AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Crazy¤Wor(l)ds || PV Flandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Furu Sakine
avatar
Nombre de messages : 101
Age : 23
Localisation : Sur la plage
Humeur : VDM ...XD Quoïque... <3
Date d'inscription : 27/11/2012

†Fiche Personnage†
Level: C+
Race de Monstre: Hybride Hérisson
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Crazy¤Wor(l)ds || PV Flandre   Ven 12 Sep - 13:04

- Tu devrais te ménager, Furu, rien ne presse. Du reste, je t'invite à te restaurer, pour retrouver des forces. Et en ce qui concerne ta question ... L'ennemi qu'il me faut occire, arbore plus d'un masque. Ces horreurs sans noms sont légion. Je ne les compte plus. Mais Fairy Tales en fait bien parti, car elle menace ce rêve qui est le mien; une monde de paix et d'harmonie, où il ferait bon vivre pour tous.

J'avais pas très faim. Je venais de manger l'un des cupcakes que j'avais ramené et puis... J'avais la nausée. La nausée c'est pas bon quand on s'apprête à manger. J'avais soif par contre. La gorge sèche, irritée et rêche. J'espèrais piquer un jus de tomate à la cantine. C'est pas le fait que ça soit un liquide rouge qui me plait, c'est que j'aime bien le gout, c'est tout. De l'eau fera aussi parfaitement l'affaire.
C'était difficile de me concentrer sur une réponse mais aujourd'hui était certainement le jour où j'avais décidé de faire le plus d’efforts possibles sur moi-même. Je luttais donc pour me maintenir consciente, alerte, malgré tous les 'mais' qui trottaient dans ma tête. Je soupirais.

Fairy Tale...
Mon cœur balançait. D'un côté, je savais parfaitement ce que choisir un camp revenait à faire, mais d'un autre, je me sentais obligée de me lancer dans l'eau, quitte à prendre des risques. Quelque chose en moi brûlait ardemment et je ne savais si c'était un souhait de vengeance ou tout bonnement le désir de revoir mes parents.

La main de Flandre dans la mienne fut un agréable contact qui me distrait un instant seulement.

Un idéal ? En avais-je un ? Que voulais-je réellement ? Un monde de paix ? Non, ça n'existe pas. J'en veux un moi aussi mais ça n'existe pas. On ne pourrait préserver que ce monde-là, pas mal pourri au demeurant. Et pour le préserver, il faudrait lutter, risquer sa vie, même, et perdre des êtres chers tout comme Flandre en perdait.
Mais Fairy Tale...

N'avait-on pas envoyé les Jasdavid pour me tuer ? Après tout, si l'organisation était déjà contre moi, si ma tante Lullubell, par le biais de son 'travail', avait essayé de m'éliminer, n'en étais-je déjà pas ennemie ? On me l'avait dit : chez eux je ne servirais à rien. Une hybride incapable.
Je me sentais rejetée c'en était écœurant.

- C'est un monde de merde, tu n'en feras rien. Crachais-je dans un murmure avant de sursauter, surprise moi-même par l'intensité de mes propos. Je secouais la tête. Non... C'est moi qui ait dit ça ? Haha désolée. Pas... Fait exprès. Enfin, désolée ! J'en sais rien en fait. J'ai la tête- Confuse ! Soif, aussi. Faut que j'aille boire ensuite j'arrêterais de dire des idioties. Je poussais, nerveuse, la porte et me jetais dans la salle en même temps que Flandre dont je n'avais pas lâchée la main jusqu'à présent. Mes doigts délaissèrent alors sa main, me libérant d'un contact qui, me semblait-il, m'entrainait dans la mauvaise direction. Je regardais autour de nous. Il n'y avait qu'un élève de première année à part Flandre et moi. Autant dire que nous étions quasiment seules. Je cherchais le distributeur de boissons et arrêtait mon doigt sur un jus de tomate. Pensive, cependant, je n'allais pas chercher les pièces nécessaires dans ma poche voir même attendre que Flandre me le paye.
Quelque chose, un déclic peut-être, se fit dans ma tête.

D'un coup de genou, je frappais méchamment le pauvre distributeur qui n'avait rien demandé. La vitre, visée en son milieu, se brisa non sans m'entailler au passage. Je récupérais une cannette de jus de tomate, la mine sombre et le regard fou.

- Et c'est possible que je t'aide ? Je n'avais pas besoin de choisir une cause. Je n'avais pas besoin de croire en des idéaux. J'avais besoin d'une amie et j'avais besoin de lutter auprès de cette amie. Je sentais le sol trembler sous l'approche d'une guerre et j'avais absolument besoin d'y participer, qu'importe mon camp. Un instinct enfoui, un sentiment grisant bercé d'adrénaline s'injectait dans chaque muscle de mon corps. Un part de moi était Lycanthrope. Et une part de moi avait besoin de se battre.
J'ai passé ma vie à fuir, à me protéger. Ne m'étais-je pas dit qu'un prompte suicide valait mieux qu'une lente agonie à perdre les êtres chers ? Je crains la mort mais il va bien falloir que je lui botte les fesses. Je pense pas qu' 'ils' vont me laisser tranquille, de toute manière.

Je mentais. Éhontément. Il ne m'était rien arrivé depuis la tentative d'assassinat il y a deux ans. Je n'avais pas été persécutée, je n'avais pas été blessée depuis. Mais il fallait bien faire bouger les choses un petit peu.
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Flandre A. Scarlet
avatar
Nombre de messages : 204
Age : 20
Date d'inscription : 15/04/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Vampire inférieur
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Crazy¤Wor(l)ds || PV Flandre   Dim 16 Nov - 10:18

Parvenue au lieu dit, le réfectoire, Flandre lâchait la main de son amie. En sa marche paisible, elle eut tout loisir de ressasser des choses. Une bien noble ambition, pour un être si tourmenté. Mais cela restait de l'utopie. Un idéal que seule une poignée pouvait embrasser. Le vampire ne trouverait la paix avant cela. Hélas, sa lueur d'espérance pouvait ne pas être partagée. A ses yeux les braises de la guerre ne s'éteindraient jamais, la paix n'était qu'illusion et le bonheur une simple bouchée de gâteau, qu'on oubli après coup. Pourtant elle le voulait plus que tout, éradiquer le mal à sa source, pacifier le monde et le voir en fleurs; quitte à devoir le dominer pour cela. A bien y réfléchir, la paix se devait être fabriquer, la noirceur dévorée par la lumière. L'ironie voulait, qu'après un millénaire, son sang hérite encore de ce vieux rêve. Si elle l'avait pu, elle aurait laissé vivre Kobato, afin de réaliser la chose. Mais de la noirceur, très peu revenaient, Flandre était de ceux-là.

Elle avait sa jumelle pour la guider, la nourrir d'espoir et l'aimer. Le monde avait donc besoin d'un guide, aimant. Elle laisserait Flore l'être, tandis que dans l'ombre, elle maintiendrait l'ordre établit. Le problème c'est le choix, celui de faire confiance, celui de se laisser trahir ou même celui de faire les choses ou non. Flandre avait la conviction nécessaire d'engendrer des sacrifices, de commettre le pire pour le meilleur. A tous elle cachait nombre choses, car l'ignorance rimait encore avec insouciance. A force de rêverie, Boucle d'Or perdit le fil de la réalité. La voilà qui revenant à elle, gagnait sa compagne. La valise noire à l'étui blanc, à la main, elle déportait en silence ses beaux souliers de pourpre. Nulle boisson ou encas pour elle, Petit Vampire était déjà rassasié. Elle déplora du reste, l'air de ville fantôme qui planait dans les parages. Sans doute se faisait-elle des idées, en songeant à un complot pour l'évincer. Certes on la voulait morte, mais elle ne sentait rien.

« Qu'ils viennent périr s'ils le veulent tant. Je suis seulement las de voir l'impassivité commune. »

Flandre ne redoutait une agression dans l'heure, elle l'attendait presque. Et elle n'avait éludé le discours précédent, par simple égard absent, non. Elle n'avait d'envie, de la voir impliquée dans ces horreurs. Le jour où elle la sauva, déjà, Furu lui paru si frêle. Jimena, elle et Flore ne devait plus ivre pareille chose. La beauté des blés était prête à porter seule ce fardeau et affronter leurs ennemis. « Désires-tu autre chose ? Je t'invite alors fais-toi plaisir. Du reste, je compte entamer un autre récital, dans l'heure. » Flandre avait d'horrible qu'elle gardait tout pour elle, mais dispensait tout de même sagesse et vertu. Ainsi pensait-elle chasser les idées noires de sa camarade. D'ici peu, elle manderait audience au directeur; seul capable de lui apporter appui en ces lieux. Quoi que les sœurs infernales, ralliées depuis peu à sa cause, seraient sa force de frappe. En l'attente de quoi elle restait attentive à son environnement, pouvant effrayer leur voisin de salle. Bon nombre encore, redoutait le démon écarlate. Là où se posait son regard, l'on frémissait. Mais sa paranoïa lui intimait méfiance de quiconque, surtout lui à l'instant. Ainsi donc le fixait-elle, fugacement, avec mornitude; avant de revenir sur sa chère protégée.
Revenir en haut Aller en bas
 

Crazy¤Wor(l)ds || PV Flandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dwars Door Vlaanderen / A travers la Flandre 2017
» [Domaine Hyuuga] Jin'
» Scarlet
» Invictus : Flandres morne plaine ...
» reportage de paal en flandre cross vbm !!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Lycée Yokaï :: Réfectoire-