AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eiko Suzumi
avatar
Nombre de messages : 99
Age : 27
Localisation : Dehors !
Humeur : Enthousiaste !
Date d'inscription : 13/06/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Animorphe tigre
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Dim 12 Oct - 2:46

Bha moi je choisis la bouffe...
Et pis c'est tout !


Eiko...
Avait aujourd'hui, déjeuné en compagnie d'Alice, sa colocataire de chambre avec qui tout se passe bien mieux depuis l'histoire de miel pops volé. Il est très facile d'être amie avec notre brune, du moment qu'on a le sourire et de quoi manger, ça fais toujours un très bon effet ! Eiko avait elle même confectionné le plateau petit déjeuné d'Alice, alors : 2 croissants, 1 pain au chocolat, un bol de lait avec des céréales, 1 tartine de Nutella et 2 à la confiture et un graaaand verre de jus d'orange pour faire passer le tout.

C'était plus un plateau...
Mais une véritable cargaison ! Pour Eiko, il y avait là tout les éléments nécessaire au démarrage d'une bonne journée. Les autres étudiants étaient ébahis par la quantité de nourriture qu'on lui laissait prendre, d'ailleurs, il y avait des rumeurs comme quoi, Eiko serait un véritable gouffre financier dans l'aspect économique "nourriture" de l'école. Qui arrive à lui dire non ? Pas les cuisinières en tout cas qui se sont prisent d'affection pour notre boule de poil tigré.... Les félins, ça sait toujours attirer les faveurs !

Bref...
Inutile de vous dire qu'Alice était très surprise par la quantité astronomique de nourriture qu'elle devait ingérer en une fois, pour juste tenir jusque midi ! Non parce que avec un plateau pareil, on pouvait tenir deux jours ! Mais bon, là encore c'est l'instinct de notre héroïne qui travail et qui lui fait toujours prendre bien plus que le nécessaire, par peur de manquer. Eiko regardait sa nouvelle amie manger tout le sucre proposer sous forme de tartine, pâtisserie et liquide et bizarrement... Enfin non, c'est Alice qui est devenu bizarre au final. Un peu comme une pile beaucoup trop rechargé et en un éclair, Alice disparu prétextant un rendez vous administratif urgent qu'elle avait oubliée.

_ C'est le pouvoir du sucre ça... Ça décuple nos aptitudes intellectuels et physique.

Eiko croisait les bras.
Persuadée de sa théorie. Même si elle était bien loin d'imaginer qu'en réalité, elle avait rendu Alice plus qu'hyperactive. En tout cas, il restait sur le plateau le jus de fruit, un croissant et un pain au chocolat. Hors de question de gaspiller ça ! Alors, notre petite brune saisit le plateau et ce qu'il en restait, pour aller le grignoter tranquillement dans un coin de l'école. C'est dimanche, pas de quoi se presser pour les cours qu'il n'y avait pas de toute façon. D'ailleurs...

_ Bheu... Elle m'a dit avoir un rendez vous administratif... Mais... C'est fermé le dimanche !

Eiko gonflait les joues.
Tout en percutant que oui... Elle s'est fait avoir ! Pourquoi Alice l'aurait fuit si subitement alors ? Mystère... En tout cas, notre tigresse se retrouvait à nouveau seule, mais avec de quoi manger, donc, tout va bien ! A t-elle revu Alex depuis cette histoire de manoir des illusions ? Nop nop nop !! Elle l'évite encore et toujours, comme l'eau évite l'huile, même si l'animorphe loup faisait de gros efforts pour s'entretenir avec elle, mais... Eiko avait toujours THE excuse pour filer à l'anglaise et ainsi, l’apercevoir que 10 secondes aux maximum dans une journée.

_ Hep ! C'est la chouchoute de la cuisine on dirait bien !!

L'oreille d'Eiko se tendit vers l'interpellation.
Et la brune fit demi tour, plateau en main pour voir si c'est à elle qu'on s'adresse. Au bout du couloir, deux étudiants et une fille s'approchaient... On dirait qu'ils ne se sont pas du tout levé du bon pied. Notre héroïne ne bougeait pas, calme et se demandant ce qui allait se passer. Une fois le trio à sa hauteur, un des deux étudiants prit le verre de jus d'orange sans demander permission et le vida de moitié.


_ Ça m'énerve que tu ai toujours plus que nous ! T'es qu'une naine qui fais pitié, voilà pourquoi on te laisse en prendre plus...
_ A croire que les cuisinières pensent que tu vas encore grandir ! Avec tout ce que t'ingère, tu choppe pas un gramme, c'est dégoûtant !
_ Hey, j'ai une idée... Et si Eiko nous amenait de la nourriture en plus à chaque fin de repas.

Les yeux bruns d'Eiko grandissaient sous la surprise et la haine à son égard.

_ Ouais ! Bonne idée ! Sinon... Je me ferais une joie de couper à l'arrache cette chevelure et de tailler ta peau ici et là...

L'étudiante.
Passait sa main sur la frange d'Eiko avant de la descendre au niveau de sa joue, et sans détour... La tigresse mordit fermement. Une chance qu'elle n'avait pas ses crocs de tigre, sinon, elle aurait perforé sa main sans aucune peine.

_ AAAAAH !! CONNASSE !! SAUVAGE !!

Eiko se prit une baffe qui lui fit lâcher prise.

_ Je ne vous donnerais rien du tout ! Et tient ! Finis ce que t'a commencé abrutis !

La brune saisit le verre de jus d'orange.
Puis balança le contenu dans la tête de l'étudiant. Il n'y avait pas à dire... Depuis l'histoire du manoir, Eiko avait prit du poil de la bête et réagissait bien plus aux menaces qu'avant. La tigresse s'est enfin éveillée ! Eiko profitait de la surprise de la réaction de ses adversaires ( Dire qu'elle était réputée pour être une des filles les plus gentille de l'école, comprenez le mal aise... ), pour mettre ses petits pains restant en bouche et donner un coup de plateau sur la tête du second étudiant. Quand y'a de la misère pour un, y'en a pour deux ! Voir trois !

Le plateau se brisa.
Et la tête de l'étudiant se mit à saigner gravement, avec un regard fort haineux envers Eiko. C'était le moment de filer !! Ce qu'elle fit, mais avec des petits pains en bouche, la respiration n'était pas aussi bonne qu'à l'accoutumé. On entendait donc une véritable débandade dans les couloirs de l'école. La longue crinière brune d'Eiko se faufilait à droite et à gauche parmi les étudiants qui ne comprenaient rien à la situation, suivis du trio de rageux.

La poursuite touchait à sa fin...
Et pour cause, tout ce raffuts avait alerté les surveillants (dans leurs vies très occupé), et au bout du couloirs Eiko voyait le pire d'entre eux ! Pourquoi le pire ? Parce qu'il avait un caractère de chien et qu'à chaque fois qu'Eiko croisait son regard, la brune culpabilisait et se reprochait tout alors... Qu'elle avait absolument rien fait ! Sauf cette fois ci. Hors de question de s'approcher de lui !! Il est réputé pour être redoutable... Eiko freinait sa course et était à moins de dix mètres de lui ! Demi-tour !!

La brune tournait les talons.
Sauf qu'à l'autre bout du couloir, le trio étaient là, fou furieux ! Galère ! Eiko se sentit piégé et il restait une option... La brune, regardait la fenêtre et après tout, ils ne sont qu'au premier étage, c'est jouable... Pas discret, mais jouable ! Elle regardait à sa droite et constatait le visage fermé et froid du surveillant, un peu comme un juge impitoyable. Et à sa droite, au fur et à mesure de l'approche du trio, Eiko sentait la fin du monde approcher.

La solution est là...
Eiko retirait les deux petits pains de sa bouche et les déposait sur un meuble près de la fenêtre. C'est là que tous comprirent ce qu'elle allait faire et avant qu'on ne puisse la retenir, on entendit le fracas de la vitre se briser sous son passage. Oui, elle aurait pu l'ouvrir aussi, mais comme elle est trop petite, Eiko n'arrivait pas à fixer la vitre en hauteur.

Ses bras contre elle pour se protéger des éclats de verre.
Eiko se réceptionna mal, en boule, mais ce sont ses jambes qui ont prit un coup et elle avait gagné quelques petites entailles sur son visage, ça saignait un peu.

* Qu'est-ce que j'ai fais ?? Pour une stupide histoire de déjeuné... Non ! C'est de leurs faute et... *

Pas le temps de réfléchir.
Eiko d'un pas boiteux se cachait dans des buissons bien touffus. Voilà l'avantage de sa taille, elle peut se cacher n'importe où ! Recroqueviller sur elle même, elle entendit qu'on était à sa recherche... Son coeur battait fort, comme une évadée.

Pourvu qu'on oublie cette histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Aomine Fuwa
avatar
Nombre de messages : 30
Age : 67
Date d'inscription : 02/03/2014

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Mar 14 Oct - 9:23

Aomine pensait profiter de ce joli dimanche pour se reposer et flâner dans l'école... Seulement le destin en avait décidé autrement. Alors qu'il se promenait dans l'établissement, il avait décidé de s'accouder à la fenêtre d'une des salles vides et avait surpris en bas une scène peu commune: une étudiante venait de se faire accoster par un trio de choc qui commença à la menacer. L'ouïe développée d'Aomine lui permit de capter l'ensemble de l'échange entre les quatre protagonistes, avant que la situation ne dégénère et se tourne en course-poursuite dans l'école. Le loup-garou leva les yeux aux ciel avant de sortir dans le couloir afin d'intercepter les perturbateurs.

Il n'eut pas longtemps à attendre avant de voir arriver la poursuivie qui eut une mouvement ralenti lorsqu'elle l'aperçut. Sa réaction fut d'ailleurs très ... Étrange. Elle fila dans une des classes adjacentes et se défenestra sous le regard surpris d'Aomine. Cette gamine était cinglée... Bref, il en profita pour arrêter au vol les trois autres élèves. Il envoya le blessé à l'infirmerie et en choppa un par le col avant de le plaquer violemment contre le mur et de grogner d'une voix rauque:

AOMINE: Je te préviens coco, je t'entends encore une fois menacer de taillader quelqu'un et je te brise les os un par un avant de t'envoyer chez le dirlo dans une boîte.

Il les laissa partir avec leurs airs effrayés et se lança à la recherche de la demoiselle aux pulsions suicidaires. Son odorat lui permit de ne pas chercher trois heures (être à moitié loup a heureusement des avantages!) et il s'accroupit en face des buissons, apercevant la silhouette de la jeune femme entre les branches.

AOMINE: Sors d'ici il faut que je te cause.

Sa voix était peu avenante mais au fond il ne comptait pas lui faire de mal... Juste lui passer un savon et la punir pour la fenêtre qu'elle venait de réduire en morceaux.

AOMINE: Et n'essaye pas de détaler, je suis plus rapide que toi.
Revenir en haut Aller en bas
Eiko Suzumi
avatar
Nombre de messages : 99
Age : 27
Localisation : Dehors !
Humeur : Enthousiaste !
Date d'inscription : 13/06/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Animorphe tigre
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Lun 20 Oct - 2:46


Le cœur d'Eiko...
Battait à un point inimaginable à cause de son stress. Des élèves, qui avaient été alerté par le son de la vitre éclaté s'approchèrent de la scène et se demandaient bien qu'est-ce qu'il s'était passé. En boule, la tigresse de poche ne bougeait pas de son buisson, presque invisible aux yeux de tous... Presque car...

_ Vite v'la l'pion !! Il va croire que c'est nous !!


Eiko serrait sa mâchoire tandis que tous détalait.
Ce surveillant, c'est pire que Terminator ! Quand il commence à te poursuivre, il te retrouve et te lâchera pas ! Il serait capable de tout ! La jeune étudiante se recroquevillait un peu plus dans son buisson et elle tressaillit en voyant les jambes de ce dernier. Elle ne bougeait plus un seul muscle, sa respiration était au plus bas possible mais... Personne n'échappe à Terminator, car elle sentit le regard de ce dernier, braqué sur elle tel un sniper. C'est raté !

_ Sors d'ici il faut que je te cause.

Il s'était agenouillé.
Que faire ? Que faire ?? Feindre l'absence ?

* Je... Je peux faire genre je ne suis pas là ! Hmm... Non ça serait vraiment le prendre pour un idiot là et mon cas s'aggraverait ou alors...*


_ Et n'essaye pas de détaler, je suis plus rapide que toi.

A cette remarque, Eiko gonflait ses joues, sa fierté piqué.

_ Alors ça je demande à voir !

Surprise.
Elle mettait ses mains devant sa bouche, avant de se frapper le front avec sa main droite.

* Ah bha c'est sûre, là je suis grillée...*

Elle soupirait, résignée.
Avant de se faufiler parmi les branches à quatre pattes. Une fois en dehors du buisson, elle se redressait de toute sa taille, c'était immense ! C'était... La moitié du surveillant... A peine. Eiko levait la tête, et à cause du soleil qu'elle avait en plein dans ses yeux, sa pupille se rétractait afin de mieux distinguer ce dernier toujours aussi bronzé. La tigresse de poche déglutissait devant lui, même s'il n'avait encore rien dit d'hostile, pas même le ton qu'il avait employé mais ça... Eiko connaissait bien ce genre de technique du " Je t'endors pour mieux te faire saigner ", il ne l'aurait pas là dessus.

Elle mit sa main en visière.
Et regrettait bien rapidement lorsque son regard marron-orangé croisait celui de son impitoyable bourreau. Eiko mit naturellement une jambe en arrière, elle était à mi chemin entre " Je vais détaler, mais... Je suis pas encore trop certaine ". Ce jeune homme lui était opposé en tant de chose, outre l'histoire de la taille, lui, semblait froid et fermé, alors qu'Eiko est tellement plus lisible niveau expression de ses émotions et de ce qu'elle pense. Elle reprit à son attention, d'une voie à mi chemin entre le triste et le boudinage.

_ Alors... Comment ça va se passer ? Je vais devoir ramasser chaque morceau de verre brisé avec ma langue et vous cirer les baskets jusqu'à ce que mes mains saignent ?

Demandait-elle.
C'était sa réputation après tout, un garçon implacable. Qu'elle allait être sa sentence ? Eiko baissait les yeux, soupirant tristement... Finir ainsi à causes d'imbéciles, la vie est injuste pour les tigres décidément.

Et cette odeur de chien qui persiste !
Revenir en haut Aller en bas
Aomine Fuwa
avatar
Nombre de messages : 30
Age : 67
Date d'inscription : 02/03/2014

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Ven 24 Oct - 1:43

La demoiselle sortit de sa cachette docilement bien que méfiante et le regarda avant de lâcher:

??: Alors... Comment ça va se passer ? Je vais devoir ramasser chaque morceau de verre brisé avec ma langue et vous cirer les baskets jusqu'à ce que mes mains saignent ?

Aomine haussa les sourcils sous le coup de la surprise avant d'esquisser un sourire en coin. Il vit alors la mine dépitée de la jeune femme et lui répondit pour mettre fin à son angoisse concernant sa sanction.

AOMINE: Bien que l'idée soit tentante je n'ai pas le droit de faire ça. Par contre tu vas en effet me suivre jusqu'à la salle de classe, ramasser et nettoyer les dégâts que tu as causés et après on ira voir le concierge pour lui signaler qu'il doit changer une fenêtre.

Son attitude était plutôt neutre mais sa voix restait un peu sèche. Il était agacé d'être obligé de s'occuper d'une situation pareille alors qu'il avait prévu de se reposer. D'un geste de la tête il indiqua à la jeune femme de le suivre et rentra dans l'établissement avant de traverser les couloirs jusqu'à la pièce endommagée.

AOMINE: Quel est ton nom au fait?

Il lui fit signe d'entrer et s'assit sur le bureau près du tableau tandis que l'élève partait du côté de la fenêtre endommagée.

AOMINE: Prends la corbeille et mets les bouts de verre dedans sans te blesser. Pour les petits tu demanderas un balai au concierge quand on y sera.

Le surveillant croisa les jambes et s'accouda sur son genou avant de poser son menton sur son poing fermé. Il observa la jeune femme accomplir sa tâche, ne la lâchant pas un seul moment de ses yeux azur.
Revenir en haut Aller en bas
Eiko Suzumi
avatar
Nombre de messages : 99
Age : 27
Localisation : Dehors !
Humeur : Enthousiaste !
Date d'inscription : 13/06/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Animorphe tigre
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Mer 29 Oct - 3:24

Balayer, astiquer...
Faut que ça brille !


_ Bien que l'idée soit tentante je n'ai pas le droit de faire ça. Par contre tu vas en effet me suivre jusqu'à la salle de classe, ramasser et nettoyer les dégâts que tu as causés et après on ira voir le concierge pour lui signaler qu'il doit changer une fenêtre.

Reprit-il un peu sèchement.
Eiko soupirait * Hey non... Il ne me laissera pas partir comme ça, c'était trop beau *, pire encore, il fallait raconter ça au concierge et comment dire... Eiko fit la grimace, n'aillant pas franchement envie d'ébruiter cette histoire digne d'un film d'action. Elle emboitait le pas près de son bourreau, silencieuse et marchant en regardant le sol.

_ Quel est ton nom au fait?
_ Suzumi Eiko...

Répondit-elle en bougonnant, mâchouillant ses mots à moitié.
Ils entraient dans les lieux du crime et tout était intact, y'a donc pas de bonne fée pour venir réparer ses bêtises ? Ou une marraine ? Le bourreau prit place sur le trône et ordonnait.

_ Prends la corbeille et mets les bouts de verre dedans sans te blesser. Pour les petits tu demanderas un balai au concierge quand on y sera.

Avec sa mine boudeuse.
Eiko se mit à la tâche, en ronchonnant.

_ Y'a aucune justice... Jamais j'aurais sauté par la fenêtre si on m'avait pas menacé ! En attendant, c'est moi qui ramasse... Est-ce qu'on demande aux personnes violés de r'habiller leurs ravisseurs ? Y'a pas de justice dans ce monde...

Elle avait ramassé bien...
Deux morceaux de verres ! Qu'elle tenait du bout des doigts comme s'il s'agissait de grenade explosive. Après les avoirs délicatement éliminé, Eiko soupirait de cette tâche si difficilement mené.

_ Pfiouh... C'était dur... Ça mérite une pause !

...
Les tigres ne sont pas réputé pour être de grand travailleur. La brune, balançais le ramasse poussière par de là son épaule et tapotait sur les poches de sa veste rouge, pour en sortir un paquet de bn au chocolat. Sans demander son reste, elle l'ouvrit avec un grand sourire et commençait à manger, sauf... Qu'elle perdit bien rapidement son sourire, lorsqu'elle posa son regard horrifié sur les biscuits.

_ NAAAAAAAAAAAAAAON ILS SONT TOUS DÉTRUIT !!! MA VIE N'A AUCUN SENS !!! AAH !!


Elle tombait à genoux, dans une pose dramatique.
Parmi les éclats de verre. S'écorchant ici et là pour ajouter à sa peine. Bha, c'est pas en retirant que 2 morceaux que la zone allait-être nettoyé, mais qu'importe. ELLE A PLUS A MANGER ! Ses biscuits se sont écrasés pendant sa périlleuse cascade.

Ouais, à ce rythme on y est encore demain... Ou après demain.
Revenir en haut Aller en bas
Aomine Fuwa
avatar
Nombre de messages : 30
Age : 67
Date d'inscription : 02/03/2014

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Mar 4 Nov - 2:49

    Comme il s'y attendait, la jeune demoiselle se mit à la tâche à reculons. Après tout qui aimait faire le ménage et ramasser ses bêtises?

    EIKO: Y'a aucune justice... Jamais j'aurais sauté par la fenêtre si on m'avait pas menacé ! En attendant, c'est moi qui ramasse... Est-ce qu'on demande aux personnes violés de r'habiller leurs ravisseurs ? Y'a pas de justice dans ce monde...

    Aomine fronça les sourcils avant de répliquer d'une voix sèche:

    AOMINE: A ce que je sache je ne t'ai ni menacée ni frappée, donc tu n'avais aucune raison de me fuir et par la même de passer par la fenêtre. Si tu m'as fui c'est que tu avais peur d'une quelconque sanction, et donc que tu te savais coupable de quelque chose. Donc maintenant tu finis de ramasser ça et tu la boucles.

    Elle se remit au travail avec une motivation folle, avant de s'arrêter avec un profond soupir. Elle balança la balayette par terre et sortit un paquet de gâteaux de sa poche. La veine frontale du surveillant commença à se dessiner gracieusement sur son front alors que sa jauge de patience descendait en flèche.

    EIKO: NAAAAAAAAAAAAAAON ILS SONT TOUS DÉTRUIT !!! MA VIE N'A AUCUN SENS !!! AAH !!

    Aomine leva les yeux au ciel avant de se frotter nerveusement l'arrête du nez, hésitant entre passer une nouvelle fois la jeune femme par la fenêtre, l'assommer pour se barrer en douce, ou l'enfermer là et revenir le lendemain histoire qu'elle fasse son boulot et qu'il ait la paix.

    AOMINE: Bon, si tu veux pas que je te fasse ramasser le verre brisé avec la langue je te conseille de te remettre au boulot, j'ai pas que ça à foutre.

    Il se leva, attrapa la jeune femme par le col et la remit debout d'un geste, lui adressant un regard glacial et désignant le sol de sa main libre. Quand elle daigna reprendre la tâche qu'il lui avait confiée et qu'elle lui tourna le dos, il lui frappa l'arrière de la tête avant de reprendre sa place initiale.

    AOMINE: Si la pièce est nickel d'ici une demi-heure je t'offre deux paquets de gâteaux pour compenser celui que t'as massacré.

    A défaut de faire de l'autorité efficace, autant tenter le chantage. Vu la personnalité de la demoiselle, ça avait beaucoup plus de chances de marcher.
Revenir en haut Aller en bas
Eiko Suzumi
avatar
Nombre de messages : 99
Age : 27
Localisation : Dehors !
Humeur : Enthousiaste !
Date d'inscription : 13/06/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Animorphe tigre
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Dim 9 Nov - 1:43

Bon j'ai beaucoup de respect pour toi mais...
Ne fais plus ça, je suis pas si inoffensive.


Dans son instant dramatique, la voie d'Aomine retentit comme un coup de tonnerre.

_ Bon, si tu veux pas que je te fasse ramasser le verre brisé avec la langue je te conseille de te remettre au boulot, j'ai pas que ça à foutre.

Elle n'eut pas le temps de dire quoique ce soit.
Qu'elle se fit attraper par le col avec la douceur d'un rottweiler enragé, et notre petite brune était à nouveau sur ses deux pieds. Aomine la soulevait avec beaucoup de facilité, dans d'autre circonstance, ça n'aurait pas été aussi simple du tout ! Eiko était surprise par cette brutalité naturel chez lui, c'était la première fois qu'elle était confronté à quelqu'un de vraiment dur et implacable et à cause de son inexpérience avec ce type de personne, son coté animal, face à cette tendresse aussi évidente qu'un cactus, s'éveilla l'espace d'un bref instant par pur instinct de protection à cause de la peur. Les yeux marrons d'Eiko était devenu orangé et fixe quelques secondes, elle échangeait un bref regard avec Aomine et de sa gorge s'était échappé un léger râle qui signifiait " Vas y mollo, tu commences à m'emmerder à être si chiant, j'suis pas méchante moi ". Après tout, elle était à l'école pour apprendre à se maîtriser, mais face à l'inconnu et des réactions plus violente qu'à la normal, Eiko avait un peu de mal à faire taire la féline sauvage qu'il y avait en elle... Qui ne demandait que du respect, de la patience, de la compréhension, bref... Une forme d'apprivoisement. SAUF... Que notre héroïne était loin d'imaginer que son bourreau était lui aussi un animal sauvage. Pourtant, il est évident qu'ils n'ont pas du tout eu le même chemin, la même éducation.... Ah, l'animorphie, ce n'est jamais évident.

Eiko secouait vivement la tête pour reprendre ses esprits et le contrôle.
Face à cette méchanceté ? Que faire ? Bien sur, elle pourrait lui arracher le bras ou lui sauter à la gorge... Cependant, il ne se laisserait pas faire et Eiko n'est pas comme ça, ce n'est pas une solution. Aomine l'avait lâché et lui avait même offert une tape sur sa tête, Eiko grimaçait... Y'en a qui on vraiment de la chance que cette fille soit élevée comme un chaton, parce que si elle avait le même tempérament qu'Aomine, ça ferait longtemps que ça aurait finit en bain de sang. Le père d'Eiko, qui était animorphe tigre était de ce genre, très impulsif et bagarreur comme le veut sa réputation dans le calendrier chinois, celui-ci se battait pour un oui et un non, ce n'est que depuis sa rencontre avec la mère d'Eiko que celui-ci semblait avoir trouvé une forme d'apaisement, mais son passé le rattrapa... Cependant, le tigre a un tas d'autres qualités et Eiko essai de les vendre à qui veut bien l'entendre.

Eiko se frottait l'arrière de la tête et gonflait les joues.
Tandis qu'Aomine avait reprit sa place initial en ajoutant quelque chose d'enfin intéressant.

_Si la pièce est nickel d'ici une demi-heure je t'offre deux paquets de gâteaux pour compenser celui que t'as massacré.

Si elle aurait pu.
Eiko aurait ses oreilles tigrés droite et ronronner de motivation, là, il avait trouvé une corde sensible. Malgré toute sa froideur apparente, Eiko kui offrit un grand sourire et un regard chaleureux.

_ D'accord ! Tu vas voir Aominou, la tempête Eiko au travail !

Dans son élan...
Elle lui avait trouvé un surnom "mignon". Parce qu'en fait, outre l'odeur canine qui émane de ce garçon, bha, malgré son caractère de chien... Il avait quand même trouvé quelque chose qui pourrait motiver Eiko, il avait prit le temps de réfléchir à ça et ça... Ca veut dire que dans le fond, c'est pas un si grand méchant que ça ! Si ? En tout cas, la petite brune s'était remise au travail, ramassant la globalité des morceaux de verre cette fois.

_ Aomine-san, je voulais quand même m'excusé de m'être enfuit en vous voyant... C'est parce que... Bha... Vous devez être au courant de votre réputation quand même et... Et le groupe là il me prenait la tête, alors sur le moment, au lieu de réfléchir posément, bha j'ai paniquée et j'ai sautée.

Elle s'était remise à le vouvoyer.
Expliquant un peu plus en détail ce qu'il s'était passé dans sa petite tête, tout en mettant les morceaux de verre à la poubelle.

_ Je sais ce que ça fais quand quelqu'un vous voit et se met à vous éviter ou à vous fuir sans raison... C'est pas très sympa, c'est vexant. Je le ferais plus... Enfin, j'essayerais.

Elle posait le balais.
Et sentit des picotements à ses genoux, elle baissait la tête et constatait les écorchures qu'elle avait mit de coté. Eiko soupirait et mettait sa main et s'assit sur une chaise de la classe pour stopper le saignement avec un mouchoir qu'elle sortie de sa poche. Elle grognait un peu, ça pique, c'est chiant et vous savez comme elle est très mauvaise patiente.
Revenir en haut Aller en bas
Aomine Fuwa
avatar
Nombre de messages : 30
Age : 67
Date d'inscription : 02/03/2014

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Mar 11 Nov - 13:27

    Lorsqu'il l'avait attrapée, Aomine avait remarqué que le regard de la jeune femme avait changé. Il se demandait depuis quelle créature étrange pouvait se cacher derrière cette petit chose. Enfin peu importe, elle avait finalement décidé de se mettre au boulot après que le surveillant lui ait fait son offre. Il décida de ne pas réagir quand elle l'appela par un petit nom étrange, mais son sourcil droit se leva inconsciemment, révélateur de la surprise qu'avait entraîné ce sobriquet.

    EIKO: Aomine-san, je voulais quand même m'excusé de m'être enfuit en vous voyant... C'est parce que... Bha... Vous devez être au courant de votre réputation quand même et... Et le groupe là il me prenait la tête, alors sur le moment, au lieu de réfléchir posément, bha j'ai paniquée et j'ai sautée.
    [...]
    Je sais ce que ça fais quand quelqu'un vous voit et se met à vous éviter ou à vous fuir sans raison... C'est pas très sympa, c'est vexant. Je le ferais plus... Enfin, j'essayerais.

    Aomine l'écouta et resta silencieux un instant, la regardant mettre le verre brisé dans la poubelle. Elle semblait s'être calmée et il soupira avant de lui répondre:

    AOMINE: Mon rôle dans ce lycée est de faire respecter l'ordre, c'est normal que je fasse peur. Seulement, si tu n'as rien fait tu n'as rien à craindre, au contraire. Je suis là pour punir les méchants, par les innocents.

    Il était vrai que ses méthodes étaient plutôt ... Drastiques. Du coup, le jeune homme avait bien vite acquis une réputation de grand méchant loup (oh wait...). Mais comme il venait de le dire à la jeune femme, il ne frappait jamais gratuitement et ne s'en prenait qu'aux élèves indisciplinés et dangereux.

    Elle alla alors s'asseoir sur une chaise avant d'éponger ses genoux ensanglantés avec un mouchoir. Le loup-garou secoua la tête de droite à gauche avec une mine désespérée avant de se lever et de tendre sa main vers elle!

    AOMINE: Tu ne pouvais pas faire attention un peu... Allez viens, on va à l'infirmerie arranger ça. Je te porte où tu penses que tu t'en sortiras jusque là-bas?

    Un léger sourire flottait sur le visage du surveillant. UN SOURIRE! Il allait neiger très prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Eiko Suzumi
avatar
Nombre de messages : 99
Age : 27
Localisation : Dehors !
Humeur : Enthousiaste !
Date d'inscription : 13/06/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Animorphe tigre
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Dim 16 Nov - 2:39


Le bourreau reprit.

_ Mon rôle dans ce lycée est de faire respecter l'ordre, c'est normal que je fasse peur. Seulement, si tu n'as rien fait tu n'as rien à craindre, au contraire. Je suis là pour punir les méchants, par les innocents.
_ Bha t'es comme un genre de vaccin, c'est très utile un vaccin, c'est bien, mais pourtant, tout le monde en a peur.

Rétorquait Eiko, assez contente de sa comparaison.
Aomine rejoins l'étudiante et se permit de l'aider dans ses soins. Etait-il doux ? Absolument pas, voyons, on parle d'Aomine... Eiko préférait mordre sur ses lèvres plutôt que de l'engueuler ou de lui sauter à la gorge. Puis, le surveillant se redressa et tendit sa main à Eiko, avec un... Faible sourire ?! C'est qu'il a l'air drôlement plus sympathique comme ça, et ça lui va très bien ! Eiko appréciait son sourire, qui l'attendrie et se jura intérieurement de le faire sourire plus souvent.

_ Tu ne pouvais pas faire attention un peu... Allez viens, on va à l'infirmerie arranger ça. Je te porte où tu penses que tu t'en sortiras jusque là-bas?
_ NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !

Nouveau crie dramatique.
Eiko avait ses mains sur ses joues, avec un regard perdu entre panique et angoisse. Par pur réflexe animal, elle voulu s'enfuir loin de cette idée déplaisante, mais elle se ramassa par terre en faisant son quart de tour sur la chaise.

_ Humpf !

Elle se racla la gorge, puis se ressaisit.
Elle venait tout juste de lui faire la promesse de ne plus s'enfuir comme ça, sans qu'il sache pourquoi... Bha ça commence mal. La brune se releva et fit comme si de rien n'était, debout, face à lui.

_ Je n'aime pas l'infirmerie, ni les infirmières, ni les médecins, ni quoique ce soit en rapport avec les médicaments.

Expliquait-elle.
Et pour cause, dans son enfance, Eiko fut amené peu de fois dans des centres de soin ou hôpitaux, voir même, allez simplement chez le médecin. La mère d'Eiko, craignait le regard scientifique que pourrait avoir les professionnels à l'égard de sa fille, mi tigresse, mi humaine... D'ailleurs, dans le cas d'Eiko, il faut allez voir le Dr monsieur tout le monde ou un vétérinaire exotique ? De ce fait, la brune n'a quasiment jamais été confronté au monde médical, de ce fait, elle en a peur, elle n'a pas confiance dans les médicaments, car c'est purement humain, or, les humains ils sont le mal incarné pour les tigres... Bref, je devellope encore ? Retenons, qu'elle a pas l'habitude de se faire ausculter, ni observer, ni rien du tout. La brune laissait entendre un grossier rire, qui sonnait un peu faux mais qui voulait paraitre confiant.

_ Les tigres n'ont pas besoin de soin, ils guérissent tout seul tu vois ? A ton avis, pourquoi on a un baume à notre nom ? Hum ? Ahahaha !

Ah...
Ah....
Ah merde ! Sous la panique, et cherchant à se justifier, Eiko, venait de se vendre en beauté concernant sa race. Elle mit ses mains devant sa bouche, se traitant d'idiote intérieurement.

Quand un mec sourie, les filles perdent la boule.
Revenir en haut Aller en bas
Aomine Fuwa
avatar
Nombre de messages : 30
Age : 67
Date d'inscription : 02/03/2014

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Sam 22 Nov - 12:29

    EIKO: NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !

    Sous le cri de la jeune fille Aomine grimaça, un oeil à demi clos, avant de soupirer. Elle lui expliqua alors la raison de sa panique, et lui sortit une excuse plutôt bidon concernant sa guérison. Enfin, soit, si elle ne souhaitait pas aller à l'infirmerie, il ne comptait pas la forcer. D'ailleurs le surveillant nota la mention du tigre: alors comme ça cette petite boule de nerf était une animorphe? Ça leur faisait un point commun tiens.

    Il se dirigea vers la poubelle, prêt à la saisir pour aller dehors, lorsqu'une violente douleur lui traversa les tempes. Il serra les dents avec un soupir agacé posant ses doigts de chaque côté de son visage. Cette douleur n'était pas anodine, et il ne la connaissait que trop bien. Aomine jeta un bref coup d'oeil dehors et remarqua alors que la luminosité du ciel commençait à baisser. Une nuit fort agréable s'annonçait. Il attendit quelques secondes que la douleur s'atténue, accroupit à côté de la poubelle, avant de se relever et de tourner ses yeux bleutés vers la petite demoiselle.

    AOMINE: Bon très bien, je t'autorise à faire abstraction de l'infirmerie mais soigne toi correctement alors! Je surveillerai moi-même. Je vais descendre ça dehors, tu peux disposer.

    Il ramassa la corbeille et s'appuya un instant sur l'encadrement de la porte, légèrement engourdi par la douleur qui le tiraillait toujours. Le loup-garou devait quitter le lycée et s'en éloigner rapidement avant de se transformer. Si sa métamorphose se produisait dans l'enceinte de l'école, les dégâts qu'ils pourraient faire seraient conséquents... Voire très graves.
Revenir en haut Aller en bas
Eiko Suzumi
avatar
Nombre de messages : 99
Age : 27
Localisation : Dehors !
Humeur : Enthousiaste !
Date d'inscription : 13/06/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Animorphe tigre
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Dim 23 Nov - 5:49

Eiko...
Etait sur le qui vive, elle lui à tout de même maladroitement dévoilé son espèce. Alors ? Qu'en est-il du jugement divin ? La foudre ? La mort subite va t-elle s'abattre sur elle ? Yeux clos, elle attendait son châtiment, mais... Rien du tout. Elle entendit les bruits de pas d'Aomine, il semblait partir, mais pas partir d'une manière pressé du genre " Oh nan, oh mon Dieu elle va me sauter à la gorge", au contraire... Le pas du surveillant était serein.

Eiko ouvrit les yeux.
Elle voyait Aomine prendre la poubelle et soudain... Il se stoppait, et Eiko compris qu'il souffrait de quelque chose. Il semblait même souffrir plus qu'elle, alors, elle regardait le surveillant dans sa globalité, et elle ne voyait pas de morceau de verre sur lui, alors où ? Il portait une main à son front et la tigresse de poche comprit. Il avait mal à la tête.

Elle n'avait pas d'aspirine sur elle.
Cependant, au vu de la grimace de ce dernier, est-ce que ça aurait été suffisant ? Eiko s'inquiétait pour lui et s'approchait doucement tandis qu'il était accroupis près de la poubelle. Eiko avalait sa salive, incertaine sur le " que faire ?", il n'y a rien de pire que de rester impuissant quand quelqu'un souffre. C'est alors que le surveillant, comme un vrai homme semblait prendre sur lui pour se relever et faire comme si de rien n'était pour donner ses directives.

_ Bon très bien, je t'autorise à faire abstraction de l'infirmerie mais soigne toi correctement alors! Je surveillerai moi-même. Je vais descendre ça dehors, tu peux disposer.  
_ Oui et si on trouve ton cadavre demain matin, ici même... Je serais la première suspecte !

Déclarait-elle spontanément.
Elle croisait les bras, prise dans une forme de film. Elle expliquait sa théorie épique à ce dernier.

_ Des traces de sang, des éclats de verre, un sac poubelle qui pourrait contenir ton cadavre... Bon, en te pliant comme un meuble IKEA, ça passe mais... C'est moi qu'on accuserait ! Et là encore, j'aurais droit à la rengaine de " On peut pas faire confiance aux tigres" gniagniagnia... Non monsieur, non monsieur... Vous ne m'aurez pas là dessus.

Elle passait une main dans ses longs cheveux chatain, en s'approchant de lui, face à lui même.

_ C'est moi qui donne les ordres maintenant, j'ai bien vu que t'avais mal et c'est toi qui aurait besoin d'aller voir l'infirmière.

Elle avait ses yeux marrons dans les siens.
Tête levée, elle dépassait à peine la moitié de sa taille mais qu'importe, elle devait être aussi butée que lui. Elle posait ses mains sur ses propres hanches.

_ Allez, en plus, j'ai entendu dire que l'infirmière était plutôt sexy dans son genre... Ca devrait te motiver, non ?

WHAT ?
C'est la fille qui ne veut pas aller à l'infirmerie qui en force un à le faire ? Fais ce que je te dis, ne fait pas ce que je fais ! Le regard d'Eiko s'adoucit un peu, après avoir fait preuve de fermeté... Aomine aurait-il un peu déteint sur elle ? Pas vraiment, Eiko a du caractère, mais juste quand il le faut, sinon, elle reste une peluche. La brune s'emparait du sac poubelle.

_ Comme si j'étais du genre à regarder quelqu'un avoir mal et passer mon chemin... C'est mal me connaitre.

Elle hissait la poubelle sur ses épaules.
Ce qui eut pour effet de tasser un peu la demoiselle. Elle était bien décidée à ne pas le laisser tout seul.

Et il lui avait promis des biscuits !
Revenir en haut Aller en bas
Aomine Fuwa
avatar
Nombre de messages : 30
Age : 67
Date d'inscription : 02/03/2014

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Dim 23 Nov - 11:27

    Et dire qu'il pensait avoir la paix... Aomine grinça des dents en entendant la petite voix féminine derrière lui. Eiko lui déblatéra alors une explication détaillée sur un éventuel meurtre dont elle serait suspectée s'il venait à disparaître et lui demanda ensuite expressément d'aller faire un tour à l'infirmerie. Non mais... Pardon?! C'était quoi cette situation aux rôles inversés? Le surveillant échappa un râle rauque, agacé non pas par l'attention de la demoiselle à ses côtés - car il savait qu'elle partait d'un bon sentiment - mais par la douleur qui lui tiraillait la tête et lui indiquait qu'il fallait qu'il se débarrasse rapidement de cette petite glue avant de la réduire en charpie.

    AOMINE: Eiko, tu es très gentille mais la mal que j'ai ne peut pas être soigné par un simple doliprane...

    Il la regarda prendre le sac poubelle et le mettre sur ses épaules avant de continuer à le suivre dehors. Le surveillant la laissa faire en silence, mais c'est toujours les dents serrées qu'il fixait le ciel d'un air inquiet. Une fois qu'ils eurent gagner l'extérieur, il se tourna vers elle et lui ébouriffa gentiment les cheveux.

    AOMINE: Ecoute je vais aller me promener, ça me remettra d'aplomb. Toi regagne ton dortoir, c'est bientôt l'heure du repas. Promis je te donnerai ton paquet de biscuit demain. Une promesse est une promesse.

    Le surveillant grimaça et prit une grande inspiration avant de surprendre la silhouette, pour l'instant à peine visible, de la lune. Une frisson lui parcourut le dos, et il resta immobile quelques secondes, comme happé par cette image. Ses pupilles s'étaient rétrécies, et son iris avait viré au doré. Le surveillant reprit alors ses esprits et secoua vivement la tête.

    AOMINE: Bon je te laisse ! Et surtout, s'il te plaît, ne me suit pas !

    Il démarra rapidement, courant en direction de la forêt, désireux de s'éloigner au plus vite de l'école. Il espéra vivement que la petite blondinette était du genre obéissante... Mais quelque chose en lui lui soufflait qu'il se mettait le doigt dans l’œil jusqu'au coude.
Revenir en haut Aller en bas
Eiko Suzumi
avatar
Nombre de messages : 99
Age : 27
Localisation : Dehors !
Humeur : Enthousiaste !
Date d'inscription : 13/06/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Animorphe tigre
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Lun 24 Nov - 12:04

Surtout, ne me suit pas... Hmm...
Il faut surveiller le surveillant !


Il était partie.
Et lorsqu'elle n'entendit plus le bruit de ses pas, un large sourire s'esquissait sur le regard d'Eiko.

_ Techniquement, je ne vais pas le suivre, je vais... Emprunter le même chemin que lui.

Se dit-elle pour elle même.
Convaincue de sa logique. Pour elle, les dires d'Aomine sonnait en " Ecoute Eiko, j'ai beaucoup trop de fierté pour me reposer sur une simple petite étudiante que tu es, je préfère mourir dans un coin de forêt plutôt que ton âme pur soit souillé par la vue de ma mort et de mon agonie... Seul, dans ma solitude et sans Doliprane, parce que je suis un vrai bonhomme qui va mourir dans la dignité ! Alors, surtout... NE ME LAISSE PAS TOUT SEUL !! ".

Ouais...
Elle avait strictement rien compris, mais ça... On peut pas lui dire. A ses yeux, Aomine lui avait parus si seul, dans sa solitude éternelle et en plus, il avait refusé de voir l'infirmière ! C'est qu'il y a un problème, parce que en temps normal, tout les garçons de l'école se rue pour elle ! C'est limite s'ils ne se battent pas entre eux pour avoir une chance d'avoir un lit là bas. Cependant, un truc clochait, parce que... D'autres, des filles ont plutôt dit que c'était un infirmier mignon... Ils sont deux alors ? Un homme et une femme ? A mi-temps ? Eiko devrait aussi mener son enquête là dessus.

Pour l'heure ! C'est filature !
Elle avait parfaitement mémorisé l'odeur du surveillant, c'est une odeur "cousine" à celle d'Alex, mais en plus... Balèze on dirait. Un peu comme un plat de curry beaucoup trop épicé. Eiko s'était prise dans son jeu de ninja, et grâce à ses sens devellopé, elle pistait le cher surveillant mélodramatique. Eiko quittait le bâtiment scolaire et elle avait même prit le soin de déposer le sac poubelle à l'angle du mur.

_ Se changer... Ou pas ? Hmm... Nop nop nop !

Elle voulait lui montrer.
Que la petite étudiante en avait dans le bide ! Contre vents et marrées, elle montrera à Aomine qu'on peut compter sur elle, qu'elle peut-être un pilier ! Ou un couteau suisse bien utile... La nuit en tout cas s'approchait, mais ça ne dérangeait en rien l'étudiante qui continuais sa petite traque. Il n'est pas question de chasse, c'est juste... S'assurer que le surveillant de fasse pas de trop grosse connerie.

_ Si ça se trouve... Je vais le trouver entrain de cueillir des fleurs et là, il m'avouera que c'est sa grande passion, la composition florale, mais que si les autres étudiants le savaient, sa ruinerait sa réputation et sa virilité en prendrait un coup. C'est possible.

Qu'elle imagination !
Faut en rire, ou en pleurer aller savoir...

_ HAN, et peut-être du coup, il sera obligé de me tuer parce que... J'en sais trop !

Elle se stoppait.
Parce que là, ça devenait... Un peu trop grave. Elle stoppait son film.

Il doit plus être très loin.
Revenir en haut Aller en bas
Aomine Fuwa
avatar
Nombre de messages : 30
Age : 67
Date d'inscription : 02/03/2014

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Mar 25 Nov - 11:10

    Aomine marchait en titubant mais sans s'arrêter, une main crispée sur son front. Il sentait la chaleur l'envahir, l'embraser de l'intérieur, il se sentait à la fois souffrant et à la fois vivant comme jamais. Le surveillant traçait à travers la forêt, son souffle rauque rompant le silence qui régnait autour de lui. Des perles de sueur coulaient lentement le long de son visage et de son dos, et des frissons commençaient à le traverser. Il marcha pendant une bonne heure avant de tomber à genoux sur le sol terreux, tétanisé par la douleur de la transformation qu'il subissait. Lentement son corps prenait une forme de loup, faisant craquer ses os, ses muscles, ses tendons...

    En cinq minutes le jeune homme avait laissé place à un énorme loup au pelage couleur nuit et aux yeux dorés. L'animal fixa le ciel qui s'assombrissait à vue d’œil et grogna, émettant ainsi un râle rauque provenant du fin fond de sa gorge. Il restait immobile, les babines légèrement retroussées laissant apparaître ses immenses canines blanches. Aomine était devenu une bête sauvage à part entière, prête à bondir sur un éventuelle proie.

    L'immense loup noir reprit alors sa marche, lentement, laissant d'énormes traces dans la terre sableuses qu'il foulait. L'endroit était calme et vide, mais ses oreilles s'agitaient à la recherche de la moindre interférence dans ce silence nocturne. Il gronda en direction d'un corbeau qui venait de se poser sur un arbre propre en échappant un coassement sonore, mais il n'y prêta pas attention longtemps. Aomine ne comptait pas perdre son temps à chasser vainement un corbeau. Seulement un autre bruit fit basculer ses oreilles vers l'arrière et il se figea. Une odeur lui parvint avec la légère brise du soir. Familière. Féminine. Délicieuse. Le loup tourna sur lui même en dévoilant ses dents. Quelqu'un se trouvait non loin et se rapprochait de lui. Peut-être un joli morceau de viande fraîche...

    Qui a peur du grand méchant loup, méchant loup?...
Revenir en haut Aller en bas
Eiko Suzumi
avatar
Nombre de messages : 99
Age : 27
Localisation : Dehors !
Humeur : Enthousiaste !
Date d'inscription : 13/06/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Animorphe tigre
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Lun 1 Déc - 6:26

C'est pas nous, c'est pas nous ~

L'atmosphère avait changé...
Ça devenait de plus en plus glauque et Eiko le ressentait, car en plus de la nuit tombé, il n'y avait plus aucun gazouillement d'oiseau, ni rien du tout. Juste, la brume qui se levait et les sens de la féline qui s'éveillaient. Elle marmonnait pour elle même, des choses pour se donner du courage, des petites chansons... Bref, Eiko disait tout un tas de chose qui n'avait pas forcément beaucoup de sens, mais qu'importe ! Là, dans la nature, quelqu'un avait besoin de son aide !

Soudain...
Le son d'une branche cassé brisait le silence, et d'instinct, Eiko bondit sur le premier arbre venu. Sous forme humaine, elle galérait un peu plus à escalader, mais qu'importe, elle s'était entrainé et n'oublions pas qu'Eiko est une sportive. Une fois à un peu plus de 2 mètres du sol, elle avait une bien meilleure vue sur l'ensemble de la forêt.

_ J'aurais du y penser avant...


Commentait-elle.
Se pensant seule, elle libérait sa queue, ses oreilles tigrés et son regard devint orangé, typiquement félin. Elle scrutait l'horizon boisé et c'est alors qu'elle sentie l'odeur d'Aomine, d'une manière bien plus épicé qu'à l'habitude. Il était vraiment pas loin ! Eiko cherchait, tournait sa tête, un peu perdu dans sa recherche et toujours assise sur la branche d'arbre.

_ AOMINE-SAAAAAN !!! Je suis là !!!


Criait-elle à son attention.
Au moins, là il se sent pas seul... Pour Eiko, c'était une brillante idée, mais peut-être que finalement... C'était pas si bien que ça. Elle balançait ses jambes dans le vide, attentive à une quelconque réponse de sa part.

Pourvu que ça ne soit pas trop tard !
Revenir en haut Aller en bas
Aomine Fuwa
avatar
Nombre de messages : 30
Age : 67
Date d'inscription : 02/03/2014

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Ven 5 Déc - 6:59

    EIKO: AOMINE-SAAAAAN !!! Je suis là !!!

    Le pelage obscur de l'énorme loup se hérissa lorsque cette petite voix féminine perça le silence. Un râle rauque résonna dans sa gorge et il se mit à avancer lentement dans la direction du bruit. Il n'eut pas à faire un grand trajet pour tomber sur la gamine qui l'appelait de vive voix: elle était perchée sur un arbre et regardait les alentours.

    Le loup grogna, ses dents blanches contrastant avec sa fourrure sombre et il fixa la gamine de ses yeux dorés. Sa voix l'irritait. Sa présence l'irritait. Il n'avait qu'une envie, l'attraper et planter ses crocs dans son cou pour la faire taire... Mais elle était hors de portée pour le moment et même en bondissant il ne réussirait pas à l'atteindre. Aomine coucha les oreilles, les babines retroussées, et recula de quelques pas sans la lâcher des yeux. Il cherchait un moyen de faire tomber cette gamine de son perchoir.

    L'appel du sang résonna dans ses tempes et il secoua vivement la tête. Il sentait le goût amer et métallique du sang dans sa bouche, son corps frissonnant à l'idée de rendre cette sensation réelle. Il n'était plus qu'un pantin de la lune ronde et lumineuse qui se moquait de lui. Le surveillant n'existait plus... Il restait juste une bête sauvage presque à bondir sur sa proie.
Revenir en haut Aller en bas
Eiko Suzumi
avatar
Nombre de messages : 99
Age : 27
Localisation : Dehors !
Humeur : Enthousiaste !
Date d'inscription : 13/06/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Animorphe tigre
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Sam 6 Déc - 11:35

Hear me roar !
Sauvage contre sauvage.


Les embrouilles commence...
Ça aurait du être une mission de sauvetage toute simple, en forêt ! Cependant, lorsque Eiko regardait le farouche loup hostile en bas de l'arbre, elle comprit sa connerie et déglutie.

_ T'es... Pas de la famille d'Alex toi...

Articulait-elle difficilement.
Elle voyait que le loup cherchait à comment l'atteindre, il hurlait, il avait les babines retroussé et il voulait faire de l'étudiante son dîner. Lorsqu'il était très proche du tronc, qu'elle l'entendait grogner au plus profond de son âme, elle mit ses mains sur ses oreilles comme pour se protéger de ce crie intimidant, mais... Ce grognement agressif effrayait la partie humaine d'Eiko, cependant, sa partie tigresse s'éveillait à la provocation. C'est alors que l'étudiante qui s'était recroquevillé contre l'arbre, changeait dans une posture plus confiante, son regard devenu félin et la pupille fixe, droite foudroyant le loup noir avant de pousser un rugissement, digne d'un " TA GUEULE ".

Eiko se transformait à son tour.
Ses vêtements se déchiraient, et c'est une tigresse qui était perchée désormais, le poil hirsute... A l'appel du loup, la tigresse répondit, tout aussi de mauvais poil visiblement, oreilles plaqué en arrière.

_ Je cherche un humain, j'ai rien contre toi ! Alors passe ton chemin, dégage ! Je suis venu pour lui !

Expliquait-elle.
D'une voie ferme et confiante... Eiko avait beaucoup changée, surtout depuis l'histoire du manoir, maintenant, elle avait enfin hérité de la confiance, de l'assurance de son père qui était animorphe tigre, en bien plus bagarreur qu'elle. Si il aurait été là, il n'aurait rien dit du tout et aurait probablement foncé sur le loup pour le faire saigner comme un porc, puis passer à autre chose... Heureusement, Eiko avait aussi hérité de la gentillesse et des actes réfléchit, tout comme sa mère.

C'est une simple erreur tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
Aomine Fuwa
avatar
Nombre de messages : 30
Age : 67
Date d'inscription : 02/03/2014

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Sam 6 Déc - 11:55

    Le loup trépignait, battant vigoureusement la terre sous ses pattes et ne quittant pas la petite des yeux. Il sentait sa peur mais quelque chose d'autre commençait à prendre le dessus. Une odeur différente et puissante. Elle rugit alors et le loup se figea de surprise. Il la regarda se transformer, l'observant les yeux grands ouverts.

    EIKO: Je cherche un humain, j'ai rien contre toi ! Alors passe ton chemin, dégage ! Je suis venu pour lui !

    Un humain...

    Une douleur transperça le coeur de l'énorme bête noire et cette dernière se replia sur elle même, l'ensemble du corps crispé par cette sensation étrange. "Rappelle-toi de qui tu es" murmura une voix dans sa tête et la douleur irradia l'ensemble de son corps, lui tirant un gémissement. Ses griffes laissèrent de grandes marques dans le sol. La respiration rauque de l'animal se faisait de plus en plus bruyante. Il luttait contre une force inconnue qui lui tiraillait l'esprit et le corps.

    Un humain...

    Le loup ouvrit les yeux d'un seul coup. Il ne pouvait pas le voir mais son œil droit avait viré au bleu. Le même bleu profond et captivant que celui qu'avaient ses iris lorsqu'il était "normal". Il leva la tête d'un geste en direction de la branche et grogna un truc inintelligible. Son nez se plissa et il secoua la tête. Plusieurs sons sortirent de nouveau de sa bouche, entre grognements sourds et sons humains. Après une dizaine de tentatives, un mot réussit à sortir de façon claire et audible.

    AOMINE: Eiko...

    L'énorme bête n'arborait plus cette attitude effrayante et agressive qu'elle avait auparavant. A la place il fixait la jeune femme tigresse les oreilles droites et le regard plein d'interrogations. Il reprenait sa conscience humaine lentement. Aomine arrivait à contrôler son corps animal, ses pensées... Pour la première fois depuis sa mutation il avait pris le dessus sur le loup.
Revenir en haut Aller en bas
Eiko Suzumi
avatar
Nombre de messages : 99
Age : 27
Localisation : Dehors !
Humeur : Enthousiaste !
Date d'inscription : 13/06/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Animorphe tigre
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Dim 14 Déc - 2:56


Maîtresse tigresse sur son arbre perché...
Regardait en contre bas monsieur le loup noir, fort... Étrange. Depuis qu'elle lui avait adressé la parole sous cette forme, on dirait qu'il luttait contre quelque chose de vraiment ennuyant, comme des puces ! Eiko le regardait, intrigué... Il grommelait, gémissait, essayait-il de dire quelque chose ? En tout cas, il avait toute son attention, car peut-être a t-il vu Aomine ! Pourvu qu'il se soit contenté de juste... Le voir alors ! Parce que s'il l'a mangé, là... Ca va être un sérieux problème. Soudain, le sombre canis lupus ouvrit d'un seul coup ses yeux et Eiko remarquait un oeil bleuté sur les deux... Bizarre. Et puis, elle connaissait ce regard et pour cause, elle l'avait croisé y'a pas si longtemps que ça. C'est alors, qu'une petite lumière s'alluma dans la tête de la tigresse, en même temps que le mots prononcé par maître loup.

Eiko...

Les yeux de la féline s'écarquillait.
C'est Aomine ! Cet animal à moiti enragé, c'est le bourreau-surveillant ! Ça alors ! Eiko venait de se prendre en pleine face l'effet qu'elle faisait aux autres quand ils apprenaient que cette petite étudiante gentille/affamée est une tigresse. Le seul autre loup qu'Eiko connaissait n'avait pas du tout le même caractère qu'Aomine... Intérieurement, l'étudiante conclus qu'en fait, le caractère n'a que peu d'influence sur l'espèce, sauf en cas de force majeur où souvent, les instincts reprennent le dessus et là, on ne pense plus comme l'humain qu'on est de base.

En tout cas...
Aomine semblait reprendre doucement le contrôle de lui, mais pas question pour Eiko de se jeter dans la gueule du loup aussi facilement. Un tigre aussi ça sait faire une bouille mignonne, mais si d'un coup ça décide de vous arracher la tête, ça le fera... Un loup, c'est aussi un prédateur et elle choisit de s'en méfier encore un peu.

_ Oui c'est moi ! Je suis venu pour te chercher Aomine !

Déclarait-elle à son attention.
Avant d'oser finalement bondir de sa branche. Elle était à environs 5 mètres du loup maintenant, sur la terre ferme. Au moins à cette distance elle aurait le temps de réagir si jamais il pétait à nouveau les plombs. Ses oreilles droites et tigrés vers lui, elle reprit.

_ Comment je peux t'aider ? Tu ne sembles pas... En harmonie, si je peux dire.

Proposait-elle.
Car Eiko sentait la sorte de conflit qu'il régnait chez lui et elle se demandait bien pourquoi d'ailleurs. Elle voulait vraiment aider cet autre animorphe, car à ses yeux, il n'était plus surveillant pour l'heure.

Eiko à la rescousse
Revenir en haut Aller en bas
Aomine Fuwa
avatar
Nombre de messages : 30
Age : 67
Date d'inscription : 02/03/2014

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Mar 16 Déc - 6:05

    Elle était venue le chercher? Pourquoi?... Par réflexe il recula d'un pas lorsqu'elle bondit de sa branche et braqua ses oreilles en arrière.

    EIKO: Comment je peux t'aider ? Tu ne sembles pas... En harmonie, si je peux dire.

    Les oreilles du loup se redressèrent: pas en harmonie? Il était devenu un animal sauvage alors qu'il était un humain de base... OU ÉTAIT L'HARMONIE LA DEDANS?!! Aomine grogna, un peu agacé par la situation: il avait repris conscience mais devait encore lutter pour maintenir cette stabilité. Qui plus est il ne pouvait pas aussi bien s'exprimer qu'elle et n'osait pas réouvrir la bouche pour parler.

    Que faire?... Il ne voulait pas la laisser l'aider et la risquer sa vie ici. De toutes façons que pouvait-elle bien faire maintenant? Le problème, c'est que le loup n'osait pas se montrer agressif pour de faux car il sentait que soit elle lui tiendrait tête pour essayer de le calmer, soit elle resterait quand même dans les parages au final... Ses babines se relevèrent alors qu'il s'énervait tout seul d'avoir été assez bête de ne pas sentir sa présence avant, et il gribouilla quelque chose sur le sol: "va t'en".

    Aomine émit un râle rauque lorsque la demoiselle ne sembla pas bouger et il dévoila de nouveau ses jolies dents blanches. Il voulait être seul... Il ne voulait pas d'aide... A quoi bon de toutes manières? Le surveillant sentit alors un frisson lui parcourir l'échine: il commençait à perdre le contrôle de nouveau. Qu'elle parte... Qu'elle parte vite...
Revenir en haut Aller en bas
Eiko Suzumi
avatar
Nombre de messages : 99
Age : 27
Localisation : Dehors !
Humeur : Enthousiaste !
Date d'inscription : 13/06/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Animorphe tigre
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   Sam 20 Déc - 5:36


Impuissante...
Eiko, comprit que tant qu'il serait sous cette forme, cette histoire ne finirait que mal et ce n'est pas ce qu'elle souhaitait. La tigresse reculait sous les signes de menace, mais jura.

_ Je te retrouverais Aomine-san ! Et nous parlerons de tout ça...

Puis...
Elle s'en fuit bien rapidement en direction de l'école, espérant qu'il ne fasse pas trop de dégât.

Hrp : Fin du airpé, merciii ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre le Choléra et l'Ebola, tu choisis quoi ? [Pv Aomimi-kun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Hors RPG :: RPs finis/abandonnés :: TOUS RPS AVANT FERMETURE-