AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 → Contexte ←

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mizore Shirayuki
avatar
Nombre de messages : 359
Age : 24
Localisation : Auvergne
Humeur : Perverse.
Date d'inscription : 08/04/2011

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Yuki Onna
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: → Contexte ←   Dim 15 Nov - 10:06


Le jeune garçon attrapa le bras de son père et le serra très, très fort... Il ne voulait le laisser partir.

-Papa... Dis-moi, pourquoi est-ce que tu dois partir et vivre... vivre... parmi eux...? Pourquoi est-ce qu'on ne peut pas vivre librement?

-Allez mon petit, dort... lui murmura son père en lui tapotant la tête. Ne t'avons-nous pas déjà raconté cette histoire des dizaines de fois, ta mère et moi?

Le jeune garçon se renfrogna. Il voulait dire quelque chose, exprimer une idée, mais tout ce qu'il ressentait, c'était la peur, la peur de l'inconnue, la crainte de l'horreur...

-Mais papa... finit-il par exprimer, extirpant douloureusement ces mots de sa bouche comme s'il s'agissait d'une plaie. Qu'avons nous fait? Qu'avons-nous fait après notre... notre défaite...?

Réalisant le trouble qui hantait l'esprit de son fils, le père répondit dans un premier temps d'un tendre sourire et s'assit sur son lit, à ses côtés.

-D'accord, je vais t'expliquer...

Oui, les humains avaient émergé victorieux de la guerre sanglante les ayant opposé aux monstres. Cependant, la défaite n'est pas quelque chose qui se digère aisément. Nombreux sont ceux qui ne firent que haïr les humains davantage. Le désir de vengeance soufflait plus fort que n'importe quelle bourrasque de vent et balayait, plus violemment que n'importe quelle tempête, les micro-sociétés de monstres vivant désormais isolés. De tous ceux-là, il y en eut un qui ne put supporter l'idée d'abdiquer à la race humaine. C'était le vampire qui avait tout démarré, celui qui avait soulevé les monstres contre les hommes. Alucard, c'est ainsi qu'il s'appelait. Pris de fureur, il s'embarqua dans une rage meurtrière et détruisit tout sur son passage, mettant chaque hameau, chaque ville et chaque cité à feu et à sang, de ses propres mains. Dans sa tête, son raisonnement était bien clair : s'il ne pouvait asservir les humains, il allait devoir tous les éliminer. Il accumula en lui une puissance terrifiante, dévorant l'âme de chaque homme se dressant sur son chemin et s'en servant pour agrandir son propre pouvoir. Il devint craint de tous, y comprit des monstres, car personne ne savait où son enivrante force allait le mener. Certains toutefois se mirent à lui vouer un culte, le prenant comme l'exemple parfait de ce que devait être un monstre. Ils lui offrirent l'âme de nombre de leurs compatriotes, qui refusaient de se plier à ce qu'ils considéraient comme une évidence : les hommes étaient des êtres inférieurs. Les monstres sacrifiés continuèrent à garnirent la puissance d'Alucard, qui continua à devenir immensément terrifiant.

-Mais... Mais papa! Un monstre comme ça, ce n'est pas bien! Je n'aime pas les humains, mais... mais... Tous les éliminer... et tuer d'autres monstres...

Le père caressa la tête de son enfant. Il comprenait sa détresse, l'ayant ressentie lui aussi. Oui, la peur, était tout à fait normal. Tant de haine, tant de haine... Ce n'était pas digne de quiconque, et surtout pas d'un vampire, cette créature si fière...

-Oui mon garçon, tu as raison, ce n'est pas bien...

-Alors... Qu'est-ce qui est arrivé? Alucard n'est quand même pas toujours...

-Mais non mon garçon, mais non... Vois-tu, des monstres se sont levés contre lui. On les appelle les Trois Seigneurs Noirs. Ils étaient bien sage, et beaucoup plus humble dans la défaite qu'Alucard! Alors ils se sont rassemblés et l'ont arrêté. Oh, mais ce fut un dur combat. On dit qu'il dura 7 jours et 7 nuits, sans aucune forme de repos. Alucard était très puissant, et beaucoup ont cru qu'il en émergerait victorieux cette fois-ci. Il se déchaîna tellement qu'il détruisit une immense partie du territoire et le laissa à jamais terne et désolé, et lorsqu'il libéra toute son énergie, on dit qu'un immense cratère se forma. Mais les forces combinées des Trois Seigneurs Noirs mirent fin à son règne de terreur, et la légende dit que le sang humain qu'il avait fait coulé se rassembla pour former un lac dans le cratère qu'il avait formé.

Les Trois Seigneurs Noirs se consultèrent alors et firent ce qui, selon eux, était la meilleure décision possible. Ils couvrirent la zone morte créée par leur combat d'un kekkaï, la rendant inaccessible aux humains. Ils œuvrèrent ensuite pour y construire une ville, où tous les monstres qui n'avaient plus de demeure et devaient être exilés de force pourraient se retrouver. La pièce maîtresse de leurs idéaux reste tout de moins l'établissement que tu as hâte d'intégrer depuis longtemps : Le lycée Yokaï, situé dans un kekkai créé pour lui seul. On y apprend aux monstres à vivre en paix avec les humains et à éviter une nouvelle tragédie comme la précédente. Les humains n'y sont pas admis, car ils ont tout oublié de ces horribles événements et, qui sait comment ils réagiraient si on leur rappelait tant d'horreurs...


Peut-être était-ce par confiance envers cette voix suave, ou encore par ennuie face à un discours si monotone, mais l'enfant finit par s'endormir. Enfin, cela importait peu. Le père embrassa son fils sur le front et quitta sa chambre en fermant la porte, un léger sourire de contentement aux lèvres. Il commença à se préparer pour se mettre au lit à son tour, mais fut stoppé par sa femme qui l'enlaça à l'improviste.

-Tu as omis de lui parler du conte de fée, lui susurra-t-elle à l'oreille.

-Je ne vois pas de quoi tu veux parler...

-Oh, tu le sais très bien, ce qui est arrivée avec eux...

-Oui, eux, les adorateurs d'Alucard...

Suite à la défaite de leur maître, les serviteurs du vampire continuèrent à poursuivre ses idéaux. Pour eux, l'homme n'existait que pour servir le monstre. Ils construisirent alors une organisation mondiale, appelée Fairy Tale. Son but était clair : Redonner aux monstres leur gloire d'antan et soumettre les humains à leur volonté. Leur idéologie étant moins extrême que celle de leur défunt maître, ils réussirent à rassembler sous leurs ordres de nombreux monstres, mécontent de la supériorité de la race humaine. Il y eut tant de créatures qui rejoignirent leurs rangs qu'ils durent diviser leur organisation en diverses branches, couvrant chacune une partie du globe, si bien qu'on ignore où se trouve le centre de ce vaste réseau. Une des sous-divisions de la branche d'extrême-orient est connue sous le nom d'Antithèse. Le quartier général de cette sous-division est bien caché, mais la rumeur veut qu'il soit à l'intérieur du Kekkaï des Trois Seigneurs Noirs. Il est cru que le but ultime de l'Antithèse est de détruire ce Kekkaï, replongeant les monstres et les humains dans une société commune. La destruction de cette barrière causerait un chaos total et permettrait à Fairy Tale de sortir comme les grands sauveurs du monde des monstres, se servant du fait qu'ils forment la seule organisation assez structurée et bien préparée pour faire pencher cette situation en leur faveur.

-Allez, ne t'en fais pas pour ça... chuchota la femme à son mari, l'étreignant doucement.

-Je ne m'en fais pas pour moi, mais si l'Antithèse est présente à cette école, notre fils pourrait être en danger...

-N'y a-t-il pas une police étudiante?

-Le comité de sécurité? Cette organisation fondée par un yoko du nom de Kuyou? Ce n'est qu'un groupe corrompu qui tente de mettre ces problèmes à son avantage... Je n'ose pas imaginer ce qui se cache dans les tréfonds de leur quartier général!

-Tu parles du lycée comme si c'était un endroit horrible...

-Pourtant, il n'en est pas ainsi, après tout... C'est là que nous nous sommes rencontrés...

Et ils finirent la nuit l'un dans les bras de l'autre, se perdant dans leur union de bonheur et se rappelant tous les bons souvenirs qu'ils avaient eu ensemble et, surtout, s'abandonnèrent dans le plaisir du moment présent.
Et vous, que trouverez-vous au lycée Yokaï ? N'y êtes-vous qu'une pauvre brebis égarée? Vous ferez-vous happer par le conflit ancestral qui s'y déchaîne ? Ou encore, vous y abandonnerez-vous pour trouver paix, sérénité et amour ?




Copyright © Contexte by Rozen (Ancien Membre)
Forum : ROSARIO + VAMPIRE RPG
Revenir en haut Aller en bas
Mizore Shirayuki
avatar
Nombre de messages : 359
Age : 24
Localisation : Auvergne
Humeur : Perverse.
Date d'inscription : 08/04/2011

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Yuki Onna
Karma:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: → Contexte ←   Dim 15 Nov - 10:19


Contexte temporaire.

Cependant, tout n'est plus aussi rose. Le lycée n'est plus l'utopie qu'il était, depuis que l'Antithèse y règne en maître. Profitant des vacances d'été, l'organisation, appuyée par Fairy Tales, a triomphé des forces de protection du lycée, et en on prit le contrôle. Le directeur, tout comme Vika, la chef du comité, sont portés disparu, et des rumeurs circulent même sur leur décès probable.

L'Antithèse, menée par un homme et une femme à l'identité inconnue, trompe le monde entier, et maintient la façade du lycée, y attirant toujours plus de monstre. Mais adieu l'idée de paix et de coopération. Le lycée reste un lycée, mais pour y apprendre aussi à éliminer les humains, les réduire en esclavage et propulser les monstres au sommet du pouvoir planétaire. Sympa comme programme.

Ainsi, les vieilles règles en vigueur ont été modifiées telles que :

- Il n'est plus nécessaire de cacher ses attributs de monstre sauf cas imposant une forme et une taille humaine. (Exemple : les géants, les monstres sans mains, etc...)

- Tout humain découvert à l'intérieur du Lycée sera sommairement exécuté en place publique. Tous les élèves sont tenus d'assister à l'élimination du déchet.

- Le comité de Sécurité n'existe plus et c'est l'Antithèse qui exerce maintenant cette fonction. Leur parole fait foi en toutes circonstances. Un humain présumé peut-être dénoncé et l'AT se chargera de l'identification de sa réelle espèce.

- Toutes désobéissances, ou toutes tentatives d'attenter au pouvoir en place sera punies d'une manière adaptée.

- La sortie dans le monde extérieur n'est plus possible, et la correspondance avec le monde ne peut se faire que par courrier, qui sera préalablement lu et possiblement censuré par l'Antithèse.

- Nous restons dans un lycée. La violence est interdite, sauf celle jugée nécessaire par l'Antithèse. C'est une institution respectable, pas un champ de bataille en proie à une guerre civile ouverte et sanglante.
Revenir en haut Aller en bas
 

→ Contexte ←

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Il y a un début :: Introduction-