquoi ne pas se contenter de ce qu'elle à? L'amnésique cria de manière vive afin que tout le monde entende bien ses dires.

STOPPER CE RIDICULE COMBAT! MARYNA SA SUFFIT ARRÊTE DE FAIRE TA GAMINE CAPRICIEUSE! ILS VONT TOUS MOURIR SI TU CONTINUES ET TOI AVEC!

L'amnésique devait se libérer de gré par la volonté de Maryna ou de force pour l'empêcher de se faire pulvériser bêtement par "Neko & cie" Ils perdaient tous la boule. Peut-être parce qu'il n'était pas comme eux qu'il était encore maître de lui même. Enfin, maître de lui même oui par les pensées même si elle restaient bien que souvent voir tout le temps neutre. Il était incompris de Maryna et elle était incompris de lui. Flandre avait si on peut dire choisit un camp en quittant le groupe de base, Neko et cie était du groupe dit du lycée et restait un amnésique ou alors une simple et pâle copie de l'original Korosu dépourvue d'âme et donc d'émotion et sentiment se trouvant entre deux dans le néant. Il pouvait se battre contre deux camp à la fois mais c'était stupide. Le mieux était de resté pacifiste autant pour l'un que pour l'autre. Défendre les deux à la fois était possible, il était le médiateur, mais les deux parties se refusaient toutes écoutes. Pour le moment, il ne s'était même pas battu une seul fois puisque couper simplement une tentacule d'un poulpe n'est pas appelé se battre. Il a toujours été un neutron alors que les membres du lycée sont des électrons cherchant à se libérer du proton Maryna ou rester avec elle. Manière idiote ou non de penser c'était hélas la stricte vérité.

Ainsi pour le peu de force qu'il avait il forçait pour se dégager de la prise de Maryna pour retarder Neko et aussi la protéger de Maryna. Elles ne devaient pas se battre. Il forçait encore et encore par sa pitoyable force (on va l'estimer à du level D) pour se défaire de l'entrave de Maryna PREUVE QU'ELLE N'ECOUTE RIEN, IL N'EST DU COTE DE PERSONNE ET NE SATISFERA AUCUNE PARTIE. (D'où Flandre qui s'est faite botter les fesses. Tu n'aurais pas dû compter sur Korosu, Flandrouille) La seule chose que fera la copie, c'est de les empêcher de se tuer au maximum.

PLAN UNIQUE : SE DÉGAGER, VIRER LES MANNEQUINS ET PELUCHES DE MARYNA QUI SONT DANGEREUX POUR L'ÉLÉMENTAIRE DE MÉTAL, REPOUSSER NEKO POUR LAISSER LE TEMPS A MARYNA DE FUIR AVANT L’ARRIVÉE DE TOUTE LA COMPAGNIE. DIFFICILE D’ÊTRE NEUTRE. PARLER A LA COMPAGNIE NEKO AFIN DE LES FAIRE RÉFLÉCHIR.
Revenir en haut Aller en bas
Neko Fuwa
avatar
Nombre de messages : 120
Age : 25
Date d'inscription : 18/03/2013

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Elémentaire
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Venez dans le Coffre à Jouets   Dim 21 Sep - 10:48

Neko avait pulvérisé le bouclier en utilisant peu d'énergie. Elle voulait tuer Maryna d'une manière plus lente et plus proche. Elle voulait voir sa lame ôter la vie de ce petit démon pour être sûre qu'elle ne nuirait plus à personne. Son canon se transforma donc en deux katanas et elle recouvrit son corps d'écailles de métal. La flamme bleue qui s'était formée près de son oeil quelques temps auparavant été revenue, montrant à tous que l'élémentaire avait activé toute sa puissance. Elle avait plus de forces, plus de rapidité et plus de puissance.

Des monstres surgirent des tableaux et elle bondit sur eux sans hésiter, jouant de ses lames avec souplesse pour les réduire à néant. Elle devait trouver quoi détruire. Qui détruire. Maryna manipulait ces tableaux mais l'élémentaire le savait, ils étaient aussi sa faiblesse... Car si elle détruisait la source de puissance de cette gamine, alors elle pourrait sans mal s'en prendre directement à elle sans danger. Des poupées, des lapins, il y avait de tout dans la pièce, et ces bestioles s'agglutinaient autour d'elle. Elle fut obligée de matérialiser une volée de shuriken pour se débarrasser de la majeure partie des lapins qui commençaient à sautiller partout.

NEKO: Si vous croyez que vous allez m'avoir aussi facilement.

Elle décocha un coup de pied à l'une des poupées qui venait de l'attraper, et la colla au sol. D'un geste vif elle trancha la tête d'une seconde qui avait osé s'approcher de trop près. La jeune femme lui jeta un regard mauvais.

NEKO: Ca c'est pour Sacha...

Sa lame traversa la poupée de haut en bas avant de partir embrocher celle qui venait de se relever. L'élémentaire grogna avant de découper le pantin qui tomba inerte sur le sol. Elle avait besoin de vengeance. De voir Maryna punit pour tout le mal qu'elle avait causé. Puis pour sa satisfaction personnelle elle voulait casser la gueule de la petite peste qui avait osé la manipuler. Seulement, le flot de poupées et autres ne faiblissait pas, et Neko commençait à se dire que si elle ne recevait pas de renfort elle passerait trop de temps à s'occuper de ces vulgaires appâts que de Maryna...
Revenir en haut Aller en bas
Flandre A. Scarlet
avatar
Nombre de messages : 204
Age : 21
Date d'inscription : 15/04/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Vampire inférieur
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Venez dans le Coffre à Jouets   Dim 21 Sep - 11:56

Brouhaha de bataille, bouclier qui vole en éclat, frénésie et barbare ; tel était le lot de l’instant. Une débandade pour Flandre, un carnage pour Neko. Petit Vampire, à son écu pulvérisait, partait à volo. Là dans les airs, elle pu sembler sonnée. Inerte bien qu’en mouvement, la belle partait dans le décor, au loin du champ d’honneur. Son esprit surprit ne vit qu’une chose, la flore préservant son aimée. Ainsi Maryna exhaussait son vœu, voilà qui la fit sourire. Rassurée sur son sort, le déchut écarlate n’avait que faire de s’écraser au loin. Son assaut éclair ayant royalement avorté, Flandre devait revoir sa stratégie. Elle semblait impuissante face aux armes à feu, lourdes, de la brune, aussi devrait-elle s’en méfier à l’avenir. Pour l’heure, la bête se fit oublier quelques temps. Si bien que nul être ne profita de cet instant de faiblesse, pour la maitriser. La pensée déjà vaincue était une erreur en soi, car un vampire ne pouvait être terrassé ainsi. Elle s’adossa contre un mur, défendue par des poupées.

Flandre fit revenir à elle son sang, liquéfié, afin de retrouver sa capacité formidable de guérison. En effet, cette dernière se perdait lorsqu’elle manipulait son nectar de vie. Cette faiblesse anéantie, Boucle d’Or se régénéra vite fait. De nouveau sur pied, la petiote pouvait revenir à la charge. Lançant un dernier regard à son amie, elle se porta en flottaison. Là dans le lointain, elle passait pour invisible. La seule arme capable de broyer l’élémentaire et son armure, devait être ce poing nain, de titan. Flandre en était convaincue, sinon elle devait être le plus risible être de sa race. Dévoilant ses quenottes de diables, elle s’éleva assez haut, pour se confondre avec le plafond d’un sombre abyssal, là avalée opar ces ténèbres, elle s’approcherait de sa proie. Cette dernière lui sembla aveuglée par la rage, incapable donc de la détecter. Elle serait la plus malchanceuse, si on lui tombait dessus, en sautant dans le coffre. Enfin elle entonna son nouvel assaut. Fondant en pique sur Neko.

Petit Vampire pouvait jouir d’une force d’hercule alliée à la célérité de la foudre, de quoi fendre un arbre en deux et pulvériser tout obstacle sur son passage. Elle ne pouvait se permettre d’encaisser d’avantage de dommages, car elle partageait sa vie et rose, avec sa jumelle, sans doute ébranlée par tout ceci. Flandre était navrée d’avoir à user de la violence, de lui faire encourir un risque si grand, mais il fallait bien défendre une amie. Alors elle espérait ici, assommer Neko. Hélas, si cette dernière, s’avérait chanceuse, et quelle insolent phénomène encore ; Flandre s’écraserait en véritable météore. La puissance de l’impact, produirait une légère onde de choc, violente, capable de souffler qui serait trop près. Mais un séisme ne pouvait ébranler la dame de fer, lui soufflait une voix méprisable. Malheur, la maladie revenait la hanter, et son grand avatar lui apparaissait. En un sens, Kobato avait dit vrai, Flandre n’avait pu empêcher cette catastrophe ...

Résumé du post :
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître des Illusions
avatar
Nombre de messages : 58
Age : 48
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Re: Venez dans le Coffre à Jouets   Mar 23 Sep - 6:09

L'attaque de Flandre aura vraisemblablement atteint Neko, si un nouveau venu n'avait pas débarqué plus vite qu'elle... Sora atterrit près de Neko, la bouscule, la fait tomber plus loin.

La mauvaise nouvelle, c'est qu'elle prend un pétale de dégats lorsqu'elle se fait submerger un court instant par tout le bric à bras du coffre à jouet.
La bonne c'est qu'elle évite une Flandre à propulsion ; l'onde de choc la fait bien tanguer mais ne lui cause pas de dégats.

Maryna se fait également toucher par l'onde de choc et vous la voyez tomber au sol ; un très court instant, elle reste à découvert jusqu'à ce que jaillissent un troupeau de chevaux à bascul qui font obstacle à votre vue. Quelques secondes plus tard, vous la voyez montée sur l'un d'entre eux d'un très beau bleu clair. Elle n'ose visiblement pas s'approcher de Neko, préférant rester près du mur. A portée de Flore, probablement.

Flandre, note qu'il te faut quelques secondes avant de réattaquer. Les pantins de la pièce te laissent néanmoins en paix.

Sora, plusieurs poupées te tournent autour, l'air d'attendre ta réaction. Elles ont l'air menaçantes mais ne t'attaquent pas pour l'instant.

Koro, same player, play again. Ca n'a pas marché la première fois sur Maryna, pas de raison que ça fonctionne la deuxième. Les bras d'ombre clignotent brièvement lorsque les chevaux à basculent apparaissent puis redeviennent aussi fermes qu'avant. Tu as juste eu le temps de te dégager les bras, le reste de ton corps est toujours coincé.

A l'intention de Neko, qui a l'air de chercher d'où vient la source de puissance de Maryna, je redécris la pièce. Une gigantesque pièce, dont tu ne distingues pas le plafond mais d'où vous êtes visiblement tombés. Le sol est de pastel brun, des grossiers rectangles ressemblant à des planches dessinées par un enfant. C'est la furie autour de toi, les jouets voulant ta peau. Quant aux murs... Ils doivent sans doute être là puisqu'il y a un plafond, mais tu ne les distingues pas ; ils sont totalement recouverts de tableaux. Pastel, peinture, feutre, abstraits, grossiers, délicats, il y en a de toutes sortes. Un cadre d'un noir d'encre tient Korosu, le même un peu plus loin laisse sortir des espèces de fantomes d'ombre. D'un autre émerge un cocon de roses jaunes. Alentours, tu distingues des figures connues ; un tableau de chevaux aux jambes arquées (tableau dont viennent de sortir les hu-hus à bascule), un autre d'une poupée géante dont les bras sortent du cadre, des mannequins multicolores, un paysage aux couleurs acidulées, trois maisons dont les cheminées fument (mais ? Les portes des maisons jaunes et rouges sont fermées ?), des bonhommes fil de fer, une chambre dans le noir, des sirènes qui s'agitent... Tout un inventaire tiré d'un bestiaire imaginaire. Oh, et un peu au dessus du cocon de Flore, un tableau tout de bleu, un tableau représentant quelqu'un que vous connaissez très bien...

Note MJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Flandre A. Scarlet
avatar
Nombre de messages : 204
Age : 21
Date d'inscription : 15/04/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Vampire inférieur
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Venez dans le Coffre à Jouets   Mar 23 Sep - 16:12

A la tombée du démon, la terre trembla. Flandre avait frappé de son poing, le sol et non la brune. Cette dernière devait avoir une bonne étoile et sa chance insolente aurait pu agacer la blonde. Fort heureusement, elle préféra la voir réchapper à son assaut sans doute exagéré. Au moins elle n’eut rien de cassé, par sa faute. La voyant vaciller et être harcelée par la gente chiffonnière, lui intima presque soulagement. Neko serait occupée par d’autres, ce qui lui laisserait tout loisir, à elle le vampire, de patienter quelques instants. Son corps si chétif, avait beau être puissant, elle ne se ménageait guère depuis peu et en payait le prix. Elle n’eut de surprise, qu’à voir le sorcier des glaces, indemne. Lui aussi bénéficiait d’une chance insolente, il avait frôlé la mort en prenant la place de l’élémentaire et titubant. Manquant un soupir à son encontre, la petiote riva ses prunelles mornes, vers lui. L’un comme l’autre semblèrent passifs, surtout qu’elle redoutait la glace.

« Korosu a raison, ce conflit est absurde. Sora, vous êtes intelligent, vous savez que la violence ne résout rien. Nous pouvons trouver une entente ... »

Soudain on l’interrompait, une odeur piquante lui été parvenue, celle d’une menace. Comme la mort bat des ailes, le diable ailé s’était ici avancé. La voilà débordée, ne pouvant tenir sur deux fronts. Une fois sa paralysie et faiblesse musculaire envolée, Petit Vampire tendit à se fondre parmi l’armée de jouets, de peluches et d’autres étrangetés obéissant à Maryna. Ceux-là pouvaient encore retenir la dame de fer, mais il n’y avait hélas, nul gardien ailé. Si bien, que le professeur pouvait attendre sa protégée, sans encombre et faire des ravages à l’arrière. Elle espéra devenir invisible parmi ses alliés, tel un arbre masqué par la forêt, Flandre pensa pouvoir se glisser au plus près de son amie, histoire d faire barrage si le dément se posait ou s’écrasait. Là, d’une impulsion du pied, elle décolla, presque en flèche, pour le prendre en chasse. N’essayant nullement d’être indétectable dans son dos, elle lui attraperait la queue s’il ne l’avait remarquée. Sinon, elle se glisserait à ses abords, dans l’espoir de l’interpeler. Si'il tentait de la pourfendre, ou de la bousculer, elle l'esquiverait au mieux.

« Arrêtez monsieur. Songez-vous que meurtrir Maryna pourrait bouleverser les forces régissant ce manoir ? Reconsidérez la chose, vous ne pouvez pas risquer la vie de tout le monde. Parlementons, avec Flore, nous règlerons cette histoire. »



Résumé du post :
 
Revenir en haut Aller en bas
Neko Fuwa
avatar
Nombre de messages : 120
Age : 25
Date d'inscription : 18/03/2013

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Elémentaire
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Venez dans le Coffre à Jouets   Mer 24 Sep - 9:19

[Merci pour la description o/ Euh par contre... Un quatrième ? O.o J'en ai tiré que deux de coups, le mur dans la maison et là - en plus que là c'était plus un tir mode "coucou je suis là" qu'un véritable tir offensif à pleine puissance x)]

Les poupées affluaient et Neko commençait à gronder intérieurement. Que foutaient les autres?! Alors qu'elle se démenait tant bien que mal contre la masse de plus en plus envahissante des poupées elle vit du coin de l'oeil quelque chose arriver droit sur elle. Vite. Bien trop vite pour qu'elle ait le temps d'esquiver. Seulement alors qu'elle se préparait à encaisser cette chose qui lui fonçait dessus, un autre truc tomba du ciel et l'envoya valdinguer un peu plus loin. Neko grimaça et se massa l'arrière du crâne en proférant un nombre incalculable d'insultes à ce qu'elle reconnut être le dénommé Sora. L'élémentaire pesta d'autant plus quand un coup d'une poupée lui envoya une décharge dans le bras, la déstabilisant quelques secondes.

Plusieurs choses passèrent néanmoins par sa vue et par son esprit: petit un, le missile non-identifié, c'était Flandre, et elle comptait bien rester sur ses gardes concernant cette petite peste. Petit deux, Sora n'était pas venu seul et elle reconnut bien vite Siegfried un peu plus loin. Les renforts étaient arrivés. Elle cessa de se battre, se contentant d'esquiver souplement les diverses attaques qui filaient autour d'elle et elle se concentra sur ce qui l'entourait. Il y avait de nombreux tableaux. Lequel choisir? Celui des poupées pour l'instant.

L'élémentaire courut à travers les poupées laissant Flandre à Siegfried. Elle devait atteindre le tableau duquel sortaient ces monstres et le détruire, ça ferait déjà ça de pris. Alors qu'elle se dirigeait vers le cadre, elle repéra un tableau qui attira son attention. Un tableau représentant Gabriel. Elle avait perdu le jeune homme de vue et espéra qu'il allait bien... Car cette oeuvre figée qui le représentait lui donnait des frissons. Les poupées formaient une masse plus dense vers leur tableau et Neko commençait à fortement galérer pour passer. Il n'était plus qu'à quelques pas... Elle l'avait à portée, et elle brandit son arme avant de l'abaisser sur le tableau, les yeux rivés sur ce dernier. Elle devait le détruire.


Résumé : Neko se prend des coups par les poupées lorsque Sora la colle par terre, et elle repère le mouvement de Flandre à son encontre... Ca ne sera pas impuni. Par la suite, elle décide d'arrêter de vainement se battre contre les poupées et autres bizarreries qui affluent pour se concentrer sur les tableaux. Elle court vers celui d'où sortent les poupées, arrive à portée et brandit son arme pour le détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried Rochefort
avatar
Nombre de messages : 267
Age : 28
Localisation : Sherbrooke (Québec)
Date d'inscription : 28/09/2011

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Demi-Dragon
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: Venez dans le Coffre à Jouets   Mer 24 Sep - 11:40

Discussion avec MJ:
 

L'intérieur du coffre à jouets était spacieux, mais pas tout à fait ce qu'espérait Siegfried. Ce dernier estima la hauteur à une dizaine de mètres. Un plafond très haut pour une salle, mais le demi-dragon n'avait pas une énorme marge de manœuvre. Il pouvait espérer deux, peut-être trois cercles aériens avant que la gravité ne réclame son dû.

Vu la multitude de tableaux et le chaos qui régnait dans la salle, le temps passer en l'air allait probablement manquer. Une centaine de mètres auraient été le minimum. Malgré tout, deux tours, s'était mieux que rien. Avec de la chance, le demi-dragon apercevrait sa cible et pourrait la détruire avant qu'on s’aperçoive de sa présence...

Pression contre sa queue. Une passagère clandestine. Un gouvernail en difficulté.
« Ahk!?! »

Comment? Quand? Pourquoi?

Le problème quand on plane, c'est le champ de vision. La morphologie vaguement humaine du demi-dragon implique que s'il ne levait pas la tête, il ne voyait pas devant lui. Ce faisant pour optimiser son champ de vision vers l'avant, il y avait création d'un angle mort. Flandre avec sa trajectoire verticale, n'a laisser aucune chance.

Il y eu, ce qui semble, une ouverture à la discussion. Plus que ça, c'était la première marque de politesse et de respect que recevait verbalement le professeur depuis le début de son nouveau séjour au manoir. C'était comme découvrir un trésor! Une discussion amicale aurait même pu naître de cette ouverture s'il n'y avait pas un problème de taille. Siegfried avait maintenant un surplus de poids, un obstacle au flot de l'air et un problème directionnel.

En aviation, il y a un terme pour ce genre d’événement, communément appelé: «Mayday!». Instinctivement, Siegfried procéda à atteindre le mur pour s'y accrocher en enfonçant ses griffes. Profitant de se répit, le professeur reporta son attention à Flandre qui semblait toujours accrochée à lui. Elle était de toute évidence du côté de Maryna. Considérant sa poigne, un affrontement direct ne se passerait si aisément et prendrait probablement pas mal de temps.

Il fallait faire vite et efficace. Puisqu'elle était prompte à la discussion, Siegfried allait tenter d'en profiter. L'utilisation d'information sélectives et de demi-vérités avait une chance de réussir.
« Je n'essaie pas de meurtrir Maryna, j'essaie de la sauver... »

Le professeur n'eut point le temps de finir sa phrase, que du tableau auquel il s'était accroché, une multitude de petites choses circulaires, jaunes et dotées de puissantes mâchoires étaient sortie du tableau pour s'attaquer aux doigts et orteils du demi-dragon.

L'effet fut rapide et résulta d'une chute d'environ 5 mètres direction le sol. La gravité avait fini d'attendre, il était temps de payer. L'expérience du professeur se manifesta malgré tout, alors qu'il réussi à freiner sa chute de ses ailes Toutefois, c'est dos en premier que Siegfried tombait et c'est dos en premier qu'il allait faire connaissance avec le sol.


Note: si Flandre reste accrocher à la queue de Siegfried, ce dernier va instinctivement chercher à la protéger en la balançant vers sa poitrine et ainsi l'agripper de ses bras, pendant que ses ailes et son dos amortisse le choc de l'impact de l’atterrissage forcé.



Résumé: Siegfried entre dans la salle, planant et cherchant le tableau qui serait lié à Maryna. Il est arrêté au vol par Flandre et contraint de chercher appuis contre le mur, ce qui déclenche le piège d'un tableau. Siegfried plonge donc droit vers le sol, mais se ralenti assez pour éviter de se blesser à l’atterrissage.
Revenir en haut Aller en bas
Korosu Tsukushi
avatar
Nombre de messages : 181
Age : 25
Localisation : In my dreams.
Humeur : Amical
Date d'inscription : 02/10/2011

†Fiche Personnage†
Level: C
Race de Monstre: Dhampire
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: Venez dans le Coffre à Jouets   Jeu 23 Oct - 9:35

Ok se dégager les bras c'est fait, ne manque plus que les jambes. Cependant, il semblait qu'il était fermement maintenu. Une seconde... au lieu de forcer? pourquoi ne simplement pas utiliser la machette? découper une sorte d'ancre magique serai idiot puisque c'est un liquide mais le tableau d'où l'encre sort, lui est solide.

L'amnésique était faible, il le savait, entre Flandre qui était doté d'une force et d'une vitesse surhumaine, son amie Neko maîtrisant le métal et experte d'un canon dévastateur, un professeur ressemblant à un dragon il devait avoir une force et une défense élevé, la misse poulpe était pareil que Flandre, tête de pétard avait la glace, la gamine avait un pouvoir mystérieux et pareil pour Maryna qui pouvait contrôler et donner vie aux objets. Qu'avait-il lui? Rien de tout ça, il n'avait qu'il simple machette, aucun pouvoir magique, aucune force, vitesse ou intelligence supérieur. Depuis le début, il n'avait rien, il ne ressentait rien. Il le savait, soit il était une création également ou alors il avait perdu ce qui lui manquait et c'était à lui de les retrouver. Mais comment? Pourquoi faire une chose pareil? Et si ce qu'il découvrait serait l'opposé de ce qu'il est aujourd'hui? Il se méfiait de l'inconnu et rien ne lui garantissait que les autres disait la vérité.

Il fit alors une chose pour faire cesser les combats ou plutôt espérer le calmer pour un temps. Il pris sa machette et se déchaîna à découper ce tableau d'où l'encre sortait. Si le tableau disparaissait en miette. Maryna n'avais plus le tableau comme objet à contrôler et l'encre redeviendrait normal probablement. Il tenta le coup et vrai immédiatement s'opposer à Neko et Maryna pour tenter de les raisonner.
Revenir en haut Aller en bas
Sora Hearts
avatar
Nombre de messages : 73
Age : 22
Date d'inscription : 15/04/2014

†Fiche Personnage†
Level: C+
Race de Monstre: Sorcier
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Venez dans le Coffre à Jouets   Lun 10 Nov - 12:56

Mais quel monde étrange était-ce ? Et surtout pourquoi  j'avais atterri sur un truc tout mou? Je baisse la tête et devin rouge de gêne en remarquant qu'il était assis sur une fille, fille dont je m'éloignai au plus vite d'ailleurs, j'avais plus l'impression de rêver à ce moment précis que depuis que j'étais arrivé au manoir, mon regard inspectait la pièce tandis que j'arpentais la pièce. La vue des pantins s'était plutôt angoissante, ma réaction instinctive à leur vue était de trembler d'effrois. Cela me rappelait ces espèces de pantins désarticuler, chauve et avec un visage affreux qu'on trouvait dans les films d'horreur... Un peu comme Chucky en fait.. Meme si ce n'était guère ressemblant, ceux là était vraiment pire, car ils bougeaient vraiment tout seul!. Bon dans ma soudaine peur, j'ai quand même remarqué que ceux-ci étrangement ne s'en prenait pas à moi, mais à d'autres, qui eux avaient dû engager le combat ...Hors que moi je ne l'avais pas fait, j'en vint donc à la conclusion que, les poupées voir les pantins, ne s'en prenait qu'aux personnes vraiment dangereuses qui se servaient de leurs armes. Je fis disparaitre mon épée de glace pour voir la réaction de ces choses toujours rien... Donc je me mis donc à avancer tranquillement, mais sur mes gardes prêts à me défendre au cas ou.

Puis une petite fille aux cheveux bouclée et blond vêtu d'une belle robe m'adressa la parole, alors comme ça, elle aussi pensait comme moi, elle voulait sauver tout le monde, je la jugeai un instant du regard avant de hocher la tête. c'est là que la petite se mit à courir vers les pantins que je detéstait par dessu tout... Et que je vis l'autre prof dragon se ramener et...WHAT!? Mais que fait la petite fille blonde sur sa queue !? Le spectacle que j'avais devant les yeux était surprenant ! Non mais je divague ou quoi !? Faut que je me ressaisisse merde ! Ils tombent tous les deux ! Et chier ! La suite... Fut assez flou, faut dire que j'ai réagi instinctivement sous le coup de l'adrénaline, j'en vint même à oublier les pantins qui m'entourait d'ailleur... Je me mis à courir dans leur direction, mon épée de glace se reforma dans ma main droite, puis tandis que je courais comme un fou pour tenter d'arriver à eux, la triste réalité me sauta aux yeux. Quoi qu'il arrivait, à cette allure je ne pourrais pas les aider, bon faut dire que le dragon risquait pas grand chose, ma priorité était la petite fille, c'était elle qui risquait le plus gros dans cette chute.

Puis un flash me vint en tête, une fois lord de mon entrainement avec mon mentor Kuyo, je m'étais entrainé à courir au stade, mais afin d'économiser de l'énergie et aller plus vite, j'avais à l'époque transformer le sol en glace et patiner dessus... Bon tentons le tout pour le tout ! Je concentrais mon énergie magique sur le sol tandis que je courais. Le résultat fut celui escompté, tandis que j'avançais la glace se formait progressivement au sol devant moi donc je patinais dessus. Quand soudain un pantin se retrouva sur ma trajectoire, je plongea à terre entre ses jambes et me releva, me remettant à courir, mais j'étais bien trop loin d'eux, au mieux j'arriverais peu après leurs chute.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Venez dans le Coffre à Jouets   

Revenir en haut Aller en bas
 

Venez dans le Coffre à Jouets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Un clique sur cette page, revient à faire un don de 10 Gallions dans mon coffre fort de Gringotts [Basch Zwingli]
» Une fabrique de jouets en bois
» Nouveaux jouets pour TNT
» enigme : le coffre de ce bus ... mais que contient-il ??
» Coffre de guilde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Hors RPG :: Event du Manoir :: Manoir des Illusions-