AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Premier Contact

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: Premier Contact   Lun 1 Déc - 8:37

Mon arrivé en ces lieux a été d'une grande discrétion. Du jour au lendemain, le bureau poussiéreux, vide avec une porte délabrée et la plaque avec écrit Sous-Directeur absent à l'appel furent remplacer. Une nouvelle porte en bois gravé, une plaque en argent avec inscrit Sous-Directeur. Le bureau a été aménagé. Un bureau en chêne massif taillé version renaissance avec trois tiroirs de chaque côté. Deux étagères longées le mur remplient de livres et documents qui semblaient classer. Il y avait un second bureau plus petit légèrement plus avancé que le premier bureau sur la droite. Il y avait comme une petite place avec deux chaises confortables faisant face au bureau principal. La décoration a été refaite. Tapisserie rouge légèrement foncé avec des décorations au multiple couleur feu. Il y avait au fond de la pièce un grand tableau en soie, la peinture représentée une des grandes batailles qu'il y a eu lieu durant la guerre civile russe.

Le sol était en parquet vernis. Il y avait un tapis ovale sous les chaises faisant face au bureau. Derrière les deux bureaux il y avait un grand fauteuil rembourré noir avec accoudoir, le fauteuil se trouvant devant mon bureau était légèrement plus imposant. Sur le bureau il y avait un petit cadre où on pouvait voir neuf personnes en habille de camouflage d'hiver sur un lac gelé en partie recouverte de neige, il y avait une première rangée de quatre d'hommes posés sur les genoux et une seconde ligne de quatre hommes aussi debout et un homme sur le côté droit. Cette photo datée d'au moins cinquante ans, vu l'apparence du papier et de la photo très bien conservé.

Mon principal lieu de travail à partir de maintenant, il y a fallu douze heures pour faire tout cela. Tout a été fait durant une nuit. Ce n'était pas compliqué quand tu pouvais créer des employés de tes mains. Ma prise de fonction c'était aujourd'hui et j'allais pour mon premier jour prendre contact et faire connaissance avec les employés de cet établissement. Le hasard a fait que Monsieur Ades Mardegan serait la première personne à me voir ainsi réaliser le premier contact avec un membre de cet établissement si on peut dire. J'étais assis sur mon fauteuil, j'avais sur mon bureau un dossier avec inscrit le nom du professeur dessus, de petites recherches afin de savoir plus ou moins qui vais-je voir sous peu. Monsieur Ades Mardegan a dû recevoir dans sa boite-aux-lettres une convocation en en bonne et due forme signé Ivan Armiya Sous-Directeur.

Passé du terrain au bureau va être un sacré changement, surtout avec cette nouvelle fonction. Enfin, si l'organisation m'a envoyé ici, il devait se dire que je devais faire l'affaire. Nous verrons bien. Moi qui ai l'habitude de traquer les monstres me voilà lancé dans la poursuite de leur avenir et éducation, enfin je crois. Sans oublier mon autre fonction de surveillance, enfin que de détail. Nous avons donc professeur de sciences occultes... C'est... normale ce genre d'enseignement ? Enfin, dans certain établissement humain on étudie bien le paranormal et spiritisme aux États-Unis, ah ah ah ah ah !!! Je vous jure. Bon l'heure approche à grands pas, mon convoqué ne devrait plus tarder, faisons plus ample connaissance, ce sont des personnes que je vais « fréquenter » régulièrement et je vais pourvoir ainsi mieux connaitre les personnes travaillant ici et commencer mon enquête. Voyons voir à qui je vais avoir à faire exactement.


Dernière édition par Ivan Armiya le Mar 2 Déc - 6:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ades Mardegan
avatar
Nombre de messages : 15
Age : 24
Localisation : Dans mon panier
Date d'inscription : 26/05/2014

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Nekomata
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Premier Contact   Lun 1 Déc - 12:38


Nyan nyan nyan ~

Ades rentrait joyeusement à sa chambre après une journée de cours plutôt relax. Pas d'enquiquineur aujourd'hui! Rien que de geeeentiiiiils élèves adorables! Sauf Sun… Mais elle, c'était normal… Et puis, elle avait de bonnes notes, alors c'était un peu coton pour la disputer… Enfin, tant qu'elle recommençait pas à balancer son bureau sur la tête de son voisin…

Le nekomata eu un soupir. Enseigner à des monstres, c'était tellement chaud patate! Mais d'un autre côté, il évitait une vie monotone! Et ça, c'était niquel chrome moustaches! Une fois de retour dans sa chambre, il stoppa. Oh… Il y avait quelque chose sous son pied… Il baissa la tête, releva ses lunettes. Une lettre? Allons bon, les gens savaient bien qu'il valait mieux la scotcher à la porte! Avec sa vue, il ne voyait pas forcement ce qui trainait par terre! Enfin…

Le professeur se laissa tomber comme un vieux chat sur son lit. Et comme à son habitude, il s'étira dans un long "nyaaaaaaaaan~" . Toujours affalé, il observa l'enveloppe. Simple. Classique. RAS. Il la renifla. Rien. Odeur inconnue. Ce n'était donc pas une lettre de son monsieur-madame. Zut! C'était décevant! L'homme ajusta à nouveau ses lunettes. Bon sang! C'était écrit petiiiiiit! Pensez à ses yeux! s'youplait!

"Ivan Armiya, Sous-directeur."

"Sous-directeur"

"Sous-directeur"

WOUAAAAAAAT?! Comment ça le sous-directeur?! Il avait fait un truc de mal?! Quoi quoi quoi?! Et d'ailleurs… Ils avaient un sous-directeur… ? Il lâcha une insulte en italien, se redressa d'un coup, se rhabilla correctement et traça dehors. Fallait pas le faire attendre!

Sauf que comme à son habitude, il essayait de se fier à sa vue… Et oubliait ses problèmes d'évaluation de distance… Coucou Yûko*BLAM*

Alors qu'il se confondait en excuse - elle était sympa en plus! Elle lui donnait des cookies - et lui expliquait rapidement la raison de sa hâte, elle posa sa main sur l'épaule d'Ades. Non, elle ne savait pas non plus qu'il y avait un sous-directeur, mais en tout cas, elle était désolée… Comment il devait prendre ça?!

Nouveau sprint - suivit de quelques gadins, rien de bien grave, l'habitude - jusqu'au fameux bureau. ZE bureau. Il arrangea sa tenue, tant bien que mal. Puis il frappa, nerveux, à la porte, attendant un "entrez" de son sous-directeur.

- Buongiorno signore… euh…

Il plissa les yeux. Nan, pas moyen de lire le nom du monsieur:

- Signore sous-directeur…

Ça passait? Ça passait pas? L'ancien aveugle avança vers l'homme - pour le moment très flou - afin de mieux le voir… Sauf que du coup, il ne vit pas le tapis au sol.

*POUF*

Et regadin!

Le nekomata se redressa d'un coup, droit comme un piquet:

- Scusi! Je n'ai pas une très bonne vue pour le moment!

Ouais enfin… Il devait le savoir non? On était pas sous-directeur sans connaitre ses collaborateurs, pas vrai?
Revenir en haut Aller en bas
http://satomi-mreow.deviantart.com
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Premier Contact   Lun 1 Déc - 14:42

J'en ai vu des choses dans ma vie et des choses rares par moment. Mais je dois avouer que de voir un homme se relever aussi rapidement après une chute et au garde-à-vous. Je suis impressionné. C'est quand même ironique pour un « félin » d'avoir des problèmes de vue. C'est bien triste... Dans la nature sauvage il se ferait vite manger par des prédateurs ou des charognards suite à une chute mortelle. Enfin passons de son entrer jusqu'à son relevage en moins d'une seconde, seul mes yeux avaient suivi ses déplacements, un visage passif face à ce que je venais de voir. Je refermais le dossier du professeur pour le moment avant de me lever de mon fauteuil et dire de façon naturel et calme :

-Monsieur Ades Mardegan je présume.*Je lui tendis ma main pour lui la serrer* Ivan Armiya, le nouveau Sous-Directeur de cet établissement. Je vous remercie d'avoir répondu présent à ma demande.

Après lui avoir serré la main et lui montrer la chaise de droite pour s'asseoir, je m'assis à nouveau dans mon fauteuil. Je me tenais droit, les coudes posés sur le bureau et les bouts des doigts qui étaient l'un contre l'autre, les doigts écartés. Je le laissais le temps de s'installer et de se mettre vite fait à l'aise si on peut dire, je le sentais légèrement tendu. Étrange... Aurait-il quelque chose à se reprocher ? Mmmmmh, j'aurais tout le temps de le savoir. Je repris la parole :

-Je vous ai convoqué pour faire plus ample connaissance avec le personnel constituant le lycée. Vous êtes la première personne que je rencontre en ces lieux.
*Je m'adossais dans mon fauteuil, coudes contre les accoudoirs et les mains posées sur le bord du bureau* Parlais moi un peu de vous et de votre matière que vous enseignez et dites-moi si tout se passe bien ou s'il y a des problèmes. Je suis, avant tout, ici pour m'assurer du bon fonctionnement de l'établissement et de m'assurer, au mieux, que cet endroit soit des plus agréables pour tous.

Mon regard s'était posé dans celui du professeur, tel un aigle qui observerait une cible. Un regard, qui malgré tout montrait aucun sentiment, était perçant et profond. Ma respiration était lente, silencieuse, mes battements de cœur au ralentit. J'attendis ses réponses. Mes yeux bougeait très rapidement faisant attention à tout changement, réaction de son visage. Essayer de voir, de lire à travers ses réactions, même les plus infimes, ce qu'il pouvait penser ou plutôt ressentir. Un peu comme un détecteur de mensonge. Non c'est tout à fait normal chez moi, je m'informe à ma façon. Mais pas de panique, je suis là pour faire connaissance, je ne suis pas à un interrogatoire enfin pas pour le moment.

Il est important de connaitre un minimum de ce qui est enseigné aux élèves... Nous préparons les futures générations et il est important de m'assurer qu'on relâche dans la nature de bons petits hommes qui s'adapteront et vivront en « paix » chez les humains. J'aimerais éviter de laisser hors de ces murs des personnes instables, menaçant, autant pour lui que pour les autres et qu'ils aillent utiliser son savoir pour servir une certaine organisation... Enfin... Il faut m'assurer que les profs enseignent bien ce qu'il faut et rien de plus. Il serait bien dangereux que des profs leur enseignent des idées radicales ou autres idées pouvant les inciter à voir l'humain comme l'ennemi à abattre et non un voisin avec qui il faut savoir vivre avec. Une chose après l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Ades Mardegan
avatar
Nombre de messages : 15
Age : 24
Localisation : Dans mon panier
Date d'inscription : 26/05/2014

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Nekomata
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Premier Contact   Sam 6 Déc - 11:46

Sont gentils, s'ont fait des aménagements pour moi!


Nouveau sous directeur. Aaaaaaha okayyyyyy! Ça expliquait pas mal de choses. Notamment pourquoi PERSONNE ne savait qu'il y avait un sous-directeur. Mais… Comment on pouvait se permettre de ne pas avoir de sous-directeur?!

Enfin. Ades se reconcentra sur l'homme face à lui. Impossible de dire s'il était grand ou non, il était assis. Par contre, il en imposait, avec son visage strict, ses cheveux bruns bien coiffé et… Dat barbiche… Symétrie parfaite!

Le Nekomata attrapa la main tendue de l'homme et la lui serra. Il l'invita même à s'asseoir, ce que le professeur fit avec hâte. Il manqua le fauteuil d'ailleurs. Pouf. Re re par terre. Bon… Même assit, il se gadinait… Bien Ades. Bien…

Enfin, sur son fauteuil, l'homme écouta avec attention son supérieur. Supérieur qui le fixait. Brr, il avait beau dire qu'il ne s'agissait que d'une volonté de rencontrer ses collègues, ça lui fichait les jetons! Au moins, il était fait pour ce poste! Aucun doute là dessus! Mais… Qu'on fixe ses yeux, comme ça, ça le mettait mal à l'aise. Ses yeux, encore aveugles il n'y a pas si longtemps. Avant, il les cachait derrière un bandeau. Mais maintenant… Devait-il lui demander de regarder à un autre endroit? Non, ça ne serait pas poli, et puis, il fallait bien qu'il s'y fasse! Il voyait! Il n'avait donc plus à cacher ses yeux! Donc les gens pouvaient les voir!

En parlant de voir. Sa capacité spéciale (non, pas comme les pokemon) lui permettait de voir la véritable race de son interlocuteur. Il ressemblait à un humain sans en être vraiment un. Et il n'y avait qu'une race qui ressemblait autant aux humains! Un sorcier!

Ades savait bien que ça n'était pas du jeu, qu'il ne devait pas connaitre la race des habitants du lycée, mais bon. Il garderait ça pour lui de toutes façons! Et puis, c'est pas comme s'il avait le choix! Même aveugle il savait à quel type de monstres il parlait! Et c'était drôlement pratique! Il connaissait directement leur faiblesse comme ça! Et ça faisait un point de pression! Mais trêve de pensées, il fallait répondre à son supérieur:

- Permettez moi donc de vous souhaiter un benvenuto alors. J'étais surpris d'apprendre que nous avions un sous directeur, mais comme vous ne venez en fait que d'arriver, je comprend que personne n'ai pus m'éclairer à votre sujet.

Il jouait avec ses doigts. Nerveux. Il n'avait pas l'habitude de parler à des supérieurs. Il fallait qu'il se détende! Encore un peu et ses deux queues allaient venir faire un petit coucou! Et ça, ça serait encore plus mauvais! Autant, avec les enfants, c'était parfait, autant avec les adultes… Il prit une longue inspiration pour tenter de se calmer et reprit:

- C'est bien gentil de votre part de vouloir nous rencontrer. Rare sont ceux qui feraient de même.

Il toussota un peu. Boule de poil en approche? Ah non, ça allait:

- Et bien, comme vous le savez sans doute, j'enseigne les sciences occultes. Ne vous en faites pas, il ne s'agit en aucun cas de magie noire. Je fais beaucoup de cours sur les différents potions, et leur remèdes en ce moment. Je ne suis pas ici depuis très longtemps pour tout vous dire, je n'ai donc pas pus encore vraiment varier ce que nous faisions, mais les élèves ont l'air d'apprécier. J'ai déjà eu quelques demande pour faire des filtres d'amour de la part de lycéens amoureux.

Le professeur eu un petit rire, suivit d'un sourire. Il en avait même eu un paquet!

- À part quelques petits perturbateurs, je n'ai pas vraiment de problèmes avec les élèves. Il suffit de savoir donner de la voix, ou de trouver leur point faible. Bien souvent le crissement de la craie sur le tableau suffit à leur faire faire silence s'ils sont trop bruyant. Sinon, la punition et la colle marchent assez bien.

Il marqua une petite pause, au cas ou l'homme fasse à lui avait à répondre:

- Pour ce qui est des problèmes dans l'établissement, il me semble qu'un petit groupe d'élève fait le bazard, mais il me semble que la professeur de sport, la signora Kitsunebi, a déjà eu affaire à eux. Elle sera sans doute plus à même de vous en parler. Mais à part ça, il s'agit d'un établissement très agréable, pour nous comme pour les élèves. La proximité avec la ville fait qu'ils ne manquent de rien, tout comme la diversité des lieux sur le campus. Les bâtiments sont bien entretenus, la roseraie est superbe et le matériel est récent et en bon état.

Nouvelle petite pause. Pour reprendre son souffle cette fois. Les italiens avaient tendance à parler vite. Il était compréhensible mais du coup, il fallait souvent reprendre sa respiration:

- J'ai même droit à quelques petits aménagements à cause de mon ancienne cécité, et mes collègues sont très accueillants. Si vous aimez les cookies, aller voir la signora Kitsunebi, les siens sont un régal. Par contre, j'aimerai vous demander d'écrire plus gros sur vos lettres. Vous avez sans doute pus lire dans mon dossier que je suis un ancien aveugle. Mon opération est encore trop récente pour que je réussisse à lire ce qui est tout petit, malgré mes lunettes.

Souvent, le fait d'être aveugle ou mal voyant forçait les gens à le sous estimer. Devait-il le prévenir qu'il ne fallait pas le faire? Qu'il avait toujours réussi à "survivre" malgré ça? Non. Il ne le connaissait pas encore assez. Il ne le dirait que si cela serait nécessaire. Garder un tour d'avance, laisser penser à l'autre qu'il connait notre faiblesse, c'était comme ça qu'il fonctionnait. Et jusqu'à présent, ça marchait bien!
Revenir en haut Aller en bas
http://satomi-mreow.deviantart.com
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Premier Contact   Dim 7 Déc - 8:39

De nouvelles informations intéressant vient d'arriver à mes oreilles. Enfin, une information qui méritera mon attention en particulier. Comme ça, un groupe d'élèves poseraient quelque problème... Premier élément à vérifier au plus tôt, notre chère mademoiselle Kitsunebi pourrait donc nous en dire plus à ce sujet. Je ne veux rien avancer pour le moment, des éléments perturbateurs il y en a partout et quatre-vingt-dix pour cent des cas, ce sont des jeunes qui manquent de discipline. J'avais un stylo dans ma main droite ainsi une feuille blanche où j'écris quelque information donnée par le professeur Ades, c'était écris en russe bien sûr. Il m'informa de certaines choses que je savais déjà comme d'autre élément dont je n'avais pas fait spécialement de recherche. Il a su répondre à toutes mes questions. Je le plains quand même un peu pour son problème de vision... Il doit avoir l'habitude de tomber j'imagine, mais quand même. Je ne l'ai pas interrompu jusqu'au bout. Tout au long de cette discussion, je ne fais que prendre des notes et de garder un visage sérieux, calme.

-Je vous remercie de votre accueil. Ma venue est pour le moment non-officielle et personne d'autre, à part le directeur, savait ainsi que vous maintenant.

Je fis une seconde de pause le temps de légèrement m'incliner vers le bureau et poser mes coudes sur le bureau et croiser mes doigts en gardant les mains au niveau du dessous du menton.

- Vous m'avez l'air de bien connaitre votre matière que vous enseignez et prendre du plaisir dans votre travail, ce qui est une bonne chose. Je suis content de vous entendre dire qu'il n'y a pas plus de problèmes en particulier dans cet établissement.

Je dois avouer que le fait que le prof produise des filtres d'amours pour les élèves m'intrigue légèrement, je ne pense pas que ça soit vraiment réglementaire. Je dois me renseigner. Ce n'est pas un grand mal, mais le prof est là pour enseigner et non fabriquer et donner des produits aux élèves... Enfin, je verrais cela au moment venu, j'ai d 'autre élément à traiter avant. Sinon le reste me semble règlementaire et plutôt positif. Il me fit remarquer sur le fait que les caractères de ma convocation étaient trop petits. De mémoire, la lettre était basique, mais je veux bien comprendre, en vue de sa situation, qu'il faudra changer la taille des caractères.

-Je prends bien note de votre remarque pour la taille des caractères de votre convocation. Les lettres seront adaptées pour votre cas à partir d'aujourd'hui.


J'ouvris un territoire du côté gauche et sortis une pochette que je posais à côté de ma feuille de note et je mis la feuille dedans avant de prendre une nouvelle feuille. Je pris mon stylo à ancre avant de l'ouvrir pour remettre de l'encre qui se trouver dans un petit flacon sur la droite du bureau. Le stylo était une pièce de musée, un des premiers modèles qui été sorti. Je le fermais et le secouais trois fois au-dessus d'un petit mouchoir en tissu plié en carré. Je me frottais le menton un instant avant de reprendre et prêt à reprendre des notes :

-Parlais moi un peu de votre parcourt professionnel et un peu plus sur les personnes que vous côtoyez au sein de l'établissement.


Il est bien de vérifier que mes informations le concernant ne soit pas erroné et si des éléments n'étaient pas oubliés à son sujet. Le savoir est autant une arme offensive que défensive. Et j'apprécie de savoir le maximum sur tout ce qui m'entoure afin de pouvoir être efficace et aussi éviter des erreurs et bavures. Mon expérience m'a fait comprendre une chose. Les services de renseignement font du « bon » boulot et c'est loin d'être facile, mais ils sont loin d'être parfait et ne pas vérifier leur information de mon côté serait source de possible problème pouvant aller très loin en conséquence pouvant être gênante.

Bon, je ne pouvais pas non plus retenir trop longtemps mon invité, nous sommes en fin de journée et je pense qu'il a sûrement autre chose à faire que de répondre a toutes mes questions, de plus, j'aurai tout le loisir de le revoir si besoin ; vu que nous travaillons tous les deux au même endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Ades Mardegan
avatar
Nombre de messages : 15
Age : 24
Localisation : Dans mon panier
Date d'inscription : 26/05/2014

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Nekomata
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Premier Contact   Mar 9 Déc - 13:59

Nyan, c'est un interrogatoire?! Je veux mon avocat!

Bien sûr qu'il prenait plaisir à enseigner! Il ne serait pas ici sinon! Les gens n'étaient pas très logique des fois. Et heureusement qu'il connaissait sa matière! Pourquoi? Des profs donnaient cours sans les connaitre? Wuaaat?

Ades écouta sagement son supérieur. Et l'observait. Surtout l'observait. Il était trop carré. Trop droit. Trop sans émotions. Ça le perturbait. Beaucoup! Il n'aimait pas quand les gens faisaient ça! Ça lui donnait l'impression d'être a un interrogatoire! Il avait hâte de partir en fait! Même si Ivan était sans doute une gentille personne.

Son… Parcour?! Oups… Il devait dire qu'il avait eu son poste ici parce qu'il avait de l'expérience et que son médecin était un ancien élève? Parce que du coup, il n'avait pas vraiment le diplôme adéquat… Il devait être au courant, non? Il avait son dossier… Et il l'avait sans doute lu… Bon, bah, restait plus qu'à serrer les fesses:

- J'ai un petit frère dont j'ai toujours dû m'occuper nyan~. Et j'ai toujours aidé mes camarades quand j'étais moi même étudiant. Mon ancien établissement m'avait offert une place de stagiaire pour que je puisse payer mon opération, mais je n'ai pas vraiment de diplôme en fait. Juste une bonne expérience du métier. nyan~ C'est mon médecin qui m'a parlé de cet établissement et qui a appelé le directeur. J'étais un peu surpris d'être accepté comme professeur je vous l'avoue. Mais sans me vanter, je m'en sors bien, même sans diplôme, nyan~

Nyaaaaan, faite qu'il ne le vire pas pour çaaaaa! Mais le directeur le savait, il devrait sans doute passer par lui pour le virer! Et… Et il était plutôt doué, non?

- Pour ce qui est de mes relations avec le personnel, je m'entend assez bien avec à peu près tout le monde nyan~. Je n'ai pas encore vu de professeurs faire de choses étranges aux élèves ni même tenté de leur inculquer quoi que se soit de négatifs… Nous avons juste la signora kitsunebi qui adore engraisser ses élèves avec des cookies nyan~…

Il eu un petit rire. C'était une blague bien sûr. Mais ça le relaxait un peu:

- Enfin, elle est professeur de sport, elle s'arrange toujours pour qu'ils éliminent tout. Je sais aussi que le professeur Rocheford est très compétent dans son domaine. nyan~

Il marqua une pause. Devait-il lui parler de sa relation avec l'infirmier(e)? Il le/la cotoyait plus que régulièrement après tout. Hmm. Nope, secret! Il ne connaissait pas encore assez le personnage pour aller jusque dans ce genre de détails:

- Il y a l'infirmièr(e) qui fait très bien son travail aussi. Agréable et poli(e). Il/elle connait très bien son travail. nyan~

Et il/elle est carrément sexy nyan~

- Je n'ai jamais croisé les cuisiniers, mais ils font de l'excellente nourriture. Et el signore Adam, l'homme de ménage fait du bon travail.nyan ~ Le chauffeur de bus aussi, il est toujours à l'heure! Et d'après la signora Kitsunebi, el signore Itochi est un excellent psychologue, bien qu'on ne le voit plus vraiment à l'établissement en ce moment nyan~.

Le nekomata du se retenir de s'étirer. Nyaaaan il voulait bougeeeeer!

- Avez vous d'autres questions à me poser?
Revenir en haut Aller en bas
http://satomi-mreow.deviantart.com
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Premier Contact   Sam 13 Déc - 6:20

Longue sera ma route pour cette adaptation. Je vois encore les choses de façon trop humaine. Je dis ça par rapport aux protocoles nécessaires pour devenir professeur dans l'autre monde. Ici, les nécessités pour être professeurs sont basées sur l'expérience. En tout cas pour son cas, je pensais qu'il y en avait un peu plus derrière, mais non. Le plus important c'est que le principal l'est validé, il doit savoir ce qu'il fait. Je ne suis pas là pour remettre en question les décisions du directeur. Je verrai bien si les autres sont dans la même situation que Monsieur Ades.

Selon ces dires, il n'y aurait pas d'élément perturbateur parmi les employés enseignant. Pourtant, de source sûre, il y aurait des éléments à trouver au plus vite. Je mènerais mon enquête parmi tous les employés... Et s'il n'y a rien en tirer, ça veut dire, que celui ou ceux, que je cherche se trouve parmi les élèves... J'aurai tout mon temps pour en savoir plus sur tout cela. Je sens une certaine raideur chez notre invité. De plus, j'ai remarqué à plusieurs reprises ces « nyan ». Serait-ce une tics de stress ? Enfin bon, détail à vrai dire. Comme le fait que le prof de sport donne des cookies à ses élèves. Détail, détail, mais, est-ce règlementaire ? Faisons d'abord connaissance en premier lieu, après je verrais pour savoir ce qui est toléré ou pas.

Bon, ce que je savais déjà était juste, il ne m'a pas menti, donc nous pouvons mettre l'hypothèse que cette personne est honnête. Les échos sont positifs, employés compétant aussi bien professeur qu'infirmière... ou infirmier ... Il/elle ? J'ai encore légèrement du mal avec ce concept. De toute façon, je dois oublier tout ce qui était jugé à la norme. Ici la "normalité" est un tout autre genre. Faudra que j'inspecte une fois les cuisines, pour les rencontrer et regarder vite fait si les bases de l'hygiène sont respectées. Le psychologue... Je n'ai pas grand-chose sur lui... Etrange quand même. C'est l'un des rares éléments que je ne sais vraiment pas grand-chose sur lui. Et il aurait disparu de la circulation maintenant ? Mmmmmh...

Ai-je d'autres questions ? Non, je n'ai plus rien à lui demander, nous avons fait le tour et si besoin, je pourrais toujours le rappeler...


-Ça sera tout Monsieur Ades Mardegan. Je vous remercie encore d'avoir répondu promptement à ma convocation et de votre coopération. Vous pouvez disposer.


Je me levais de mon fauteuil et je me dirigeais vers la porte et l'ouvris et lui tendis la main pour lui la serrer :


-Je vous souhaite une bonne soirée Monsieur Ades Mardegan.


Pendant un court instant, le fond de mes yeux étaient devenus sombre. Une légère brume noir émanait de mon fauteuil et on pouvait voir très légèrement, cette brume noire émanait aux endroits où mes bottes avaient touché le sol de mon fauteuil jusqu'à la porte. Comme dit c'était à peine visible et ça disparaissait rapidement. Même moi, je n'avais pas fait attention à cela. L'entretient était terminé à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Ades Mardegan
avatar
Nombre de messages : 15
Age : 24
Localisation : Dans mon panier
Date d'inscription : 26/05/2014

†Fiche Personnage†
Level: B
Race de Monstre: Nekomata
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Premier Contact   Lun 22 Déc - 11:16

It was over!

C'est tout? C'est fini? Aaaw oui! Fini le stress! Décidément, Ades n'aimait pas ce genre de rencontre! Trop de stress! Nyaaaan!

Le professeur se leva, suivit l'homme - il est super grand n'empêche -  et lui serra la main qu'il lui présentait:

- C'est normal, nyan~ Quand quelqu'un nous demande, il est normal de répondre, nyan~

Il lui sourit. Quand même. Il faisait peur, mais il était peut-être gentil au fond! C'était juste son étiquette de sous directeur qui fichait les jetons!

- Bonne soirée à vous signore, nyan~

À peine dehors, dès que le sous directeur avait fermé la porte, le nekomata piqua un sprint. Se gadina dans les escaliers. Fonça à l'infirmerie prendre ses médicaments. Et voir son monsieur-madame! Aller! Pour la peine, il l'invitait même au restaurant, tiens! Fallait lui en parler, du nouveau sous directeur! Il préviendrait Yûko aussi.

Aaaaw fini la période de streeeeess! En espérant que sa situation de sans diplôme ne lui cause pas de problème!

Hrp: Désolée, c'est super court ;w;
Revenir en haut Aller en bas
http://satomi-mreow.deviantart.com
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Premier Contact   

Revenir en haut Aller en bas
 

Premier Contact

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Présent] - Premier contact [Pv : Tenshi]
» Premier contact ~ « affaire de faussaire »
» Havrias, le premier contact.
» Premier contact
» Le premier contact depuis votre arrivé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Hors RPG :: RPs finis/abandonnés :: TOUS RPS AVANT FERMETURE-