AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 .Salle du Trône.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Maître des Illusions
avatar
Nombre de messages : 58
Age : 47
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: .Salle du Trône.   Mar 11 Nov - 13:37






















Salle du Trône




Vous vous retrouvez tous téléporter dans un nouvel endroit. Pouf comme ça, par la volonté du Maitre du Manoir.

Vous êtes dispersé dans une immense pièce. Vous semblez tout petits, dedans. Au moins, vous ne risquez pas de faire de la claustrophobie.

En plein milieu de cette pièce, se trouve un trône. Un trône assez spécial d'ailleurs puisqu'il est fait en crayon de toutes les couleurs. Derrière ce trône, un mur. Tous les murs sont blancs, et recouverts de dessins enfantins, sauf celui-ci. Ce mur-là est recouvert par une tenture rouge sang, parsemé de motifs qui commencent à vous être familier, des roses jaunes. Vous sentez une énergie magique émaner du… Rideau ?

En ligne, vers le trône de crayon, des piliers en pinceaux. Sur le sol trainent des jouets et des peluches, certains tiennent des armes, vous sentez déjà qu’il vous faudra vous méfiez d’eux.

Le sol est en marbre blanc. À l'instar des murs, il est couvert de gribouillis. Faites attentions ou vous mettez les pieds, des crayons de couleurs, des feutres, des pinceaux, des tubes de gouaches et des craies grasses, dont disséminés un peu partout. Dans un coin, il y a une pile de robes de toutes sortes.

Autres détails, vous voyez des buissons de roses de toutes les couleurs sortir du sol, mais aussi des murs et du plafond. Une immense rose jaune pend au-dessus du trône comme un lustre. Deux autres sortent sur des murs opposés. Une dernière se dresse fièrement dans le fond de la pièce. Cacherait-elle une porte ?

Malheureusement vous n’avez pas vraiment le temps d’aller vérifier.

Devant vous se tient Maryna, vous ressentez son énergie magique, elle est si puissante que vous la sentez presque vous écraser. La petite fille est vêtue telle une princesse, de jaune et de vert, une couronne de roses d’or orne sa tête. Elle est en colère, VOUS l’avez mise en colère. L’affrontement finale ne va pas tarder, vous êtes tous sur vos gardes.

Maryna tient dans sa petite main ganté de blanc, le dessin de Gabriel. Isabella semble le regarde d’un air triste, regarde une dernière fois ses compagnons d’infortune et la petite fille en rouge rejoint les rangs de Maryna, ce n’est pas de gaité de cœur, mais vous l’avez bien compris, la vie de Gabriel est bien plus importante à ses yeux que la vôtre. Prenez position, rejoignez Maryna et Isabella, ou battez-vous contre elles.

Il manque Victoria et Vanellope à l’appel, vous ne le savez pas, mais la démone à profiter d’avoir récupérer ses pouvoirs pour se téléporter, elle a emporté l’IA avec elle. Toutes deux sont retournés au lycée, et cherche un moyen pour vous ramener.

Vous avez tous récupérer vos roses, elles sont sur vous et fleurissante comme jamais.

A vous de jouer.


Revenir en haut Aller en bas
Siegfried Rochefort
avatar
Nombre de messages : 267
Age : 27
Localisation : Sherbrooke (Québec)
Date d'inscription : 28/09/2011

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Demi-Dragon
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Mar 11 Nov - 16:05

Les joies du manoir étaient inoubliables, voir indispensables au manoir des illusions. Un changement de scène par-ci, par-là, comme pour une pièce de théâtre! Sauf que les décors étaient plus vrai que nature et que la scène était pratiquement sans fin...

En d'autres mots, il y avait eu une téléportation des individus du manoir. Ça ne venait pas de Maryna, elle n'aurait pas abandonnée sa place forte où elle avait l'avantage. Donc, un coup du véritable maître. Fallait croire qu'il voulait un combat plus équitable et plus divertissant.

Cette fois-ci, très grande pièce, d'un fond blanc, couvert de dessins, des murs au plancher. Le dit plancher semble avoir la texture et la consistance du marbre au touché. Ça promettait d'être glissant et dur. Un coup d’œil rapide révéla nombre de jouets avec ce qui semblait de véritables armes. À part ça, plusieurs buissons de roses, la giga-rose jaune au plafond.

Donc, les joueurs consistaient en les neufs élèves, Siegfried, Maryna et la fillette aux yeux rouges. Douze personnes au total. Il en manquait deux, mais à ce stade, Siegfried ne pouvait être partout à la fois. Il fallait ce concentrer sur ceux qui étaient présent maintenant.

Maryna était une barrière à la sortie du manoir, ça Siegfried en était certain. Pour faire sortir les élèves du manoir, il fallait se débarrasser de Maryna. À en croire l'aura de puissance magique, le maître avait du compenser la perte de sa place forte par la recharge de ses batteries. Le mot clé était ici divertissement. Idéalement, il ne faudrait pas décevoir le maître sur ce point.

Le professeur n'avait pas beaucoup de temps avant que les autres se remettent de la téléportation. Le demi-dragon n'en était pas à sa première sorti dans le manoir et c'est ce qui lui permettait de toujours rester ouvert d'esprit et prompt à réagir. Ça et son entrainement à la chasse aux monstres (il pouvait TOUJOURS y avoir un Humain au mauvais endroit au mauvais moment).

Qui étaient les amis, qui étaient les ennemis? Maryna, était l'ennemi numéro un et Isabella, l'ennemi numéro deux. Il y avait des obstacles parmi les élèves. Par contre, Neko devrait ne pas tarder à passer à l'attaque. La tigresse allait sûrement profiter de la situation elle aussi. Trois sur neuf... Bah, ça pourrait être pire.

En d'autres termes, c'était le début du troisième round et il était temps de sonner la cloche. Le professeur s'était résolut à ne pas s'arrêter avant de neutraliser Maryna qu'il y ait ou non des élèves dans son chemin et il était temps de le démontrer clairement. Fini les négociations, le maître voulait de l'action.


Soudainement et sans provocation, le demi-dragon s'élança à pleine vitesse vers Maryna. Pas question de refaire la même erreur deux fois. Cette fois, Maryna n'aura pas de traitement de faveur, pas d'exécution propre. Elle allait y passer morceau par morceau si c'était ce que ça prenait.

Siegfried comptait sur l'état de surprise des élèves pour prendre l'initiative et couper court à toute tentative de négociation superflus. Quant à Maryna, cette dernière venait d'obtenir l'appui de madame-bouclier. Un but de Siegfried, en dehors du déclenchement des hostilités, était d'atteindre Maryna avant qu'Isabella ne puisse réagir.

Dès que le demi-dragon atteint sa vitesse de sprint, en quelques pas, ce dernier déploya brusquement ses ailes et procéda à l'exécution de sa tactique favorite: se jeter contre sa proie en exécutant un bond et filant en l'air à toute vitesse, sur des distances prodigieuses. À la réception, c'était la force d'un boulet d'écailles de plus de cent kilos qui venait s'abattre sur la malheureuse cible désignée.

La suite du programme? Un enchainement de griffures, possiblement de morsure, tentatives de soumission, coups de queue... Bref, un demi-dragon déchainé pour qui chaque partie de son corps pouvait servir d'arme.


Le professeur ne pensait pas arriver à faire grand chose pour l'instant. Toutefois, il espérait que Maryna dépense ses forces magiques. Avec de la chance, quelques élevés se joindraient dans la mêlée.


Résumé du poste: Siegfried ne perd pas de temps et décol tel un boulet vers Maryna, calculant son saut pour atterrir aux pieds de Maryna.
Revenir en haut Aller en bas
Flandre A. Scarlet
avatar
Nombre de messages : 204
Age : 20
Date d'inscription : 15/04/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Vampire inférieur
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Mer 12 Nov - 8:05

D'un périple évité, elle tombait en un nouveau. A vrai dire Flandre ne s'attendait nullement à dégringoler des cieux. certes elle aura cherché à retenir le professeur dans sa chute, mais il l'étreignit le bougre. Là elle comprit qu'il désira la protéger du fracas avec la terre; mais elle voulait tout autant que lui aider. Aussi brisa-t-elle la poigne du reptile, afin de l'attraper et ralentir au mieux sa vitesse de chute. hélas elle dû se résigner à le voir souffrir. Là le jeune Sora tenta l'impossible comme elle. Mais elle ne pouvait lui tomber dans les bras, de peur qu'il ne paralyse ses pouvoirs. Sans eux elle ne pourrait défendre quiconque. Soudain, chacun perdu ses repères. On les avait envoyé ailleurs, nouvelle arène, nouveau décor. Flore était sortie de son profond sommeil, toute pâlotte et surement éreintée par son don d'empathie. Pourtant elle retrouva bien vite ses elles couleurs, tous regagnèrent vitalité et moral. Mais la bleuté, volant à sa jumelle en harmonie, trouva l'affaire louche.

Entre temps l'on s'organisait, elle avait comme un très mauvais pressentiment. La voilà qui tremblait comme une feuille, dans les bras aimant de sa sœur. « J'ai peur Flan, la guerre ... » Susurra-t-elle à son oreille, en alerte. Mais la beauté des blés l'interrompit, pour la rassurer d'une bonne étreinte. « N'aie crainte, ma sœur, je suis là. Tout ira bien. » Une caresse plus tard, dans cette soyeuse chevelure cyanne, et la petiote retrouvait espoir. Quelque part elle le savait, Maryna avait quelque chose de vil en elle. Mais qui pouvait se targuer de n'être que pureté ? Même elle, la sainte vampire, avait une part de ténèbres. Alors elle fit avec, cette aura démentielle l'inquiéta pourtant; ne lui rappelant que trop bien une autre, seule vue par Flandre à présent. Et gagnant leur nouvelle amie, les jumelles prirent d'aventure son parti.

Là, s'éleva un rire d'enfant. Fort heureusement, seule Flandre le pu entendre. S'en suivant un léger coup d'œil au trône doré, elle y trouvait une reine sombre qui y prit ses aises. Shuzen Kobato (ici), se tenait là, pour la tourmenter. « Ne te l'avais-je point annoncé ? Quoi que tu tente, tu es déjà perdante, ma pauvre ~ » Glissa-t-elle sur un ton mi hautain, mi rit. Tout ceci l'amusait, ce spectacle de la discorde, de la fatalité. Son seul plaisir allait au sang versé, surtout innocent. Que les faibles meurent et lui offre divertissement, disait-elle. Mais Flandre ne l'écoutait. Elle ne pouvait accorder du crédit à cette fausse prophétesse, à cette démente d'un âge oublié. Soudain un discours la piqua. « Délecte-moi par tes pathétiques efforts, mais survie encore. Car toi seule peut m'être utile, afin de renaitre. » Un regard noir était lancé dans le vide; cette distraction permit au professeur de lancer l'assaut. Flore elle avait le regard braqué sur les donzelle d'or et de pourpre.

Cette dernière ressentit l'agression, comme chargée de haine, avant même de voir l'homme s'élever dans les airs. Ainsi s'écria-t-elle « Arrêtez, professeur !! », avant de fondre de sa vitesse vertigineuse, dépassant celle de Flandre, pour le frapper de son soulier. Sa tentative ne visait à blesser son ainé, mais bien à le dévier par la force, de sa trajectoire initiale. Ainsi irait-il peut-être s'écraser ailleurs que sur Maryna; elle l'espérait. A vrai dire, Flore répugnait à faire usage de la violence. Sa magie lui servait à maitriser sans blesser, et son style de bataille reposait plus sur le contre, qu'autre chose. Ici elle flotterait donc dans les airs, priant pour que nul ne soit meurtri. Flandre elle, fut indigné pour lui. Il venait de bafouer ses derniers mots. Elle ne ferait plus confiance à d'autres. « C'est mou tout ça, il faut y aller franchement. Ta sœur ne sait pas y faire. Quelle piètre descendance vous faite, j'ai honte. Vas-donc l'achever ! » Marmonnait l'autre chimère.

Résumé du post :
 
Revenir en haut Aller en bas
Neko Fuwa
avatar
Nombre de messages : 120
Age : 25
Date d'inscription : 18/03/2013

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Elémentaire
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Mer 12 Nov - 11:19

    Neko venait d'être téléportée dans une nouvelle pièce étrange et enfantine. Un grondement sourd s'éleva de sa gorge, tel le feulement d'un chat, alors qu'elle regardait les alentours d'un air mauvais. Maryna était encore là. Seulement Isabella l'avait rejoint. L'élémentaire comprit rapidement pourquoi la gamine aux cheveux bruns les avaient trahis en voyant le dessin dans la main de la petite blondasse. La jeune femme regarda du coup de l'oeil Siegfried bondir comme une balle en direction de Maryna, bientôt rattrapé par Flandre et sa soeur. Neko s'avança elle aussi, lentement cette fois. Elle marcha sans s'occuper de ce qui l'entourait, shootant dans les crayons et autres merdouilles qui traînaient par terre, et ne quittant pas des yeux la gamine aux cheveux blonds. Elle s'arrêta à quelques pas de Maryna et tandis son katana vers elle, des flammes haineuses dansant dans son regard.

    NEKO: Ecoute moi bien petite peste, j'en ai marre de jouer à tes jeux débiles. Tu n'es qu'une gamine arrogante et égoïste et tu ne mérites même pas que je dépense de l'énergie à te casser la gueule.

    L'arme de Neko bascula en direction d'Isabella, mais ses yeux restèrent plongés dans le regard de la blonde.

    NEKO: Tu as trahi tes amis, tu as tué et blessé des membres de notre groupe... Tout ça pour quoi? Hein? Ca t'avance à quoi ton petit manège. Tu disais être attaché à Gabriel si j'ai bonne mémoire, hors tu le manipules comme une vieille merde. Tu t'ennuies? T'as pas assez de jouets et de peluches morbides pour te tenir compagnie? T'attends quoi de nous exactement? Parce que si c'est la guerre que tu veux, tu vas l'avoir, et crois moi tu vas le regretter.

    L'élémentaire n'avait qu'une envie, c'était de sauter à la gorge de cette gamine et de lui arracher les yeux. Seulement elle savait que la meilleure façon pour éliminer un ennemi, c'est de connaître ses faiblesses, et Maryna étant une enfant... Elle devait en avoir plus d'une.


Résumé: Neko ignore les trois zozos qui ont bougé avant elle et s'avance vers Maryna d'un pas lent et assuré. Elle décide de tenter une option "conversation" avant d'enclencher le mode "baston".
Revenir en haut Aller en bas
Korosu Tsukushi
avatar
Nombre de messages : 181
Age : 24
Localisation : In my dreams.
Humeur : Amical
Date d'inscription : 02/10/2011

†Fiche Personnage†
Level: C
Race de Monstre: Dhampire
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Sam 15 Nov - 2:25

Il y a un instant, l'amnésique se battait pour se libérer et l'instant qui s'en suivit, il était libre dans un nouveau décor. Il ne fut point longtemps à Maryna pour dévoiler enfin son potentiel magique et montrer un dessin de Gabriel ce qui fit un retournement de veste aussi immédiat. Il avait retrouvé la gamine pour finalement la suivre et se ranger au côté de cette dernière (Isabella).
Bien qu'Isabella avait toujours garder la rose de l'amnésique, cette dernière était revenu auprès son propriétaire étrangement pour une raison inconnu.

L'amnésique se place alors devant Maryna et Isabella comme un bouclier humain. Bien que faible, il était cependant déterminé a ce que cette confrontation ce termine pour le meilleur choix si possible. Aucune victime supplémentaire.

Flandre était déjà partie pour se fighter contre l'écailleux mais ce n'est pas pour autant qu'elle réussirait forcément à le contrer alors il l'attendrait au sol qu'il arrive. De l'autre au sol, Neko avançait d'un pas lent et déterminer.

Je ne te laisserai pas te battre contre eux Neko, il y a déjà eu trop de sang versé et de souffrance. Il faut que ça cesse. Ne fait pas la connerie de rentrer dans un combat. Je te le demande... en tant qu'ami... s'il te plaît.

Il se tenait cependant prêt a toute éventualité imprévu. Si toute le groupe en face décidé d'attaquer alors ils étaient grandement en sous effectif. Si seulement il était plus fort. Ils avaient tous des pouvoirs, mais pas lui. Pourquoi? Il était le plus faible parmi toute les personnes dans cette pièce. Il ferait se qu'il pourra. Il avait peut être pensé a quelque chose mais il le demanderait en dernier recourt en espérant qu'il ai un potentiel lui aussi si cela devait dégénérer.

(petit poste parce que je manque un peu de temps aujourd'hui désolé. Go Boulot a la prochaine réponse^^.)


Dernière édition par Korosu Tsukushi le Sam 15 Nov - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yami A. Fujimi
avatar
Nombre de messages : 44
Age : 21
Localisation : Quelque part.
Humeur : Crevée, mais ça va ^^'.
Date d'inscription : 26/04/2014

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Vampire
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Sam 15 Nov - 11:25

« Pourquoi tout ce que je fais, ce voue-t-il a un échec perpétuel ? »


La vampire regarda impuissante Eiko se jeter dans le coffre à jouets avec toutes les roses dans la gueules.
« Ça m'apprendra à faire confiance à n'importe qui. »
Yami n'eut pas vraiment le temps de faire quoique ce soit avant d'être éblouie par une vive lumière, qui l'obligea à se cacher les yeux derrière son bras. Quand elle réussi à ouvrir les yeux, elle constata qu'elle n'était plus du tout dans la maison bleu, mais dans une immense pièce aux murs et aux pavés blancs recouvert de gribouillages d'enfants. La vampire soupira.
« Putain... c'est encore un délire de Maryna... »
Yami regarda encore un peu autour d'elle. C'était le grand bordel, des tas de choses jonchait le sol, il y avait un mur, couvert de roses jaunes, c'était comme un espèce de rideau magique... la vampire eu une impression de déjà vu, c'était il y a encore quelques minutes dans les maisonnettes, le plafond de rosiers qui les empêchaient d’accéder à l'étage, là où vue Siegfried se trouvait la porte de sortie. Yami fronça les sourcils en ce demandant si cet endroit et celui de la maison jaune pouvait être le même... mais le renflement magique qui émanait du rideau ne donna aucune envie à la vampire d'aller y tâter du poing. Elle avait déjà remarqué les étrange roses géantes et celle du fond lui semblait être une bonne idée d’échappatoire, quoique... on ne sait jamais avec ce lieu de fou.

Soudain elle remarqua Maryna et le trône, au fond elle s'en était forcément rendu compte depuis déjà un bon moment, mais c'est très certainement son esprit qui a censuré la vision de Blondie en robe de princesse... enfin Yami trouvait qu'elle ressemblait plus à une citrouille pas mure qu'à autre chose. La vampire n'arrive même plus à éprouver la moindre haine envers cette garce, non... là elle est lassé de tout ce bordel, pourtant, ce n'est qu'à cet instant qu'elle se rend compte que sa soif dévorante l'a quitté. Par pur réflexe elle met sa main dans la poche intérieure de sa veste et elle en sort le bouton de rose aux dix pétales violets, ils n'en manque pas un seul, elle est en pleine forme. Un petit sourire vint étiré ses lèvres alors qu'elle range sa rose bien au chaud.

Yami relève la tête et elle observe les réactions des autres. Bon très bien Siegfried se sent d'attaquer Maryna de front, la vampire pense que foncer dans le tas ce n'est peut-être pas la meilleure solution, mais c'est déjà bien mieux que d'abdiquer comme l'ont fait Isabella, Flore, Flandre et Korosu... mais ce fut la réaction de Neko qui la surpris le plus, il était clair que la bourine n'allait pas se mettre à faire un marché avec Maryna et Isabella, non il y avait forcément un plan la dessous.
La vampire se mit à réfléchir vitesse grand V : Maryna est une force de la nature et Isabella est le meilleur bouclier de défense que l'on puisse souhaiter... Le regard de Yami se posa à nouveau sur les graffitis au sol et sur les murs.
« Des enfants... »
Cela la frappa soudainement. Piquer les jouer d'un enfant, lui faire du chantage... il fallait trouver au plus vite le point faible d'Isabella et de Maryna...
Yami se sentit terriblement conne durant un peu plus d'une seconde, avant que cela lui revienne tout d'un coup. La petite brune avait rejoint les rangs de la blonde pour Gabriel... son tendre et cher Gabriel, son plus grand point faible. Pour Maryna c'était tout aussi simple, ce qu'elle voulait c'était des amis, il suffisait donc de s'en prendre à l'un d'eux pour l’atteindre. Le regard améthyste de la vampire se mit à chercher Gabriel du regard... mais il était nul par, elle se mit même à humer l'air... non il n'y avait pas la moindre trace du jeune homme.
Pour ne pas se le cacher, cela emmerdait vraiment Yami, soudainement elle repensa au dessin de Gabriel que Maryna avait en main...
« Serait-il possible que... qu'il soit bloqué là ? »
La vampire ne savait pas comment elle devait réagir, les paroles de Korosu étaient plutôt communicatives, mais elle n'allait pas dans le sens de tout le monde. Pas question de rester ici pour le bon plaisirs de la petite majesté blonde pas plus hautes que trois pommes.

« Korosu a raison sur un point, s'en est assez de se foutre sur la gueule les uns les autres, mais... Maryna, pourquoi retenir ce qui veulent s'en aller ? Regarde autour de toi, tu as les jumelles, Isabella et Korosu à tes côtés, tu n'as pas besoin de ceux qui veulent partir d'ici. Alors garde les et nous, laisse-nous partir, ouvre la porte et laisse-nous rentrer chez nous. Sache que si tu ne le fait pas, nous sommes prêt à nous battre jusqu'à la mort pour se tirer d'ici et quitte à devoir y laisser ma peau, soit bien consciente que j'emporterais avec moi le plus possible de tes camarades, façon que tu sois seule et que tu reste seule pour toujours et à jamais ! »

La vampire fixait la blonde avec une certaine insistance avant de baisser les yeux et de diriger son regard vers les autres dans l'immense pièces.

« Que ceux qui veulent aller avec elle se bouge le cul de le faire, il faut qu'on en finisse. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eiko Suzumi
avatar
Nombre de messages : 99
Age : 26
Localisation : Dehors !
Humeur : Enthousiaste !
Date d'inscription : 13/06/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Animorphe tigre
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Sam 15 Nov - 15:18

T'as joué avec nos roses...
Laisse moi jouer avec la tienne !


Quoi ??
Pendant sa course, Eiko fut téléportée et une fois sur place, elle retint un vomissement qui était très facile à deviner, car c'est le même rituel vomitif que chez le chat, à savoir... Non, vous voulez pas savoir en fait.  Tout ce que vous devez retenir, c'est qu'elle aime pas être téléporté ! Ca la rend malade...

La tigresse, reprit ses esprits.
Et... OUah des gens ! Ouah ils se prennent déjà la tête et... OH LA CONNASSE ! Eiko rugit pour faire entendre sa présence. Maryna était là, si proche, si... Étrangement intimidante pour une fille qui d'apparence à l'âge de Flore, mais comme Flore est une vampire son apparence est faussée donc... Bref, pour une gamine, Maryna inspirait beaucoup de force. Où qu'elle est là rose d'Alex ?? Eiko regardait tout autours d'elle, deux minutes avant de se jeter à la gorge de la blondasse, et puis de toute manière, Yami discutait déjà avec, alors...

Horreur !
Toute ces roses, ce sont les roses des personnes que Maryna à déjà retenu, elle les collectionnes, c'est GLAUQUE, ça craint ! C'est ce que conclu la tigresse en avançant dans l'immense pièce. Elle prenait le soin de contourner les batailles, puis, quelque chose brillait un peu trop dans le regard d'Eiko, quelque chose d'étincelant, de brillant de...

_ Tiens tiens... Une rose jaune, comme ça... C'est trop facile et c'est tant mieux !

Eiko.
Conclus avec facilité que la rose jaune, bien doré était FORCEMENT la rose de Maryna et donc... Or de question de perdre son temps à boxer la blonde de service, c'est la rose jaune qu'il faut déglinguer ! En excellente féline, Eiko bondit sur la rose comme s'il s'agissait d'un pompon sur un arbre à chat. Eiko griffait, mordait ce lustre trop brillant.

Y'en a une qui va moins faire la maligne, NAH !

Résumé : Eiko en grande observatrice à vue la GROSSE rose jaune et est persuadé que c'est celle de Maryna, et donc, elle maltraite la fleur. Sinon, ouais, en grande observatrice, elle a pas vu que tous le peuple à récupérer sa rose... Elle laisse Yami diplomater, et les autres se battre, chacun sa merde hein è.é


Dernière édition par Eiko Suzumi le Dim 16 Nov - 4:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alex Hachirio
avatar
Nombre de messages : 87
Age : 23
Humeur : Décontracté
Date d'inscription : 16/06/2013

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Animorphe loup
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Dim 16 Nov - 2:54

Combat, diplomatie, sortir de cette misère !

Une tigresse qui court et VOOOP, plus rien, enfin si, tout à nouveau. Téléporté dans une autre pièce on se retrouvais à nouveau tous ensemble ! Plus ou moins en tout les cas. L'union fait la force et qui plus est, je pouvais voir dans les cheveux de chacun leur rose resplendissante. Personnellement je me sentait mieux aussi, j'imaginais que j'avais enfin retrouvé la mienne.

Sentir la brume de son esprit se dissiper, voir qu'on faisait des décisions qui n'était pas tout à fait les siennes, c'est... étrange. Autour de moi, ça commençait à s'agiter, les autres ne perdaient pas de temps. Eh ! Tien, il y avait Maryna ! Muette la rejoignait, suivit par les deux sœur. A ce moment là je faisait un pas en avant, mais j’entendis surtout le boulet de canon repartir. Le combat commençait, mais pas pour tout le monde, au moins certains tentaient de négocier. Korosu rejoignais « l’ennemie » à son tours.

Quelque part j'avais aussi envie de la rejoindre, un résidu de pouvoir qui restait ? Le fait que se sentir abandonné m'était pas si étranger que ça ? S'il n'y avais pas eu mon grand père j'aurais sûrement pas mieux finit qu'elle. En même temps, il y avait eu un mort par sa faute, si elle était bel et bien responsable de tout cet endroit.

Partagé dans ces sentiment, je vit à peine la tigresse partir pour se défouler sur une rose géante au dessus du trône. Le trône ?! Je contemplais avec admiration la folie d'Eiko qui tentais de passer par le trône de la blonde pour attaquer la rose géante. Avais-je envie d'intervenir ? Pas vraiment non. J'avais déjà combattu une pseudo-maryna aujourd'hui, j'avais déjà été blesser, j'avais pas vraiment envie que ça recommence.

Après une intense réflexion, je fit mon choix. Si l'endroit appartiens à Maryna, si elle meurt, tout s'écroulera et on sortira peut-être. Si ça ne lui appartiens pas, on restera bloquer, somme toute autant s'unir pour sortir.

_C'est vraiment Maryna qui à créer tout ça ? Pourquoi des dessins enfantin ici et des beau décors avant ? Et je sais pas si en la tuant ça ne ferais sortir.

Je parlais plus pour moi même que vraiment aux autres. Je doutais qu'ils avaient la réponse. J'avançais donc calmement dépassant Korosu, allant près des sœur, de  la muette et de la blonde. Toujours sous forme de loup, je m'asseyait dos aux autre pour regarder le trône, je n'étais pas à proprement dit une menace et je n'allais sûrement pas combattre. Et par ailleurs, j'observais la tigresse combattre un pompon Géant en forme de fleure. Je me demandais un instant si c'était à cause de ce qu'avait fait Maryna à ma rose que je me retrouvais ici.

_Eiko... je pense pas que ce soit une bonne idée... on a récupérer nos roses, c'est bon.



Format de poche :
 
Revenir en haut Aller en bas
Sora Hearts
avatar
Nombre de messages : 73
Age : 21
Date d'inscription : 15/04/2014

†Fiche Personnage†
Level: C+
Race de Monstre: Sorcier
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Dim 16 Nov - 8:01

Il y a une seconde, je me retrouvais face à des poupées effrayantes, en train de tenter de rejoindre Flandre, maintenant, nous nous retrouvions tous ici dans cette salle comme prisonnier, tout s'était passé très vite, tellement vite que je n'eus même pas le temps de cligner des yeux, encore une illusion... Ça devenait une habitude, au point même que cela ne m'étonnait même plus. Mon épée de glace avait disparu, à la place se tenait entre mes mains, ma rose bleu que j'avais auparavant confié à Yami, cette rose, semblant être si importante aux yeux des petites filles, que nous avions rencontrées ici.

Mon regard toujours poser sur la rose, je ne prêtait guère attention à tout le remue ménage qui se déroulait autour de moi, comme si tout se déroulait au ralentis, ou presque. Car en effet, seul les paroles de ceux qui se trouvaient autour de moi m'était distincte et parfaitement audible. En particulier celui de Yami, en un instant ma décision fut prise. Ma rose fut ranger dans l'une de mes poches, tandis que je m'avançait aux cotés de Korosu, comme pour appuyer la décision qu'il avait prise dès le début, décision qui était désormais la mienne aussi. Puis je me suis mis à fermer les yeux, réfléchissant à mes paroles.

- Je ne désire pas plus qu'aucun d'entre vous de rester ici, mais une part de moi ne peu s'empêcher de comprendre ce que la petite à vécu... Pour tout vous dire, je crois sincèrement que si j'avais été à sa place, j'aurais fait la même chose... Quoi qu'il en soit, si rester ici de son plein gré, garantis de laisser les autres vivre et partir en toute liberté de cet endroit, je n'hésiterais pas à confier ma rose à la petite, quitte à rester ici, ne serais-ce au moins que pour vous sauver.

Mes yeux se rouvrirent d'eux même, mais à la place de mon regard habituellement perdu, c'était un regard déterminer, qui prenait place, signe que ma décision était prise, que quo qu'il arrive, je ne me détournerait pas mon regard de la route que j'avais choisi.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître des Illusions
avatar
Nombre de messages : 58
Age : 47
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Dim 16 Nov - 14:17






















Salle du Trône




Maryna vous regarde, immobile. Elle range le dessin de Gabriel dans la poche de sa robe sans vous quitter des yeux. Elle n'en a pas l'air, mais elle est furieuse. Pour qui se prennent-ils? Comment osent-ils la traiter ainsi? Elle lance un bref regard vers ses alliés: Isabella, les deux soeurs (Flandre et Flore), l'amnésique (Korosu), le brun (Sora). Bien. Elle n'a pas à bouger. Pourquoi la reine se déplacerait-elle? Elle a bien assez de pions pour faire le travail.

Isabella s'avance aux côté de Korosu, prête à donner sa vie face à leurs adversaires: l'homme dragon (Siegfried) et les deux filles (Neko et Yami). Elle doit protéger son ami, Gabriel.

Les deux enfants ne font pas attention à Eiko qui s'amuse avec la rose jaune et Alex qui la regarde. À force de se faire malmener par la tigresse, la rose explose d'un coup, dans une pluie de pétales. Une protection magique apparait d'un coup face à l'immense tenture rouge derrière le trône de crayon.

Mis à part Eiko et Alex, vous ne la remarquez pas tout de suite, trop concentré sur vos adversaires.

À présent, qui allait lancer le combat en premier?


Revenir en haut Aller en bas
Korosu Tsukushi
avatar
Nombre de messages : 181
Age : 24
Localisation : In my dreams.
Humeur : Amical
Date d'inscription : 02/10/2011

†Fiche Personnage†
Level: C
Race de Monstre: Dhampire
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Dim 16 Nov - 16:17

Ainsi deux factions venait de se créer. Sauf que chaque factions étaient plus qu'improbable. En effet, chaque personne avait une manière différente de penser. En effet, professeur, une membre du comité, une membre antithèse et élèves était contre Maryna alors que deux sœur élèves, un amnésique, un membre du comité ainsi que la gamine bien que cette dernière était retenue de force, était du côté de Maryna. Les équipes étaient équilibrées en quantité et probablement en puissance. Néanmoins, il y avait la variable imprévisible une variable dont il fallait se méfier.
L'amnésique n'était pas vraiment du côté de Maryna. En revanche il était du côté d'Isabella. L'amnésique faisait une espèce d'agent double et avait remarqué le dessin de Gabriel que Maryna rangea sur elle, il restait indifférent mais avait comprit que cela maintenait la gamine enchaîné avec elle.

Décidément Maryna ne comprenait rien et était plus que capricieuse. Elle pensait que tout lui appartenait et elle avait tord. Isabella était a ses côté et il la regarda. Elle semblait déterminé à se battre mais ce n'était pas de cette façon qu'il fallait le faire. Non visible à l'oeil de Maryna il fit un clin d'oeil à Isabella pour lui dire qu'il était de son côté.

Gamine... restes derrières moi, je t'ai fait une promesse. Je ne veux pas que tu sois blesser voir pire. Je suis probablement la personne la plus faible parmi tous ici.
Vous avez une force et des pouvoirs incroyable voir vous n'êtes pas humains, moi je n'ai rien aucune force, aucun pouvoir. La seul chose que j'ai c'est une volonté de faire ou ne pas faire peut importe que je vive ou je meure. Tu es encore jeune tu dois profité de la vie moi je ne suis qu'une coquille vide et il est impossible de remplir ma coupe et je commence a en être clairement convaincu. Je me rappel qu'on ai vu un Gabriel mort probablement une copie et je pense être voir plus que certains être la copie incomplète de mon original.
En résumé, ta vie à une importance et non la mienne....


Il se mit à genou et fit un câlin à Isabella. Discrètement, il lui redonna sa rose verte qu'il cacha dans sa poche toujours non visible à l’œil de Maryna.

Fais moi confiance.

En réalité le vrai message était "Garde la pour moi, je te fais confiance."

Il regarda alors le groupe opposé en particulier et brièvement allié de Maryna. Avant de balancer une phrase peut être hors de propos ou de bluff ou même de quelque chose de pire à venir.

Sept minutes. Sept minutes... c'est tout ce que je peux épargner pour jouer avec vous!

Il avait un plan mais n'en dirait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried Rochefort
avatar
Nombre de messages : 267
Age : 27
Localisation : Sherbrooke (Québec)
Date d'inscription : 28/09/2011

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Demi-Dragon
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Mar 18 Nov - 11:00

Il y avait des jours où on avait l'impression qu'une force mystérieuse s’affairait à faire échouer tout projet. Fort heureusement, pour Siegfried ce n'était pas un tel jour. Non, pour lui, c'était l'aveuglement sélectif d'une bande d'élèves capricieux prêt à donner leur vie pour un pantin illusoire qui avait pour seul raison d'être de tous les tuer. À ce sujet, Siegfried n'avait jamais imaginé une cause plus stupide pour risquer sa vie.

C'est ainsi que la tentative de Siegfried d'attirer l'attention de Maryna sur lui échoua. Pour ajouter à l'insulte, cette dernière ne porta aucune attention à lui, restant immobile, gardant un visage de marbre. Donc, qu'est-ce qui avait mal tourné? Une petite blonde flottant en l'air à l'endroit où elle avait intercepter le demi-dragon.
« Grrrr! »

C'est ça gamine, amuse-toi à défendre ton propre meurtrier.

Quel était la situation? Bon, pluie de pétales jaune... la tigresse qui s'en était prise à la rose. Idée intéressante. Donc, Yami et Alex qui n'avaient pas bougé. L'autre blonde, Korosu et Sora était en formation près de Maryna. Neko était pas loin, mais pas moyen de confirmer son camp pour l'instant.

Siegfried était à terre. Son adversaire se moquait de lui. Les élèves s'amusaient à ses dépends.
« Bordel! faut que cette chose tue et torture combien des vôtres avant de comprendre que c'est littéralement une machine à tuer! Foutus brebis! »

Reprenant le contrôle de ses émotions, le professeur se releva. Il entendit la provocation de Korosu... voilà qu'il se croyait héro de bande dessinée maintenant! Un assaut frontal allait échouer. Si Siegfried arrivait par les air, une des blondes allaient le dévier. S'il arrivait par la terre, Sora pouvait geler le sol. Isabella pouvait générer une barrière. Même Korosu était un brin dangereux puisqu'il était à moitié Vampire.

Individuellement, Siegfried n'en craignait aucun, mais ensemble, ils avaient la capacité d'être VRAIMENT ennuyant lorsqu'ils combinaient leurs forces. Pas moyen d'attaquer Maryna de front sans appui, ce qui résumait le deuxième problème. Ceux qui avaient la décence d'avoir un instinct de survie étaient particulièrement individualistes.

Siegfried ne pu s'empêcher un ultime avertissement pour les élèves concernés. Il dit donc haut et fort:
« Maryna, pour le meurtre de Sacha Ivanovich, membre du personnel du Lycée Yokaï, la torture de Korosu Tsukushi, élève du Lycée Yokaï, ainsi que l'emprisonnement de 12 membres, comptant élèves, personnel et enseignants du Lycée Yokaï, tu es jugé ennemi de l'établissement.

Puisque tu utilises ta propre force vitale pour nous maintenir prisonnier, je me vois dans l'obligation d'appliquer la peine capitale. Tout élève venant en aide à l'accusé sera radié de son statut d'élève et devra être appréhendé pour être jugé de leurs actions. La situation étant ce qu'elle est, je me vois dans l'obligation d'utiliser une force létale pour tout contrevenant et j'invite tout élève à donner son appui ou à rester à l'écart.

Je prend la responsabilité de toute action commise et serai jugé en conséquence lorsque tous élèves retenus prisonniers auront été retournés dans l'enceinte du lycée. Vous avez été prévenu.
»

Sur ces mots, Siegfried s'avança en direction de Maryna. Les termes étaient maintenant clair. Si on s'opposait à lui, il allait se battre pour tuer. Il n'y avait pas de place pour le remord ou la pitié. Maryna devait être détruite.

À ce moment, Siegfried n'était plus un professeur du lycée, il était un chasseur de monstres. Il y avait deux types d'individus devant lui: ses alliés et ses ennemies. Le demi-dragon dégageait une aura d'un combattant aguerri, le genre qui avait mainte fois tué par le passé et n'hésiterait pas à le refaire.


Résumé du poste: Siegfried est dévié de sa trajectoire par Flore et tombe plus loin sur le sol. Réalisant la situation, il tente une dernière fois d'avertir les élèves qui protègent Maryna qu'ils sont dans le mauvais camp. Suite à l'avertissement, Siegfried s'avance vers Maryna, prêt à combattre, et à tuer, quiconque s'opposera à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Flandre A. Scarlet
avatar
Nombre de messages : 204
Age : 20
Date d'inscription : 15/04/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Vampire inférieur
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Jeu 20 Nov - 12:22

Sur le fil de l'instant, Flandre manqua de s'inquiéter. Elle vit son adorée, prendre son envol et fondre à l'agresseur, afin de l'écarter de là. Le démon écarlate fut soulager de voir, qu'aucune représailles ne s'engagea. Aussi pouvait-elle enfin accorder du crédit, au reste. Tout comme Flore, il lui fallait une vision d'ensemble, neutre et attentive. Ainsi donc, elle n'était donc vraiment dans un camp ou l'autre, comme toujours. Son regard glissa sur l'aventureuse à la lame aussi affutée que sa verve. Celle-ci ne lui plu guère, l'amenant à y mettre un virulent coup de pied. De part sa célérité d'exécution et leur proximité, de flanc, affolante; elle n'aurait aucun mal à la prendre en surprise et déposséder de l'outil. Ce dernier pouvait à loisir, voltiger au loin, ou aller empaler un passant qu'elle n'en aurait que faire. L'objectif de la manœuvre, était bien, de rappeler à cette chère noiraude, qu'elle avait affaire à forte partie; et que menacer le général ennemi n'était bien sage.

« A qui est-ce trône ? Demanda-t-elle à son homologue blonde. Et du vent, vermine. »

Eut-elle soufflé, sur un ton bien plat, comme morne. Petit Vampire s'inscrivait-là, dans le stéréotype de sa race; à savoir de sacrés nanti impassibles et fous. Sa jumelle se tenant dans les airs, la suivit du regard, inquiète. N'allant souffler mot, elle se laissa distraire par la pluie de pétales d'or. Aux yeux de Flandre, ces dernières étaient de pourpre, signe évidant d'une crise en devenir. Mais la démence allait aujourd'hui la servir. Tout comme jadis où elle trompa son monde, pour mieux l'éradiquer, elle songea à feindre cet état. Ceci ne ferait que confirmer les dires de ces gens, puisque si Maryna arborait-là sa vraie nature, comme le craignait la belle bleue, alors il lui faudrait la pourfendre. Mais elle lui laissait encore le bénéfice du doute. Du reste, Flandre suivait encore l'adage disant : trompe ton ami, pour mieux abuser de ton ennemi. De plus, sa prérogative était d'éliminer toute menace potentielle. Alors désarmer ou briser les os, lui allait parfaitement.

« Quel ennui, tu as perdu de ta superbe avec le temps. Allez, reviens à tes débuts, à la folie ~ »

Cette chère Kobato, l'ennuyait bien. Mais la tromper et laisser courir lui serait fort utile. En son sens, le conflit avait lieu d'être. Au moins un temps encore; afin que soit révélée, la plus pure vérité. Pour cela, il fallait conduire la multitude, aux armes. Son geste derniers se voulait instigateur de dégénérescence. Une chose en entrainant une autre, Neko engagerait sans doute le combat. Et d'autres y seraient mêlés. Le chaos avait ceci d'utile, qu'il était si malléable et utile à celui qui domine le champ d'honneur. Flandre désirait cette place, afin d'étrangler le conflit. Un mal pour un bien, se dit-elle. Tandis qu'elle bondit en arrière, comme pour échapper à une frappe préventive ou autre, Boucle d'Or se tint en dessous de sa jumelle. La belle bleue pouvait laisser croire qu'elle l'assisterait, mais elle n'en fit rien. Et se retirant vers le groupe à l'écart, elle tenta de les rassurer. Ce bon Alex avait l'air de n'en plus pouvoir supporter, certes Eiko était un brin effrayante mais il y avait pire à prévoir. Si Flore se tenait loin, Flandre pouvait déployer tout son potentiel. Korosu l'amusa par sa témérité et petite classe. Elle laissait donc le professeur tester ces donzelles. Sans savoir de quoi était capable la rouge, elle ne pouvait engager le combat.

Résumé du post :
 
Revenir en haut Aller en bas
Neko Fuwa
avatar
Nombre de messages : 120
Age : 25
Date d'inscription : 18/03/2013

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Elémentaire
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Sam 22 Nov - 12:48


    KOROSU: Je ne te laisserai pas te battre contre eux Neko, il y a déjà eu trop de sang versé et de souffrance. Il faut que ça cesse. Ne fait pas la connerie de rentrer dans un combat. Je te le demande... en tant qu'ami... s'il te plaît.

    Neko roula lentement ses yeux jusqu'à tomber sur le pseudo vampire.

    NEKO: Je m'en carre du sang versé, tout ce que je veux c'est que cette petite pétasse paye pour ses crimes et la souffrance qu'elle a causé. Je ne compte m'en prendre qu'à elle, mais si tu as pour but de l'aider, alors je ne te considérerai plus comme un "ami".

    L'élémentaire entendit alors la voix de Siegfried derrière elle et fut assez d'accord avec ses propos. Néanmoins elle voyait dans le regard de Korosu et dans celui d'Isabella qu'aucun des deux ne défendait Maryna avec enthousiasme. La seule qui paraissait consentante c'était Flandre. Puis sa sœur.

    Neko ferma les yeux, et quand elle les rouvrit, une vapeur bleutée s'échappait de son oeil gauche. Sa fleur avait repris tous ses pétales, et avec, sa puissance était revenue. Il était temps de mettre un terme à tout ça.

    NEKO: Je ne compte pas vous faire de mal, alors ne vous trompez pas de camp...

    Siffla-t-elle à l'intention de Korosu et de la petite brune qui se tenait non loin.

    NEKO: Qui plus est j'ai prévu de sauver Gabriel. Cet imbécile me plaît bien, et je crois que sa vie t'importe aussi Isabella... Alors laisse moi faire, je vais vous sortir de là tous les deux.

    La lame de la jeune femme fendit l'air tandis qu'elle la faisait tournoyer en même temps que son poignet. Elle nota le geste de Flandre du coin de l'oeil mais l'ignora: il y avait assez de monde ici pour s'occuper d'elle. Pour l'instant, ce qui l'importait c'était Maryna.

    NEKO: Bien. Tu ne souhaites pas me répondre petite peste... Soit.

    Sans prévenir, l'élémentaire bondit comme une balle en direction de la blondinette, son corps se recouvrant s'écailles métalliques tandis qu'elle fendait les airs.


Résumé: Neko explique concrétement à Korosu et Isabelle qu'elle ne compte pas s'en prendre à eux et qu'elle a aussi pour but de sauver les miches de Gabriel. Elle remarque le mouvement de Flandre mais n'y prête pas attention, trop occupée à bondir sur Maryna pour lui refaire les fesses.
Revenir en haut Aller en bas
Eiko Suzumi
avatar
Nombre de messages : 99
Age : 26
Localisation : Dehors !
Humeur : Enthousiaste !
Date d'inscription : 13/06/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Animorphe tigre
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Dim 23 Nov - 5:03


Coup de patte !
Coup de griffe, morsure et re coup de patte !

_ J'ai jamais aimé les fleurs ! Ça se mange pas !

Notre tigresse...
Continuais son joyeux massacre de rose jaune, suspendu au plafond et finement observé par son ami loup. Persuadée qu'elle tenait entre ses pattes, LA solution à tout leurs problème. Eiko était, si on peut dire, dans son petit quart d'heure de gloire, après en avoir tant bavé, enfin, elle pouvait faire payer Maryna.

_Eiko... je pense pas que ce soit une bonne idée... on a récupérer nos roses, c'est bon.

Lançait Alex à son attention.
La féline se stoppait net, comment ça " On a récupéré nos roses ?", elle tournait la tête pour voir en bas et effectivement, le loup avait sa rose. QUEWA ? Depuis quand ? Comment ? Soudain, la rose s'est mit à trembler, doucement et puis de plus en plus violemment. Les oreilles d'Eiko en arrière, elle n'avait pas confiance dans la suite des événements. Ça lui rappel un peu la fois quand elle était encore enfant, et qu'elle avait jouée avec un ballon de baudruche... Il a explosé !

Eiko eut une réflexion un peu trop longue.
La rose jaune explosa sous la maltraitance reçu. Une chute de pétale doré tombe en même temps que la féline qui, fidèle à la légende se rattrape sur ses quatre pattes un peu sonné quand même.

La tigresse reprit ses esprits.
Puis constatait les faits... Y'a plus de rose, mais Maryna est toujours là. Eiko grognait, déçu... Les blondes, sont vraiment tenace ! C'est alors que notre héroïne remarquait quelque chose de brillant près du rideau rouge... Elle s'approcha et toucha de sa patte, cet étrange mur.

_ Alex... C'est quoi ça ? Ça veut dire qu'on est piégé ? En cage ?

Y'a un temps pour tout...
Ceux qui s'affronte et ceux qui font des petites découverte... EIko donna un coup de tête sur ce mur bizarre, et elle constata que ça ne se brisera pas comme ça.

Peut-être qu'elle peut faire ses griffe dessus ?
Revenir en haut Aller en bas
Alex Hachirio
avatar
Nombre de messages : 87
Age : 23
Humeur : Décontracté
Date d'inscription : 16/06/2013

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Animorphe loup
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Dim 23 Nov - 6:43

Une jolie explosion, retentis quand la rose jaune énorme se transforma en grande pluie de petite pétales. Je penchait la tête de côté en observant ce grand changement. Heureusement l'ancienne attaquante de cette entités réussit à retomber sur ses quartes pattes. Je tournais en suite la tête vers Maryna, mais non, elle semblait n'en n'avoir rien à faire. Par contre, derrière ça ne se passait pas aussi bien, ça menaçais, ça s’expliquait et ça attaquais. Il fallait s'attendre à une mêlé général si ça continuais.

Avant que je puisse me tourner vers les combattant un éclat attira mon regard vers l'arrière du trône.  La tenture, sur le mur au fond, venait de faire reluire une sorte de... une sorte de quoi d'ailleurs ? On aurais dit qu'une vitre venais d’apparaître entre lui et nous. Et je n'étais pas le seul à l'avoir remarquer. Eiko aussi s'était rendu compte du changement. Elle me demandais mon avis sur la situation, si on étais dans une cage. Je secouait la tête et la regarder se taper la tête dessus.

J'entendais les autres derrière moi, des discutions animé et aussi des attaques, je sentais l'air se déplacer dans mon dos sur les déplacement de mes compagnons. Il y avais plus que Maryna là dedans, je ne comprenais toujours pas pourquoi nous étions passé d'un monde presque sans faille à des dessins d'enfants.

Je me remettais sur mes quartes pattes ça faisait tellement du bien de ne plus sentir sa patte comme si elle était passé dans un broyeur. Je pouvais toujours essayer d'atteindre la tenture dans une charge la tête la première, c'était bête. C'est pour ça que je devais essayer.

_Je ne sais pas ce que c'est... mais ça protège quelque chose d'important, il faut donc passer.

En quelque bond je rattrapais la tigresse et rentrais la tête. C'était un moyen comme un autre pour voir si ça passera ou pas. Je venais percuter en courant le champ de force mystérieux.

Ça va sûrement faire mal !

Résumons:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître des Illusions
avatar
Nombre de messages : 58
Age : 47
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Lun 24 Nov - 13:50






















Salle du Trône




A lire, s'il vous plait:
 


« Je veux juste être aimé… »

Ce fut l’unique réponse de l’enfant aux cheveux de blé. De grosses larmes s’écrasèrent sur ses joues, Isabella, ultrasensible se mit à pleurer aussi. Si seulement elle était restée avec Maryna depuis le début, rien de tout cela ne serait arrivé.

Neko, ta tentative d’attaque échoue. Isabella dévoile sa vraie nature. Elle a une adorable paire d’aile rose pâle qui lui pousse dans le dos. Il s’agit bel et bien d’une fée. Tu te retrouves prisonnière dans un flan rose. Impossible pour toi d’en sortir, tu suffoques. Si tes camarades ne te viennent pas en aide pour te sortir de là, tu risques d’y laisser ta peau. Au cas où quelqu'un viendrait te délivrer, tu ne seras pas de suite sur pied.

Sora préfère rester en arrière. Il a une idée derrière la tête. Un pouvoir qu'il n'a pas encore pu exposer. Son regard se fixe sur l'endroit où est le dessin de Gabriel. La poche commence légèrement à remuer. Essayer d'user de sa télékinésie pour récupérer le dessin. C’est une bonne idée. Oui, surement, sauf qu’un bout de papier qui vole, ça ne passe pas inaperçue. La petite blonde las, fronce les sourcils. Le dessin ne se laisse plus faire, Maryna utilise la même technique que Sora pour le papier lui revienne. Et elle la maîtrise bien mieux. La petite fille aux cheveux de blé sort alors de sa deuxième poche une baguette de sorcière de couleur or, entouré de rose de la même couleur. Une sorcière donc. L’acte de Sora ne sera pas laissé sans sanction. En effet, Maryna n’a pas du tout apprécié qu’on lui vole son bien. Elle aspire donc la magie de sort, et lui vole son don télékinétique. Sora se retrouve affaiblit et sent que son don à disparu. La prochaine fois, réfléchie à deux fois avant d’agir.

La tristesse engendre la colère et la haine. Maryna en a assez de ses tentatives futiles et de ses bagarres d'enfants. Elle s'énerve. D'un coup, elle créé une onde de choc assez violente pour propulser quiconque se trouve sur son chemin contre le mur. Tout le monde. Même ses propres alliés. (Cette onde n’atteint pas Eiko et Alex qui se sont faufilés derrière Maryna, vers la protection magique qui est apparue. Si Neko se trouve toujours dans son flan, elle est épargnée, si elle n'y est plus, elle est touchée comme les autres) Vous perdez tous un pétale.

Des ours en guimauve, des crayons, des cartes à jouer, des petits chevaux, des poupées, et des gros dés sortent des murs. Ils sont bien décidés à écarter les gêneurs. Ils sont faibles, mais nombreux. Oh, et, pour ceux qui aimeraient s'amuser à les compter, ils sont 169. Les soldats marchent en votre directions, il n'attaqueront pas Isabella et Korosu qui sont alliés à Maryna.

Eiko et Alex… C'est bien gentil de vouloir casser la protection, mais elle ne compte pas se laisser faire. Après tout, c'est le principe d'une protection. Vous croyiez vraiment qu’une fonçant dessus comme des pignoufs la barrière allait céder ? Pour vos sublimes coups de boule, vous perdez tous les deux trois pétales. Eiko, tu en perdu une en plus, rien qu’en touchant la protection, tu ne l’as pas senti sur le coup, mais tu sens ta main te picoter un peu. A ne pas toucher donc… Et en prime de cela, vous vous retrouver projeter au fond de la salle, près d’une autre grosse rose jaune.


EDIT MJ : Afin que tous les joueurs puissent s'y retrouver, voici un plan pour prendre connaissance de la position de chacun après le balayage de Maryna et l’apparition des monstres. Neko, ta position dépend de si tu es dans le flan ou non, si tes camarades t'ont délivrés avant l'onde de choc, tu peux choisir où tu atterris!
Merci à Alex, qui a fournit la base du plan :3.


Plan:
 



Revenir en haut Aller en bas
Neko Fuwa
avatar
Nombre de messages : 120
Age : 25
Date d'inscription : 18/03/2013

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Elémentaire
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Mar 25 Nov - 14:04



Je répondrai dès qu'une âme charitable me sera gentiment venue en aide ♥
J'offre des cookies à celui ou celle qui se dévoue :B ... et du flan...
Revenir en haut Aller en bas
Korosu Tsukushi
avatar
Nombre de messages : 181
Age : 24
Localisation : In my dreams.
Humeur : Amical
Date d'inscription : 02/10/2011

†Fiche Personnage†
Level: C
Race de Monstre: Dhampire
Karma:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Mar 25 Nov - 14:45

Ainsi la tentative de Neko fut veine et a présent Isabella avait usé de ses pouvoirs pour bloquer Neko voir un peu trop. L'amnésique voyait son amie étouffer et également. Il regardait la tournure des événements Isabella obéissait à Maryna uniquement parce qu'elle tenait Gabriel en laisse de ce qu'il comprenait. Bien qu'indifférent à tout Neko même s'il ne se rappelait plus d'elle, elle était son amie, elle était une partie de son passée et la seule a qui elle faisait confiance. Il regarda alors la gamine.

S'il te plaît gamine même si je sais pour quel raison tu bloques Neko, laisse la au moins respirer s'il te plaît, elle est la clé de mon passé, j'ai besoin d'elle. C'est Gabriel que tu veux, je vais te le ramener... mais je ne peux pas te laisser seule contre tout les autres.

Maudit soit son impuissance. Que pouvait t-il faire? S'il attaquait Maryna, Isabella le bloquerait lui aussi a cause d'elle mais au vu du nombre qu'ils étaient ils ne pourraient rien faire. Il fallait se rapprocher de Maryna sans éveillé de soupçon.

Battons en retraite, ils sont trop nombreux et on est pas assez pour les bloquer laisson la petite armée de Maryna faire le boulot.

Il fit un clin d'oeil à Isabella sans que Maryna puisse le voir et bat en retraite derrière l'armée de Maryna en entraînant la gamine par la main. Il regarda Maryna comme pour demander d'envoyer son armée à la place d'Isabella et lui. Comme garder un atout en cas de pépin. Il ne restait plus qu'a berner Maryna. Lui et Isabella étaient tout deux proche de la blondinette, il suffisait d'attendre et être patient qu'elle soit suffisamment concentré sur le combat pour retourner sa veste. Il avait bien dit qu'il jouerait sept minutes avec eux et là ils étaient tous des pions sur l’échequier. Il devait sependant se dépêcher pour Neko. Trahir la gamine n'était pas dans ses cordes mais trahir MAryna l'était pour aider la gamine autant que Neko. Avoir le dessin de Gabriel voulait dire qu'Isabella retournerait sa veste et donc qu'elle libérerait Neko par la même occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried Rochefort
avatar
Nombre de messages : 267
Age : 27
Localisation : Sherbrooke (Québec)
Date d'inscription : 28/09/2011

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Demi-Dragon
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Mar 25 Nov - 15:38

Siegfried s'attendait à plusieurs choses quand il annonça ses accusations de Maryna. Le professeur ne se préoccupait que peu de la réaction des élèves, à supposer qu'il y ait réaction. Il pensait qu'au moins un élève lui barrerait la route, mais il en fut tout autre. Maryna décida qu'il était temps, d'enfin, passer à l'attaque et provoqua une onde de choc digne de son absence de conscience, affligeant alliés et ennemis. Suite à cet interruption, tous se retrouvèrent projeter contre un mur, alors que Maryna invoquait son armée personnelle de jouets inanimés.

Une onde de choc en pleine gueule, c'était prévisible. Que Maryna soit une sorcière, ça restait incertain. Le demi-dragon penchait toujours pour un être artificiel lié à un artéfact. Remarque, dans le manoir, elle pouvait bien avoir les pouvoirs d'une puissante sorcière, ça ne changeait pas grand chose. Celle aux yeux rouges, démontrait des traits propres aux fées, ce qui, comme Neko venait de réaliser, était assez ennuyant.

Donc, pour résumer la situation, une armée de plus d'une centaine de jouets animés, deux adversaires fortes en magie et tout élève qui voudrait s'amuser à se mettre en travers de leur propre survie d'un côté. De l'autre, quelques élèves et un professeur. Ça ne devrait pas poser trop de problèmes du moment qu'il n'y en avait pas trop qui aimaient protéger leur meurtrier.

Un coup d’œil rapide permis à Siegfried d'identifier ses voisins. Devant lui, Neko, prisonnières d'une sorte de pâtisserie. À sa droite, Yami et non loin d'elle, Sora. Le demi-dragon lui-même était tout près du mur gauche. Étant l'un des plus près de Neko, le professeur ne perdit pas de temps et se dépêcha de lui venir en aide. De toute façon, elle était dans son chemin pour atteindre Maryna, ce n'était donc pas un détour.

Devant, le professeur voyait les jouets avancer plutôt rapidement et espérait ne pas avoir à fournir trop d'efforts pour sortir l'élève de sa prison de sucre. C'est avec une aisance déconcertante que Siegfried plongea le bras dans le gâteau pour agripper Neko, par ce qu'il espérait être le bras. Il fut tout aussi facile de sortir cette dernière qui pu cracher le flan qu'elle avait dans la bouche.

« Je ne pensais pas avoir à te le dire à toi, mais bon. Quand tu essais de tuer quelqu'un, tu ne t'arrêtes pas en plein milieu du combat pour entamer une discussion... »

À l'approche des jouets, le professeur exécuta une fente rapide vers l'avant avant de pivoter sur lui-même pour balancer un violent coup de queue afin de démolir un demi-cercle d'un bon deux mètres de rayons de jouets.

« Elles sont spécialisées dans les attaques magiques, mais vulnérables aux attaques physiques. Faut les atteindre et donner tout ce qu'on a. Par dessus tout, PAS. DE. PITIÉ. Il faut les forcer à réagir et à commettre des erreurs.

Sora! Peux-tu me créer une épée de glace? Neko, si tu es d'attaque, je te lance par dessus les jouets! Yami, une course pour atteindre Maryna, ça te dit?
»


Résumé du poste: Siegfried libère Neko et tente de démolir autant de jouets que possible d'un coup de queue.
Revenir en haut Aller en bas
Neko Fuwa
avatar
Nombre de messages : 120
Age : 25
Date d'inscription : 18/03/2013

†Fiche Personnage†
Level: A
Race de Monstre: Elémentaire
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Mar 25 Nov - 16:01

*donne un cookie à Korosu et à Siegfried ♥*

    What the... ?!!
    Coupée dans son élan, Neko fut immobilisée par une gelée étrange. Elle ne pouvait pas se débattre, bouger ou même respirer. Et le pire dans tout ça, c'est que c'était Isabelle qui avait créé cet énorme flan ridicule. Pendant les quelques secondes où elle resta emprisonnée, Neko lista toutes les possibilités qu'elle avait pour tailler cette stupide gamine en morceau: tronçonneuse, katana, couteau, cuillère, FEUILLE DE PAPIER (parce que oui ça fait mal)... Mais ses pensées meurtières cessèrent lorsqu'une main aggrippa son bras jusqu'à la tirer à l'extérieur.

    L'élémentaire se vautra sur le sol, toussant et crachant les bouts de flans coincés dans sa bouche. Une fois sa respiration redevenue normale elle glissa un regard, hésitant entre lui cracher du flan à la figure pour sa remarque déplacée et le remercier. Neko se contenta de soupirer en maugréant un bref "ouais, merci" avant de s'affaler à plat ventre sur le sol, bras et jambes écartés en mode étoile de mer. Mine de rien ce flan moisi l'avait vidé d'un coup de son énergie et pour l'instant elle ne pouvait pas trop bouger.

    La jeune femme soupira, grogna et frappa du poing sur le sol.

    NEKO: JE VAIS TOUS VOUS BUTER PUTAIN !

    S'écria-t-elle, sa rage montant au fur et à mesure qu'elle reprenait ses esprits. Elle se releva avec une grimace de douleur, encore un peu raide et fusilla Isabella du regard.

    NEKO: Colle moi encore dans un truc comme ça et je te transforme en apéricubes.

    Elle grinçait des dents de colère mais pour l'instant elle préféra rester immobile, son sauveteur apparemment déjà bien efficace tout seul.


Résumay: Neko reprend ses esprits mais elle ne fait rien à part haïr le monde qui l'entoure et menacer Isabella.
Revenir en haut Aller en bas
Flandre A. Scarlet
avatar
Nombre de messages : 204
Age : 20
Date d'inscription : 15/04/2012

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Vampire inférieur
Karma:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Sam 29 Nov - 9:10

Sans le savoir, Flandre fut abusée, lors de sa gestuelle. Ainsi avait-elle cogné du vide, en pensant voir la noiraude insolente. Cette dernière avait dû bien rire en passant. Une fois de plus, la petiote dévoilait à son insu, l'étrangeté sienne nommée démence. Ce mouvement irrationnel, fauchant du rien, alarma au loin celle qui a l'avait quittée. A vrai dire, dans le feu de l'action alliée à la confusion totale de ces gens occupés à leurs affaires; il sembla fort probable, que seule Flore s'en rende compte. Elle fondait craintes à l'arrière. Il suffisait-là d'une simple étincelle pour voir dérailler la blonde. Cette dernière ne vit la robe rouge déployer ses ailes, tout comme Neko se retrouvant prise au piège. A ses yeux, l'illusion était plus réelle, celle d'une manante désarmée et la fusillant du regard. Du reste, son bon en arrière pour se dégager de la zone, tout comme la réplique de Maryna, lui échappèrent. Elle se retrouvait donc inerte, comme statufiée face au vide. Là elle ne vit rien venir.

Bien lasse de tout ceci, Maryna ait lancé le sortilège soufflant tout dans la zone. L'onde de choc envoya valser Flandre, qui retrouvant ses esprits, vit arriver le mur dans sa trogne. Hélas trop tard, le temps de le réaliser, elle y était déjà encastrée; de face. Certes elle dégusta au passage, mais s'en pu sortir sans le moindre râle ou rictus de souffrance, puisque elle n'avait plus le sens du toucher. Elle dénota cependant, au cœur du chant commun, une certaine voix gémiarde. A l'instar de tout autre seigneur de sang, Flore semblait si frêle qu'un rien pouvait la terrasser. Ceci étant, son sanglot même étranglé, lui apparu comme étant répréansible.  Voilà que Boucle d'Or fondait, au chevet de sa promise. La belle tremblait dans ses bras, larmoyante et toute aussi sonnée que sa jumelle. Là elle grogna, tout croc exalté. Son sang ne fit qu'un tour, si bouillonnant qu'elle menaçait d'exploser.

« J'en ai mare de la magie ... » Pesta-t-elle à l'encontre du vide. « Arrêtes, la tuer ne rime à rien ... »

Sans le savoir, Flore avait dévoilé l'identité de la fautive. Ce que le démon écarlate confirma d'un léger coup d'œil. Sur l'instant, son iris étincela d'une fureur rare, incommensurable et digne d'un phare. Son désir de mort empestait de loin. Si bien que son aura noire, grandissante, étouffait sa dulcinée. Chose qu'elle ne vit; mais une autre se délectait du phénomène. Ce spectre lui restait encore, lui susurrant de se laisser aller à la démence, pour mieux étriper sa proie. Soudain, d'une griffe, Flore ramenait le faciès de Flandre vers elle. Histoire de lui signifier sa détresse, tout comme l'emportement de la donzelle. Le doux geste suivant, lui ôta toute noirceur dans l'âme. Il flottait à présent dans l'air, en leur petit coin, un certain air de romance; mais aussi d'érotisme. Certes la beauté des blés voyait sa nudité, totale, voilée par les soins d'une large chemise, prêtée plus tôt; nul ne pouvait démentir du fait, que la vue de ces créatures aux lèves scellées, avait du charme.

Si l'une éprouvait grand mal, l'autre lui prodiguait le meilleur remède; de tout temps il en fut et serait ainsi. Séparément elles étaient faibles, mais ensemble rien ne pouvait les atteindre; voilà leur grande force. Flandre rompit la bonne douceur et releva la belle. Soudain elles échangeaient un regard, de concert, doux. De part leur lien si fort, un regard valait plus que des mots. Aussi s'étaient-elles entendues pour la suite. Flore porta au murmure, son plan de bataille, simple mais usant du moindre avantage de leurs personnes. Ainsi la belle bleue quittait sa chère et tendre, pour fondre à l'autre bout de la pièce et donner le signal. Là elle s'élancèrent, d'une célérité faramineuse, les donnant comme foudres; l'une d'une neige terne, l'autre d'une grisaille arc-en-ciel. Les jumelles volèrent bien au-dessus des autres, cloués au sol, histoire de n'être interrompues. Du reste, elles allaient pulvériser chacune une rose d'or. Ce seul plan, reposait alors sur l'effet de surprise ...


Résumé du post :
 
Revenir en haut Aller en bas
Eiko Suzumi
avatar
Nombre de messages : 99
Age : 26
Localisation : Dehors !
Humeur : Enthousiaste !
Date d'inscription : 13/06/2013

†Fiche Personnage†
Level: B+
Race de Monstre: Animorphe tigre
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Sam 29 Nov - 9:38

La Team animorphe...
S'envole vers d'autres ciiiieuuuuux !!


Bim bam boum !
Jamais Eiko aurait pensé qu'une barrière puisse répliquer, pour elle, s'était juste un mur avec un peu de magie. Et bien elle l'a appris à ses dépends, un mur ça peut avoir des oreilles et en plus, ça peut t'en coller une sévère ! La tigresse volait loin, et fort aux cotés d'Alex, ils traversèrent la pièce mais tout allait si rapidement qu'Eiko eu du mal à reconnaître les autres élèves pendants son vol plané.

La Maryna Air Lines...
Eiko ne se fera plus avoir, car le plus douloureux restait l'atterrissage qui était violent. Avec le loup, elle en perdit trois pétales qui se décrochait de sa rose... Ah, non quatre pétale. Eiko grimaçais de douleur et de frustration. Doucement, elle se relevait ses pattes tremblants encore du choc reçu.

_ Ca va aller Alex ?

Demandait-elle en s'appuyant sur...
Eiko retira son flanc, encore une maudite rose jaune ! Sous la stupeur, elle entendit le brouhaha des autres combats. Y'avait Neko, piégé dans un fl... Eiko se léchait les babines, même si c'était pas le moment pour ça, et puis la dernière fois qu'elle avait mangé quelque chose ici, il n'y avait eu que des galères. Bref, le temps de se remémorer ça, la jeune femme métallique était libéré. Eiko reportait son attention sur la rose et... Elle échangeait un regard complice avec Alex, avant de se remettre au travail.

_ C'est pas avec 4 pétales en moins que tu vas m'effrayer ! T'es que de la salade !

Et la salade... Eiko la bousille.
Néanmoins, je suis d'accord avec vous, y'a de la marge entre une rose et de la salade, mais Eiko et les légumes, les fleurs... Bref, la flore en général, c'est pas sa tasse de thé.

On mords, on frappe, on griffe à nouveau !
Revenir en haut Aller en bas
Alex Hachirio
avatar
Nombre de messages : 87
Age : 23
Humeur : Décontracté
Date d'inscription : 16/06/2013

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Animorphe loup
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Sam 29 Nov - 10:35

Outch, aïe, ouille.


Faire un coup de boule à un mur, c'est une chose, mais se voire renvoyé sa charge en 10 fois supérieur, ça fait mal. La salle est immense... et pourtant il faut peu de temps pour la traverser quand on vole. Je voyais à peine les autres élèves combattre ou plutôt reculer... je sais pas trop, je voyais juste des points bouger et des d'autres apparaître. Pendant un instant, peut être quand j'avais atteint le sommet de ma parabole je me suis à redouter l'impacte. Je regardais Eiko qui volait non loin de moi, elle semblait tourner aussi sur elle même aussi vite que moi.

En touchant le sol, je sût ce que ressentait un pneu sur une route expresse, rouler dans tous les sens ralentissant pas assez vite à mon goût. Malgré tout, on finissait par s'arrêter, j'avais envie de vomir et j'arrivais pas à regarder le mur sans qu'il ne bouge. Doucement, je me relevais sur mes quatre pattes maudissant ma charge insensée. Il y avait un truc jaune devant... une autre rose géante ? Oh ! Je regardais derrière moi, on avait fait TOUTE la pièce ? Voyage rapide et pas cher. Il me semblait qu'il y avait plus de chose au près du trône, on dirait que les renforts étaient arrivés.

_ Ca va aller Alex ? 

Eiko ! Elle semblait pas trop abîmé malgré nos pétales qui s'étaient effondrés. Elle se relevait à son tours, je grimaçait.

_Ça va... je crois, juste... je savait pas qu'on pouvais voler..Il faut se dépêcher, à voir le trône à des sujets en plus.

Je grognais relevant la tête vers la rose, me remémorant la dernière alors que mes idées se remettaient en place. Un sourire, ou plutôt un étirement des babines qui montrait mes dents, illuminais mon visage. Je tournais la tête vers la tigresse, elle avait le même regard que moi. La première rose avait permit de dévoiler une protection, qu'est ce que celle-ci cachait ? On le saurait bien assez vite.

J'entendais la tigresse insulter la fleure, je m'élancer à mon tours sur la rose cros en avant pour mordre dedans, j’essayais de l'attaquer au plus haut possible. Deux mission en une, la réduire en charpie d'un côté et regarder ce qu'il y avait derrière de l'autre. Une rose, même jaune et géante, reste une rose, j'arracherais ses pétales comme j'avais perdu les miennes ! Advienne que pourra !

Résumons:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sora Hearts
avatar
Nombre de messages : 73
Age : 21
Date d'inscription : 15/04/2014

†Fiche Personnage†
Level: C+
Race de Monstre: Sorcier
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   Dim 30 Nov - 9:38

Perte de pouvoir, égale perte de puissance, à peine eu je essayer de récupérer ce petit bout de papier, que la jeune fille avait enfin montré ses véritables pouvoirs "sorcière" était-ce qui la qualifiait de mieux. Mon pouvoir n'était pas bloqué, il avait tout simplement disparu, comme envolée.

Je le savais tout simplement, car j'avais senti l'artefact magique, le collier autour de mon coup, celui auquel j'était relié, perdre de sa puissance. Lentement, je tombe à genou, ressentant une vive douleur au fond de moi, une douleur à la fois sombre et brûlante, tel un puissant brasier, consumant chaque fibre de mon corps. Durant de longues minutes, je suffoque, tentant de reprendre mon souffle, en attendant que cela s'atténue. Mais pourquoi étais-je dans un tel état ? C'était fort simple : la Keyblade avais scellé une forte aura maléfique en mon corps afin de me sauver, donc si la keyblade perdait de ses pouvoirs, le sceau finirait tout simplement par se briser.

Hors la sorcière venais de lui retirer de la puissance, le sceau commençait à devenir instable, la chose qui était en moi luttait pour venir à la surface.

Puis les paroles de Shiegfried vinrent jusqu'à moi, je me relève péniblement, la douleur avait un peu disparut, et me mit à courir aussi rapidement que je le pus vert lui, quand je fus arrivé en face de lui, je joignis mes mains et les séparai, une épée des glaces un peu longue s'y forma, épée que je tendis à Shiegfried.

- Attendez ! Maryna à le don de supprimer nos pouvoirs ! Si Neko se rapproche trop d'elle pourrait etre en danger et perdre tout moyens d'attaque! Il faudrait que quelqu'un qui n'a rien à perdre attire l'attention de Maryna pour que les autres puissent la neutraliser!

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: .Salle du Trône.   

Revenir en haut Aller en bas
 

.Salle du Trône.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Hors RPG :: Event du Manoir :: Manoir des Illusions-