AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre avec le directeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Siegfried Rochefort
avatar
Nombre de messages : 267
Age : 27
Localisation : Sherbrooke (Québec)
Date d'inscription : 28/09/2011

†Fiche Personnage†
Level: A+
Race de Monstre: Demi-Dragon
Karma:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Rencontre avec le directeur   Mar 23 Fév - 16:00

Siegfried avait obtenu un certain nombre de résultats depuis le début de la prise de pouvoir de l'Antithèse. Il avait rencontré certaines personnes qui pourraient être utile s'ils étaient utilisées dans un contexte adéquat. Le professeur avait rencontré peu de résistance dans ses démarches, mais son rôle d'enseignant allait sous peu se retourner contre lui si la situation n'évoluait pas en sa faveur.

Jouer les larbins d'un groupe extrémiste était chose facile. Gagner la faveur publique tout en gardant son rôle de larbin extrémiste était tout autre. Une réputation adéquate pour tromper l'Antithèse était du même coup adéquate pour tromper les élèves. En conséquence, le ralliement des élèves n'avançait presque pas. S'il y avait du mouvement dans les ombres, aucun résultat ne se manifestait. À ce rythme, Antithèse allait avoir consolidé sa présence au lycée avant qu'un soulèvement populaire ne soit possible.

Il fallait une étincelle. Cette étincelle, Siegfried tenait à la provoquer aussi tôt que possible. La récente fouille des dortoirs jouait en sa faveur. Il fallait maintenant pousser plus loin. Il fallait que des conséquences affectent la vie des élèves et pour sa, le demi-dragon avait une idée.

Il voulait organiser un combat de gladiateurs. L'enjeu? Une vérification de la capacité des élèves par un combat de gladiateur. Faire affronter un élève prisonnier pour sa liberté à un élève normal qui combattrait au nom de tous les autres. Si le prisonnier sortait vainqueur, alors il gagnerait sa liberté au prix d'une détérioration possible des conditions de vie des autres élèves. De l'autre côté, le prisonnier se retrouvait contraint de retourner en prison, mais même dans ce cas, son sort sera connu publiquement.

C'était le plan A. Risques minimales pour une petite chance d'étincelle. Enfin, le concept «risques minimales» n'était pas une exemption de risque. Son statut de professeur en affrontements donnait à Siegfried le droit de faire une telle demande, mais l'ensemble du plan reposait sur une rencontre avec le directeur en titre, Red King. Obtenir la rencontre fut aisée, tel que le démontrait la lettre qu'avait obtenu le professeur.

Red King a écrit:
Monsieur Rochefort.

J'ai eu vent que vous souhaitiez faire une demande officielle, pour ce qui concernerait l'organisation de combats.
Je ne souhaite pas approuver un projet dont je ne connais pas les détails, aussi je vous prierai de bien vouloir venir me rejoindre dans mon bureau vendredi prochain, à 16h, afin que nous discutions de cela.

Red King.

En résumé, c'était une mission en solitaire, sans soutient, derrière les lignes ennemis, sur un terrain préparer par l'ennemi, au moment jugé opportun par l'ennemi. Et ça, c'était juste le plan à faible risque. Mais bon, foncer tête baissé sur l'ennemi principal était ce que Siegfried faisait de mieux.

C'est donc au jour convenu, à l'heure convenue et au lieu convenu que le professeur se présenta pour rencontrer celui qui se faisait appeler Red King. Le demi-dragon était confiant de lui. D'un côté, il était trop insouciant pour être affecté par le niveau ridicule de danger de sa démarche et de l'autre, il avait trop d'estime en ses capacités pour ne pas croire en une possibilité de succès. Ça et il ne portait pas attention au dénominateur de la fraction de cette possibilité. Une chance, c'était suffisant pour valoir le risque.

C'est à 16:00, heure du lycée, que Siegfried cogna à la porte du directeur. Une frappe ferme et confiante.

Bien que le demi-dragon était confiant, il ne venait pas sans arme. Son amulette d'illusion sous ses vêtements, contre sa poitrine, dissimulait sa forme véritable pour ne laisser paraitre qu'un frêle humain. Dissimuler sous son col de chemise, il y avait son collier du dragon, permettant de générer des jets de flammes ou des boules de feu. À son doigt, il y avait un cadeau de l'ancien directeur, un anneau de champ de force. Chacun de ces objets accompagnaient Siegfried en permanence depuis leur acquisition.

Maintenant debout devant l'antre du loup, le professeur était curieux de savoir combien de ses artéfacts magiques seraient détectés. La réponse promettait d'être intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre avec le directeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Interview avec le directeur de l'INARA
» Entrevue avec le directeur général des Islanders de New York
» INTERVIEW AVEC LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DES STARS DE DALLAS
» Le Directeur du Cep Jacques Bernard démissione avec fracas
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rosario † Vampire rpg  :: Lycée Yokaï :: Bâtiments Principaux :: Bureaux Administratifs-