AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Curiositée ( Feat Selenn Ex Machina )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuroi Kagami
avatar
Nombre de messages : 99
Age : 23
Date d'inscription : 26/06/2014

†Fiche Personnage†
Level: C+
Race de Monstre:
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Curiositée ( Feat Selenn Ex Machina )   Lun 1 Déc - 5:10



The curious kill the cat ... Nice ! I'm a fox !




Ça faisait une semaine, 7 jours que le jeune homme avait rencontré Selenn, on aurait pu penser que ce n'était qu'une rencontre comme les autres, après tout Kuroi a plutôt la réputation d'être très sociable et sympathique ... Vu de l'extérieur leur discussion semblait normale ... Mais si vous vous approchiez ... Vous auriez vite compris que quelque chose n'allait pas

Pour la première fois depuis son arrivée en cours, le jeune homme avait avouer avoir constamment menti sur son avis sur les humains et s'être caché sous un costume de démagogie et d'éthique ... Il cachait une haine dévorante a tout le monde, même à ceux qu'il avait aidé ... Même à Alice, alors qu'il avait attaqué des scientifiques qui étaient à sa poursuite

Pourquoi ? Ou plutôt ... Comment ? Comment avait elle réussit à le repousser ainsi dans ses retranchements ? C'est ... Insensé ... Et d'autres questions se soulevaient ... quelle était la raison qui le faisait se déplacer dans l'aile Est en cherchant la chambre de Selenn ?

Il avait beau réfléchir, tout convergeait vers cette simple raison : la curiosité ... Curieux de savoir ce qui motive la demoiselle, sa force, les moyens d'arriver à ses fins, et de savoir aussi jusqu'ou il pourrait aller lui-même ... Connaitre ses limites ... Peut-être deviendrait-il plus fort en restant près d'elle ? Peut-être pourrait-il lui aussi trouver un but et arriver à ses fins ?


Ah ... Selenn ExMachina ... Ça doit être là ...  


Il n'y en a pas 36 après tout ... Il soupira , rassemblant son courage , il regardait le grand couloir qui était un ensemble de portes mises cote à cote ... Les fenêtres donnant sur l'extérieur ... Il ne faisait vraiment pas beau , il y avait du crachin et il faisait très gris ... Pourquoi fait-il aussi souvent mauvais ? Ça lui rappelle les heures sombres où il était dans les rues ...

Hum ... Tout ça à cause de cet humain ... On en revient toujours là ... Il aurait vraiment u le tuer ! Et ne surtout pas écouter son père adoptif ! Quoi que ... Il avait peut-être raison après tout ... La haine c'est comme lancer un charbon brûlant sur quelqu'un, c'est toi qui te brute ... Hum ... Que faire ?

Il réalisa qu'il se cherchait surtout des excuses pour ne pas frapper à la porte, et puis de toute façon il ne risquait rien, sa curiosité le perdra surement un jour, mais certainement pas aujourd hui ! Il frappa à la porte en s'identifiant, pour ne pas non plus surprendre la demoiselle


C'est moi, Kuroi 


Une fois qu'il reçut l'autorisation d'entrer il poussa la porte et entra , Selenn était seule apparemment, sauf s'il a très mal regardé ... Ce qui est possible vu les tours que lui jouent ses yeux ces temps-ci à cause des insomnies, il va surement devoir reprendre des somnifères et ... Non ... Ce n'est pas le moment de penser à ça du tout

Salut ... Je ne te dérange pas ? 


Il regarde un peu la chambre, pour la déco surtout, c'est assez épuré mais sympa ... Lui préfère se faire un petit nid douillet pour ne pas faire trop prison mais comme ça c'est sympa aussi et ... Non ! Arrêter de penser a tout et a rien ! On n'est pas là pour ça !

Il s'appuya dos au mur en regardant la jeune femme , soupirant doucement plus par automatisme que pour autre chose il reprit la parole


Tu as dit qu'on se reverrait assez vite ... Alors me voilà ...  


Que dire de plus pour l'instant ? Il ne réalisait pas encore dans quoi il mettait les pieds


Dernière édition par Kuroi Kagami le Lun 12 Jan - 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Selenn Exmachina
avatar
Nombre de messages : 12
Age : 24
Date d'inscription : 15/06/2014

†Fiche Personnage†
Level:
Race de Monstre: Machina
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Curiositée ( Feat Selenn Ex Machina )   Sam 20 Déc - 17:54



L’horloge clique. La montre tique. Dans cette pièce silencieuse les aiguilles sont en mouvements constants, les mécaniques sont en marche. Et pourtant rien ne bouge.

Selenn est assise, là, sur cette chaise ni trop confortable ni trop dure. Cette chaise sculptée dans le bois de manière minutieuse et méthodique. Tac. Tac. Faisait le bruit du burin sur le bois. Comme le bruit des aiguilles qui tombent tour à tour sur des secondes différentes.

Immobile. Alors que tout est en mouvement. La fenêtre ouverte indique un mouvement préalable, celui de l’ouvrir. Le vent souffle, s’engouffre par l’ouverture et agite les quelques mèches de cheveux roux qui tombe sur le visage de la jeune fille. L’herbe vacille doucement aussi sous cette même brise fraîche, courbant au gré de ses humeurs.

Et l’heure tourne quel que soit le vent, aiguilles soumises à leur propre rythme mécanique.

Plic. Ploc. L’eau répond aux sons de l’horloge. La goutte apparaît et s’écrase contre un support pour en former plusieurs. Plic. Ploc. Le robinet goutte. Méthodiquement. Binaire. Mécaniquement. A peine disparue, une autre se forme pour disparaître à son tour. Chaîne vicieuse de la goutte d’eau qui tombe, tombe du robinet.

Et l’heure tourne, les aiguilles bougeant en rythme avec chaque goutte qui se dispersait.

Rien et tout était en mouvement. Même ce verre d’eau immobile sur la table. Amas de sable chaud et fondu auquel on a donné la forme d’un récipient. Pourtant à y regarder de plus près, quelque chose bouge. L’eau ondule. L’eau vibre en réponse à des vibrations du monde extérieur. Mouvement dans le couloir. Bruit de pas dans la chambre d’à côté. Chaque impact sur le sol se répercutait dans chaque onde qui plissait la surface de l’eau. Tout aussi binaire que le reste.

Et Selenn ne cille pas. Poupée immobile à l’arrêt et pourtant en marche. Assise comme si on l’avait placée ici. Regardant au loin comme ces semblables poupées de plastiques.

Immobile. Comme un personnage d’un tableau que l’on aurait figé dans la seconde de la réalisation. Comme une montre à gousset mécanique qu’on aurait oublié de remonter.

Et pourtant tant en mouvement.

Son épiderme réagit à chaque caresse du vent. Ses pupilles se modulent à chaque ondulation nouvelle dans ce verre d’eau devant elle. Ses oreilles entendent à chaque éclatement de goutte d’eau. Ses rouages internes s’agitent, bougent, tournent. Ses organes chantent, vivent au rythme de la pulsation cardiaque.

Tic. Tac.
Toc. Toc.

Un bruit nouveau venait apparaître dans l’algorithme. Décalage avec les autres rythmes. Décalage avec les autres oscillations. L’espace d’un instant, le temps s’arrêta. Toc. La gout d’eau restait suspendue. Les mèches lévitaient dans le vent. L’aiguille restait en suspend dans son cadran. Suspend disharmonieux d’un nouveau bruit dans la matrice.

Toc. Quelqu’un était là. Devant la porte. Et par ce bruit, ce quelqu’un venait s’enquérir d’une approbation pour entrer.

« C’est moi Kuroi. »

Inquirere. Forme latine classique de s’enquérir. Rechercher une information. Une réponse. Pour faire un choix. A la fois pour rentrer dans la chambre. Et en savoir où il en était.

Tic. Mouvement mécanique. Visage qui s’anime. Sourire qui s’étire. Elle avait donc vu juste. Ils s’étaient vu il y a à peine sept jours et voilà que le renard venait gratter à sa porte. Douce ironie pour un garçon qui hésitait à la détester.

« Entre. »

Sa langue se délia, laissant échapper le temps qui s'était figé et cette invitation sur un ton froid habituel. Elle attendit que la porte s’ouvre, assise sur une chaise près de la table ronde en bois brute. Droite. Et avec une certaine fierté et indifférence dans son regard.

« Salut… Je ne te dérange pas ? »

Drôle de question quand on reçoit l’autorisation d’entrer dans la demeure de quelqu’un. Si cela dérangerait, l’ôte aurait directement décliné l’invitation. Question rhétorique en somme. But de création de lien social. Rien d’autre. Ce qui confirme le manque d’utilité d’utiliser de la salive pour ceci.

La Machina haussa tout de même les épaules plutôt avec agacement. Les manies humaines étaient ennuyeuses au possible. Poser des questions alors que les réponses sont sous les yeux. Formuler des phrases sans sens et sans aucun but. Des futilités que les monstres s’évertuaient à recopier comme de pâles marionnettes.

Elle observait son invité du coin de l’œil découvrir son antre. Rien de bien particulier. Décoration sommaire et légère. Chaque chose rangée à sa place. Chaque chose posée à son endroit. Comme dans une maison de poupée, tout est disposé. Même elle. On aurait qu’elle avait été posée, là, sur cette chaise en bois, dans sa robe de cuir embelli et de dentelle.

Active ; passive. Voilà ce qu’elle avait toujours été. Maître de son monde comme un enfant qui joue avec les éléments de sa maison de poupées. Et à la fois poupée immobile qui observe. Position duelle et binaire. Alliance parfaite. Manipulatrice. Et observatrice.

« Tu as dit qu'on se reverrait assez vite ... Alors me voilà ... »

Bien sûr. Le renard était entré dans l’antre du loup sans même le savoir. Pion nouveau et innocent que l’on va transformer en reine redoutable.

Légère, elle se lève, avance vers le goupil adossé à un mur. Et se plante devant lui, le scrutant de ses iris glacials.

« En effet, tu es bien là. Bien le bonjour. A en voir ton teint, les derniers jours ne t’ont pas été si profitable. »

Ton sec. Ton cassant. Et pourtant la brise de ses mots est douce. La froideur de sa phrase englobait et oscillait telle une caresse.

Puis elle s’éloigna calmement pour revenir se poser sur sa chaise. Selenn l’invita à s’asseoir sur la chaise en face d’elle par un mouvement las de la main. Puis elle s’accouda, perdant son regard curieux dans les fontaines dorées de Kuroi.

« Alors mon cher ami que me vaut ta visite ? D’où te viens cette envie irrépressible de venir me trouver ? »

Tic. Tac. Plic. Ploc. Et la chambre reprend sa musique rythmée au son des aiguilles et des gouttes. Les mèches reprennent leurs mouvements de balanciers, portées par le vent. Tic. Ploc. Le temps s’égrène et s’allonge considérablement. Comme une pièce dans un autre monde.

Comme dans une maison de poupées.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kuroi Kagami
avatar
Nombre de messages : 99
Age : 23
Date d'inscription : 26/06/2014

†Fiche Personnage†
Level: C+
Race de Monstre:
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Curiositée ( Feat Selenn Ex Machina )   Mer 24 Déc - 5:59



I need your help




Il regardait toujours autour de lui en attendant les réponses et les réactions de la demoiselle , un haussement d'épaule pour savoir s'il ne la dérangeait pas ... C'était tout de même une question stupide , il s'en voulait presque de l'avoir posé ... Les mains dans le dos il regardait attentivement la jeune femme se déplacer

Il la voyait se déplacer et se rapprocher , il n'aime pas particulièrement la proximité et resta donc immobile , mais il commençait à être habitué que son espace personnel soit souvent envahi par elle ... Quelque chose lui intimait qu'il valait mieux en faire son deuil et l'accepter, il observa un peu ses vêtement ... il aimait beaucoup ce style, rare d'ailleurs, très rare ... mais vraiment beau, il se concentra ensuite de nouveau sur Selenn

Une fois planter devant lui elle usa de son sens de l'observation visiblement bien develloper pour lui dire que son teint et que ses yeux étaient surement ceux de quelqu'un de terriblement fatiguer , il n'essaya pas de mentir , la regardant dans les yeux en soupirant


Je suis insomniaque chronique ... Je fais énormément de cauchemars ... Et j'ai aussi pas mal réfléchi à notre discussion de l'autre jour  


C'était clair, pas la peine de dire plus , juste l'essentiel. Il continuait de la regarder , ces yeux ... Assez semblable aux siens , ça l'intriguait vraiment ... Le ton qu'elle avait pris pour lui parler aussi, il n'arrivait pas à comprendre pourquoi, mais ça lui semblait plus ... Doux ? Que la dernière fois

Elle se rassit près de son bureau , et l'invita à s'asseoir près d'elle , il hésita un moment , puis marcha vers la chaise, s'asseyant finalement , le regard un peu perdu dans le vide quelques secondes avant de regarder la demoiselle dans les yeux.

Soutenir son regard n'est pas très difficile , son visage n'est pas inexpressif mais ne décrit que peu de sentiment , c'est plutôt ses remarques et ses mots qui peuvent le mettre mal à l'aise ... Il savait déjà qu'entre eux deux c'était elle qui avait une position de force par rapport a lui , sur tous les plans d'ailleurs ... Mais il l'acceptait parfaitement , ce n'est pas le moment d'avoir un orgueil mal placer et il le sait très bien

Elle lui parla ensuite , demandant pourquoi il venait ainsi la voir ... C'était une bonne question à vrai dire, il attendait quelque chose ... Quoi exactement il ne le savait pas , il se contenta cependant de dire


M'aider ...  


Il ferma les yeux un moment puis les réouvrit en regardant le sol , il réfléchissait a comment expliquer ce qu'il voulut dire , il soupira puis regarda Selenn un moment , la regardant dans les yeux

Je veux voir à quel point ils sont mauvais ... Et surtout ce que je peux faire ... Je ne suis pas aussi fort que certains mais je m'entraine beaucoup et je le ferais d'avantage s'il le faut ... Une guerre va arriver , c'est inévitable ... Meme si une petite partie de moi ne veut pas y participer , je sais que personne n'y échappera , et quand ça arrivera ce sera eux ou nous ... J'ai essayé de me voiler la face ... De me cacher ... Mais je dois l'admettre ça me dévore ...  


Il voûta son dos , joignant les mains et regardant dans le vide quelque instant , il imagine à nouveau la vision de ses parents dans les flammes , leurs cris ... Les gens qui n'ont rien fait ... Cette envie de hurler ... Cette haine ... Comme si une ombre naissait dans son cœur et qu'il essayait desesperement de l'étouffer depuis ...

Il se masse le crâne un moment avant de se redresser , massant un peu ses globes oculaires en soupirant, parlant doucement , comme une confession


Si tu savais comme c'est dur de garder ça pour soi ... De cacher ça a tout le monde ... Cette haine , cette colère , j'ai l'impression de brûler vif ... Et je ne peux rien faire contre ça... j'ai besoin de comprendre à quel point les humains sont une tare et surtout ce que je peux faire ... Mais je ne peux pas m'empêcher de me dire qu'ils ne sont pas tous mauvais  


Il soupire en regardant la demoiselle dans les yeux , un peu perdus ... C'était le terme , perdu ... Entre son désir de vengeance et celui de respecter la volonté de son père adoptif, il soupire puis sourit malgré lui en regardant Selenn

Ouais ... J'ai besoin de pas mal d'aide  


Il rit un moment , mais c'était plus pour se donner une convenance que par réelle envie de rire , il soupira longuement en regardant Selenn ... Il se demandait si elle allait lui demander de partir , c'est compréhensible , il posa tout de même une autre question

Et je suis aussi très curieux ... Je voudrais savoir quelles sont tes motivations ...  


Meme s'il se doutait bien qu'il n'en saurais rien ... Il demandait tout de même





Spoiler:
 


Dernière édition par Kuroi Kagami le Lun 12 Jan - 11:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Selenn Exmachina
avatar
Nombre de messages : 12
Age : 24
Date d'inscription : 15/06/2014

†Fiche Personnage†
Level:
Race de Monstre: Machina
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Curiositée ( Feat Selenn Ex Machina )   Dim 11 Jan - 5:55



Les mots flottaient dans cet espace clos. Comme des flots continus, ils s’étendaient, devenant nombreux dans un petit espace ; Selenn les écouter un à un, chacun avec leur composante émotionnelle, chacun avec leur sens propre. Elle les regardait à travers le visage décomposé de l’animorphe devant elle. Chaque mot semblait s’écrire sur son visage rongé par les insomnies. Peur. Curiosité. Respect. Vengeance. Deux mouvements antagonistes et qui pourtant l’animait.

Les mots tournaient, roulaient sur sa langue qui ne finissait de les produire. Finalement, cet espace si petit devenait un confessionnal, se remplissant d’éléments subjectifs qui lui étaient propres. Cette manière de vivre les choses. Cette manière de vivre les changements qui étaient en marche dans son inconscient. Clic. Clic. S’il était fait de rouages et de pignons dentés on aurait pu entendre leurs bruits stridents et leur marche accélérée.

Le changement est en marche. Il arrive. Il court. Tout n’est plus qu’une question de temps. Sa vision du monde tangue de plus en plus. Et bientôt elle penchera d’un côté. Sans aucun retour en arrière possible. De l’aide. Voilà ce qu’il voulait. Pour ne pas opérer ce changement seul. Pour être sûr de ce qu’il était vraiment. Pour se donner bonne conscience. Ni de regret.

Selenn sourit. Qu’il en soit ainsi alors. Ils effaceraient les doutes qui planent. Elle l’aiderait à effacer les soucis visibles dans ses cernes. Et les regrets qui vont avec.

« Et je suis très curieux aussi. Je voudrais savoir quelles sont tes motivations. »

L’automate le fixa un instant, énigmatique. Ses yeux d’or semblaient vouloir percer son âme, voir ce qui n’était pas visible à l’intérieur de lui. Froids. Métalliques. Les iris glaçaient le temps. Sensation qu’un moment pouvait durer bien plus qu’on l’imaginait. Jusqu’à ce que son rire brise la glace. Un rire franc mais toujours exempt d’une once de chaleur.

« Mes motivations ? »

Tic. Arrêt net du rire. Ses iris toisèrent le jeune homme qui se tenait de l’autre côté de la table.

« Je ne suis pas comme toi. »

Les mots claquaient. Comme des éclats de verre qu’on envoyait en rafale. Tranchants. Froids. Pouvant blesser et rester encrés. Une rafale de vent vint accentuer l’effet glacial.  

« Vengeance et promesse n’ont jamais existé à mes yeux. Juste des concepts derrière lesquels on se cache pour se donner bonne conscience. Derrière lesquelles on peut devenir plus fort et faire subir mille fois les souffrances qu’on a connu. »

D’un revers de la main, d’un mouvement vif, elle balaya la table. Le verre tomba. Le verre se brisa en de merveilleux éclats contre le sol. Silence. Elle. Lui. Une Machina. Un animorphe. Rien ne pouvait les rapprocher. Rien en commun. Comme s’il existait un fossé entre les deux. Comme cette table qui les séparaient dans ce face à face.

Un sourire carnassier se découpait sur le visage de la rousse.

« Mes motivations hein ? N’est-ce pas une motivation suffisante de voir l’Homme s’auto détruire sans jamais y arriver ? Que guerre après guerre, il soit toujours là, bien droit et hargneux avec la volonté de détruire tout ce qui lui ressemble ou non ? N’est-ce pas suffisant de voir l’Homme exterminer son semblable pour de minables raisons ? »

Elle marqua une courte pause. Puis reprit.

« Tes yeux sont bien trop jeunes pour comprendre mes motivations. Mais... »

Elle se leva. En quelques mouvements gracieux, elle le rejoignit de son côté de la table.

« Avale tes blessures. Et laisse parler tes tripes, tes émotions si tu veux agir par vengeance. Je m’efforcerai de comprendre les motivations qui t’animent toi. »

Assise à présent sur bureau elle se pencha vers lui, attrapant son menton entre ses doigts fins.

« Alors quelles sont les tiennes ? »


Revenir en haut Aller en bas
Kuroi Kagami
avatar
Nombre de messages : 99
Age : 23
Date d'inscription : 26/06/2014

†Fiche Personnage†
Level: C+
Race de Monstre:
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Curiositée ( Feat Selenn Ex Machina )   Lun 12 Jan - 11:37



Risque




Kuroi la regardait , longuement ... Elle avait des gestes plutôt lents mais sûrs d'eux , des gestes assez grands dans leurs symboliques, tout semblait briller chez elle , la façon de se tenir , de parler , les mots choisi , les intonations ; la lueur dans le regard ... Absolument tout allant même a ses moments de pause dans son discours pour lui laisser le temps de réfléchir et avoir plus d'impact

Cependant ce n'était pas un discours de grandeur , un discours de bonté, ni un discours de clémence ou de réprimande a l'égard du jeune homme ... C'était sombre, bien plus sombre, plus obscur qu'une déclaration de guerre a l'espèce humaine ... Elle prétendait vouloir admirer la chute de l'humanité ? Elle va l'accélérer ... 2 fois ... Puis 4 .. Puis 8 .... Puis 16, 32, 64, 128 jusqu'à l'infini, cela se voit dans tous les mots qu'elle utilise ... Elle va démultiplier la vitesse de la chute

Une chute rapide mais une agonie incroyablement longue se terminant finalement par un choc violent sur le sol, pire encore un impact ne laissant qu'une coquille vide , celle de l'humanité qui visiblement lui semblait obsolète

Que faire ? Partager ses idées ? Les contrer ? Essayer de lui faire entendre raison ? Il baissa le regard , voulant chercher en lui-même cette réponse, les motivations de la demoiselle passaient outre les simples désirs de vengeance animant certaines personnes ... C'est un désir de destruction complet qui ne nécessite même pas de raison , ça doit être pour ça qu'elle arrive à en parler ainsi

Il sentit des doigts sur son menton , on releva sa tête, il regardait Selenn dans les yeux , essayant d'y déceler quoi que ce soit au fond, sans succès ... La jeune femme en revanche devait facilement voir ce qui se cachait au fond de lui ... Il ouvrit la bouche répondant à la demoiselle avec un grand rictus


Ce que je veux ? Une vengeance ne suffirait surement pas, tuer ceux qui m'ont gâcher la vie serait un juste retour des choses mais insuffisant ...  


Ses yeux devinrent bien sombres tout à coup , telle une lueur mortuaire, sa voix changeant l'atmosphère de la pièce, les idées noires se développant au fur et à mesure des secondes qui passent , il baisse un peu le regard , comme s'il prenait conscience de quelque chose

Il serre les poings , aucune des idées d'acceptation ne lui convient ... Rien ne lui rappelle la bonté quand il pensait aux humains ... Que ce soit par envie il détruise, certains tuent pour protéger leur orgueil ou encore par avarice ... Par peur de la différence

Il prit une mine plus grave puis regarde Selenn


Je les hais ! Je ne peux pas leur pardonner c'est impossible !!!!!  


Il met ses mains autour de son crâne et se recroqueville un moment , il avait l'impression que quelque chose se tordait en lui , prêt a casser , comme s'il était gelé et lancer au Coeur d'un feu, son corps lui faisait mal , son esprit somatisait ... Et c'était infâme ...

Il avait envie de vomir , il soupira longuement , ça ressemblait plus à un rale qu'autre chose , il se leva , mettant les mains en poche et tournant le dos a Selenn ... Il ne peut pas se résoudre a tous les tuer par vengeance , ça non ... Impossible , il passa une de ses mains sur son front lentement , fermant les yeux

Il prit ensuite une bonne inspiration , pourquoi se battre ? Une vie contre plusieurs milliards ? Il regarde par-dessus son épaule un moment , cette fille est comme le diable venant le tenter ... Il devrait résister ... Mais il n'en a pas la moindre envie ... Il voudrait succomber, épouser ses noires motivations ...

Qu'est-ce qui l'en empêche ? il lui faut une cause pour se battre ... Il regarde face à lui un moment , dans le vide ... Sourire , soupire , petit rire ... Re soupire ... Il se retourna en regardant Selenn dans les yeux


 Si tu savais le nombre de victimes que nous avons dans cette école ... Ou encore de "dommages" collatéraux ... J'en ai assez de voir des hommes briser et a l'abandon ... Des filles paranoïaques ayant peur du moindre bruit ... Des blessures que les humains ont faites au yokai ... Je veux tuer ceux qui nous blessent ... Venger ceux qui ne peuvent plus se venger ... Rétablir la balance ...   


Il ferme les poings et serre de toutes ses forces , tremblant un moment , regardant le sol puis de nouveau Selenn, il se rapproche jusqu'à arriver à moins d'un mètre d'elle la regardant dans les yeux , elle peut y lire toute sa haine , cette bête noire qu'il est devenu

Je vais les tuer ... Je vais nous protéger aussi violemment qu'il le faut ... Ça va prendre du temps mais je vais le faire ... Pas tous les humains , du moins pas pour l'instant ... je n'ai pas assez de haine pour ça... Mais je vais punir tout ceux qui nous font souffrir ... Ces pourritures de chasseur pour commencer ...  


Il ne lâche pas Selenn du regard

Mes motivations ? La justice ... Du moins ... Elle me servira de masque et de ligne de conduite ... La haine non canalisée fait mourir bêtement et je ne veux pas être de la chair a canon ... Je vais faire des recherches .... Trouver des cibles ... Les abattre une à une ... Je serais une Némésis s'il le faut ... Leur bête noire ... Un monstre qu'ils ont créer ...  


Il reste comme ça un moment à la regarder

Est-ce que tu comprends mes motivations ?  


Il la regarde attentivement, il aurait volontier donner tout ce qu'il possède pour se trouver dans la tête de la demoiselle et savoir ce qu'elle pense ... il a peur, peur d'être juger.... peur qu'elle trouve ses idées stupide ... mais aussi très curieux


Revenir en haut Aller en bas
Selenn Exmachina
avatar
Nombre de messages : 12
Age : 24
Date d'inscription : 15/06/2014

†Fiche Personnage†
Level:
Race de Monstre: Machina
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Curiositée ( Feat Selenn Ex Machina )   Mer 14 Jan - 3:54



Selenn resta immobile, impassible. Impassible devant cette haine grandissante et explosive. Cette haine destructrice qui éclatait à la conscience du renard. Elle était là, assise sur cette table, ses yeux scrutant le moindre de ses mouvements. Pour le comprendre. Comprendre ce qui l’animait. Cette volonté de faire le bien et cette vengeance sanguinaire. Voir comment les deux se mêlaient, s’alliaient. Voir ce qu’il était en train devenir. Voir comment l’avenir était envisagé.

Sans dire un mot, elle l’écoutait. Avouer sa peine, sa faiblesse, sa justice et sa force. Tous ces concepts dans un même symbole. Dans le même univers.

La vengeance.

Il était une bête furieuse. Une bête qu’on avait retranchée dans un coin pour la mettre à nu. Une bête à qui on donnait l’occasion de se venger. Une bête dont on avait ouvert la cage. La bête était présente. Même dans ce regard si similaire au sien. On avait ouvert la cage, et le monstre sortait, les crocs aiguisés.

Les civilités seraient mises de côté.
Des têtes seront mises à prix.
Et des têtes tomberont.

« Est-ce que tu comprends mes motivations ? »

Oui. Maintenant elle les voyait. Tout était tellement clair finalement en regardant au plus profond de ses yeux. Un sourire amusé se grava sur le visage de marbre de Selenn.

« Il me semble oui. »

Sa main effleura la joue de Kuroi.

« Comme il est amusant de voir que l’humanité crée ses monstres pour sa propre destruction. »

Après un moment de silence, elle soupira.

« Tu n’as pas tant besoin de moi finalement. Tu as trouvé ce que tu voulais. Tu m’as demandé de l’aide pour faire le point, tu l’as fait aisément. »

Elle marqua une pause dans sa réflexion, scrutant le garçon dans le moindre détail.

« Te souviens-tu de ta première demande ? »

Elle lui laissa le temps de se remettre de ses émotions et de chercher dans ses souvenirs.

« Devenir fort. »

Elle se leva alors du bord de la table avec légèreté. Elle se plaça face à lui, droite avec une certaine fierté. Son regard se faisait plus dur que d’habitude. Et ce sourire carnassier reprenait sa place sur son joli minois.

« Alors si je dois te donner un conseil je ferai celui-ci : Connait ton ennemi. Apprend de ta race.  Aime-la. Apprend des autres races pour emprunter des schèmes d’actions. Griffe avec la force d’un grizzli. Arrache des têtes avec manière d’un chien enragé. Joue avec eux tel un chat. Traque-les sans relâche comme un loup. Et torture comme un humain. »

Les mots étaient choisis, placés. Pour faire trace dans son esprit.

«  Ne pense jamais qu’un renard n’est qu’une proie facile. »



Revenir en haut Aller en bas
Kuroi Kagami
avatar
Nombre de messages : 99
Age : 23
Date d'inscription : 26/06/2014

†Fiche Personnage†
Level: C+
Race de Monstre:
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Curiositée ( Feat Selenn Ex Machina )   Mer 14 Jan - 11:46



Question




Kuroi la regardait , il la laissa mettre sa main sur sa joue, c'était agréable , mais il chassa vite cette pensée de son esprit , il était là pour parler de ses envies de vengeance ... Il écouta la demoiselle tranquillement , la regardant dans ces yeux qui semblaient identiques aux siens

Elle comprenait en quelque sorte , il était infiniment rassuré dans un sens ... Il approuva ce qu'elle dît , ils avaient créé un monstre qui tuerait dès qu'il en aurait l'occasion l'humanité a toujours fonctionner comme ça , agir sans réfléchir et sans penser aux conséquences

Il était un dommage collatéral , une conséquence ambulante, elle avait aussi raison dans le fait qu'elle n'avait aucunement eu besoin d'intervenir , il avait réussi à développer ses idées tout seul , il avait juste eu besoin d'une oreille attentive pour faire le point

Sa capacité d'analyse était vraiment extraordinaire ... Cette jeune femme était bien mystérieuse et d'une intelligence Acérée ... Elle lui demanda ensuite ce qu'il avait demandé la première fois , il s'en souvenait et s'apprêta à ouvrir la bouche quand elle répondue elle-même , il eu un sourire amusé malgré lui , elle n'oubliait rien en plus ...

Il écouta attentivement ses conseils ... C'était très enrichissant, il allait devoir changer radicalement ... Mais ça ne lui poserait pas de problème au fond , il s'en sentait capable ...

Il releva la tête et la regarda longuement dans les yeux


J'y arriverais ... Je m'adapterais ...En parlant de renard ... Ma fourrure fait plutôt rire tu sais ? De part sa couleur  


Il a un sourire et laisse apparaître ses oreilles et sa queue-de-renard totalement blanche , sa queue ondulant doucement , ses oreilles bougeant au début pour finir par être fixe , tourner vers la demoiselle comme pour l'écouter

Mémorise bien cette couleur ... Car elle va bientôt devenir rouge vermeil ...  


Il reste là a l'obsrver un moment puis se masse le cou en fermant les yeux , soupirant , ça avait fait un bien fou ... Franchement ... Il avait déja en tête quelques idées d'entrainement , il devrais aussi veiller a augmenter son agilité et sa technique mais aussi a se détendre ... Oui , pour une fois ça lui ferait du bien

Il soupira longuement , comme s'il était détendu , il regarde de nouveaux Selenn , se perdant un peu dans son regard


... Merci ... Ça m'a fait du bien de parler ...  


Il ne sait plus trop quoi dire , il est un peu gêner , il s'assied ensuite à nouveau et regarde Selenn , se demandant de quoi il pourrait bien parler

Je ... Je me demandais ... Pourquoi tu m'écoutes avec autant d'intérêt ? Enfin je veux dire ...  


Il hausse les épaules

Il y a beaucoup plus intéressant que moi non ? Enfin je veux dire ... Pourquoi tu "t'intéresses" à moi ? à moins que je ne me fasse des idées et que tu cherches juste à t occuper bien sur ...  


Il était parfois un peu cynique sans même s'en rendre compte , il la regarde puis ose aussi poser une autre question, il s'était calmé incroyablement vite, ne ressentant plus qu'une colère presque enfouie pour le moment

Et dit moi ... Tu pourrais me dire ce que tu es exactement ? j'ai bien une idée mais je n'ai presque pas d'info au final sur toi , et à l'inverse tu en sais déjà beaucoup sur moi ... Ça peut te paraitre un peu soudain mais j'aimerais vraiment te connaitre plus   


Il la regarde avec le plus grand intérêt, on voit tout de même que son regard a un peu changer depuis le début de la conversation , comme s'il était un peu plus sombre ... Mais sa curiosité semblait ne pas avoir changé d'un pouce ... Elle l'intriguait énormément depuis leur rencontre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Curiositée ( Feat Selenn Ex Machina )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Curiositée ( Feat Selenn Ex Machina )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Curiosité [Guépard]
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]
» les curiosités de la langue française
» La curiosité est un vilain défaut ?! [Sujet en commun N°3]
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Hors RPG :: RPs finis/abandonnés :: TOUS RPS AVANT FERMETURE-